AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On danse comme l'on vit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
La Noblesse • Modo
avatar

Messages : 7198
J'ai : 31 ans
Je suis : demi-soeur du duc d'Erebor, régisseuse du harem, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor ; Augustus, empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
La Noblesse • Modo
Message Sujet: Re: On danse comme l'on vit   Dim 19 Mar - 1:20

Il s'amuse, elle le sait bien, mais elle n'en est pas moins déstabilisée pour autant. Des années d'amitié avec Mélusine et elle ne parvient toujours pas à se faire à ce franc parler, à cette esbroufe toute cielsombroise, à ce jeu de séduction qui reste innocent, sans toutefois l'être vraiment. Les joues rougies par ses paroles, la princesse garde un sourire timide au souvenir de leur première rencontre. En effet, elle a refusé et elle continuera à le faire, car aussi charmant soit-il, Alméïde n'est pas femme à lâcher prise ainsi. Elle préfère rire de tout cela, tentant la légèreté, et Nuage semble lui répondre de la même manière. Elle en oublierait presque, sous ses remarques joueuses, la vulnérabilité dont il a fait montre quelques instants plus tôt, alors qu'ils abordaient un sujet plus épineux. Qu'importe, si le Voltigeur préfère voguer des eaux plus claires et plus douces, préférant éviter les abysses auxquels il ne désire pas être confronté. Qui est-elle pour juger ? Elle s'embarrasse presque de ces nouvelles paroles flatteuses et elle détourne un instant ledit regard, laissant la timidité guider ses gestes.

Puis Mayeul l'invite à danser, à défaut de pouvoir voler. Elle relève la tête, un peu surprise, avant d'observer le griffon avec une pointe d'envie mêlée de déception. « Je pense en effet que c'est plus sage. » répond-elle, une moue contrite sur le visage. Oh, comme elle aimerait accepter et survoler un instant la ville aux mille tours, ne serait-ce que dans les alentours immédiats. Mais elle doute que ce soit très bien perçu et elle sait déjà ce que les gardes lui diront si elle s'aventure à le demander. Elle s'avance pourtant vers Nuage pour caresser sa tête avec douceur. « Ce sera pour une autre fois, c'est promis. » déclare-t-elle, sincère. Le hululement du griffon s'accompagne d'une vague de joie qui l'étourdit légèrement mais qu'elle parvient mieux à saisir que les sensations précédentes. Un léger rire quitte ses lèvres et la princesse finit par laisser le seigneur des cieux pour retourner vers son Voltigeur, s'accrochant à son bras dès l'instant où il le propose.

« Merci pour ces présentations Mayeul, c'est un magnifique compagnon de vol que vous avez là. » Sa remarque est franche, son sourire est lumineux. Elle est véritablement ravie. « Quand retournez-vous en Sombreciel tous les deux ? Aurai-je encore la chance de vous voir ici, à Lorgol, avant la fin de l'année ? » demande-t-elle alors, curieuse, espérant croiser à nouveau la route du Voltigeur qui, à n'en pas douter, de très agréable compagnie.

_________________
dialogues • mediumvioletred





To see a world in a grain of sand and heaven in a wild flower. Hold infinity in the palms of your hand and eternity in an hour.
William Blake


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2660
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: On danse comme l'on vit   Mar 28 Mar - 21:45

Il s’amuse, Mayeul, faisant monter le rouge aux joues de la princesse, lui rappelant sans en être gêné la proposition qu’elle a réfuté, la nuit où ils se sont croisés la première fois. Elle ne semble pas en prendre ombrage Alméïde, sachant probablement que ce n’est qu’un jeu innocent. Sans doute ne peut-elle pas se targuer de très bien le connaître, mais au moins, Mayeul n’a jamais fait mystère de ses paroles légère et de ses propositions amusées et peu sérieuses. Quoique si elle se décide à dire oui, il n’aurait rien contre !

Elle regrette, il le voit bien, le Voltigeur, de ne pas pouvoir profiter de la présence de Nuage pour aller taquiner les étoiles. Il comprend, et s’en désole, mais il sait bien qu’il ne faut pas pousser davantage leur chance. Lorsque les gardes de la jeune femme évoqueront cette soirée, mieux vaut qu’ils ne mentionnent aucun épisode de fuite sur griffon. Ces quelques instants arrachés aux gardes d’Alméïde sont déjà précieux, il le sait pertinemment, le Voltigeur. Laissant la jeune femme faire ses adieux à Nuage et échanger quelques mots avec le griffon, Mayeul s’éloigne de quelques pas.

Il tend pourtant galamment son bras à la princesse pour la raccompagner, profitant sans s’en cacher de sa compagnie. Il l’aime bien, Alméïde, même si elle refuse énergiquement de s’amuser un peu en sa compagnie. Elle est drôle, franche et adorable, et il se sent bien en sa compagnie. Elle discute facilement la princesse, de tout et de rien, et Mayeul ne réfléchit pas longtemps avant de lui répondre.

« J’aime Lorgol et ses canaux
Et j’aime y passer mes repos
Je dois parfois négocier
Mais je suis un barratineur-né.»


Avoue le Voltigeur, sans le moindre remord.

« D’ici quelques jours, je pense
Quand la douleur sera absente. »


Soupire Mayeul, sans s’avancer davantage sur sa date de retour à Euphoria.

« Mais si vous désirez ma compagnie
Vous n’aurez qu’à me le dire par écrit
Je me ferais un plaisir de venir vous embrasser
Sans, évidemment, aucune ambiguïté. »


Ajoute le Voltigeur, ses yeux bruns emplis de gaieté.

Il lui a proposé de retourner danser, et c’est vers l’endroit qu’ils ont quitté précédemment que Mayeul tourne ses pas, entraînant Alméïde sans se soucier des gardes qui l’accompagnent. Il a toute la nuit pour lui faire tourner la tête, à la princesse des sables. Littéralement.


RP TERMINE

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
On danse comme l'on vit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» » Danse comme si ta vie en dépendait.
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» BOUFFONNERIE AU PALAIS NATIONAL: PREVAL OUVRE LA DANSE COMME PRELUDE AU CARNAVAL
» elle danse comme si elle en avait envie (maïa)
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: Lorgol aux Mille Tours :: Ville Haute-
Sauter vers: