AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce sera pommes amande pour moi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 636
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: Ce sera pommes amande pour moi...   Ven 16 Fév - 11:38


 
Livre III, Chapitre 1 • D'Accord et de Chaos
Tara Mille-Visages & Cassiopée Avirel

 
Ce sera pommes amande pour moi...

 

 

 • Date : 10 janvier 1003
  • Météo (optionnel) : L'air est doux et le soleil brille
  • Statut du RP : privé
  • Résumé : Tara, installée depuis quelques jours à Amar et confuse quant à ce qui est en train de lui arriver, est appâtée par les odeurs de cuisine et des petits plats de Cassiopée.
  • Recensement :
 
Code:
• [b]10 janvier 1003[/b] [url=http://http://http://arven.forumactif.org/t3393-ce-sera-pommes-amande-pour-moi[/url] - [i]Tara Mille-Visages & Cassiopée Avirel[/i]
    Tara, installée depuis quelques jours à Amar et confuse quant à ce qui est en train de lui arriver, est appâtée par les odeurs de cuisine et des petits plats de Cassiopée.
   

 

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   




Dernière édition par Tara Mille-Visages le Ven 16 Fév - 11:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 636
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Ven 16 Fév - 11:39

Accoudée à la fenêtre, je regarde distraitement Archimède qui volète joyeusement dans le jardin. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là en réalité, même si le fait que je commence à sentir des fourmillements dans les pieds doit probablement être un indice pour le moins capital. Mais je me sens bien là, tout de suite. A ne penser à rien, à laisser mes pensées divaguer sans avoir à les retenir. Le poids qui m’oppressait ces dernières semaines semble avoir comme disparu et même si je sais qu’il finira par être remplacé par d’autres inquiétudes qui seront bien différentes à gérer, j’apprécie cet instant pour le moins apaisant.

Je pose une main sur mon ventre, encore incapable de vraiment comprendre ce qui m’arrive, alors qu’une part de moi continue de me souffler que tout cela n’est qu’une nouvelle illusion que je ne maitrise pas et que je vais finir par me réveiller. Et j’ai peur de ça. Une vraie peur qui s’insinue au fond de moi et commence à me ronger de l’intérieur. De tout ce qui pourrait se passer quand je me rendrais compte que c’était un rêve ou quelque chose s’en approchant. Pire encore, si tout cela était vraiment réel ? Et cette brève bouffée d’apaisement semble sur le point de m’échapper alors que je ferme les yeux quelques instants, mes mains se crispant et se fermant en poings tellement fort que les jointures en blanchissent.

C’est probablement pour ça qu’Archimède vole dans ma direction et se pose sur le rebord de la fenêtre, avant de commencer à me picorer doucement le bout des doigts. Et il laisse échapper un hululement inquiet, la tête penchée sur le côté alors qu’il me fixe de ses grands yeux ambrés. « Pardon… je… c’est compliqué tout ça. Je ne sais pas quoi faire. Je n’arrive pas à croire que ce soit réel, tu comprends ça ? » Il m’assène un coup de bec affectueux et je soupire doucement « … et si c’est vrai ? Tu sais ce que ça veut dire ? Il faudra que je leur dise, je ne peux pas cacher ça… je ne pourrais plus me cacher non plus et…» Je déglutis, les yeux un peu écarquillés, à l’idée de revivre ces retrouvailles avec Tyr dans cette autre vie.

Mais pas maintenant. J’y penserais plus tard. Quand je serais capable de trouver une solution acceptable. Et quand je serais assurée que tout cela n’est pas un rêve. Si c’est vraiment possible en vérité, ce dont je doute. Et puis je me raccroche à Merle. Au sourire qu’il ne manquera pas d’avoir quand il saura qu’il va être papa. Tout du moins, je l’espère. J’essaie de m’en persuader en tout cas. Je finis par chasser toutes ces pensées alors que je renifle une odeur agréable. Et familière. Je bats des cils, Archimède grimpant sur mon bras l’air de rien pour se percher au sommet, ses serres accrochant mes cheveux et m’arrachant une grimace. « Doucement tout de même ! Je ne suis pas un nid…» Et je quitte le rebord de fenêtre, les bras croisés. Pour descendre d’un étage, toujours guidée par mon odorat. Il y a des pommes non ? Et autre chose qui fait gronder mon estomac par anticipation mais que je n’arrive pas encore à définir.

Je continue, de ce pas silencieux propre aux voleurs de la Cour des Miracles, pour arriver jusqu’aux cuisines. Et je reste un instant sans bouger, fixant Cassiopée qui semble fort affairée au milieu des casseroles et de toutes sortes de choses que je ne saurais pas vraiment nommer. Je laisser filer quelques instants alors que mon Familier s’envoler pour se planter sur la grande table devant elle, sans s’inquiéter de la farine qu’il a sous les pattes. Il bat des ailes pour attirer son attention, petite boule de plumes à peine plus grande que ma main quand il est enroulé contre moi. J’ai un léger rire alors que je souffle, comme pour m’excuser de l’avoir interrompue. « Ça sentait bon jusqu’à l’étage, j’étais obligée de voir ce qui se passe ici. »

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 265
J'ai : 27 ans
Je suis : Outreparleuse au service de Liam d'Outrevent. Mage du Printemps.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent.
Mes autres visages: Chimène de Faërie
Les Mages
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Mer 21 Fév - 16:52

« Quel est l'intérêt hein ? Ca ne se mange pas, non en fait, je sais que ce n'est pas mangeable, pourquoi tu ne ferais pas un bon steak par exemple ? Ou un sandwich au jambon, c'est bon le jambon. » Cassie releva la tête de sa pâte et fusilla Solis du regard. Ce chat fainéant trônait au bout du plan de travail, sa queue battant l'air dans le vide sous lui. Evidemment qu'il ne trouvait pas cela appétissant, un chat ne mangeait pas de gâteaux. « Arrêtes de critiquer ou je te jure que tu seras le premier chat végétarien de la planète ! » Outré Solis frétilla des moustaches, l'épinglant de son regard tordu. Effet raté évidemment. Pétrissant avec vigueur la pâte de son futur crumble, Cassie secoua un coup la tête, en un geste très peu séduisant en y repensant, mais qu'importe. Soufflant légèrement, elle s'essuya le front, y laissant une trainée de farine avant d'attirer à elle le saladier de fruit. Solis ronchonna encore dans son esprit, désespérant de trouver le moindre bout de viande dans les gâteaux de sa maitresse. Cassie leva les yeux au ciel. Ce chat ne pensait qu'a son estomac.

Elle était en train de peler avec diligence une pomme lorsqu'un hibou minuscule se posa sous son nez, lui envoyant de la farine au visage d'un coup d'aile. « Ah ! Archimède ! » Protesta-t-elle vigoureusement en battant l'air de ses mains histoire de chasser la farine. Solis, en bon familier protecteur, voulu se jeter sur le volatile. Mauvaise idée. Il rata sa cible d'un bon mètre, glissa sur la farine et fini sa course par terre. Se retournant, Cassie tomba donc nez à nez avec Tara. Battant des paupières, elle ajusta sa vision avant de sourire, s'essuyant machinalement les mains dans son tablier. « Coucou Tara ! J'aurais dût me douter que tu n'étais pas loin en voyant Archimède...Archimède qui a de la chance que je ne le fasse pas rôtir ! » reprit elle en menaçant l'oiseau d'un index blanc de farine et menaçant. Enfin de toute façon, il ne la croyait pas, personne ne prendrait ses menaces au sérieux, Cassie était aussi terrifiante qu'un chaton. « Ainsi c'est ton estomac qui t'a montré le chemin de mon antre ? » fit elle avec un sourire malicieux avant de claquer des mains. « Ca tombe superbement bien ! J'ai une nouvelle création à faire goûter ! D'habitude c'est Thomas qui s'y colle mais je crois qu'il a fuit pour la journée... » Une petite moue froissa les traits de Cassie avant qu'elle ne s'empare de mitaines pour ouvrir le four. « Installes toi sur un tabouret...Et fais attention à la farine, j'en mets toujours partout, c'est pathologique , j'ai intérêt a nettoyer avant que la gouvernante de Tristan ne vienne au risque de me faire proprement assassiner. » babilla-t-elle tout en sortant un plateau du four. Des cookies. Enfin une sorte de cookies, étant donné que c'était un premier essai, la jeune mage n'était pas sûre du goût...Mais il lui fallait bien un cobaye non ?

Posant le plateau brulant sur le plan de travail, elle se débarrassa des mitaines avant d'admirer son œuvre. « Tu en penses quoi ? Dorés a point ! Maintenant...Je me demande a quel point la chaleur altère le goût de la banane. » reprit elle songeuse. « Tu veux un thé ? Ou autre chose ? » reprit elle en souriant à Tara.

_________________


il suffit parfois...
"Le printemps est arrivé, la belle saison, l'amour et la joie sont revenus chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 636
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Ven 23 Fév - 19:11

Archimède a ce don particulier pour se faire remarquer au pire des moments. Et je tiens à souligner que cela n’est en rien lié à son humaine, que l’on soit bien d’accord. Enfin, peut-être un peu. Il sait toujours précisément quand agir en tout cas ce petit effronté. Et je ne peux que m’empêcher de rire en voyant de quelle façon il arrive à faire une entrée pour le moins remarquée auprès de Cassiopée. Je secoue la tête en voyant Solis essayer de se précipiter sans succès sur mon Familier et j’ai une grimace compatissante en direction du chat. « Désolée pour toi. Il est habitué à bien pire tu sais. Il faudra que tu sois plus fourbe si tu veux réussir ne serait-ce qu’à lui effleurer les plumes. » J’ai tout de même un brin de fierté dans ma voix, sans réussir à m’en empêcher, alors qu’Archimède fait gonfler ses plumes au passage en hululant joyeusement. « Bonjour vous deux. »

Et pendant que je parle d’une voix douce, Archimède penche tout de même la tête sur le côté, clignant des yeux aux propos de la jeune femme en faisant mine de ne pas la comprendre. « Il n’y aurait rien à manger si tu le faisais rôtir. Et tu perdrais beaucoup de temps à le plumer. Sans parler de l’attraper. Beaucoup de travail pour rien tu ne crois pas ? » Et j’ai un sourire malicieux quand elle continue, haussant les épaules, comme si de rien était. « J’avoue que oui, mais c’est de ta faute en même temps. A force de faire des petits plats délicieux, tu ne peux que t’attendre à ce qu’on toque à ta porte pour quémander des restes. Ou tout ce qui pourrait tomber par terre malencontreusement. Je compte sur Archimède pour m’aider à ce propos d’ailleurs. » Mon Familier  a replié ses ailes et trône au milieu de la grande table, fixant tout ce qu’il y a autour de lui avec une curiosité à peu près égale à la mienne. Je tousse un rire quand elle reprend, laissant filer un silence avant de souffler, pensive. « Oh, je ne le vois pas s’enfuir à cause de ça tu ne crois pas ? Tout le monde m’a l’air fort occupé ces derniers temps. Ça fait du bien de retrouver un semblant de calme et de sérénité quelque part en tout cas. » Alors, forcément, quand elle me propos de m’installer sur le tabouret, je ne me fais pas prier.

Sauf que, sans bien savoir pourquoi, je m’imagine, l’espace d’une seconde, hésitante, alors que mon grand ventre m’empêcherait de garder mon équilibre. Est-ce que je l’ai rêvé ? Est-ce que je l’ai vécu lors de cette réalité alternée ? Difficile à dire. Le pire, c’est que je n’arrive toujours pas à me convaincre que ce n’est toujours pas une illusion, que cela pourrait arriver dans quelques mois et que je pourrais me retrouver de nouveau dans cette cuisine, gonflée comme ces petits gâteaux qu’elle sort du four. J’avoue, cette pensée me donne un peu le vertige, au sens propre comme au sens figuré. Et je dois m’accrocher à la table alors qu’Archimède laisse échapper un hululement inquiet. Je lève une main dans sa direction avec une ombre de sourire. « Ça va, ne t’en fais pas... » Et je renifle, mon sourire se faisant plus large. « Je confirme que ça sent encore meilleur qu’au premier abord. Et pourquoi des bananes ? Ce n’est vraiment pas quelque chose de commun dans le coin. Une envie subite et incontrôlée ? » Je bats de cils avant de hocher la tête à ses questions. « Un thé. J’aimerais beaucoup. » Histoire de tenir quelque chose entre les mains, de me donner une contenance. « Comment vas-tu Cassie ? Nous n’avons pas vraiment eu le temps de discuter depuis mon arrivée maintenant que j’y songe. » Il faut dire qu’à part dormir et discuter avec Tristan, je n’ai pas été d’une excellente compagnie non plus.

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 265
J'ai : 27 ans
Je suis : Outreparleuse au service de Liam d'Outrevent. Mage du Printemps.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent.
Mes autres visages: Chimène de Faërie
Les Mages
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Lun 26 Mar - 18:54

Cassie roula des yeux, la mine tout de même amusée. En vérité, jamais elle ne ferait de mal à Archimède et ça, tout le monde le savait. Malgré son métier, la jeune mage n'était pas fourbe ou vicieuse, du moins jamais avec méchanceté. « Solis a cru le tenir que veux tu, il ronchonne de s'être raté mais ma foi, c'était couru d'avance. » c'était dit tout simplement, Cassie ne se leurrait pas, Solis n'y voyait pas très clair c'était tout. Archimède n'avait strictement rien à craindre de lui, a son grand dépit. « Bonjour à toi aussi ! » Cassie était enchantée de la visite de Tara, après tout, elle passait si peu de temps en Amar ces derniers jours que pour une fois qu'elle était en congé...

Se tournant vers le mini hibou, Cassie affecta de l'inspecter avec un air de cuisinière professionnelle. « Mmmh...Il paraît que la viande de hibou ressemble a celle d'une poule...Ou d'un poulet... » Puis elle éclata de rire. «  Je taquine, je taquine ! »Puis elle embraya, invitant tacitement Tara a venir s'installer a table, lui parlant de ses dernières expériences culinaires avec entrain. « Oh mais tu es la bienvenue quand l'envie t'en prend ! Je peux même te cuisiner des douceurs sans problème. Archimède aussi, même si je n'ai absolument aucune idée de ce que mange un hibou...Des graines ou des minis souris ? » Ou des mulots ou quelques autres rongeurs du même acabit. Mais cette pensée lui échappa tandis qu'elle prenait une mine amusée. « Oh tu sais, il est mon premier testeur, je peux te garantir qu'il a mangé des choses...Brrrr...J'avais sans doute l'imagination trop fertile plus jeune, j'ai tenté de combiner de la courgette avec de la vanille une fois...Je crois que Thomas a mit une semaine a s'en remettre. » Fit elle en hochant la tête, un sourire nostalgique a ce souvenir.

Lui indiquant un tabouret prêt d'elle, Cassie entreprit de sortir sa dernière création du four. Enfin création c'était vite dit. Mais elle s'inquiéta immédiatement en notant le visage soudainement pâle de sa visiteuse. Se précipitant a ses côtés, elle l'interrogea : « Tara ? Quelque chose ne va pas ? Tu veux de l'eau ? Quelque chose d'autre ? Tu es toute pâle. » Mais le malaise sembla passer et Cassie retrouva le sourire devant l'appréciation de Tara. « En quelque sorte, en fait, il y avait un arrivage spécial, tu sais comme il est parfois dur d'obtenir ce genre de produit étant donné les contrées lointaines qui les cultive, alors je ne pouvais pas passer a côté. J'ai fais les yeux doux a Tristan pour qu'il m'en obtienne quelque une et voilà ! Je prévois de tester en soufflé aussi, mais avant autant voir ce que cela donne en biscuit non ? » Puis elle se mit a préparer le thé réclamé avec des gestes précis. Deux tasses posées sur la table entre des traces de farines et le plateau qui refroidissant tranquillement, Cassie s'installa a son tour.

« Oh je me porte bien malgré tout ce que nous avons traversé dernièrement. » fit elle en posant une main rassurante sur celle de sa visiteuse. « Oh et je t'ai dis que Thomas m'a demandé en mariage ? Iiih ! Je vais me marier ! En fait je crois que je ne réalise pas encore...Enfin bref, de quoi me faire oublier les ravages de la maladie qui nous a touchée. Et toi ? Tu t'es bien installée au manoir ? Tu sais si tu as besoin de quelque chose, ne te gêne pas pour me demander hein ! Je suis plus souvent à Souffleciel qu'ici c'est vrai, mais n'hésite pas surtout. »

_________________


il suffit parfois...
"Le printemps est arrivé, la belle saison, l'amour et la joie sont revenus chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 636
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Jeu 19 Avr - 19:10

Cassiopée, même si nous n’avons jamais été très proches, a toujours eu le don de m’attendrir ou, tout du moins, de faire tomber la plus grande partie de mes réserves. Peut-être parce qu’elle est spontanée ou qu’elle ne semble rien attendre de moi. Difficile à dire. En tout cas, j’apprécie sa compagnie, quand bien même elle est plutôt rare, surtout ces derniers temps. Les évènements semblent se bousculer dans tous les sens et m’empêcher de passer du temps avec les gens que j’apprécie. Alors, je me promets à moi-même d’essayer de profiter de cet instant, pouffant de rire à sa réplique sur Solis. « Ils sont nombreux comme ça. Mais Archimède n’est pas né de la dernière pluie. Et il me suis depuis suffisamment longtemps pour connaître les pires tours possible. Si tu es gentil Solis, il te laissera peut-être une plume que tu pourras arborer en guise de trophée auprès de tes camarades. Mais il faut arrêter d’essayer de le manger par contre. » J’ai un regard aux alentours, humant longuement les odeurs et les saveurs qui se mélangent tout autour de moi. Un vrai paradis, surtout passé la nausée que j’ai eue au réveil et qui me fait rendre tout cela un peu plus réel.

J’ai un sourire amusé alors que je la vois inspecter Archimède qui prend un air vaguement outré pour la forme et qui se gonfle, comme pour faire croire qu’il y a plus à manger que ce n’est vraiment le cas. « … je t’avoue, manger du hibou serait... » J’ai un frisson et un regard en direction de Solis. « Comme si tu mangeais du chat. » Tout en parlant, je m’installe, un peu plus maladroitement que d’ordinaire avant de fixer mon Familier. « Entre autres oui. Je ne suis jamais ravie quand il m’apporter des offrandes au petit matin. Mais il adore aussi les tartines de fromage frais. Et les raisins. » Et, quand Cassiopée me parle de ses essais culinaires, je ne peux m’empêcher de pouffer de rire. « Le pauvre, mais quelle idée saugrenue a bien pu te passer dans la tête ? Même moi qui suis une piètre cuisinière je n’aurais jamais osé ! Heureusement que tu as retrouvé la raison en tout cas. Même si je gage que Thomas mange tout ce que tu lui donnes non ? » Je me fais malicieuse, l’espace d’un instant, avant que je ne sois gagnée par un léger malaise.

Et je soupire longuement, battant des cils. « Je veux bien un verre d’eau oui. Merci. Et… je vais bien. Il y a juste beaucoup de changements ces derniers temps, j’ai du mal à tout intégrer. Je ne sais pas si cela t’es déjà arrivé, si tu as déjà eu le sentiment que tout se bouscule beaucoup trop vite et que tu ne sais plus où donner de la tête. C’est exactement ce que je ressens. » Et pire encore. J’ai peur d’avoir complètement perdu la raison et de vivre dans une nouvelle illusion. Dont je n’ai pas la moindre envie de me réveiller, encore moins que la précédente. Parce que là, tout semble si réel, les souvenirs semblent parfaitement coller entre eux et rien ne cloche. Quand je pense que je vais devoir en parler en revenant à Lorgol, j’ai de nouveau le vertige et je préfère me focaliser sur ce que dit Cassiopée. « Je parie que tu as du promettre la moitié de ta production à Tristan pour arriver à tes fins non ? Et des bananes en soufflé ? Je suis curieuse, j’avoue. » J’attrape la tasse avec un soupir de contentement, toute mon attention portée sur la jeune femme.

J’ai une grimace compatissante quand elle me répond. Il est vrai que nous avons tous eu des moments difficiles en tant que mages ces derniers mois. « … tout s’est arrangé, c’est le plus important non ? » Mais, au reste de ses propos, mon visage s’illumine d’un sourire ravi qui n’a rien de forcé. « Oh mais je ne savais pas ! Toutes mes félicitations ! Je suis vraiment très heureuse pour vous deux. Et quand l’évènement est-il prévu ? » J’agite une main dans sa direction quand elle me demande si je vais bien. « Un peu fatiguée pour tout t’avouer. Comme toi, les derniers mois ont été un peu rudes. Et j’ai appris quelque chose d’un peu… déroutant. » Je fronce les sourcils, baissant les yeux sur mon ventre avant de souffler, dans un murmure. « Je crois que je vais avoir un enfant ... » Le dire à haut voix a quelque chose de tellement définitif, réel, que je ne sais pas trop comment je dois me comporter.

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 265
J'ai : 27 ans
Je suis : Outreparleuse au service de Liam d'Outrevent. Mage du Printemps.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent.
Mes autres visages: Chimène de Faërie
Les Mages
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Jeu 7 Juin - 7:06

Solis planta son regard tordu sur le visage de l’invité de Cassie, tentant sans aucun doute de prendre un air digne et hautain, ce qui redoubla l’hilarité de sa maitresse. Il faut dire que ce chat était un gag à lui tout seul parfois. Cela étant, Cassie l’adorait comme ça et, mine de rien, il était parfois doté d’une sagesse qui faisait défaut à la jeune mage. Prenant une mine malicieuse, elle répondit : « Mmmh…Je crois que sa fierté est assez malmenée pour aujourd’hui, ne t’étonnes pas si tu trouves une boule de poil au fond de ton lit prochainement, Solis est un peu rancunier parfois. » Mais passons ! De toute façon, il s’en remettrait.

Mais si Cassie titilla Archimède, Tara ne fut pas en reste en évoquant le fait de manger son familier…Une grimace de dégout passa sur les traits de la jeune mage. « Beurk ! J’aurais l’impression de m’adonner au cannibalisme ! » Secouant vaguement la tête pour en sortir les images que les mots de Tara avaient fait naitre, elle demanda donc le régime du volatile. « Par les dieux ! C’est là que je suis contente que Solis n’y voit goutte tu vois. Je n’ai pas de petit cadeau au réveil vu qu’il n’arrive pas à attraper le dit cadeau, je suis tranquille de ce coté là. » Puis, elle tourna sur elle-même, balayant la cuisine du regard avant de claquer des mains. « Tu as de la chance Archimède, il me reste un peu de raisin blanc, pas assez pour que j’en fasse quelque chose, mais bien assez pour ton estomac non ? » Sur ces mots, Cassie alla donc chercher le saladier contenant un éventail de fruit et déposa une petite grappe de raisin sur une coupelle qu’elle plaça devant le mini hibou. « Après tout, ta maitresse et moi allons déguster un bon thé et quelques gâteaux, ce serait dommage que tu restes l’estomac vide non ? » En parlant de manger, Cassie, donc c’était l’un des sujets de prédilection, évoqua ses échecs ainsi que son pauvre cobaye. « Oh a l’époque, j’étais créative…Bon, je le suis encore maintenant mais je ne tue plus mes gouteurs. » répliqua la jeune mage avec du rire dans les yeux avant de hocher la tête. « En même temps, pourquoi se priver de manger quelque chose de bon hein ? Et puis autant le dire, ce n’est pas la nourriture de la Caserne qui l’engraissera. » Et puis c’était sa petite fierté de toute façon. Imaginer Thomas lui refuser un plat….Non, non, non. Cassie chassa cette pensée et s’inquiéta du soudain malaise de son invitée.

La soutenant un peu, elle attendit que Tara soit de nouveau stable pour aller lui chercher un verre d’eau fraiche. « Oh, oui je vois très bien. Quand c’est comme ça, je me fais une liste que j’étudie durant au moins deux heures, assise en tailleur sur mon lit. Une fois que j’ai déterminé le plus urgent, je règle tout ça un par un. Tu te sens mieux ? » s’enquit elle avec une mine inquiète avant que, rassurée, elle ne lui présente son nouvel essai. Bon, c’était très soft comme expérience mais quand même. La réflexion de Tara la fit rire avec légèreté. « Tristan me laisserait faire n’importe quoi du moment qu’il peut en profiter et, entre nous, heureusement parce que sinon, je ne sais même pas si il songerait à manger. » ronchonna-t-elle en buvant une gorgée de thé. Voguant sur un sujet plus léger, Cassie annonça son mariage futur. Il était même étonnant qu’elle n’ai pas fait passer une annonce chez les outreparleurs de Lagrance pour être sûre que tous soient mis au courant…Ceci dit son annonce ne fut rien comparée à celle de Tara. Bouche bée, Cassie considéra un instant Tara avant de sauter subitement de son tabouret avec un petit cri. « Par les dieux ! C’est merveilleux ! » jeta-t-elle en enlaçant subitement la jeune femme. Un bébé ! C’était un miracle de la vie non ? Quelque chose de magnifique ! Cassie se moquait que Tara ne soit pas mariée ou fiancée, elle ne retenait que la bonne nouvelle. « Un bébé ! Il n’y a rien de plus beau au monde ! je ne m’étonnes plus de ton léger malaise précédent ! Oh ! il va falloir que j’adapte tes repas ! Parait que si on mange trop sucré ce n’est pas bon pour le bébé…Et trop salé garantis un garçon…Euh…Rha, je sais pas jusqu’où on peut croire toutes ces fariboles, mais dans tous les cas, je vais prendre soin de toi le temps que tu demeure a Amar. »

_________________


il suffit parfois...
"Le printemps est arrivé, la belle saison, l'amour et la joie sont revenus chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 636
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Mar 3 Juil - 19:15

Parfois, je me demande à quel point le Familier est le reflet de son humain. Ou inversement. Quand je vois la façon malicieuse dont se comporte Solis, difficile de ne pas faire le rapprochement, surtout lorsque l’on plonge son regard dans celui de Cassiopée pour une voir la même lueur briller dans ses yeux. Elle est rafraîchissante, surtout après tout ce que j’ai pu vivre ces derniers temps et la nouvelle qui ne manque pas de me nouer l’estomac, de me faire paniquer tout en me donnant le sentiment d’avoir des ailes et de pouvoir m’envoler avec Archimède si le cœur m’en dit. Mon Familier agite les ailes et attrape l’une des plumes qui vient de tomber pour la faire choir sur Solis alors que je laisse filer un rire à mon tour. « Ne vois pas cela comme déclaration de guerre surtout. Il peut être particulièrement taquin. »

A la grimace de dégoût de la jeune femme mon hilarité redouble alors que je secoue la tête. « J’avoue, c’est inimaginable en vérité. Et il n’y aurait rien à manger de toute façon, sur l’un comme sur l’autre. » Je hoche alors la tête, pour approuver les propos de la mage tandis qu’elle est soulagée de ne pas avoir d’offrandes matinales. « Je ne sais pas si je dois voir cela comme un cadeau ou une preuve de mon incompétence à chasser. Je n’ai pas encore décidé si je devais me vexer ou le remercier. Dans le doute, je le laisse savourer ses proies tranquillement. » Archimède penche alors la tête sur le côté aux propos de Cassiopée et laisse filer un hululement joyeux quand elle dépose une grappe de raisins devant lui. Il effleure le premier grain du bout du bec avant de commencer à picorer, non sans laisser échapper des hululements de plaisir.

« Je crois que tu as illuminé sa journée là. » Je me fais attendrie à regarder mon Familier avant de souffler un nouveau rire. « J’aime autant ne plus te voir tuer tes goûteurs. A force, cela aurait fini par faire désordre dans la maisonnée. Et de toute façon, les trouve bien trop maigres à mon goût. Nourris-les davantage ou fais leur des gamelles. Sinon nous allons devoir débarquer nous-mêmes à la caserne pour les gaver. » Si je m’amuse de la situation, le vertige qui m’assaille soudain n’est pas que le fruit de mon imagination. Et il me faut bien quelques instants pour me remettre les idées en place, sous le regard inquiet de la jeune mage.

Je hoche la tête à ses propos, tenant le verre entre deux mains alors que je profite de son babillage pour me remettre les idées en place. « Oui c’est mieux. Ce n’était qu’un petit étourdissement, ne t’en fais pas trop Cassiopée. Je... » Difficile de mettre des mots sur tout ça en réalité alors que je pose le verre d’eau vide pour me saisir avec soulagement de la tasse de thé. J’ai un sourire malicieux quand elle évoque Tristan, avant de finir par lâcher la nouvelle. Un peu abruptement, il est vrai. Mais vu que je suis incapable de savoir comment gérer tout cela et j’avoue que j’ai un peu peur de certaines réactions. Je ne suis pas mariée et loin d’être en passe de l’être. Mais la joie spontanée de la mage m’arrache des larmes de soulagement tandis qu’elle recommence à parler à m’en faire tourner la tête. Et, sans réfléchir je me relève pour la serrer dans mes bras, soufflant, dans un murmure. « Merci… c’est… merci beaucoup. Ta réaction est juste parfaite. » Je la relâche, essuyant les larmes qui ont roulé le long de mes joues et je laisse filer un rire nerveux. « Un garçon ? Tu crois que je vais avoir un garçon ? Oh par tous les dieux c’est… trop pour moi. »

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 265
J'ai : 27 ans
Je suis : Outreparleuse au service de Liam d'Outrevent. Mage du Printemps.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent.
Mes autres visages: Chimène de Faërie
Les Mages
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Dim 9 Sep - 14:00

Cassie éclata de rire en voyant la tête que fit Solis en recevant la plume directement sur la truffe. Déjà qu'il louchait en temps normal, mais là ce fut bien pire. En représailles, le félin la fusilla de son regard torve avant de se débarrasser le plus dignement possible de la plume et d'affecter un air hautain tout en surveillant le volatile du coin de l'oeil. « Je sais a qui ira ma prochaine boule de poil. » susurra-t-il en lorgnant ostensiblement le mini hibou qui n'en avait cure. « Je ne fais pas la guerre a des oiseaux incapable de ramener une chèvre entière. » Cassie haussa un sourcil, amusée. « Vraiment ? » fit elle avec un demi sourire. Et là, croyez moi si un chat pouvait rougir, Solis ne s'en priverait pas !

Néanmoins l'idée de les manger donna une sensation très étrange de malaise et de dégout a la jeune mage, ce qui fit rire son invitée. « Non, ils sont bien trop squelettiques évidemment ! Remarque Sereine serait déjà plus goutue... » avant de rire tranquillement car il était évident qu'elle ne ferait absolument aucun mal au familier de Thomas ! « oh c'est un cadeau ne t'y trompe pas ! Ou alors il doit penser que tu ne mange pas assez....Mmmh...Ca c'est a moi de m'en occuper ! » conclus la jeune mage en claquant des paumes avant de gâter Archimède d'une grappe de raisin bien mûre. Ravie du contentement de l'animal, Cassie porta définitivement son attention sur Tara.

« Et bien si il est si facilement satisfait, il est le bienvenue lorsqu'il le désire. » affirma-t-elle avant d'étouffer un rire léger. « Le premier d'entre eux est toujours en vie ne t'en fait pas ! Et si tu savais tout ce que mon père a ingéré pour ne pas me vexer....En y réfléchissant, je crois qu'il entre en concurrence avec Thomas pour le rôle de survivant ! Soyons honnête, au départ, je ne savais absolument pas ce que je faisais, heureusement, il paraît que je me suis améliorée depuis le temps. » Un clin d'oeil souligna ses paroles avant que toute traces d'amusement de s'efface devant l'inquiétude. Tara vacilla et il ne fallut guère de temps à la jeune mage du Printemps pour se porter a son côté, la scrutant la mine soucieuse. « tu es sûre ? Quoiqu'il en soit au premier signe de malaise, je te renvoie dans ta chambre illico presto avec interdiction d'en bouger, je suis sûre que Tristan ne verra pas d'inconvénient a ce que je fasse quérir son médecin personnel pour toi. »  Et Cassie était parfaitement capable de mettre sa...simili menace a exécution. Remarquant que le teint de la jeune femme revenait à la normale, elle se détendit quelque peu. Enfin avant que Tara ne lui annonce une nouvelle propre a la faire grimper au plafond ! Oui, Cassie adorait les bébés, les enfants, après tout, elle était fille unique et que n'aurait elle donné pour avoir quelques frères et sœurs ! Enfin les Dieux en avaient décidés autrement, qu'importe ! Elle félicita Tara, s'inquiétant même déjà de ce que devait manger une future mère... « Pourquoi il y en a des imparfaites ? » questionna-t-elle avant de serrer Tara dans ses bras. « On se fiche de savoir comment cet enfant est arrivé ! Enfin si techniquement on sait...Non ce que je veux dire c'est que...Tant pis si la situation n'est pas parfaite pour toi, c'est toujours une grande joie ! » Prenant un coin de son tablier, Cassie entreprit de tamponner les larmes qui coulaient sur les joues de Tara. « Allons allons, tu sais que trop d'émotions...Ce n'est pas bon pour le bébé ? Enfin je crois, je te dirais que je n'ai absolument aucune expérience de la maternité mais si j'en crois mes tantes.... » Puis elle sourit. « Ou une petite fille aussi radieuse que sa mère ? Qui sait ! Seuls les dieux savent ! D'ailleurs, que dirais tu de m'accompagner a l'occasion au temple de Maari ? Histoire que ta grossesse se passe au mieux et attirer la bénédiction de la déesse sur l'enfant ? Qu'en dis tu ? On ira lentement de t'en fais pas, qu'on ne dise pas que je te fatigue ! »

_________________


il suffit parfois...
"Le printemps est arrivé, la belle saison, l'amour et la joie sont revenus chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 636
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Jeu 27 Sep - 11:34

Difficile de ne pas sourire devant le petit manège de Solis. Et je me rends compte à quel point j’ai bien fait de venir ici. Si cela s’apparentait plus à une fuite au premier abord, j’ai réussi à retrouver un semblant de sérénité, quand bien même tout semble se bousculer dans mon esprit. J’ai encore du mal à toucher cette réalité qui s’offre à moi, elle m’effraie tout autant qu’elle me fait espérer mais, pour l’heure, je me contente d’apprécier la douceur de cet instant, le sourire de cette cuisinière et la malice de son Familier. Que demander de plus après tout ? J’ai de la chance au fond, bien plus que je le mérite probablement. Surement même.

Et à la remarque de Solis, je ne peux m’empêcher de tousser un rire alors qu’Archimède se fait faussement outré et hulule en battant des ailes. « Oh, il en serait capable. Il mettrait juste beaucoup de temps. Et la chèvre sera en d’innombrables morceaux. » Si nous plaisantons à l’idée de dévorer nos propres Familiers, je sais pertinemment, tout comme Cassie, que jamais nous ne pourrions toucher à l’un de leur cheveu. Ou plume. Peu importe dans le fond. Ils sont une partie de nous et chacun de leur battement de cœur nous aide à respirer. J’ai un sourire alors que la jeune femme continue et je souffle, non sans malice. « Oh je vois. Il faudra donc que je songe à le remercier alors. Tu crois que le laisser déguster les proies suffit ? » Il m’est parfois difficile de savoir exactement ce que veut Archimède. Parce qu’il ne m’a jamais parlé. Je me suis souvent demandé si c’était normal ou pas, sans trop oser poser la question à qui que ce soit.

En tout cas, le dit volatile est en train de se régaler avec sa grappe de raisins et je lève les yeux au ciel avant de rétorquer, d’un ton amusé. « Oh non, il fait juste cela pour se faire passer pour une adorable boule de plumes. » L’idée d’imaginer la jeune femme en train de faire ingérer tout et n’importe quoi à son propre père me fait pouffer de rire, autant être parfaitement honnête. « Et pourquoi as-tu commencé à cuisiner de la sorte ? Enfin, par plaisir plus que par nécessité. Parce que c’est le cas non ? » J’avoue, je ne prends guère de plaisir moi-même à me retrouver derrière les fourneaux et je ne le fais que si je n’ai pas d’autre alternative. Mais j’avais été élevée pour tenir une maison, il y a bien longtemps de cela. Alors je sais le faire, à défaut de l’apprécier.

Sauf que le sujet m’échappe, comme tout le reste en réalité, alors que la tête me tourne. Ce n’est pas la première fois que j’ai un de ces malaises et je soupçonne qu’ils sont tout autant dus à l’inquiétude qu’au bébé. J’essaie pourtant de rassurer la mage, inspirant longuement pour me remettre autant que possible les idées en place. Autant dire que l’exercice est délicat mas j’arrive tout de même à esquisser un sourire. « Tristan m’a fait voir suffisamment de médecins pour une vie entière je crois. Et tu crois vraiment être capable de m’empêcher de bouger ou de sortir ? Comment t’y prendrais-tu ? » Mon regard se fait malicieux, même si l’inquiétude continue de grandir en moi. Mais j’essaie de la mettre de côté, devant cette joie sincère dont la jeune femme fait preuve. Elle me réchauffe le cœur, bien plus qu’elle ne doit en avoir conscience en vérité. « Oh que oui, il y en a des imparfaites. Et je sais que j’y aurais droit. »

Je lui rends son étreinte sans la moindre hésitation avant de hocher la tête, non sans un sourire un peu perdu. « La situation est… je ne suis pas sûre qu’elle aurait pu être plus propice quand j’y pense. J’étais persuadée que je ne pourrais jamais avoir d’enfant tu sais. Et j’ai du mal à croire que cela ait pu changer. » J’inspire longuement, retrouvant un semblant de calme même si je sens mes nerfs à vif. « Ce bébé risque de vivre encore nombre d’émotions avant de venir au monde. Je dois prévenir son père et tous mes proches. » Dont Tyr. A cette pensée, je sens mon cœur se serrer même si je continue de sourire à Cassie. « Tu aimerais avoir des enfants toi ? » Je ne sais pas pourquoi j’ai posé cette question mais, quand elle parle d’une petite fille, je me mordille la lèvre. Je ne sais pas ce que je voudrais, si je veux quoi que ce soit en fait. J’ai surtout peur mais, quand elle parle de l’accompagner au temple, je hoche la tête. « Pourquoi pas. Cela m’apaiserait peut-être. Et tu sais, je ne suis pas handicapée, je peux encore me mouvoir sans problème. Je ne sais pas ce qu’il en sera dans quelques mois par contre. » Je baisse les yeux vers mon ventre encore plat, un rien sceptique. Difficile d’imaginer les changements à venir pour être honnête. Je ne suis pas prête pour ça.

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ • Modo
avatar

Messages : 811
J'ai : /
PNJ • Modo
Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   Ven 2 Nov - 2:20

Sans réponse depuis plus d'un mois, RP corbeillé.
Envoyez un MP sous Géralt pour le sortir des archives. :oui:

_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les modératrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Ce sera pommes amande pour moi...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce sera pommes amande pour moi...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui sera assez courageux pour empêcher Janny de détruire la Brigade Noire
» Des pommes, des pommes !!! Mais pour qui ? Maximus bien sur !!!
» Compote de pommes aux amandes
» « La mission sera accomplie et le mandat respecté », affirme Michel Martelly
» Jean Claude Duvalier sera jugé pour corruption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archivum des RP-
Sauter vers: