AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Sam 13 Aoû - 23:53

Sitara avait conversé quelques temps avec sa marquise, enchantée de la voir si enjouée par son mariage et la naissance à venir. La duchesse avait tenté de lui donner autant de conseils que possible, quoi qu’ils ne soient probablement pas aussi pertinents que ceux qu’Alméïde aurait pu lui donner. Elle avait quand même apprécié lui parler, et faire un peu plus sa connaissance. Le temps avait filé assez vite, et elles avaient fini par se rendre au dîner tenu pour la noblesse. C’était presque épuisé que Sitara s’était rendue dans ses appartements accompagnée de son époux. Elle avait sommeil, mais elle brûlait d’envie de lui parler avant tout. Mélusine semblait tellement radieuse, et…

Elle ferma la porte des lieux, entrainant Anthim dans leur chambre, s’asseyant sur le lit, le regardant avec un certain sérieux. « Je veux que Qasim ait des frères et sœurs. Je sais que c’était déjà prévu mais… J’aimerai qu’il en ait bientôt. Il a presque un an, c’est le bon moment, non ? » Leur bébé était beau, et en bonne santé, malgré toutes les mésaventures qu’il avait subies. Et elle en voulait d’autres, aussi beaux et parfaits. Oui, c’était une certitude. « Je sais que l’on fait tout pour ça mais… On pourrait demander conseil à Alméïde, non ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
avatar

Messages : 3801
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement, à moi même et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham l'Îlien et Joséphine Siguardent
La Noblesse
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 0:15

17 septembre, milieu d'après-midi

Le regard attentif, presque sévère et toujours préoccupé, le duc de Lagrance observa sa championne s’entrainer avec ce qui semblait être de l’assiduité. Ce qui, après avoir côtoyé la jeune femme un certain temps – ne le surprenait guère et le rassurait sensiblement sur le choix qu’il avait fait. Peu après lui arriva Tristan dans l’arène. Il ne pensait pas le voir ici tout de suite, mais force était de constater que le hasard faisait bien les choses et il rejoignit alors son capitaine de vol.

« Avez-vous bien exécutez mes ordres ? Les alentours de la loge de Maelys sont-ils bien surveillés ? »

Le duc savait qu’en confiant cette tâche à Tristan, les choses se passeraient pour le mieux, mais il préférait s’assurer de la chose avant. Le capitaine du vol de Lagrance était un homme de confiance, quand bien même Denys avait-il mit un peu de temps à l’accepter (ils pouvaient tous deux en vouloir au père de Tristan d’avoir instauré le doute dès les premiers jours). En tous les cas, cette enquête était entre de bonnes mains. Aussi, quand la jeune championne approcha d’eux pour s’enquérir de la raison de leur présence ici, le duc répondit d’abord d’un charmant sourire comme il en avait l’habitude, puis se permit de la rassurer.

« Absolument pas ma chère. Je suis pour ma part très impressionné de vos performances. Votre technique commune avec le champion de Sombreciel me paraît ma foi fort intéressante. » Quoiqu’il n’était pas tout à fait sur de saisir l’utilité ou la véritable efficacité. Mais l’un et l’autre semblaient bien se débrouiller. « Mais ce n’est pas simplement pour observer vos avancements dans votre entrainement que le capitaine d’Amar et moi sommes ici. »

Il laissa d’ailleurs le loisir à celui-ci de s’exprimer, il était tout désigné pour mener l’enquête et interroger la championne. Le duc se contenterait d’écouter et juger si quelque chose nécessitait son intervention.

Spoiler:
 

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse • Modo
avatar

Messages : 7551
J'ai : 31 ans
Je suis : demi-soeur du duc d'Erebor, régisseuse du harem, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor ; Augustus, empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
La Noblesse • Modo
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 0:36

15 septembre, le soir

Il est difficile pour Alméïde de voir son ami dans cet état, mais au moins, elle n'est pas seule à tenter de lui remonter le moral. Connaissant le voltigeur, il devrait être ainsi plus simple de le dérider et l'Erebienne compte bien parvenir à lui changer les idées d'une manière ou d'une autre. Elle remarque bien qu'il évite leurs regards ou qu'il se défait de son contact. La vitesse à laquelle il vide sa chope ne lui a pas échappé non plus. Heureusement, Mayeul détourne bien vite le sujet et la fait doucement sourire – et rougir – en quelques mots à peine.

« J'ai déjà visité Bellifère, en effet. C'est très dépaysant. » répond-elle sans s'attarder plus que ça sur la question. Bien trop d'oreilles indiscrètes pourraient s'offusquer de ce qu'elle a à dire sur le sujet et elle préfère éviter tout incident diplomatique. Et la discussion continue, les verres se vident. La princesse garde un rythme tranquille, beaucoup plus que les deux hommes qui l'accompagnent, les chopes emplies d'un alcool bien plus fort que le sien. Mais elle n'a pas besoin d'un contenu assommant pour en sentir doucement les effets au fil des minutes et des différentes conversations. Elle rit aux anecdotes sur les champions, à l'état dans lequel ils se sont retrouvés au petit matin après avoir fêté la cérémonie d'ouverture. Le pauvre Enguerrant devait être ravi, en effet.

Puis Mayeul finit par se tourner vers elle, lui remémorant une promesse faite il y a une éternité lui semble-t-il. « Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas danser avec chacun d'entre vous. » fait-elle remarquer avec amusement, mais tout aussi sincèrement, elle qui adore la danse, la musique. Et elle compte bien tenir sa promesse, tout de suite même. C'est elle qui invite Mayeul à aller danser et la légèreté apportée par la liqueur fruitée lui fait tourner la tête, la fait rire, et même trébucher une ou deux fois, bien que son cavalier la retienne d'une poigne assurée. Quand ils retrouvent Denys, elle a les joues rosées Alméïde, par l'atmosphère chaleureuse de la soirée et l'alcool qui la détend. Les verres se vident tour à tour, plus rapidement pour certains que pour d'autres. Elle rit en compagnie de ses amis, en oublie certaine formalités, se remet à tutoyer Denys sans se soucier des regards et lui adresse une nouvelle étreinte chaleureuse pour le réconforter.

C'est certainement au moment où elle a embrassé sa joue en priant Anzaplasthe – l'un de ces baisers magiques qui guérissent tout – afin d'apaiser la blessure visible à son cou et qu'elle en a fait de même pour Mayeul – pour lui porter bonheur lors du Tournoi évidemment – que les gardes se sont approchés d'elle, l'encourageant à reprendre le chemin de ses appartements. Alméïde ne cherche pas à les contredire et promet qu'une fois ces derniers verres terminés, ils rentreront.  « Denys, tu me raccompagnes jusqu'au palais ? » demande-t-elle d'une petite voix flottante. Elle ne veut pas les abandonner ainsi alors qu'ils s'amusent tellement.


Spoiler:
 

_________________
dialogues • mediumvioletred





To see a world in a grain of sand and heaven in a wild flower. Hold infinity in the palms of your hand and eternity in an hour.
William Blake




Dernière édition par Alméïde d'Erebor le Dim 14 Aoû - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs • Admin
avatar

Messages : 1765
J'ai : 32 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Chevaucheurs • Admin
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 0:55

16 septembre

Tristan était, fort heureusement, dans ses appartements quand Neve y vint – suite à son courrier, supposait-il. Sans s’attarder sur les politesses qui auraient pu s’avérer nécessaires en public du fait de leurs rangs, il entra dans le vif du sujet.

« Mon ami, comment vas-tu ? J’ai, comme tout le monde, entendu ce qu’il s’était passé. Es-tu en sécurité ? Je ne doute certes pas de ta prudence, mais ton duc a-t-il mis en place les moyens nécessaires à ta protection ? »

Le marquis s’inquiétait sincèrement, et ce d’autant plus considérant le choix de Neve lors de l’Ordalie, contraire à celui de son duc. Il ne devait pas être facile pour lui de vivre dans son duché, en ce moment.


17 septembre

Tristan s’était présenté, cet après-midi là, à l’entrainement dans l’arène, afin de voir Maelys s’il en avait l’occasion. Si elle était disponible pour cela. Il était descendu à l’extrême bas des gradins, afin de se rendre plus accessible pour eux. Son duc le rejoint, et il se fendit d’une révérence à son attention, et des salutations d’usage. « Tout à fait, Altesse. Tous les gardes et chevaucheurs sotn en place, et effectuent des rondes. » Inutile de préciser qu’ils alternaient, et se déplaçaient, comme convenu avec son Duc. Il ne s’attarda donc pas sur les détails – inutile de permettre à des oreilles potentiellement malveillantes de les entendre, et de les déjouer. Leur discussion en privé avait suffit à tout définir, à l’abri de tous, et Tristan n’avait laissé aucune trace écrit de cela.

Ils n’eurent pas à attendre longtemps, avant que Maelys ne se présente à leur côté. Sans réellement lui laisser de temps, son capitaine de Vol l’interrogea. « Maelys, que s’est-il passé exactement ? Je compte sur toi, pour être prudente et veiller à ce qu’il ne t’arrive rien. Une protection est mise en place, afin que l’on puisse déjouer tout autre problème. »

Elle devait ne pas apprécier, mais elle-même devait savoir que c’était pour le mieux.

Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 2398
J'ai : 28 ans
Je suis : Chevaucheuse du dragon Mirage dans le Vol de Lagrance

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Au Duc de Lagrance, Denys du Lierre-Réal, et aux Chevaucheurs
Mes autres visages: Liam d'Outrevent
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 1:22

Ce n'est pas à moi d'interroger mon Duc quant à ses états d'âme, surtout quand il se fend de cet habituel sourire de circonstance auquel il m'a habitué, simplement pour donner le change. Je lui rends, moins prononcé. Je suis lasse, et pourtant, j'ai hâte de retourner sur le sable pour poursuivre mon entraînement jusqu'à ce que ma magie ne soit plus capable de porter la plus fine et légère de mes lames. C'est une danse macabre que je prépare, pour tout ennemi qui se dresserait sur ma route, au jour dit. Quant à Mayeul... Disons qu'il était l'élément imprévisible qui composait mes attaques.

- C'est une lame efficace et autonome, même si coûteuse en énergie.

Ne venais-je pas de sous-entendre qu'il était un peu lourd à porter, et un simple outil dans les combats à venir ? Peut-être. En vérité, j'avais du respect pour lui. Il n'avait besoin que d'une impulsion pour faire des prodiges une fois dans les airs. Je ne lui fournissais finalement qu'un prétexte pour pratiquer son art en continu, et atteindre des cieux rarement égalés. Je suis certaine que ce serait utile, en temps voulu.

Enfin... Comme j'aurais pu m'en douter, les deux ne sont pas réunis pour commenter uniquement mon entraînement. Ce soudain regain d'attention n'était dû qu'à mes frasques de la veille. Je gardais un particulièrement mauvais souvenir de cet incendie qui s'était subitement déclaré dans ma loge, mais pas pour les raisons qu'ils auraient cru. La rumeur s'est rapidement amplifiée, que la championne de Bellifère était en cause. A vrai dire, je ne sais pas si cela va lui attirer des ennuis ou apaiser les tensions avec le Duché qu'elle représente. Sur le coup, je n'ai pas pensé qu'ils pourraient se gausser de voir qu'elle met du plomb dans l'aile de ses coéquipiers de Faërie.

- Les flammes envahissaient ma loge quand je me suis réveillée. Je me sentais étouffée dans mon sommeil, à cause de la fumée. Je ne saurais dire... Personne n'est entré dans mes appartements durant la nuit.

Enfin, pas cette fois du moins. Je reprends, avec aplomb :

- Je pense que quelqu'un s'est glissé depuis le balcon, les griffons sont en nombre. Les rumeurs parlent de la Championne, mais ça ne m'étonnerait pas que ce soit un coup de quelques dissidents de nBellifère. Qui d'autres ? Les Faës ne sont que peu appréciés ici, et on dirait qu'ils souhaitent nous faire connaître leur mécontentement de manière drastique. J'ai entendu, pour Neve. Si vous voulez renforcer la sécurité, autant le faire pour tous les Champions Faës, et pas uniquement moi.

Surtout pas moi, à vrai dire. Oh, je ne suis pas à l'abri d'un mauvais coup... Mais ma petite mésaventure aura sans doute l'avantage de me tenir à l'écart le temps qu'ils s'attaquent à Outrevent et Cibella. Je crains que ce ne soit une possibilité fortement envisageable, malgré ma version quelque peu biaisée des événements.

Spoiler:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 1:24

Je ne quittais pas Castiel d’une seule semelle, nous avions tour à tour regardé l’entraînement, discutés avec les nobles invités, remercier comme il se devait la duchesse Ermengarde.  Notre emploi du temps était chargé et pourtant, je dû le quitter prise par des affaires plus inquiétantes dés le 17 septembre. De drôles de rumeurs traversaient les murs, un incendie dans la loge de la championne de Lagrance ... ? Mais, ce qui me contraria d’autant plus ce fut le destin de ce malheureux domestique du champion d’Ansemer Neve l’Embrun, mourant après avoir bu dans une carafe de vin empoisonnée. Aucun ordre n’avait été reçu de la Sombre Mère pour passer à l’acte, quelqu’un sabotait le Tournoi ou voulait directement nuire à la Confrérie Noire - chose que je ne pouvais ni laisser faire, ni tolérer.  

Il m’avait fallu une journée pour enquêter, faire le tour des personnes susceptibles d’avoir vu un détail, entendu une conversation... le nom de Lucille Sombrefiole était venu chatouiller mes oreilles, elle en serait la cause. Après quelques questions supplémentaires, j’apprenais qu’elle logeait dans une auberge environnante, je n’oubliais pas de demander une description détaillée de la jeune femme. Diplomate dans l’âme, mais avec une envie de rendre justice, c’était d’un pas décidé que je me dirigeais vers le lieu indiqué.  Contre quelques pièces, l’aubergiste dénoua sa langue et m’indiqua où dormait Lucille.

Piquée de curiosité, non seulement avec un tel talent - quoi qu’un manque certain d’intelligence - comment ne faisait-elle pas partie de la Confrérie Noire ? Elle n’était pas sur notre liste... Je voulais connaître ses intentions, pourquoi saboter le Tournoi ? Pourquoi s’en prendre au champion d’Ansemer ? Pourquoi essayer de nuire à la réputation de la Confrérie Noire ? (Certes, pas toujours très positive, mais j’étais fière du travail accompli par les Fils et Filles de la Nuit) Lucille n’avait pas choisi son jour, nous étions le 18 septembre et si nous n’étions pas en plein Tournoi, je serais restée dans mes appartements à me morfondre, seule, me lamentant sur une nouvelle année passée dans l’ombre de la vérité, au milieu de secrets cachés et justement, j’avais décidé d’agir d’aller me confronter à cette jeune femme qui ne devait pas être très redoutable - après tout elle avait raté son coup - pour oublier ce funeste jour, pour oublier ce que j’avais fait...

«  Je présume que vous êtes... Lucille Sombrefiole ? » La description que l’on m’a faite correspondait en tous points.  Je lui tournais autour la scrutant d’un regard sombre. « Qui vous paie pour saboter le tournoi ? » Question directe ! Je n’avais ni le temps, ni l’envie de m’attarder dans cette auberge miteuse. Je voulais des réponses, je bouillonnais en moi rien qu’à l’idée que l’on puisse s’en prendre à la Confrérie Noire, se trouvait-elle plus douer que nous pour accomplir nos missions ? « C’était le champion d’Ansemer, Neve l’Embrun que vous visiez n’est-ce pas ? Quel malheureux incident que ce soit le domestique qui bu le vin... » Je regardais Lucille d’un regard noir, ma voix était sèche. Qui était-elle ? Était-ce un malheureux incident ? Ou bien, était-ce voulu, calculer ? Cela semblait étrange que la cible soit un serviteur quand d’autres tentatives de dissuasion avaient touché les autres héros. Je ne défendais pas la Faërie, mais là c’était différent ! Que justice soit faite !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 767
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 2:00

Quatrième jour – 18 Septembre


Même si Bellifère a eu du mal à accepter d'être représenté par une femme... ce nouvel ajout au Tournoi des Trois Opales est populaire. Du moins c'est ce que pense Marianne en observant les gradins, chaque jour un peu plus remplis de badauds venant assister à leurs entraînements.
C'est le dernier jour. La veille, la médecin a tenu tête à Grâce un bon moment, malmenant le pauvre bouclier emprunté aux maîtres d'armes. Son amie a réussi à la mettre à terre après une bonne demi-heure d'esquives, mais elles se sont retrouvées toutes deux à bout de souffle.
Ce matin en descendant les escaliers vers le sable de l'arène, Marianne veut retenter l'expérience avec Octavius.
Les marchent grincent affreusement sous ses pas. Puis cèdent.
Les réflexes de Voltigeuse prennent le pas sur ses pensées. Elle s'accroche à la rambarde, qui tombe aussi. Aux autres marches, qui sont entraînées dans sa chute. A court de prises, Marianne finit de dégringoler dans un fracas de bois, et atterrit dans les sous-pentes des gradins.
Bon sang, qui est l'imbécile qui a décloué tout l'escalier ? Affalée sur un tas de planches, toute endolorie, la médecin se met à pester et jurer et tempêter et si jamais je tiens le crétin véreux qui a osé m'emmer-
Tiens, il y a de l'écho.
Une tête de pirate patibulaire apparaît, puis deux, puis Freyja. « Ils ont essayé de tuer Douce Marianne ! Qu'on étripe le coupable sur un mât ! 
- Ça va ? T’as rien ?  Lui demande la seconde, la tirant de tout ce fracas.
- Hmf, j'ai le dos en compote, mais rien de cassé on dirait, lui répond-elle en époussetant sa tenue. Elle ajoute, un peu plus bas : Et de cinq. Soi-disant des accidents, tous visant des champions... ça commence à faire beaucoup si tu veux mon avis. »

Elle s'attendait à être la cible d'un accident de ce genre. Mais le vivre la déstabilise tout de même. Les commérages, les regards en coin et les murmures dans son dos, elle s'en fiche éperdument ; elle n'a jamais attendu la moindre reconnaissance de la part de son duché. Si ces épreuves pouvait changer les mentalités, tant mieux, sinon, ses proches connaissent sa valeur et ça lui suffit amplement. Mais ces attaques déguisées sont d'un tout autre niveau et l'inquiètent quant à la suite des événements.

Le temps de se remettre quelques minutes, Marianne est à nouveau prête à reprendre l’entraînement. Et l'équipage de l'Audacia lui propose un défi à sa mesure ! L'arène est remplie de pirates prêts à l'attraper ou la chatouiller de leurs lames, avec au centre une de ses sacoches - mystérieusement disparue de sa ceinture après sa chute.
Un sourire malicieux se dessine sur ses lèvres. Déjà qu'à bord de l'Audacia, leurs adversaires devaient cravacher pour espérer l'atteindre. Mais avec en plus cinq ans de préparation chez les Voltigeurs, elle avait de quoi les surprendre !
Douce Marianne tourne un peu, jauge ses adversaires, puis s'élance.
Elle fonce droit vers un pirate, le contourne au dernier moment. Elle change d'appui et en feinte un deuxième. Un sabre siffle dans le vide. « Vas-y, chérie. Esquive, esquive ! » Elle frôle un poignard. Petit à petit, grisée par les encouragement de son amie, elle s’approche de la victoire, zigzague parmi les matelots, manque d'en renverser un en changeant de direction. Quinze mètres, dix, cinq... Elle plonge et attrape la lanière de son sac, poussant un cri de triomphe vite suivi des acclamations de l'équipage.


« Octavius ? »
Après son exploit de la matinée, Marianne avait préféré préserver son dos et observer à nouveau les autres champions. Le guerrier de la Ville Haute brillait dans l'arène, mais la médecin avait rapidement repéré sa blessure à la jambe.
« Ne me regarde pas comme ça, je ne vais pas te mordre, sourit-elle devant sa réaction. Je suis certaine que tu porteras haut les couleurs de la Ville Haute, mais ta jambe droite, là, t'entrave un peu. Demain matin, avant l'épreuve, je peux te donner un anti douleur et bander ta jambe. Tu ne pourras pas sauter dessus comme un cabri, mais tu serais moins embêté dans tes mouvements. A toi de voir. »

Spoiler:
 

_________________






☸️ J'ai pour moi les vents, les astres et la mer. ☸️
Miouuuu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse • Modo
avatar

Messages : 7551
J'ai : 31 ans
Je suis : demi-soeur du duc d'Erebor, régisseuse du harem, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor ; Augustus, empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
La Noblesse • Modo
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 2:21

18 septembre

Ces derniers jours ont été emplis d'une effervescence contagieuse. Si Alméïde est toujours aussi loin d'apprécier la violence et les combats à venir, ça ne l'empêche pourtant pas de profiter des festivités avec plaisir. Au détour des couloirs, elle croise de nombreuses connaissances des divers duchés, prend bien garde à éviter les quartiers de la délégation cielsombroise et prend le temps de découvrir la capitale belliférienne malgré quelques regards austères rencontrés dans la rue. Les hommes de ce duché doivent être bien chamboulés de voir toutes ces femmes du reste d'Arven déambuler chez eux sans être forcément accompagnées d'un homme. Alméïde est bien entourée de la garde que lui a affublé Anthim, mais en dehors de ça, son indépendance est évidente.

Malgré sa réticence à l'idée de voir les combats à venir, elle s'est tout de même rendue dans l'arène à plusieurs reprises, généralement accompagnée de Sitara, afin de féliciter leur championne. Elle est légèrement soucieuse également, après avoir eu vent des nombreuses tentatives de sabotage, espérant que ça ne touchera plus personne. Sans trop s'attarder, elle a à nouveau souhaité bonne chance à Mayeul et a échangé quelques mots avec le guerrier de Cibella qui était présent lors de la désastreuse aventure des Anges au cœur du palais de Vivedune. La princesse n'est pas prête d'oublier la sensation de la pierre qui envahit sa peau et il lui arrive encore parfois d'en rêver – d'en cauchemarder plutôt – et d'en ressentir des frissons le long de l'échine rien qu'à cette pensée. Elle admire également la championne de Bellifère et son habileté à éviter les assauts des pirates ayant envahi l'arène. Voilà qui réchauffe le cœur que de voir une femme médecin représenter ce duché aux mœurs quelque peu désuètes.

Le dernier soir avant la première épreuve, elle se laisse néanmoins rapidement emporter par les bras de Niobé et son sommeil est serein. Certainement plus que celui des champions, la veille d'un combat qui déterminera leur sens de l'honneur et de la bravoure. Elle adresse d'ailleurs une brève prière à leur intention avant de définitivement sombrer dans le sommeil.


Spoiler:
 

_________________
dialogues • mediumvioletred





To see a world in a grain of sand and heaven in a wild flower. Hold infinity in the palms of your hand and eternity in an hour.
William Blake


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 3801
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement, à moi même et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham l'Îlien et Joséphine Siguardent
La Noblesse
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 3:19

15 septembre, tard dans la nuit

Difficile de changer les idées du duc de Lagrance après ce qu’il avait vécu et pourtant, ses amis avaient le mérite d’y arriver quelque peu. Non que ce fut effectif dès les premières minutes, mais la première pinte avalée d’un seul coup aida bien le duc à se détendre. Au moins un peu. Si sa mine était toujours un peu préoccupée, il sembla se dérider peu à peu et même à esquisser un sourire à la remarque de Mayeul et le regard de celui-ci quand il suivi des yeux une charmante serveuse de Bellifère. Il but d’abord une gorgée de sa choppe nouvellement remplie avant de répondre à son ami, peut être moins froidement et avec moins de retenue que dans les premiers instants de leur soirée.

« Elle a… beaucoup de charme oui. »

Et son œil avisa Mayeul, moqueur et attentif à la réaction de celui-ci. L’espace de quelques secondes, le Denys charmeur qui concourait plaisamment avec son ami Cielsombrois était de retour. Qui ne resta certes pas longtemps quand il croisa le regard d’Alméïde et se garda bien de faire la moindre remarque déplacées. Pourtant, l’air taquin revint doucement dans sa voix, et suivant de nouveau son compagnon qui descendit son verre, il remarqua légèrement quand ils eurent fini : « Si vous voulez freiner, je ne crois pas que ce soit la bonne manière. »

Lui en tout cas n’avait pas tellement l’envie de se priver. Il ne souhaitait pas finir dans le même état que la veille, mais détendre son esprit par quelques boissons fortement alcoolisées ne pouvait lui faire que du bien. Et la preuve en était, le duc relâcha doucement la pression accumulée.

« Je pourrais bien sourire juste pour que vous m’offriez cette danse qu’elle vous doit. »

Même s’il n’avait pas besoin de cela pour avoir une danse avec Alméïde. Tous deux appréciaient l’exercice et s’appréciaient pour danser sans honte ni peur des conséquences. Sans aller au delà des convenances pour autant. Mais ce soir, l’envie n’y était pas pour Denys de danser, et c’est sans malaise ni jalousie qu’il regarda ses deux amis partir esquisser quelques pas au son de la musique, souriant avec amusement de voir la princesse du désert un peu touchée par la boisson. Le duc pour sa part n’avait pas compté à combien de choppe il en était, mais l’alcool avait bien meilleur goût le temps passant, il favorisait la détente de son esprit et le fleurissement de son sourire qui avait légèrement déserté ses traits toute la journée.

Et quand il fut un peu tard, qu’il ne savait pas quelle heure il était et que l’alcool fit son œuvre, tous trois passèrent un moment fort plaisant, amusant, faisant oublier à Denys pour quelques instants sa douleur. Longtemps il se souviendrait du visage d’Alméïde en proie à la boisson, au baiser qu’elle déposa sur sa joue, à l’étreinte qu’elle lui offrit, câline qu’elle était, et à l’abandon des protocoles d’usages qui n’avaient guère plus d’importance pour le duc. Lui même avait fini par l’oublier à force de rire et de blaguer avec Mayeul, rappelant à son souvenir les longues discussions qu’ils avaient pu avoir à propos de la gente féminine.

Au bout d’un moment, il sembla cependant que l’heure n’était plus à la détente, en démontrait l’intervention discrète des gardes d’Alméïde qui avait certes moins bu mais qui semblait presque plus atteinte que le duc et le voltigeur. Manque d’habitude sans doute. Ne pouvant refuser la demande de son amie, il acquiesça en reprenant une longue gorgée, sans terminer pour autant sa choppe immédiatement.

« Bien sûr, je ne voudrais certainement pas t’abandonner. »


Quand bien même avait-elle une garde conséquente pour l’entourée. Et finalement, peut être aurait-il besoin de quelqu’un aussi pour rentrer. Si l’alcool n’avait pas encore voilé son esprit, il n’était pas tout à fait sur de retrouver le chemin de ses appartements. Il avait su après tout se tromper la nuit dernière. Ou était-ce Castiel qui l’y avait attiré ? Il ne saurait le dire et ne le saurait sans doute jamais.  

Spoiler:
 

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 297
J'ai : 35 ans
Je suis : Duc d'Erebor et Roi des Gitans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Augustus d'Ibélène
Mes autres visages: Denys du Lierre-Réal, Hiémain de Sylvamir, Rackham l'Îlien et Joséphine Siguardent
La Noblesse
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 3:45

18 septembre, soir

Il y avait des choses auxquelles Anthim ne s’attendait pas. Des discussions qu’il ne pensait pas voir venir et qui avaient le don de le surprendre. C’était le cas ce soir là, quand sa chère épouse Sitara le prit en grippe avec douceur, à peine venaient-ils de rentrer dans leurs appartements. Ils venaient de finir un long repas avec la noblesse, ne s’étaient que peu vus au cours de la soirée – elle avait passé une partie de celle-ci en compagnie de la charmante marquise de Sinsarelle – aussi l’air sérieux qu’elle prit pour lui parler inquiéta vivement le duc. Mais les premiers mots le rassurèrent presque aussi rapidement et un large sourire s’étira sur son visage. Pourquoi était-ce nécessaire de prendre un air si grave pour en parler, il n’en savait rien, mais Anthim pu voir à quel point le sujet avait de l’importance pour Sitara. Prenant ses mains dans les siennes, il les porta à ses lèvres pour y déposer plusieurs baisers, souriant pour ne pas dire merveilleusement heureux.

« Tu n’as pas idée à quel point je suis content de te l’entendre dire ma douce. Rien ne me ravirait plus que d’offrir à notre fils un frère ou une sœur. Et à toi, un autre enfant. » A eux. A leur royaume. A leur bonheur. Il embrassa sa femme, caressant ses mains qu’il avait toujours dans les siennes. « Je ne doute pas de nous. »

Ils demanderaient conseil, verraient avec Alméïde oui, même si le duc ne doutait ni de la fertilité de sa femme ni de la sienne. Sans doute n’étaient-ils pas prêt jusqu’à maintenant d’avoir un autre enfant tous les deux. Nombreux ont été les soucis, l’inquiétude, la peur, pour avoir le temps de songer réellement à agrandir leur famille. Mais ni Anthim ni Sitara ne souhaitaient abandonner ce fragment de bonheur à venir.

Spoiler:
 

_________________


Roi du sable et du roc
"Haut comme les montagnes, changeant comme le désert." ©️endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 9:11


16 SEPTEMBRE

J’ai rencontré Bartholomé d’Ansemer un peu plus tôt dans la soirée ; il semblait préoccupé par ces incidents, affirma Neve en accompagnant Tristan dans les couloirs du Colisée. S’il ne cherchera pas à me protéger, il protègera son honneur, sois-en sûr.

Les lieux étaient inlassablement animés par les rondes de gardes faës, venus assurer les arrières des champions. Le jeune ansemarien n’était pas surpris par ces étranges attentats, et bien qu’il regrettât la mort de cette malheureuse domestique, ayant tronqué sa vie pour la sienne, il était désormais tourné entièrement vers ce mystère. Faire quelques pas avec Tristan lui donnait du baume au cœur, malgré les circonstances rocambolesques. Le Capitaine de Vol lagran devait sans aucun doute être préoccupé par le sort de Maelys, qu’un incendie avait manqué d’abréger sensiblement. Tristan avait décidemment bien des choses auxquelles songer lors de ces quelques jours précédant le tournoi.

J’ai su pour l’incendie, avoua Neve en reportant son attention sur son ami. Je ne doute pas que Maelys soit entre de bonnes mains avec toi, et je te remercie de veiller sur elle comme tu le fais.

Bientôt, leurs chemins se séparèrent. Leur conversation se conclut sur cette unique parole : prudence – ce mot n’était que trop peu usité par les temps qui courent. Le jeune ansemarien s’en retourna vers la forge du Colisée, où il demeura presque une heure à discuter avec le forgeron, un belliférien qui avait fort à dire sur les mœurs de son duché. Il se fit confectionner un poignard très fin, simple comme pas deux, qu’il joignit à son épée de Chevaucheur. L’effet de surprise était désormais son seul atout sur le sol de l’arène, il devait mettre les chances de son côté. Les paris allaient bon train dans tout Hacheclair, et sous les deux lunes d’Arven faisant reluire les ruelles bellifériennes, Neve chercha des réponses.

18 SEPTEMBRE

Neve n’avait pas tardé à retrouver Serenus, dont l’accident lui était parvenu aussi vite qu’une traînée de poudre. Cette flèche qui avait manqué de le tuer n’était pas anodine, bien évidemment, et soucieux pour son ami, le Chevaucheur était venu dès les premières lueurs du jour. Fort heureusement, le guerrier demeurait indemne, mais l’inquiétude planait désormais sur les rangs faës, plus sûrement qu’une épée de Damoclès. Contrairement à ce que pensait Serenus, ses paroles étaient tout à fait sensées : il semblait très probable que les autorités ibéennes ferment les yeux sur tous ces malheureux incidents, prétextant la jubilation des jeux sans même évoquer les conflits politiques sous-jacents qui se pressaient autour des champions.

Tu es rationnel, Serenus, concéda Neve, songeur. Ces soit disant accidents se cumulent à l’encontre des faës. Mais ne tirons pas de conclusions trop hâtives : les stéréotypes bellifériens en font des coupables de choix, mais nous ne pouvons pas occulter que nombreux sont les détracteurs de la paix entre Ibélène et Faërie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
avatar

Messages : 269
J'ai : 29 ans
Je suis : Duchesse de Valkyrion
Fille du baron de Jaakyl

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : incertaine
Mes autres visages: Agnès d'Aurebois
La Noblesse
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 11:40

- Oui, je l’espère aussi. Que les choses se calment serait préférable à une déclaration de guerre, mais la paix entre nos deux empires est mise à mal depuis plusieurs mois.

Il suffisait que les velléités de guerre tombent dans une oreille attentive et prompte à agir pour que tout bascule. Cela plairait à certain mais je doute que le peuple d’Arven soit gagnant dans l’affaire. Et en dépit de plusieurs siècles de bonne entente, les vieilles rivalités peuvent ressurgir avec beaucoup de force. Un hochement de tête agrémenté d’un sourire pour accueillir les nouvelles d’Erebor et de la famille ducale. Augmenter les protections de la capitale erebienne est une sage décision.

- Votre duché serait en première ligne en cas de conflit, il est tout à fait logique de se montrer prudent. Par contre, je ne fais aucun commentaire sur leurs relations avec Sombreciel. Les deux duchés entretiennent une relation quelque peu tendue mais qui ne me regarde pas. Voilà une très belle preuve de confiance de la part de notre Empereur, je suis certaine que le prince Octave sortira enrichi de son séjour à Erebor. En tant que prince héritier, il se doit de connaitre ses vassaux et les spécificités de chaque duché ibéen.

Lourde tâche pour Anthim, car il est facile de rapidement déplaire à son empereur. Mais s’il s’en acquitte avec brio, quelle renommée.  Puis la conversation glisse vers les Champions et le tournoi. Je prends quelques instants pour réfléchir avant de répondre à Anthim.

- Les derniers évènements ont attisé le ressentiment de mon époux à l’encontre des mages, alors apprendre que les faes ont été conviés au tournoi l’a… fortement dissuadé de venir. Il se ferme complètement à toute interaction avec Faërie. Alors oui, j’ai pris sur moi de choisir notre Champion. Hiémain de Sylvamir fait un très bon représentant de Valkyrion.

Je passe sous silence que Hjalden n’apprécie guère notre baron. Pour l’instant, je fais office d’intermédiaire dès l’instant où des faës sont présents mais lorsque Hjalden déclarera ouvertement la guerre aux mages, ce que je ne souhaite pas même s’il en prend de plus en plus le chemin, je doute pouvoir agir sans restriction.

- Il possède les qualités attendues d’un kyréen et je ne doute pas qu’il saura  les montrer et en faire bon usage lors des épreuves à venir. Ce tournoi promet d’être des plus intéressants, surtout avec ce format de groupe où chacun doit apporter son aide et son soutien. Une belle illustration des liens unissant Ibélène, Faërie et Lorgol. Mais aussi des tensions pouvant exister.

J’espère simplement que ce ne sera pas la dernière fois et qu’Arven ne volera pas en éclat après cette manifestation.

*****
Les jours qui suivent sont ponctués par des attentats à l’encontre des Champions, principalement faes. Cela exacerbe la tension sous-jacente et je fais part de mon inquiétude à Hjalmar. J’enjoins également à Hiémain de se montrer prudent bien que seule la représentante béllifèrienne ait été visée parmi les champions ibéens.

Néanmoins, cela ne m’empêche pas de participer, en compagnie de Ljöta et Hjalmar, aux repas et rencontres officielles se tenant avant la première épreuve.

Spoiler:
 

_________________
Couleur d'écriture : #993300


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 11:47

HRP : désolée de ne pas avoir attendu trois posts, je n'aurai pas la possibilité de poster plus tard :cute:

17 SEPTEMBRE

Neve se réveilla en sursaut. Autour de lui s’amoncelaient de petits monticules d’ivrognes endormis, garnissant les banquettes de l’auberge. Le Chevaucheur se redressa, les membres engourdis par la fatigue et l’alcool. Ses pensées se réarrangèrent avec lenteur, regagnant leur ordre originel. Bientôt, le fil rouge des évènements se dessina, et Neve se releva en chancelant. Pourquoi, par les mille ancres de Messaïon, s’était-il retrouvé parmi les vapeurs d’absinthe et les jarres de vin ? Il déambulait innocemment entre les rues d’Hacheclair en quête d’une bibliothèque où étudier les… les… la main désabusée qu’il passa sur son visage était évocatrice. Les idées noires requéraient parfois quelque remise à niveau, et l’alcool n’était-il pas le plus grand des remèdes aux préoccupations ? Neve sourit d’un air las en songeant aux rencontres édifiantes qu’il avait faites la veille. À sa gouverne, il avait initialement abordé ce jeune Voltigeur belliférien dans l’idée d’en apprendre davantage sur les pratiques… les pratiques… il chassa cette pensée de son esprit.

Dans les rues d’Hacheclair, pour la plupart encore endormies, le jeune ansemarien savoura l’air frais et vivifiant du matin. Après cette épouvantable – et imbécilement heureuse, il fallait le concéder – nuit, Neve ne demandait qu’une chose : découvrir. Il avait conscience qu’une après-midi d’entraînement ne le sauverait pas, d’autant qu’Inespéré était si loin de lui. Il avait donc convenu d’employer sa journée à se documenter sur Bellifère, et si sa timidité lui faisait parfois défaut, elle n’intervenait jamais lorsqu’il s’agissait d’aborder tel ou tel inconnu dans la rue pour engager la conversation et en tirer parti. Il avait soif d’apprendre, et de nuancer la vision qu’il avait de ce duché. Et puis, bien que sous-jacent, son objectif demeurait de pister ceux qui intentaient à la vie des faës. Si Maelys et lui avait manqué mourir la veille, il était évident que leurs détracteurs trouveraient le moyen de les tuer bien plus aisément lorsqu’ils se retrouveraient sur le sable de l’arène.

Deux jours plus tôt, Neve avait écrit à Citalphe Brusquevire, historien de son état, pour lui faire part de ses observations quant aux autres champions. Il s’agissait désormais de le tenir informé de ces mystérieux attentats qui touchaient un à un les champions faës – et qui se concluraient bientôt avec la tentative de meurtre de la championne belliférienne. Neve appréciait les bribes de solitude qu’il s’était octroyé durant ces quatre jours d’entraînements, échafaudant ses propres recherches. Naïvement, il espérait ne pas succomber lors des épreuves, mais ne se gargarisait pas d’illusions. Si un champion était amené à mourir, il serait sans doute l’heureux élu. Mais étrangement, ce lugubre présage, envenimé par l’empoisonnement de la domestique dans sa chambre, ne parvenait pas à ébranler sa naturelle sérénité de cœur, et si son âme tergiversait entre mille préoccupations, la peur s’estompait peu à peu en lui – sa volonté existait peut-être.

L’envie l’avait étreint de se rendre au palais ducal d’Hacheclair pour y parcourir les bibliothèques, mais un faë comme lui, Chevaucheur qui plus est, et issu d’un seuil populaire très humble, n’aurait pénétré dans le palais qu’avec l’aide d’un miracle. Il se tourna alors vers l’officine la plus proche, où demeuraient quelques érudits et où les manuscrits et les rencontres l’aguilleraient peut-être. Quitte à errer sans conviction à Hacheclair, autant le faire dans un lieu où toutes les réponses possibles s’enchevêtraient et n’attendaient qu’une main tendue pour révéler leurs secrets.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 12:00

18 septembre

Il y a quelques jour à peine, Kitty et moi regardions les champions se pavaner dans l'arène et j'étais toute en joie à l'idée de récolter un peu d'argent en prenant les paris. Sauf que maintenant c'est mort. Parce que ma meilleure amie m'a confié ses doutes sur la participation d'un ami de sa caserne d'Ansemer et que même si la consoler d'une manière ou d'une autre pendant le reste de la fête pourrait faire avancer certaines choses, je préfère la voir heureuse. Pour en revenir au Neve l'Embrun - que je me trouve connaître aussi, Arven est petit ! - j'ai entrepris de glisser en douce quelques gouttes d'un fortifiant dans sa boisson. Jusque là tout va bien.

Jusqu'à ce que je me rende compte de mon méfait. Stupide Lucille, ce n'est pas ton genre de commettre de telles erreurs ! En toute innocence, je profitais comme beaucoup de voyageurs, des commerces et des tavernes de Hacheclair en très bonne compagnie. A un certain moment, un peu flou dans ma mémoire, j'ai d'une certaine manière compris qu'il se menait une enquête en ville sur un empoisonnement. Ce qui m'a fait vérifier mes stocks dans ma chambre à l'auberge.

C'est là que j'ai compris.

La mauvaise potion, Lucille, la mauvaise potion, bon sang ! Lis. Les. Etiquettes. J'étais pourtant très sûre de moi et même si je n'en avais pas parlé à Kitty parce que c'est vrai qu'en général mes préparations peuvent avoir des effets secondaires et qu'elle n'aurait certainement pas été d'accord pour que je personnalise la boisson de Neve l'Embrun sans son accord, je savais que ça ne risquait rien. Et ça ne risquait rien ! Mais c'était la mauvaise potion, l'autre étant un poison assez expérimental que j'avais emporter pour continuer de travailler dessus.

Voilà où j'en suis. Un festival gâché par deux jours de travail acharné et de tests pour trouver un remède, car à ce moment là, je ne savais pas que le domestique qui avait eu le malheur de goûter au vin amélioré avait déjà trépassé. Je me suis juste enfermée dans ma chambre, promettant à Kitty de m'occuper d'elle plus tard et me suis plongée dans mes notes et mes expériences.

« Je présume que vous êtes... Lucille Sombrefiole ? »

Non, là j'ai vraiment pas le temps, merci, au rev...

« Qui vous paie pour saboter le tournoi ? » 

Je considère un instant la jeune femme qui me lance les regards les plus noirs que l'on puisse envisager. L'heure est donc venue, je vais retourner en prison, peut-être même me faire exécuter et tout ça pour une erreur stupide et non pas une explosion à la hauteur de mes compétences. Elle poursuit, insistant sur l'idée que tout ceci était prémédité et c'est non sans honte que je lui avoue :

« C'était une erreur. »

C'est dit. Et ma fierté en prend un coup. Mais je suis vraiment désespérée.

« Je voulais aider le champion d'Ansemer, regardez. » Je lui montre les deux bouteilles, identiques si ce n'est pour l'étiquette « Je me suis trompée de flacon et oh, je sais à quel point c'est stupide de ma part ! Je n'ai pas de mot pour justifier ce que j'ai fait, je n'arrive même pas à y croire ! » Alors qu'intérieurement, je bouillonne de colère envers moi-même, c'est surtout la culpabilité qui me ronge. Le pauvre homme y est resté, c'est sûr, je n'ai pas trouvé d'antidote et il s'en est fallu de peu pour que tout ceci arrive à l'ami de Kitty. Faites qu'elle ne l'apprenne jamais...

Je finis par tendre mon livre de recherches où je note tout à ma visiteuse, j'en suis à un point où toute l'aide est bienvenue.

« Regardez, c'est cette page, j'ai consigné tout ce que j'ai mis dans le poison. Et mes tests pour un antidote, des tests non concluants. J'ai essayé de rectifier mon erreur, j'ai vraiment tout essayé avec ce que j'avais à disposition. Mais le poison était encore une expérience, je ne sais plus quoi faire. Si vous connaissez quelqu'un qui peut m'aider... »

Est-elle au moins venue pour m'arrêter ? J'ai l'impression que ce que je dis est insensé. Je viens juste d'avouer un crime.

Spoiler:
 


Dernière édition par Lucille Sombrefiole le Dim 14 Aoû - 12:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar

Messages : 664
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 12:03




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.5

Du 14 au 30 septembre 1001



Intrigue animée par Aura·


Le Tournoi des Trois Opales




 
 
 


Le jour s'est levé sur la matinée du 19 septembre, et les dix champions sont alignés dans l'arène, prêts à affronter l'ennemi qui leur sera opposé. Ils s'attendent à tout : une troupe d'assaut, un combattant hors pair, quelque soldat d'élite accompagné de renforts peut-être ? Mais rien ne les a préparés à la colossale silhouette qui pénètre sur la lice.

Enguerrand Fer-de-Lance prend la parole. « L'Homme-Vapeur est un vestige de la grandeur ibéenne de naguère. Héritage d'une splendeur passée, il a fait l'objet de décennies de travail acharné par nos savants les plus performants, pour finalement reprendre du service pour le Tournoi des Trois Opales. Formidable machine de guerre, il est manié par les hommes à l'intérieur qui savent en actionner les mille mécanismes ; mais sa carapace d'orsang et de sylvacier en fait un ennemi redoutable, et c'est de cette armure inviolable que vous devrez triompher ! Prenez vos places, champions ; bientôt, le combat va commencer. »

Il s'empresse de quitter les lieux, le héraut prudent, et les accès de la lice sont barricadés. Indécis, les champions contemplent la silhouette haute de douze mètres qui leur fait face, se demandant sûrement de quel côté l'attaquer.

Dans les tribunes, les derniers paris sont pris. Ils ne sont pas tranquilles, les souverains couronnés : au matin, sur la porte de chacune de leurs suites, un même parchemin était épinglé, dénonçant le scandale qu'est la présence de Faës au Tournoi séculaire de Bellifère. Des menaces ont été émises, contre les champions de Faërie mais également contre les ducs et duchesses qui les ont désignés. Les relations diplomatiques se tendent, et tandis que le combat commence, c'est la méfiance qui règne dans l'assemblée.

Champions, levez vos armes ! L'Homme Vapeur s'en vient quérir vos vies !







Troisième Tour

Consignes



IRL : du lundi 15/08 au mercredi 24/08 (12h) (hé ouais, dix jours cette fois !)
IRP : le 19 septembre, pendant la première épreuve.

• Ce topic concerne les personnages qui participent à l'intrigue « Le Tournoi des Trois Opales ». Les personnages dont la participation à l'intrigue ne serait pas cohérente peuvent rejoindre l'animation de ce chapitre « Contes et Légendes : Le Tournoi des Trois Opales ». La participation à chaque tour de l'animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Les personnes non-mentionnées dans cette introduction peuvent MP le Destin si vous ne savez pas pour quel motif vous pourriez être là !

• Ce troisième tour couvre exclusivement la première épreuve et se déroule donc uniquement pendant le combat.

CHAMPIONS → Les champions combattent ! Le Destin passera chaque soir entre 23h et minuit pour avancer le combat d'un tour. En conséquence de quoi, pour tenir le rythme, chaque RP des champions (à part le tout premier suite au présent changement de tour) devra compter moins de 300 mots, et ce afin de respecter une dynamique fluide de combat ! Décrivez des actions, et réagissez aux informations données par le Destin. Pensez à surveiller vos barres de vie ! (cf. message suivant).
ATTENTION ► Chaque champion ne peut poster qu'une seule et unique fois entre chaque passage du Destin. (Une seule action par tour, en gros ! Au cours d'un tour de combat, une journée IRL, vous pouvez esquiver puis attaquer une fois, mais pas attaquer deux fois. Vous pouvez esquiver et soigner une fois, mais pas soigner deux personnes.)

Défenseurs (Serenus et Octavius) : Vous vous relayez sous les coups du boss. Attention, s'il vous frappe plusieurs fois de suite, ses dégâts infligés sont doublés au second tour, triplés au troisième, etc : relayez-vous, chacun son tour, échangez-le à chaque coup reçu !
Lecture des cartes : Vie totale, en haut à gauche (gemme bleue) • Dégâts infligés à chaque coup que vous portez, en bas à gauche (épée) • Réduction des dégâts reçus, en bas à droite (goutte de sang).
Votre barre de vie (verte) est mise à jour sur le schéma du Destin à chaque tour du combat.


Corps-à-corps (Hiémain et Mayeul) et semi-distance (Grâce) : Vous tabassez en esquivant les coups perdus. Vous êtes plus fragiles que les deux tanks, prenez garde à vous et n'hésitez pas à quitter la proximité immédiate du boss si votre vie est faible.
Lecture des cartes : Vie totale, en haut à gauche (gemme bleue) • Dégâts infligés à chaque coup que vous portez, en bas à gauche (épée) • Réduction des dégâts reçus, en bas à droite (goutte de sang).
Votre barre de vie (verte) est mise à jour sur le schéma du Destin à chaque tour du combat.


Distance (Ilse, Maelys et Lionel) : Vous bombardez en esquivant les coups perdus. Vous êtes extrêmement fragiles, prenez garde à vous et n'hésitez pas à passer hors de portée du boss si votre vie est faible.
Lecture des cartes : Vie totale, en haut à gauche (gemme bleue) • Dégâts infligés à chaque coup que vous portez, en bas à gauche (épée) • Réduction des dégâts reçus, en bas à droite (goutte de sang).
Votre barre de vie (verte) est mise à jour sur le schéma du Destin à chaque tour du combat.


Soigneurs (Marianne et Neve) : Vous êtes très fragiles et ne pouvez soigner qu'un seul blessé par tour. Neve, ta magie ne fonctionne pas sur toi, fais appel à Marianne si tu prends des dégâts. Restez aussi loin que possible de la mêlée !
Lecture des cartes : Vie totale, en haut à gauche (gemme bleue) • Soins que vous prodiguez à chaque tour, en bas à gauche (épée) • Réduction des dégâts reçus, en bas à droite (goutte de sang).
Votre barre de vie (verte) est mise à jour sur le schéma du Destin à chaque tour du combat.


Boss (L'Homme-Vapeur) : Sa capacité spéciale lui régénère 10 points de vie à chaque tour, car il transporte des mécaniciens. Vous avez dix tours pour l'abattre !
Il fera deux attaques par tour : une attaque au corps à corps qui ciblera (normalement) l'un des tanks, s'ils font bien leur boulot ; et une attaque à distance qui ciblera aléatoirement un des champions (selon un lancer de dé).
Il est massif, mais lent : il se déplace difficilement et sera globalement statique au centre de l'arène, vous pouvez vous déplacer autour. Il peut néanmoins viser dans son dos également, il est recommandé que les deux protecteurs soient vigilants quant à leur placement.
Il est manœuvré par deux opérateurs situés à l'intérieur, un qui dirige les bras avec lesquels il effectue ses attaques au corps-à-corps, et un qui déclenche les tirs de projectiles.
Lecture de sa carte : Vie totale, en haut à gauche (gemme bleue) • Dégâts qu'il inflige à chaque attaque : en bas à gauche (épée) • Réduction des dégâts reçus à chaque attaque encaissée, en bas à droite (goutte de sang).
Sa barre de vie (verte) est mise à jour sur le schéma du Destin à chaque tour du combat.

PUBLIC : Encouragez vos favoris, évidemment ; mais gardez l’œil ouvert, des menaces ont été reçues par les Faës, et il pourrait bien se produire quelque fâcheux rebondissement. Voleurs, profitez de l'aubaine pour chaparder ; marchands, circulez dans les gradins, vous pourriez glaner des informations intéressantes en laissant traîner vos oreilles ! Pour vous, 700 mots maximum par message, pas un de plus, sinon je mords !  :laa:

• Le tour prend fin lorsque le combat sera terminé, le Destin espère que vous serez victorieux, champions !

• Pensez à indiquer votre nombre de mots et le résumé de vos actions sous balises spoiler.

• Le fonctionnement du système de combat est relativement simple, n'hésitez pas à poser toutes vos questions dans le topic de flood !

Exemple de calcul de dégâts:
 

Bonne chance à tous !  :poele:





Dernière édition par Le Destin le Dim 14 Aoû - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 664
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 12:04


Première épreuve

Combat • Tour 1



L'ennemi commence à bouger... A l'attaque !




Mayeul
45/45
45

Grâce
39/39
39

Hiémain
50/50
50

Serenus
98/98
98

L'Homme Vapeur
99/99
99

Octavius
81/81
81

Marianne
19/19
19

Ilse
21/21
21

Maelys
22/22
22

Lionel
32/32
32

Neve
27/27
27





_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 13:10

Debout au milieu de ses camarades, au cœur de l'arène, la pirate sent l'adrénaline monter doucement le long de ses doigts. Vêtue aux couleurs de la Ville Basse, elle a revêtu une armure de cuir légère qui n'entravera pas ses mouvements. À sa ceinture, son fidèle sabre est accroché, simplement au cas où, paré à sa base du bracelet en coquillages de ce gamin de Lorgol. Dans sa main, l'arbalète récemment acquise et prête à être utilisée contre les adversaires qu'ils devront affronter. La rumeur des conversations s'intensifie à l'arrivée d'Enguerrand puis prend fin lorsqu'il prend enfin la parole, leur annonçant la suite des événements.

Ilse s'attendait à beaucoup de choses, mais certainement pas à...ça. Le géant mécanique s'avance dans l'arène et elle tend le cou pour en apercevoir le sommet, les yeux momentanément écarquillés. Les explications du héraut ne sont pas pour la rassurer mais un regard en direction de la tribune accueillant l'équipage de l'Audacia parvient à lui faire retrouver confiance ; elle a déjà maté des navires de guerre bellifériens coriaces avec ses canons, elle viendra bien à bout de leur tas de ferraille. Un tas de ferraille aux canons tout aussi redoutables, mais ça la connaît, la pirate.

Le silence s'est abattu sur l'arène tandis qu'Enguerrand s'éloigne enfin. Figés, les champions semblent se demander par quoi commencer mais il n'est plus temps de se poser de questions quand l'Homme-Vapeur se met à bouger. Ilse se positionne, se déplace devant Marianne, lui jette un rapide coup d’œil avant de lui adresser quelques mots teintés d'ironie. « À l'abordage ! »

Son arbalète armée entre ses mains, elle fait signe à Grâce, de l'autre côté du géant métallique. À son signe de tête, toutes les deux font feu et Ilse concentre toute son attention sur les carreaux qui vibrent intensément, explosant au contact de l'armure simultanément. Et le combat est lancé !


Spoiler:
 

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
avatar

Messages : 838
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 13:48

La foule hurlait, avide de sang et de combats endiablés et les gradins tremblaient. Serenus ne savait pas s'il devait se montrer aussi serein qu'Octavius ou s'il devait céder à l'angoisse. Il était certes habitué à se battre mais il ne l'avait jamais fait lors d'un tel événement. Il fit craquer sa nuque et effectua quelques mouvements de bras avec son épée et son bouclier. Les forgerons Bellifériens lui avaient, pour l'occasion, fabriqué une armure en acier épaisse et résistante. Serenus pouvait se déplacer sans difficultés grâce au génie de ces forgerons, et en plus il était bien protégé.
Enguerrand fit son entrée et l'une des portes du Colisée s'ouvrit. Une silhouette imposante fit ses premiers pas dans l'arène. Serenus observa plus attentivement leur adversaire puis se dit que le mot imposant n'était pas très approprié pour.. cette chose. Il était colossal. Un géant de métal créé pour tuer. Mais comment allaient ils faire pour abattre ce monstre ? Le guerrier jeta un regard vers Octavius et lui fit un signe de tête. Ilse donna le signal en hurlant et les champions s’élancèrent. Serenus savait ce qu'il avait à faire. Aussi décida t'il de se placer face au monstre de fer. Il allait devoir porter tous les coups sur lui pour permettre aux autres champions d'attaquer. Mais encore fallait il attirer son attention. Le guerrier gueula pour se faire remarquer et leva son bouclier quand le monstre frappa. La puissance du coup le fit grimacer mais il tint bon, bien campé sur ses jambes. Il donna un rapide coup d'épée et s'écarta, laissant la place à Octavius. Un regard vers son bouclier enfoncé le fit soupirer. La victoire ne serait pas facile à conquérir.

Spoiler:
 

_________________










Hey:
 

Dragonnet 2.4:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 2398
J'ai : 28 ans
Je suis : Chevaucheuse du dragon Mirage dans le Vol de Lagrance

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Au Duc de Lagrance, Denys du Lierre-Réal, et aux Chevaucheurs
Mes autres visages: Liam d'Outrevent
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 14:58

- C'est quoi ce... Délire ?

Je lève la tête, presque à m'en décrocher le cou. On doit pouvoir en aligner dix comme moi pour faire la taille de ce machin. Décidément, ils ne plaisantent pas, en Bellifère. J'ai rarement vu un engin aussi élaboré, même à Lorgol, ils doivent être nombreux pour l'activer à l'intérieur. Heureusement qu'Enguerrand Fer-de-Lance précise bien que nous devons triompher de sa carapace de ferraille... Je me serais écoutée, mes lames se seraient glissées dans les interstices pour tenter d'atteindre directement ceux qui l'actionnent. Pourvu qu'Octavius et Serenus savent ce qu'ils font...

J'avise Neve à ma droite, et lui rends un signe de tête, résolu. Mon regard ne fouille les gradins que l'espace de quelques secondes. Les récentes menaces m'ont porté sur les nerfs, et j'attends toujours le moment où ces épreuves seront truquées, détournées... Je dois avoir confiance en mon Capitaine pour que rien ne vienne troubler ce combat, et pouvoir me concentrer sur la tâche qui m'incombe.

L'Homme-Vapeur est colossal, mais on dirait qu'il est plutôt lent et va s'imposer comme un bloc inébranlable au centre de l'Arène. Je vais avoir l'occasion de bouger à ma guise, et me tenir le plus loin possible, pour éviter de jouer les dommages collatéraux. Je dois me concentrer, pour lui infliger le maximum de dommages. J'ai de la concurrence déloyale avec la pirate et son amie, qui ouvrent d'emblée les hostilités avec des carreaux explosifs. Mes lames, à côté, n'ont pas cette faculté... Mais je ne me contente pas de les lancer en ligne droite. Je me mets en mouvement, dans une danse mortelle, de lames mouvantes, comme animées d'une volonté propre. Les silex filant dans l'air en prenant des trajectoires improbables. J'use de mes meilleures lames pour tenter d'égratigner cette carapace, et des plus fines et petites pour se glisser à l'assaut de ses articulations. Je tournoie, et elles me reviennent après avoir accomplies leur macabre besogne, pour repartir direct ensuite à l'assaut. Elles emplissent les cieux, à dévier, siffler et le percuter inlassablement.

Spoiler:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 17:29

Il était totalement sobre, et presque pas drogué. Presque pas. Trop de pression avait plombé sa nuit de cauchemars, et s’il voulait être capable de se donner à fond, le Voltigeur savait exactement quoi prendre. Qui s’en douterait, tandis qu’il observait comme les autres leur opposant ? C’était... Grand. Et quasi indestructible. Mais ils n’avaient guère le temps de s’y attarder, puisque sitôt son discours effectué, le courageux héraut s’empressa de les laisser se débrouiller. Magnifique. Comment est-ce qu’on s’attaque à ça ?
Indécis, Mayeul s’offrit le luxe de quelques secondes de réflexion. La chose n’avançait pas vite visiblement, mais quel besoin ? Orsang et sylvacier, autant dire qu’il n’avait guère besoin d’être rapide pour être protégé. Alors, comment faire ? Concentrer  leurs coups en un même endroit, espérant franchir la carapace presque inviolable ? Ou en visant les faiblesses de l’ennemi, si faiblesse il y avait ?

Quand Ilse et Grâce commencèrent à lancer des carreaux sur leur ennemi, suivi de Maelys et de ses dagues, Mayeul y vit son ouverture. Après tout, il était bien placé pour savoir ce que la pirate était capable de faire avec son arbalète !

Profitant que les demoiselles occupaient le terrain, Mayeul contourna le géant pour se glisser derrière lui, à l’opposé des filles. Peut-être passerait-il inaperçu, si ceux qui le maniaient étaient occupés à se défendre ailleurs. Ce truc n’était pas fait d’un seul bloc après tout, et il abattit sa masse sur une jointure d’armure, prêt à s’esquiver si nécessaire.
Si cela échouait, il passerait au plan B. Il était Voltigeur, et donc acrobate, après tout. L’escalader serait probablement un plan stupide, mais après tout, il était suffisamment drogué pour le trouver acceptable.

Spoiler:
 

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 18:03

Neve dévisagea le colosse monumental qui s’avançait pesamment au centre de l’arène. Son corps, tout entier composé d’orsang et de sylvacier, se mouvait avec une lente puissance qui semblait ébranler la ville entière. Cette créature de métal dépassait de loin toutes les pensées les plus folles du jeune ansemarien qui, malgré toute la bonne volonté et la concentration dont il faisait preuve, ne parvenait pas à dénombrer les faiblesses de ce titan. Même son évidente difficulté à se mouvoir ne semblait pas exploitable par les dix champions, tant sa colossale armure paraissait hermétique à toutes les attaques.

Bientôt, Ilse lança l’assaut, et deux projectiles cueillir l’Homme-Vapeur de plein fouet, tandis que Serenus s’élançait déjà à l’assaut de la cible, subissant le premier contrecoup. Neve s’élança à son tour, gardant ses distances avec le colosse tout en épaulant son ami. La magie afflua spontanément dans tout son corps, tant l’adrénaline du combat faisait pulser ses veines avec hargne. Maelys lui adressa bientôt un bref signe de tête avant d’engager le combat à son tour, profitant de la diversion de Serenus pour empoigner ses lames et les projeter vivement sur l’ennemi. Ce dernier, assailli de toutes parts, ne cillait pas d’un iota, comme si son armure était en mesure d’absorber chaque coup et d’en décupler l’énergie dans ses attaques imminentes.

Lorsque Serenus reçut le premier assaut, Neve était déjà en position pour soutenir magiquement son ami. Bien vite, sa magie de l’Hiver vint entourer le guerrier et apaiser les premières égratignures – si tant est que ce vocabulaire fut approprié devant pareilles attaques. Le jeune ansemarien gardait un œil attentif aux mouvements du colosse qui, bien que d’une extrême lenteur, pouvait surgir et l’écraser en un rien de temps si l’envie lui prenait. Malgré le tohu-bohu ambiant, le Chevaucheur ne cillait pas, et sa magie ne cessait pas d’affluer jusqu’à son ami, qui déjà reculait pour laisser le champ libre à Octavius.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Guerriers
avatar

Messages : 603
J'ai : 37 ans
Je suis : garde du corps d'une Compagne lagrane

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Guilde des Guerriers et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Castiel • Louis • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Les Guerriers
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Dim 14 Aoû - 22:51

« Par les couilles d’Alder », qu’est-ce que c’est que ce machin ? Il reste du même calme qu’il arbore depuis ce matin, mais impossible de retenir le juron. L’Homme-Vapeur. Il n’a jamais vraiment crû que ce machin existait, en vérité, que c’était une exagération des récits ibéens, mais il est bien là, devant eux.

Il se rappelle les mots de la jolie brunette, à propos des paris circulant dans tout Hacheclair à propos des champions et des épreuves. Personne n’aurait pu parier sur ça.
Il se rappelle, ce matin, des mains de Marianne bandant son genou, puis ses hanches, de l’antidouleur qu’il a accepté lorsqu’elle le lui a proposé, avant bien vu qu’il avait une nette faiblesse. Son orgueil ne lui aurait servi à rien.

Octavius détourne à peine le regard de l’Homme-Vapeur pour regarder les autres champions, qui sont tout aussi décontenancés que lui, et plus particulièrement Serenus. La pirate lance l’assaut, enfin, et à la suite de Serenus, qui a décidé de prendre le premier coup, le guerrier s’élance vers l’homme mécanique. Orsang et sylvacier, leurs chances de percer les deux alliages connus pour leur résistance seront plus grandes si le colosse est mis à terre : son coup de hache vise la cheville, vise les rouages qui font bouger la savante construction. Peu importe l’homme, la faiblesse est la même, aux articulations. Il peut en parler longuement lui-même. Une dague, puis une autre, lancées par la mage de Lagrance, viennent frapper l’articulation de la cheville, à la suite de son propre coup. Que ça le pique, tiens, que ça porte son attention encore plus vers le guerrier à ses pieds ! C’est à lui de réceptionner les coups, le bouclier levé et prêt à réceptionner l’attaque.

Spoiler:
 

_________________
Dialogues en sienna



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 266
J'ai : 34 ans
Je suis : baron de Sylvamir, voleur de la Cour des Miracles, ancien Fils des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et Astrid, duchesse de Valkyrion
Mes autres visages: Denys du Lierre-Réal, Anthim d'Erebor, Rackham l'Îlien et Joséphine Siguardent
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Lun 15 Aoû - 11:54

Que dire et que penser face à un tel monstre ? Que ressentir ? Difficile à dire. Certainement une part de peur, l’appréhension laissant la place au doute. Certainement de l’excitation, due à l’adrénaline et à la situation générale. Ils étaient là, en position, devant cette chose fruit des connaissances des savants d’Ibélène. Et la question qui se posait : comment le vaincre ? Sylvacier et orsang, deux matériaux anciens qui restaient connus pour leur étonnante résistance. Aux yeux du baron pourtant, ce n’était pas le seul atout que possédait cette chose, bien que sa solidité mettrait grandement à mal leur propre capacité. Non, ses canons, nombreux au demeurant, semblaient plus dangereux que tout autre, et si l’un d’eux en dehors de Serenus et Octavius était touché, il risquait de sentir passer le coup. En lui, Hiémain pouvait percevoir les esprits conjoins d’Obéron et Stellaire, étonné et impressionné de voir une telle chose ressortir des entrailles du passé. Le premier l’enjoignait de faire preuve de prudence, le second de ne pas tarder à attaquer comme ses compagnons pour l’affaiblir lors de cette première vague d’assaut.

Tour à tour, les champions s’avancèrent courageusement sur le monstre de métal, attaquant à distance pour certain, comme l’exigeait leur rôle, et d’autres plus témérairement au corps à corps. Mayeul s’était élancé dans le dos de l’ennemi, pensant y trouver un angle mort pour esquiver son courroux, ce qui n’était pas complètement stupide. Hiémain quant-à lui s’élança pour s’en prendre aux côtés latéraux de la machine, entendant résonner dans sa tête les murmures d’Obéron, qui semblait en pleine réflexion. Les points faibles… quels étaient-ils ? Les articulations visibles semblaient un bon commencement pour mettre à mal cette chose, aussi soit joignit-il à Octavius, frappant l’autre jambe de l’immense colosse.

Spoiler:
 

_________________

Cette âme est pleine d'ombre, le péché s'y commet. Le coupable n'est pas celui qui y fait le péché, mais celui qui y a fait l'ombre — Victor Hugo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 767
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Lun 15 Aoû - 22:04

Comme au jour de la cérémonie d'ouverture, les tribunes du Colisés sont totalement remplies. La première épreuve tant attendue va débuter, les dix champions alignés sur le sable. Quel sera leur adversaire ?
Tandis qu'Enguerrand prend la parole, une silhouette massive s'approche pesamment, entourée de vapeur.

Ah oui. Ils rigolent pas pour cette nouvelle version du tournoi. Par tous les dieux, c'est quoi ce géant ?
La machine s'avance dans l'arène, immense, ses multiples rouages cliquetants. Marianne regarde ses coéquipiers, d'abord aussi décontenancés qu'elle devant un tel ennemi. Merveille de technologie, elle pourrait presque croire qu'il est vivant... C'est Ilse qui la sort de sa contemplation, par un cri et un regard entendu lui rappelant ses années de piraterie.
« À l'abordage ! »
Oui ! En avant !
Tandis que les attaquants s'élancent à l'assaut de l'invention, la médecin se déplace à l'écart, sur l'un des côtés de l'Homme Vapeur. Bonne décision : elle peut surveiller à loisir Mayeul qui se place dans son dos, et Serenus se prenant le premier coup de plein fouet - heureusement bien protégé par son bouclier.
Tous ont le même objectif : occasionner le plus de dégâts possibles avant de devenir les cibles des canons, et trouver les faiblesses du colosse. La magie crépite, les lames volent autour de l'armure d'orsang et de sylvacier.

Les muscles en tension, Marianne se tient prête, que ce soit pour esquiver ou soigner. Comme au sein de sa division avec Melsant, elle se prépare à soutenir ses alliés, en gardant à l’œil son ennemi.

Spoiler:
 

_________________






☸️ J'ai pour moi les vents, les astres et la mer. ☸️
Miouuuu:
 


Dernière édition par Marianne d'Orsang le Mar 16 Aoû - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4001
J'ai : 37 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales   Lun 15 Aoû - 22:10

Le jour de la première épreuve. Pas d’excès pour Grâce cette nuit-là – tout son supposé manque de sérieux aurait pu réellement nuire à ce qui l’attendait, et si elle veilla un peu tard, c’était pour continuer à s’entraîner, et non pour profiter et célébrer. Elle resta, comme les autres, ébahie un court moment devant la créature massive – difficile de croire qu’elle n’était faite que d’alliage, et il semblait pourtant que c’était bien le cas. Fronçant un instant les sourcils, Grâce l’observa, et tenta d’observer les prises qu’elle pourrait avoir dessus. Il faudrait qu’elle se rapproche pour voir davantage, et elle n’était pas encore certaine de la pertinence d’une telle action. Mieux valait voir les dégâts qu’il pourrait causer sur Serenus et sur Octavius – pourvu qu’ils se secondent bien l’un et l’autre.

Elle entrapercevait Ilse, de l’autre côté de la statue métallique, et arma son arbalète sur son geste. Elles s’étaient entrainées, et avec les conseils de Marianne, elles pourraient surement occasionner bien des dégâts. Grâce l’espérait, en tous les cas. Se concentrant, espérant que Mayeul et le baron de Sylvamir auraient l’intelligence de la pousser si elle se confrontait trop au danger – bien que ça ne soit pas leur rôle -, car une chute dont elle pourrait limiter les dégâts seraient moins dangereuses qu’une collision avec le monstre de fer, elle tira à une hauteur qu’elle espérait rejoindre celles des carreaux d’Ilse. L’affaiblir en des points précis et similaires réduirait sa stabilité.

Elle se recula très rapidement, armant de nouveau, et n’attendant qu’un geste d’Ilse pour tirer une seconde fois. Et de nombreuses autres après.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Intrigue 1.5 • Le Tournoi des Trois Opales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» [2000pts] Waaagh Kaléplugross', trois chariots pour tournoi
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Les Trois Mousquetaires
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Ibélène :: Bellifère :: Hacheclair-
Sauter vers: