AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vital de Thune - le Fils des Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
Message Sujet: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 20:53



La Volpe présente

Vital
de Thune

Zach McGowan

« And the land that I once loved is not my own »

• Charismatique - Jovial - Imaginatif - Tolérant - Bienveillant - Loyal - Travailleur - Observateur
• Impitoyable - Exigeant - Impulsif - Jaloux - Secret - Orgueilleux - Têtu - Manipulateur



© la Volpe
Entre rancœur et nostalgie, le cœur de Vital balance. Si les glaces de Valkyrion lui manquent parfois, il ne sait pas s'il aurait réellement envie de retourner vivre dans sa province d'origine si l'occasion se présentait. Après tout, on l'a chassé du duché comme un malpropre alors que Lorgol l'a accueilli et fait roi de la Cour des Miracles.



© la Volpe
Âge : 33 ans.
Date et lieu de naissance : 16 mai 969, à Jotunheim (Valkyrion).
Statut/profession : Fils des Ombres et Mendiant.
Allégeance : La Cour des Miracles ; Astrid, Duchesse de Valkyrion.
Dieux tutélaires : Alder, le Savant, Isil, la Voleuse et Syned, le Vil.
Groupe principal : Les pourparlers.
Groupes secondaires : Noblesse / Savants / Cour des Miracles.


Les glaciers de Jotunheim ne m’ont jamais porté chance.

Il faisait froid en ce mois de mai de l’an 969. Le vent soufflait, crachant une tempête de neige qui semblait avoir tué toute la ville. Coincée dans la maison familiale, mon père et mon frère de dix ans partis s’entraîner, ma mère dut faire face aux douleurs de l’accouchement seule avec sa servante. Elle était courageuse, ma mère. Forte et fière, elle n’aurait jamais laissé un coup de la nature la mettre à terre. C’était une histoire qu’elle aimait me raconter, comment elle avait serré les poings en attendant que la douleur passe, que sa servante ne l’aide à accoucher. Je savais que la douleur avait dû être plus rude à supporter, que ma mère m’avait peut-être maudit ce jour-là, pourtant j’aimais cette version qu’elle me racontait. Elle disait que ça n’avait pas duré très longtemps, et que la tempête de neige passée, quand mon père et Varald étaient rentrés à la maison, j’étais déjà né.

Ma chance fut de ne pas être l’aîné de la famille. C’était Varald qui devait être fort, c’était lui le futur héritier. Mon père ne le lâchait que très peu, lui imposant des entraînements au combat réguliers. Moi, j’étais trop jeune. En dehors des règles de politesse, des bonnes manières et autres rôles à jouer pour paraître bien élevé, je n'avais pas tellement de contraintes. Si mon père me montrait vaguement comment manier une arme, je restais un enfant à ses yeux, trop faible encore pour apprendre à se battre. Alors c’est avec ma mère que je restais. Instruite grâce à ses origines nobles, c’est elle qui m’a appris à lire, à écrire. Elle m’a donné le goût du Savoir, me racontant non sans rancœur les Savoirs que possédaient Valkyrion avant la Trêve. Trop jeune pour comprendre, je reprenais pourtant déjà le flambeau de la rancœur que ma mère envers ceux qui avaient enlevé aux Kyréens l’héritage de leur passé.

Et le temps passa trop vite. Je n’étais pourtant âgé que de huit ans, resté à la maison sous la surveillance de mon grand frère. L’hiver était particulièrement rude cette année là, la neige et la glace recouvrant absolument tout. Je me souviens avoir aimé la neige. Mais cet amour se ternit quand Varald vint à moi avec de biens sombres nouvelles. Morts, tous les deux. Nos parents revenaient de Svaljärd après un dîner avec le duc Hjalden d’Evalkyr, ils ne revirent jamais Jotunheim. Autour d’eux, la neige avait cédé, déclenchant une avalanche dont une seule personne était sortie vivante. Seul l’un de leurs amis avait réussi à vaincre la neige et la glace, ramenant avec lui l’annonce de la mort du marquis et de sa femme. Choqué par une telle nouvelle, je me refermai sur moi-même. En silence, j’observais les gens qui venaient présenter leurs condoléances à mon frère. En tant qu’aîné de la fratrie, Varald avait hérité du titre de marquis et l’on venait aussi lui présenter ses hommages. Moi, j’étais l’enfant perdu, oublié. Pourtant, Varald ne m’oubliait pas. Décidé à me sortir de mon mutisme, il m’apprit à frapper. C’est en apprenant à me battre que j’ai compris que ce n’était pas pour moi, que je préférais de loin observer et comprendre les hommes. Pourtant, il est vrai que c’est en me battant avec mon frère que j’ai réussi à faire mon deuil.

Laissé libre par mon grand frère trop occupé à gérer les affaires de la province, j’ai grandi en apprenant à me débrouiller tout seul. Je ne voulais pas cesser d’apprendre, j’ai donc trouvé d’autres personnes capables de m’instruire. Des hommes, des femmes qui savaient. Je voulais comprendre le fonctionnement de l’esprit, apprendre à lire les gens. C’est comme ça que j’ai fini par demander à Varald l’autorisation de quitter Valkyrion pour Lorgol et son académie du Savoir. Evidemment, il accepta, et je mis les voiles à quatorze ans à peine.

Je me rappelle avoir été impressionné par la hauteur des tours de Lorgol, encore plus par l’Académie. Tout était si beau, si grand, si varié. Je me souviens de mon cœur qui battait comme un fou, trop heureux de découvrir de nouveaux horizons, bien loin des plaines enneigées de Valkyrion. Déterminé, je ne voulais pas avoir fait le voyage pour rien. Je voulais une place dans cette académie, et c’est tout plein de confiance en moi que je suis allé à mon entretien d’entrée. On m’accepta en cursus de psychologie, me donnant une place dans l’un des dortoirs par la même occasion. Seul sur mon lit, j’en profitai pour écrire une lettre à Varald, lui annonçant la bonne nouvelle.

Deux ans s’écoulèrent où j’apprenais la psychologie humaine. Assidu dans mes cours, je passais de longs moments dans la bibliothèque et pourtant, je sentais au fond de moi l’envie de parcourir la ville, de découvrir toujours plus que ce que renfermaient les livres. Mon envie d’évasion s’atténua néanmoins avec l’arrivée de la petite Ljära, fille de Hjalden d’Evalkyr et princesse de Valkyrion. C’est à moi que l’on confia sa garde, et je jurai de la protéger et la soutenir pendant son séjour à Lorgol. La petite princesse allait apprendre la magie à l’Académie et je devais veiller sur elle. Elle était si douce, si précieuse, apportant le bonheur à ceux qui la connaissaient. Moi, je me sentais fier de protéger une princesse si parfaite. Pendant un an, j’étais devenu un grand frère. Décidé à lui offrir une belle vie à Lorgol, je cherchais activement un endroit où nous loger tous les deux, pour vivre avec elle comme une vraie famille. Je me souviens de ce jour où tout bascula, où j’avais peut-être enfin trouvé. Il faisait beau en cette fin d’après-midi, quand un des membres de l’Académie vint à moi. Je me souviens de son visage tendu, de sa voix tremblante. Je me souviens de cette sensation que le monde s’arrêtait autour de moi. Ljära avait été victime d’un accident. Un terrible accident qui avait pris sa vie d’un coup. Et à nouveau, le choc, comme un coup derrière la tête. Et après le choc, la colère, la tristesse, et un nouveau deuil à porter.

Malgré tout, je suis resté à Lorgol. Ma fierté m’interdisant d’abandonner, je suis resté à l’Académie, terminant mon cursus en faisant une année de plus. Une fois mon diplôme en poche, je sus qu’il était temps pour moi de rentrer chez moi. Alors je quittai Lorgol pour revenir en Valkyrion, auprès de ma famille.

Mon retour fut bien plus bref que ce à quoi je m’attendais. A l’annonce de mon arrivée, le duc Hjalden fit lui-même le déplacement jusqu’à Jotunheim uniquement pour me blâmer de la mort de sa sœur. La peine qui m’accablait et l’attachement que je ressentais à l’égard de la jeune princesse ne changèrent rien à la colère du duc, aveuglé par son propre désespoir. Je ne pus rien faire pour plaider ma cause, simplement entendre cet homme qui était de ma famille me bannir du duché qui m’avait vu naître. Désorienté, perdu, je me tournai vers mon frère. Varald ne me fut pourtant d’aucun secours. Influencé par le duc et le peuple derrière lui, ce fut au tour de mon propre frère de me rejeter. Lui aussi, il affirma que la mort de Ljära était de ma faute, et que je ne méritais pas son soutien. Rejeté, blâmé, je n’avais d’autre choix que de quitté Valkyrion une nouvelle fois, et mes pas me menèrent une nouvelle fois aux portes de Lorgol. J’y avais construit ma vie pendant que j’étudiais à l’Académie, j’étais capable de recommencer. Seulement cette fois, il n’y avait plus le soutien de Varald, plus d’argent, plus de logement. La Ville Haute n’était plus pour moi, alors c’est la Ville Basse qui me recueillit en son sein. Il fallait se relever, il fallait survivre. Il fallait être fort, oublier la colère que mon bannissement avait pu provoquer. Simplement s’adapter, survivre.

Armé uniquement de ma connaissance de l’être humain, je trouvai mon chemin jusqu’à la Cour des Miracles. La Ville Basse n’est pas sûre pour les étrangers, et je ne voulais plus en être un. Chassé de chez moi, je n’avais plus de foyer, plus d’ancrage, et c’est en passant les épreuves pour entrer à la Cour des Miracles que je trouvai un nouvel avenir. Accepté chez les Mendiants, je prêtai allégeance au Fils des Ombres, prêt à suivre un apprentissage de cinq ans avant d’être titularisé. Dans le même temps, j’abandonnai mon nom, Vital de Jotunheim, pour celui de Vital de Thune. Banni de chez moi, cet ancien nom n’avait plus de sens à mes yeux. Avec ce nouveau nom, je laissai derrière moi mon passé, prêt à commencer cette nouvelle vie que l’on m’offrait. Il suffit de seulement trois ans pour que l’on me convoque. D’après le Mendiant qui s’occupait de me former, j’étais prêt. Il disait ne plus avoir rien à m’apprendre, que j’avais uniquement besoin de faire mon expérience seul. Impressionné, mais surtout fier, je devins un Mendiant à part entière. C’était un cas rare, pourtant personne ne s’y opposa. Et une fois reconnu comme Mendiant, ce fut un vent de liberté qui me poussa dans les rues. Après tant d’années à respecter le protocole, à suivre mon frère et ma famille, pour finir par me faire jeter comme un malpropre pour un crime dont je n’étais pas responsable, je respirai avec joie cette liberté qui s’offrait à moi. Les femmes, l'alcool, il n'était plus question de me refuser le moindre plaisir.

Et tout sembla me sourire finalement. A ma place au sein de la Cour des Miracles, je m’élevais parmi les meilleurs Mendiants. C’était au début du mois de mars de l’année 1000. Je rentrais dans mes quartiers à la tombée de la nuit, et ils étaient là. Posés sur la petite table, il y avait le masque et la cape du Fils des Ombres. J’ai d’abord cru à une farce, ou à une erreur peut-être. Moi, Fils des Ombres, je ne pouvais pas y croire. J’ai regardé les artefacts pendant quelques jours sans oser les prendre, hésitant face au rôle qu’on me proposait secrètement de prendre. Il me fallut du temps pour peser le pour et le contre, et ce fut finalement ma fierté qui trancha. Je ne pouvais refuser un tel honneur, alors je pris les deux objets enchantés et la place qu’ils incombent.

L’an 1001 fut l’année des murmures. De partout, on me rapportait, on rapportait au Fils des Ombres, les histoires de ces gens qui se faisaient appeler l’Ordre du Jugement. Partout en Arven, ils rassemblaient des fidèles. Voulant redonner vie aux Savoirs en Ibélène, à la Magie en Faërie. Je ne pensais pas qu’autant de monde suivrait les idées de cet Ordre étrange donc je n’avais jamais entendu parler avant. Pourtant, le nombre de partisans ne cessait d’augmenter. Il y avait là un moyen de lier les besoins de la Cour des Miracles avec mes propres aspirations. Je n’avais pas oublié la rancœur de ma mère, les Savoirs dont mon peuple était privé. Mais l’Ordre du Jugement pouvait aussi permettre une plus grande portée pour la Cour des Miracles, un plus haut prestige. Alors en acceptant de rejoindre l’Ordre en tant que Fils des Ombres, c’est toute la Cour des Miracles que j’ai rangée derrière eux.




Es-tu serein à l'idée d'altérer le passé, ou est-ce que cette perspective t'inquiète ?
• Après tout ce que j’ai fait à Lorgol, pour la Cour des Miracles, je sais que j’ai trouvé ma place. Mon rôle de Fils des Ombres, je crois l’avoir mérité et j’en suis fier. Je ne voudrais pas perdre tout ce que j’ai gagné, pourtant, il y a toujours ces regrets. La mort tragique de cette cousine que je n’ai pas su, pas pu, protéger et qui pèse toujours sur mes épaules, depuis tout ce temps. Cet accident qui m’interdit encore de mettre les pieds dans mon propre duché d’origine. Accident à cause duquel j'ai perdu la considération, le soutien de mon propre peuple. Peut-être que si le passé pouvait être modifié, ce décès pourrait être évité...

Pourtant je sais que le temps est une entité qui ne devrait pas être touchée.

Décris ta vie alternative dans la trame temporelle alternée de ce chapitre, 2.3 La Roue Brisée.
• Une vie simple, une vie posée. L'inverse de cette vie de Fils des Ombres. La petite Ljära vivante, je serais resté à Lorgol pour veiller sur elle le temps de son apprentissage de la Magie. A la fin de son cursus, je l'aurais ramenée à ses parents en Valkyrion. On m'aurait aimé, remercié, pour avoir pris soin de la petite princesse. Je serais rentré chez moi, à Jotunheim, pour conseiller mon frère. Proche de Varald, nous aurions été inébranlables. Il aurait ri en essayant de me trouver une femme à épouser, et j'aurais finalement trouvé la bonne. Mari et père, c'est une vie calme que j'aurais menée. Trop calme peut-être ?

Penses-tu que la Rose Écarlate a eu raison de dissoudre la trêve, ou le prends-tu comme une trahison ?
• LA REPONSE

Le savoir du Temps t’inspire-t-il de la curiosité, ou aurais-tu préféré qu’il demeure banni ?
• LA REPONSE

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Lorgol est la Terre de mon exil.

Je m’y sentais déjà bien lorsque je suis arrivé pour rejoindre l’Académie du Savoir, bien qu’impressionné. Depuis que j’ai été chassé de Valkyrion, la ville aux Milles Tours - et plus particulièrement la Cour des Miracles - est devenue ma seule demeure. J’y vis depuis une vingtaine d’années et je connais l’endroit comme ma poche. Plus encore, c’est moi qui règne sur la Cour des Miracles, portant depuis deux ans le masque et la cape du Fils des Ombres.






Dans la vie, je m'appelle Pauline et j'ai 22 ans. J'ai découvert le forum via Géralt et voici ce que j'en pense : on sent qu'il y a un boulot de dingue sur l'univers etc, les annexes sont bien faites et je trouve ça vraiment intéressant à parcourir. :fox1:
Pour les inventés : Je vous autorise/ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.



Dernière édition par Vital de Thune le Sam 17 Juin - 15:55, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Modo
avatar

Messages : 7204
J'ai : 31 ans
Je suis : demi-soeur du duc d'Erebor, régisseuse du harem, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor ; Augustus, empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
La Noblesse • Modo
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 20:57

Bienvenuuuue :**:
Vital :siwi:

_________________
dialogues • mediumvioletred





To see a world in a grain of sand and heaven in a wild flower. Hold infinity in the palms of your hand and eternity in an hour.
William Blake


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1511
J'ai : 26 ans
Je suis : chirurgien à bord de l'Audacia

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah et au Pavillon noir
Mes autres visages: Melbren de Séverac
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 20:57

Bienvenue :haww: Contente que tu nous ais rejoints :keur:
Courage pour ta fiche et mets-toi à l'aise :sisi: *lui donne une claque sur les fesses et file*

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 1464
J'ai : 24 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Augustus d'Ibélène
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
La Noblesse
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 21:01

Quel bon choix de personnage :haww: Bienvenue ici, La Volpe (ce pseudo me dit quelque chose, mais je ne replace pas :argh: ), amuse-toi bien dans la rédaction !

_________________
Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 21:12

Bienvenue sur Arven, le monde où il fait bon vivre :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3348
J'ai : 33 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 21:23

Bienvenue, avec ce PV qui est un de mes préférés :siwi:
(Brave petit Gégé ! :haww:)
Bon courage pour ta fiche, la section Demandes et Questions est à ta disposition en cas de besoin ! :sisi:

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Admin
avatar

Messages : 1088
J'ai : 30 ans
Je suis : Apprenti-canonnier sur l'Audacia

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À Rhéa, et à l’Audacia. À la famille qui m'a recueilli dans l'Archipel.
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Grâce de Sombregemme, Sitara d'Erebor, Astrée Aubétoile
Le Pavillon Noir • Admin
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 21:30

Un Vitaaaal ! Bienvenue parmi nous officiellement :cute:

_________________



Aucun bateau n'a été blessé pour réaliser ce gif (non conforme à la réalité d'Arven). :arrow:

Couleur : capucine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
La Noblesse
avatar

Messages : 3696
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement, à moi même et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham l'Îlien et Joséphine Siguardent
La Noblesse
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 21:49

Vitaaaaaal :**: Le Hiémain en moi est très content de voir son successeur arriver :haww:

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche ! Amuse toi bien parmi nous :mimi:

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 21:55

Merci tout le monde ! :**: :**:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 150
J'ai : 40
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 21:59

Aaaah mon Roi sans couronne ! :vv:
Ca devenait Vital que tu rappliques ! :hihi:

Bienvenuuuuue ! :**:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 258
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: /
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 22:11

... Tyr :mdr:

Bienvenuuuue Vital ! Contente de te voir ici :**:


_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Confrérie Noire
avatar

Messages : 677
J'ai : 20 ans
Je suis : Apprentie Assassin au sein de la Confrérie Noire

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Sombregemme et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie Epi-d'Or
La Confrérie Noire
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 22:15

Bienvenue ici ! Bon courage pour ta fiche :cute:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3348
J'ai : 33 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 22:23

MAIS RYRY.
Va tirer une carte pour ce calembour infâme.
:god:

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 22:45

J'avoue Tyr, j'ai ri... :arrow:

Merci les copains ! :coeur: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 1435
J'ai : 26 ans
Je suis : Voleuse spécialisée dans l'escalade à la Cour des Miracles.
(Futur Roi Blanc et Fils des Ombres :sisi: )

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fils des ombres
Mes autres visages: Antonin de Faërie
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Mer 31 Mai - 23:47

hiiii un Vital :**:
Bienvenu et bon courage pour ta fiche

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Savants
avatar

Messages : 758
J'ai : 25 ans
Je suis : gitane et joaillière

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine, marquise de Sinsarelle, et Anthim, Roi des Gitans et duc d’Erebor
Mes autres visages: Agathe Martel • Gabrielle de la Volte
Les Savants
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Jeu 1 Juin - 0:56

:cute:

Il est extra, Vital! J'ai vraiment hâte de jouer avec toi!
Bienvenue par ici. :mimi:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 706
J'ai : 25 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Augustus d'Ibélène
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir
La Noblesse
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Jeu 1 Juin - 3:44

Bienvenue Vital! Super choix de pv très très très attendu!
Bon courage pour ta fiche!

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 912
J'ai : 26 ans
Je suis : Mage du Printemps (outrevision)
Fille cadette du comte d'Aurebois

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et Lagrance
Mes autres visages: Astrid d'Evalkyr
Les Mages
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Jeu 1 Juin - 6:27

Bienvenue parmi nous ^^
Astrid est très contente de te voir arriver.

_________________

Couleur d'écriture : #ff6600
Mara, Familier : #cc6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Les Mages
avatar

Messages : 248
J'ai : 11 ans
Je suis : aspirante mage de l'Hivers, Bellifèrienne enfuie de chez elle, vivant à la Taverne de la Rose

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma mère Désirée, ma tante Quittou, mon oncle Géralt
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée & Vira Sabir
Les Mages
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Jeu 1 Juin - 11:11

Chouette le Fils des Ombres est là :haww:

Bienvenue à toi Vitaaaaaaaal Karl :pompom:

_________________
#cc9900 Epo




Champs de blé, océan parfumé, perles nacrées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 137
J'ai : 29 ans
Je suis : Mage de l'automne et Chevaucheuse dans le Vol d'Outrevent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent mon duc, à la maréchale de flamme et à Lionel de Rivepierre mon capitaine
Mes autres visages: /
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Jeu 1 Juin - 11:22

Hey Bienvenue parmi nous :haww:

J'avoue que moi aussi j'ai ri :laugh2:

Enfin bref, bon courage pour la rédaction :bond:

_________________




Ayana #006699 | Foudre #ff6633 | Bandit #006666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Ven 2 Juin - 12:30

Merciii :pirate:
Revenir en haut Aller en bas
Les Gueux
avatar

Messages : 1258
J'ai : 23 ans
Je suis : Apicultrice

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: /
Les Gueux
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Ven 2 Juin - 14:51

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche :siwi:

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Sam 3 Juin - 15:37

Bienvenue & bon courage pour ta fiche :gnah:
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3348
J'ai : 33 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Dim 11 Juin - 18:59

Coucou toi :siwi:
Je viens aux nouvelles, tout se passe bien ? :cute:

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3348
J'ai : 33 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: Vital de Thune - le Fils des Ombres   Dim 18 Juin - 14:42

Pas de nouvelles de ta part, Vital, pense à signaler tes progrès s'il te plaît ! :hihi:

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vital de Thune - le Fils des Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kant le fils des ombres
» Les Ombres
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: