AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Narcisse de Croquelune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étranger
avatar

Messages : 80
J'ai : 25 ans
Je suis : Marquis de Croquelune, artiste (statuaire surtout, mais un peu touche-à-tout)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et par de fait celui qui se trouve sur son trône.
Mes autres visages: -
Étranger
Message Sujet: Narcisse de Croquelune   Lun 14 Mai - 23:35



Dekhaër présente

Narcisse
de Croquelune

Luca Sguazzini

« Celui qui se transforme en bête se délivre de la souffrance d'être un homme. »

Tout homme a des hauts et des bas. Dôté de qualités et de défauts, qui parfois vacillent, s'apaisent, s'intensifient au fil des situations et des humeurs. Chaque être a sa part de dualité, et Narcisse n'y fait pas exception, bien au contraire, étant particulièrement caractérisé par celle-ci. Ainsi, il alterne des moments d'excentricité notable et de profonde dépression, les changements pouvant durer quelques minutes ou plusieurs semaines. Profondément meurtri en son âme, c'est un lunatique soumit à ce qu'il appelle son "Sombre Passager". Ses consommations excessives ne font rien pour le stabiliser, bien entendu.

Cela se sent dans son attitude, ce quelque chose de félin où nonchalance et assurance se côtoient et se mêlent. S'y ajoute une indolence, un détachement de tout, une désinvolture certaine. Cela ne veut pas dire qu'il est éteint, loin de là. C'est un artiste intuitif et spontané, un passionné persévérant que son côté désordonné, dissipé et blasé ne saurait étouffer. Cependant, sous le masque parfois calme parfois exalté demeure une anxiété profonde, un perfectionnisme inatteignable qui le ronge et qui combiné aux tourments de ses tragédies le conduit à une forme très cielsombroise d'autodestruction.

Ce vide, le Croquelune tente de le combler comme il peut, notamment par sa part séductrice qui ponctuellement extirpe le solitaire indépendant à rechercher une compagnie aux mœurs aussi légères que les siennes. À cette fin, il peut parfois être manipulateur, ce dont il se prémunit lui-même car se montrant souvent assez rétif et indocile, irritable même si on le pousse de trop.

De nature curieuse également, Narcisse se souhaite observateur. Car même s'il ne désire pas tant se mêler aux autres, il aime l'opportunité d'en apprendre d'eux. À ce titre tolérant, il est de ces rares Cielsombrois qui n'aiment pas à marquer une nette différence entre la noblesse et la roture, sans doute également influencé par les années passées avec feue son épouse kyréenne. Il pousse cela encore pour tout ce qui pourrait sembler étranger. Quelque soit le Duché ou l'Empire dont vous veniez, que vous soyez savants, mages, ou rien de cela, Narcisse n'émettra pas de jugement sur ce point. Il est homme à ne pas aimer ces étiquettes, et s'il peut se considérer comme être supérieur, ce ne sera que d'un point de vue individuel et non par rapport à une quelconque caste ou provenance.



©️️ Dekhaër
Si l'on considère qu'un seul et même être ne peut avoir réalisé qu'un seul chef-d'oeuvre, si seulement il y parvient ; que peut dès lors espérer encore l'artiste qui a déjà concrétisé le sien ?



©️️ Dekhaër
Âge : son 25e anniversaire approche à grands pas !
Date et lieu de naissance : natif du 18e de mai de l'an 978, au castel de Porte-Brume, à Croquelune en Sombreciel.
Statut/profession : Marquis de Croquelune, artiste (statuaire principalement, mais touche-à-tout).
Allégeance : Sombreciel et par de fait celui qui se trouve sur son trône.
Dieux tutélaires : Sa marraine l'a placé sous la protection de Cerah, tandis que son père l'a poussé vers le culte de Morrigan par coutume familiale. Lorsqu'il a été en age de choisir où allaient ses propres prières, Asma, Mirta et forcément Le Destin y ont pris une place importante. Et parfois même, de glisser quelques mots à l'attention de Bramir et Syned...
Groupe principal : Les hérauts du renouveau.
Groupes secondaires : Noblesse / Savants




Prologue – Portrait de famille (977)


Le premier coup de pinceau donné à la fresque d'une vie l'est indiscutablement par ceux qui l'ont enfantée, aussi il convient ici de débuter cette histoire par une rencontre. Celle du Marquis Ezéchiel de Croquelune et de Rosalie de l'Ancre-Fleurie, par l'entremise d'Elise du Lierre-Réal, cadette du premier et amie de la seconde. Une rencontre simple, mais touchante.

Le Marquis différait en bien des choses de ses compatriotes, notamment sur le fait qu'il n'était pas particulièrement attiré par l'idée de la polygamie. Il ne la jugeait pas, mais ce n'était tout simplement pas ce qu'il souhaitait pour lui-même, bien plus tenté par le romantisme d'un couple fidèle et exclusif. Ses rêves de couple parfait avaient été sérieusement entamés par l'échec de son premier mariage, infertile, et qui avait provoqué une entente exécrable avec son épouse, les menant au divorce.

Rosalie quant à elle était une jeune femme aussi pure et belle que simple et douce. Une rêveuse qui était bien satisfaite de n'être point l'héritière du Comté familial, et qui n'espérait que voir un jour son Prince charmant l'enlever, et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Sa sensibilité, c'était en ses peintures et sa poésie qu'elle l'exprimait. Pas étonnant avec un tel caractère qu'Elise vit en elle une parfaite prétendante pour son frère, et lors d'une visite familiale arrangea la rencontre.

Dès leur première discussion, ils se plurent, se promirent de s'écrire. Et par échanges épistolaires, intérêt devint amitié, se changeant en déclarations enflammées. Forcément, ce qui devait arriver arriva, une main fut demandée et accordée, et un grand mariage fut célébré en Croquelune. Un amour passionnel, un couple fusionnel, aussi personne ne fut étonné que quelques mois plus tard, ce fut une grossesse que l'on célébra en le castel de Porte-Brume.


1 – La première strophe (978)


Le dix-huitième de mai de l'an 978, la famille vint à s'agrandir par la naissance d'un petit garçon, prénommé Narcisse. Bien entendu, ce fut sa mère qui décida de son prénom afin d'attester de ses origines lagranes, mais celui-ci ne fut pas pour déplaire à son père. L'enfançon fut également placé sous la tutelle de Cerah la Dorée par sa marraine, meilleure amie de Rosalie. Les semaines, les mois, les années s'écoulèrent alors paisiblement, bébé devenant un enfantelet possédant les yeux verts de maman et les cheveux bruns de son père, une saine répartition de leurs gênes quant au reste.

Les heureux parents se répartirent également parts de l'éducation de leur rejeton. En effet, outre les précepteurs, chacun ne manqua pas – dans une volonté de passer plus de temps avec leur enfant mais aussi dans un souci de transmettre une forme d'héritage – d'apporter sa pierre à l'édifice. La délicate Rosalie lui transmit ainsi son amour des arts, et tout particulièrement des mots et de la peinture avec laquelle elle le laissait souvent barbouiller, sourire bienveillant aux lèvres. Ezéchiel pour sa part chercha plutôt à lui transmettre ses valeurs personnelles, et particulièrement l'amour de leurs terres et l'histoire de leur famille. C'est ainsi également qu'il le poussa à accorder ses prières à Morrigan, la Fileuse d'Obscurité, considérée comme protectrice de leur famille.

Difficile encore de dire ce qu'un tel mélange allait bien pouvoir donner, l'enfant absorbant pour l'heure le tout comme une éponge, heureux de faire plaisir à ses parents. Il apparut toutefois comme assez évident que l'enfant avait un certain talent pour les arts, y montrant de réelles dispositions et un intérêt certain. C'est ainsi que la décision fut prise de le confier dès sa dixième année à l'Académie de Magie et du Savoir.


2 – Sculpter son destin (988)


Quel moment terrifiant que celui de se rendre compte que l’on n’est que parfaitement moyen alors que l’on se pensait exceptionnel… Car bien sûr, lorsque l’Académie fut intégrée, Narcisse ne fut pas le seul enfant à disposer de quelques talents. Sur les cinq personnes qui composaient cette année le Cercle de la Pensée, il y avait de meilleurs auteurs, et de meilleurs peintres. Cela ne voulait pas dire pour autant qu’il était mauvais, mais la pilule n’en fut pas pour autant si simple à avaler. Heureusement, il s’y fit rapidement un ami. Servius Fier-Écu, un Belliférien atypique, préférant de loin la plume à l’épée. Issu d’une famille de pêcheurs, le garçon avait fait montre d’une intelligence rare qui l’avait forcément mené ici. Le revers de la médaille, c’était qu’il avait tant été martyrisé pour sa différence que son plus grand talent – l’art de manier les mots – peinait à s’exprimer verbalement, tétanisé qu’il était par sa timidité exacerbée et sa peur d’être jugé à nouveau.

Or, s’il y avait bien un défaut que Narcisse n’avait pas, c’était d’être victime d’un quelconque effarouchement. C’est ainsi que sous son impulsion ils commencèrent à discuter. Et si au début, l’intérêt du Croquelune tenait un peu de la pitié, il trouva en Servius un garçon fiable, fidèle et sincère. Son premier ami. Le seul même peut-être qui méritera jamais ce nom ! Ils se confièrent l’un à l’autre, s’entraidèrent, et allèrent jusqu’à partager leurs secrets. Les inquiétudes de Narcisse quant aux lettres qu’il échangeait avec ses parents, et où il sentait bien que tout ne semblait plus tout à fait rose en leur demeure. Mais aussi de l’intérêt porté aux boucles d’or de Vigdis…

* * *

Aaah, Vigdis de Gungnyr, éternel visage de ses premiers émois… C’est ainsi que Servius la définissait lorsqu’ils en parlaient. Ce dernier d’ailleurs n’avait pas l’air de beaucoup aimer ces discussions. D’après lui, cela ne durerait pas. D’après lui, elle n’était pas si exceptionnelle. D’après lui, en plus, les filles ça sert à rien. Mais bien sûr, Narcisse n’était pas de cet avis. Et quelque chose lui disait qu’il y avait là sans doute une pointe de jalousie de la part de son ami. Car dès lors qu’il portait son regard sur la petite blonde… ah, qu’y aurait-il bien à lui reprocher ? Troisième fille d’un baron kyréen, elle était discrète et humble, franche et… incroyablement belle à ses yeux !

Là où Servius se voyait philosophe, et le Croquelune peintre, Vigdis quant à elle se destinait au bas-relief. C’est ainsi donc que notre brun aux yeux verts s’intéressa peu à peu à la sculpture afin de se rapprocher d’elle. Passa plus en plus de temps en la bibliothèque de la pensée automnale – où il finit par dévorer bien des tomes, s’intéressant même à la magie de l’automne bien qu’il soit incapable d’en user – assouvissant autant sa curiosité que son désir de la voir plus et toujours plus. Remarquant son manège, et malgré les premières réticences du Fier-Écu, ils se rapprochèrent en effet, et ainsi duo d’amis devint trio où naîtront bien des regards, sourires et soupirs...

* * *

Trois années s’écoulèrent. Et Narcisse s’était donc trouvé deux passions qui le suivraient toute sa vie durant. La sculpture, où il développa un réel talent pour la ronde-bosse sur marbre. Son intérêt pour une fille lui avait donc ouvert la voie vers sa réelle vocation. De sa mère, il n’avait découvert le processus créatif que par l’ajout et l’addition de matière. Le procédé inverse le fascina tout simplement. Le sujet n’était pas créé par la matière, mais en sortait, en émanait sous les coups de burins. Son côté aventureux fut également comblé par la faible marge d’erreur… et, en un sens, cet aspect fut parfaitement retrouvé de même du côté de Vigdis. Car autant son amitié lui était précieuse, autant son rêve ne serait comblé que lorsqu’il pourrait la serrer dans ses bras… et la farouche kyréenne ne permettrait sans doute pas le moindre faux pas en la matière.

Depuis ce temps, elle ignorait encore l’intérêt du cielsombrois. Enfin… ses regards ne trompaient pas, mais la discussion en elle-même n’était jamais venue sur le tapis. Les conseils de Servius n’allaient de toute façon pas en ce sens, semblant clairement redouter la possibilité que Narcisse confesse franchement ses sentiments. « Ça ne marchera pas » disait-il. « Es-tu prêt à ruiner cette amitié ? » ajoutait-il souvent même. Alors, il l’écoutait, lui faisait confiance. Priait pour qu’un jour sa belle lui retourne ses sentiments. Asma, pour qu’elle unisse les artistes, que Vigdis remarque ses sourires et ses attentions, et lui inspire un amour réciproque. Mirta, bien sûr, pour que la passion naisse… et puis il était de Sombreciel, elle ne pouvait pas lui refuser ça, hein ? Et bien évidemment Le Destin, car un peu de chance ne ferait jamais de mal en la matière…

Et ce durant les nombreux mois qui s’étaient écoulés depuis leur rencontre, période au cours de laquelle le Croquelune avait également été particulièrement attentif à elle, ses goûts, son histoire, et tout ce qu’elle pouvait bien lui raconter jusqu’aux plus vaines banalités. Qu’elle aimait en ses œuvres toujours représenter au moins un papillon et une fleur, même si ce n’était que dans le plus futile détail. Qu’elle adorait les chats noirs mais que ses parents n’en avaient jamais voulu, et que plus petite elle s’était imaginée en collectionner sept. Ah, Narcisse était même capable de répéter par cœur les noms qu’elle leur aurait donné…

* * *

Et puis un jour, alors que Servius et lui étudiaient, leur spécialisation approchant…
- J’ai parlé à Vigdis...
Les émeraudes fixèrent le Belliférien qui venait de rompre le silence. Bon, qu’il lui ait parlé, rien d’étonnant. Ils étaient tous les trois amis, et il savait que la blonde appréciait beaucoup la droiture et la simplicité du Fier-Écu. Par contre, qu’il entame la conversation ainsi… Il y avait de quoi être étonné, peut-être même nourrir un peu d’inquiétude. Narcisse retint son souffle, attendant, son imagination débordante commençant déjà à partir dans toutes les directions alors qu’il observait son ami. Lui ne lui rendait pas son regard. Les yeux baissés, il avait même l’air mal à l’aise, voire même franchement contrarié. Mais plus un mot comme les secondes s’égrainaient.
- Allons ! Dis-moi !
C’est seulement que Servius releva le nez de son bouquin, lèvres pincées. Qu’il prit une profonde inspiration. Quelle terrible nouvelle allait-il lui annoncer ?
- Tu devrais discuter avec elle.
Mais de quoi ? La question muette sembla être perçue, ils se connaissaient bien après tout.
- Elle s’inquiète. Avec la spécialisation, elle a peur… hum… de ne plus nous voir. Enfin… je veux dire… de ne plus te voir…
Et derechef, de baisser les yeux, laissant Narcisse particulièrement étonné. Oui, c’était sûr, ils se verraient moins. Le sujet avait déjà été un peu abordé. Servius et Narcisse logeraient ensemble, et ne manqueraient pas de partager autant de temps que possible avec Vigdis, les amis se l’étaient promis. Alors pourquoi, pourquoi maintenant ? Et pourquoi cette précision ? Et face à l’absence de réponse, il répéta.
- Tu devrais lui parler… lui parler de… enfin, tu sais...

* * *

La discussion eut lieu, mais à jamais n’appartiendra qu’à eux. L’important est d’en retenir la finalité : ses prières avaient été entendues, les sentiments partagés en des lèvres scellées. Bien qu’à contre-cœur, Servius les avait rassemblés. Les semaines qui suivirent furent un peu étrange à ce titre d’ailleurs. Difficile de dire si le Belliférien était heureux pour eux, ou peiné pour une raison que Narcisse ne comprenait pas. Les deux sans doute, compte-tenu de ses réactions. Alors bien que sur son petit nuage, le Cielsombrois ne laissa pas pour autant tomber son ami. Continua de passer du temps avec lui, même s’il ne rêvait que d’avoir en permanence sa belle dans ses bras ! Et ainsi, la situation peu à peu se tassa. Ne redevint jamais vraiment pareille, forcément, mais la relation du trio évolua simplement.

Quant à sa spécialisation, porté par les muses de l’amour, il fit des progrès techniques notables, rendant son maître fier de son évolution. Mais tout ne pouvait être aussi rose et parfait, n’est-ce pas ? Son père ne lui écrivait plus ou presque, et lorsqu’il le faisait lui paraissait distant, sec même parfois. Ne se livrait sur rien, ne partageait pas grand-chose. Quant à sa mère… la pauvre n’en parlait jamais bien franchement et ouvertement, mais laissait entrevoir que Narcisse n’était pas le seul à avoir raison d’être peiné du comportement du Marquis…


3 – Retour en fanfare (993)


Deux êtres, serrés dans les bras l’un de l’autre. Une main glissant dans une chevelure dorée. Deux années de plus s’étaient écoulées, et malgré la réussite de leur cursus, l’heure n’était pas aux réjouissances pour ces jeunes gens. Chacun devrait à présent rentrer sur les terres familiales, et cela leur paraissait comme une déchirure inacceptable. Car si concernant Servius une solution simple avait été trouvée – le Fier-Écu rentrerait avec lui pour vivre à Porte-Brume, cela avait déjà été négocié et entendu – la situation était plus compliquée concernant le couple…
- Tu vas me manquer...
Lui souffle-t-elle la voix cassée, se blottissant contre lui autant qu’elle le pouvait. Et l’étreinte n’était pas que physique, comme il sentit son cœur en un étau qui lui fit perdre de vue certaines âpres réalités. Car un plan, il en avait un, oui. Présenter l’idée à son père, avant de s’adresser au Baron de Gungnyr. Mais tout s’envola face à la peine de sa précieuse moitié, son âme sœur, il en est certain. Alors, Narcisse entoure son visage de ses mains, posant son front contre le sien. Émeraudes et azures se mêlent et se reflètent, faisant écho à leur amour, et l’impulsif de ne plus écouter que son cœur.
- Non… non ! Je ne saurais tolérer de te causer cette peine, mon ange… Non, impossible, je ne l’accepterais pas. Vigdis de Gungnyr… Accepterais-tu de lier ta vie à la mienne, en devenant ma muse jusqu’à la fin des temps ? Mon tendre amour… accepterais-tu d’être ma femme ?
Il la sent tressaillir dans ses bras, mais ne lui laisse pas le temps de répondre. Le Cielsombrois se laisse tomber à genoux devant elle, tenant ses mains dans les siennes, poursuivant sa déclaration.
- Je veux que ton visage soit la dernière chose que je puisse voir avant de sombrer dans le sommeil où assurément tu peuples tous mes songes, et ce pour le plaisir de me réveiller et de te découvrir à nouveau, le cœur enchanté que ma vie avec toi n’est pas qu’un rêve.
Là, de prendre ses petites mains dont il vient déposer les doigts fins sur ses propres joues.
- Qu’importe que nous soyons jeunes. Qu’importe que nos parents ignorent encore nos intentions… Car en mon cœur, en mon âme, mon épouse tu es déjà… Je ne saurais aimer plus que je t’aime toi, tout comme je sais que personne ne m’aimeras jamais autant que toi… Vigdis… Sois mienne, et je serai tien, pour toujours !
Et enfin, il laisse le silence s’installer. La regarde, les yeux brillants, et son visage inquiet se peint d’un petit sourire lorsque les larmes de sa belle commencent à se décrocher de ses joues roses pour venir s’échouer sur Narcisse en contre-bas. Elle tremble, en larmes, et se laisse choir sur ses genoux face à lui pour le serrer aussi fort qu’elle le peut. La réponse n’est toujours pas venue, mais il l’enlace, lui rend son étreinte, à la fois affectueuse et passionnée. Et alors, un seul mot, solitaire mais possédant le pouvoir d’une légion, vient répondre à sa sincère déclaration. Un « oui » qui se gravera en lui, scellant leurs destins.

* * *

Des plis en conséquence furent envoyés. La réponse du Baron ne tarda pas, témoignant qu’il ne voyait pas cette alliance d’un mauvais œil, et qu’il attendrait donc retour du Marquis afin d’en négocier les termes. Mais ce dernier fit lettre morte. Ce fut Rosalie qui dès lors prit la plume afin de convier la jeune femme ainsi que l’ami de son fils afin que le couple de Croquelune puisse faire leur connaissance.
- Eh bien… le retour du fils prodigue…
Ces mots, sur un ton tranchant, furent les premiers qu’il entendit de son père après cinq années d’absence. Il resta interdit, Servius à quelques pas derrière – discret comme à son habitude – et la main de Vigdis serrée dans la sienne. Jamais il n’avait entendu son Marquis de père s’adresser à lui de la sorte – ni à quiconque, d’ailleurs. Rosalie en poussa un petit soupire, mais ne releva pas, se pressant plutôt auprès de son fils.
- Mon fils, vous m'avez tant manqué... quant à vous mes enfants, soyez les bienvenus ! Puisque vous êtes chers aux yeux de mon fils, vous l'êtes aux miens également !
Une sorte de petit grognement se fit entendre en fond, offrant un contraste saisissant avec la douce bienveillance de Rosalie.
- Les bienvenus, bah voyons… L’on recueille des animaux boiteux et abandonnés, et j’en suis spectateur en ma propre demeure. N’ai-je donc pas mon mot à dire ?
Rosalie l’en fusilla du regard. Un tressaillement de la douce main serrée dans celle de Narcisse, et le fameux « fils prodigue » d’en contracter ses mâchoires, prêt à riposter de l’affront fait à sa belle. Mais sa mère prit la parole la première.
- Mon époux… est-ce réellement ainsi que vous souhaitez accueillir le retour de votre fils ? Ce sujet qui vous gêne sera abordé, n’en doutez pas, mais j’aimerais vous suggérer de ne pas gâcher ces retrouvailles plus avant.
Ezéchiel s’empourpra de colère. Ses lèvres se pincèrent, avant de s’entr’ouvrir comme il sembla vouloir reprendre la parole, que Rosalie empêcha en levant une main, impérieuse. Un nouveau grognement, avant qu’il tourna les talons.
- Bien… pour l’heure, restons-en là… J’espère au moins qu’ils savent rester discret, et qu’ils sont propres… teh !
Toute la scène fut irréaliste aux yeux de Narcisse. Pétri de son bonheur, le voilà qui brutalement retombait sur terre. Sa mère l’avait bien prévenu à demi-mots, mais jamais il n’aurait pu estimer que la situation en était rendue à être à ce point explosive. Rosalie quant à elle reprit son air chaleureux, saisissant délicatement les mains de Vigdis dans les siennes.
- Venez, ma fille. J’ai hâte de faire votre connaissance. Quant à vous Servius, je vous laisse aux mains de mon fils, afin de vous faire  découvrir votre nouvelle demeure.
Pas un mot sur ce qu’il venait de se dérouler. Comme si cela était de la plus grande banalité. Et en effet, de ce que Narcisse en comprenait désormais, c’était le cas. Il devrait bien sûr discuter avec son père. S’assurer qu’il ne s’oppose pas à cette union. Mais pour l’heure, il en sera fait selon les désirs de Rosalie…

* * *

La colère d’Ezéchiel s’expliqua bien vite. Il avait jugé inadmissible de n’avoir même pas été consulté pour cette affaire de mariage. De l’apprendre soudainement, ainsi que l’emménagement d’un gueux sous son toit, et sans que celui-ci soit là pour faire le service, un comble ! Mais la sincérité de son fils le fit plier. Lors d’une discussion entre quatre yeux, Narcisse lui fit part de ses sentiments, et humblement requerra le pardon de son père. Ce dernier alors accepta de ne pas s’opposer au mariage, bien qu’il ne manqua pas de le mettre en garde sur l’illusion de l’amour et surtout son incapacité de perdurer, ce qui en disait long sur l’état de la relation entre ses parents. Cela le peina forcément, bien qu’il en fut déjà au courant, toutefois le principal était acquis, et une année plus tard des noces somptueuses et festives furent célébrées à nouveau à Porte-Brume !

Outre l’échange des bracelets, le couple décida également de laisser s’exprimer leur art sur leurs corps. En effet, chacun dessina pour l’autre un symbole emblématique, qu’ils se firent dès lors tatouer dans le dos à l’emplacement du corps. Pour elle, ce fut un loup hurlant à la lune, celle-ci montrant les marques d’une morsure, soit l’emblème de Croquelune légèrement remodelé et stylisé. Quant à lui, ce fut bien sûr un papillon volant en laissant derrière lui une traînée de fleurs, pied-de-nez quant aux remarques qu’il pouvait lui faire sur les particularités de ses œuvres.

Son père quant à lui ne fit plus aucune remarque désobligeante, que ce soit à l’égard de Vigdis ou de Servius, les acceptant pleinement en sa demeure après les excuses présentées par son fils. Mais l’entente avec Rosalie ne faisait que se désagréger, encore et encore…


Citation :
Notes hRP :
- le lien familial avec les Lierre-Réal (Elise de Croquelune (tante de Narcisse) épouse Vianney du Lierre-Réal => parents de Denys) a été vu avec JD Denys du Lierre-Réal ;
- le lien familial avec les Ancre-Fleurie (Rosalie de l'Ancre-Fleurie (tante de Jehanne) épouse Ezéchiel de Croquelune => parents de Narcisse) a été vu avec JD Jehanne d'Ansemer ;
- j'ai conscience que via la présentation, l'implication politique de Narcisse est quasi inexistante, et je sais que vous préférez que les personnages ne soient pas nobles juste pour être nobles mais qu'ils usent de leur noblesse. Je tenais donc à préciser que j'ai préféré cette optique pour la présentation afin de justifier qu'il soit inconnu/peu connu, et n'ait jamais été impliqué dans aucune trame. Cela changera par le RP, au gré des rencontres, où moi joueur ait bien l'intention de le faire prendre part aux affaires du monde en faisant usage de son titre et du pouvoir qu'il pourrait en tirer. C'est clairement une progression de jeu visée donc, et il ne restera pas indéfiniment Marquis "juste pour faire joli".



La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Une crainte, forcément. Trop de troubles déjà en nos terres pour que ce funeste tracas vienne encore s'y rajouter. Malheureusement à mon échelle je doute bien pouvoir y faire quoi que ce soit, mais heureusement, j'ai le sommeil lourd et ne sort que peu de mon antre...

Il y a un mort-vivant sur le trône d'Ibélène : l'empereur Octave a été tué, puis ressuscité. Que t'inspire ce genre de magie ; et que penses-tu d'Octave suite à cela ?
• Il est sur le trône. Il porte la couronne. Il respire, boit, mange... En somme, il m'a l'air tout ce qu'il y a de plus vivant ! Quant à cette magie, je ne puis que regretter de n'avoir pu en faire usage moi-même, fut un temps... dangereux cependant, et il est heureux que tous ne puisse en user, sans quoi plus personne ne connaîtrait jamais le repos. Très curieux cependant de rencontrer celle qui en est responsable...

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• En tant qu'ancien élève de l'Académie, je vois Lorgol d'un bon œil. De plus, la mixité que l'on y rencontre a toujours provoqué mon intérêt. Je ne crains donc pas la ville aux Mille Tours, et au contraire en garde un très bon souvenir.




Dans la vie, je m'appelle Dimitri. J'ai découvert le forum via ma Biquette d'amuuuuur et voici ce que j'en pense : univers complexe - ce qui est une qualité - avec énormément de lecture pour l'appréhender et des sujets parfois un peu difficiles à dénicher pour certains, mais le guide du débutant et le système de parrainage aident à palier à ça. La communauté semble adorable et accueillante, avec un niveau de RP général assez solide (quand je disais que la complexité était une qualité, ça pose déjà un tri en amont, héhé ^^). Le forum est actif, une certaine longévité et des intrigues fréquentes ce qui sont forcément de très bons signes d'un forum sain et bien géré. Et puis, la touche classe en plus : vous avez Biquette ! Et ça, ça cartonne !  :keur: .
Pour les inventés : Je ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.  




Récapitulatif

Narcisse de Croquelune

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Luca Sguazzini
♦️ Compte principal : Oui

♦️ Noblesse : Marquis / Croquelune / Sombreciel
♦️ Savoir : Pensée / Arts / Ronde-bosse sur marbre


_________________



Dernière édition par Narcisse de Croquelune le Mer 23 Mai - 17:16, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étranger
avatar

Messages : 80
J'ai : 25 ans
Je suis : Marquis de Croquelune, artiste (statuaire surtout, mais un peu touche-à-tout)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et par de fait celui qui se trouve sur son trône.
Mes autres visages: -
Étranger
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Lun 14 Mai - 23:36


Participants

Titre de ton test RP

Date



Ton RP ici.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 215
J'ai : 24 ans
Je suis : princesse d'Ibélène

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée - Eponine Aubenacre - Vira Sabir
La Noblesse
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Lun 14 Mai - 23:38

Bienvenue officiellement ici alors :haww:

Tu as un nom et un perso à croquer :sisi:

Bon courage pour ta fiche :siwi:

_________________





© Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles
avatar

Messages : 172
J'ai : 67 ans.
Je suis : Majordome de Castiel de Sombreflamme // Espion à la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fils des Ombres // Épines de la Rose
Mes autres visages: Bartholomé d'Ansemer
La Cour des Miracles
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Lun 14 Mai - 23:45

Bienvenue Narcisse :haww: Bonne rédaction de fiche, on a très hâte de jouer avec toi ici !

_________________
dialogue en #003366

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 1925
J'ai : 25 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
La Noblesse
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Lun 14 Mai - 23:46

On m'a parlé de toi, ô mon sujet :hihi: Bienvenue ici, amuse-toi bien dans la rédaction de cette fiche et j'ai bien hâte de découvrir Narcisse un peu plus :haww:

_________________
Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Cour des Miracles • Modo
avatar

Messages : 457
J'ai : 30 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Castiel de Sombreflamme, Augustus d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
La Cour des Miracles • Modo
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Lun 14 Mai - 23:49

Bienvenue officiellement du coup ! J'ai hâte de voir ce que va donner ton perso. :siwi:

_________________


On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?





dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse • Modo
avatar

Messages : 687
J'ai : 28 ans
Je suis : duchesse de Lagrance

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Denys, mon époux
Mes autres visages: Séverine Belastre, Lancelot l'Adroit, Liry Mac Lir, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
La Noblesse • Modo
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 0:07

Han :han: Je suis choquée :sad: Je voulais plus de Lagrans :laa: Ce prénom trompeur :sad:

Bienvenue à toi! Bon courage pour ta fiche et amuse-toi bien parmi nous! :keur:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peuple
avatar

Messages : 1759
J'ai : 26 ans
Je suis : gitane et joaillière

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine, marquise de Sinsarelle, et Anthim, Roi des Gitans et duc d’Erebor
Mes autres visages: Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
Peuple
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 0:13

Un barbu. :siwi:

Bienvenue par ici!

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étranger
avatar

Messages : 80
J'ai : 25 ans
Je suis : Marquis de Croquelune, artiste (statuaire surtout, mais un peu touche-à-tout)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et par de fait celui qui se trouve sur son trône.
Mes autres visages: -
Étranger
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 0:37

Merci à vous pour l'accueil ! :**:

@Sixtine : à croquer, à croquer... c'est peut-être lui le grand méchant loup, qui sait ?  :siffle:
@Césaire : mais de même, en espérant que je ne sois pas trop trop rouillé.
@Castiel : en mal j'espère ? C'est que je ne voudrais pas décevoir ! :keu:
@Liselotte : moi de même ! Je n'ai pas encore lu les résumés des intrigues et donc je ne sais pas encore exactement jusqu'où je vais le pousser ce petit là, on verra bien, mais j'ai hâte d'en arriver au bout  :sisi:
@Marjolaine : héhé :angel:  Héritage de maman :P Pour un prochain perso peut-être  :coeur:
@Astarté : je me suis dit que l'artiste torturé glabre et pâle de type "vampire du XVIIIe" c'était peut-être un peu surfait, alors j'ai appelé la barbe de bûcheron à la rescousse, héhé :roc:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 5539
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham des Deux-Ancres, Joséphine Siguardent et Shahryar Khamsin
La Noblesse
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 0:40

Mon Dim d'amuuuuur :siwi:

Bienvenue :eheh: je vais bien m'occuper de toi :hihi: (bon ça passerait mieux dit avec Joséphine, mais c'est chiant sur téléphone 8D)

_________________










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Confrérie Noire
avatar

Messages : 1444
J'ai : 20 ans
Je suis : Apprentie Assassin au sein de la Confrérie Noire

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Sombregemme et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
La Confrérie Noire
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 6:56

Bienvenue officiellement par ici :siwi:

_________________









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 1661
J'ai : 37 ans
Je suis : Chevaucheur, Prince d'Ansemer, Comte de Vivécume.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Bartholomé d'Ansemer
Mes autres visages: Alice Libelle
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 7:34

Bienvenue officiellement ! Bon courage pour la fiche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnet du Chapitre • Version 3.2
avatar

Messages : 584
J'ai : 44 ans
Je suis : Adepte du Poison, apothicaire de la garde civile de Lorgol

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Confrérie Noire
Mes autres visages: Martial de Bellifère;Jehanne d'Ansemer;Amarante de Nacarat
Dragonnet du Chapitre • Version 3.2
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 7:56

Bienvenue fab :sisi: :vv: C'est trop bien les artistes. :sisi: :fan: (jedispasqueçaàcaused'Amarantemaisquandmême :arrow: ) Courage pour ta fiche :haww:

_________________

The ones who seek justice will pray for it all their lives. As far as the man can run from us we're following the trail of blood. Are you ready to walk the forbidden road, learn again what we tried to forget?
The dark can now take over you.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étranger
avatar

Messages : 80
J'ai : 25 ans
Je suis : Marquis de Croquelune, artiste (statuaire surtout, mais un peu touche-à-tout)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et par de fait celui qui se trouve sur son trône.
Mes autres visages: -
Étranger
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 12:05

Ouuuuh ma Biquette, quand tu m'parles comme ça j'suis tout chose ! :danseuse:

Merci à tous pour votre accueil ! :haww:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Admin
avatar

Messages : 1365
J'ai : 31 ans
Je suis : Apprenti-canonnier sur l'Audacia

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À Rhéa, et à l’Audacia. À la famille qui m'a recueilli dans l'Archipel.
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Grâce de Sombregemme, Tristan d'Amar
Le Pavillon Noir • Admin
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 12:50

Bienvenue parmi nous, Narcisse ! :siwi:

(Je ne doute pas que tu t'y plaises, étant ramené par Biquette :red: )

_________________



Aucun bateau n'a été blessé pour réaliser ce gif (non conforme à la réalité d'Arven). :arrow:

Couleur : capucine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 587
J'ai : 43 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages: Richard le Harnois - Tim l'Escampette
Les Mages
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 14:12

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !

(j'ai cru un instant que c'était 'Khal Drogo' :love1: et j'ai aussi cru au Lagran *patpatMarjo* )

Vive les mâles avec des muscles et le poil luisant ! :eheh:

_________________
Manaël : #339966 & Creska : #CC6666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 908
J'ai : 33 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Gustave et Lauriane de Faërie.
Mes autres visages:
La Noblesse
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mar 15 Mai - 21:03

Bienvenue :salut:

_________________
« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane : indianred / Eole : darkcyan



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étranger
avatar

Messages : 80
J'ai : 25 ans
Je suis : Marquis de Croquelune, artiste (statuaire surtout, mais un peu touche-à-tout)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et par de fait celui qui se trouve sur son trône.
Mes autres visages: -
Étranger
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Mer 16 Mai - 17:55

Merci encore ! :)

Au cas où la question se poserait, je pense que je devrais avoir ma présentation terminée pour fin du w-e (peut-être un peu plus, suivant l'avancée de certaines discussions qui doivent avoir lieu).

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peuple
avatar

Messages : 259
J'ai : 43 ans
Je suis : une artisane perlière, doublée d'une mère célibataire. Oh et, accessoirement, une fugitive recherchée.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Peuple
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Sam 19 Mai - 19:55

Bienvenue parmi nous :heart:
J'adore le prénom et le choix d'avatar !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Savants • Modo
avatar

Messages : 4045
J'ai : 25 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, ma famille et l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Géralt de Rives
Les Savants • Modo
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Sam 19 Mai - 21:58

Bienvenue, camarade cielsombrois :haww: Courage pour ta fiche et amuse-toi bien parmi nous :saute:

_________________

Melbren #E65C00 – Lichen #A3581B









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse • Modo
avatar

Messages : 1567
J'ai : 25 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
La Noblesse • Modo
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Lun 21 Mai - 3:38

Coucou Narcisse!
Je viens aux nouvelles! Tout se passe comme tu veux pour ta fiche? :cute:

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étranger
avatar

Messages : 80
J'ai : 25 ans
Je suis : Marquis de Croquelune, artiste (statuaire surtout, mais un peu touche-à-tout)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et par de fait celui qui se trouve sur son trône.
Mes autres visages: -
Étranger
Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   Lun 21 Mai - 3:46

Hello !

Oui, ça avance ! J'ai pris un peu de retard par rapport à mes prévisions à cause d'une fin de semaine un peu chaotique, mais je suis en train de bosser dessus là. Entre la rédaction, lecture et commentaires de ma merveilleuse marraine et les corrections qui s'en suivront, ça se terminera tranquillement dans les prochains jours ! :mimi:

@Quintille & Melbren : merci pour l'accueil ! :keur:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Narcisse de Croquelune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Narcisse de Croquelune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Frontières-
Sauter vers: