AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mettre l'art au profit de la cupiditié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 176
J'ai : 27 ans
Je suis : fabricants d'automate et mage de l'invocation au service de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Séverine Belastre et Marjolaine du Lierre-Réal
La Cour des Miracles
Message Sujet: Mettre l'art au profit de la cupiditié   Lun 24 Avr - 13:59


Livre II, Chapitre 3 • La Roue Brisée
Colombe Sylvest & Lancelot l'Adroit

Mettre l'art au profit de la cupiditié

Ou lorsqu'une princesse tente d'expliquer en Lagran ses désirs les plus fous



• Date : 10 avril 1002
• Météo : Le soleil brille haut dans le ciel, il y a une odeur de printemps
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Ayant eu vent de l'histoire de la poupée qui s'en est prise à la favorite de l'empereur Augustus, Colombe a décidé de mander les services de Lancelot pour offrir un cadeau empoisonné à ses proches parents portant la couronne de Faërie qu'elle convoite pour elle-même. Le marché ne s'annonce pas facile puisque pour une raison inconnue, la jeune femme ne s'exprime qu'en patois Lagran et Lancelot n'y comprend rien à rien.
• Recensement :
Code:
• [b]10 avril 1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2052-mettre-l-art-au-profit-de-la-cupiditie#61827]Mettre l'art au profit de la cupiditié[/url] - [i]Colombe Sylvest & Lancelot l'Adroit[/i]
Ayant eu vent de l'histoire de la poupée qui s'en est prise à la favorite de l'empereur Augustus, Colombe a décidé de mander les services de Lancelot pour offrir un cadeau empoisonné à ses proches parents portant la couronne de Faërie qu'elle convoite pour elle-même. Le marché ne s'annonce pas facile puisque pour une raison inconnue, la jeune femme ne s'exprime qu'en patois Lagran et Lancelot n'y comprend rien à rien.



Dernière édition par Lancelot l'Adroit le Lun 24 Avr - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 176
J'ai : 27 ans
Je suis : fabricants d'automate et mage de l'invocation au service de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Séverine Belastre et Marjolaine du Lierre-Réal
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Mettre l'art au profit de la cupiditié   Lun 24 Avr - 14:01

La nouvelle a couru vite jusqu'à moi.  La prunelle de mes yeux, la plus belle poupée qui aie jamais foulé le sol du continent, celle à qui j'avais donné l'âme d'une princesse impériale, ce chef-d'oeuvre s'en était pris à la dame à laquelle elle était destinée.  Et ma réputation en prenait un mauvais coup.  Les clients de la boutique s'était fait un peu moins nombreux au cours des derniers jours, craignant une nouvelle création sanguinaire.  Les carnets de vente se vidaient à une vitesse fulgurante et cela m'angoissait à un point incommensurable.  C'était mon premier échec et il était cuisant au point d'en faire débouler ma carrière à la vitesse d'une avalanche.  Et je ne pouvais permettre cela.  Et la lettre de Colombe Sylvest, princesse soudainement révélée de Faërie, m'est apparu comme ma bouée de sauvetage.  Je n'en avais que faire des histoires autour de ces questions d'hérédité et de lutte de pouvoir,  tout ce qui comptait c'était que c'était un nom qui commençait à se faire connaître et j'avais besoin de montrer que l'incident à la cour d'Ibélène n'était nullement lié à mon travail.  Que je n'avais rien perdu de ma grandeur et de ma splendeur.

En vue de cette visite royale, j'avais décidé de fermer la boutique pour la journée : en l'état des choses, ce n'était pas d'une grande importance avec les clients qui se faisaient particulièrement éparses en ces temps troublés.  Un coup de ménage ne serait pas de trop pour accueillir ma noble invitée et je m'y attaquai avec beaucoup d'ardeur avant de sortir mes meilleurs modèles en espérant qu'elle en achèterait un.  Voir plusieurs.  Et qu'elle me commanderait quelque chose aussi par la même occasion.  Ensuite, elle pourra faire toute la pub qu'elle voudrait pour mes créations, on verrait que j'étais toujours le même génie que j'avais toujours été et ma réputation se remettrait à fleurir.  Un nouveau printemps s'installerait sur mes affaires et une ère d'or s'étalerait devant moi, mes pieds foulant des montagnes de fleurons.

L'heure convenue dans la lettre pour la visite arriva bien assez vite et c'est sur mon trente-six que j'attendais l'arrivée de ma royale cliente.  Pour une fois, je considérais qu'il était important de soigner mon apparence, ce qui n'était pas dans mes habitudes.  J'étais déjà près de la porte lorsqu'elle arriva enfin, bien que pile à l'heure.  La ponctualité est une qualité fort appréciable.  Dans toute ma politesse, je lui ouvris la porte pour l'inviter à entrer, me pliant dans une élégante courbette.

« Votre altesse, je suis fort heureux de vous accueillir dans mon humble demeure, » déclarai-je sur un ton quelque peu charmeur.  Il fallait que je remporte ce contrat coûte que coûte.  Je me redressai et fermai avec soin la porte pour éviter que la poussière n'entre et ne salisse la tenue de ma précieuse cliente.

« Puis-je vous montrer quelques modèles ou avez-vous déjà une idée de ce que vous aimeriez comme automate?  C'est pour un cadeau? » m'empressai-je auprès d'elle.  Mon service se devait d'être excellent et sans faille.  C'était ma dernière chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 102
J'ai : 22
Je suis : Mage d'Hiver Spécialisée dans la guérison orientée vers la régénération

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages: Jacinthe Lune-Clair
Les Mages
Message Sujet: Re: Mettre l'art au profit de la cupiditié   Ven 28 Avr - 2:53

La rumeur s'est propagée dans les duchés à une vitesse impressionnante. Une commande que l'empereur d'Ibélène a demandé auprès d'un vendeur de poupée, s'est révélée meurtrière. Éborgnant sa propriétaire, elle a continué à faire des siennes dans les contrées alentours. J'ai réfléchis à employer ce procéder pour anéantir l'amante de mon cher cousin et lui par la même, si possible. J'attends encore des nouvelles de la Cour des Miracles au sujet de cette fameuse rumeur. Cela fait plusieurs plans que j'envisage de façon radicale. Plusieurs idées meurtrières qui passent dans mon esprit. En début de mois, j'ai eu rendez-vous avec une criminelle qui semble commander aux bêtes d'un marais.

Pour l'heure, j'avais donné rendez-vous au marchand de poupée dans sa boutique à Lorgol. Habillée d'une cape sombre pour ne point être reconnue, je marche toujours aussi vive avec mon garde privé auprès de moi. Les pavés défilent sous mes pieds jusqu'à me retrouver devant la façade de sa boutique. Le tenancier, près de la porte, me l'ouvre en s'inclinant. Je hoche la tête pour le remercier et je rentre dans la boutique. Mon garde s'immobilise à l'entrée, alors que le propriétaire entre à ma suite.

Enlevant ma capuche de mon visage, j'observe la boutique. Il y avait de magnifiques œuvres exposées. Je me suis approchée d'elle pour les observer minutieusement. Je voulais finir pour CETTE seule et unique pièce, mais au vu de son travail, je prendrai bien une de ses poupées. Espérant qu'elle ne m'attaque pas en retour.  Une attire plus particulièrement mon regard. Brune aux yeux verts, elle semble si réelle. La question du marchand me sort de mon expectation.

Oui. Vous avez de magnifiques poupées exposées. J'aimerais que vous m'en montriez un peu plus. Ainsi que vous m'expliquez leur fonctionnement. La commande que j'ai à passer est bien un cadeau.

Je souris doucement, mais mon regard étincelle d'envie d'en savoir plus.

_________________

Colombe vous parle en #047641
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 176
J'ai : 27 ans
Je suis : fabricants d'automate et mage de l'invocation au service de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Séverine Belastre et Marjolaine du Lierre-Réal
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Mettre l'art au profit de la cupiditié   Jeu 4 Mai - 13:27

Un sentiment de fierté s'empara de moi alors que les yeux de la jeune femme se perdaient sur les pièces qui meublaient les étagères de ma boutique.  Je ne pus retenir un sourire flatté et satisfait de se tracer sur mes lèvres.  Je m'approchai d'elle alors que son regard est attiré par une poupée.  J'allai lui parler en détail de cette création, lui expliquer sa fabrication et les possibilités de mouvements dont elle serait dotée une fois munie de son âme, lorsqu'elle interrompit directement mon élan pour répondre à mes précédentes questions.  Je m'inclinai poliment avant d'acquiescer : « Mais certainement! »  Je me souviendrai de cette poupée qui avait volé son attention l'espace d'un instant.  Une fois sa commission faite, rien ne m'empêcherait de tenter de lui faire acheter plus que ce qu'elle n'avait prévu.

« La plupart des modèles sont de petites tailles comme vous pouvez le voir, entre vingt-cinq et trente centimètres.   Toutefois, si vous voulez bien me suivre, » poursuivis-je en l'entraînant dans une autre direction.  Sans y penser, j'avais attrapé son bras pour la guider vers d'autres modèles un peu plus grands.  « Mais nous avons aussi en taille un peu plus grandes, soit environ cinquante centimètres.  Elles ont plus de capacités que les petites, grâce au nombre des rouages à l'intérieur. »

Je lui laissai quelques instants pour qu'elle observe les modèles tranquillement et se fasse une idée un peu plus précise de ce qu'elle voulait.  Ce n'était pas la première fois que je recevais un client de marque et j'avais appris avec le temps à les guider dans leurs achats.  De façon générale, ceux-ci étaient satisfaits par mes suggestions.  Mes talents d'observateurs me permettaient d'évaluer clairement leurs moindres besoins.  « Évidemment, il est toujours possible de vous en préparer une entièrement sur mesure, en accord avec toutes vos directives.  Quant à leur fonctionnement, une fois dotée d'une âme, celles-ci se mettent à bouger sans besoin d'être activées. »

Je la détaillai un instant, question de voir si elle est tentée par quelque chose en particulier.  Je ne décelai pas encore l'étincelle, mais forcément elle était probablement encore en train de réfléchir.  Après tout, elle venait à peine de mettre les pieds dans le magasin.

« Bien sûr, nous n'avons pas que des poupées, mais aussi des manèges, carousel et boîtes à musique.  Également des pendules.  Pour qui est destiné le présent? »  Je souris aimablement pour me montrer invitant.  « Si vous voulez voir autre chose? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 102
J'ai : 22
Je suis : Mage d'Hiver Spécialisée dans la guérison orientée vers la régénération

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages: Jacinthe Lune-Clair
Les Mages
Message Sujet: Re: Mettre l'art au profit de la cupiditié   Mer 10 Mai - 0:28

Je m'étais retourner vers le fabricant pour répondre à ses questions. Il s'incline face à moi et commence à m'expliquer les particularités de ses automates. Me parlant des généralités de chaque modèle, il me montre quelques poupées au sein de sa boutique. Pris dans sa discussion, il attrape mon bras pour me guider vers d'autres automates qui, malgré leur hauteur, ne m'avaient pas attirée. J'aurais pu en être offusquée mais pour le moment, je voulais en savoir plus sur les capacités de ses fabrications.

Je me penche sur elles. Si elles offraient plus de possibilités peut être qu'elles seraient plus appropriées à la mission que je souhaite effectuer. La préméditation de chaque idée, de chacun de mes gestes. Avançant mes pions, j'espère obtenir le trône, cette place qui me revient de droit.

Je commence à avoir une idée plus précise de ce que je souhaite. Si les grandes ont plus de capacités alors je partirais sur ce choix. Mes yeux luisent de malice. Le plan se met en place. Cependant aucune présente, en face de moi, ne m'attire réellement. Après un petit temps de silence, Lancelot reprend son discours, me disant qu'il était possible d'en préparer une sur mesure. Tout de suite, mon intéressement se fait ressentir suite à sa phrase. Mon regard et ma posture sont concentrés sur les paroles. L'excitation me fait parler en lagran sans que je ne le remarque. La malédiction d'Aïon fait son oeuvre.

Pour une amie.

Je réponds vaguement à sa première question, ne désirant pas m'étaler sur ce sujet. Je retourne vers les poupées pour les observer plus méticuleusement.

Je pense que je serais intéressée par une grande. Quelles sont exactement leurs capacités à celles-ci ?

Je regarde alors le fabricant dans les yeux.

_________________

Colombe vous parle en #047641
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 176
J'ai : 27 ans
Je suis : fabricants d'automate et mage de l'invocation au service de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Séverine Belastre et Marjolaine du Lierre-Réal
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Mettre l'art au profit de la cupiditié   Sam 13 Mai - 19:46

Je le voyais dans ses prunelles de plus en plus brillantes, mon travail lui plaisait.  Elle voulait quelque chose.  Quoi exactement je n'en étais pas encore certain, quelque chose me laissait croire que rien n'avait complètement subjugué son esprit à l'idée d'acheter un produit déjà achevé, mais en réaliser un nouveau sur mesure n'était pas un problème.  Même, cela m'arrangeait presque mieux, comme je pourrais le vendre à un prix plus dispendieux : un produit fait sur mesure ne pouvait pas se vendre pour le même nombre de fleurons qu'un de ceux déjà tout prêt.  C'était d'une logique imparable.  Et je le sentais, elle voulait quelque chose de personnalisé.  Juste à m'entendre en parler, sa physionomie s'était allumée d'un intérêt palpable et tangible.

L'unique problème était que pour une raison étrange, je ne comprenais plus rien à ce qu'elle me racontait.  Ou plutôt, elle s'exprimait dans une langue étrangère, un patois que je ne connaissais point.  C'était une plaisanterie?  Oui, je voulais bien offrir un service impeccable à la clientèle, mais c'était difficile si je ne saisissais pas un seul mot de ce qu'il me racontait.  Je pouvais deviner qu'elle désirait un grand format, parce que c'était ceux-ci qu'elle regardait mais c'était tout.

« Pardonnez-moi? » demandai-je lorsqu'elle s'exprima pour la première fois dans ce charabia incompréhensible.  Peut-être était-ce un simple accident.  Il arrivait que certaines personnes face à l'enthousiasme suscité par mon art en perdaient leurs moyens et ne savaient plus parler comme une personne saine d'esprit.  Pourtant, elle n'avait pas l'air dérangée, ni surexcitée.

Lorsqu'elle poursuivit toujours dans son étrange langage, je ne pus m'empêcher de me sentir un peu énervé.  « Excusez-moi mademoiselle, mais je n'y comprends absolument rien à ces propos que vous tenez.  C'est une mélodie fort douce à mon oreille que ce langage fleuri, mais je suis fort mal à l'aise de vous répondre autrement qu'ainsi. »

Restons d'abord calme et poli.  Il ne fallait pas s'énerver, ce n'était peut-être qu'une petite blague.  Elle avait peut-être le sens de l'humour plutôt développé.  Quoi qu'à mon avis, il n'y avait point matière à plaisanter à propos du travail.  J'étais sérieux à l'égard de mon art et si elle la prenait pour une plaisanterie, je me verrais obligé de lui refuser commande : mes créations ne pouvaient atterir entre les mains de n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mettre l'art au profit de la cupiditié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Inutile de mettre les points sur les I
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» [QUESTION]Comment mettre un livre d'or en php?[réglé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: Lorgol aux Mille Tours :: Ville Haute-
Sauter vers: