AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 565
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...   Lun 23 Avr - 20:52


 
Livre III, Chapitre 1 • D'Accord et de Chaos
Tara Mille-Visages & Merle Consent

 
La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...

 

 

• Date : 12 février 1003
 • Météo (optionnel) : L'air est doux et le soleil brille
 • Statut du RP : privé
 • Résumé : Tara, revenue depuis quelques jours à Lorgol, se décide enfin à aborder Merle pour lui annoncer ce qui, normalement, devrait être une bonne nouvelle. Même si elle n'y croit pas encore totalement.
 • Recensement :
 
Code:
• [b]12 février 1003[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3627-la-fleur-de-l-illusion-produit-le-fruit-de-la-realite]La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...[/url] - [i]Tara Mille-Visages & Merle Consent[/i]
    Tara, revenue depuis quelques jours à Lorgol, se décide enfin à aborder Merle pour lui annoncer ce qui, normalement, devrait être une bonne nouvelle. Même si elle n'y croit pas encore totalement.
   

 

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   




Dernière édition par Tara Mille-Visages le Lun 30 Avr - 19:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 565
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...   Lun 23 Avr - 20:53

Depuis combien de temps suis-je en train de le fixer, dans l’ombre, un sourire incertain flottant sur mes lèvres ? Difficile à dire. D’autant que j’ai passé la journée ou presque à le chercher. Bon, en vérité, j’ai passé près d’une heure devant sa porte, à ne pas oser frapper, à ne pas savoir comment aborder la chose. Est-ce que je dois être naturelle ? Est-ce que je dois lui annoncer rapidement ? Mettre les formes ? Est-ce que je me pose trop de questions ? … c’est bien la certitude que j’ai en vérité. Je tousse un rire, effleurant mon ventre encore plat alors que j’observe le père de cet enfant dont j’ai encore du mal à accepter la réalité.

Je suis revenue depuis quelques jours déjà et j’ai réussi à soigneusement éviter tout le monde, ma magie étant des plus instables. Et il semblerait que cela n’ira pas en s’arrangeant et que je vais devoir commencer à prendre les mesures nécessaires. Qui comprennent l’abandon de mon masque habituel, notamment devant Tyr. Peut-être est-ce le moment de tout lui dire, que je ne pourrais pas trouver d’occasion plus propice. Mais j’ai tellement peur. Et l’annoncer à Merle, même si je n’y crois pas vraiment, me semble plus facile.

J’ai fini par frapper à sa porte avant d’éclater nerveusement de rire quand j’ai réalisé qu’il n’était pas là. Autant dire que je me sentie pour le moins ridicule. Pour autant, décidée à lui annoncer aujourd’hui, je suis partie à sa recherche, me renseignant auprès de ses garnements qui ont été ravis de me délester de quelques pièces pour me donner des informations parfois douteuses. Mais, à force de chercher et grâce à un Archimède qui ne s’éloigne plus guère depuis que j’ai appris la nouvelle, j’ai fini par découvrir qu’il est en train de se promener le long des canaux. J’ai un sourire à cette découverte, songeant que cet endroit symbolise pour moi à merveille Lorgol et tout ce que cette ville m’a apporté.

Je laisse filer quelques instants avant de me décider et de m’avancer dans sa direction. Archimède ne se fait pas prier et se pose directement sur son épaule en hululant joyeusement et je pose ma main sur son bras en soufflant, d’un air taquin. « Tu sais que tu es difficile à trouver. J’ai dû me ruiner pour avoir des informations et tes garnements m’ont envoyée un peu n’importe où. Je suppute une conspiration de leur part quand ils ont réalisé qu’ils auraient des pièces de ma part. » Je me mets sur la pointe des pieds pour l’embrasser sur la joue. « Je suis contente de te voir. Tu m’as manqué durant mon absence. Je n’avais personne pour me flatter éhontément et se moquer de mon chapeau. » Je lui désigne le petit chapeau que j’ai déniché pour l’occasion, histoire de nous remémorer tous les deux un des instants importants que nous avons pu partager et j’hésite avant de reprendre, passant mon bras sur le sien. « J’espère que tu n’es pas trop occupé. J’ai envie de passer du temps avec toi. » Est-ce que je dois me faire plus sérieuse ? Lui dire que nous devons parler ? Que j’ai peur d’avoir perdu l’esprit pour de bon depuis que je crois être enceinte ? Et si c’est le cas, que pourrait-il bien faire de toute façon ? Je me rends compte que je tremble alors que je voulais avoir l’air détendue, sure de moi. Pour lui prouver que je ne suis pas faible et que je saurais m’occuper de mon enfant. De notre enfant. Quand bien même, en cet instant précis, je n’en suis pas du tout persuadée. Alors, le regard que je lui jette est bien moins assuré que je le voudrais tandis que j’espère qu’il me dira bien être disponible pour moi, pour m’écouter, pour parler et, surtout, pour accepter que, dans quelques mois, ma vie va changer. Et la sienne, s’il le souhaite vraiment.

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 295
J'ai : 47 ans
Je suis : Voleur - Maître du Charme au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Au Fils de l'Ombre
Mes autres visages: /
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...   Jeu 17 Mai - 19:46

Qui a dit que le Maître du Charme devait sans cesse être entouré ? Bon soit, je reconnais que j’apprécie davantage avoir de la compagnie qu’être seul, mais qui puis-je ? J’ai grandi ainsi, en étant entouré, de ma famille, puis de mes amis, j’y ai pris goût. Et j’aime avoir un public il est vrai, quand bien même est-ce seulement des enfants que je parviens à faire rire par quelques sottises. En vérité, il m’arrive même souvent de préférer être entouré de mômes plutôt que d’adultes barbants et menteurs… même si mes garnements peuvent l’être tout autant, ce n’est pas pareil, ils ne mentent pas sur les mêmes choses… Et puis, encore faut-il arriver à baratiner le baratineur en chef, et ils sont rarement assez doués.
Tout cela pour dire qu’il m’arrive donc d’aimer la solitude, de chercher à m’éloigner un peu de tout ce brouhaha incessant et continu.  Et si à première vue, Lorgol semble grouillante de vie et sans repos, ce n’est le cas partout. Certains coins, certaines ruelles, certains lieux sont souvent déserts pour peu que l’on y vienne à la bonne heure. Et les canaux en sont le parfait exemple à cette heure-ci. Evidemment, la moitié des gamins connaissent mes habitudes, mais s’ils savent où me trouver, ils ont aussi appris à ne pas venir m’y déranger. Sans doute pour cela que je parviens à voler quelques heures par-ci par-là et que je me retrouve à déambuler le long du fleuve sans aucune difficulté depuis tout à l’heure.

Je souris, perdu dans mes pensées, observant ces lieux et horizons que je connais pourtant déjà par coeur mais qui restent toujours aussi beaux à chaque fois que je les regarde. Et je sursaute presque quand l’oiseau vient se poser sur mon épaule, avant de reconnaître Archimède. Je le gratouille sur la tête tout en me retournant pour voir Tara se diriger vers moi. Mon sourire s’agrandit en la voyant et je souffle un rire en l’entendant.

« Le Maître de la Stratégie qui se fait avoir par une ribambelle de gamins, voilà qui ferait les chous gras de la gazette du coin… Un Maître tel que toi ne devrait pourtant pas se faire avoir par quelques enfants, ne crois-tu pas ? Mais je suis heureux de savoir qu’ils ne me vendent pas si aisément, même à toi… quand bien même as-tu sans aucun doute raison et qu’ils n’ont fait que vouloir exploiter le filon... » Je me penche un peu alors qu’elle m’embrasse sur la joue, souriant de plus belle et hochant la tête en avisant ledit chapeau. « Chapeau de voyage on ne peut plus splendide qui plus est ! » J’effleure sa joue de ma main et reprends doucement. « Tu m’as manqué aussi. Et je vais devoir rattraper le temps perdu pour te flatter éhontément, c’est cela ? » Je la fixe, haussant un sourcil, me faisant ouvertement curieux. Qu’elle hésite à me tenir compagnie est une chose, j’étais seul, je peux vouloir le demeurer. Mais elle devrait savoir sa compagnie ne me dérange jamais… J’esquisse un sourire alors que quelque chose semble la titiller. « Je suis débordé ma chère, mais je saurais faire une exception pour toi. » Je pose ma main sur la sienne, son bras sous le mien, et je reprends lentement la route. « Je suis toujours heureux de passer du temps en ta compagnie, tu le sais… » Je lui jette un coup d’oeil et soupire exagérement. « Mais vas-tu te décider à me dire ce qui te tracasse au point de te faire fuir ainsi ?... Ton voyage s’est bien passé ? As-tu trouvé des réponses à ce qui obscurcit ton regard et qui ne peut même pas être dévoilé au si cher et si vieil ami que je suis ? »

Je lui souris doucement. Elle me dira bien ce qu’elle veut, et elle le sait. Je tiens juste à lui rappeler qu’elle peut compter sur moi. Et je suis un peu curieux oui… Ou beaucoup même…

_________________


Tous les enfants ont du génie, le tout est de le faire apparaître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 565
J'ai : 37 ans
Je suis : Voleuse - Maitre Stratégie au sein de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Le fils des Ombres
Mes autres visages: Bastien
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...   Sam 19 Mai - 21:56

Je devrais être heureuse, radieuse même. Il paraît que c’est un qualificatif qui sied souvent aux femmes dans mon état. Mais, depuis que je suis au courant, depuis que je commence vaguement à me dire que c’est peut-être vrai, que je n’ai pas perdu la tête pour de bon et que dans quelques mois je pourrais tenir un petit être dans mes bras, les questions se bousculent. Elles s’entrechoquent, au point de me faire perdre un peu pied… beaucoup même, ne nous leurrons pas. Je sais que je dois parler à Merle, le principal concerné. Mais aussi à Tyr. Et, en vérité, je crains bien plus le second que le premier. Au pire, Merle ne voudra rien avoir à faire dans cette histoire. J’en serais chagrinée, ne nous leurrons pas, mais je saurais faire face. Pour Tyr, c’est encore autre chose.

Alors, j’ai commencé par le plus facile à gérer. Si l’on peut dire cela comme ça. Parce qu’en le voyant de loin, je sens déjà mon cœur qui se serre alors que j’imagine ses possibles réactions. Je m’arme pourtant de mon plus beau sourire, prête à affronter une tempête qui n’arrivera peut-être même pas. J’avoue que, si je n’ai pas la moindre idée de la façon dont il va réagir, son rire me réchauffe. Nous sommes amis et nous le resterons non ? Je ne demande pas plus. « Le Maître de la Stratégie n’est pas au mieux de sa forme ces derniers temps, il y a peut-être un lien. En tout cas, ils n’ont aucune pitié et ma bourse entière n’a pas réussi à me faire savoir où tu étais. Tu peux être fier d’eux en tout cas. Par contre, ils ont cédé devant mon regard brillant et mon air perdu. A croire que le Maître du Charme les influence plus que ce qu’on pourrait croire. » Au reste de ses propos, je pouffe un rire avant de faire mine de lui faire une révérence avec mon chapeau, l’inclinant devant lui. « Je t’en remercie. Je sais que je suis d’une rare élégance. Je suis juste déçue de ne pas avoir trouvé la même chose pour Archimède. » Mon Familier a repris son envol, voletant autour de nous joyeusement, ne s’arrêtant que rarement. « Oh, je t’ai vraiment manqué ? Je ne pensais pas. Mais je t’autorise à me flatter en tout cas, juste pour m’assurer que tu n’as pas perdu la main évidemment. »

Mais il se rend bien vite compte que je ne suis pas comme d’habitude. Il ne sait pas à quel point, bien entendu, mais il me connaît assez bien pour se faire une idée sur le fait que quelque chose cloche. « Débordé ? Qu’as-tu donc comme grands projets aujourd’hui ? » Je me cale contre son épaule, réprimant un soupir de soulagement alors qu’il accepte tout de même de faire route avec moi. Je ne sais pas comment lui dire les choses, comment trouver les mots ? Je déglutis alors qu’il soupire exagérément et je me fige, l’arrêtant un peu brusquement alors que nous sommes sur un petit pont de bois. Je relâche son bras pour m’accouder sur la rambarde et je laisse filer un silence, incapable de le regarder en face. Avant de finir par souffler, à mi-voix. « Je suis allée en Lagrance. Voir mon ami Tristan d’Amar. Je… j’étais terrorisée. Ma magie fait… enfin elle part dans tous les sens et je ne comprenais pas pourquoi. J’ai eu peur que la maladie qui nous a touchés cet été soit revenue... » Je soupire alors qu’Archimède se pose à côté de moi et picore doucement ma main. « J’ai eu peur de perdre de nouveau notre lien... »

J’effleure doucement les plumes de mon Familier avant de reprendre, d’une voix tremblante. « J’ai vu plusieurs personnes… et visiblement le verdict est sans appel. » Une nouvelle inspiration alors qu’Archimède bat joyeusement des ailes. « Je suis enceinte Merle. » Je me tourne vers elle, les larmes aux yeux et je déglutis avant d’ajouter dans un rire. « Et avant que tu ne poses la question. Oui, c’est toi le père. » Et je guette sa réaction, me mordillant la lèvre inférieure, partagée entre l’euphorie qui me vient à chaque fois que je songe à ce qui m’arrive et cette peur panique que tout soit faux et que je finisse par me réveiller sans rien. Comme tout cela n’était qu’un merveilleux rêve. Celui de trop probablement.

_________________

   

   
   
   
   
   
   
   
   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: Lorgol aux Mille Tours :: Ville Basse-
Sauter vers: