AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Même l'ombre fait partie de la chair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Chevaucheurs • Admin
avatar

Messages : 2254
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Chevaucheurs • Admin
Message Sujet: Même l'ombre fait partie de la chair   Jeu 2 Fév - 15:41


Livre II, Chapitre 2 • La Fortune des Flots
Tristan d'Amar

Même l'ombre fait partie de la chair



• Date : 2 février 1002
• Météo : Il fait presque jour mais sombre, et il pleut
• Statut du RP : Solo
• Résumé : Les pensées de Tristan bouillonnent dans son esprit, aussi désordonnées que les tours de Lorgol. Il n’a pas sauté le pas, n’ose pas succomber à cette magie controversée qui coulait dans ses veines. Devait-il accepter cet héritage qui lui venait de son père – il ne le savait pas, auparavant, mais c’était une évidence maintenant, ou s’y refuser sachant que la tentation serait toujours présente ?
• Recensement :
Code:
• [b]2 février 1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t1730-meme-l-ombre-fait-partie-de-la-chair]Même l'ombre fait partie de la chair[/url] - [i]Tristan d'Amar[/i]
Les pensées de Tristan bouillonnent dans son esprit, aussi désordonnées que les tours de Lorgol. Il n’a pas sauté le pas, n’ose pas succomber à cette magie controversée qui coulait dans ses veines. Devait-il accepter cet héritage qui lui venait de son père – il ne le savait pas, auparavant, mais c’était une évidence maintenant, ou s’y refuser sachant que la tentation serait toujours présente ?


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs • Admin
avatar

Messages : 2254
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Chevaucheurs • Admin
Message Sujet: Re: Même l'ombre fait partie de la chair   Jeu 2 Fév - 15:43

Tristan d’Amar avait veillé jusqu’au petit matin, ne succombant qu’à l’épuisement face aux tracas qui le traversaient. Il ‘était incapable de définir le temps qui s’était écoulé, depuis qu’il n’avait pas effectué une nuit complète. Cela se comptait-il en jour, ou en semaines ? S’il avait compté les bougies presqu’entièrement consumées ornant sa chambre, dont il avait interdit l’accès à qui que ce soit y compris tous les serviteurs – menaçant de les faire dévorer par Ferveur – il aurait sûrement pu l’estimer, mais l’idée ne lui était même pas venue. Des mille pensées qui bouillonnaient dans son esprit, aussi désordonnées que les tours de Lorgol, celle-ci ne l’intéressait pas. Ses pensées dansaient et virevoltaient, par moment sous forme de plante diaprée, en d’autant temps sous forme de statue animée, ou sous forme de ce dragon si particulier qu’il se plaisait à imaginer parcourant ses jardins. Il n’avait pas sauté le pas, n’osait pas succomber à cette magie controversée, pour laquelle le sang devait couler. Devait-il accepter cet héritage qui lui venait de son père – il ne le savait pas, auparavant, mais c’était une évidence maintenant, ou s’y refuser sachant que la tentation serait toujours présente ?

Ses notes étaient brouillonnes, désordonnées, bien loin de ce dont il était coutumier. Combien de fois avait-il envisagé de les faire brûler par Ferveur, de ne jamais plus penser à cela ? Combien de fois avait-il envisagé, sur un coup de tête, de se rendre au Pic de Roc-Épine, pour leur demander s’ils pouvaient supprimer cette magie en lui, sans nuire à sa magie de l’Hiver ? Combien de fois, encore, avait-il envisagé de prier Sithis, de lui retirer cet héritage ? Aussi loin que remontaient ses souvenirs, jamais le marquis ne s’était-il retrouvé dans une telle incertitude et un tel brouillard. Cette magie qu’il sentait fourmiller en lui, qu’il avait l’impression de sentir s’éveiller quand les mages du Sang qu’il questionnait en faisait usage à ses côtés, suscitait sa curiosité et son rejet. Mais la mise en garde était claire… Sa vie s’en trouverait chamboulée, son univers ne serait plus le même.

On risque de se perdre, Tristan. Ta magie ne me correspondrait plus, et je ne suis pas une de ces statues ou de ces vivenefs, que tu peux modeler à ta guise pour effectuer l’action que tu veux. Ces années de fidélité ne seraient rien de plus que des cendres. T’épuiser sur ce que tu as appris ne changera pas cela.

Sage Ferveur, dragon à la parole réfléchie et toujours loyal. Toujours là pour veiller à ce que Tristan ne se surpasse pas, compensant son empressement à se perdre toujours plus dans les mystères qui le dépassaient par une attitude protectrice, un zèle à lui épargner les pires dangers qui résultent de sa capacité à s’épuiser. Tristan n’entendait pas réellement ses mises en garde, incapable de tirer un trait sur l’idée qu’il essayait de faire germer. Pourquoi ne pourrait-il pas, à la manière d’un sculpteur, modeler Ferveur pour qu’ils soient toujours liés ? Il ne dissimulait pas ses pensées du dragon, de ce fidèle compagnon qui avait veillé sur lui des années durant, alors qu’il s’épuisait à tenter de comprendre bien des choses qui lui échappaient, qui l’avait sauvé plus d’une fois d’un danger certain, par inconscience souvent. Le dragon saphir était bien plus mesuré que son chevaucheur.

« Comment peux-tu en être sûr ? Ne serais-tu pas désireux de découvrir si cela est possible ? Si notre lien est suffisamment puissant pour cela ? Pourquoi m’as-tu choisi, il y a tant d’années, si ce n’est pour ma volonté de me surpasser toujours plus ? Nôtre lien n’est-il pas assez fort pour cela ? »

Le silence plana un instant, alors que le sommeil achevait de quitter tout à fait le capitaine tourmenté, de manière très inconfortable. Je ne peux t’affirmer être prêt à ce sacrifice.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Même l'ombre fait partie de la chair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» What have you done, Alice ? - La mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter.
» Pensez-vous que Keldeo fait partie des mousquetaires?
» Les Trois Mousquetaires
» L'écriture, le dessin et le chant font ma vie ♥
» briséïs ⊰ l'alcool ? ça ne fait pas partie de mon vodkabulaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Faërie :: Lagrance-
Sauter vers: