AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre entre pirates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cour des Miracles • Modo
avatar

Messages : 378
J'ai : 12 ans
Je suis : Un enfant élevé à la Cour des Miracles
Un voleur, un brigand, un petit menteur que personne ne peut détester.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
La Cour des Miracles • Modo
Message Sujet: Rencontre entre pirates   Mar 18 Avr - 0:08


Livre II, Chapitre 3 • La Roue Brisée
Lou-Ann Jedidiah &
Arsène Albe

Rencontre entre pirates

Presque pirate.  Apprenti Pirate-Voltigeur-Voleur, quoi.



• Date : 17 septembre 1001
• Météo : Belle
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Arsène la trouve chouette, Lou. Et maintenant qu'il est tout auréolé de la gloire d'avoir décapité une Vivenef, peut-être qu'elle ne l'en aimera qu'encore plus !
• Recensement :
Code:
• [b]Mettre la date ici : 17 septembre 1001[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2024-rencontre-entre-pirates#60796]Rencontre entre pirates[/url] - [i]Lou-Ann Jedidiah &
 Arsène Albe[/i]
Arsène la trouve chouette, Lou. Et maintenant qu'il est tout auréolé de la gloire d'avoir décapité une Vivenef, peut-être qu'elle ne l'en aimera qu'encore plus !


_________________
Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles • Modo
avatar

Messages : 378
J'ai : 12 ans
Je suis : Un enfant élevé à la Cour des Miracles
Un voleur, un brigand, un petit menteur que personne ne peut détester.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
La Cour des Miracles • Modo
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Mar 18 Avr - 0:09

Arsène ne trouve décidément pas ça très amusant, d’être un mousse sur l’Audacia. Sous prétexte qu’il aurait pu déclencher un incident avec les autorités du port après avoir décapité cette pauvre vivenef, Ilse a jugé bon de lui faire briquer le pont du navire. Et Arsène le sait, c’est mérité mais tout de même, ce n’est pas très amusant. Et puis, toutes ces heures passées ici, ce sont des heures pendant lesquelles il ne voit pas les entraînements des Champions, et cela aussi, il le trouve un peu nul.

Non, mousse, c’est décidément bien peu intéressant. Il se demande bien ce que Lou-Ann trouve de si génial à faire, sur l’Audacia, quand ils sont en mer et non en train de piller les côtes. Parce que même si le petit garçon a déjà songé à embarquer clandestinement sur l’Audacia pour voir un abordage en vrai, il a bien vite oublié cette idée. Les pirates ne seront pas ravis, déjà, et Arsène n’est pas très sur qu’il pourra compter sur Lou-Ann pour le protéger de la fureur des adultes. Et puis, si c’est pour passer son temps à s’ennuyer et à briquer le pont ! Pont qui est plus que propre, d’ailleurs, selon l’avis du petit garçon. Le soleil indique que l’après-midi et déjà avancée, et maintenant qu’il a fini sa tâche, il peut probablement s’éclipser et espérer jeter un oeil sur les combattants dans l’arène. Probablement.

Mais maintenant qu’il n’a plus rien à faire, Arsène apprécie d’être sur le pont de la vivenef. Il s’est approché timidement de la figure de proue pour la saluer, et n’oublie d’ailleurs pas de le faire à chaque fois qu’il vient. Elle l’impressionne un peu trop pour qu’il ai envie de s’attarder à discuter avec elle, comme il a vu certains marins le faire, mais Arsène n’oublie jamais de lui présenter ses respects et d’être poli. Assis sur un cordage, l’enfant observe avec attention le navire. Malgré ses dénégations et son sentiment d’ennui lorsqu’il s’agit de faire briller le pont, Arsène trouve ça génial de faire un peu parti de l’équipage. Cela doit être bien, d’être pirate - encore une fois, si on exclut le temps entre les abordages. Il se verrait bien canonnier, lui, tirant fièrement les boulets de Ilse. Même si maintenant, il sait que c’est bruyant. Vigie, peut-être. Ou gabier. Ou... capitaine, peut-être ?

C’est alors qu’Arsène avise une silhouette qui lui est familière. Il s’entend bien avec Lou-Ann, elle lui a appris à manier le sabre - un peu, il n’est pas très doué - et surtout, il est un peu amoureux d’elle. Même s’il aime bien Lena, aussi, ce qui le plonge dans des abîmes de mensonges à chaque fois. Il aime Lena qui n’aime pas Lou mais qui l’aime bien lui sans le dire à... Qu’est-ce que c’est compliqué, une fille ! Mais puisque Lena n’est pas là, sûrement occupée à jouer les princesses des gradins, il peut bien aller retrouver Lou-Ann. Et se vanter un peu : après tout, il a décapité une vivenef, lui ! Par accident certes, mais quand même, un peu de gloire doit être accroché à son nom ! Alors le petit voleur de Lorgol saute sur ses pieds, faisant de grands signes à la pirate.

_________________
Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Mar 18 Avr - 22:56

« quelle belle journée j'vais en profiter pour m'balader» ; Lou-Ann sifflotait tout en se promenant en Bellifère. Elle avait bien entendu dû encore sortir un sempiternel mensonge pour échapper à la vigilance de ses parents, qu'ils la laissent profiter de sa jeunesse. Depuis cet enlèvement, ils n'avaient de cesse de garder l'oeil sur elle. Boudeuse elle ne cessait de leur rétorquer « suffit, j'me suis faite enlevée une fois c'te année ça n'va pas r'commencer de si tôt vous croyez pas, on a dit un enlèvement par an »... c'est qu'avec ça et malgré la frayeur qui s'était emparée d'elle l'ainée des Jedidiah n'avait pas froid aux yeux.

Non mais, ce n'est point parce qu'elle avait été enlevée en compagnie de sa sœur que désormais elle devait être surprotégée par une horde de pirates. Déterminée d'assister au tournoi sans être dans les pieds de ses parents elle arpentait seule les hauteurs de Hacheclair. Le soleil à son zénith augurait une ravissante journée.

Elle se remémorait les mois derniers, la crainte était passée pour céder la place à une détermination encore plus ancrée car la seule chose qu'elle voulait elle, la plus jeune de l'Audacia c'était devenir une vraie pirate comme son père et sa mère réunis. Les rendre fiers d'elle comme toujours. Elle ne saurait jamais leur avouer qu'elle cherchait toujours à mieux faire à se fixer un seuil inatteignable pour toujours et encore les satisfaire. Mais elle était jeune Lou-Ann, bien trop jeune pour laisser parler son ambition démesurée. Elle ne cessait de taquiner sa jeune sœur Lena à chaque escale et le petit Arsène l'ami de sa sœur elle le voyait en cachette... il n'était point pirate mais il avait un belle manière de manier le sabre.. surprise de tant de facilité du jeune homme elle se surprenait même à développer un plaisir à particulier à jouer avec lui à des joutes, toutes aussi amicales les unes que les autres.

D'ailleurs, il était pas du tournoi le jeune garçon ? Dans ses souvenirs il lui semblait bien que suite à une punition pour des raisons  pour le moins obscures elle l'avait vu traîner sur les planches de l'Audacia. Un mousse ? Quand bien même, elle aurait été au courant ! D'ailleurs quel est le garçonnet un peu plus loin qui s'épuisait à lui faire des gestes dans tous les sens. Regardant derrière elle, pensant un instant ne pas être la personne ciblée par ses gestes de la main elle se rapprocha comprenant rapidement que cet appel lui était pour ainsi dire destiné.

Quelques enjambées rapides et la jeune Lou-Ann reconnut le garçon qui semblait  ravi de la voir. « Arsène mais qu'est ce que tu fais là ? » regardant autour d'elle « tout seul ? »... quand bien même elle était parvenue à s'extirper de ses parents comment le garçon avait-il fait pour échapper à la vigilance d'Ilse. Le regardant elle lui dit « toi tu veux aller voir l'arène j'parie non ? » puis croisant les bras devant elle « d'ailleurs à quand remonte donc ton dernier entraînement jeune homme, t'aurais pas astiqué le pont au lieu de t'entraîner l'aut jour ?  Sacré pirate en herbe qu'as tu donc fait pour te retrouver à astiquer tel un mousse ce pont ? »

Vraiment elle l'aimait bien le jeune garçon ; elle n'en guettait pas moins à gauche à droite vérifier que sa sœur ne surgisse point... celle-ci allait prendre un malin plaisir à critiquer le fait qu'elle parle à son ami... vraiment, sa sœur ne savait vraiment pas ce qui est bon pour elle au final...

_________________





Dernière édition par Lou-Ann Jedidiah le Lun 24 Avr - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles • Modo
avatar

Messages : 378
J'ai : 12 ans
Je suis : Un enfant élevé à la Cour des Miracles
Un voleur, un brigand, un petit menteur que personne ne peut détester.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
La Cour des Miracles • Modo
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Dim 23 Avr - 22:42

Lou-Ann, elle n’a pas froid aux yeux. C’est peut-être pour ça qu’Arsène l’aime bien : elle est courageuse, elle fait des choses que jamais Lena ne fera et, autant il adore Lena, autant sa sœur a plein d’idées toutes plus amusantes les unes que les autres. Plein de défis aussi, et c’est peut-être ce qui la rend aussi amusante. Ca, et le fait que Lena ne doit pas savoir qu’Arsène passe du temps avec sa grande sœur. C’est passionnant, secret, et dangereux... quel petit garçon pourrait nier ne pas adorer cela ? Alors oui, même s’il s’en défend auprès de Lena - il n’est plus à un mensonge près Arsène - il apprécie la mousse de l’Audacia.

C’est bien pour cela qu’il lui fait de grands signes, quand il aperçoit ses cheveux roux sur le pont de la Vivenef. Il a hâte de lui raconter ses aventures, hâte de lui parler et de se changer les idées après ces heures passées à frotter le pont. Lui dire qu’il a découvert un endroit assez peu gardé pour pénétrer dans l’arène, qu’il a suivi l’entraînement des Champions de très près, que certains lui ont même parlé alors qu’ils sortaient de l’entraînement. Mais Lou le rejoint et ses paroles font faire la grimace à arsène. Allons donc, elle se moque de lui ? il est le décapiteur de Vivenef, le grand Arsène Albe, et elle se demande pourquoi il joue les mousses. « J’suis puni. » Grogne l’enfant, en haussant les épaules. Ilse est dans l’arène, certes, mais il a eu l’autorisation de la canonnière de monter sur le pont jusqu’à l’épreuve qui arrive. Mais elle ne sait vraiment pas, Lou-Ann, ou elle le fait marcher ? Elle n’était pas là, il s’en rappelle, quand il a fait tonner le canon, décapitant net une pauvre vivenef sans défense. « J’suis l’Décapiteur de vivenef, et je dois astiquer un bête pont. Je n’ai pas vraiment eu le temps d’faire autre chose, hein. » Soupire le petit, avant de jeter un regard sur son travail. « C’est ce que tu fais, toi ? Toute la journée, tu fais des corvées, en attendant que vous lanciez une attaque sur les terres ? » Demande-t-il, curieux, et quelque peu refroidi par rapport à la terrible et excitante vie de pirate qu’il s’imaginait jusqu’ici.

Au moins, si c’est ça être pirate, il est paré ! « On peut aller voir l’arène oui, y’a Ilse et Hiémain et sans doute la plupart des champions, ils s’entraînent en attendant leur prochaine épreuve. » Ou ils peuvent rester ici, aussi. Sur la vivenef, ils sont en sécurité : les marins montent une garde attentive, au cas où quelques bellifériens auraient l’idée saugrenue de chercher des noises à l’Audacia. Parce qu’on lui a dit, à arsène, qu’il ne faisait pas vraiment bon de se promener dans les rues de Hacheclair quand on est pirate. Et femme. Il n’est ni l’un ni l’autre, mais ce n’est pas le cas de Lou-Ann, et aussi douée qu’elle soit au sabre, il craint un peu qu’un homme plus fou que les autres lui cherche des noises. Et puis il y a peut-être Lena, aussi, mais Arsène ne préfère pas évoquer cette possibilité, pas en compagnie de la jeune pirate en tout cas.

« On peut aussi aller chercher quelque chose à manger sur le quai, tu en penses quoi ? » L’air sentait bon le poisson grillé et le sel, tout à l’heure. Peut-être restera-t-il quelque chose, que les pêcheurs lui céderont ? il a de l’argent, Arsène. Pas le sien, évidemment, celui de généreux donateurs quand il était encore à Lorgol, mais pareil, la pirate n’a pas besoin de le savoir. Quoiqu’il doute que Lou-Ann ne s’offusque d’apprendre qu’il vole les gens pour vivre, Arsène. « Et tu sais, tu ne devrais pas rester toute seule. Ils enlèvent les filles, en Bellifère, et après ils les épousent et leurs font des tas d’enfants. » C’est ce qu’il a entendu, en tout cas. « Même leurs ogres, ce sont des femmes. » Il omet de mentionner que Freyja en est peut-être bien une, aussi, d'ogresse. Cela ne lui semble guère productif, sur le moment.

_________________
Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Lun 24 Avr - 16:57

Ah cet Arsène, un roman à lui tout seul. Il la surprenait jour après jour ; tant de courage dans ce garçon. Un instant elle aurait presque pu se reconnaître en lui. De l'impétuosité, de l'énergie et de la volonté à en faire pâlir viles pirates. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle prenait un malin plaisir non feint à le taquiner. Elle avait eu connaissance des ses agissements, le décapiteur de vivenef, la colère d'Ilse et la punition tout simplement naturelle. A son âge, Lou-Ann avait fait bien pire et c'est à force de remises en place et menaces qu'elle s'était progressivement calmée et rentrée dans les rangs lui permettant de suivre des enseignements tant de Red que du cartographe.

Il devait apprendre le ptit ; Lou-Ann tu n'es encore qu'une enfant mais tu te permets de penser de telles choses, tourne la langue dans ta bouche avant de sortir de tels raisonnements ce n'est pas ta place, sinon tu vas encore avoir des ennuis. Ecoutant Arsene, elle répondit en s'adossant à la vivenef « mes journées de mousse s'résument d'la sorte ; c'est not' place A'sene » constatant le regard boudeur du jeune homme elle poursuivit et murmura en se rapprochant de lui « l''tout est de pas t'faire prendre quand tu cherches à dépasser tes droits ; tant qu'le boulot est fait et que tu mets personne en danger t'peux tenter des trucs mais faut être prudent » désignation du menton de quelques pirates passant non loin « t'as toujours d'gens qu'sont pas loin pour t'choper, j'tapprendrai s'tu veux Arsène ».

Puis se reculant elle poursuivit toujours souriante « t'peux compter sur moi » en lui faisant un clin d'oeil ».

C'est sûr ils étaient en sûreté sur la vivenef mais l'esprit d'aventure régnait dans le corps de la jeune mousse et, à voir son ami, il semblait tout aussi impétueux qu'elle. Toutefois, elle devait être prudente ce n'était pas le moment qu'il arrive quelque chose au ptit car sinon ce serait elle qui ferait un séjour par fond de cale, expédiée par Ilse à la tête des donneuses de leçons. Et si le capitaine et sa mère avaient vent d'une mise en danger du jeune homme, elle serait bonne pour mettre pied à terre pour une durée indéterminée. Quelle est la punition la plus cruelle pour une jeune mousse se prénommant Lou-Ann Jedidiah ? La privation pure et simple de mettre les pieds sur le pont de l'Audacia.

Se rendre à l'arène ? Pour sûr, là bas ils ne risqueraient rien au moins, c'est pourquoi elle répondit simplement « avec plaisir Arsène 'lons voir les champions qui s'entraînent ; en les r'gardant on apprend d'tas de choses » puis enchaînant « 'ler chercher quelque chose à manger ouaip, allons y mais avec quel argent jeune homme ? N'me dis pas que c'te argent est pas le tien ? Tu n'tes pas fourré encore dans d'mauvais draps dis moi ? » ; le ton se voulait ironique ; c'était elle, la jeune mousse un peu trop énergique qui disait cela, un clin d'oeil au garçonnet alors qu'elle se dirigeait déjà vers les étals en question signifiait au jeune homme qu'elle avait bien entendu compris l'appartenance des pièces de monnaie qu'il avait sur lui et qui servirait à acheter des victuailles.

Le pas allègre de Lou-Ann fut stoppé net par la dernière phrase d'Arsène, sourire se figeant, elle le prit par le bras, avançant ainsi bras dessus et dessous elle lui dit 'avec toi en protecteur j'ne risque rien tu as un bon professeur de sabre et j'pèse mes mots jeune homme » puis riant elle poursuivit en arrivant devant l'étal « l'est pas né celui qui m'enlèvera et qui m'fera un enfant, faudrait déjà outrepasser Freyja et Philippe et tous les autres ».

Pour sûr elle avait pas froid aux yeux, Lou-Ann, mais avec une telle population de pirates autour d'elle dans ses pensées elle ne risquait rien du moins c'était ce qu'elle pensait jusque là. L'avenir lui réservait de bien sombres surprises.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles • Modo
avatar

Messages : 378
J'ai : 12 ans
Je suis : Un enfant élevé à la Cour des Miracles
Un voleur, un brigand, un petit menteur que personne ne peut détester.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
La Cour des Miracles • Modo
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Lun 8 Mai - 21:40

Elle fait semblant, Lou-Ann, le taquinant certainement. Enfin, il l’espère Arsène, parce que quitte à avoir une punition pour ce qu’il a fait, autant que sa bêtise soit connue de tout le monde ! Et qu’il soit admiré pour ça, aussi, un peu. Arsène n’est pas réellement du genre à se vanter, mais parfois, il aime bien être reconnu. Et autant ne pas le nier, les pirates, et surtout Lou-Ann, il aimerait bien les impressionner. Surtout Lou, oui. Et Lena. Quand la pirate lui révèle pourtant que c’est son travail, Arsène ne peut s’empêcher de se renfrogner. Ce n’est pas comme ça qu’il imagine la vie de pirate, le petit. Pas du tout. Mais tout comme être un voleur doué implique de rester parfois immobile de longues heures, en attente du bon moment, sans doute que devenir pirate implique quelques moments désagréables.

La jeune fille à ses côtés tente d’ailleurs de lui remonter le moral, glissant qu’il suffit juste de ne pas se faire attraper si on fait des bêtises. Sa bouderie oubliée, le petit lui adresse un franc sourire, et un regard complice. Ne pas se faire attraper, il sait faire, ça. Lou-Ann certifie qu’elle lui apprendra à éviter les corvées mais Arsène, lui, est habitué à éviter les ennuis. Cela marche moyennement parfois, mais il s’exerce de bon cœur l’enfant. Et puis, sa mésaventure avec les canons n’a pas été si catastrophique : il aime bien Rhéa, et l’équipage de l’Audacia. Mélusine et Hiémain ne lui en veulent pas, l’enjoignant simplement à payer sa dette, ce qu’Arsène, malgré ses râleries, accepte de bon cœur. La punition est méritée, il le sait. Si seulement Ilse voulait bien le laisser à nouveau approcher des canons !

Mais puisqu’il en a terminé avec ses corvées, et que Lou-Ann ne semble pas particulièrement occupée, il lui propose de se rendre à l’arêne. C’est qu’il sait où aller l’enfant, et qu’il est plus ou moins sous l’égide de Hiémain, ce qui lui assure de se déplacer sans trop de tracas dans le colisée. Et s’ils peuvent manger avant, ce serait tellement mieux. Il y a beaucoup de choses qui ne plaisent pas au jeune voleur dans ce duché, mais résolument, ce qu’on y trouve à manger fait partie des rares qualités de Bellifère ! Il va sans doute les regretter le petit, les plats qu’on peut déguster ici ! Malheureusement, Lou-Ann n’est pas dupe sur la provenance des fleurons qui garnissent la poche de l’enfant. Enfin, elle est une pirate, elle ne va sans doute pas lui faire la leçon ! Piller, voler, c’est un peu ce qu’elle fait, elle aussi. Alors Arsène hausse les épaules, avec un petit sourire en coin. « Évidemment qu’non ! Je suis l’honnêteté même ! » Ses grands yeux clairs plongent dans le regard de son amie pirate, image même de l’innocence et de la jeunesse. Il en joue, Arsène, de cette enfance qui ne durera plus guère, et n’hésites pas à en abuser. Il se sait crédible, et lorsqu’il le faut, les larmes coulent sans remords. Arsène est un bon menteur, et un pas trop mauvais comédien, lorsqu’il s’agit de se sortir d’un mauvais pas. « Mais si tu ne veux pas que je t’offre, tu peux toujours payer. » Annonce-t-il avec malice.

Il lui dit quand même, Arsène, qu’il s’inquiète un peu pour elle. Certes, elle ne risque peut-être rien - quoique si un de ces fous décide de l’enlever, il ne fera guère le poids Arsène - mais quand même. Elle se montre rassurante, mais Arsène lui, est beaucoup moins sur. « Tu sais, ici, ils tuent des gens pour se marier avec leur veuve. » Sans doute qu’il devrait moins traîner dans les pattes des gardes et des serviteurs, Arsène. « Et ils n’aiment pas trop les pirates, parce que vous êtes plus intelligent qu’eux. » Alors une fille pirate, cela ferait un joli prix, il ne l’ignore pas l’enfant. « Mais viens, déjà, on va manger ! »

Les deux jeunes gens descendent de la vivenef, s’aventurant sur le quai, jusqu’à arriver à une zone un peu plus peuplée ou pêcheurs et badauds interpellent et se mêlent. Le Tournoi spécial a attiré de nombreuses personnes, Arsène l’a déjà constaté. Il refrène à grand peine son envie de jouer les tire-laines - oh Isil, que la tentation est grande pourtant ! - et demande à Lou-Ann. « Qui va remporter une Opale, tu crois ? » Il espère bien que ce sera Hiémain. Et Ilse, aussi. Serenus, peut-être : le guerrier a été généreux, la dernière fois qu’il l’a croisé. « Tu t’es déjà battu contre Ilse ? » Demande-t-il soudain, avec curiosité. Elles sont toutes les deux pirates, elles ont bien du s’amuser ensemble, non ?

_________________
Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Mar 9 Mai - 22:03

La compagnie d'Arsène pour Lou-Ann était un concentré d'énergie en elle-même ; le jeune homme était pétillant, ambitieux, courageux... un peu elle quoi. Elle ne manquait de sourire à chaque fois que Lena avait le malheur de se trouver dans les parages quand elle était en compagnie du jeune garçon. Mine de rien elle l'avait presque pris son aile mais ça il ne faut par que Lena le sache ah cela hors de question... elle était fort bien capable de lui faire une scène de sa plus pure création.

Bref Arsène semblait dépité de son activité quotidienne sur l'Audacia ; elle aussi  avait eu cette part de contrariété les premiers temps. Mais quand on est pirate, certes il faut de l'ambition, mais il ne faut pas non plus être irrespectueuse envers ses supérieurs qui plus est quand ceux-ci sont vos propres parents. Nul doute qu'à la moindre incartade elle serait sévèrement punie, fille du capitaine elle n'en restait pas moins mousse et cela Ilse lui rappelait à chaque débordement.

Elle ne manquait pas de s'entraîner en sa compagnie quand celle-ci avait le temps et rien d'autre à faire... c'est qu'elle était froide Ilse quand elle voulait... elle pourrait en effrayer plus d'un mais pour Lou, il lui en fallait bien plus, alors elle se pliait bon gré mal gré aux ordres qu'on lui délivrait.

D'ailleurs en parlant de droiture, elle avait fait la remarque concernant les pièces qu'Arsène avait en main ; il fallait être stupide pour ne pas comprendre leur provenance ; à sa remarque quelque peu cinglante elle choisit simplement de lui répondre en un clin d'oeil discret « t'inquiètes c'est pas moi qui vais t'balancer t'crains rien là dessus jeune homme » avant d'enchaîner « j'compte bien qu'tu m'invites Arsène » puis boudeuse « sauf s'tu veux pas j'veux pas t'forcer » ; elle s'éloigna un instant, le regard goguenard envers le garçon. Elle le faisait aller pour sûr, on ne la changerait jamais la jeune mousse c'était ainsi.

Mais voilà qu'Arsène remontait le couvert avec des histoires de veuves, le danger d'être une femme en Bellifère ; le suivant au milieu de la foule, elle enchaîna « jt'dis j'risque rien et comme tu le dis si biens les p'rates sont plus intelligents qu'les autres ; t'crois vraiment que si t'en as un qui s'en prend à nous une horde de p 'rates va pas leur tomber dessus ? » désignant du menton quelques personnes noyées dans les groupes de ci de là « r'garde autour de toi ils sont partout, on n'risque rien Arsene ».

D'autant que le tournoi n'allait point tarder à débuter ; sujet bien plus intéressant que les risques encourus en Bellifère par deux jeunes gens « ahah pour c'qui est d'Ilse ; c'est une dame une vraie... elle est pas facile tous les jours... au contraire ; mais elle est de précieux conseils ; quand elle m'envoie pas paître vers ses amies oui j'réussis à taquiner du sabre avec elle... mais elle est coriace, c'est une sacrée adversaire, j'aimerais bien être comme elle plus tard... ».

Puis repensant aux personnes en lice, elle hésita « j'naurais qu'une chose à dire qu'le meilleur gagne, tout cas ça promet un grand spectacle...  ça m'fascine peut être autant qu'la piraterie en elle-même... un jour je s'rai comme eux » ; Lou s'installa sur un banc un peu à l'écart de la foule, rêvassant « ouais un jour moi aussi je s'rai une championne et j'combattrai tu s'ras là Arsène pour me soutenir dis moi ? ».

Une question qui attendait pour la jeune mousse bien plus qu'une promesse ; Arsène c'est le premier garçon de son âge, même s'il était plus jeune avec qui elle sympathisait... à son tour elle grandirait et Arsène sera-t-il toujours ami avec elle malgré le fait qu'elle soit pirate... il était proche de sa sœur qui n'en était point une mais jusqu'où allait il se partager entre les deux sœurs ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles • Modo
avatar

Messages : 378
J'ai : 12 ans
Je suis : Un enfant élevé à la Cour des Miracles
Un voleur, un brigand, un petit menteur que personne ne peut détester.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
La Cour des Miracles • Modo
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Sam 20 Mai - 21:24

Lou-Ann le rassure sur le fait qu’elle se fiche un peu de où il a trouvé les pièces, et se renfrogne quand l’enfant menace de ne pas lui offrir le repas. Il se moque d’elle, et elle le sait très certainement, malgré sa mine boudeuse. Ils aiment bien se taquiner tous les deux, et Arsène ne l’avouera probablement jamais à la jeune femme, mais il se sent grand, presque adulte, à taquiner et se faire taquiner par la pirate. Parce qu’elle est presque adulte, Lou-Ann, avec ses quelques années de plus que lui, et il l’envie un peu pour ça Arsène. Alors, qu’elle le considère comme son égal, ou presque, c’est presque un honneur.

« C’est bien parce que tu es belle.» Déclare Arsène sans rougir, avant de lui lancer un sourire éclatant. « T’as vu ça ? On dirait un Belliférien ! Il me suffit de t’enlever sur mon épaule, au galop sur Clochette, et tout le monde n’y verra que du feu ! » Plaisante l’enfant avant de suivre Lou-Ann qui s’est éloignée, ses pieds légers sur le pont de bois. Elle le rassure pourtant la pirate, sur le fait qu’elle ne se fera pas enlever. Oui. Certes. Mais il reste dubitatif Arsène : il a entendu bien trop d’histoires, depuis quelques jours, pour ne pas craindre quelque chose. Enfin, au pire, il pourra toujours venir la sauver. Ce qu’il lui précise d’ailleurs. « Si je dois venir t’arracher des griffes d’un vieil homme, ne comptes pas sur moi pour t’épouser par contre hein ! J’suis trop jeune, moi ! » Trop jeune, mais clairement pas non intéressé. Enfin, épouser Lou-Ann signifierait se mettre à dos Lena, et Arsène n’en a pas envie. Et Freyja, aussi. Et Louis, qui lui fait toujours un peu peur depuis sa mésaventure avec les statues de pierre. Oui, épouser Lou-ann, ce n’est sans doute pas une idée brillante, pour le moment.

La conversation dévie sur Ilse, et l’enfant hoche la tête. Il l’admire, la canonnière, et la craint aussi, un peu. Il est en train de lui fabriquer un cadeau, avec des perles et les conseils d’Astarté, mais il n’est pas près à ébruiter ce fait Arsène, aussi tient-il sagement sa langue. Qui pourrait, pourtant, lui reprocher d’admirer un peu Ilse ? Même Lou-Ann semble le faire, espérant être comme elle plus tard. Il l’a regardé Arsène, la canonnière, tandis qu’elle s’entraînait dans l’arène, et il comprend parfaitement ce que son amie pirate veut dire. Le petit s’approche d’un des stands tenus par un pécheur, achetant deux brochettes de poissons grillés pour la pirate et lui, avant de s’asseoir aux côtés de la jeune femme. « Evidemment que j’s’rais là ! » s’exclame Arsène, légèrement outrée qu’elle s’imagine le contraire. « Je t’encouragerais et je crierais plus fort que tout le monde ! » Promet-il, plein de sincérité.

Mordant à belles dents dans son en-cas, Arsène leva le nez vers la jeune mousse. « Et tu deviendras la plus célèbre des capitaines de l’Audacia, tu verras. Moi, je ferais semblant de t’attraper mais en vérité, je ne t’attraperais jamais. Sauf si je deviens pirate. » Ajoute l’enfant, pensif. « T’auras une place pour moi, dis ? Chef des gabiers ? Canonnier ? Pas mousse, hein ! » La prévient Arsène, en la fixant d’un air soupçonneux.

_________________
Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Lun 22 Mai - 21:30

Ah ce cher Arsène, vraiment il était plus jeune qu'elle mais ce qu'il pouvait être charmant et taquin dans sa manière d'être. On aurait presque pu l'assimiler à un pirate. Mais pour sûr sa cadette Lena ferait tout pour qu'il devienne tout autre chose qu'un marin arpentant les flots. Lou ne s'en laisserait point compter, le garçon, elle ne lui donnait point des cours de sabre sans une petite arrière pensée. Peut-être en parlerait-elle à Ilse, lui indiquant qu'il avait un avenir tout tracé. Déjà que l'adulte consentait guère à lui accorder son temps, nul doute qu'elle l'enverrait paître si elle osait venir lui parler d'Arsène. Qu'importe elle lui en parlerait tout de même, Lou parvenait presque toujours à ce qu'elle aspirait. De plus, il lui avait déjà fait part de ses rêves de piraterie durant leurs rencontres loin de Lena.

Quand il se compara à un Belliférien elle ne manqua pas d'éclater de rire, sournoisement, un petit clin d'oeil envers l'intrépide elle lui répondit simplement « faudrait d'ja que tu m'attrapes je crois pour cela, j'te rappelle qu'là course j'te bats 'rsène ! ». Elle était habile la jeune mousse même si elle devait le reconnaître Arsène faisait de nets progrès avec le temps.

C'est peut être d'ailleurs pour ça qu'il lui évoqua la potentialité de la sauver des griffes d'un vieil homme, quant à l'épouser, il rêvait un peu le jeune homme « oula, grand bien t'en fasses 'rsène j'suis pas prète d'me marier, j'préfère trop naviguer pour m'trouver 'vec un boulet au pied » se rendant compte de ce qu'elle venait de dire elle prit, le garçon par les épaules en lui disant «t'inquiètes pas c'nest pas toi qu'je traite de boulet hein ; d'ailleurs, avant d'm'approcher faudra approcher Freyja et ça c'est pas gagné qu'elle laisse n'importe quel garçon s'approcher d'sa fille j'crois... ».

Elle avait dit cela bien avant de demander à son jeune ami, s'il serait là le jour où à son tour elle combattrait ; sa réponse la rassura ; mais comment avait elle pu douter de son ami ? Son énergie dans la réponse lui arracha un sourire « oublie la band'role par contre hein ; j'préfère entendre des encouragements que d'voir des banderoles ». Lou se releva tendant la main en avant telle une combattante, le bras en avant elle sautilla à gauche à droite puis demandant à Arsène « j'mentraine dur pour à mon tour fouler l'arène ». Lou s'amusa un court instant à sautiller sous les regards perplexes de quelques passants. Elle s'adressa à l'un deux qui se demandait ce qu'une jeune fille pouvait faire en singeant de la force « j'mentraine Msieur, j'veux aller dans l'arène dans quelques années, vous verrez je s'rai célèbre moi aussi ». L'homme passa son chemin riant aux éclats.

Lou revint et écouta les questions que son ami lui posaient une nouvelle fois ; il aspirait donc à devenir pirate ? Il y avait donc un espoir aussi infime soit il qu'il rejoigne lui aussi une vivenef et pourquoi pas l'Audacia ? Bon pour cela il devrait faire comme elle commencer moussaillon que cela ne lui en déplaise « t'sais on commence tous par être mousse ; ne t'en déplaise mais le jour où j'aurai mon bâteau tu s'ras mon s'cond d'accord ? ». Oui elle se voyait bien capitaine Lou dans l'immédiat, un second digne de confiance, Arsène chef des canonniers aussi serait pas mal « oui second, chef canonnier, ou sabre à la main mais mon s'cond ».

Le plus sérieusement du monde Lou fit face à Arsène lui tendant la main elle lui dit « jtannonce ça comme une promesse moi capitaine j'te noommerai second, à la vie à la mort !! ». Lou était le plus sérieuse du monde elle monta sur le rebord en pierre qui se situait à quelques mètres de là et fit face à l'étendue bleutée « ensemble nous navig'rons, nous s'rons libre sur cette étendue bleue, ami un jour, ami toujours 'Rsène ».

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles • Modo
avatar

Messages : 378
J'ai : 12 ans
Je suis : Un enfant élevé à la Cour des Miracles
Un voleur, un brigand, un petit menteur que personne ne peut détester.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
La Cour des Miracles • Modo
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Ven 2 Juin - 22:35

Lorsque Lou-Ann se moque gentiment, insinuant qu’il ne pourrait même pas l’attraper, Arsène fait une moue vexé~e. il la regarde un instant, son amie pirate, avant de souligner d’un air profondément indifférent. « A moins que je ne te laisse gagner à la course. C’est ce qu’ils font, les garçons, ils laissent gagner les filles. » Ce qu’Arsène, en vérité, trouve profondément stupide. Les filles sont aussi fortes que les garçons, plus parfois même. Évidemment qu’il ne la laisse pas gagner, l’apprenti-pirate ! Mais il peut tout aussi bien faire semblant que c’est le cas. Et puis de toute façon, elle a beau aller plus vite que lui, Arsène est bien plus doué pour s’enfuir et se dissimuler dans les ruelles de Lorgol. Ils sont à égalité. Ou presque.

Lou-ann s’empresse de le dissuader pour l’éventualité d’un mariage. Tant mieux. Et puis il n’a pas particulièrement envie d’affronter Freyja : elle l’impressionne, la seconde de l’Audacia. C’est une ogresse, il le sait, il en parle souvent avec Lena. Bon, c’est pour rire, elle ne mange pas les prétendants de ses filles, mais... et si une infinie part de vérité se cache dans cette histoire ? On ne sait jamais, après tout. C’est une pirate. « Ta maman ne me fait pas peur. » Fanfaronne le petit, avec autant de sincérité qu’il peut en rassembler. Pas la peine que la mousse sache qu’elle l’impressionne pour de vrai.

Ils parlent de choses et d’autres, les deux adolescents - ou presque -, jusqu’à évoquer le sujet du tournoi. Arsène est prompt à affirmer qu’il encouragera son amie, et pour cause : il est tout à fait sincère. Quelle fierté ce serait, que de voir Lou-Ann triompher dans l’arène de Hacheclair ! Elle sautille et s’imagine le sabre à la main la pirate, sous le rire d’Arsène, et les regards médusés des passants. Médusés et outrés, même, certains. Ils sont en Bellifère après tout évidemment que certains sot choqués de voir une jeune fille se comporter ainsi dans les rues de leur précieuse cité ! Le petit regarde d’un air suspicieux l’homme qui s’éloigne en riant après les explications de la pirate, trouvant son rire bien plus moqueur qu’amusé, mais ce n’était pas le moment de chercher des ennuis avec la population locale. Il avait bien le temps pour ça, Arsène !

Et puisque Lou-Ann serait peut-être la prochaine championne d’arène, pourquoi lui, Arsène, ne pourrait-il pas être un pirate reconnu , pas mousse, par contre : faire des corvées, obéir aux ordres, Arsène n’y aspire guère. Il a prêté allégeance à Isil, et à la Cour des Miracles, dans le secret de son cœur, mais il n’est absolument pas près à obéir à n’importe qui sous prétexte que c’est le chef. L’allégeance, la loyauté, Arsène en comprend les concepts, mais de la à les appliquer à lui-même, tout ça pour un travail qu’il n’aimera pas faire... qui aime astiquer un pont toute la journée ? Lou-Ann, ceci dit, lui propose de devenir son second, ce qui semble être un poste plus que convenable. C’est même une véritable déclaration qu’elle lui fait la pirate, et emporté par l’élan du moment, le petit saute sur le muret à côté de son amie, survolant lui aussi du regard l’étendue bleue. « Amis pour toujours oui ! » Crie-t-il à l’océan. Pirates, peut-être pas, il réfléchit encore, mais préfère ne pas le préciser à la jeune mousse, au cas où elle se vexerait. Il doit veiller sur les intérêts de Lena, aussi. Qu’est-ce que c’est compliqué, de gérer les filles ! « Libre de faire tout ce que nous voulons ! » Approuve encore Arsène, hochant gravement la tête.

Observant Lou-Ann d’un air presque pensif, Arsène redescend du muret, s’éloignant de quelques pas. Le sourire aux lèvres, il finit par se tourner vers la jeune fille. « Et là c’que je veux, c’est aller à l’arène. On fait la course. » Annonce-t-il, se détournant sans attendre l’approbation de Lou-Ann pour filer comme le vent en direction de l’arène. Pirate, voleur... aucun scrupule, il a une course à gagner, le petit ! Lou-Ann sait où se trouve l’arène, donc il ne triche pas totalement !

_________________
Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Ven 2 Juin - 23:40

C'est qu'elle s'y croit la jeune pirate dans ses rêves les plus fous elle s'imagine foulant l'arène, son sabre en main future championne encouragée par son équipage, ses amis. L'ambition démesurée de l'adolescente est telle qu'elle entend à peine Arsène lui dire qu'il n'a pas peur de sa mère. Rigolant elle se retourne. Elle pourrait lui dire de se méfier, mais après tout Freyja ne ferait pas de mal au meilleur ami de Lena. Qu'importe le jeune garçon était trop petit encore pour faire un choix. De toute manière Lou a un seul objectif dans sa toute jeune vie de mousse, travailler encore et toujours, s'abimer les ongles, les genoux à frotter encore plus fort. Pendant ses heures de repos taquiner le sabre avec les adultes pour devenir une grande pirate. Arsène ne se rend pas compte du travail nécessaire à accomplir sur le pont d'une vivenef.

Autant l'apprentissage de la lecture et de l'écriture pour la jeune mousse était accessoire, autant le travail de mousse était pour elle des missions de la plus haute importance. C'est qu'elle a un grand projet Lou, devenir capitaine de vivenef certes bien plus tard, le plus tard possible même. Elle même ne se voit pas seconde ou même capitaine avant bien des décennies. Un équipage ça se tient. Pour sûr, elle a promis à Arsène qu'il serait son second mais ça ne sera pas pour tout de suite en revanche. Pour cela elle devait faire ses armes et lui aussi devrait passer par l'étape de mousse ne lui en déplaise à son ami de toujours.

Le jeune garçon semble particulièrement emballé et joyeux à cette idée elle le sermonne doucement en lui disant « chaque chose en son temps 'Rsène, 'vant faudra astiquer l'pont comme moi nt'en déplaise ! ». Oui la jeune mousse savait utiliser la voix de la raison malgré celle des armes profonde dans sa chair telle une marque de naissance. Elle était faite pour se battre mais pas sans raison, ni avant d'étudier toutes les possibilités pour toujours gagner ses combats. Elle est comme ça Lou ; tout ce qu'elle entreprend elle tente de le réussir n'en déplaise à ses détracteurs. La jeune fille se vexe de plus si elle ne parvient pas à ses fins... c'est pourquoi elle sait que son rêve profond de finir un jour victorieuse de cette arène elle l'accomplira.

Absorbée, elle l'est tellement qu'elle perçoit que tardivement le départ en trombe d'Arsène. Elle n'a pas le temps de lui dire l'adage qu'on lui conte, que toute course est vaine si une tactique n'est point étudiée au préalable. Mais elle le laisse faire lui criant même « cours 'Rsène j'te rattraperai bien t'inquiètes » elle garde un œil sur le garçonnet qui bouscule quelques passants le houspillant au passage..

Elle a repéré quelques caisses en hauteur Lou et des appuis de ci de là pour suivre son ami en hauteur. Elle commence sa course lente, ses pas s'accélérant à mesure que la distance s'amoindrit. La jeune mousse de l'Audacia voit les pieds d'Arsène voler alors qu'il court tel un lièvre. Et puis si pour une fois, Lou était gentille ; il n'arrêtait pas de faire la moue depuis toute à l'heure, si pour une fois, elle faisait preuve de maturité et montrait l'exemple. Arsène aurait été Lena cela aurait été tout autre pour sûr... Elle persistait dans sa course, laissant une bonne longueur d'avance à son ami.

Elle ne voit pas un trou sur le chemin et se tord le pied dedans finissant à quatre pattes, le genou bien abîmé. Arsène est bien trop loin pour percevoir la chute de son amie, elle le regarde courir, souriante... un adulte se penche vers elle lui demandant « tu as besoin d'aide, où sont tes parents ? » ; Lou referme son regard, tente un vain sourire et murmure « non m'sieur ça va bien j'vous jure, j'ai juste pas vu le trou dans la chaussée là.. ». Pour sûr cela fait un mal de chien mais elle repart la jeune fille, avec le sang perlant sur le genou.

Boitillant plus que courant elle rejoint Arsène qui l'attend fièrement devant l'Arène. Essoufflée, fait probablement du à sa blessure elle s'appuie sur un des murs présents et félicite Arsène  « bravo 'Rsène, effectivement tu es doué à la course ! » regardant le centre de la zone elle remarque quelques concurrents affairés à un entraînement « vu l'état d'mon genou on peut aller s'assoir ste plait 'Rsène ? J'me sens pas en état de courir encore un 100 m t'comprends ? T'men veux pas ? Dis ? ».

Lou n'attend pas la réponse de son ami et boîtillant va s'installer sur un des bancs disposé là ; nul doute qu'il va la suivre, peut être même va t il vouloir la raccompagner expressément vers l'Audacia pour soigner son genou mais c'est mal la connaître maintenant qu'elle est là elle ne bougera point, bien décidée à profiter du spectacle. Ah elle est bien la future championne de l'Arène une simple course, un instant d'inattention, genou abîmé... il va falloir qu'elle s'améliore avant d'aspirer à devenir une grande championne... pour sûr !!

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles • Modo
avatar

Messages : 378
J'ai : 12 ans
Je suis : Un enfant élevé à la Cour des Miracles
Un voleur, un brigand, un petit menteur que personne ne peut détester.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
La Cour des Miracles • Modo
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Lun 19 Juin - 6:38

Lou-Ann a beau lui proposer de devenir son second, elle n’en démords pas : il lui faudra astiquer le pont d’abord. Ce qui, réellement, n’intéresse guère Arsène. Il l’a compris, que tout l’équipage doit mettre la main à la pâte sur un navire, mais les tâches ingrates, très peu pour lui ! « Je serais cuisinier, comme ça je ne frotterai jamais le pont ! » Décide Arsène avec conviction. Boubouille n’est jamais en train de récurer le plancher, il en est sûr. Et qu’importe que l’enfant ne sache absolument pas cuisiner, il trouvera bien une solution, il est confiant. Et puis sil le faut, il sera pirate mais aussi voleur, alors il aura un travail à part. Parce que être mousse, ce n’est tellement pas intéressant !

Comme il l’escomptait, sa proposition prend de court la jeune pirate, et Arsène est déjà loin quand son amie se met en route pour le rattraper. Il cavale à toutes jambes, bousculant quelques personnes sur son chemin, claironnant parfois un « S’cusez ! » qui arrive sans doute trop tard. C’est qu’il a une course à gagner, lui ! Il file comme le vent, sans oser vérifier où est Lou-Ann. La jeune fille est plus rapide que lui - elle a de plus grandes jambes, cette tricheuse ! - alors il ne perd pas de temps, uniquemet fixé sur son onjectifs. Ceux qui l’ont pris sous leur aile à la Cour des Miracles, lui enseignant de ci, de là quelques astuces, le lui reprocherait sûrement : être fixé sur une seule chose à la fois, pour un voleur, c’est l’assurance de se faire attraper sans délai ! Mais qu’importe, Arsène ne vole rien, en ce moment, il court seulement comme si sa vie en dépendait. Son égo en dépend, en tout cas.

Haletant, l’enfant freine devant l’entrée de l’arène, celle qui permet aux visiteurs d’entrer dans les gradins pour voir l’entraînement des Champions. Il est le premier, et son air réjoui ne trompe pas Lou-Ann sur sa joie d’être le gagnant. Son sourire tombe vite pourtant, quand il aperçoit le genou de son amie et le sang qui macule la blessure. Avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit pourtant, la pirate l’entraîne dans les gradins, ne lui laissant pas le loisir de s’enquérir de sa chute. Ce n’est qu’une fois installé que les deux enfants prennent le temps de respirer, et Arsène s’inquiète davantage. « Tu veux que je demande à Ilse qu’on te soigne ? » La canonnière de l’Audacia s’entraîne, et sans doute que sur son ordre, les médecins de l’arène n’auront d’autres choix que de soigner la petite pirate. Il le sait, Arsène, il n’a guère de poids sur les décisions prises par les Bellifériens, et Ilse en aura bien plus que lui. « Comment tu as fait ça ? » S’enquit le petit, curieux. « Tu es pirate, tu es censé avoir de l’équilibre en toute circonstance. Le pied marin, et tout ça. » Souligne Arsène, sans paraître s’apercevoir que sa tirade n’est pas des plus gentilles. Ses yeux malicieux se posent sur le visage de Lou-Ann, à qui il confie avec amusement. « Si t’étais de Bellifère, on t’obligerais à porter une robe. C’est pour ça que je ne fais jamais la couse avec Lena, je gagne tout le temps ! » Il y a beaucoup à déchiffrer, dans cette simple phrase, plus que le fait que les robes soient peu pratique ou que Lou est souvent vêtue en pirate aventurière plus qu’en princesse. L’amitié sincère d’Arsène pour Lou-Ann, par exemple.

_________________
Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Rencontre entre pirates   Lun 19 Juin - 13:21

Lou reste impassible lorsqu’Arsène lui mentionne qu’il deviendra cuisinier pour la peine. Quand il avait une idée en tête le jeune garçon, il ne l’avait point ailleurs, pour sûr ; c’est qu’elle se voit bien à son âge Lou, la détermination, la volonté à bras le corps. Mais Lou est passée par bien des embûches, il ne faut pas croire que la vie de pirate est toute rose tout le temps, oh non où donc allez vous chercher cette idée. C’est bien pour cela qu’elle prévient son ami des exigences qui accompagnent la dépose sur le pont d’une vivenef les pieds d’un pirate. Il aura bien le temps de voir, et il ne le sait pas encore mais elle ne sera jamais loin le jour où ; elle en sert des brimades ou des moqueries mais avec Arsène, jamais… elle l’apprécie bien trop pour cela.

Elle sourit simplement, bien trop calmement même ; attitude pouvant surprendre surtout pour elle ; Ilse la verrait ou encore les autres, ils en seraient pantois ; mais quoi, on a pas le droit d’être simplement calme des fois ? Il faut bien être calme et se reposer pour recommencer encore et toujours ses bêtises non ? Le calme avant la tempête… c’est ainsi que les choses se définissent globalement, normalement…

Elle le laisse courir, sentiment profond de sympathie à l’égard du jeune homme ; vraiment, Lou ne se reconnaît pas quand elle est à son contact. Peut-être pour cela qu’elle se trouve toute embêtée, genou bien amoché. Il faut vraiment qu’elle se ressaisisse sinon elle va être la risée de ses amis et des pirates de l’Audacia. Elle l’aînée des Jedidiah perdre l’équilibre, une honte assurée… c’est pourquoi malgré le boitillement elle persiste, arrivant au niveau d’Arsène elle n’écoute même pas ce qu’il a à lui dire ; elle voit le regard de son ami sur son genou. Pffff de toute manière, elle s’est bien faite pire que ça et foi de pirate, elle s’en fera des biens pires… c’est le métier qui rentre c’est pour ça a-t-elle envie de lui rétorquer.

Mais il insiste le petit, une fois sur les gradins ; il est gentil mais il faut pas non plus pousser ; elle le regarde soupirant à l’évocation d’Ilse… manquerait plus qu’elle tiens… ah non elle se rabaissera pas à demander de l’aide, ça se soignera bien tout seul… mais ce que ça fait mal tout de même… peut être serait-il temps d’avouer ce besoin d’aide et en parallèle montrer sa faiblesse ? Au diable !!

Elle lui rétorque simplement « ouais bah j’suis tombée qu’veux tu ; c’est l’métier qu’rentre com dit chez nous… » puis souriante prenant son ami par les épaules elle lui dit « t’inquiètes pas t’chou ‘Rsène j’men f’rai bien d’autres » ; il faut qu’elle le rassure quand même « au diable l’robes tu m’vois sérieusement p’ter l’même choses qu’ma sœur ; j’ai pas l’corps pour r’garde moi » ; elle se remet debout, lui montrant ses habits de pirates « r’garde c’est bien mieux qu’les tenues engoncées d’mas sœur t’crois pas ? ».

Puis elle entend des combattants qui rentre de nouveau, plissant les yeux elle ne réussit pas à distinguer pour l’heure les nouveaux arrivés « viens on descend plus bas j’voudrais bien voir des gens d’l’Audacia… » ; Lou récupérant son équilibre habituel, dévale 4 à 4 les tribunes, se rapprochant au plus près du lieu des combats… elle veut voir de ses yeux, rêver, s’imaginer… en compagnie de son ami de toujours.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre entre pirates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une escarmouche épique à l'entrée de Grand line.
» La compétition entre la marine et des pirates : À la recherche du trésor de Frinkeinstein. [Kokoyashi Town, Rang A, Pirate]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Ibélène :: Bellifère :: Hacheclair-
Sauter vers: