AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 438
J'ai : 26 ans
Je suis : Chevaucheuse de la dragonne Royale, reine du vol de Rubis et mage de l'été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Dame Chimène d'Outrevent et à la Caserne
Mes autres visages: Eponine Aubenacre & Vira Sabir
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Mar 18 Avr - 18:30


Livre II, Chapitre 3 • La Roue Brisée
Abigaïl & Lou-Ann

Mieux vaut apprendre à nager à un dragon

La rumeur dit qu'un tatou a pénétré dans l'eau... et qu'il a coulé



• Date : 3 septembre 992
• Météo : ensoillé
• Statut du RP : privé
• Résumé : Lou-Ann s'est octroyé la lourde tâche d'apprendre à Abigaïl à nager.
• Recensement :
Code:
• [b]3 septembre 992[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2031-mieux-vaut-apprendre-a-nager-a-un-dragon-fb-lou-abi]Mieux vaut apprendre à nager à un dragon[/url] - [i]Abigaïl & Lou-Ann[/i]
 Lou-Ann s'est octroyé la lourde tâche d'apprendre à Abigaïl à nager.


_________________
Abi #ff6600  ; Royale #cc3300 ; Titou #666600












Dernière édition par Abigaïl l'Embrasée le Lun 5 Juin - 17:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 438
J'ai : 26 ans
Je suis : Chevaucheuse de la dragonne Royale, reine du vol de Rubis et mage de l'été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Dame Chimène d'Outrevent et à la Caserne
Mes autres visages: Eponine Aubenacre & Vira Sabir
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Mar 18 Avr - 18:31

Le temps est beau, la température est clémente et c'est dans cette atmosphère estivale que Abigaïl sort de l'Académie, partant à la conquête du bas Lorgol. C'est sa deuxième année à l'Académie. Sa deuxième année de liberté où elle assouvit sa soif d'apprentissage et contrôle son feu destructeur. L'apprentie mage se laisse entraîner dans ces connaissances infinies qui l'éloigne peu à peu des contraintes étroites d'Outrevent. Loin de ce que ses parents ne cessent de lui apprendre. Chaque jour est une bouffée d'air frais, une nouvelle libération de ses sens, comme une entrave, une chaîne qui se délie. Une sensation merveilleuse, celle de pouvoir respirer de nouveau. Et quelle belle journée pour embraser cette vie ! Une journée idéale pour faire une pause dans ses études, pour délaisser quelques temps les gros manuscrits de la bibliothèque. Abigaïl s'élance dans la ville, avide de découvertes. C'est que, en l'espace d'une année, la jolie rousse a eu de belles occasions de découvrir Lorgol, aidée dans sa quête, par une guide aussi experte qu'inattendue. Lou-Ann est une petiote qu'elle a rencontré par hasard, au détour d'une des indénombrables rues de Lorgol. Abi s'est, évidemment, perdue et a fini par se retrouver au coin d'une petite taverne, où une fillette rousse et enflammée racontait des histoires captivantes. Une petite fille qui lui a renvoyé son image, mais plus libre qu'elle ne l'était à l'époque. A l'âge de Lou-Ann, Abi se battait avec les enfants moqueurs d'Outrevent, oppressée par un monde auquel elle savait ne pas appartenir. Mais aujourd'hui tout est différent. Abi doit retrouver Lou-Ann dans le bas Lorgol, à la Taverne de la Rose, afin de recevoir sa leçon du jour. Sa connaissance de la ville, Abigaïl le doit à la petite pirate. L'année passée, elle a eu la gentillesse de lui faire découvrir cette ville si riche et peuplée, bien loin des esprits étriqués d'Outrevent. C'est Lou-Ann qui l'a raccompagnée à l'Académie. Elles ont sympathisé en chemin et la petite rousse a gentiment accepté de lui servir de guide. Suite à ça, elles se sont retrouvées plusieurs fois, pendant lesquelles Lou-Ann lui a fait découvrir sa ville. Elles sont devenues amies naturellement. Cela peut sembler étrange que la première véritable amie d'Abigaïl soit une petite fille de huit ans. Mais l'apprentie mage n'a jamais été douée dans les relations humaines et il a été facile de se lier avec ce moussaillon bavard qui a tant de choses à raconter.

Les pas enjoués de la jeune Chantebrise la conduise à la Taverne de la Rose. Si Abigaïl est une élève qui révèle un talent rare pour la magie, il en est autrement pour d'autres aspects de la vie. En fervente petite pirate, Lou-Ann a été choquée d'apprendre que Abigaïl ne sait pas du tout nager. Une surprise à la limite de l'incrédulité. Il semble intolérable de laisser un tel problème sans solution. Avec son panache et son assurance habituelle, Lou-Ann a donc décidé de palier à cette grande erreur de parcours en lui apprenant à nager. Néanmoins, cette carence dans son éducation est dû à un autre léger détail. Abi a la phobie de l'eau. Quoi de plus normal pour un mage du feu. Tout le monde sait que l'eau et le feu sont des antipodes. Comme Maari et Lida. La naissance et la mort. L'homme et la femme. L'origine de cette peur remonte à des expériences peu réjouissantes de son enfance, s'alliant à d'autres souvenirs qu'elle préfère oublier. Et depuis l'apparition de ses pouvoirs, Abi est persuadée que ce n'est pas anodin. Et si ce feu qui brûle en elle, ce feu si ardent qui la maintient en vie, s'éteint dans l'eau ? Mais l'obstination de la future pirate a eu raison d'elle et Abi a fini par capituler. Lou-Ann a joué la fameuse carte du « et si ». Elle a raison, après tout. Et si jamais Abi tombe à l'eau ? Elle va juste couler ? L'important c'est de ne pas s'approcher de quoique ce soit de liquide mais...
L'apprentie mage en est à sa troisième leçon. Leçon plus ardue que n'importe quel cours de l'Académie. La première fois qu'elle a dû mettre ses pieds dans l'eau, a été accompagnée de cris et de tremblements qui ont failli lui déboîter chacun de ses membres. Terrifiée, Abi a passé près d'un quart d'heure à rester au bord de l'étang, à répéter à Lou-Ann que « si, si, elle allait s'éteindre dedans et que même ses cheveux deviendront noirs ». Finalement, voyant que son « professeur » demeurait intransigeant face à un tel chichi, la jolie rousse a fini par laisser un orteil toucher la surface glacée de l'eau, lui arrachant une grimace inhabituelle. Abi avance prudemment. Cependant, pour rester honnête, la jeune fille admet qu'elle n'avance pas beaucoup. Elle appréhende encore de se retrouver dans l'eau. Ce n'est franchement pas son élément. Ses pieds ne palpent rien et, le summum, elle ne les voit même pas. Comment être sûre de repérer son chemin si l'on ne voit pas où l'on met les pieds ? Et si jamais elle se le fait manger par un crocodile ? Bref, autant apprendre à nager à un dragon. C'est sur cette pensée peu rassurante, que Abigaïl se retrouve devant la Taverne, face à la chevelure rousse de son amie. Elle tente un sourire peu enthousiaste à son professeur du jour. Mais Abi n'aime guère revenir sur une décision qu'elle a prise et a dû mal à supporter l'échec. Si au moins elle apprend à ne pas couler, elle sera heureuse.

-Bonjour Lou-Ann, salut-elle, d'un ton qui se veut enjouer. Belle journée non ?

Cela fait trois jours depuis la dernière leçon catastrophique. Peut-être que, aujourd'hui, elle arrivera à lâcher ce à quoi elle s'accroche de peur de couler à tout jamais. Il est hors de question qu'elle mette la tête dans l'eau.

_________________
Abi #ff6600  ; Royale #cc3300 ; Titou #666600










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Mer 19 Avr - 17:33

A 6 ans, tu as le monde entre tes mains, à 6 ans tu as tout l'avenir tracé, à 6 ans tu devrais apprendre lire et à compter mais à 6 ans quand tu t'appelles Lou-Ann Jedidiah tu méprises ta petite sœur, tu n'en fais qu'à ta tête et tu n'en as absolument rien à faire de ce que disent les autres. La seule chose que la petite Lou voulait c'est écouter les histoires de pirate, les raconter à des gens de passage dans la rue. Sa jeunesse en surprenait plus d'un mais l'ainée aussi petite était elle était connue des ruelles de Lorgol. Jedidiah un nom qui résonnait au delà des mers et des murs de pierre. On ne lui cherchait point de souci, on ne troublait pas son calme au point qu'elle se sentait des ailes pousser dans le dos.

Elle l'avait vue une fois la jeune étudiante perdue, Abigaïl voilà comment elle s'appelait une mage de feu. On aurait dit elle en bien plus grand. Mais ce qu'elle était prude. Le fond de sympathie de la pirate avait surgit et elle l'avait donc raccompagnée gentiment jusqu'à l'académie la voyant chercher son chemin.

Depuis ce moment, elle allait traîner devant les murs qui abritaient les élèves studieux. Elle n'y rentrerait point ah cela non la seule chose dans laquelle elle aspirait c'était les flots et rejoindre l'Audacia. Sa mère enfantait mais Lou n'avait qu'un but dans la vie poser ses pieds sur le plancher du navire connu au delà des flots.

Une autre chose que Lou avait appris très tôt c'était à nager ; fuyant les cahiers regroupant des hiéroglyphes elle préférait largement aller se baigner dans l'étang. C'était bien plus agréable et largement plus utile pour sa future vie de pirate. Plus tôt elle saurait se débrouiller plus tôt elle pourra commencer à faire ses caprices pour monter sur le navire.

C'est donc du haut de ses 6 ans que la jeune fille avait décidé de transmettre sa passion à sa nouvelle amie, celle qu'elle appelait Abi. Mage de feu et alors ? Quel est le problème entre le feu et l'eau de toute manière elle avait bien besoin de l'opposé pour se maîtriser ? Lou-Ann n'y connaissait strictement rien en magie et la seule chose qu'elle ne comprenait pas c'est pourquoi son amie était tellement opposée à tremper un seul orteil dans l'eau transparente.

La première fois était purement catastrophique ; la jeune femme avait hurlé plus que parlé ; prenant sa tête dans ses mains elle avait été exaspérée « mais non l'eau ne va pas te manger viens rejoins moi »... c'était peine perdue. Par contre la deuxième fois un effort supplémentaire, elle avait mis les pieds dedans... mais uniquement... une crispation telle que Lou-Ann l'avait plantée là lui montrant son aisance à se mouvoir dans l'eau... puis la jeune fille était sortie s'était positionnée devant son ami posant ses petites mains sur les hanches et la fixant « bon on va y arriver à ce que tu nages ou quoi ? ».

Des spectateurs riaient ; un petit bout de jeune fille de 6 ans qui tenait tête à une plus grande c'était le monde à l'envers...

Ce jour Lou-Ann était déterminée ; elle parviendrait de gré ou de force à ce que son amie s'allonge au moins dans l'eau et les réflexes arriveraient de manière spontanée elle en était assurée. Devant la taverne elle vit la jeune mage se diriger vers elle et déjà elle prenait la parole d'une voix guère assurée, cela augurait une nouvelle fois un apprentissage compliqué « ça va très bien  Abi merci et toi ? » prenant la main de la plus grande elle était fermement décidée d'attaquer la nouvelle leçon le plus rapidement possible et lâchant la main se positionnant face à elle tout sourire en avançant à reculons elle lui dit « alors racontes moi tout tu as fait quoi cette semaine ? Je veux tout savoir ; même si j'y connais rien » puis avant même qu'elle ne réponde « j'en peux plus de ma sœur elle ne fait que pleurer c'est une catastrophe tu te rends compte journée, nuit on n'entend qu'elle pourtant à 3 ans à un moment il faudra bien qu'elle arrête de pleurer non ? » ;déjà l'étang se faisait percevoir s'arrêtant elle échangea un bref regard avec Abigaïl avant de murmurer « très belle journée pour ta troisième leçon oui ; allez on est parti »... déjà Lou courait se précipitant dans l'eau attendant que la jeune mage l'y rejoigne un pâle sourire sur les lèvres.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 438
J'ai : 26 ans
Je suis : Chevaucheuse de la dragonne Royale, reine du vol de Rubis et mage de l'été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Dame Chimène d'Outrevent et à la Caserne
Mes autres visages: Eponine Aubenacre & Vira Sabir
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Jeu 20 Avr - 14:48

Il peut paraître très étrange de voir avancer dans les rues de Lorgol, une fillette de six ans et une jeune fille de douze ans son aînée. Cela le serait certainement dans une autre ville que Lorgol. Mais Lorgol rassemble beaucoup de peuples et de communautés différentes aussi elles n'attirent pas spécialement les regards. D'un air déterminé, Lou-Ann glisse sa petite main dans celle d'Abi pour la traîner vers leur "salle de nage", déversant un torrent de paroles incessantes que la jeune Abigaïl écoute avec plaisir. Il est un peu étrange de se dire, également, que son amie est une fillette de six ans. Mais Abi n'en a que faire. Elle aime bien la compagnie de la petite fille qu'elle trouve très éveillée pour son âge. Sa force de caractère l'impressionne déjà et elle ne doute pas qu'elle sera une grande pirate dans le futur. Déjà, elle mène Abi d'une main de fer et semble prendre très à coeur le fait de lui apprendre à nager. Elle lui lâche la main assez rapidement, toutefois, et se plante devant elle, marchant à reculons et l'interrogeant sur les derniers événements à l'Académie. Comme d'habitude, Abi n'a guère le temps de répondre que Lou-Ann réplique sur l'irritation que lui provoque sa soeur, ce qui arrache à l'apprentie mage un petit sourire. Lou-Ann ne tient pas en place. Abi lui reconnaît bien ça et, si elle n'ont pas eu la même enfance, la jolie rouquine ne peut que lui envier la sienne. Une famille heureuse et nombreuse, elle ne souffre pas de la solitude. Sentiment que Abi ne souhaite à aucun enfant d'avoir.

Abi n'a guère le loisir de plus se pencher sur le sujet que déjà leur étang se profile à l'horizon. Ni une, ni deux, Lou court aussitôt vers lui pour se mettre à l'eau, attendant que son élève la rejoigne. Mais cette dernière reste bien trop tétanisée pour la suivre, regardant la surface miroitante de l'étang d'un air très suspicieux. Lou se veut encourageante mais Abi ne peut écarter ses yeux de l'étang et émet même un mouvement de recul qui ne passe pas inaperçu.

-Tu es sûre ? demande-t-elle d'une voix dubitative. Ça a l'air profond tout de même...

Lou a pied... pour le moment. Finalement, Abi se "jette à l'eau". Façon très imagée d'expliquer qu'elle laisse un de ses orteils faire connaissance avec le liquide froid. Elle frissonne mais devant l'air de son professeur, elle se décide à y plonger le pied, puis le deuxième. Gardant la tête bien droite, les épaules raides et évitant de regarder en bas, Abigaïl s'enfonce peu à peu dans l'eau, essayant de rejoindre son amie. L'eau est froide et mouillée. C'est très désagréable. Son regard se baisse alors. Elle en a jusqu'à la taille.

-Lou ! crie Abigaïl, paniquée. Je ne vois plus mon corps ! Je ne vois plus mon corps !

Affolée, elle se met à gigoter dans tous les sens, glisse sur un objet non identifié gluant et visqueux et finit par tomber à la renverse. Horrifiée, sa tête se retrouve sous la limite à ne surtout pas franchir et ses pieds et ses mains s'agitent dans des mouvements absolument pas coordonnées, battant à la fois l'eau et l'air.

-Je coule ! Je... arjbalga...

Parler et "couler" ne font pas bon ménage et Abi en paye les frais. L'eau s'infiltre sournoisement dans sa bouche. Quelle vipère cette eau ! Toujours à se faufiler là où il ne faut pas. Chez Abi, en l'occurrence, où il ne faut pas se retrouve être la totalité de son corps, bien malheureusement. Enfin, sans trop comprendre comment elle s'est débrouillée, ses mains finissent par toucher le fond et elle parvient à prendre appui dessus pour se hisser laborieusement sur ses jambes. Trempée, ses cheveux de braise plaqués sur son visage, elle reprend sa respiration, le cœur battant la chamade. Elle a failli y rester, elle le sait. Aussitôt, ses mains palpent tout son corps, pour vérifier que tout se trouve là où il faut. Elle regarde alors Lou, l'air totalement désespéré.

-J'ai froid, laisse-t-elle échapper dans un souffle. Mais je m'en sors mieux non ? Au moins je suis toute mouillée. Je peux sortir à présent ?

Elle affiche alors un air piteux, pas tellement sûre de vouloir poursuivre l'apprentissage de cette pratique extrême.

_________________
Abi #ff6600  ; Royale #cc3300 ; Titou #666600










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Lun 1 Mai - 14:02

Ce que l'on ne pouvait enlever à Lou-Ann c'était sa volonté farouche de réussir dans tout ce qu'elle entreprenait. La rencontre avec la jeune mage du feu il y a quelques temps avait éveillé en elle un sentiment d'amitié. Pourtant, elles n'étaient guère faites pour s'entendre mais les relations pouvaient évoluer vraiment de manière surprenante dans cette ville qu'était Lorgol. Puis la jeune mage lui avait demandé de l'assistance ! À elle ! Une pirate ! Une petite fille ! Qui l'eut cru que Lou-Ann pourrait apprendre à une grande à nager ?

C'est pourquoi, l'aînée des Jedidiah se sentait remplie d'une mission de la plus haute importance avec Abigaïl. Au delà des contes qu'elle écoutait dans les rues et qu'elle prenait plaisir à présenter à son tour, il s'agissait d'un apprentissage dans les règles de l'art.

Abigaïl avait une peur farouche de l'eau, elle l'avait bien démontré lors de ses premières « séances » et aujourd'hui ne dérogerait certainement pas à la règle, elle en était sûre la mini-pirate-en-herbe. Une certitude qui se confirma quelques instants plus tard. Lou-Ann ne put retenir un fou rire en la voyant faire, aussi peu à l'aise. Elle était jeune, on ne pouvait lui reprocher une telle attitude enfantine non ? La moquerie ça la connaissait y compris envers ses plus proches amis. Toutefois elle était sympathique au fond. C'est pourquoi elle se rapprocha de son amie l'encourageant du regard jusqu'à... la chute ; la main sur sa bouche, cette fois-ci elle ne put retenir un fou-rire bruyant que l'on devait entendre à des kilomètres à la ronde.

C'était son amie certes mais là franchement, cela en était vraiment trop drôle de la voir grelotter ainsi ; une bonne tranche de rigolade au point qu'elle dut se diriger vers le bord pour se calmer. Un peu de sérieux Lou-Ann ; d'autant plus que cette fois-ci Abi grelottait. Se grattant la tête, reprenant son sérieux un court instant, elle se rapprocha de son amie.

« pardon Abi mais c'tait trop drole j'mexcuse, j'naurais pas du me moquer comme ça »... à nouveau un rire qui semblait vouloir sortir de sa gorge. Non elle devait se contenir mais elle n'y parvint pas ; rigolant à nouveau elle lui formula quelques minutes après « allez maintenant qu't'es mouillée faut y r'tourner ; il fait moins froid une fois dedans que à moitié mouillée ou sèche ».

Lou-Ann s'éloigna de quelques pas le regard fier vers Abigaïl elle avait pied, de l'eau jusqu'à mi-torse elle lui tendit la main « j't'assure tu crains rien viens »... puis hésitante « avances droit, détends toi t'peux y'arriver viens t'peux y'arriver et au moins tu auras moins froid ».

Bah oui la jeune pirate, elle devait aider son amie ; c'est pas en fuyant devant la difficulté que l'on réussissait non ? La main tendue, toujours elle attendait que son amie s'en saisisse.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 438
J'ai : 26 ans
Je suis : Chevaucheuse de la dragonne Royale, reine du vol de Rubis et mage de l'été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Dame Chimène d'Outrevent et à la Caserne
Mes autres visages: Eponine Aubenacre & Vira Sabir
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Mer 10 Mai - 16:20

Lou-Ann, petit moussaillon en chef, n'est pas une pirate pour rien. Son entêtement suffit à faire baisser les barrières de Abigaïl. Poussant un soupir résigné, elle tente une nouvelle fois sa chance. Par Idril, Rhéa n'est pas sa déesse de naissance et cela se voit. La jolie rousse commence à se maudire d'avoir demander à une petite pirate de lui apprendre à nager. Pourtant, au début, cela lui a semblé être une bonne idée. Une petite louve des mers est la personne idéale pour lui apprendre. Mais la peur d'Abi est beaucoup trop ancrée en elle et une enfant de cinq ans n'est pas la patience incarnée. Encore moins lorsque cette enfant est pirate.  
Y arriver ? Pas sûr. Avoir moins froid ? Encore moins sûr. Mais l'experte des eaux, ici, c'est bien la petite Lou.

Abi songe alors à faire évaporer l'eau autour d'elle. Cela lui semble une bonne idée. Si elle parvient à pénétrer dans l'eau sans se faire mouiller – enfin plus que maintenant – peut-être que cela l'aidera à vaincre sa peur. Mais elle finit par la chasser bien vite. Abi sait que cela lui demandera une énergie considérable. Faire évaporer les litres d'eau du lac manquera de la faire tomber dans les pommes. Dans le cas présent, c'est plutôt tomber dans les algues. Et avoir la tête sous l'eau est... brrr. Elle en frissonne encore. De plus, si elle perd tous ses pouvoirs au contact de l'eau ? Après tout, dans la logique du cycle de la vie, l'eau éteint le feu. La chaleur peut la faire s'évaporer mais la vague aura toujours raison de la flamme. Voilà sûrement la raison pour laquelle Abigaïl prend la main tendue de la petite Lou-Ann.
Fille de l'eau soumet enfant du feu.
Surtout dans son élément.

Prenant une grande inspiration, Abigaïl avance donc prudemment dans l'eau, guidée par Lou-Ann. Ses pas se font plus précis et elle respire lentement. Inspire. Expire. Doucement. Tranquillement. Un pas après l'autre. Un souffle suivant le précédant. Petit à petit, elle pénètre ainsi dans l'eau, sa main broyant nerveusement celle de son amie. Sa respiration se fait plus saccadée, plus oppressante. L'eau continue de monter, sournoise, épousant parfaitement les courbes de l'apprentie mage. Abi frissonne et ferme les yeux. Si elle tombe, elle coule. Elle ne se relèvera pas. Elle le sait. Elle restera au fond de l'eau et ses cheveux deviendront des algues rousses qui attraperont les pieds de tous les aventureux pour les traîner vers le fond et les noyer en guise de vengeance. Cette perspective lui arrache un petit cri paniqué et Abi ouvre aussitôt les yeux, se refusant de regarder vers le fond. Un seul regard et le fait de ne plus voir la moitié de son corps la plongera dans un tel état de stress qu'elle ne répondra plus de ses actes. Se concentrer sur Lou-Ann demeure l'unique chose raisonnable à faire. Abi préfère donc avancer petit à petit.

-Lou... murmure-t-elle dans un souffle nerveux. Lou regarde, j'avance. J'avance... non j'avance plus. Désolée mais c'est trop là. Je peux pas, je peux pas....

Son corps commencent à ne plus répondre et se trouve en proie à de violents tremblements. Elle manque de perdre l'équilibre et laisse échapper un cri paniqué et parvient à rester debout. Abi referme les yeux et se concentre sur autre chose, essayant de calmer ses nerfs et de reprendre un peu le contrôle de son corps. Bon. Le résultat n'est pas mauvais. Abigaïl est donc immobile au milieu du lac et ne sait pas vraiment comment appréhender la suite. De plus, elle préfère ne pas penser au chemin du retour. Déjà, parce que rien que l'aller a été très éprouvant et elle doute d'avoir assez de force pour le retour. Ensuite, parce que si elle n'a pas assez de force pour le retour, elle sera coincée ici et c'est encore pire. Donc, la meilleure chose à faire, pour le moment, c'est de ne penser à rien. Elle se contente d'observer Lou-Ann, attendant que son professeur du jour lui explique la suite des événements.

_________________
Abi #ff6600  ; Royale #cc3300 ; Titou #666600










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Jeu 11 Mai - 16:58

Abigaïl faisait maintenant preuve de détermination, elle était fière Lou-Ann que son amie poursuive son chemin. Elle était apeurée, cela se voyait, son regard perdu, elle était crispée et avait peur à chaque pas de choir c'était une évidence. Alors elle l'encourage toujours un hochement de tête, pas de parole, quand la jeune mage commencer à s'arrêter et à regarder l'eau « r'garde moi n'regarde pas l'eau tu vois ça y est ». Vraiment elle avait fait un grand pas en avant en se trouvant désormais au milieu du lac.

Lou-Ann a de l'eau jusqu'aux épaules cette fois-ci, son amie un peu plus haut que la taille. Elle semble pétrifiée, réellement. Lou-Ann ne lâche pas le regard de son amie et se rapproche d'elle et poursuit de sa voix chantonnante «t'as fait l'plus dur Abi, t'es mouillée, maintenant il va falloir qu'tu me fasses confiance d'accord ? ».

Bon si Abigaïl était déjà au milieu du lac c'est qu'elle la suivait comme son ombre... comment une enfant pouvait avoir cet impact sur cette jeune mage ? Elle se le demandait encore mais s'en fichait royalement, le principal c'est qu'elles passent toutes deux une bonne après-midi.

Lou-Ann aux côtés d'Abigaïl lui dit « r'gardes tu te jettes dans l'eau comme une corbeille de fleurs et tu lèves ton popotin en battant des jambes derrière » Lou en parlant se mettait à flotter sur le ventre faisant des petits cercles autour de la jeune fille à ses côtés.

S'arrêtant elle lui fit face et lui dit « j'vais pas te demander de t'lancer tout de suite, t'as fait un gros effort en v'nant jusqu'là ». Regardant son amie elle lui dit l'air grave du haut de sa jeunesse « j'vais ptet te demander l'impossible mais il faut que t'essayes de t'lancer j'te tiens sous l'ventre stu veux ».

Puis déterminée à ce que son amie y'arrive elle lui dit « tends tes mains devant, imagine qu'ton corps est une plume, ton corps est léger... laisse toi porter jte tiens t'risques rien... ».

Lou avait la main en avant, prête à placer la main sous le corps de son amie, l'aider... elle avait fait preuve de détermination jusque là nul doute qu'elle allait poursuivre...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 438
J'ai : 26 ans
Je suis : Chevaucheuse de la dragonne Royale, reine du vol de Rubis et mage de l'été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Dame Chimène d'Outrevent et à la Caserne
Mes autres visages: Eponine Aubenacre & Vira Sabir
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Mar 23 Mai - 15:57

-Po... popotin ?

Abi répète les mots d'un voix stupéfaite et peu sûre d'elle, comme si c'est la première fois de sa vie qu'elle entend parler d'une telle chose. Mais il faut dire qu'Abi est outreventoise et, en Outrevent, il est très mal vu de parler aussi librement du popotin de quelqu'un que l'on connaît pas. Ou que l'on connaît aussi. En Outrevent, personne ne parle de popotins. Les potins vont certes de bon train, mais le « double po » reste bien sagement éloigné des langues et des esprits. C'est donc avec un franc hébétement et une grande gêne que Abi sent le rose lui monter aux joues. Non seulement elle parle allègrement d'une partie intime de son anatomie, mais en plus elle lui offre une belle démonstration et Abi se voit forcée de regarder ledit popotin d'une fillette de six ans flotter à la surface de l'eau, battant des pieds et éclaboussant tout ce qui se trouve à proximité. Heureusement pour Abi, elle a déjà fait connaissance avec le fond de l'eau, bien malgré elle. En revanche, elle ne fait jamais la connaissance des popotins des autres et même le sien lui semble provenir d'une toute autre culture. Elle se retrouve doublement gênée et pense être parfaitement stupide à demeurer ainsi au milieu de toute cette eau, grelottant de froid, à tenter désespérément de singer les gestes d'une petite pirate qui lui apprend farouchement à nager. L'idée est de rester digne dans cette expérience peu agréable et très mouillée, mais la rouquine ne voit pas trop comment garder la tête haute dans une telle situation. Elle a la sensation de couler et de perdre pied dans tous les sens du terme.

La fillette n'en reste pas là et enchaîne sur la suite. Encore plus éberluée, Abi la regarde de la tête au pied. Il est absolument hors de question que quelqu'un la porte. Déjà, elle est beaucoup trop lourde pour un être aussi petit. Ensuite, elle vient de perdre la quasi totalité de sa dignité, il n'est pas question qu'elle laisse l'ultime portion s'échapper. Personne ne l'a jamais portée et personne ne la portera jamais. Exception faite de lorsqu'elle était encore qu'un bébé. L'idée de se lancer dans le lac lui est encore moins alléchante que celle d'y venir en son centre. Même si elle y a pied. Elle a déjà failli y laisser sa vie, il est hors de question qu'elle recommence. Au lieu de se jeter avec entrain et gaieté sur la surface miroitante de l'eau, l'apprentie mage finit par avoir un léger mouvement de recul.

-C'est déjà bien comme ça, rétorque Abi d'un ton presque suppliant. Là c'est trop...

Beaucoup trop d'émotions. Venir ici lui a demandé une grande force mentale. Pénétrer dans l'eau et faire face à sa peur l'a vidée de ses forces. Manquer de se noyer a failli avoir raison d'elle. Et cette histoire de popotin... Non vraiment, c'est trop pour une journée. Maintenant, Abi veut retrouver la sûreté de la terre ferme et se sécher paresseusement grâce à la douce chaleur d'un feu qui ronronnera amoureusement pour elle. Un programme déjà plus enchanteur. Puis elle remerciera Lou-Ann, lui offrira une bonne petite pâtisserie et Abi retournera à l'Académie pour déchirer dans des matières qu'elle maîtrise haut la main et qui ont plus de sens pour elle que ce genre de leçon aquatique.

-Non, vraiment Lou, c'est gentil à toi mais j'aimerais m'arrêter pour aujourd'hui, reprend-t-elle d'une voix plus affirmée.

Et elle commence à reculer prudemment jusqu'à la berge, essayant de garder le contrôle. Oh par Aura, c'est tellement... dégoûtant ! pense-t-elle en frissonnant alors que ses pieds nus se posent sur des matières gluantes et visqueuses non identifiées. Plus vite elle sera sortie d'ici, mieux cela sera pour elle. Un bon thé chaud. Un bon thé chaud et trois douches pour oublier tout ça. Des douches rapides, elle n'apprécie pas spécialement se retrouver dans l'eau et ça fait beaucoup d'eau pour une seule journée. Mais au moins cela la lavera de toute cette terrible expérience... qu'elle terminera avec un bon livre de la bibliothèque.

_________________
Abi #ff6600  ; Royale #cc3300 ; Titou #666600










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 398
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Audacia
Mes autres visages: Armandine de Faërie, Sönja de Sylvamir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Ven 26 Mai - 17:08

Lou s'évertuait bien malgré elle à enseigner la natation à la jeune mage. C'est qu'elle était têtue l'aînée des Jedidiah. Elle, habituellement moqueuse, prenait un malin plaisir à aller à contre courant de la volonté de son amie. Ce n'était point de la moquerie mais plutôt une obstination sans faille dans ce qu'elle désirait ardemment. Mais vraiment, Abi cette fois-ci, était déterminée à fuir cette eau, véritable matière qu'elle assimilait à une horreur. Elle avait fort avancé ce jour, se retrouvant, bien malgré elle complètement mouillée ; elle avait même mis un point d'honneur à la rejoindre quasiment au milieu du lac, ayant de l'eau jusqu'aux hanches, tout n'était pas irrémédiablement perdu au final. Lou-Ann aspirait à ce que lors d'un prochain cours, son amie se jette dans l'eau pour de bond de sa propre initiative et non pas du fruit du hasard.

Elle réfléchit au fond d'elle-même ; et si quelqu'un pouvait l'aider dans cet apprentissage ; mais tous les pirates étaient sur l'Audacia à cette époque, elle ne saurait à qui quémander de l'aide ? Sa nounou ? M'enfin plutôt celle de ses cadets ? Après tout c'était une adulte elle pourrait l'aider non ? I faudrait qu'elle lui en parle si elle n'était pas trop occupée entre deux pleurs de sa charmante sœur. Soupir en y pensant, dieu ce que sa tête la faisait souffrir en repensant aux hurlements de sa cadette.

Lou était tellement perdue dans ses pensées que quand elle reprit ses esprits, Abi était déjà sur le rebord, visiblement dégoûtée de la substance dans laquelle elle venait de mettre les pieds. La future mousse leva les yeux au ciel. A ce que les mages pouvaient être précieux des fois ; elle appréciait Abi mais ses manières nobles avaient le don de l'exaspérer au plus haut point. Elle se rapprocha rapidement de son amie et arrivée à son niveau alors qu'elle était déjà sortie du lac elle la regarda « tp'eux êt' fière de toi Abi ; d'moins moi j'suis fière de toi ; t'inquiètes d'ici quelques cours tu pourras plus t'passer d'aller dans l'eau ».

Un air frais fit frissonner Lou qui regarda autour d'elle ; les badauds les regardaient, certains esclaffés de la tenue d'Abi qui restait dégoûtée de la couleur de ses doigts de pied ayant encore un peu de vase verte entre chaque orteil « t'inquiètes une bonne douche t'y verras plus rien, allez hop, on y va, ça m'a ouvert l'appétit c'taffaire pas toi ? ».

Lou entreprit d'ouvrir la marche sifflottant avec une Abi un peu à la traîne derrière elle ; les pas amenèrent les jeunes filles vers une boulangerie non loin de la taverne ; faisant le fond de ses poches Lou les retourna ne semblant trouver de quoi payer une friandise à son amie « j'suis désolée j'crois qu'jai pas une pièce pour m'faire excuser de cette leçon Abi » ; contrite Lou n'osait pas regarder son amie ; la Taverne était à peine plus loin « s'non ont peut aller chez moi à peine plus loin j'devrais bien y trouver quelque chose... ? ».

Lou attendit la réponse de son aînée, elle voyait bien dans les yeux de celle-ci qu'elle n'avait qu'une idée repartir à l'académie. Pour sûr, cette leçon avait été agréable pour Lou mais en ce qui concerne Abi cela était bien entendu une autre histoire. Au fond de son lit ce soir l'aînée des Jedidiah s'endormirait un frèle sourire sur les lèvres avec les images d'Abi tombant, puis Abi regadant avec dégoût ses orteils... vraiment cela était purement cocace...
HRP:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 438
J'ai : 26 ans
Je suis : Chevaucheuse de la dragonne Royale, reine du vol de Rubis et mage de l'été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Dame Chimène d'Outrevent et à la Caserne
Mes autres visages: Eponine Aubenacre & Vira Sabir
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]    Lun 5 Juin - 17:53

Aura a entendu sa prière et la petite Lou-Ann décide de la laisser tranquille. Incapable de se retenir plus longtemps, Abigaïl pousse un profond soupir avant de grimacer, dégoûtée par toute cette eau qui a eu raison d'elle. Son tempérament de feu reste le même, malgré tout : elle ne supporte pas l'échec. Voir ainsi sa peur dominer sa raison et emprisonner ses capacités l'exaspèrent. Il est hors de question qu'elle demeure la proie alors qu'elle est une chasseuse. C'est elle, le félin, celle qui saute et terrasse ses ennemis, les regardant brûler sous un feu incandescent. En tout cas, recevoir les louanges de son professeur lui met un peu de baume au cœur et sa réplique lui arrache un petit rire. Elle pense sincèrement que jamais elle ne pourra se sentir en manque d'eau mais c'est dit avec tellement de bonne volonté qu'elle ne veut pas la contredire. Ces sensations lui ont malgré tout fort ouvert l'appétit, et c'est avec plaisir qu'elle marche sur la terre ferme, bien que trempée et un peu sale, pour offrir quelques pâtisseries à déguster à Lou-Ann. Cette dernière paraît d'ailleurs lire dans son esprit car elle s'exclame à haute voix qu'elle désire manger. Souriant franchement cette fois, Abi la suit à travers quelques ruelles animées. Lorgol a toujours suscité en elle d'étranges sentiments. Elle s'y plaît. La jolie rousse apprécie cette ambiance hétéroclite, cette ville où personne ne juge personne, où toutes les populations se retrouvent dans un même but commun : vivre librement et sans soucis. Une idée qui est très loin des valeurs outreventoises. Elle aimerait vivre comme Lou-Ann. Aussi insouciante, dont la voie est déjà tracée. Pirate à bord de l'Audacia, la célèbre vivenef. Abigaïl ne peut pas en dire autant. Pour le moment, c'est une bouffée d'air frais, une sensation de liberté dans laquelle elle peut être elle-même. Mais une fois son diplôme en poche et rentrée à la maison, que fera-t-elle ? Une voix souffle au fond d'elle. Un feu ronronnant qui couve son envie de dragon avec amour. Devenir Chevaucheuse ? Ma foi... c'est un honneur. Mais en sera-t-elle vraiment capable ? Elle y a songé, bien évidemment. Pour le moment, cela reste une idée, un rêve qui s'étend au loin et dont elle ne sait pas si elle pourra l'atteindre un jour.

C'est la voix de la petite Lou qui la sort de ses pensées, alors qu'elles se retrouvent devant une boulangerie. Pas de monnaie ? Ce serait vraiment une honte de laisser une enfant de six ans lui payer des gâteaux. Sans un mot, Abi sort sa bourse et échange quelques pièces contre de délicieuses pâtisseries fourrées. Elle en donne trois à Lou-Ann, la remerciant de sa patience et savoure tranquillement celle qui reste. L'apprentie mage ne raffole pas particulièrement des sucreries mais le gâteau est bienvenu en cet instant car il lui calera l'estomac jusqu'au dîné. Elles mangent ainsi en silence puis Abi la raccompagne jusqu'à la Taverne de la Rose.

-Merci pour tout, Lou. De ta patience aussi. La semaine prochaine, même jour, même heure ?

Puis, avec un dernier signe de la main, Abi se détourna et reprit le chemin jusqu'à l'Académie. Elle trouvera bien un mage des portails en cours de route qui la laissera passer contre quelques poignées de pièce.

_________________
Abi #ff6600  ; Royale #cc3300 ; Titou #666600










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mieux vaut apprendre à nager à un dragon [FB Lou & Abi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» Apprendre à Nager [entrainement Nuage de Dalhias !! ]
» JAELYN (+) mieux vaut rater un baiser que baiser un raté.
» Mieux vaut tenir un lapin que poursuivre un lièvre [Sydney & Chase]
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: Lorgol aux Mille Tours-
Sauter vers: