AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ
avatar

Messages : 367
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 11 Oct - 17:13




Quête 1.6

« Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »

Serenus • Aaron • Maelys • Mélisende




Quête animée par Danette, avec l’aide, les conseils et les idées précieuses de torture d’Elnaie et Lemon tart




Plongés dans le noir • 1er tour


Lorgol. Sa ville Haute, ses fêtes et ses Tours somptueuses, sa Ville Basse, ses pavés, ses rues, connues pour n’être guère fréquentable à la nuit tombée. Vous vous y êtes rendus, en ce jour : pour loisir, pour affaire, parce que vous y résidez, ou simplement pour connaître cette cité libre qui rassemble, encore, Mages et Savants de tous horizons.
Le temps est à la méfiance, au jugement, à la peur... Mais on ne peut rester enfermés chez soi, vous êtes vous dit. Vous vous êtes entourés de gardes, d’amis peut-être, et vous êtes sortis braver la Fatalité. Mauvaise idée, bien mauvaise.

Elle avait l’air bien adorable, cette vieille femme. Sa voix était douce, ses manières affables quand elle vous a proposé de goûter aux premières oranges de sa récolte, à ses biscuits délicatement feuilletés ou à son cidre maison. Un sourire quelque peu édenté, des vêtements rapiécés, quel mal aurait-elle bien pu représenter ? Vous vous êtes laissé tenter, par affabilité, par gourmandise, ou simplement par curiosité. Vous n’auriez peut-être pas dû.




Vous vous êtes réveillés, tous les quatre, dans une pièce bien sombre. Aucune fenêtre, aucun mobilier, un sol de terre battue, et une porte... Tout ceci, vous avez pu le déterminer à la frêle lueur d’une bougie posée dans un coin. Comment êtes-vous arrivés ici ? Que va-t-il vous arriver ? Peut-être que le bout de papier, coincé sous la bougie, vous livrera un indice ? Autre indice : à votre cou, un objet pend, attaché à une longue corde : une clé rouillée.
Sous la bougie, quelques mots, rédigés à l’encre noire. « La clé de Sombreciel ouvre la porte » Est-ce un indice de votre identité ? Cela évoque peut-être un vague souvenir pour vous : êtes vous le maillon essentiel du groupe, le seul à détenir la bonne réponse ?

Mais vous ne pensez pas à ça, oh non. La seule chose qui tourne probablement en boucle dans votre esprit, en ce moment, est une pensée bien différente. QUI SUIS-JE ? Et vous avez beau y réfléchir de toutes vos forces, vous ne savez pas. Que vous soyez un fier Guerrier, un vaillant Chevaucheur, une brillante Chevaucheuse ou une membre éminente de la Confrérie Noire, vous ne savez plus. Vous ne savez plus vos noms, vos fonctions, votre place dans ce monde. Un voile noir recouvre votre mémoire. Pourquoi, comment ? Et qui sont ces autres gens, à côté de vous ? Des amis, peut-être, que vous avez oubliés ? Des ennemis ?
Vous allez devoir le découvrir bien vite, car il va falloir vous entraider pour sortir de cet endroit. Et retrouver la mémoire, espérons-le.


Consignes



IRP : La totalité de votre quête se déroule le 18 Octobre 1001. Ce premier tour a lieu le matin du 18 Octobre.
IRL : Ce premier tour va durer jusqu'au mardi 18/10, 18h.

• Pour ce premier tour, vous êtes donc dans une pièce sombre, sans aucun souvenir de votre identité, avec d’autres inconnus - ou non inconnus, après tout, vous ne vous en souvenez plus! - dans le même cas. Il n’y a aucun mobilier dans la pièce, seulement une bougie qui vous éclaire chichement.

Pour ce premier tour, vous pouvez :

  1. Rester sur place, et paniquer.
  2. Introduire une clé, et une seule, dans la serrure, en espérant que ce soit la bonne.
  3. Faire le tour de la pièce, à la recherche d’indices sur vos ravisseurs.


• Cette quête suivra le modèle d’un livre dont vous êtes le héros. Plusieurs choix se proposeront donc à vos personnages. Vous pourrez vous concerter ICI. La suite de votre quête dépendra de ces choix.

• Attention, pour les Voltigeurs/Chevaucheurs, les Mages et les Pièces de la Rose, ce que vous avez absorbé bloque le lien avec votre Familier / Griffon / Dragon / Esprit de votre arme. Vous n’avez accès qu’à votre propre Magie, que vous ignorez encore. :red:

• Vous êtes libres de poster autant de fois que vous le souhaitez, à condition de ne pas dépasser les 350 mots. (Utilisez impérativement ce site pour compter.)

• Vous n’avez pas de souvenir de votre identité, mais il vous reste quelques connaissances. Vous savez que Lagrance est le Duché fleuri, par exemple, ou que Ermengarde est la Duchesse de Bellifère. Vous ignorez seulement qui vous êtes VOUS. Cherchez des indices : vos vêtements, vos bijoux peut-être.

• Indiquez sous spoiler le nombre de mots de vos messages, et votre décision (à indiquer en RP aussi).

• Vous êtes autorisés à choisir une direction différente. Je vous rappelle seulement que la Fatalité est taquine, et sera ravie de s’attaquer à une victime isolée :red:. A contrario, une bonne réponse pourra vous faire retrouver quelques bribes de mémoire. Si vous êtes sage :green:

Pour ce tour, vous devez commencer chacun de vos paragraphes par la dernière lettre qui finit le précédent. (Exemple : votre premier paragraphe se termine par « soucis », le second commencera donc par un S.)

Bonne chance :hide:


_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les modératrices. ♦


Dernière édition par La Fatalité le Mer 16 Nov - 0:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Guerriers
avatar

Messages : 736
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Les Guerriers
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mer 12 Oct - 11:33

Il y avait décidément plus agréable comme rêve. Une tempête, des corbeaux qui croassaient au dessus de sa tête.. Et cette silhouette noire et encapuchonné qui le suivait d'un pas lent. Il avait beau courir, elle se rapprochait. Il trébucha et s'étala de tout son long. Elle arriva à sa hauteur et se baissa. Une main osseuse attrapa sa gorge et il put sentir son haleine de mort avant....

Avant de se réveiller en sursaut. Serenus se redressa en grognant, ses bras tremblaient, encore sous l'effet du sommeil. Il regarda autour de lui et vit d'autres silhouettes. Un homme et deux femmes. Il étudia la pièce et constata qu'elle était entièrement vide. Il n'y avait qu'une porte et une bougie sous laquelle était glissé un petit bout de papier. Serenus se dirigea vers la porte, tenta de l'ouvrir, en vain puis se tourna vers les autres qui émergeaient de leur sommeil. Il allait ouvrir la bouche pour parler quand le doute l'en empêcha. Il avait beau fouiller dans sa mémoire, il en avait maintenant la certitude. Il ne savait pas qui il était. Il ne se rappelait ni de son nom, ni de ses souvenirs ni de son histoire. Il passa les mains sur son corps seulement vêtu d'une tunique de couleur grise. Il n'y avait aucun indice qui pouvait l'aider... A moins que.. Il regarda sa main gauche, un anneau était passé autour de l'annulaire. Serenus tenta de la retirer mais le bijou semblait faire partie de lui comme une seconde peau. Il l'étudia attentivement. Un petit "D" était gravé dans le métal. Cela ne l'aidait pas beaucoup. Il y avait également cette drôle de clé attachée autour de son cou. Il soupira.

Seulement voilà, le plus important était de sortir de cette pièce. Serenus fit le tour de celle ci, à la recherche du moindre détail quand il se décida à parler. Il demanda à ses compagnons d'infortune :

"- Quelqu'un a une idée de l'endroit où nous sommes ?"

Spoiler:
 

_________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 2265
J'ai : 26 ans
Je suis : Chevaucheuse du dragon Mirage dans le Vol de Lagrance

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Au Duc de Lagrance, Denys du Lierre-Réal, et aux Chevaucheurs
Mes autres visages: Liam d'Outrevent
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Jeu 13 Oct - 17:25

J’ouvre les yeux, subitement. Je retiens ma respiration, pour écouter ce silence qui se prolonge, et qui me rappelle à ce vide qui s’est opéré en moi. Des abysses, profonds et impénétrables, jetés sur mon âme. La panique déferle pour tenter d’en remplir les moindres recoins. Je tente vainement de me rappeler de… N’importe quoi, peu importe en vérité. Quelque chose qui m’informerait de qui je suis, des raisons de ma présence en… Je sursaute et me redresse, muée seulement par un instinct ancestral, alors qu’une voix s’élève dans mon dos. J’observe ce géant tout de muscles qui vient de prendre la parole, et dont les paroles font étrangement écho à mes propres pensées. Je ne réponds pas. Je me suis déjà reculée vers le mur le plus proche pour tous les détailler un à un. Je ne suis pas seule, et impossible de me rappeler qui peuvent-ils bien être. Amis ? Ennemis ?

Si mes yeux s’habituent doucement à la pénombre, je commencerais à apercevoir davantage de détails dans cette lumière tamisée. Deux hommes, qui ressemblent à des guerriers aguerris, et qui pourraient tout aussi bien être mes ravisseurs… Et cette femme ? L’un d’eux doit être mage, non ? Comment expliquer ce vide dans mon esprit sinon… Ou sont-ils dans le même cas que moi ? Impossible de se rattacher à quoi que ce soit, hormis cette clef rouillée à mon cou. Elle m’apparaît comme la providence, et la première pensée nette qui parvient à jaillir dans mon esprit accouche de cette évidence. Une seule porte, avec cette clef salvatrice.

Et je n'attends pas pour me ruer vers la sortie, surmontant ma méfiance envers l’inconnu qui a pris la parole, et est tout proche. Il a déjà tenté de l’ouvrir… Verrouillée. Mais bon sang, cette clef ne doit pas être là par hasard, autant tout essayer ! Je dois m’enfuir au plus vite, rien ne m’importe plus que de quitter ce lieu maudit.

Spoiler:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 258
J'ai : 30 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; ainsi que fils du Comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Lun 17 Oct - 17:25

Il fait noir autour d'Aaron, lorsqu'il ouvre les yeux. Sombre. Tandis qu'il émerge peu à peu d'un sommeil qu'il ne saurait décrire, ses yeux s'habituent à l'obscurité environnante, et il remarque peu à peu où il se trouve. Une sombre pièce au sol de terre, simplement éclairée par la flamme d'une bougie. Pas de fenêtre, et une seule porte. Mais ce n'est pas ce qui retient l'attention du jeune homme. Non, ses yeux passent désormais des deux femmes présentes dans la pièce à l'homme qui s'y trouve également. Qui sont-ils ? Mais lui, au fait, qui est-il ?

Le décor environnant ne devient plus si important que cela lorsque le chevaucheur - qui ne se souvient pas l'être - se rend compte d'une chose. Il est incapable de mettre un mot sur son identité ; pas un prénom, pas un rang, rien. Il n'est rien pour sa mémoire. C'est sans doute ce qui le pousse à rester assis à cet instant, alors que son égal tente d'ouvrir la porte - verrouillée - avant de leur demander :

─ Quelqu'un a une idée de l'endroit où nous sommes ?

Ses propos font sursauter l'une des jeunes femmes qui se lève avec rapidité, et fixe son interlocuteur comme s'il représentait un potentiel danger. C'est sans doute ce qui la pousse à se ruer vers la porte pour tenter de l'ouvrir avec sa clé. Mais comment se l'est-elle procurée, cette clé ? Rapidement, Aaron s'aperçoit qu'ils en portent tous une autour du cou. Quelle peut donc être cette mascarade dans laquelle il se retrouve ?

Épiant silencieusement ses compagnons de malheur, le jeune homme resta assis, observant la scène. Pourquoi ? Il n'aurai su le dire ; sans doute un vieil instinct, trace de son identité perdue. Et tandis que ses yeux sombres voguent d'un personnage à un autre, il ressent peu à peu un vide immense qu'il ne saurait expliquer, mais qui est pourtant bien réel, et douloureux. Comme s'il lui manquait une part de lui-même, une part de ce qui faisait son identité. Néanmoins, pas question de laisser entrevoir qu'il doute. Après tout, nul ne sait qui sont ces trois comparses enfermés avec lui ; peut-être l'un d'eux se trouve t-il être leur ravisseur ? Ou bien peut-être était-ce un piège lui étant destiné ?

397 mots:
 

_________________
Relations ÉvolutionJeu d'Omen





Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Confrérie Noire
avatar

Messages : 1305
J'ai : 31 ans
Je suis : Baronne de Chaamar, Lame de l'Aspect du Poison à la Confrérie Noire, Ambassadrice de Sombreciel, Représentante du Duc Castiel.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, Castiel, duc de Sombreciel ; La Confrérie Noire
Mes autres visages:
La Confrérie Noire
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 18 Oct - 9:24

+1
Sorry

_________________
l'art subtil des poisons


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Guerriers
avatar

Messages : 736
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Les Guerriers
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 18 Oct - 12:10

Serenus se demanda sérieusement si ses compagnons d'infortune étaient sous le choc ou s'ils refusaient de lui répondre. Il mit ça finalement sur le coup de la peur et du réveil difficile puis il s'approcha de la porte. Une des femmes tenta d'insérer sa clé dans la porte. Malheureusement, cela ne marcha pas. Serenus s'avança alors pour mettre la sienne. Ce n'était pas la bonne non plus. Il avait donc au moins un indice sur son identité : il ne venait pas de Sombreciel. Ca lui faisait une belle jambe ! Il aurait aimé en apprendre plus... Il joua distraitement avec son alliance et il regarda les deux autres personnes. Il dit alors :

" - Bon bah... Il reste deux clés."

Il regarda la porte et se demanda s'il pouvait la défoncer à coup d'épaule. Il passa sa main sur le bois sec et inspecta la serrure. Elle paraissait être en bon état. Si elle avait été rouillée ou abimée, il aurait pu la briser. Mais là, il en doutait sérieusement.
Il recula et passa la main sur sa mâchoire tout en réfléchissant. Quand ses doigts effleurèrent sa cicatrice, il se figea. Mais qu'est ce que c'était que ça ? Il passa ses doigts sur sa blessure. Comment avait il pu se faire ça ? Etait il un combattant ? Il regarda ses mains et remarqua une autre vielle blessure faite avec un poignard sur la droite. Il inspecta son corps tout entier, n'hésitant pas à relever sa tunique pour regarder sa poitrine. Il était décidément un homme bien abimé. Il en conclu qu'il avait donc passé sa vie à se battre. Mais dans quel but ?

Serenus se rassit et ramassa le papier. Il le lut plusieurs fois, cherchant tout signe lui permettant de reconnaître l'écriture avant d'abandonner. C'était maintenant au tour de ses compagnons d'agir.

Spoiler:
 

_________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 367
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 18 Oct - 21:48




Quête 1.6

« Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »

Serenus • Aaron • Mayeul • Mélisende




Quête animée par Danette, avec l’aide, les conseils et les idées précieuses de torture d’Elnaie et Lemon tart




Plongés dans le noir • 2ème tour


Vous avez tenté de forcer la porte, et d’y glisser des clés qui n’étaient pas les bonnes. Bien mal vous en a pris. Une trappe s’ouvre dans le plafond et peu à peu, le sable commence à envahir votre petite pièce. L’air est étouffant, et si l’un d’entre vous ne se jette pas sur la bougie pour la protéger, vous allez vous retrouver dans le noir le plus complet !
Et le sable monte, monte, recouvrant déjà le sol. Vous pouvez crier, hurler, paniquer, mais personne ne vous entend !

Soudain, une trappe s’ouvre. Il va vous falloir ramper, mais c’est mieux que de mourir étouffé, n’est-ce pas ? Le chemin vous paraît long, tandis que vous vous engouffrez, un par un, dans le tunnel sombre, écorchant vos genoux sur la pierre.

Maelys est la dernière à passer. Et tandis qu’elle attend, le dos contre le mur, un bruit sourd retentit. Elle a à peine le temps de l’entendre, la Chevaucheuse, que le pan de mur contre lequel elle est appuyée bascule subitement... Et qu’elle se retrouve avec deux inconnus !

Pour Serenus, Aaron et Mélisende, le chemin à quatre pattes dans le noir s’achève sur une vision bien étrange. La trappe s’est refermée, et tandis que vous pensez Maelys coincée encore dans la pièce, c’est un homme qui vous retrouve. Il se souvient, lui avoir quitté son groupe pour rejoindre le vôtre. Il se souvient être Voltigeur. Mais pour vous, c’est toujours la perte de mémoire la plus totale !

Il fallait ouvrir avec la bonnes clé, petits dragonnets :red:




Un escalier se trouve devant vous, barré par des lames acérées. Vous explorez un peu les alentours, et vous finissez par comprendre comment vous en sortir. Il y a trois empreintes de mains, dans le mur. Trois personnes qui doivent rester en haut. Et un message, à la craie. « Poser vos mains arrête momentanément le mécanisme. En bas se trouve l’arrêt total. Désignez celui qui l’arrêtera. »

Il va vous falloir faire vite connaissance avec votre nouveau camarade de jeu, qui est aussi perdu que vous. A moins qu’il ne s’agisse d’un piège de vos ravisseurs ? Quoi qu’il en soit, décidez vous vite : vous allez forcément devoir faire confiance à l’un d’entre vous qui vous sauvera. Ou vous laissera tomber. Choisissez avec soin.



Consignes



IRP : La totalité de votre quête se déroule le 18 Octobre 1001. Ce deuxième tour a lieu le matin du 18 Octobre.
IRL : Ce deuxième tour va durer jusqu'au mardi 25/10, 18h.

• Mayeul vous rejoint pour ce deuxième tour, en lieu et place de Maelys. Faites lui bon accueil :calin:

• Puisque vous n’avez pas trouvé la bonne clé, vous vous êtes retrouvés à moitié étouffé par du sable, et obligés de ramper sur plusieurs mètres. Je vous laisse en tenir compte dans votre rp :sisi: Qui plus est, vous ne vous souvenez de rien de plus.

• Pour ce second tour, vous êtes donc dans un couloir sombre, face à un escalier. L’énigme est simple : trois d’entre vous poseront leur main sur les empreintes, et un quatrième prendra avec lui la bougie, votre seule source de lumière, pour aller stopper le piège. La commande se trouve en bas de l’escalier.
Il suffit d’avoir confiance... Plus facile à dire qu’à faire, alors que vous attendrez dans le noir qu’un inconnu choisisse de vous sauver. Ou de vous laisser vous débrouiller.

Pour ce second tour, vous pouvez discuter et décider qui descendra parmi vous les escaliers avec la bougie. Il faut la coopération de tous, car pour neutraliser le piège et laisser votre quatrième comparse passer sans encombre, il faut obligatoirement poser vos mains sur les empreintes de main dessinées au mur.

Pour celui qui descendra, le choix est simple :

  1. Neutraliser le piège
  2. S’enfuir et laisser les autres se débrouiller.


• Cette quête suivra le modèle d’un livre dont vous êtes le héros. Plusieurs choix se proposeront donc à vos personnages. Vous pourrez vous concerter ICI. La suite de votre quête dépendra de ces choix.

• Attention, pour les Voltigeurs/Chevaucheurs, les Mages et les Pièces de la Rose, ce que vous avez absorbé bloque le lien avec votre Familier / Griffon / Dragon / Esprit de votre arme. Vous n’avez accès qu’à votre propre Magie.

• Vous êtes libres de poster autant de fois que vous le souhaitez, à condition de ne pas dépasser les 350 mots. (Utilisez impérativement ce site pour compter.)

• Vous allez devoir faire confiance à quelqu’un que vous ne connaissez pas, qui pourrait vous laisser vous débrouiller et s’enfuir avec votre seule source de lumière. Choisissez quelqu’un de confiance (C’est pas comme si Mayeul venait juste de vous rejoindre, dans des circonstances rien moins que suspectes :red:)

• Indiquez sous spoiler le nombre de mots de vos messages, et votre décision (à indiquer en RP aussi).

Pour ce tour, il faut que chacun de vos paragraphe comporte une couleur. :yay:
Bonne chance :hide:


_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les modératrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2572
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Jeu 20 Oct - 22:29

Ils avaient ouvert la porte, enfin libérés de cette fichue salle. Et puis, comme si glisser la clé avait ouvert l’accès à leur mémoire, des bribes de souvenirs lui revinrent en tête. Un griffon cendré, aux plumes tachetés de bleu. Nuage. Son complice, son ami, dont la subite absence manqua de le faire étouffer. Qu’est-ce qu’on leur avait donné ? Pourquoi lui faire subir cette absence cruelle, suffocante ? Et pourquoi, par Callia, avait-il autant mal ?

Mayeul ne parvenait pas à comprendre d’où venait ses blessures, surtout que les autres ne semblaient pas mal en point. Son épaule lui donnait envie de hurler, sans doute à cause du temps passé à terre, même s’il ne savait pas combien de temps s’était écoulé. Dix minutes ? Une heure ? Il avait ôté le haut de sa chemise, constatant avec étonnement l’aspect rouge et abîmé de sa propre peau. Pourquoi ne s’en souvenait-il pas ? Appuyé contre le mur, le Voltigeur ferma les yeux : le ciel lui manquait, Nuage lui manquait, et...

... Et soudain, le mur pivota. Il se retrouva plongé dans le noir, dans une nouvelle pièce, sans même comprendre ce qu’il se passait. Pas longtemps dans le noir, pourtant : la lueur d’une bougie s’approcha - par le sol. Celui qui la tenait rampait-il ? C’était... Qu’est-ce qu’il se passait ?

Ils ne paraissaient pas être une grande menace, les inconnus. De la poussière grise sur leurs vêtements, du sable dans leurs cheveux, deux homme, une femme. Il était Voltigeur, il saurait leur tenir tête, en théorie, mais il doutait fortement qu’ils soient ses ravisseurs. Se retournant, Mayeul constata vite que l’endroit par lequel il était arrivé s’était refermé, et même en collant son oreille, il n’entendait rien de l’autre côté.

« On dirait que je me retrouve coincé ici, alors, autant faire route ensemble. Vous pourriez éclairer ce qui est écrit ? » Demanda-t-il à celui qui portait la bougie, se rapprochant des écritures à la craie blanche dans l’espoir de mieux voir.

Spoiler:
 

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo


Dernière édition par Mayeul de Vifesprit le Jeu 27 Oct - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Guerriers
avatar

Messages : 736
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Les Guerriers
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Jeu 20 Oct - 22:41

Quelques instants après qu'il ait tenté d'enfoncer sa clé dans la serrure, une trappe s'ouvrit au dessus de sa tête et du sable commença à se déverser. Serenus se releva, surpris et attrapa la bougie qu'il protégea du mieux qu'il put. La salle se remplit peu à peu de sable et Serenus, ne sachant que faire, cherchait un moyen d'ouvrir la porte en fonçant dessus comme un bélier. Quand son épaule menaça de l'abandonner, il renonça, plus abattu que jamais. Il allait donc mourir ici, sans jamais se souvenir de son identité.. Quel triste sort pour un homme...

Soudain, une autre trappe s'ouvrit dans le mur. Serenus s'engouffra dans le passage après une des femmes et rampa malgré sa carrure de taureau qui le ralentissait fortement.
Il sentait la pierre qui écorchait ses genoux et ses bras mais il continua, poussé par un désir de survivre sans limite. Ils débouchèrent enfin dans une autre pièce. Il regarda autour de lui, étudiant la "porte", les traces de mains, le message, quand son regard se posa sur un homme qui, visiblement avait remplacé la femme qui avait elle aussi tenté d'ouvrir la porte. Il fronça les sourcils et obéit quand celui ci lui demanda d'éclairer la paroi. Pendant que l'homme lisait, Serenus, plus méfiant que jamais, étudia son faciès. Puis il dit :

"- Avant de faire quoi que ce soit, je veux savoir d'où tu sors. Pourquoi t'es là ?"

Une femme disparaît, et ce bonhomme apparaît comme par magie. C'est louche. Il regarda les traces de mains et se demanda s'ils pouvaient lui faire confiance. Mais après tout ils n'avaient pas le choix. Il lut plusieurs fois le message et se dit que, de toute manière, ils devaient tous se faire confiance pour sortir de là. Il demanda alors :

"- Bon... Qui se sent d'aller arrêter le mécanisme ?"

Spoiler:
 

_________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 258
J'ai : 30 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; ainsi que fils du Comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Lun 24 Oct - 20:26

Alors qu'Aaron était encore assis par terre, ses vêtements noirs se fondant parfaitement dans l'obscurité, il observa l'une des jeunes femmes puis le jeune homme tenter d'ouvrir la porte avec leurs clés. Ils avaient sans doute raison d'essayer. C'était du moins ce qu'il se disait intérieurement, jusqu'à ce qu'une trappe s'ouvre soudainement du plafond, laissant une coulée de sable s'en déverser. Autant par instinct que par réflexe, Aaron se leva d'un bond, prêt à riposter, mais rien ne sorti. Simplement du sable, et encore du sable qui - peu à peu - se mit à former une épaisse couche sur le sol. S'ils ne se dépêchaient pas, ils seraient bientôt tous ensevelis.

Ils finirent par repérer une petite trappe sur le côté. Étroite, et dont l'issue était toute aussi incertaine, mais n'était-ce pas mieux que de rester à rien faire ? Les uns après les autres, ils s'engagèrent dans l'étroit boyau, abandonnant peu à peu la lueur de la bougie. Et, alors qu'ils se pensaient tous sortis de la pièce, un bruit sourd résonna. Jurant de plus belles, il continua d'avancer jusqu'à déboucher dans une seconde pièce à la suite des ses compagnons de malheur. Là encore, il y avait une porte, des traces de mains, et une inscription écrite à la craie blanche.

Où était passée la jeune femme qui se trouvait avec eux ? Et que faisait cet homme ici ? Il se disait également coincé ici, mais comment en être sur ? Le second jeune homme présent aux côtés du jeune chevaucheur semblait tout aussi méfiant que ce dernier, et énonça tout fort les doutes d'Aaron. Tout en contemplant les éraflures rouge vif du nouveau venu, Aaron écouta son compagnon demander un volontaire pour descendre. Le regard fixé sur l'homme qui se trouvaient face à eux, Aaron déclara d'une voix grave :

─ Moi, j'irai. Il semblerait qu'il y ait eu assez de maladresse pour le moment.

A dire vrai, Aaron souhaitait simplement décrypter la situation, et retrouver la mémoire. Des vertes et des pas mûres, il en avait sans doute connu d'autres.

Spoiler:
 

_________________
Relations ÉvolutionJeu d'Omen





Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Confrérie Noire
avatar

Messages : 1305
J'ai : 31 ans
Je suis : Baronne de Chaamar, Lame de l'Aspect du Poison à la Confrérie Noire, Ambassadrice de Sombreciel, Représentante du Duc Castiel.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, Castiel, duc de Sombreciel ; La Confrérie Noire
Mes autres visages:
La Confrérie Noire
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 25 Oct - 14:05

La porte reste close et dans le même temps, une trappe s'ouvre au-dessus de nos têtes. Je fais les gros yeux, du sable commence à s'écouler sur nous et va bientôt nous ensevelir. Je sens déjà que je marche sur le sable, j'ai du sable sur moi, dans mes vêtements violets - sensation très désagréable. Où sommes-nous tombés ? Le temps nous est compté, le sable va nous étouffer et la bougie commence à faiblir à cause du mouvement d'air que créer le sable qui tombe. Serenus protégea la bougie et je le regardais d'un air dubitative essayant de défoncer la porte, la bougie risquait de s'éteindre réellement avec tout ce mouvement.

Une autre trappe s'ouvre, sans explication... Une porte de sortie ? On l'examine un moment, voyant que personne ne se décidait à s'y engouffrer malgré le sable qui commençait à nous envahir dangereusement. J'y allais tête à la première, courageuse - mourir étouffer ou mourir attaquer par une bête noire dans ce tunnel ? Je préférai encore la bête... «  NON la trappe ! »  criais-je, tapant sur la trappe pour essayer de l'ouvrir à nouveau. Contrainte et forcée, nous devions croire le voltigeur - qu'on se le dise quoi qu'il en soit il était bloqué avec nous. Je râlais, nous n'avions pas de temps à perdre, je saisis la bougie et comme demandé, j'éclairais l'inscription.

« Il faut faire ce qu'il y a noté. Je m'occupe de cette empreinte ! Nous n'avons pas le choix, nous avons besoin du voltigeur. » Je montrais la plus près de moi et me positionna à côté, prête à appuyer dessus lorsque les autres seraient en place. " Faites la même chose !'" dis-je sèchement envers les deux autres. J'acquiesçais par un signe de tête les propos d'Aaron ! "Faites attention !" dis-je pour Aaron. Il se portait volontaire, je me fiais à lui - c'était notre seule chance de survie. Dans cette pénombre les rayons jaunes du soleil me manquaient terriblement...
Spoiler:
 

_________________
l'art subtil des poisons


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 367
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mer 26 Oct - 8:05




Quête 1.6

« Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »

Serenus • Aaron • Mayeul • Mélisende




Quête animée par Danette, avec l’aide, les conseils et les idées précieuses de torture d’Elnaie et Lemon tart




Plongés dans le noir • 3ème tour


Aaron a été choisi par dépit, mais c’est mieux que rien. Et tandis qu’il descend, emportant avec lui la seule lumière de la pièce, vous vous dévisagez en silence. Mélisende a raison : vous avez besoin l’un de l’autre, mais rien ne vous contraint à aimer ça ! Il est décidement bien étrange, et communément apparu, ce Voltigeur sorti de nulle part ! Il indique qu’il ne sait pas plus que vous ce qu’il fait ici, mais quelle preuve avez-vous qu’il dit bien la vérité ? Et vous ne pouvez vous empêcher d’être suspicieux, tandis que le silence se prolonge. Aaron va-t-il désactiver le piège ? Ou vous laisser seuls ?
Un déclic, soudain, et un avertissement du Chevaucheur, qui vous indique que le piège est désactivé. Parfait ! Vous descendez dans le noir, tous ensemble, mais il est facile de discerner l’hostilité qui anime votre petit groupe.
Serenus continue de porter sur le Voltigeur un regard méfiant, tandis que Mélisende est la seule de ce petit groupe à s’inquiéter pour votre camarade perdue. Vous n’avez guère le choix, il faut continuer pourtant.




Vous êtes réunis en bas de l’escalier, à la lueur de la bougie qui diminue sans cesse. Inutile de se leurrer : si vous ne sortez pas très vite, vous allez bientôt faire le chemin dans le noir ! Vous avancez, tous les quatre, dans un long couloir de pierre, attentif au moindre piège, jusqu’à déboucher dans une autre salle. Et soudain, vous vous rappelez où vous êtes. Lorgol. La Cité aux Mille Tours.
Pourquoi êtes vous là ? Qui sont ces gens ? Vous êtes incapables de vous le rappeler, et c’est frustrant. Cette impression d’en connaître certains, mais de ne pouvoir se souvenir qui ils sont. Même leur nom ne vous dirait rien, car réellement, vous êtes incapable de vous souvenir de vos amis. De vos ennemis. Juste une impression diffuse de les avoir déjà vu, ou non. Pourquoi cacher cela ? Est-ce qu’ils ont à voir avec votre capture ?

Mais ce n’est pas le moment des questions. La pâle lueur de votre bougie éclaire une longue table, couverte d’objets hétéroclites : plusieurs haches, une statue, ébène, de dauphin, des pièces d’échecs de toutes tailles, dont un Roi Blanc écaillé et un Fou Noir bien abîmé, des rondins de bois, une rame, une poupée de chiffon, des bocaux vides, une clé ancienne. Et un indice, écrit à la va-vite sur un parchemin : « ARME - MARE - ??? » Après avoir testé votre confiance, veut-on tester votre intelligence ? Ou est-ce une nouvelle épreuve d’entraide, car vous aller devoir, à nouveau, décider quoi prendre ? Vous pouvez prendre plusieurs objets, certes, mais vous ne pouvez pas tout prendre. Réfléchissez bien.



Consignes



IRP : La totalité de votre quête se déroule le 18 Octobre 1001. Ce troisième tour a lieu le matin du 18 Octobre.
IRL : Ce troisième tour va durer jusqu'au mardi 01/11, 18h.

• Vous savez que vous êtes à Lorgol. Pourquoi, comment, qui vous êtes, cela demeure un mystère, sauf pour les quelques chanceux qui ont trouvé un indice. Serenus, pour ta suspicion manifeste, tu as le droit à un indice supplémentaire. Je t’envoie ça par mp :hihi:

• Pour ce troisième tour, vous êtes donc devant une table couverte d’objets différents. Il vous en faut un qui vous aidera à passer la prochaine épreuve, mais seule l’énigme peut vous aider. Vous pouvez bien sûr en prendre plusieurs, dans la limite du raisonnable : certains sont très lourds et encombrants, et quelques uns d’entre vous sont blessés déjà.
Vous pouvez discuter et décider qui prendra quoi, sans jouer les superhéros surchargés, évidemment. Merci de bien indiquer (en rp et en spoiler) quel(s) objet(s) vous prenez.

• Chacun est libre de choisir ce qu’il veut, mais réfléchissez, il serait dommage de faire demi-tour, avec une bougie qui ne tiendra pas longtemps encore ! :ange:

• Cette quête suivra le modèle d’un livre dont vous êtes le héros. Plusieurs choix se proposeront donc à vos personnages. Vous pourrez vous concerter ICI. La suite de votre quête dépendra de ces choix.

• Attention, pour les Voltigeurs/Chevaucheurs, les Mages et les Pièces de la Rose, ce que vous avez absorbé bloque le lien avec votre Familier / Griffon / Dragon / Esprit de votre arme. Vous n’avez accès qu’à votre propre Magie.

• Vous êtes libres de poster autant de fois que vous le souhaitez, à condition de ne pas dépasser les 350 mots. (Utilisez impérativement ce site pour compter.)

• Indiquez sous spoiler le nombre de mots de vos messages, et votre décision (à indiquer en RP aussi).

Pour ce tour, vous devrez glisser trois mots dans votre rp : GRIFFON, ROSE ECARLATE et VIVENEF A ROULETTES. Merci à deadpool pour ses brillantes idées :red:

Bonne chance :hide:


_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les modératrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2572
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Sam 29 Oct - 22:02

L’homme était descendu, et le temps qu’il lui avait fallu pour désactiver le piège avait paru immensément long au Voltigeur. Il ne pouvait pas faire confiance à ces gens qu’il ne connaissait pas, pas sans avoir retrouvé la mémoire et savoir qui ils étaient. Qui il était, en vérité. L’absence de son griffon, vide béant dans sa tête et dans son coeur, ne l’aidait pas non plus à se détendre.

Nouveau couloir, nouvelle énigme, à la lueur d’une bougie qui rapetissait sans cesse. Il aurait vendu n’importe quoi, Mayeul, même une Vivenef à roulettes, pour s’assurer de ne pas se retrouver dans ces souterrains sans lumière. Il était Voltigeur, et l’idée même de toute cette roche au-dessus de sa tête le faisait frémir. Sans compter que ses blessures rendaient chaque moment douloureux et bon sang, il ne savait même pas à quoi elles étaient dues ! Sinon qu’elles semblaient avoir été sérieuses, avant d’être guéries, du moins partiellement. Peut-être qu’il délirait, en vérité, plongé dans une illusion induite par les drogues qu’on lui avait donné ? Il aurait au moins pu s’associer avec la Rose Écarlate dans son ensemble, si c’était un rêve, plutôt que ces compagnons étranges !

Ils arrivèrent à une table sur laquelle une multitude d’objets s’entassaient, et une énigme qui leur indiquait quoi prendre. Un anagramme ? « J’en ai marre. » Murmura le Voltigeur, se saisissant d’un rondin de bois, sans parvenir à retenir la grimace quand ses blessures protestèrent contre le poids soudain. Il n’avait même pas lu l’indice, et décida de n’en tenir aucun compte. Avec ça, au moins, il pourrait se défendre... Car il n’était toujours pas persuadé que la menace venait de l’extérieur. « Quelqu’un connaît assez bien Lorgol pour savoir où nous sommes ? » Hasarda-t-il, sa voix se répercutant bizarrement sur la roche.

Spoiler:
 

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Guerriers
avatar

Messages : 736
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Les Guerriers
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Dim 30 Oct - 21:16

Est ce que la Rose Ecarlate était au courant de leurs disparitions ? Serenus, pendant qu'il regardait Aaron disparaître, se posait sérieusement cette question pour le moins stupide. Cet ordre avait d'autres chats à fouetter. Ils ne seraient pas concernés par quelques gueux amnésiques et introuvables.. Serenus soupira tout en jetant un regard à celui qui venait de les rejoindre. Même s'il les aidait, Serenus restait méfiant. Si ça se trouve, derrière cette énigme se cache un piège !

L'attente insupportable prit fin, et Serenus du reconnaître que la femme avait raison. Ils n'avaient pas le choix. De toute manière, si l'un d'entre eux se décidait à jouer au méchant, il allait se prendre un poids équivalent à celui d'un taureau en pleine course dans la figure ! Le deuxième homme finit par remonter et ils avancèrent dans un long couloir. La cire coulait sur les doigts de Serenus qui remarqua avec dépit que la bougie faiblissait. Nom d'une vivenef à roulette ! Ils allaient devoir faire vite pour sortir d'ici !

Une autre pièce, une autre énigme, et l'exaspération de tous qui, comme le souligna le nouveau venu, commençaient à en avoir assez. Serenus, pour calmer son angoisse grandissante, étudia les objets à la lueur de la bougie, puis se pencha sur la phrase. Arme ? Mare ? Et ensuite ? Il n'en avait aucune idée. Soudain, un faible bruit résonna dans son esprit. Etait ce... Des vagues ? Et il y avait cette voix, celle d'un marin. Et cette histoire évoquant un animal qui accompagnait Messaion. Serenus réfléchit. Un griffon peut être ? Il regarda les objets, il y avait cette jolie statue de dauphin... Mais les haches pourraient être plus utiles... Il soupira, ne sachant que faire et se retourna vers les autres. Il demanda :

"- Vous en pensez quoi ? Pour répondre à votre question monsieur, j'ignore où nous sommes...."

Spoiler:
 

_________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 258
J'ai : 30 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; ainsi que fils du Comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Lun 31 Oct - 23:42

Comme personne d'autre ne se manifesta, Aaron pris le hochement de tête de la jeune femme comme un accord tacite, et descendit actionner le mécanisme. Heureusement pour eux, il n'eut guère de mal à le désactiver, et prévînt ses compagnons qu'ils pouvaient le rejoindre. Et, la bougie dans la main, il mena la petite troupe dans un couloir de pierre tout aussi sinistre que les précédents, jusqu'à ce qu'ils arrivent à nouveau dans une étroite petite pièce, au cœur de laquelle se trouvait une table avec divers objets posés dessus. Le chevaucheur commençait à être réellement agacé de cette histoire, et aurait presque préféré se trouver sur une vivenef à roulette, lui qui n'appréciait pourtant guère ces choses-là.

Qu'importe, ils n'avaient pas le temps de tergiverser, et tandis que ses compagnons se saisissaient chacun d'un ou plusieurs objets, Aaron porta son dévolu sur la rame - qui pourrait lui servir d'arme - et sur une pièce d'échec représentant un Fou Noir qui le fit penser à la Rose écarlate. Sans qu'il puisse l'expliquer, il se senti déçu de constater que l'unique statuette représentait un dauphin et non un dragon ou un griffon, malgré qu'il se souvienne désormais être venu à Lorgol. Et tandis que ses compagnons se renseignaient, il grommela d'une voix agacée.

─ Même si nous connaissions ces souterrains, nous serions sans doute incapables de nous en souvenir.

Constatant avec amertume que la bougie diminuait peu à peu de taille, il ajouta d'une voix plus pressante :

─ Si nous ne voulons pas nous retrouver dans le noir, nous ferions mieux de nous dépêcher de sortir, si tant est que l'on puisse.

Spoiler:
 

_________________
Relations ÉvolutionJeu d'Omen





Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B


Dernière édition par Aaron de Sombreval le Mar 1 Nov - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Confrérie Noire
avatar

Messages : 1305
J'ai : 31 ans
Je suis : Baronne de Chaamar, Lame de l'Aspect du Poison à la Confrérie Noire, Ambassadrice de Sombreciel, Représentante du Duc Castiel.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, Castiel, duc de Sombreciel ; La Confrérie Noire
Mes autres visages:
La Confrérie Noire
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 1 Nov - 17:04

Spoiler:
 

_________________
l'art subtil des poisons


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 367
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 1 Nov - 22:43




Quête 1.6

« Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »

Serenus • Aaron • Mayeul • Mélisende




Quête animée par Danette, avec l’aide, les conseils et les idées précieuses de torture d’Elnaie et Lemon tart




Plongés dans le noir • 4ème tour


Vous avez débattu, et choisi. Aaron s’empare de la rame, Mélisende, précautionneuse, prend de quoi allumer un feu. Le Voltigeur s’est saisi d’un rondin de bois et Serenus de la statue d’un dauphin, s’attirant regards étonnés et commentaires acerbes de certains de ses camarades. Et vous avancez, tous les quatre, de concert, jusqu’à une autre salle, dans la lueur déclinante de la bougie. Et là... A la vue de l’étendue d’eau devant vous, soudain, l’illumination. Vous vous souvenez. Qui vous êtes. Qui sont ces gens. Pas qui vous a entraîné ici, malheureusement, mais qui vous êtes, c’est déjà bien. Terminée, cette sensation de savoir tout en ne sachant rien. Terminée, cette question existentielle, et cette peur de ne jamais vous souvenir. Enfin.
Votre calvaire n’est pas fini, toutefois. Devant vous s’étale un magnifique lac souterrain, aux eaux noires et impénétrables. Vous n’en voyez pas la fin, à la lueur de la bougie. Seul le clapotis de l’eau perce le silence. Et pas très loin de votre position, un bruit soudain, comme si une énorme bête sortait de l’eau pour venir à votre rencontre.

Vous avez entendu parler des crocodiles de Lorgol. Mais... C’est une légende, n’est-ce pas ?





Une barque vous attend pour vous amener, en relative sécurité, jusqu’à votre destination. Une faible lueur semble vous guider, à moins qu’il ne s’agisse d’un nouveau piège ? Mais vous n’avez guère le temps de tergiverser longtemps. La flamme diminue, et il vous faut ramer. Vous relayer, aussi, sans doute, car vous ignorez combien de temps durera votre traversée. La lueur provient de l’autre côté du lac. Vous l’espérez, du moins !

La barque semble solide, et vous n’avez guère le choix de toute façon. Vous embarquez donc, feignant, pour certains, de ne pas voir les ombres plus sombres sous votre barque. Heureusement pour vous, vous avez choisi de prendre la rame, parmi tout le reste. Cela aurait été bien dommage de faire demi-tour !
Hardis, matelots ! Essayez de ne pas perdre de compagnons en route ! Maintenant que vous vous souvenez de qui est qui, peut-être que s’entraider sera moins difficile ?



Consignes



IRP : La totalité de votre quête se déroule le 18 Octobre 1001. Ce quatrième tour a lieu le matin du 18 Octobre.
IRL : Ce quatrième tour va durer jusqu'au mardi 08/11, 18h.

• Pour ce quatrième tour, vous avez donc retrouvé la mémoire. Vous ignorez seulement pourquoi on vous inflige cela, mais ça, vous le découvrirez sans doute plus tard. Ou pas :red:
Vous pouvez discuter, échanger, vous rappeler de qui vous êtes et qui sont vos compagnons de route. La lueur de la bougie se fait plus minuscule que jamais, mais elle est bien là. Ne traînez pas trop pour ramer tout de même :sisi:

• Le tour se termine quand vous posez le pied sur la rive d’en face.

• Ce tour couvre la traversée en barque, qui dure une petite demi-heure environ, si vous vous relayez pour ramer. Autant discuter et renouer les liens. Ou jeter vos ennemis à l’eau :hihi:

• Une faible lueur vous guide à travers le lac. Ca n’a pas l’air d’être une bougie, plutôt un de ces cristaux vivants que l’on trouve parfois, et qui s’illumine d’une douce lumière. Lors de votre débarquement, vous constaterez qu’il est imbriqué dans la roche, et que vous ne pouvez pas le prendre en remplacement de la bougie. Dommage :ange:

• Cette quête suivra le modèle d’un livre dont vous êtes le héros. Plusieurs choix se proposeront donc à vos personnages. Vous pourrez vous concerter ICI. La suite de votre quête dépendra de ces choix.

• Attention, pour les Voltigeurs/Chevaucheurs, les Mages et les Pièces de la Rose, ce que vous avez absorbé bloque le lien avec votre Familier / Griffon / Dragon / Esprit de votre arme. Vous n’avez accès qu’à votre propre Magie.

• Vous êtes libres de poster autant de fois que vous le souhaitez, à condition de ne pas dépasser les 350 mots. (Utilisez impérativement ce site pour compter.)

• Indiquez sous spoiler le nombre de mots de vos messages, et votre décision (à indiquer en RP aussi).

Pour ce tour, votre personnage doit impérativement toucher un de ses compagnons de quête. Que ça soit pour l’enlacer, l’embrasser ou lui mettre un coup, c’est au choix !

Bonne chance :hide:


_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les modératrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Modo
avatar

Messages : 2572
J'ai : 30 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, Duc de Sombreciel Augustus, Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Les Voltigeurs • Modo
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Dim 6 Nov - 14:44

La vue du lac souterrain sembla déclencher le retour de leurs souvenirs, et Mayeul se sentit vaciller devant les mémoires qui lui revinrent soudain. Mayeul, Mathilde, Nuage. Sombreciel. Mélusine... Non, pas Mélusine. « Mélisende. » Sa voix était quelque peu dénuée de chaleur lorsqu’il salua la jeune femme, qui il le savait ne l’appréciait pas beaucoup. « Et Serenus. Et... Je ne sais pas trop qui vous êtes, mais vous allez pouvoir ramer. » Plaisanta Mayeul d’une voix amusée, vu qu’Aaron avait choisi de s’emparer de la rame. Suffisant, il l’espérait, pour cacher son trouble et la plaie béante dans son coeur. Pas de Mathilde. Pas de Nuage. Personne.

« Pas sûr que je sois davantage digne de confiance, ceci dit. J’imagine que vous vous souvenez également de vos identités ? » Demanda le Voltigeur en posant sa main sur l’épaule de Serenus. Ils ne s’étaient pas recroisé depuis la fin du Tournoi des Trois Opales, et il se souvenait clairement, désormais, du Guerrier qui essayait de le tuer. De Grâce qui l’avait blessé. Et de lui, surtout, qui l’avait assommé. La main du Voltigeur se serra presque inconsciemment autour du rondin qu’il avait à la main, avant de lancer avec une bonne humeur feinte. « On embarque ? Ou vous comptez attendre que la bougie s’éteigne ? »

Il avait envie de sortir d’ici, de retrouver Nuage, et d’oublier tout ça. Son épaule lui faisait mal - il se souvenait pourquoi, désormais - il avait mal à la tête aussi, et l’idée de ne pas savoir exactement où il se trouvait le dérangeait. Au moins, il était avec des gens qui, s’ils n’étaient pas entièrement bien disposés à son égard, n’essayeraient probablement pas de le tuer. Probablement.

Spoiler:
 

_________________


"What am I supposed to do
when the best part of me
was always you?"

The Script, Breakeven

Yeah :
 
Paroles : indigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Guerriers
avatar

Messages : 736
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Les Guerriers
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Dim 6 Nov - 15:10

Après quelques minutes de marche, ils débouchèrent sur un lac souterrain. Serenus gardait la statuette de dauphin serrée contre sa poitrine. Il sentait le regard interrogateur des autres mais il s'en fichait. Il avait la conviction que cet objet lui serait utile à un moment ou à un autre. Et si, par malheur, elle ne le serait pas, il pourrait toujours la revendre qui sait ?
Et puis, soudain, l'illumination !

Serenus se souvint de son nom, de son passé. Il regarda ses compagnons et se rappela également leurs identités. Il inclina respectueusement la tête vers Mélisende tout en murmurant un petit : "Ma dame... » et en se demandant si elle avait toujours le petit carnet aux images coquines, puis il dévisagea Aaron. Ce gars là, il le connaissait. Il l'avait déjà rencontré quelque part... Mais oui ! En Lagrance !. Il se tourna alors vers Mayeul qui venait de poser sa main sur son épaule. Pendant que celui ci plaisantait sur la tâche qui attendait Aaron, Serenus se revit en train de serrer ses mains sur le cou du Voltigeur. Il revoyait encore sa propre épée qui s'abattait sur son visage sans défense. Mayeul semblait n'avoir aucune séquelle de leur dernière rencontre...Serenus sentit soudain son cœur s'accélérer sous la colère. Une part de lui s'en voulait encore d'avoir fait ça. Mais une autre bouillait car il en était sorti perdant et défiguré. A la question du Voltigeur, Serenus plissa les yeux et répondit juste sur un ton qui se voulait le plus neutre possible :

« - Oui, je m'en souviens. Et maintenant je ne risque plus d'oublier... »

Il monta dans la barque, proposa, par galanterie, son aide à Mélisende puis, une fois tout le monde à  bord, il prit place pour laisser Aaron ramer.
Après un long instant durant lequel il était resté perdu dans ses pensées. Il se leva, posa sa main sur l'épaule d'Aaron et demanda :

« - Veux tu que je prenne la relève ? »

Spoiler:
 

_________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 258
J'ai : 30 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; ainsi que fils du Comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Lun 7 Nov - 19:48

Spoiler:
 

Le petit groupe se remit en marche jusqu'à déboucher sur une gigantesque étendue d'eau, et Aaron réalisa soudain ; il se souvenait. Héritage, Arietty, sa formation de chevaucheur, Sombreval, et tout le reste ! Enfin ! Toutefois, la vague de soulagement qu'il ressenti fut bien vite remplacé par un goût amer face au vide laissé par l'impossibilité de communiquer avec ses deux âmes sœurs. Leur absence laissait encore un grand vide impossible à combler. Mais qu'importe, il les retrouverait bientôt. Et désormais, il pouvait au moins mettre un nom sur le visage désormais familier de Serenus.

Aaron remercia silencieusement l'instinct qui l'avait poussé à prendre une rame quand il avisa la barque. Tout comme ses compagnons, il estima que c'était le seul moyen de franchir le lac, et il embarqua à bord en dernier, haussant seulement un sourcil fasse à la pique du dernier venu de leur petit groupe. Aaron n'était pas certain d'avoir le coeur à plaisanter, aussi commença t-il à ramer. Pour lui qui avait l'habitude de passer ses journées à s'entraîner, ramer n'était pas un effort particulièrement intense, néanmoins il était incapable d'apercevoir l'autre rive, aussi décida t-il de suivre l'unique lueur de la grotte. Aucun d'eux n'avaient une idée de ce qui se trouvait caché dans l'obscurité, et il aurait été peu judicieux de prendre des risques inutiles. L'obscurité pouvait bien cacher une falaise ou un quelconque piège mortel.

Après de longues minutes de silence, Serenus finit par se lever, et posa une main sur l'épaule d'Aaron :

─ Veux tu que je prenne la relève ?

S'il n'était pas réellement fatigué, le cadet chevaucheur acquiesça néanmoins de la tête. Autant garder ses forces pour faire face à un éventuel danger. S'appuyant sur Serenus, il pris la place de ce dernier. Contemplant l'eau et les formes sombres qui se mouvaient sous elle, il ajouta d'une voix basse :

─ Je ne suis pas certain de vouloir savoir ce qui se cacher dans cette grotte.
Spoiler:
 

_________________
Relations ÉvolutionJeu d'Omen





Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Confrérie Noire
avatar

Messages : 1305
J'ai : 31 ans
Je suis : Baronne de Chaamar, Lame de l'Aspect du Poison à la Confrérie Noire, Ambassadrice de Sombreciel, Représentante du Duc Castiel.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, Castiel, duc de Sombreciel ; La Confrérie Noire
Mes autres visages:
La Confrérie Noire
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 8 Nov - 13:46

Spoiler:
 

Stupeur. En arrivant devant une étendue d'eau., mes souvenirs me reviennent. Je regarde mes camarades et je peux enfin mettre des noms et des histoires sur chacun d'eux. Je souris lorsque Mayeul prononça mon prénom, je lui avais toujours préféré sa soeur, mais il était un visage connu et avait la confiance totale de ma soeur donc dans pareilles circonstances, je me fiais au Voltigeur. A sa question, je fis un oui de la tête.

Mes yeux se posèrent sur Serenus et sa statue de dauphin que je saluais solennellement, puis sur Aaron - bien, je suis bien entourée. Un bruit d'une bête sortant de l'eau nous surprend, même si l'espace d'un instant je me plaisais à admirer les eaux profondes et noires, le retour à la réalité se fit très rapidement.

« C'est impossible ! » murmurais-je pour moi-même. Oui, ma première pensée fut pour ma soeur, Mélusine et ses excentricités qui me font toujours sourire - jusqu'à un certain point...quand il s'agit de ramener des animaux exotiques dans nos tours respectives à Lorgol. Mais, surtout le moment où l'on s'est rendus compte que les crocodiles n'étaient plus dans la Tour... Je n'oublierai jamais les regards apeurés des servantes, traumatisées, refusant d'aller dans certaines parties des Tours de peur d'être mangées.

Je saisis la main de Serenus qui se montra fort charmant, et m'aida à monter dans la barque. Assise près de Mayeul, je regardais les ombres dans l'eau en me demandant si c'était mon imagination, l'ombre des parois ou bien... autres choses tombés malencontreusement dans les canaux de Lorgol...

« Je ne veux pas savoir non plus...Mon instinct me dit que ce n'est rien d'amical... Restons solidaires jusqu'à temps que nous soyons en sécurité. Voulez-vous de l'aide pour ramer ? »

Les pics lancées et l'animosité qui régnait entre mes camarades ne m'avais pas échappé. Il était dans notre intérêt à tous de nous entraider, c'est pourquoi je proposais également mon aide.
Spoiler:
 

_________________
l'art subtil des poisons


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 367
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 8 Nov - 23:29




Quête 1.6

« Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »

Serenus • Aaron • Mayeul • Mélisende • Agnès




Quête animée par Danette, avec l’aide, les conseils et les idées précieuses de torture d’Elnaie et Lemon tart




Plongés dans le noir • 5ème tour


Retrouver la mémoire n’a, semble-t-il, pas évité les tensions de s’exacerber. Elle est bien intelligente, la charmante Mélisende, d’essayer de calmer le jeu. Autant dire que personne n’est de très bonne humeur durant le trajet. Le Voltigeur blague mais ne prend pas son tour de rame, ne voulant avouer pour rien au monde qu’il manque de défaillir à chaque fois qu’une secousse fait hurler la douleur de son épaule, et les ombres qui se faufilent sous la barque n’aident pas à se détendre. Serenus, Mélisende et Aaron finissent par amener le petit groupe à bon port, guidés par la lueur du cristal, avant que la lumière de la bougie ne finisse par vaciller, presque éteinte. Mayeul glisse en sortant de la barque, se raccrochant à Serenus en envoyant voler la statue de dauphin que ce dernier a prise plus tôt. Quelle surprise de trouver, à l’intérieur du dauphin abîmé, une bougie !



Vous vous êtes empressés de l’allumer, évidemment. Et c’est guidée par votre lueur qu’une jeune femme vous rejoint soudain, le tunnel par lequel elle est arrivée se refermant derrière elle. Agnès d’Aurebois... Perdue, kidnappée, tout comme vous ! Que fait-elle ici, pourtant ? Est-elle perdue, réellement, ou envoyée par vos kidnappeurs ?

Mais il n’est pas temps de s’en occuper, réellement, et vous vous concentrez plutôt sur comment sortir d’ici. Et justement, devant vous se trouve une porte, et au pied de la porte, une fiole contenant un liquide marron bien peu engageant. Quelques mots, tracés à la craie sur le mur : « Boire le poison permet de débloquer la porte. Choisissez qui de vous se sacrifiera. » C’est... Une blague, probablement ? Qui accepterait de se sacrifier, parmi vous ? Il y a forcément une autre issue, non ?

La porte semble solide, en tout cas. Et l’entrée par laquelle Agnès est arrivé s’est aussitôt refermé. La fiole semble être la seule solution, car on ne distingue aucune serrure, juste le battant de bois...



Consignes



IRP : La totalité de votre quête se déroule le 18 Octobre 1001. Ce cinquième tour a lieu le matin du 18 Octobre.
IRL : Ce cinquième tour va durer jusqu'au mardi 15/11, 18h.

• Agnès rejoint votre groupe ! Faites lui un magnifique accueil, plein d’amour :coeur:

• Vous êtes donc devant une fiole empoisonnée. Quelqu’un doit se dévouer pour la boire et ainsi, vous permettre d’ouvrir la porte : le mécanisme magique qui la maintient fermée ne s’ouvre qu’à celui qui a bu le poison. Lequel d’entre vous se sacrifiera ? Qui marchera au devant de l’inconnu dans le but de sauver ses compagnons ?

• Vous n’êtes pas obligé de la boire, attention. Vous pouvez débattre, délibérer, essayer de défoncer la porte, obliger quelqu’un à la boire... Les possibilités sont nombreuses, et la Fatalité sera bien heureuse de vous voir vous creuser la tête pour trouver une solution :red:

• Cette quête suivra le modèle d’un livre dont vous êtes le héros. Plusieurs choix se proposeront donc à vos personnages. Vous pourrez vous concerter ICI. La suite de votre quête dépendra de ces choix.

• Attention, pour les Voltigeurs/Chevaucheurs, les Mages et les Pièces de la Rose, ce que vous avez absorbé bloque le lien avec votre Familier / Griffon / Dragon / Esprit de votre arme. Vous n’avez accès qu’à votre propre Magie.

• Vous êtes libres de poster autant de fois que vous le souhaitez, à condition de ne pas dépasser les 350 mots. (Utilisez impérativement ce site pour compter.)

• Indiquez sous spoiler le nombre de mots de vos messages, et votre décision (à indiquer en RP aussi).

Vous étiez adorable à vous faire des câlins. Pour ce tour, il serait amusant de vous voir faire un compliment à l’un de vos compagnon de quête :ballon:

Bonne chance :hide:


_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les modératrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Guerriers
avatar

Messages : 736
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Les Guerriers
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Ven 11 Nov - 17:05

La terre ferme, enfin. Serenus, les épaules endolories par l'effort, descendit de l'embarcation, aida de nouveau Mélisende à descendre et manqua de s'aplatir de tout son long quand Mayeul le percuta. La statue de dauphin lui échappa des mains et alla s'écraser sur le sol. L'objet se cassa en deux et dévoila son contenu qui, pour tout le monde, fut un immense soulagement... Une bougie ! Quelle aubaine ! Une fois la nouvelle bougie allumée, une silhouette s'approcha. Serenus reconnu sans peine Agnès d'Aurebois, dont il avait été chargé d'assurer la protection pendant le couronnement. Serenus plissa son œil côté cicatrice et s'approcha. Elle n'avait pas changé, elle était toujours aussi séduisante. Serenus la salua respectueusement et recula pour laisser les autres le faire à leur tour. Pendant ce temps là, il s'approcha de la porte et étudia la fiole ainsi que le message.

Serenus pâlit et montra, tout en gardant le silence, le message à ses compagnons. Au fond de son être, il savait que ce serait à lui de la boire. Il n'avait rien à perdre comparé aux autres. Mayeul avait son griffon et sa famille, Aaron avait également son dragon, Mélisende était une noble et sa famille était respectée dans Arven tout entier... Quand à Agnès, elle avait toute la vie devant elle... Elle avait également une grande famille qui la chérissait. Serenus regarda la fiole dans sa main et fit une moue. Il savait qu'il avait raison, que les autres n'allaient pas l'en empêcher, si ce n'est qu'avec des commentaires faussement indignés. Et puis, si ça se trouve, il y avait rien de dangereux dans cette fiole.. C'était juste pour leur faire peur... Qui sait ?

Il se tourna vers ses compagnons et soupira. Réfléchir trop longtemps ne servait à rien. Il dit alors :

"- Je suis celui qui a le moins à perdre. Je vais la boire. S'il m'arrivait quelque chose, Mayeul, mène les autres vers la sortie, tu es le meilleur combattant."

Spoiler:
 

_________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 258
J'ai : 30 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; ainsi que fils du Comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 15 Nov - 12:20

[Bwaaaaah la semaine passe trop vite, je termine à 21h ce soir donc j'essaierai de répondre après, tant pis si la fatalité passe avant.]

Les coïncidences font parfois bien les choses ; lorsque Mayeul se raccrocha à Serenus, et que la statuette de dauphin éclata en dizaines de fragments, le petit groupe découvrit avec réconfort une seconde bougie, qu'ils s'empressèrent d'allumer. Toutefois, la méfiance repris bien vite le dessus lorsqu'une jeune femme les rejoint, sortie tout droit de l'ombre. D'où venait-elle ? Il n'y avait ni porte ni passage. Les avait-elle attendus depuis le début ? Faisait-elle parti de leur groupe de ravisseur ? Aaron, sans l'ignorer complètement, décida de passer outre.

En même temps que les autres, il découvrit avec lassitude la porte et la petite fiole accompagnée d'un message sur le sol. Parviendraient-ils à sortir d'ici un jour ou l'autre ? Après tout, ils étaient là depuis des heures, peut-être même des jours ? Difficile de mesurer le temps quand tout était si flou autour de vous. Et à chaque étape, les risques se faisaient plus grand. Qui accepterait de rester là pour sauver la vie d'inconnus ? Le cadet n'avait aucune envie de voir sa vie se terminer ici, mais au fond, sa lassitude était-elle qu'il était sur le point de le proposer, jusqu'à ce que Serenus parle :

─ Je suis celui qui a le moins à perdre. Je vais la boire. S'il m'arrivait quelque chose, Mayeul, mène les autres vers la sortie, tu es le meilleur combattant.

Croisant son regard, Aaron resta silencieux. Allait-il vraiment rester là et boire la fiole ? Ce n'était pas une décision à prendre sur un coup de tête. Évidemment, personne dans le petit groupe n'avait envie de prendre cette décision, mais tout de même. C'est d'une voix calme que le cadet s'exprima :

─ Ce n'est pas parce que tu as moins à perdre que tu es obligé de le faire, Serenus. Nous avons tous des choses auxquelles nous tenons, peu importe lesquelles.

Restant silencieux quelques instants, il ajouta :

─ Tu es quelqu'un de bien, et tu comptes certainement aux yeux de certaines personnes.
Spoiler:
 

_________________
Relations ÉvolutionJeu d'Omen





Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 869
J'ai : 26 ans
Je suis : Mage du Printemps (outrevision)
Fille cadette du comte d'Aurebois

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et Lagrance
Mes autres visages: Astrid d'Evalkyr
Les Mages
Message Sujet: Re: QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »   Mar 15 Nov - 13:19

La traversée s’était bien passée en dépit des ombres nageant autour de l’embarcation et du coup porté pour les faire tanguer. Ils allaient poursuivre leur route lors des pans de murs les séparèrent. Agnès marmonna devant l’obscurité et l’inconnu qui se présentait à elle, elle n’était guère rassurée mais elle perçut une lueur et décida de la suivre. Elle tomba sur un autre groupe de personne et se demanda ce qu’ils faisaient là avant d’identifier Melisende, Serenus, et deux autres personnes au visage moins familier. Elle lâcha un soupir de soulagement avant de répondre au salut du guerrier.

- Vous avez également été enlevés ?

Si c’était le cas, elle se demanda ce que cela pouvait bien cacher, un quatuor, soit, mais plusieurs… Pour autant ils n’avaient pas le temps d’approfondir la question, une nouvelle décision les attendait. A croire que leurs geôliers s’amusaient à tester les forces de caractère dans des mises en situation.

- Vous avez l’esprit de sacrifice Serenus, c’est tout à votre honneur. Le poison ne l’est peut-être pas à moindre dose, et si partager cette charge permettait de sortir sans prendre la vie de quelqu’un ?

Elle n’était pas experte dans le domaine et soumettait cette hypothèse risquée, car elle savait que certaines substances étaient nocives mais pas mortelles tant que cela ne dépassait pas une dose certaine. Elle haussa un sourcil interrogateur tout en passant son regard sur chacun d’entre eux.

Spoiler:
 

_________________

Couleur d'écriture : #ff6600
Mara, Familier : #cc6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
QUETE 1.6 | « Rappelle moi qui je suis, pourquoi je suis en vie »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» J'ai perdu la quete journaliere du lvl 152 :(
» [Spoil] Quete des nagas
» Quete de hubert
» Pour oublier ce que tu ressens, rappelle toi ce qui tu es vraiment. [PV Zan]
» Demande de quete :3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: Lorgol aux Mille Tours-
Sauter vers: