AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quatre championnes, deux idiots et quelques bouteilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 3728
J'ai : 37 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Sitara d'Erebor, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: Quatre championnes, deux idiots et quelques bouteilles   Mar 21 Fév - 12:36

S’il croit s’y échapper, il se trompe. Marianne est redoutable, et ni elle ni Grâce ne le laisserons ignorer la question posée par l’ancienne pirate. Elle est bien trop curieuse de savoir ce qu’il peut répondre. C’est pas comme si ça devait lui poser le moindre problème, de parler de ça : il était Cielsombrois, après tout ! La preuve, même s’il met un peu de temps à répondre – et c’est sûrement parce qu’il n’est plus en pleine possession de ses moyens -, il le fait quand même. Et il donne un peu trop de détails, peut-être. Les deux ? En même temps ? Elle rougit stupidement comme une jouvencelle, perturbée par l’image qui se forme dans son esprit, et qu’elle n’aurait préféré jamais avoir. Surtout pas avec le duc de Sombreflamme, le frère de Melsant. Oh non.

Partir est peut-être la meilleure solution, oui, et elle s’appuie sur Mayeul pour se relever, lui tendant la main à son tour, et l’entraînant à sa suite, non sans lui donner une tape sur la tête. « Je t’amène dans ta loge, et je reviens ici. Ou j’irai dormir dans la mienne. Ou je sais pas trop, mais tu peux garder tes démonstrations pour le duc de Lagrance. Ou celui de Sombreciel, ou qui tu veux. » Oui, elle parlait peut-être un peu fort, mais quelle importance ? Tout le monde devait avoir entendu Mayeul, de toute façon, non ?

Elle avait esquivé les coussins de Maelys, utilisant Mayeul à moitié avachi comme bouclier – elle était pas visée, mais bon, après ce qu’ils avaient bu… Elle adresse un signe de félicitations à la chevaucheuse, d’ailleurs, et relève Mayeul. D’un signe de la main aux copines, et à Louis – Eric, ne pas gaffer -, elle pousse Mayeul dehors. Ils tenaient pas très droit. Pas grave, ils se tenaient debout l’un grâce à l’autre. Elle le pousse dans la loge qu’elle croit être celle du voltigeur, ou peut-être bien que c’est la sienne, elle sait pas trop, et elle le lâche lamentablement sur un fauteuil, avant de s’affaler lamentablement sur le lit.

|HJ| Voilààà, fini pour moi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Pavillon Noir • Modo
avatar

Messages : 810
J'ai : 32 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde d'Erebor, Liselotte Passefil, Aurore Aubétoile
Le Pavillon Noir • Modo
Message Sujet: Re: Quatre championnes, deux idiots et quelques bouteilles   Mer 22 Fév - 20:21

Tout ce joyeux monde reprend place sur les fauteuils et les canapés, ravitaillés de bouteilles d'alcool dont ils ignorent la provenance ou même le nom. Mais ils en ont vu d'autres, c'est pas un peu de tord-boyaux inconnu qui va les empêcher de s'amuser. Ilse grimace en goûtant à l'un de ces breuvages puis la passe à sa voisine, écoutant d'une oreille distraite les discussions qui vont bon train. La remarque de Mayeul la fait froncer les sourcils mais il se fait reprendre par les deux Bellifériennes du groupe, ce à quoi elle réagit par un rictus satisfait, ravie de ne pas avoir à se lever pour lui en coller une. Elles l'invitent et il se permet de dire n'importe quoi ? Et puis quoi encore.

La canonnière est affalée sur son côté du canapé, l'esprit un peu brumeux, agréablement brumeux même. Ses pensées flottent et l'entraînent loin de tout ce qu'il s'est passé plus tôt dans la journée, loin de cette épreuve, loin de la peur qu'elle a éprouvée dans cette infirmerie. Il n'y a que les paroles imbibées de ses camarades, les tintements des bouteilles et leurs rires qui résonnent.

Son attention s'éveille à peine lorsque Marianne s'amuse un peu aux dépends du Cielsombrois en lui demandant quel duc il préférerait mettre dans son lit et la réponse ne la surprend même pas. Elle s'attend à tout désormais, de sa part. Elle renifle un peu, dédaigneuse, à l'idée qu'il veuille en avoir deux à ses côtés mais elle chasse bien vite tout ça comme on chasserait une mouche.  Et puis il provoque, se relève. Des coussins volent. Elle ne comprend plus trop ce qu'il se passe ; la fatigue et l'alcool, très mauvais combo.

« Mariaaaanne, ils vont où... les gens ? » Mayeul et Grâce ont quitté la pièce mais Maelys est encore là, physiquement du moins. Il semblerait que Niobé l'a déjà emportée de ses bras. Quant à Eric... sa tête repose dans un angle étrange sur le fauteuil, de quoi lui filer un bon torticolis le lendemain. Alors Ilse se lève, tangue un peu. Mais on est pas sur l'Audacia pourtant. Elle glousse un peu et elle sent le bras du médecin qui la tient fermement et l'entraîne jusqu'au lit où elle l'aide à s'allonger. Il ne lui faut pas bien longtemps à la pirate pour s'endormir à son tour, accrochée au bras de Douce Marianne, accueillant la douce torpeur de l'alcool après cette journée sans fin.

_________________
Le soleil vient danser sur la mer éternelle mais tous ignorent ses reflets d’or. Elle m’attend sous un tapis de lumière, la mer m’appelle. Moi, je veux voir derrière les nuages, de nouveaux rivages.






Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quatre championnes, deux idiots et quelques bouteilles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quatre filles, deux aigles et une gare
» C'était juste un bol de terre, et deux idiots autour [PV Green]
» un, deux, trois, toi et moi ; quatre, cinq, six, on est des sis' ! → jane & kath.
» Un deux trois quatre cinq six sept... Québec !
» Un, deux, trois, nous irons au bois... [version #1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Ibélène :: Bellifère :: Hacheclair-
Sauter vers: