AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le bonheur en amour n'est qu'une question de chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 1756
J'ai : 18 ans
Je suis : Apprentie voleuse du Charme, sous la tutelle de Mélusine de Sylvamir

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la cour des Miracles et Mélusine de Sylvamir.
Mes autres visages: Astarté des Sables • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
La Cour des Miracles
Message Sujet: Le bonheur en amour n'est qu'une question de chance   Lun 12 Fév - 20:47


Livre III, Chapitre 2 • De Plume et de Serre
Agathe de Vigdir

Le bonheur en amour n'est qu'une question de chance

Parce qu'il y a des larmes dans le coeur qui n'atteignent pas les yeux



• Date : 3 février 1003
• Météo (optionnel) : Un froid glacial sous un ciel étoilé
• Statut du RP : Solo
• Résumé : Elle se languit de son Lancelot, Agathe, désormais qu'elle a quitté Lorgol. Suite à ses confidences auprès de Mélusine sur son amour naissant, elle se fait discrète afin de capter une bribe de conversation qui, elle l'espère, lui confirmera que les Sylvamir acceptent qu'elle fréquente Lancelot.
• Recensement :
Code:
• [b]3 février 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3375-le-bonheur-en-amour-n-est-qu-une-question-de-chance#124997]Le bonheur en amour n'est qu'une question de chance[/url] - [i]Agathe de Vigdir[/i]
Elle se languit de son Lancelot, Agathe, désormais qu'elle a quitté Lorgol. Suite à ses confidences auprès de Mélusine sur son amour naissant, elle se fait discrète afin de capter une bribe de conversation qui, elle l'espère, lui confirmera que les Sylvamir acceptent qu'elle fréquente Lancelot.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 1756
J'ai : 18 ans
Je suis : Apprentie voleuse du Charme, sous la tutelle de Mélusine de Sylvamir

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la cour des Miracles et Mélusine de Sylvamir.
Mes autres visages: Astarté des Sables • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Le bonheur en amour n'est qu'une question de chance   Lun 12 Fév - 20:52

Ses adieux à Lancelot avaient été épouvantables. Ses mains contre les siennes, les yeux humides, elle n’avait pas su comment lui avouer la tragédie imminente qui allait balayer leur idylle. Ce fut lui qui glissa un index sous son menton jusqu’à lui effleurer la joue. Ce fut lui qui la rassura d’un sourire un peu triste. Un duc mariera sa seconde épouse et votre tutrice est demandée. Votre présence me manquera, douce Agathe. Il lui avait embrassé les doigts plutôt que les lèvres, et la mignonne avait senti ses genoux faiblir comme à chacune des fois où ses lèvres l’avaient effleurée.

Trois petits mois de mystères et de secrets. Trois petits mois d’un amour chaste et pur. Si Agathe avait préservé le secret comme un présent inestimable, lors des premières semaines, de peur que son bonheur ne s’enfuit si elle le décrivait par de vulgaires mots, la libération de la Chasse compliqua tout. Sa tutrice était dévastée par la perte de la Rose Écarlate. Son coeur léger et son premier amour furent discrets, encore et encore, et la conversation fut repoussée. Vivre une passion clandestine emplissait son coeur de joie durant le jour et titillait son esprit fertil le soir venu. Être là, à sa boutique, à espérer lui tenir la main une petite minute loin des regards indiscrets. Souffrir de la fraîcheur matinale afin de profiter d’une promenade à ses côtés sans éveiller les soupçons. Toutes ces machinations pour le voir quelques instants au détour d’une décade, alors qu’il n’était pas en droit de la courtiser, angoissaient Agathe autant qu’elles l’exaltaient.

Leur départ planifié lui avait broyé le coeur. Excellente élève, Agathe comprenait désormais tout le désarroi dramatique qu’elle avait su lire sur le visage de sa tutrice, lorsque Hiémain était éloigné par obligations. Comment allait-elle survivre, alors que le mariage précédait un couronnement de la plus haute importance? Comment ferait-elle si le voyage les menait jusqu’en Erebor pour le reste du printemps? Son soupirant allait l’oublier.

Le premier soir en Sombreciel, elle avait rejoint Mélusine drapée d’une peau de chagrin. Les larmes avait roulé le plus naturellement du monde sur ses joues. Il lui manquait. C’était douloureux. Ça faisait mal, Mélusine. Ça l’empêchait de respirer. Comment avait-elle fait, elle, pour survivre à l’absence de Hiémain? Oh… Lancelot. Pardonne-moi, qu’elle avait demandé, avant de tout lui raconter. Depuis le baiser qu’il lui avait volé, en octobre. Si Agathe se doutait que la nouvelle était pour le moins surprenante, elle se réconfortait entre les bras de sa tutrice. Ce soir-là, il n’y avait pas eu de place pour les remontrances et la dictature de la morale. Il n’y avait que Mélusine qui l’aimait et qui la consolait, comme une mère pour sa fille.

Depuis la veille, la jeune femme rôdait le plus discrètement du monde devant la porte de leur chambre, sitôt que celle-ci s’était fermée pour la nuit. Il lui semblait irréaliste que Mélusine ne parle pas de son histoire à son époux, et qu’ensemble ils acceptent ou refusent la présence de Lancelot à ses côtés. Elle avait craint des gémissements ou d’autres preuves atrocement embarrassantes que Hiémain disposait d’une épée respectable et qu’en plus, il savait la manier beaucoup trop longtemps. Il n’y avait rien eu. Puisse Idril l’entendre.

Ce soir, toutefois, l’ombre d’une conversation s’élevait, et Agathe, rassurée d’être seule dans ce couloir perdu, avait lové son oreille mignonne contre les portes closes. Allaient-ils enfin parler de l’espion incroyable qu’était Lancelot l’Adroit? Allaient-il planifier une défense convenable en prévision de son enlèvement?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le bonheur en amour n'est qu'une question de chance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Ibélène :: Sombreciel-
Sauter vers: