AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre fortuite sur fond diplomatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Noblesse
avatar

Messages : 249
J'ai : 29 ans
Je suis : Duchesse de Valkyrion
Fille du baron de Jaakyl

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : incertaine
Mes autres visages: Agnès d'Aurebois
La Noblesse
Message Sujet: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Lun 13 Fév - 8:59


Livre II, Chapitre 2 • La Fortune des Flots
Astrid d'Evalkyr & Castiel de Sombreflamme

Rencontre fortuite sur fond diplomatique

Quand deux voisins s'entretiennent sur divers sujets



• Date : 2 février 1002
• Météo : mauvais temps, fin de journée
• Statut du RP : privé
• Résumé : quand Astrid rencontre Castiel à Ibelin suite aux mésaventures en Erebor. Discussion sur fond diplomatique.
• Recensement :
Code:
• [b]Date :[/b] 2 février 1002 [url=http://arven.forumactif.org/t1783-rencontre-fortuite-sur-fond-diplomatique#53448]Rencontre fortuite sur fond diplomatique[/url] - [i]Astrid d'Evalkyr & Castiel de Sombreflamme[/i]
quand Astrid rencontre Castiel à Ibelin suite aux mésaventures en Erebor. Discussion sur fond diplomatique.


_________________
Couleur d'écriture : #993300


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 249
J'ai : 29 ans
Je suis : Duchesse de Valkyrion
Fille du baron de Jaakyl

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : incertaine
Mes autres visages: Agnès d'Aurebois
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Lun 13 Fév - 9:01

Installée dans les appartements dédiés à Valkyrion, je prends connaissances des dernières nouvelles. Cela fait plusieurs jours que je suis à Ibelin, rapatriée suite aux mésaventures de la vallée funéraire d’Al Amra. Durant ce laps de temps, je me suis assurée que mes enfants allaient bien avant de les renvoyer à Svaljärd sous bonne escorte, considérant qu’ils seront plus en sécurité là-bas. Je me suis enquise de la santé de notre groupe d’aventuriers avant que chacun ne reparte de son côté. Pour ma part, je suis restée à la capitale ayant eu vent d’un conseil demandé en urgence par l’Empereur. Le offensives de Faërie ont amputé Ibélène d’une partie de son territoire et cela m’inquiète. Sombreciel, Erebor et Bellifère ont souffert et ont perdu pied. Je me rends compte que les désaccords entre erebiens et cielsombrois sont de potentiels points faibles, d’autant que ces deux régions sont en première ligne. Certes, Bellifère et Valkyrion peuvent les appuyer mais cela ne peut durer qu’un temps.

D’ailleurs, j’ai appris que de nombreux renforts kyréens ont été envoyés en Sombreciel. J’espère simplement que chaque duché saura faire la part des choses, mettant de côté leurs querelles intestines ou ancestrales pour unir leurs forces devant l’ennemi que représente dorénavant notre voisin. A cette pensée, je me lève et décide de me changer les idées, ne serait-ce qu’en déambulant dans le palais. Vêtue d’une robe marron, j’ouvre la porte lorsque je stoppe net devant un visiteur inattendu que j’interromps dans son geste pour toquer, Castiel de Sombreflamme. J’avoue que je suis plutôt surprise de le voir ici, même si les circonstances poussent les ducs à s’entretenir avec l’Empereur.

- Votre Grâce, quelle heureuse surprise. Le temps semble se suspendre tandis que nous sommes de chaque côté du pas de la porte. Je vous en prie entrer, finis-je par dire une fois l’étonnement passé. Que me vaut l’honneur de votre visite ?

Je lui adresse un sourire chaleureux tout en m’interrogeant sur le motif de sa venue. J’ai pu me rendre compte que Castiel peut se montrer des plus lunatiques, laissant émerger de nombreuses émotions, mais jusqu’à présent je n’ai jamais eu à me plaindre de son comportement. Même si je garde à l’esprit le fait de ne pas devoir le froisser, ou de le faire avec tact.

_________________
Couleur d'écriture : #993300


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 1410
J'ai : 24 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Augustus d'Ibélène
Mes autres visages: Louis de Brunante / Octavius le Rouge / Maelenn du Noroît / Lionel de Rivepierre / Matvei de Hvergelmir
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Ven 31 Mar - 14:22

La frénésie qui règne au palais impérial est contagieuse. Depuis ton retour de ton expédition impromptue à Sylvamir, tu baignes pleinement dans cette atmosphère collante, inquiétante, où la valse des projets politiques se fait furieuse. Vos propres législateurs ont été dépêchés en urgence d’Euphoria et tous les derniers détails de votre plan fou – de ton plan fou – sont presque réglés, bien que tu craignes que tout s’effondre. Tout est si risqué et même le nuage euphorique sur lequel tu flottes depuis ta réconciliation avec Mélusine ne peut te faire oublier que tu marches sur des aiguilles. Que dis-tu : des lames affûtées.

Dans cette alliance inédite que tu comptes proposer à la duchesse de la Guerre, un joueur a cela dit été mis de côté : le duché du Savoir. Surtout parce que les relations avec Valkyrion sont au beau fixe, inutile de se voiler la face, mais tu crains que ses souverains se considèrent négligés, laissés hors de vos dangereuses manigances. C’est donc d’un pas énergique que tu as rejoint la suite attribuée au couple ducal, afin d’y rencontrer la duchesse Astrid. Tu vas pour toquer à la porte lorsque celle-ci s’ouvre devant toi, sur la dame que tu cherchais justement à voir. « Votre Grâce, quelle heureuse surprise. C’est un plaisir également, Astrid », réponds-tu avec chaleur, t’inclinant profondément devant celle que les Kyréens nomment Lueur des Glaces. Tes rapports avec la duchesse sont nettement plus aisés qu’avec le duc Hjalden, qui n’a que bien peu d’affection pour tes manières fantasques et ton imprévisibilité. Sans parler de ta manie à couvrir de charme et de compliments sa sage et savante épouse. Astrid se fait donc bien souvent messagère entre vous, tampon bienvenu entre la rigidité du duc du Savoir et la nonchalance de celui de l’Esprit. « Je vous en prie entrez. Que me vaut l’honneur de votre visite ? » Tu entres dans la suite dès son invitation, tes yeux noirs courant sur chaque meuble et détail laissé à ton observation, puis sur la silhouette de la femme. Elle te semble bien portante et tu es rassuré de la voir toujours en santé, malgré les événements. Tu tenais à t'en assurer de tes propres eux. « J’ai su par ma soeur Mélisende que vous aviez été prise au cœur des conflits en Erebor, à ses côtés. J’espérais que vous n’aviez pas souffert des attaques, ni vos enfants. » Il n’y a pas que cela, évidemment ; tu veux également la remercier de l’intervention de Valkyrion sur les terres cielsombroises, sans quoi les dommages seraient encore plus considérables. Il est suffisamment amer de penser que Séverac et Automnal aient été récupérés par la couronne lagrane, alors imaginer que ç’aurait pu être pire… non, tu ne veux même pas entamer davantage ton humeur bien trop facilement changeante.

Chaque chose en son temps, cela dit, et tu te contentes de cette première inquisition quant à sa santé à celle de sa progéniture.

_________________
Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 249
J'ai : 29 ans
Je suis : Duchesse de Valkyrion
Fille du baron de Jaakyl

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : incertaine
Mes autres visages: Agnès d'Aurebois
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Dim 9 Avr - 19:19

Je souris lorsqu’il répond que le plaisir est partagé, mais une ombre passe sur mon visage quand il mentionne les mésaventures de la vallée funéraire. J’en conserve encore un souvenir bien précis, teinté d’amertume devant les attaques des chevaucheurs. Néanmoins, nous nous en sommes sortis vivants contrairement aux pauvres hères tombés sous le souffle infernal des dragons. Bien que j’aie été obnubilé par la sécurité de mes enfants et celles des survivants, j’éprouve une pointe de curiosité pour le tombeau sur lequel nous sommes tombés dans les souterrains, mais je n’ai guère eu l’occasion de me pencher plus amplement sur la question. D’autres problématiques à régler en priorité. D’un geste je l’invite à s’asseoir dans les fauteuils présents.

- Ce fut difficile pour de jeunes enfants, mais ils ont fait preuve d’un grand courage. Fort heureusement, plus de peur que de mal. Je les ai renvoyés à Svaljärd sous bonne escorte, je préfère les savoir loin des lignes du conflit. L’invasion de Faërie nous a pris de court. Je dois à votre sœur le fait d’être encore en vie, sans elle je ne sais ce qu’il serait advenu.

Et je parle en incluant Mélodie et Octavius dans mes dires. Je me remémore la chevauchée qui nous a conduits à la vallée. Erebor n’est pas une région facile pour les étrangers, dès l’instant où l’on s’écarte des routes commerciales. Un épisode que j’aurai préféré épargner à mes enfants. Malheureusement, la guerre est à nos portes et je doute que les nuits de Ludvig et Ljära retrouvent la quiétude d’avant.

- Je réitère mes remerciements à son égard. Laissant cet épisode derrière moi, j’observe Castiel, cherchant à distinguer des signes révélateurs de son état d’esprit. Comment vous portez-vous ?

Je suis au fait des défaites cielsombroises et je peux comprendre que cela puisse être déstabilisant. Erebor et Sombreciel sont en première lignes, Bellifère et Valkyrion viennent en soutien et se trouvent être les plus va-t-en-guerre. Mais j’ai également entendu parler de certains rapprochements entre duchés, cependant je ne veux pas me montrer trop indiscrète et je préfère laisser le sujet venir dans la conversation, s’il vient.

_________________
Couleur d'écriture : #993300


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 1410
J'ai : 24 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Augustus d'Ibélène
Mes autres visages: Louis de Brunante / Octavius le Rouge / Maelenn du Noroît / Lionel de Rivepierre / Matvei de Hvergelmir
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Lun 17 Avr - 6:43

Les sombres heures où elle a été prise au coeur de la duchesse en compagnie de sa progéniture sont un souvenir difficile, pour la dame, qui pourtant reste digne et posée dans ses mots, sans s’offusquer qu’il ramène à son esprit les horreurs vécues en Erebor : « Ce fut difficile pour de jeunes enfants, mais ils ont fait preuve d’un grand courage. Fort heureusement, plus de peur que de mal. Je les ai renvoyés à Svaljärd sous bonne escorte, je préfère les savoir loin des lignes du conflit. L’invasion de Faërie nous a pris de court. Je dois à votre sœur le fait d’être encore en vie, sans elle je ne sais ce qu’il serait advenu. Je réitère mes remerciements à son égard. Je lui transmettrai », assures-tu. Et évidemment, tu le feras : il ne faut jamais manquer une occasion de complimenter ta douce et parfaite soeur.

Tu te laisses observer, sans être gêné de ces grands yeux clairs qui te détaillent. « Comment vous portez-vous ? » Mm. Fine question. Tu souris et hausses légèrement les épaules, avant d’offrir une réponse probablement peu satisfaisante : « Bien, je suppose, malgré les circonstances. » Tu peux mentir comme tu veux, mais tu sais que certaines choses ne mentent pas. Tes traits tirés par le manque de sommeil, pâles, creusés, s’accordent bien mal à ton sourire, à la légèreté de ta voix brisée par le froid et les hurlements qui ont résonné dans tout le palais, il y a quelques jours. Pourtant, tu ne vas pas si mal. Tu t’es réconcilié avec Mélusine. Ta famille va bien. Ton duché est amputé d’une généreuse part de sa frontière ouest, mais les pertes humaines sont moindres et l’invasion a été contenue. Tu seras peut-être très bientôt par deux fois fiancé, ou même marié. La vie n’est pas mauvaise avec toi, qu’importe que tu sois bien mauvais avec elle. Le Destin est généreux, pour le serviteur si ingrat que tu peux être parfois. « Je nous ai amené un remontant, Astrid » glisses-tu, canaille, bifurquant sans prévenir de la conversation. De ta redingote, tu sors une flasque d’un alcool fort, ainsi que deux verres. Deux cul-secs enveloppés d’un mouchoir de soie, rapidement disposés sur la table. « Ça n’a rien des revigorants pousse-au-crime que l’on peut trouver en Valkyrion, mais… je vous assure que ça vaut le détour », chuchotes-tu, alors que le liquide bleuté se déverse dans les verres.

Juste de quoi trinquer, juste une gorgée, en cachette de ceux qui surveillent vos moindres faits et gestes.
Puis, ce serait impoli, de refuser un verre, surtout alors qu’il est déjà servi.

Tu donnes le cul-sec à Astrid, d’autorité, puis prends le tien, entre tes doigts minces et pâles. « À Ibélène, Votre Grâce. Que l’empire du Savoir soit plus uni que jamais dans les épreuves qui viendront, que Valkyrion et Sombreciel toujours restent amis », dis-tu, solennellement, avant d’entrechoquer ton verre au sien et d’une gorgée avaler l’alcool brûlant. Douce morsure dans ton oesophage, feu si délicieux jusque dans ton ventre, traînée de feu où l’alcool est presque glacé, et ton regard un peu plus encore s’illumine. Tu ne te retiens pas de te servir un deuxième verre - mais cette fois-ci, tu épargnes la duchesse de ton alcoolisme patent. « Dites-moi, Astrid… le capitaine Hjalmar a-t-il des projets maritaux en vue ? » Question absolument pas innocente. Pas venant de toi. Tant qu’à être dans la folie des mariages, autant s’informer de tous les partis disponibles !

_________________
Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 249
J'ai : 29 ans
Je suis : Duchesse de Valkyrion
Fille du baron de Jaakyl

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : incertaine
Mes autres visages: Agnès d'Aurebois
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Sam 29 Avr - 20:10

Je peux comprendre que Castiel veuille faire bonne figure, mais ces propos et surtout les signes physiques que je remarque, me démontrent qu’il est tout de même affecté par ce qu’il vit actuellement. Qui ne le serait pas avec une guerre à sa porte et une force d’invasion dans son duché ?   Je souris faiblement avant de froncer les sourcils surprise par le changement de sujet. Certes, je sais que le Duc de Sombreciel peut se montrer fantasque, mais ses revirements me prennent souvent au dépourvu. Et cette offre d’un remontant en fait partie. Il ne doit pas toujours être facile de vivre en sa compagnie, cependant ce n’est que mon opinion, celui d’une personne extérieure à son cercle familial. Mis je n’ai guère le temps de m’appesantir sur la pertinence de sa proposition que je me retrouve avec un verre rempli devant moi. Verre que je regarde d’un air indécis. La liqueur bleutée ne me donne guère de précision sur ce que c’est, cependant je souris franchement lorsque mon visiteur mentionne les alcools kyréens. Castiel finit par me le donner d’autorité et je m’en saisis avant de trinquer.

- A Ibélène. J’accroche le regard du Duc. Que notre Empire montre sa force et que l’union de ses duchés en soit l’ossature. Que notre amitié perdure face aux tourments. Et sans quitter Castiel des yeux, je bois mon verre d’une gorgée. Je sens l’alcool descendre dans ma gorge puis dans mon estomac, marquant de sa flamme mon être. Je secoue la tête comme pour émerger de ces sensations, je sens mes joues en feu et je passe ma main sur l’une d’elles comme pour l’apaiser. Ne buvant pas énormément de boissons alcoolisées, j’espère juste que cette gorgée n’aura pas raison de ma lucidité. Fort heureusement, je n’ai pas à décliner un nouveau verre. Je ne connaissais pas cet alcool, mais je trouve qu’il est bon.

Sa question suivante nous fait de nouveau changer le thème de notre conversation et je sens un sourire rieur fleurir sur mes lèvres. Comme quoi, Castiel ne perd pas de vue ses intérêts. Je prends le temps de la réflexion, faisant tournoyer le verre entre mes doigts avant de répondre.

- Je n’ai pas connaissance que Hjalmar ait des projets maritaux actuellement. Auriez-vous une proposition à faire à Valkyrion ? Souhaitez-vous consolider notre amitié par un mariage et vous engager sur la voie des alliances maritales avec vos voisins ? Je trouve cela plutôt logique compte-tenu des circonstances. Je crois me souvenir que les velléités de Martial de Bellifère envers votre sœur ne soit pas au goût de votre famille. Sujet brûlant depuis le Tournoi des Trois Opales.

Je réfléchis aux alliances possibles pour mon duché. Seuls Ljôta et Hjalmar ne sont pas mariés, Ludvig et Ljära étant bien trop jeunes pour envisager un mariage, à moins que Hjalden en décide autrement. Même si Castiel a des propositions à me soumettre, je ne pourrais m’engager sans avoir consulté mon mari au préalable. Allait-il me proposer l’une de ses sœurs ? J’attends avec une curiosité grandissante ses réponses.

_________________
Couleur d'écriture : #993300




Dernière édition par Astrid d'Evalkyr le Mar 16 Mai - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 1410
J'ai : 24 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Augustus d'Ibélène
Mes autres visages: Louis de Brunante / Octavius le Rouge / Maelenn du Noroît / Lionel de Rivepierre / Matvei de Hvergelmir
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Jeu 4 Mai - 23:03

Le peu de subtilité de ton questionnement a le mérite de faire sourire Astrid, de ce sourire si charmant qui est probablement pour beaucoup dans l’amour possessif que ton homologue kyréen porte à son épouse. Quel dommage qu’il soit si peu partageur et si peu prompt à l’humour… « Je n’ai pas connaissance que Hjalmar ait des projets maritaux actuellement. Auriez-vous une proposition à faire à Valkyrion ? Souhaitez-vous vous consolider notre amitié par un mariage et vous engager sur la voie des alliances maritales avec vos voisins ? Je crois me souvenir que les velléités de Martial de Bellifère envers votre sœur ne soit pas au goût de votre famille. » Ta moue tressaille, tressaute, et ton air jovial un instant se fâne, au souvenir cuisant et désagréable de l’enlèvement avorté de ta soeur par le prince Martial. Sujet qui ne manque jamais de faire remonter en toi les mêmes émotions rageuses que celles qui t’avaient pris, à ce moment, il y a des mois. Misérable avorton. « Oh, ça... », dis-tu avec un dédain évident, que tu ne te permets tout de même pas de formuler. L’entente entre Valkyrion et Bellifère est un peu trop heureuse pour que tu en ressortes gagnant, en cas de problèmes, et tu préfères ne pas t’étendre outre mesure sur tes sentiments à propos du prince de la Guerre et de son intérêt envers ta Mélisende. Tu comprends fort bien qu’il soit subjugué par sa magnificence, sa grandeur, sa perfection et sa beauté qui irait jusqu’à rendre jalouses les lunes de Valda, mais qu’il se permette de l’enlever, sans même se fendre d’une proposition diplomatique : scandaleux ! Puis, imaginer ta tendre soeur emprisonnée dans un mariage belliférien n’est pas pour te ravir.

« Vous avez vu juste, cela dit, concèdes-tu à la dame, perdant un instant ton regard dans le bleu de la liqueur, pour ensuite revenir à celui de ses yeux. Je pensais le demander en fiançailles », dis-tu avec un détachement exemplaire, presque laconique, soutenant le regard de la duchesse pendant de longues secondes, surprises et silencieuses de sa part. Tu n’y tiens plus, pourtant, et tu éclates de rire. « Je vous taquine, Astrid. Demander votre beau-frère en mariage n’est pas dans mes plans… même si vous conviendrez qu’il est fort bel homme. » Tu te confies avec malice, sans honte, sans te soucier de choquer les moeurs bien plus fermées face à l’homosexualité des Kyréens. Tu ne te serais pas permis la blague devant Hjalden, mais devant la duchesse… tu as pris une liberté, peut-être déplacée, mais assumée. « Je cherche un époux, ou une épouse, pour ma soeur Mélisende. Qui soit digne d’elle, apte à la respecter, à comprendre cette indépendance qui est sienne depuis si longtemps, et je crois le capitaine Hjalmar emplit de ces nobles qualités. Il m’a toujours semblé être ouvert d’esprit, même à l’égard de la magie, bannie de vos terres il y a bien des années. Mon sentiment vous semble-t-il juste, Astrid ? » Tu ne connais que peu, que de paroles et de racontars, le prince de Valkyrion, mais tu es pourtant sûr de toi. Tu sais que Melsant possédait quelques conflits avec celui-ci, mais tous ne peuvent pas être aussi merveilleux que ton frère aîné, et tu peux bien pardonner cette tare à Hjalmar d’Evalkyr. Pour ta soeur, cela dit, tu ne veux que le meilleur.

_________________
Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 249
J'ai : 29 ans
Je suis : Duchesse de Valkyrion
Fille du baron de Jaakyl

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : incertaine
Mes autres visages: Agnès d'Aurebois
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Sam 20 Mai - 16:51

Mon visage a dû refléter la surprise qui me saisit lorsque Castiel prétend vouloir demander Hjalmar en fiançailles. Pourtant, depuis le temps, je devrais être habituée aux us cielsombrois, mais entendre ce genre de proposition reste surprenant et je demeure interdite jusqu’à ce qu’il éclate de rire. Et je respire à nouveau, rassurée, constatant que j’ai retenu mon souffle pendant ce laps de temps. Je concède à Castiel un rire léger dépourvu de rancune suite à sa taquinerie, le sien étant communicatif. Lorsqu’il souligne le fait que Hjalmar est plutôt bel homme, je hoche la tête puis j’écoute sa demande. Une ombre passe dans mon regard à la mention de son ouverture d’esprit envers la magie, non pas que la remarque soit fausse mais cela ne fait qu’accentuer la différence avec Hjalden, cette haine qui me sépare de mon mari alors que mon beau-frère est devenu le garant de mon secret.

Je suis pensive, tournant lentement le verre entre mes doigts tandis que j’analyse la proposition. Mélisende de Séverac et Hjalmar… Je suis persuadée que ce dernier saura prendre soin de sa femme et qu’il saura respectée les demandes de celle-ci. Mélisende me semble une dame digne de confiance, sans elle je ne serai peut-être plus de ce monde pour en témoigner mais ce point ne concerne que moi, alors je suis plutôt favorable à cette perspective de mariage.

- Hjalmar est bien plus tolérant à l’égard de la magie que son frère, vous avez raison, et je ne doute pas qu’il se montrera respectueux envers son épouse. Parfois je me dis qu’il aurait pu trouver une femme plus tôt, mais il s’attache aussi à son rôle de voltigeur, peut-être que cette union représentera une nouvelle étape dans sa vie. Mélisende est une dame courageuse, plus posée que sa jumelle et son indépendance ne devrait pas représenter un frein pour mon beau-frère. L’image de Mélusine et de notre désaccord s’impose à mon esprit ainsi que son exubérance et je n’ai pas l’impression que Mélisende ait collectionné les amants comme le laisse supposer les rumeurs concernant sa sœur. Et les jumelles sont de belles femmes. Néanmoins, je ne peux me prononcer tant que je n’aurai pas soumis votre demande à Hjalden, mais l’idée me plait, Castiel. Je ponctue mes mots d’un sourire encourageant et une idée me vient à l’esprit. Si Mélisende désire se rendre à Svaljärd, elle est la bienvenue, cela peut être l’occasion pour qu’ils se rencontrent. Et de s’éloigner des zones de guerre, mais cela je ne le dis pas haute voix, le spectre de la guerre étant déjà suffisamment présent à mon goût.

Je suis également consciente des liens diplomatiques, un lien solide avec Sombreciel, ainsi qu’une ouverture au niveau d’Erebor bien que le domaine de Chaamar resterait l’héritage de Mélisende. Certes, cela pourrait susciter de la rancœur de la part de Martial, mais cela ne me dérange pas plus que cela. Je ne vois pas d’un bon œil l’amitié qui lie Hjalden au futur Duc de Bellifère car elle alimente la colère de mon mari à l’égard des mages, ce qui ne joue pas en ma faveur. Et puis le bien de Valkyrion passe avant celui de Bellifère.

_________________
Couleur d'écriture : #993300


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 1410
J'ai : 24 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Augustus d'Ibélène
Mes autres visages: Louis de Brunante / Octavius le Rouge / Maelenn du Noroît / Lionel de Rivepierre / Matvei de Hvergelmir
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Ven 2 Juin - 3:29

Tes suppositions et questions, toutes dévoilées à la duchesse de Valkyrion, sont un reflet assuré de ce que tu caches, des doutes que tu dissimules. Tu n’as pas envie de marier Mélisende, vois-tu. Tu n’as pas envie de la perdre, elle aussi, aux mains d’un ou d’une autre. Vision très peu cielsombroise du mariage et de l’amour, que tu n’oses pas confier, pas même à ton père. Tu aimes trop ta famille, tu veux la garder entièrement pour toi, mais tu sais que ce n’est pas ainsi que le monde fonctionne. Mélusine est mariée, heureuse, bientôt mère. Qui serais-tu pour priver tes soeurs et tes frères de ce même bonheur que tu recherches avidement ? Tu es égoïste, tu le sais, mais tu tentes (parfois vainement) de te battre contre ce trait de caractère, contre tes propres peurs. Celle que tous t’abandonneront. Qu’ils trouveront mieux, bien mieux, que toi.

Tu t’inquiètes, donc. Tu veux uniquement le meilleur, pour ta Mélisende, et les mots d’Astrid apaisent un peu tes inquiétudes. Les Kyréens sont francs, honnêtes, et tu sais que la duchesse est avisée, éclairée. Son avis est précieux, autant à propos de son beau-frère qu’à propos de ta soeur. Tu as un petit éclat entendu, alors qu’elle évoque l’exubérance un peu moindre de Mélisende lorsque comparée à celle de ta solaire Mélusine, sachant bien que ce sera apprécié au coeur de Valkyrion. Surtout au bras de son prince. « Néanmoins, je ne peux me prononcer tant que je n’aurai pas soumis votre demande à Hjalden, mais l’idée me plait, Castiel. Si l’idée plaît à Astrid, elle peut bien plaire à Hjalden, et elle risque d’être encore mieux accueillie si la duchesse prépare le terrain avant qu’une quelconque suite des choses se mette en place. Franchement, tu es même soulagé, qu’elle ne soit pas déplûe face à ta proposition, qui n’en est même pas encore vraiment une. Si Mélisende désire se rendre à Svaljärd, elle est la bienvenue, cela peut être l’occasion pour qu’ils se rencontrent. Oh, quelle riche idée !, approuves-tu aussitôt, l’encouragement de la dame motivant ton enthousiasme. Sylvamir n’est pas bien loin de Svaljärd, je crois bien me souvenir, et notre soeur Mélusine devrait sous peu accueillir un nouveau membre de la famille. L’occasion serait idéale de faire un détour par votre capitale. » Voyager en Valkyrion est toujours plus difficile, les routes se faisant longues et le climat glacé, alors autant rentabiliser chaque incursion au coeur du duché du Savoir. Il te reste uniquement à proposer la chose à ta tendre soeur.

Une gorgée d’alcool enflamme encore plus ta bonne humeur, et même ta générosité, alors que tu l’offres sur un plateau d’argent à la dame : « Je voulais également profiter de l’occasion pour remercier Valkyrion du soutien effectué à la frontière lagrane. Sans l’apport de vos troupes, les pertes auraient été bien pires, je le crains. Comment pourrais-je redonner à votre duché, à la hauteur de votre soutien ? » L’opportunité ne reviendra peut-être pas. Tu es sincère. Sans Valkyrion, tu ne sais pas ce qui adviendrait de Sombreciel, en ce moment, et si la duchesse Astrid a quelque chose à demander, pour elle autant que pour ses terres, pour son peuple… qu’elle en profite.

_________________
Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 249
J'ai : 29 ans
Je suis : Duchesse de Valkyrion
Fille du baron de Jaakyl

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : incertaine
Mes autres visages: Agnès d'Aurebois
La Noblesse
Message Sujet: Re: Rencontre fortuite sur fond diplomatique   Mer 21 Juin - 17:18

Mes paroles semblent rassurer Castiel, même si je ne puis lui assurer une réponse officielle. Il approuve l’idée d’une rencontre entre les deux concernés, rencontre qui me parait indispensable si je souhaite renforcer les liens entre nos duchés. Si chacun y trouve son compte, sans contrainte comme l’entend les traditions kyréennes, cela donnera une autre dimension à ce rapprochement. Mais je ne perds pas de vue que les enjeux diplomatiques prennent souvent le pas sur les désirs individuels dans la noblesse.

- Oui, votre famille s’agrandit et j’en suis forte aise. Je souhaite à Hiémain et votre sœur tout le bonheur possible. Les enfants sont un cadeau précieux et ils doivent être chéris. J’apprécie énormément mon sénéchal et j’espère que l’avenir lui réserve de meilleurs moments que ceux qu’il a traversé jusque là. Les deux domaines ne sont pas bien loin et ce sera avec plaisir d’accueillir la délégation à Svaljärd.

La suite de la conversation m’amène à réfléchir pendant plusieurs minutes. Castiel se sent redevable du soutien de l’armée kyréenne mais je ne m’attends pas à ce qu’il me demande ce que nous voulons en retour. La question me prend au dépourvu mais je reste impassible, fixant mon homologue d’un regard pensif. Il n’a pas tort sur le fait que sans notre aide, Sombreciel aurait pu perdre bien plus de terres et d’hommes, or en dépit de notre renfort Lagrance s’est octroyé une bonne prise de guerre. Ma première pensée va à mes enfants. Sachant que Castiel n’est pas réfractaire à la magie, son duché aurait pu être une option pour y envoyer Ludvig ; mais compte-tenu des circonstances, je doute que les concernés soient favorables à la présence de mages chez eux vu la force d’invasion. Et cela rapprocherait bien trop mes héritiers de la ligne de front. J’écarte cette piste. Dans mon cas, Lorgol me parait plus judicieuse puisque terrain neutre actuellement dans la guerre. Non, je décide de partir sur autre chose.  

- Sombreciel et Erebor ont vu des Savoirs anciens resurgirent sur leurs terres. Je garde la conviction que je suis passée à côté de quelque chose dans la vallée funéraire d’Al Amra, j’en aurai bien touché deux mots à Mélisende mais je n’ai guère eu l’occasion avec tous les chamboulements dus à la guerre. Le Savoir du Temps a refait surface et je ne doute pas que d’autres restent encore à découvrir. Je souhaiterai que vous partagiez avec nous tout ce qui serait découvert à propos des Savoirs perdus, par quel que biais que ce soit. Et j ‘accentue ces derniers mots. Une demande qui profiterait à Valkyrion mais pas uniquement, car si nous parvenons à bien les comprendre notre soutien à Sombreciel serait renforcé ainsi que l'effort pour Ibélène. Mais cela peut prendre du temps, j’en suis consciente. Depuis le début de la guerre, la Guilde des Savants est sollicitée pour partager ses connaissances dans les sciences utilisées sur les champs de bataille, ce qui est bien utile mais peut-être insuffisant. Il en va de même avec les savants erebiens, dépositaires également de nombreux savoirs, d’autant qu'une entente particulière les lient à Valkyrion.

Je me rends compte qu’en dépit du fait de ne pas approuver la guerre, je suis prête à prendre les armes pour défendre ce qui me tient à cœur. Je rejoindrai presque Hjalden sur ce point mais nos motivations diffèrent. En tout cas, un point obscurcit mes dires, l’Ordre du Jugement, dont certaines motivations s'accordent avec mes pensées. J’aimerai pouvoir les tenir à distance des découvertes mais il est fort possible qu’il y ait déjà des agents dans la place. Qui sait, Castiel est peut-être un de ses membres… Voire même Hjalden… Cette pensée assombrit mon regard, tandis que j'attends la réaction de mon interlocuteur suite à ma demande.

_________________
Couleur d'écriture : #993300


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre fortuite sur fond diplomatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la Coutume Diplomatique Poitevine (Archives)
» LE RETOUR DE TU TUD PASSEPORT DIPLOMATIQUE EN POCHE
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» A l'eau ! Fuite à fond de cale !
» Fond d'écran.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Ibélène :: Valkyrion :: Ibelin-
Sauter vers: