AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Mer 24 Aoû - 21:23


Livre I, Chapitre 5 • Le Tournoi des Trois Opales
Ilse Tonnevent & Mayeul de Vifesprit

C'est pas ma faute, j'te jure !

Le sabre a bondi dans ma main en hurlant "Utilise moiiii". C'est la vérité.



• Date : 20 septembre - Milieu d'après-midi
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Mayeul a très légèrement explosé le sabre de Ilse, et lui ramène le bracelet d'Arsène qu'elle y avait accroché. Elle sera ravie du cadeau, sans nul doute.


_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo


Dernière édition par Mayeul de Vifesprit le Dim 25 Sep - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Mer 24 Aoû - 21:27

Ils disposaient de plusieurs jours rien que pour eux, désormais, avant la prochaine épreuve. Histoire de laisser leurs plaies guérir et leurs esprits s’apaiser avant la prochaine épreuve, sûrement. Grâce aux soins conjugués des médecins et de Louison, Mayeul se sentait presque en pleine forme, si on oubliait les multiples bandages qui le recouvraient, soigneusement dissimulés sous une chemise propre. Seul son poignet bandé démontrait ses blessures... Et l’énorme bleu sur sa joue, qui prenait des couleurs étonnantes au fur et à mesure des heures qui passaient.
Mais ce n’était pas pour se faire plaindre qu’il était venu ce matin frapper à la porte de la loge d’Ilse. La Championne de la Ville Basse lui avait fait un don sans vraiment le savoir, et il venait le lui rendre - enfin, en rendre la moitié, le sabre de la pirate ayant malheureusement disparu avec les débris de l’Homme-Vapeur. Elle ne serait pas ravie, il le savait - un stupide attachement matériel, à son avis, mais certainement n’en avait-elle pas grand chose faire de son avis. Le Voltigeur s’était quand même résolu à lui rendre le bracelet accroché à la garde, une babiole enfantine qu’elle devait apprécier un minimum pour l'avoir emporté avec elle dans l’arène.

Elle n’allait pas l'accueillir avec le sourire, il le savait. Quand Ilse était-elle ravie de le voir, de toute façon ? Elle était agaçante, râleuse et pas marrante, et elle allait se vanter d’avoir gagner leur pari, il le savait. Mais il ne pouvait pas l’éviter indéfiniment, après tout. Et il lui semblait juste de lui rendre, au moins, le bracelet. Pas le sabre. Il avait bien songé à en prendre un autre, se disant qu’elle n’y verrait que du feu, mais son plan avait lamentablement échoué quand le crétin d’armurier s’était trouvé incapable de lui donner une réplique. Alors, tant pis. Il affronterait la canonnière la tête haute. Et le poignet blessé en avant, peut-être que cela l’amadouerait.

Sauf qu’il n’obtint aucune réponse quand il frappa à la porte de sa loge. Absente, ilse ? Sans doute dans les bras de son pirate !
Bénissant le destin, le Voltigeur accrocha le bracelet à la poignée de la porte, songeant qu’il s’en tirait bien. Un bracelet rendu, une Ilse en colère en moins, que demander de mieux ?

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Jeu 25 Aoû - 1:00

Le réveil est difficile, en ce lendemain d'épreuve. Ilse s'est endormie dans la chambre de Marianne après leur soirée entre filles – interrompue par ces messieurs bien imbibés, certes – et elle s'est levée très tôt, les muscles endoloris et le crâne assailli par un martèlement incessant, encore allongée en travers du lit du médecin, elle-même encore profondément endormie. D'autres silhouette gisent ici et là dans la loge, sur les canapés. Certains ont dû trouver le courage de marcher jusqu'à leur propre chambre. Probablement.

Elle s'éclipse discrètement et, alors qu'elle pourrait profiter de cette journée pour se reposer, elle va plutôt avaler un petit déjeuner et faire un tour en ville, dans les rues encore paisibles de Hacheclair. La fête battait son plein la veille et nombreux sont ceux qui doivent encore dormir paisiblement. Elle se rend jusqu'au port, inspirant l'air marin, discutant quelques temps avec Rhéa. La journée de la veille a été difficile mais elle ne compte pas passer les suivantes à s'apitoyer sur son sort. Elle retourne dormir encore un peu dans sa loge mais en début d'après-midi, elle retrouve une nouvelle détermination.

De retour dans l'arène, Grim tournoyant au-dessus de sa tête comme pour veiller sur elle, Ilse foule le sable débarrassé des résidus de la veille. Il lui semble pourtant y déceler encore quelques traces de sang et il flotte dans l'air comme une odeur de brûlé. Peu importe. Elle prend une épée empruntée à l'armurerie et elle s'entraîne en silence, le visage fermé, concentré. Lors de la prochaine épreuve, il n'est pas question qu'elle soit éliminée aussi facilement. Même cet imbécile de Lionel est parvenu à rester debout jusqu'au dernier assaut de l'Homme-Vapeur ! C'est un scandale !

Elle retourne à sa loge, le corps plus douloureux que jamais. Elle évite soigneusement de passer près de celle de Marianne, sachant pertinemment qu'elle lui ferait la leçon pour avoir forcé ainsi alors qu'elle lui a conseillé le repos puis elle se fige en voyant Mayeul sur le pas de sa porte. Son regard passe de lui au bracelet qui se balance doucement sur la poignée. Sourcils froncés, elle s'avance sans un mot et le récupère, le fourrant dans sa poche. « Bien joué pour hier. » Après tout, il était l'un des derniers debout non ? Puis... « Tu m'dois un sabre ! » fait-elle remarquer sur un ton de reproche. « Tu sais que c'est difficile d'en trouver de cette qualité ? C'est pas ces crétins de Bellifère qui sauront le reproduire ! » Sait-il seulement qu'elle le leur avait laissé son précieux sabre le premier jour de son arrivée pour qu'ils lui en fassent deux répliques parfaites ? Répliques à présent bien rangées dans sa cabine de l'Audacia ? Peut-être pas. Mais elle aime tant s'en prendre à lui, ça a un effet très... cathartique. « Oh, et tu m'dois aussi un tonneau de rhum. » ajoute-t-elle en ouvrant la porte de sa loge.

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Jeu 25 Aoû - 7:38

A peine avait-il déposé le bracelet sur la poignée qu’une Ilse visiblement fatiguée fit irruption dans le couloir. Maudissant sa malchance, le voltigeur se retourna bravement vers elle, acceptant ses félicitations avec un haussement d’épaules. Aïe, mauvaise idée. Il aurait pu pousser sa chance, il le savait. Arguer que contrairement à certains, il était debout. Il avait fini l’épreuve sur ses deux pieds, oui, et c’était bien plus qu’on ne pouvait en dire d’elle.
Il aurait pu. Sauf que Mayeul n’était pas mesquin, et que sous l’air apparemment indifférent de la pirate, il soupçonnait que se cachait une blessure vive. Lui, en tout cas, l’aurait ressenti comme tel. Ne pas finir l’épreuve, être KO en premier, aurait suffisamment fait souffrir son égo pour qu’il saute à la gorge du premier venu. Et s’il n’avait pas forcément besoin d’une Ilse énervée, il n’avait pas davantage l’envie d’une Ilse malheureuse par sa faute. Alors il resta coi, se contentant d’un haussement d’épaules douloureux. Bien joué, d’être rester en vie. A part l’honneur douteux d’agacer son Duc, cela ne lui apportait pas grand chose.

Mais quand elle reprit la parole, il la regarda avec étonnement. Son ton n’était pas énervé, à peine chargé de reproches, ce qu’il pouvait comprendre. Il avait détruit son sabre, après tout. Il aurait pu acquiescer et tourner les talons, mais c’était tout de même moins marrant. Et s’il n’était pas disposé à la rendre malheureuse, l’agacer un peu restait sans grande dangerosité. «Je suis juste venu te rendre le bracelet. Je n’ai rien à voir avec ton sabre.» Mensonge éhonté, s’il en était. Mais après tout, elle était KO, elle ne pouvait pas savoir. « Et pour le rhum, un tonneau sera livré sur l’Audacia demain. Avec toutes mes félicitations.» Il ne chercha même pas à cacher l’amertume de son ton. Elle avait gagné leur pari, et il était loin de s’avouer perdant avec le sourire. Mais s’il se montrait suffisamment complaisant, peut-être oublierait-elle le reste ? Après tout, il avait trouvé du rhum. Il avait fait joué ses contacts, certes - être un ancien Voltigeur de Bellifère lui rendait encore quelques services ici - et il avait trouvé. Il ne garantissait pas qu’il soit bon, ceci dit. Mais après tout, ce n’était pas précisé !

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Ven 26 Aoû - 17:56

Elle n'est pas vraiment énervée Ilse. Pas contre lui en tout cas. La destruction de son sabre n'est qu'un malheureux dommage collatéral dans une épreuve qui a bien failli en achever plus d'un parmi les champions et elle aurait certainement fait de même si elle avait été à sa place. Quoique... elle n'est pas inconsciente au point de grimper sur un géant de métal armé de canons et à l'armure impénétrable.

« Je suis juste venu te rendre le bracelet. Je n’ai rien à voir avec ton sabre. » Un sourire en coin se dessine sur les lèvres de la canonnière. Croit-il réellement qu'elle est stupide ? Son esprit se tend vers Grim qui confirme à nouveau ses propres paroles : sabre planté dans la carcasse métallique, un voltigeur dans les airs et une explosion finale qui a tout détruit sur son passage. Bien, au moins c'est assez clair comme ça.

« Et pour le rhum, un tonneau sera livré sur l’Audacia demain. Avec toutes mes félicitations. » Cette fois, c'est un air satisfait qui illumine ses traits et elle lui adresse un hochement de tête appréciateur. Au moins une petite victoire qu'elle peut savourer après le désastre de la veille. Alors elle croise les bras, reprenant soudain un air sérieux. « Si t'es pas responsable pour mon sabre, j'imagine que c'est pas toi qui l'as planté dans l'géant de métal. Et que c'est pas toi non plus qu'il a éjecté dans les airs ? » demande-t-elle d'un air entendu, comme pour dire 'on me la fait pas à moi'. Elle patiente quelques secondes avant de se fendre d'un sourire amusé. « Allez, entre une minute au lieu de dire des conneries. On m'a refilé beaucoup trop de pâtisseries en compensation de... du manque de zèle des gardes du Colisée. J'vais jamais réussir à tout finir. » Elle ne s'attarde pas plus que ça sur l'incident de la veille puis entre dans sa loge, laissant la porte ouverte. Les pâtisseries en question sont sur la table ; elle en refilera certainement une bonne partie à ses camarades de l'Audacia qui seront ravis de manger aux frais des Bellifériens. Un beau pied de nez aux autorités de ce duché qui les déteste tant.

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Ven 26 Aoû - 22:37

Elle ne pouvait lui reprocher d’essayer. Ainsi donc, la liste de ses piteux exploits lui sont venus aux oreilles. L’oiseau. Ah oui... Son Familier. Nuage lui renvoya l’image d’un albatros aux ailes déployées, survolant l’arène, et le Voltigeur succomba presque à la tentation de demander au griffon d’aller chasser le plumeux Familier pour le dîner. Mais ça n’aurait pas été le meilleur moyen de calmer les esprits entre Ilse et lui, et il s’abstint donc, même si une pensée amusée du griffon l’informa qu’il n’était pas dupe.
Au lieu de ça, il se contenta de dévisager Ilse, ses doigts jouant distraitement avec le bandage à son poignet. Elle n’attendait pas vraiment de réponse, après tout.

Mais le Voltigeur fut réellement surpris quand elle l’invita à rentrer, se servir des pâtisseries données en compensations. Oh oui, l’incident. Il pouvait difficilement lui avouer qu’il avait failli glisser quand son griffon l’avait informé de la situation, n’est-ce pas ? « Ils espèrent acheter ton silence en t’étouffant sous des tonnes de pâtisseries ? » Plaisanta-t-il en entrant et en piochant au hasard dans les douceurs disposées sur la table. Il se tapa un doigt sur la tête, avec un sourire. «Moi aussi, j’ai mes informateurs. » Expliqua-t-il sans s’étendre plus avant, imitant son exemple. Après tout, il comprenait qu’elle reste muette sur la situation. « Et grimper sur ce géant paraissait une bonne idée, sur le moment.» Avoua-t-il, un peu penaud. «Jusqu’à ce qu’il me rappelle qu’il avait des canons, quoi.» Mais il ne regrettait pas d’avoir empêché Grâce de tenter l’aventure, et recommencerait si nécessaire. Sans l’ombre d’une hésitation.

« J’ai entendu dire que les mesures de sécurités avaient été renforcées.» Annonça Mayeul, reprenant une autre pâtisserie. « Tu n’as pas quelque chose à boire ? J’ai deux bouteilles de cidre dans ma loge, si tu veux. Pas empoisonnées.» Précisa-t-il avec un sourire, faisant allusion aux différents incidents qui avaient émaillé le Tournoi jusque là. « J’étais au Vol de Bellifère, avant, et être Champion n’a pas que des désavantages.» Glissa-t-il avec amusement.
Il s’en sortait parfaitement. Ils n’avaient pas essayé de s’étrangler, ils n’avaient pas reparlé de ce pari stupide ou de ce sabre disparu, parfait. Il gérait d’une main de maître.

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Dim 28 Aoû - 10:56

« Ils espèrent acheter ton silence en t’étouffant sous des tonnes de pâtisseries ? » Son regard vrille celui du voltigeur, sans ciller. Un mince sourire sans joie prend place sur ses lèvres mais elle ne dit pas un mot. Elle n'en a pas besoin. Le simple souvenir de la veille suffit à provoquer des frissons le long de son échine et elle préfère l'ignorer complètement, pas décidée du tout à en parler. Surtout pas à lui. Il est certainement bien au courant, comme il le dit si bien lui-même ; elle sait que les griffons ont rapidement passé le mot un peu partout dans la ville et que les voltigeurs sont nombreux à patrouiller désormais, à l'affût du moindre signe suspect. Il n'a pourtant pas pu obtenir les images de ce qu'il s'est passé à l'intérieur de cette tente et Ilse en est bien heureuse. Sa tentative désespérée pour survivre était inutile. Elle serait morte sans l'intervention de la Rose.

« Et grimper sur ce géant paraissait une bonne idée, sur le moment. Jusqu’à ce qu’il me rappelle qu’il avait des canons, quoi. » « T'as de la chance d'en être sorti en un seul morceau. » fait-elle remarquer avec une pointe d'amusement. Les canons, ça la connaît. Le simple fait qu'il ait fait partie des dernières personnes encore debout était un véritable miracle. Les dieux doivent décidément veiller sur sa tête.

Ilse s'installe sur une chaise, grimaçant à peine lorsque ses muscles endoloris lui font savoir qu'elle a un peu trop forcé sur l'entraînement, puis s'empare d'un bol de fruits, grignotant quelques raisins juteux en relevant les yeux vers Mayeul lorsqu'il reprend la parole. Des mesures de sécurité renforcées hein ? Comment renforcer quelque chose d'inexistant ? Elle était seule dans cette fichue infirmerie. Complètement, irrémédiablement seule ! Son silence est éloquent, elle se contente de prendre un nouveau raisin et il change judicieusement de sujet.

« Tu n’as pas quelque chose à boire ? J’ai deux bouteilles de cidre dans ma loge, si tu veux. Pas empoisonnées. J’étais au Vol de Bellifère, avant, et être Champion n’a pas que des désavantages. » Cette fois, c'est un sourire sincère qui s'étale sur ses lèvres et elle acquiesce. « Va pour du cidre alors ! » Elle le regarde s'éloigner et tend son esprit vers Grim, qui vole bien trop près du Colisée, lui qui d'habitude reste plutôt en mer et près de l'Audacia. Serait-il en train de la surveiller ? Elle sent son amusement et s'en retrouve étrangement rassurée.

Quand Mayeul revient, elle le remercie d'un simple signe de tête avant de trinquer et de boire une gorgée de la boisson pétillante. Le silence retombe soudain et elle ne peut s'empêcher d'y repenser, c'est plus fort qu'elle. Ca tourne dans sa tête à chaque fois que son esprit n'est pas occupé à autre chose alors elle le demande, il faut qu'elle sache. « Ils ont vu quoi les griffons ? » Que savent-ils ? Et à quel point est-il au courant de ce qu'il s'est passé ? Ilse boit une nouvelle gorgée pour masquer son trouble. Il ne manquerait plus que cet imbécile y voie un signe de faiblesse, pas vrai ?

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Dim 28 Aoû - 19:06

Elle n’avait pas répondu à sa blague, et c’était assez déroutant. Ce n’était pas le silence agacée qu’elle lui offrait quand il poussait trop loin les limites de sa patience, ni même celui qu’elle affichait en espérant qu’il se rende compte lui-même de la stupidité qu’il venait de proférer. Non, c’était juste un silence qui indiquait qu’elle ne voulait même pas évoquer le sujet, et il hésita un bref instant avant de laisser tomber, lui aussi. Parce qu’Ilse... Il ne savait pas vraiment qui elle était pour lui. Une agaçante connaissance, une collègue championne qu’il côtoyait parce que c’était tout de même mieux que de l’ignorer totalement ? Il appréciait ses blagues, même si elle était désepérement trop sérieuse. Peut-être qu’un rien d’esprit chevaleresque le poussait à la dérider, après tout ?
Ou parce qu’il n’aimait pas l’idée d’être indifférent à quelqu’un. Qu’elle l’apprécie, ou non, il s’en fichait royalement. Il voulait juste... Il ne savait pas trop. Qu’elle ne l’ignore pas, peut-être, même si cela lui semblait bien puéril. Et quand elle lui répondit, pour les canons, il acquiesça intérieurement. Oh oui, il savait qu’il avait eu de la chance de ne pas être plus touché que cela. Des brûlures, un poignet foulé, quelques côtes cassées, c’était une bien légère punition pour sa chute. Certes, il était Voltigeur et donc habitué à tomber mais le plus souvent, il y avait Nuage pour le rattraper. « Je suis bien plus solide que tu l’aurais soupçonné.» Préféra-t-il fanfaronner, un sourire victorieux sur les lèvres.

Si Ilse ne voulait pas parler, lui, ça ne le dérangeait pas de le faire. Il lui proposa du cidre, bien plus doux et, également, bien plus en adéquation avec la multitude de potions qu’ils avaient du avaler depuis la fin de cette première épreuve, et sortit rapidement le chercher. Mais quand il versa le liquide dans les verres, il tressaillit à la question de la jeune femme. Que savait-il ? Que savait son griffon, plus exactement. Que c’était-il passé là-dedans, pour que cela tourmente autant la pirate ? « Rien de vraiment probant. Cinq silhouettes masquées, et personne pour les arrêter. Personne pour s’en inquiéter. Et personne ressortir, également.» Il marqua un temps d’arrêt et reprit doucement, répétant sa phrase précédente. « Tu as de la chance d’en être sortie en un seul morceau.» Mais loin de lui l’idée de l’affliger, aussi ajouta-t-il avec légèreté. « Qui aurait écouté mes jérémiades sur mon poignet blessé et mon exploit avec les canons, s’il t’était arrivé quelque chose ?» Il marqua un temps d’arrêt, malicieux. « Et qui je pourrais supplier de m’aider à ôter la peau de cette fichue orange si tu n’étais pas là, après tout ?» Plaisanta-t-il en lui lançant le fruit.

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Jeu 1 Sep - 21:56

« Je suis bien plus solide que tu l’aurais soupçonné. » Son sourire fait vaguement écho au sien. Oui, peut-être. À peine. Se serait-elle vraiment trompée à son sujet ? Ilse ne saura certainement jamais l'admettre mais elle est tout de même capable de le considérer un tant soit peu. Les exploits du voltigeur durant la traversée qui les a menés sur l'Île des Vents n'ont pas été grandioses et il s'est avéré extrêmement exaspérant, surtout avec elle. C'était sûrement fait exprès. Ca l'était même certainement. Et Ilse a fait en sorte qu'il soit autant ennuyé par elle qu'elle l'était par lui. Sauf que cette fois, le contexte est différent ; ils sont bien forcés de collaborer s'ils veulent parvenir au bout de ces épreuves et survivre à toutes ces menaces qui pèsent au-dessus de leur tête. Et Mayeul, comme les autres, a su prouver sa valeur dans cette arène. Bien plus qu'elle-même ne l'a fait.

Le verre à la main, elle perçoit la surprise dans ses traits mais ne dévie pas le regard. Elle veut savoir ce qu'ils ont vu. Peut-être, qui sait, ont-ils aperçu un indice qui lui a échappé alors que son esprit était embrumé par la douleur ? « Rien de vraiment probant. Cinq silhouettes masquées, et personne pour les arrêter. Personne pour s’en inquiéter. Et personne ressortir, également. » Elle tressaille la canonnière mais reste encore une fois impassible. Personne pour s'en inquiéter... Oui, la mystérieuse disparition des gardes continue à l'étonner et provoque en elle une colère sourde. Ses doigts se referment un peu plus sur son verre mais elle se maîtrise, s'efforce de respirer calmement. « Tu as de la chance d’en être sortie en un seul morceau. » « Ca, j'le dois à nos amis d'la Rose. » répond-elle avec un sourire qui manque de conviction. Oui leurs amis. N'était-ce pas avec Mayeul qu'elle les avais aperçus la dernière fois ? Et encore avant durant la traversée et sur l'île ? Décidément, ils apparaissent souvent depuis quelques temps. Les défenseurs d'Arven. Le continent part-il tant à la dérive pour qu'il ait si souvent besoin de leurs interventions ? Elle préfère ne pas y songer.

« Qui aurait écouté mes jérémiades sur mon poignet blessé et mon exploit avec les canons, s’il t’était arrivé quelque chose ? » Elle relève les yeux, intriguée, sourcils froncés. « Et qui je pourrais supplier de m’aider à ôter la peau de cette fichue orange si tu n’étais pas là, après tout ? » Ilse rattrape le fruit et esquisse finalement un sourire, plus sincère cette fois, faisant sauter l'orange d'une main à l'autre avant de reprendre la parole, sans quitter le fruit des yeux. « Et qui pourrait te dire de te démerder tout seul, comme un grand ? » Elle lui renvoie l'orange qui éclate doucement dans sa main quand il la rattrape. Rien de bien folichon, juste un petit bruit sourd et des épluchures qui s'envolent un peu partout autour du voltigeur. La canonnière arbore un visage radieux et laisse échapper un éclat de rire discret ; il aura au moins eu le mérite de lui changer les idées. Et puis, c'était trop tentant. « Tu devrais t'essuyer, t'as un truc, juste là. » fait-elle remarquer en indiquant le coin de sa lèvre. Oh, douce ironie. L'air embaume l'orange à présent et Ilse boit une nouvelle gorgée de cidre, provocante.

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Sam 3 Sep - 17:07

Elle voulait savoir, et il lui avait répondu, ne sachant trop ce qu’elle attendait ou non. Le Voltigeur eut une moue amusée à l’évocation de la Rose Ecarlate, lâchant avec un sourire : « Il faut dire qu’ils doivent nous apprécier, vu la forte impression qu’on leur a laissé.» Oh oui, cette soirée à Lorgol avait été particulièrement intéressante, même si elle n’avait pas permis de calmer l’agacement mutuel qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre. Ils étaient arrivés à une trêve, la pirate et le Voltigeur, même si cela ne les avait pas empêché pas de se taquiner jusque dans l’arène.
Même si le forfait bien obligatoire de la jeune femme aurait pu être un sujet de moquerie sans fin, Mayeul avait choisi de ne pas s’y abaisser. Et quand il reprit la parole d’une voix enjouée, lançant son orange à ilse, il ne s’attendait pas à un tel retour de bâton. Ils étaient arrivés à bien s’entendre, elle lui avait pardonné pour son sabre, alors, tout était pour le mieux non ?

« Ahah, très drôle.»
Râla-t-il, passablement vexé, quand la magie de la pirate fit éclater le fruit qu’il venait de rattraper au vol, l’arrosant de jus. Au moins, il lui avait fait retrouver le sourire mais dans son énervement, il ne jugea pas utile de s’en auto-féliciter. D’un geste énervé, il s’essuya, avant de tendre la main pour rafler la bouteille près de la jeune femme. « J’espère que tu en a bien profité, ça m’apprendra à partager mes cadeaux avec n’importe qui.» Au moins parvint-il à ne pas paraître trop boudeur en prononçant ces paroles. Et puis, l’un dans l’autre, sa visite était une totale réussite : ils n’avaient parlé ni de leur stupide pari - stupide parce qu’il l’avait perdu, évidemment - ni du sabre qu’il avait passablement détruit.
Mais même s’il était passablement énervé, Mayeul ne pût empêcher sa curiosité de s’exprimer très longtemps : « Il est de qui, ce bracelet ? Parce qu’Eric ne semble pas être du genre à enfiler des perles sur un fil pour tes beaux yeux.» Il savait que cela ne le regardait pas, et s’en fichait comme de sa première chemise. Il les avait vu, quand Ilse avait été blessée, et s’interrogeait. Pas qu’il ait des vues sur la pirate - Mirta le protège de ce genre d’idées ! - mais il espérait bien s’en servir pour la taquiner un peu, elle la si ennuyeuse pirate !

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Mer 7 Sep - 21:38

« Il faut dire qu’ils doivent nous apprécier, vu la forte impression qu’on leur a laissé. » Ses traits se détendent légèrement, laissant place à l'amusement que lui évoque le souvenir de cette soirée arrosée en compagnie de Grâce et du voltigeur. Une soirée qui s'est terminée en apothéose quand ils ont pu rencontrer les Pièces de la Rose elles-mêmes pour un arbitrage en toute objectivité d'une partie d'échecs. Une idée absurde au résultat étrangement payant. Et ce sont ces mêmes pièces – ou presque – qui lui ont sauvé la vie cette fois-ci. Elle n'est pas prête de l'oublier.

Elle se sent un peu plus légère que précédemment, la canonnière et elle en profite pour s'amuser un peu aux dépends de Mayeul qui ne s'attendait certainement pas à récupérer son orange dans cet état. Son rire est bref mais pas moins franc face à sa réaction boudeuse. « J’espère que tu en a bien profité, ça m’apprendra à partager mes cadeaux avec n’importe qui. » « On t'a jamais dit de n'pas faire confiance à une pirate ? » répond-elle avec malice en s'emparant de nouveaux raisins dans le bol placé devant elle. Elle joue Ilse. Elle joue avec lui pour se changer les idées et elle doit bien admettre que ça marche.

« Il est de qui, ce bracelet ? Parce qu’Eric ne semble pas être du genre à enfiler des perles sur un fil pour tes beaux yeux. » Arquant un sourcil, elle reste un instant silencieuse. Ressortant le bracelet de sa poche, elle le lève devant ses yeux pour admirer le travail grossier et maladroit d'un adolescent plein de bonne volonté. « J'le dois au tueur de vivenef. » qu'elle répond, un sourire en coin. Elle n'est pas prête à laisser passer son détournement de canons, mais à présent que l'incident est derrière eux, elle a du mal à ne pas rire en songeant à la tête des autorités bellifériennes face à l'état de leur vivenef militaire. Et au moins, Arsène a accompli sa punition sans faire de vagues, ce qui est la moindre des choses. « C'est juste un gosse et on peut pas dire qu'il réfléchisse très loin. Mais c'pas un mauvais bougre. Il m'a offert ça pour s'excuser d'avoir utilisé mes canons. » À la mention de ses précieux canons, elle s'avance et pose son menton sur ses doigts entremêlés, les coudes appuyés sur la table. « D'ailleurs, en parlant d'canons. T'as réservé un créneau pour venir m'les nettoyer ? » Nouveau petit sourire, mais loin d'être suffisant. Elle n'oublie pas que, s'il a été le premier blessé, elle a été la première éliminée après tout.

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Jeu 8 Sep - 21:36

Elle avait un joli rire, Ilse, quand elle lui permettait de se faire entendre. Au moins, il avait réussi à la dérider, même si devant son orange renvoyée si durement, il ne parvenait pas à s’en réjouir réellement. «Si, de nombreuses fois. Mais je ne suis pas du genre à écouter.» Il retrouva vite le sourire, Mayeul, sur cette dernière phrase, lui rappelant l’agacement de la pirate durant la traversée de l’Audacia, et sa mauvaise foi durant leur partie d’échecs. Oh non, il n’écoutait pas beaucoup le Voltigeur, surtout quand les conseils lui paraissait intelligents. Mais c’était bien plus amusant de tester par soi-même, après tout. Serait-il réellement devenu Voltigeur, si il avait écouté les exclamations inquiètes des domestiques de ses parents qui l’enjoignaient de ne pas grimper sur le toit ? Et par esprit de vengeance, il plongea lui aussi la main dans le bol, lui volant quelques raisins avec un regard chargé de défi.

Non, rien n’était sérieux, entre eux. Ils adoraient se chamailler - ou râler, ou gronder, ou invectiver l’autre, au choix - et pour Mayeul, c’était bien plus un jeu qu’autre chose. Il ne la trouvait jamais autant adorable, la pirate, que quand elle était furieuse et agacée.
Et s’il s’était résolu à ne pas l’agacer, justement, c’était bien trop tentant pour qu’il ne le fasse pas. Il esquissa un sourire quand elle lui répond, hochant la tête : il s’en souvenait, du coup de canon, et de l’émoi qui l’avait suivi. Ses anciens collègues Voltigeurs lui avaient parlé de cette attaque lâche du navire pirate, sans doute désireux d’amener les problèmes avec eux. Il se garda bien d’évoquer le sujet, pourtant. Et, sans crier gare, le vent se mit à tourner pour le Voltigeur. Les canons. Le pari. Aïe.

«Je suis blessé, tu te souviens. Docteur Marianne m’a interdit de faire quoi que ce soit.»
Mentit-il avec aplomb, croisant les bras, bien décidé à ne pas mordre à l’hameçon. Elle avait gagné, il le reconnaissait - de mauvaise grâce, certes - mais puisqu’il considérait que c’était un peu injuste, il était bien décidé à le faire à ses conditions, et pas autrement. « Je verrais ce que je peux faire pour toi plus tard.» Annonça-t-il, avant de clarifier. « Je suis Voltigeur, pas pirate, tu peux avoir confiance. Je viendrais.» De toute façon, ça ne pouvait pas être si sale que ça, un canon, n’est-ce pas ? Ca irait vite. « D’ailleurs, n’oublies pas de prévoir un solide déjeuner. Ca donne faim, de travailler.» Ajouta-t-il, moqueur. Après tout, si elle voulait le voir bosser, il avait bien le droit à une petite contrepartie en échange !

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Ven 9 Sep - 17:24

« Si, de nombreuses fois. Mais je ne suis pas du genre à écouter. » Impertinent. Insolent. Toujours à vouloir faire le malin et à savoir le dernier mot. Pas étonnant qu'ils ne se soient pas entendus dès les premiers instants où ils se sont rencontrés. Ilse fronce un instant les sourcils quand il lui subtilise quelques raisins mais son visage reste étrangement détendu. Aussi effronté qu'Eric peut-être, le côté emmerdeur bruyant en plus, Cielsombrois oblige. Peut-être qu'au final elle aime simplement l'envoyer sur les roses, ça la détend.

« Je suis blessé, tu te souviens. Docteur Marianne m’a interdit de faire quoi que ce soit. » Lèvres pincées, elle jette un œil sur le bandage et se redresse, s'appuyant à nouveau sur le dossier de sa chaises en croisant les bras. Vraiment ? Quelle bonne excuse. « Je verrais ce que je peux faire pour toi plus tard. » Silence. Mais encore ? « Je suis Voltigeur, pas pirate, tu peux avoir confiance. Je viendrais. » Cette fois, elle laisse échapper un ricanement. Lui faire confiance ? À lui ? « D’ailleurs, n’oublies pas de prévoir un solide déjeuner. Ca donne faim, de travailler. » « Et puis quoi encore ? Tu veux que j't'offre un verre et que j'te masse les pieds quand t'as fini ? Tu peux t'brosser. » qu'elle répond avec sarcasme. Comme si elle allait lui faire une fleur. Il a voulu parier, il assume. Comme elle l'aurait fait si elle avait perdu. Sans râler. Pas le moins du monde. Sans aucun commentaire ni mauvaise foi. Non mais. Très crédible. Oh toi, tais-toi. Mais un sourire en coin apparaît sur ses lèvres.

« Bon... parce que j'suis généreuse, j't'accorde jusqu'à notre départ pour t'en occuper. Ca devrait t'laisser le temps de récupérer. Peut-être même que j'te laisserai boire de ce merveilleux rhum que tu vas nous offrir. » Quelle générosité, en effet. Le ricanement de Grim résonne dans son esprit mais elle n'y répond pas, se contentant de terminer le verre de cidre qui lui a été servi.

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Sam 10 Sep - 19:43

Il n’avait pas si mal que ça en vérité : les médecins de l’arène étaient parmi les plus compétents du duché, et il avait connu bien pire dans sa carrière de Voltigeur inconscient. Mais aucun doute, c’était bien pratique pour être plaint et être au centre de l’attention, choses que Mayeul appréciait tout particulièrement. Visiblement, vu les lèvres pincées de la pirate, cela ne marchait guère sur Ilse. Mais il le savait déjà, après tout, qu’elle n’était pas réellement sensible à son charme. Ce qui, il devait bien l’avouer, rendait le jeu d’autant plus amusant. Mayeul savait très bien se montrer insupportable, s’il s’en donnait la peine, et Ilse était trop bon public pour qu’il n’en joue pas avec elle. Peu importe le retour de bâton.

Mais oui, ça aurait été bien, un massage. Elle n’était pas d’humeur, visiblement, aussi se garda-t-il bien d’acquiescer. Elle était dure en affaires, la pirate, vraiment pas du genre à être amadouée. « Tu parles d’une générosité. » Grogna Mayeul, reconnaissant pourtant qu’il n’avait plus guère d’échappatoire. Il l’avait bel et bien perdu, ce fichu pari. Cela n'avait pas tenu à grand chose, pourtant. « Très bien. A la fin de la deuxième épreuve, je serais à ton service. Tu pourras disposer de moi comme tu l’entends. » Le sous-entendu n’était pas compliqué à saisir. « Autre chose pour satisfaire ta royale personne ? » Demanda-t-il, moqueur, se fendant d’une révérence impeccable.

Il vola un nouveau raisin dans le bol, avant de lui tendre la bouteille qu’il avait subtilisé. « Puisqu’on l’a entamée, autant la terminer. » Soupira-t-il, démentant de fait ses paroles précédentes. De toute façon, il n’allait pas la finir tout seul dans sa loge, n’est-ce pas ? « Tu vas te régaler à me donner des ordres, j’imagine. » Lança-t-il, sans cacher l’amertume de son ton. Qu’elle en profite au maximum : elle déchanterait vite, quand il verrait à quel point il n’était pas un esclave très coopératif. Car il avait beau l’avoir perdu, ce fichu pari, ce n’était pas pour autant qu’elle profiterait d’un Mayeul des plus agréables à gérer !

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Lun 12 Sep - 16:12

Elle s'amuse de le voir bouder, râler, tenter de contourner ses obligations. Mais manque de bol pour lui, il n'est pas tombé sur la pirate la plus flexible qui soit. Ce n'est certainement pas pour rien que c'est à elle que Freyja confie la charge du pont des femmes en son absence et qu'elle gère les canons de la vivenef pirate la plus connue du continent. Elle en est fière Ilse, oui. Et elle ne va pas se laisser amadouer par un voltigeur impertinent, pique-assiette et qui croit pouvoir mettre n'importe qui dans son lit.

« Très bien. A la fin de la deuxième épreuve, je serais à ton service. Tu pourras disposer de moi comme tu l’entends. » Oh vraiment ? Ses lèvres se fendent d'un sourire moqueur. Il ferait mieux de faire attention à ce qu'il souhaite, parce que ça pourrait bien se retourner contre lui. « Autre chose pour satisfaire ta royale personne ? » « Tu le sauras en temps et en heure. » répond-elle, l'air mystérieux, sans être déstabilisée le moins du monde par ses provocations.

Elle s'empare de la bouteille qu'il lui tend, amusée par ce soudain changement d'avis, puis se sert un nouveau verre. « Tu vas te régaler à me donner des ordres, j’imagine. » Oh, qu'il est adorable. Il ne réalise pas à quel point. « Et toi, tu vas détester les exécuter. » fanfaronne-t-elle, espiègle, sans cacher ses intentions. De toute manière, il a l'habitude d'en recevoir des ordres, non ? Il est voltigeur après tout. De Sombreciel, certes, mais ils ne passent tout de même pas leurs journées à picoler et à s'envoyer en l'air dans tous les coins de leur caserne, n'est-ce pas ?

« Qu'est-ce que tu penses qu'ils nous réservent pour la deuxième épreuve ? Tu crois qu'ils peuvent faire pire que celle-ci ? » demande-t-elle soudain, curieuse, songeuse, portant son verre à ses lèvres. Ils ont passé l'épreuve ibéenne, mais l'épreuve faë risque bien d'être pleine de surprises. Elle sonde le voltigeur ; peut-être aura-t-il une idée éclairée sur la question. Et puis dans le cas contraire, ça aura le mérite de lui changer les idées quelques instants.

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Sam 17 Sep - 9:57

Elle était bien trop dure en affaires pour qu’il puisse tenter d’échapper à leur pari, visiblement. Boudeur, Mayeul savait pourtant reconnaître quand il était coincé, même si la satisfaction affichée par Ilse l’agaçait quelque peu. Il aurait fait pareil, il le savait, mais ce n’était pas d’un grand réconfort pour longtemps.
Lui. Au service d’une pirate. Obligé de nettoyer un fichu rafiot. Peut-être qu’avec un peu de chance, il pourrait mourir, durant cette deuxième épreuve ? Parce que l’air espiègle sur le visge de la jeune femme ne lui disait rien qui vaille. Il ne savait même pas combien il y avait de canons, à bord. Nuage ? Beaucoup ? Amusement. Merci beaucoup, Nuage, tu m’es d’un grand secours.

Et tandis qu’il l’observait de resservir, Mayeul laissa son esprit vagabonder. Il savait qu’il râlait, mais qu’il le ferait, pourtant. C’était le plaisir de se rebeller, même s’il obéirait. Obéir, il savait faire, et cela ne le dérangeait pas autant qu’il le clamait. Certes, là, c’était Ilse, mais cela ne l’avait jamais dérangé de se plier aux ordres. Il était Voltigeur, et fuyait les responsabilités, préférant largement obéir que donner les ordres et risquer d’envoyer ses alliés droit dans un mur. Ce n’était même pas un manque de confiance en ses capacités, mais bien une réalité : il était simplement trop irresponsable pour avoir envie de s’encombrer de donner des ordres.

La pirate reprit la parole, et il la dévisagea quelques secondes, songeur. Ce qui les attendait ? Mayeul n’avait pas peur de la Magie : élevé sur la frontière avec Lagrane, intégré très jeune à l’Académie, il n’avait jamais eu de réelle appréhension. Une certaine méfiance, certes, comme tout les ibéens, mais depuis les derniers événements... « Je l’ignore. » Et je n’ai pas envie d’y penser, le sous-entendu était limpide. « J’imagine qu’ils auront à coeur de faire mieux que l’Homme-Vapeur. » Soupira-t-il, quelque peu inquiet des conséquences. Vu les soucis que leur avait causé l’épreuve Ibéenne, c’était assez inquiétant, en effet. « De toute façon, inutile de s’en soucier pour le moment n’est-ce pas ? Il nous reste une semaine pour faire la fête, tout auréolé de ce statut de Champion si pratique pour se faire offrir des verres. » Oh, il le savait, cette réponse ne plairait guère à la si travailleuse et sérieuse Ilse. Mais l'agacer était tellement plaisant !

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 827
J'ai : 33 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Lun 19 Sep - 9:19

Qui aurait pu croire, quelques mois plus tôt, qu'elle partagerait un verre et une discussion avec le voltigeur en toute simplicité ? Certainement pas elle. Pourtant, si le ton est étrangement cordial, ils reprennent leurs vieilles habitudes, incapables de ne pas s'agacer mutuellement et de tester la patience de l'autre. Et il faut avouer que Mayeul est très doué à ce petit jeu, comme il l'a déjà prouvé par le passé. Cette fois, pourtant, elle s'en amuse plus qu'elle ne s'irrite la pirate, prenant ses remarques comme un défi et ses provocations comme une invitation à lui refermer son clapet. La vie en compagnie d'une ribambelle de pirates l'a certainement habituée aux comportements parfois puérils de certains. Et puis... survivre ensemble à un géant de douze mètres, ça rapproche, non ?

« J’imagine qu’ils auront à coeur de faire mieux que l’Homme-Vapeur. » Elle acquiesce, songeuse. Oui, ils voudront probablement faire mieux et elle a passé assez de temps à Lorgol pour savoir que les mages sont capables de bien des exploits. Mais ils y feront face, ils n'ont plus le choix de toute façon.

« De toute façon, inutile de s’en soucier pour le moment n’est-ce pas ? Il nous reste une semaine pour faire la fête, tout auréolé de ce statut de Champion si pratique pour se faire offrir des verres. » Sa réaction oscille entre amusement et agacement. Ilse fait la moue, pas tout à fait d'humeur à faire de nouveau la fête, malgré la soirée détendue qu'ils ont passé la veille dans la loge de Marianne. Elle a bien d'autres soucis en tête.

Après quelques minutes de discussions fort pertinentes et matures, la bouteille se retrouve vide entre les deux et Ilse finit par déclarer : « Je n'vais pas te retarder plus longtemps. T'as sûrement plein d'autres loges à visiter. » Mutine, elle s'appuie contre le dossier de sa chaise et croise les bras d'une manière entendue. Les rumeurs vont vite par ici. Malgré tout, elle ajoute, sur un ton plus serein : « Merci pour le cidre. » Elle ressent tout à coup un vif besoin d'être seule à présent et elle le lui fait bien comprendre, malgré le léger amusement qui étire ses traits. Peut-être même qu'elle songera à se reposer. Peut-être.

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2697
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse   Mer 21 Sep - 15:36

Il ne voulait pas y penser, non, à cette épreuve qui les attendait encore. La première les avait durement touché, et la seconde ne s’annonçait pas plus simple. Ils avaient une semaine devant eux, à profiter de leurs statuts de Champions et des tavernes d’Hacheclair, alors, pourquoi s’inquiéter ?
Ils la terminèrent vite, la bouteille, à eux deux. Elle le mit ensuite gentiment à la porte, la pirate, mais il ne pût s’empêcher d’acquiescer en souriant. Oh oui, elle ne savait pas à quel point son programme était chargé. Allez voir Grâce, d’abord, avec un petit déjeuner et quelques douceurs. Il lui adressa un clin d’oeil amusé : « Comme si c’était mon genre. Vous me jugez bien mal, demoiselle.» Lança-t-il en s’inclinant, emportant la bouteille vide et un nouveau fruit volé sur le plateau de Ilse.

Il hésita quelques secondes à la porte, pourtant, observant la pirate. Même s’ils ne s’entendaient pas plus que ça, il n’aurait pas voulu la voir blessé, et regrettait de ne pas l’avoir vu plus longtemps en action dans l’arène. Ce n’était de la faute de personne, si ce n’est de l’Homme-Vapeur, mais... « Attrape ! » Lui lança-t-il subitement, lançant l’orange dans sa direction, refermant rapidement la porte avant même de savoir si son projectile avait atteint sa cible. Il savait la jeune femme pas vraiment du genre à apprécier ses facéties, et inutile de rester dans le coin alors qu’elle pouvait se venger, n’est-ce pas?
Mais malgré tout, il l’aimait bien, Ilse. Même s’il avait cassé son sabre. Même si elle l’avait arrosé de jus d’orange. Ils pouvaient s’entendre quelques heures, au moins. C’était déjà ça.

Pourtant, autant ne pas se leurrer : il ne comptait pas tenter l’exploit de rester trop longtemps en sa compagnie de sitôt, de peur qu’ils ne finissent par se sauter à la gorge.

RP TERMINE

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
C'est pas ma faute, j'te jure ! - Ilse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» On brûle maintenant les houngans. A qui la faute? Au président, bien sûr...
» Osm0se c'est pas de ma faute si tu ne vas pas à l'école [o]
» Faute d'orthographe
» Puisque c'est ma faute... <Misoka>

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Ibélène :: Bellifère :: Hacheclair-
Sauter vers: