AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre frères d'armes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
avatar

Messages : 838
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
Message Sujet: Entre frères d'armes...   Mar 27 Juin - 20:26


Livre II, Chapitre 4 • De Glace et de Sang
Julius Prestelame et Serenus Dardalion

Entre frères d'armes

On doit bien pouvoir s'entendre non ?



• Date : 23 septembre 1001
• Météo : Il fait un peu gris dans le ciel d'Hacheclair
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Serenus, se remettant peu à peu de ses blessures suite à la première épreuve du Tournoi des Trois Opales, se rends à l'antenne de la ville. Il y rencontre le guerrier Julius Prestelame
• Recensement :
Code:
• [b]Mettre la date ici :23 septembre 1001[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2371-entre-freres-d-armes#71683]Entre frères d'armes[/url] - [i]Julius Prestelame et Serenus Dardalion[/i]
Serenus, se remettant peu à peu de ses blessures suite à la première épreuve du Tournoi des Trois Opales, se rends à l'antenne de la ville. Il y rencontre le guerrier Julius Prestelame


_________________










Hey:
 

Dragonnet 2.4:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
avatar

Messages : 838
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
Message Sujet: Re: Entre frères d'armes...   Mar 27 Juin - 20:45

Un peu d'air, enfin. Il avait passé beaucoup trop de temps à l'infirmerie. Il y serait resté plus longtemps s'il n'avait pas ressenti cet affreuse envie de sortir, et si les infirmières avaient été plus jolies. Heureusement qu'il était un dur à cuire. Sa blessure lui faisait toujours mal et se remettait à peine de son infection, mais elle était sur la voie de la guérison. Le Champion de Cibella prit une grande inspiration et laissa l'air frais de la ville remplir ses poumons. Il se sentait bien, pour la première fois depuis la fin de la première épreuve. Il lui arrivait encore de voir le monstre de métal dans ses rêves, mais il faisait avec, en se disant que tout cela était derrière lui, et que ses cicatrices étaient là pour lui prouver que cette chose ne reviendrait jamais. Le Guerrier, vêtu d'une simple tunique, et encore couvert de pansements, s'engagea d'un pas lent dans les rues d'Hacheclair, la main sur son épée. Il avait manqué de se prendre une flèche dans l'œil l'autre jour, il ne voulait pas que cela recommence. Il n'était pas encore paranoïaque, mais il préférait jouer la prudence.

Il acheta une spécialité locale à un marchand, et la grignota tout en cherchant l'antenne. Il voulait voir comment vivait ses collègues Béllifériens, et, tant qu'à faire, essayer leurs équipements pour l'entrainement. Serenus demanda son chemin à un garde et finit par arriver devant l'antenne d'Hachelair. La bâtisse était assez impressionnante, et nombreux furent les Guerriers à se retourner en le voyant. Le fait qu'il soit Cibellan n'arrangeait pas trop les choses, mais Serenus espérait que sa prestation face au géant de métal soit suffisante pour imposer le respect face à des collègues aussi impétueux et aussi combatifs que les Béllifériens. Il s'approcha d'un groupe d'hommes et les salua un par un, prenant le temps de d'apprendre le nom de chacun, et demanda à visiter l'antenne. L'un des hommes se leva et lui demanda de le suivre d'un ton bourru qui fit sourire le champion. Voilà un ton comme il les aimait. Décidément, il aurait mieux fait de naitre en Béllifère. La vie aurait été tellement plus simple pour lui. Tout en marchant, il remarqua un Guerrier qu'il n'avait pas salué. Il s'approcha et tendit la main avec un sourire, il dit :

"- Bonjour frère d'arme. J'suis Serenus Dardalion, de la Volte. "

_________________










Hey:
 

Dragonnet 2.4:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Entre frères d'armes...   Jeu 29 Juin - 14:49

La ville de Hacheclair était en fait. La capitale ducale brillait de mille feux, ou plutôt, elle rougeoyait malgré le ciel gris qui rendait l'atmosphère un peu pesante. Le tournoi des trois opales battait son plein dans la ville qui voyait arrivait des champions de tout horizon et des combattants intéressant. Julius aimait aller au tournoi des trois opales, et chaque année, il mettait un point d'honneur à ne manquer aucune des épreuves bien que parfois, il soit partit en mission avant la fin du tournoi parce qu'il y avait plus d'argent à gagner qu'en restant au tournoi. Le Belliférien était néanmoins grand amateur des combats de l'arène. Mais la dernière épreuve, le monstre de métal, avait été une catastrophe dans le sens où quelqu'un avait saboté l'épreuve. Les combattants s'étaient retrouvés isolés, face à un monstre d'acier impressionnant qui était là pour tuer tandis que le public, dont Julius, s'était retrouvé bloqué et incapable de faire quoi que ce soit. Bref, la ville, bien qu'en fête, était bien plus sur le pied de guerre qu'autre chose. Les patrouilles s'étaient vus accrus, et pas moyens d'être tranquille. Par chance, les contrôles ne se faisaient pas tant ressentir que cela, et l'on pouvait tout de même sentir une ambiance un peu plus festive que celle qui régnait le reste du temps. Le guerrier avait donc profité de cette journée pour passer à l'antenne de la guilde saluer de vieux compagnons venus à l'occasion du tournoi, ou même présent le reste de l'année.

L'antenne n'était pas pleine. Mais il y avait néanmoins un certain nombre de guerrier. Son armure légère, mais solide, sur lui comme à son habitude, le combattant se fît rapidement reconnaître. Il salua plusieurs de ses amis, parfois dans de grandes accolades. La plupart des guerriers présents étaient Bellifériens, ce qui les rapprochait encore plus que les liens que la guilde pouvait instaurer entre eux. Le chef de l'antenne n'était pas là pour le moment, on le prévint qu'il avait dû s'absenter, mais de toute manière, aucune mission n'était disponible et aucun employeur éventuel ne s'était manifesté, donc de ce côté là, pas de souci à se faire. Son épée aux côtés, Julius s'informa des dernières nouvelles. Rien d'intéressant ne lui parvint. La seule information intéressante était en fait celle d'un convoi qui avait été attaqué à la frontière avec le duché d'Erebor. On déplorait la perte de trois guerriers, dont un était Belliférien. Julius ne le connaissait pas personnellement, mais cela lui faisait toujours un petit pincement au coeur de savoir un de ses frères d'armes mort au combat. Le combattant décida donc de s'offrir un petit remontant avec quelques autres combattants présents.

Ils discutaient de tout et de rien lorsqu'un guerrier rentra dans l'antenne. Les conversations baissèrent d'un ton alors que chacun détaillait le nouveau venu. Il n'était pas Belliférien visiblement, et Julius le reconnut sans mal. C'était l'un des hommes qui avait combattu dans l'arène et qui ne s'en était pas mal tiré du tout. Le nouveau venu salua un peu tout le monde alors que Crassus, un combattant bourru, costaud et réputé, lui faisait signe de le suivre. Le Cibellan remarqua alors Julius et s'approcha pour lui serrer la main tout en se présentant. Julius serra fermement la main du combattant qui répondit avec vigueur. Une bonne poignée de main ferme entre guerrier, ça vous indiquait déjà quel genre d'hommes vous aviez en face de vous. Julius prit le temps de mémoriser le nom du combattant et lui répondit:

- Julius Prestelame. Ravi de faire ta connaissance... Frère. Le dernier mot avait été appuyé, comme si il insistait sur ce-dernier. Quelques Belliférien le regardèrent, un peu surpris que Julius aille si vite en affaire, lui qui était d'habitude un peu borné et orgueilleux. Mais Julius savait ce qu'il avait vu dans l'arène, et un certain respect était venu s'ajouter envers ce guerrier, pourtant pas Belliférien qui s'était battu comme un lion pour sa survie et qui était là aujourd'hui. C'est pourquoi Julius crut bon d'expliquer à ses frères d'armes rassemblés là. Messieurs, Mes frères! J'ai vu cet homme se battre face au monstre de métal! Et je peux vous assurer qu'il s'en est tiré aussi bien que nous si nous avions été à sa place. Peut-être même qu'il s'en est mieux tiré que certains d'entre nous. Si la guilde avait des guerriers aussi puissant que lui et moi, nul doute que plus personne n'oserait s'attaquer à nous. Plusieurs rires fusèrent après cette déclaration alors que Julius entraînait le nouveau venu à une table.
- Qu'on lui offre un remontant!! C'est moi qui offre! Julius s'attabla et finit par regarder le guerrier dans les yeux. Alors, qu'est-ce qu'un Cibellan vient faire dans des terres aussi rude que les nôtres? Si ce n'est pour le tournoi bien sûr. On donna une chope à Serenus et une autre à Julius qui était heureux de pouvoir bavarder avec un tel combattant qui avait su s'en sortir face au géant de métal.
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
avatar

Messages : 838
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
Message Sujet: Re: Entre frères d'armes...   Lun 3 Juil - 21:11

Le Guerrier Bélliférien, contrairement à ses autres collègues, l'accueillit beaucoup plus chaleureusement, avec un "frère" plus accentué, comme s'il venait du cœur. Serenus en déduisit qu'il avait du assister au Tournoi, et qu'il l'avait vu affronter le géant de métal. Et il en eu la confirmation quand son frère d'arme se leva et fit face aux autres, qui les entouraient, et qui les regardaient, étonnés par son comportement et par le fait qu'il ait si vite accepté le Guerrier Cibellan. Celui qui se nommait Julius Prestelame annonça que Serenus était l'un des Champions qui avait vaillamment affronté le monstre. Serenus sourit, mais resta silencieux. Il n'était pas du genre à réclamer des éloges. Il avait fait son travail, c'est tout. Il avait survécu et en était fier, même s'il n'avait pas gagné d'Opale. Pour la prochaine épreuve, il donnera le meilleur de lui même, et sera l'un des gagnants. Il ramènerait une Opale en Cibella, et ferait honneur à son duché, c'était tout ce qui lui importait pour le moment.

Julius continua sa tirade, et prétendit que si la Guilde avait plus d'hommes comme Serenus, et comme lui même, elle serait invincible. Serenus rit doucement, en cœur avec les autres guerriers, puis il se laissa entrainer par son frère d'arme jusqu'à une table. Il ne s'était pas attendu à un tel accueil de la part de ses collègues de Béllifère. Le fait qu'il soit Cibellan ne rendait pas les choses faciles. Mais sa bravoure pendant la première épreuve avait suffit pour qu'il se fasse accepter, comme un loup dans une meute. Il avait prouvé que Cibella savait aussi se battre, même sans la magie. Il s'assit, et accepta le verre que lui proposa. Il en but une gorgée et sourit une nouvelle fois. Il s'aperçut que Julius le regardait dans les yeux, avec insistance. Serenus rougit légèrement. Etre au centre de l'attention était un peu gênant, mais, d'un autre côté, cela lui plaisait. Serenus croisa le regard de son frère d'arme et, quand celui ci lui demanda ce qu'il venait faire en Béllifère, à part le Tournoi, il répondit en souriant, heureux de voir un tel engouement :

"- Je n'étais jamais venu avant le Tournoi, et je dois avouer que ce duché me plait beaucoup."

Il but une autre gorgée et reprit avec un petit rire :

"- Je me dis même que j'aurais mieux fait de naitre ici !" Il reporta son attention sur Julius et lui demanda : "Et toi ? T'es un Bélliférien de naissance je suppose ?"

_________________










Hey:
 

Dragonnet 2.4:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

Invité
Message Sujet: Re: Entre frères d'armes...   Mer 5 Juil - 10:52

Julius n'était pas forcément le genre d'hommes à respecter les autres aussi facilement. Pour lui, pour qu'un homme, ou une femme, obtienne son respect, il fallait qu'il ou elle, le mérite. Julius avait vu le Cibellan se battre. Il l'avait vu répliquer courageusement face à un monstre d'acier déchaîné. Et même si il était Cibellan et un potentiel ennemi, le Belliférien le respectait pour ce qu'il avait fait. Le combattant n'avait pas fui. Il n'avait pas cherché a lâcher l'affaire, et cela avait plu à Julius. Le guerrier entraîna rapidement son confrère vers une table histoire de se désaltérer un peu le gosier, ce que l'autre ne refusa pas. Finalement, Serenus admit que le duché lui plaisait beaucoup et qu'il n'était jamais venu avant le tournoi. Julius l'écoutait tout en buvant sa chope heureux d'une journée comme celle-ci. Bellifére était un duché plaisant certes. Mais il y avait aussi les mauvais côté du duché. La chaleur intense du désert un peu plus à l'est, les grands canyons mortels au sud et à l'est. La côte était un peu le seul endroit viable du duché, bien que certaines populations avaient su s'adapter au désert et vivait las-bas. Julius avait d'ailleurs fait la rencontre de certains nomades dans la désert, certains l'avaient même bien aidé en lui révélant l'emplacement d'un oasis bien caché au cœur du désert et de la chaleur.

Finalement, le combattant de Cibellan reprit alors qu'il se disait qu'il aurait mieux fait de naître ici. Julius esquissa une mimique en levant les sourcils et en hochant la tête comme pour montrer qu'il était d'accord avec son camarade. Enfin, il demanda à Julius si il était bien née ici. Le Belliférien posa sa chope et répondit fièrement:
- Pour sûr mon ami que je suis du coin. Y a pas plus Belliférien que moi... Ah ça...
Crassus se retourna comme pour signifier à son camarade de la boucler un peu. Julius reprit donc.
- Bon, avec Crassus bien sûr. Cela va sans dire... Ajouta le guerrier alors que Crassus leur tournait à nouveau le dos, un petit sourire au lèvres. Julius laissa peser un instant le silence, savourant les saveurs de la bière qu'il avait entre les mains. Puis il reprit.
- Alors comme ça tu aimes notre duché. J'ai bien envie de te répondre que c'est tout à fait normal, mais en fait, il y a quand même quelques endroits moins plaisants que Hacheclair, et je suppose que tu n'as pas dû les visiter.
Julius s'arrêta, laissant le temps à son ami de réfléchir. Il était vrai que si le duché regorgeait de choses splendides et merveilleuses, d'une faune et d'une flore diversifiés et étranges, il possédait aussi quelques inconvénients. Le Belliférien eut donc tôt fait de reprendre:
- Les dunes chaudes et désertiques de l'Est... Les grands canyons où les vautours attendent de dévorer le premier fou qui osera s'aventurer entre ces immenses rochers. Le seul coin vraiment magnifique de Bellifére, à Mon goût, c'est la côte. Mais chacun est libre d'aimer ce que bon lui semble. Après tout, certains apprécient le désert et les scorpions, donc il y a du bon partout il faut croire.

Le combattant s'arrêta enfin de parler. il ne voulait pas non plus inonder le Cibellan de toutes ses informations. Julius ayant beaucoup voyagé, sa nature curieuse lui avait valu de s'intéresser à ce qui l'entourait, aussi avait-il appris à connaître les coins qu'il visitait et qu'il serait sûrement amené à parcourir à nouveau. Il attendit donc que Serenus reprenne la conversation. Après tout, si il était venu là, ce n'était peut-être pas simplement pour visiter.
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
avatar

Messages : 838
J'ai : 35 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Raygnar d'Ysgramor
Dragonnet du Chapitre • Version 2.4
Message Sujet: Re: Entre frères d'armes...   Mer 5 Juil - 22:38

Son frère d'arme était donc un Bélliférien pur sang, et il en était fier. L'orgeuil gonflait sa poitrine et faisait pétiller son regard, il allait cependant en dire plus quand un des hommes, que Serenus connaissait maintenant sous le nom de Crassus, se retourna pour signifier à Julius de se taire. Serenus leva un sourcil. Accepté ? Pas tant que ça. Malgré sa bravoure au combat et son appartenance à la Guilde des Guerriers, il restait un étranger, il restait un Cibellan, rien qu'un Faë. Il était un natif du duché de la magie, et cela suffisait pour qu'il ne s'intègre pas complètement au sein du groupe. Serenus lança un regard à Crassus mais n'insista pas. Il ne voulait pas se montrer trop curieux, au risque d'offenser ses hôtes. Il avait manqué de se prendre une flèche dans l'œil avant la première épreuve, il ne voulait pas que cela se reproduire lorsqu'il sortirait de cet endroit. Il se contenta donc de sourire et de laisser passer. Il écouta Julius vanter les mérites de Béllifère, tout en précisant qu'il y avait quand même des endroits moins plaisants que sa capitale. Serenus pencha la tête vers lui, tout ouïe, il avait hâte d'en apprendre plus.

Julius s'arrêta un moment, laissant le temps à Serenus de réfléchir sur ces paroles et de boire une gorgée de sa boisson, puis il parla des dunes chaudes de l'est, des canyons et de ses vautours avides de viande morte et de sang. Pour son frère d'arme, le seul endroit qui valait le coup d'être vu en Bellifère était la côte. Serenus le comprenait. Il avait vu la mer, il avait même voyagé dessus à bord de la Marie Sanglante et, s'il n'avait pas apprécié le voyage, il devait reconnaître qu'il aimait admirer la mer, il appréciait de se perdre dans l'horizon, se demandant s'ils étaient seuls dans ce monde, si, au loin, d'autres hommes vivaient et s'ils se posaient eux aussi la même question que lui. Mais bon, s'il aimait voyager, il préférait le faire à cheval. Il laissait l'exploration aux pirates et autres marins. Il se contenterait de leurs histoires et de leurs témoignages. L'Ile des Amoureux du Vent avait suffi à lui faire comprendre qu'il n'était pas fait pour être un explorateur. Il sourit à son frère d'arme et lui répondit :

"- Cela me fait un peu penser à Erebor, le désert, tout ça. Mais j'irais faire un tour par la côte dés que j'en aurais l'occasion. Je ne doute pas que la mer doit être aussi magnifique en Bellifère qu'en Cibella. "

Serenus but une gorgée de sa boisson, et s'étira en poussant un soupir de soulagement. C'était à son tour de parler. Il pourrait parler de Cibella, mais il doutait que cela intéresse ses hôtes. Il décida alors de parler batailles, du monstre de métal, et de sa propre expérience, il dit en souriant, pour commencer:

"- Je suis honoré de me trouver ici, pour participer à un tel évènement. J'ai entendu parler du Tournoi quand j'étais gosse, et jamais je n'aurais imaginé y participer un jour. Je n'aurais jamais imaginé qu'ils puisse nous balancer un monstre pareil en guise de première épreuve. Il se tourna vers Julius et lui dit : "Tu as du en voir des Tournois depuis ta naissance, qu'en penses tu ?"

_________________










Hey:
 

Dragonnet 2.4:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Entre frères d'armes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frères d'armes [ Tigre ]
» Les Loups, Frères d'Armes et Chaumont/Troyes
» Les retrouvailles entre frères [With Fabian]
» Frères d'armes (ouvert à tous les elfes de Gar Thulion)
» Entre frères et soeurs [PV William McKellen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Ibélène :: Bellifère :: Hacheclair-
Sauter vers: