AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [H] • Logan Lerman • Tybalt Ondenoire ; fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 4042
J'ai : 58 ans
Je suis : Maréchal de Serre, Voltigeur de la Griffonne Adamante & Cartographe. Jadis l'on m'a reconnu forgeron brillant à Val Griffon.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'empire d'Ibélène et à la famille impériale, ainsi qu'aux Voltigeurs.
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Les Voltigeurs
Message Sujet: [H] • Logan Lerman • Tybalt Ondenoire ; fils    Mer 19 Juil - 16:44



Shinies présente

Tybalt
Ondenoire

Logan Lerman

« Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi la gauche »

Doux – Serviable – Poli – Obéissant – Crédule – Effacé – Mélomane – Peu ambitieux - Attaché à la famille



©️ MillionEeyes
"Tybalt a rencontré Aubrée en compagnie de son oncle, en mars 1002. S'en est suivi une altercation entre elle et Richard, qui l'a abandonnée à des hommes qui lui voulaient du mal, sans un regard en arrière, invitant Tybalt à faire de même. Raison ou non, danger ou non, c'est la première fois que Tybalt montra son désaccord à quelqu'un en prenant ses jambes à son cou pour suivre la demoiselle et s'assurer qu'il ne lui était rien arrivé."



©️ Shinies
Âge : 21 ans
Date et lieu de naissance : 17/02/981, à la Ville Basse (Lorgol)
Statut/profession : Apprenti forgeron à la Ville Haute  (Lorgol - Guilde des guerriers)
Allégeance : À sa famille (Nielle, sa défunte mère, Richard, son oncle), à Alrik de Sovnheim et il s'en remettait à la Rose Écarlate pour une vie paisible.



En prenant son verre auprès d'elle il se penche.
Lui glisse à l'oreille en lui frôlant la hanche,
Tu es bien jolie, dans un divin sourire.
Quelques fleurons, une nuit, aussitôt il oublie.


Extrait de la Balade 'Tombe les Fleurons' de Sire Doré.


C'est un peu la chanson et l'histoire de Nielle Ondenoire, la fille jolie du gérant de la taverne L'Entre-Deux située dans la Ville Basse, mais à une ou deux rues à peine de la Ville Haute. Beauté froide et sensible de cœur, trésor de ce bon vieux Braham Ondenoire, qui succomba au charme d'un capitaine de passage. Elle porta la semence et le fruit d'une nuit neuf mois durant jusqu'à donner naissance à un garçon chétif et geignard avec à peine deux cheveux sur le caillou ; Tybalt.

Le garçon évolua entre deux sphères émotionnelles.
La douceur de sa mère qui ne cessa de le bercer d'illusions sur son père et sur son retour hypothétique ; le souvenir du capitaine charmant brûlant toujours en elle et attisant le feu de son désir. Elle lui enseigna quelques notes de musique au luth dont elle se disait seule maîtresse et s'amusa de voir son petit chanter quelques vieilles balades des bardes itinérants. Et la sévérité de Braham, son grand-père, qui ne semblait lui prêter guère plus d'attention qu'aux clients pénétrant sa taverne. Au moins eux lui rapportaient quelque chose.

À l'âge de treize ans, sa mère lui fut arrachée définitivement, pas par le capitaine d'un souvenir, mais par la fièvre. Outre le fait d'être le trésor de Braham, elle était le sien avant tout ; cette femme qui l'aimait et lui donnait de l'importance. Il eut du mal à affronter comme à accepter sa disparition et ne garda d'elle que son luth dont il apprit à jouer.

À seize ans, son grand-père, qui n'en pouvait plus de l'avoir dans les pattes, demanda à son vieil ami forgeron de prendre le petit comme apprenti et de lui enseigner son art, chose que l'homme accepta après longue discussion. Tybalt se montra fort attentionné et pointilleux, voyant le travail comme un échappatoire à sa vie morne et au rejet dont il se sentait la cible par rapport au seul membre de sa famille encore vivant : son grand-père. Forgeant bien les armes, dont les épées, il ne démontra ceci dit jamais d’intérêt à les manier au-delà du fait de les soupeser grossièrement avec quelques mouvements.

À vingt ans, chargé de livraison pour son maître, il fit la rencontre de Richard le Harnois en plein chaos (Intrigue : Le Carnaval des Miracles – mars 1001) qui se présenta plus tard à lui (juin 1001) comme étant son oncle (Tybalt est en réalité son fils, mais Richard ne souhaite guère le reconnaître davantage tant qu'il n'aura pas fait ses preuves et l'aura jugé digne de lui). Il visita de temps en temps l'empire d'Ibélène en suivant Richard dans ses déplacements. Il était ainsi présent à ses côtés dans les gradins au tournoi des Trois Opales (Intrigue : Le Tournoi des Trois Opales – août, septembre 1001).

Lorsque la guerre éclata (début d'année 1002) entre Faërie et Ibélène, son oncle insista assez pour qu'il y prenne part et change, si pas de métier, de lieu en se rendant à Val-Griffon pour y poursuivre son apprentissage à la forge, mais Tybalt refusa. Il l'a bien remarqué, Richard, le jeune est aussi doué que lui à son âge, la différence réside cependant dans le maître et la forge, car celui de Tybalt n'est pas prêt à lui donner davantage de responsabilité ou à lui céder sa place un jour. Quant à la forge, elle n'est pas des plus réputées.

Livre II : Suite aux événements de Svaljärd et à la demande sans appel de Richard, Tybalt est reparti pour Lorgol. Bien marqué par l'enfer qu'il a vu et vécu, mais chanceux de ne pas avoir été blessé, le jeune homme a décidé de se prendre en main en commençant par changer de maître et donc de forge. À présent, Tybalt poursuit et finalise son apprentissage dans une forge réputée, rattachée à la Guilde des Guerriers, située dans la Ville-Haute. Il acquiert doucement et enfin une réputation bien méritée. Au sujet de la dissolution de la Rose, il se montre inquiet, car à ses yeux elle maintenait la paix, là où l'Ordre sème le chaos et le sèmera davantage à présent.



Richard le HarnoisViggo Mortensen
Depuis leur rencontre, le quinquagénaire  s'est mit à partager avec Tybalt les us et coutumes de son duché natal (Bellifère). En outre de partager ses connaissances, il a commencé à lui apprendre l'écriture et la lecture depuis septembre 1001. Si le plus âgé ne fait pas preuve de tendresse à son égard, Tybalt est pourtant loin de lui tourner le dos, il s'y accroche, à Richard, après tout il est la seule personne de son sang à lui avoir jamais accordé un tant soit peu d'importance – outre sa mère. De son côté, Richard espère bien faire du jeune, un homme digne, fort, cultivé, respecté et indépendant.

Livre II : Avec la guerre et ses obligations en tant que Maréchal, l'apprentissage des lettres a été suspendu un temps, mais Tybalt continue d'apprendre en autodidacte. Richard a néanmoins trouvé l'opportunité d'amener le jeune à Svaljrd pour lui faire découvrir des festivités connues, festivités qui ont mal tourné.

Pourquoi Richard, son oncle, lui porte t-il autant d'attention ? Cette question a seulement commencé à germer il y a peu, mais chose est certaine, Tybalt l'aime beaucoup, il est sa famille et il a pris conscience de son affection pour son oncle lorsque ce dernier a été blessé au tournoi des Trois Opales puis plus récemment à Svaljärd. Il prend à cœur de le soutenir, malgré la violence de certains instants, comme Richard a été là pour lui. On ne tourne pas le dos à sa famille et à ceux qui vous tendent la main.  
Aubrée MartelDakota Fanning
Ils se sont rencontrés dans la Ville Basse en de mauvaises circonstances en compagnie de son oncle. Suivant les quelques conseils de Richard, il lui proposa fleurons contre une union, la prenant pour une fille de joie. La rencontre se termina assez mal, car Aubrée écopa d'un coup de poing dans le ventre de la part de Richard sans que Tybalt n'ait eu le temps de réagir. Elle prit la fuite ensuite, des hommes à ses trousses, et il partit à sa poursuite espérant l'aider... en vain, car il ne la retrouva pas ce jour là. C'est à Svaljärd qu'il la recroisa par la suite. Fort honteux de son comportement envers elle, il fut soulagé qu'elle ne lui en tienne pas rigueur et partagea même une danse avec elle !

De retour à Lorgol et après avoir appris son nom, Tybalt s'est mis à lui envoyer quelques lettres sans jamais penser à les signer. Il espère ainsi pouvoir la revoir et compte bien un tout petit peu l’impressionner avec sa nouvelle place d'apprenti (c'est qu'il prend doucement de l'assurance le bougre).
Alrik de SovnheimToby Stephens
Tybalt respecte et doit énormément au Commandant de la Guilde pour lui avoir offert cette chance d'évoluer. Il lui a apporté soutien, appui et aide pour obtenir la place qu'il a aujourd'hui ; apprenti forgeron auprès d'un maître compétent qui l'épuise, lui demande le double d'effort, au sein d'une forge reconnue. Le mérite et la place qu'il se fait doucement, il le lui doit. Il pense à la chance qu'il a eue sans se douter que Richard pourrait y être pour quelque chose, mais peut-être qu'Alrik a-t-il perçu son talent au fond. Il a bon espoir, Tybalt, du lui en mettre plein les yeux et de ne pas lui faire regretter ses décisions.  
Solveig de SovnheimNatalie Dormer
La dame qui s'est payé la tête de son oncle à Svaljärd, il s'en souvient bien et ne lui pardonnera pas de si tôt. Chargé de ramener les affaires de Richard, il tomba sur une lettre laissée à l'abandon et l'ouvrit avant d'être choqué devant le contenu indiquant que la fameuse kyréenne était devenue pirate depuis peu.

Il a été blessé Tybalt, blessé en lui-même par cet outrage fait à son oncle, à sa famille... et il voit encore le regard brisé et la rage dans laquelle est entré Richard en l'apprenant, comme si ce qui était arrivé à la famille impériale, à qui il sait l'homme si fidèle, n'était déjà pas assez douloureux à encaisser, voilà que du sel était ajouté à ses plaies.

Il aurait préféré ne plus en entendre parler. Malheureusement, elle partage le même nom que son bienfaiteur, ce qui risque peut-être de l'amener à la revoir.


_________________
Richard#B8860B
.:
 


Dernière édition par Richard le Harnois le Dim 26 Nov - 16:39, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 4042
J'ai : 58 ans
Je suis : Maréchal de Serre, Voltigeur de la Griffonne Adamante & Cartographe. Jadis l'on m'a reconnu forgeron brillant à Val Griffon.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'empire d'Ibélène et à la famille impériale, ainsi qu'aux Voltigeurs.
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: [H] • Logan Lerman • Tybalt Ondenoire ; fils    Mer 19 Juil - 16:44


Les Chroniques d'Arven

Mes exigences et mes attentes

Viens sur mon griffon, j'ai des bonbons !


Merci à toi de te pencher ainsi sur Tyb', c'est un bon gamin, vraiment très bon, trop bon pour Richard d'avis de certains, mais moi je trouve qu'ils s'accordent parfaitement... tel Minus et Cortex et... non d'accord je m'égare complètement du sujet.  :geu:


***
**
*

Ahum ! Donc, voici mes exigences et mes attentes en passant par ce qui est négociable ou ne l'est pas   :coeur:


Identité :
Le prénom, le nom, l'âge, sa ville de résidence ainsi que son statut actuel d'apprenti forgeron à la Ville Haute de Lorgol (rattachée à la Guilde des Guerriers) ne sont pas négociables.

Vous êtes libre de revoir un peu son allégeance, mais comme il doit beaucoup à Richard et à Alrik, à mes yeux, il leur est dévoué. Pour ce qui est de la Rose, ça correspond assez bien au personnage, mais si vraiment vous voulez revoir ce point n'hésitez pas. Tant que vous n'indiquez pas qu'il est pour la guerre, ça me va. :argh:

La citation c'est vous qui voyez, de toute façon, Tybalt a déjà reçu une paire de claques des deux côtés de la part de Richard donc. :hihi:


Caractère :
Je n'ai mit que quelques adjectifs, mais ces derniers me sont importants et doivent rester bien là... cela dit, rien ne vous empêches de faire évoluer le personnage comme un pokémon hein !  :miguel:
Passer de Tybalt l'effacé à Tybalt l'affirmé est envisageable tant que ça reste crédible et que ça se passe doucement. Je ne souhaite pas voir débarquer un Tybalt justicier, fort, affirmé, malpropre et 'fin vous voyez, on s'éloignerait trop du scénario, mais rien ne vous empêches d'évoluer en douceur ! À titre informatif, Richard trouve que Tybalt commence enfin à s'affirmer auprès de lui après un an donc °w°  (Et le simple fait qu'il se soit décidé à bouger enfin vis à vis de son apprentissage, démontre qu'il pense à se prendre en main ! - Il prend également de l'assurance dans son écriture et en lui-même en envoyant des lettres à Aubrée, mais ça reste mignon hein. :sisi: )



Liens :
Ils ne sont pas négociables et voici pour vous aider à cerner.  :cute:  
La présentation de votre pseudoncle, Richard.
Votre délicieuse rencontre avec Aubrée Martel
Votre première rencontre avec Solveig la maudite.
Pour Alrik, j'y ai réfléchi, le personnage n'est pas encore joué, mais c'est grâce à lui ou à Richard (voir les deux) si Tybalt est là où il est.


Histoire :
Les points mentionnés ne sont pas négociables (ils sont reprit en dessous), mais vous pouvez broder autour, inventer d'autres choses etc etc.

*Sa mère est morte.

*Son père est vivant, mais il ne sait pas qu'il s'agit de Richard qu'il appelle par 'mon oncle', cela dit, rien ne vous empêches d'indiquer qu'il a des doutes et/ou sa réaction si Richard était son père !

*Son grand-père n'en a strictement rien à foutre de lui et son ancien maître forgeron n'en parlons pas. Il lui enseignait, mais n'était pas prêt à lui donner sa chance – le maître forgeron peut avoir jalousé le talent de Tybalt par exemple (ils ont ça dans le sang dira t-on), à vous de voir les raisons.

*Il a un nouveau maître de forge depuis [mi-Août/Septembre/Octobre, à vous de voir], la forge est basée dans la Ville Haute et est 'au service' de la Guilde des Guerriers.

*Tybalt ne savait pas lire ou écrire avant de rencontrer Richard en juin 1001. C'est Richard qui se mit à lui enseigner avant de s'interrompre quand la guerre éclata. Tybalt a dû poursuivre son enseignement seul ou accompagné, à vous de voir, en tout cas il est en mesure d'écrire et de lire maladroitement en juillet 1002.

*Tybalt n'a pas prit parti pour un empire lors de la guerre, il le pourra par la suite si vous le désirez.

*Les mentions aux intrigues ne sont pas négociables, le reste est à votre liberté. Pour la trame alternée (La Roue Brisée) par exemple, c'est vous qui voyez. J'ai fais en sorte de vous laissez le choix.


Quelques pistes d'évolution :
Tybalt pourrait être bien décidé à se faire un nom. Il pourrait vouloir s'endurcir au contact des guerriers ou encore avoir une passion et décider de tenter sa chance à l'Académie. Il pourrait trouver le courage de courtiser Aubrée. Il pourrait s'impliquer davantage pour un empire. Il peut avoir prit le goût des voyages en compagnie de Richard et souhaiter parcourir/découvrir davantage le continent en compagnie du luth de sa mère, qui sait, peut-être est-il doté d'une jolie voix  :geu:  (Richard il crie bien en tout cas). Et si ça se trouve il suivra le même chemin que Richard et voudra tenter sa chance côté voltigeur (ce qui implique de prendre parti pour les ibéens)... etc etc !


Rythme :
Je ne demande pas un rp/day, mais je ne souhaite pas voir qu'un seul rp par mois non plus  :hm:  Une réponse par semaine voir toutes les deux semaines me convient si vous êtes occupés tout ça tout ça !  :coeur:


***
**
*


Je ne mord pas (contrairement à Richard) donc n'hésitez pas à me mp pour me demander des détails ou me poser des questions sur Tybalt. Enfin, de toute façon je viendrais vous harceler par rapport à mon fiot.
 :diego:



_________________
Richard#B8860B
.:
 


Dernière édition par Richard le Harnois le Sam 25 Nov - 17:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
[H] • Logan Lerman • Tybalt Ondenoire ; fils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) LOGAN LERMAN → Petit Frère
» (m) Logan Lerman
» (m) logan lerman ☩ the one that got away
» Pile ou Face ? || PV Tyler, Daphné & Gaïa [PM]
» Entre garçons (PV Liam)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: À l'aventure ! :: Avis de recherche :: Scénarii des membres-
Sauter vers: