AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lena Jedidiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Mages
avatar

Messages : 199
J'ai : 12 ans
Je suis : Apprentie mage de l'automne (suggestion)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages:
Les Mages
Message Sujet: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 20:50



Mab présente

Lena Galiote
Jedidiah

Mackenzie Foy

«  Que ça te plaise ou pas, je suis une pirate, mais une jolie pirate ! »

Manipulatrice, menteuse, égoïste.
Râleuse, capricieuse, obstinée.
Rusée, curieuse, intelligente, réfléchie.
Perfectionniste, compétitive, fière, ambitieuse.
Sensible, susceptible, méfiante,  un brin paranoïaque.
Soignée, délicate, appliquée, ordonnée, maniérée.


Lena n'a que onze ans et pourtant déjà beaucoup de caractère.

Comme tout enfant, elle a appris des valeurs telles que l'honnêteté et le partage et elle ne les suit absolument pas. Cette petite est d'une habileté sans pareille en matière de mensonges. Elle ne passe pas son temps à raconter des histoires mais lorsqu'elle veut quelque chose, tous les moyens sont bons et elle sait particulièrement user de son charme et de ses talents d'actrice. Seule personne qui semble voir clair dans son jeu, sa grande-sœur, mais c'est juste qu'elle est immunisée aux petits yeux mouillés et aux grands sourires. Ses volontés n'ont aucune limite et quand sont trop déraisonnables ou irréalisable et qu'elle sait qu'elle n'aura aucune chance d'obtenir ce qu'elle désire, sa colère se déchaîne. On ne dit pas 'non' à une princesse, non mais !

Son mauvais caractère n'apparaît que peu souvent, ceci dit. Elle arrive très bien à faire la petite fille sage, elle est maligne, elle sait que s'énerver n'apporte rien, c'est pour cette raison que ce n'est que son ultime arme de défense. D'une manière générale, plus que maligne, elle est même intelligente. Elle comprend beaucoup de choses et d'une manière générale est curieuse d'apprendre. Si ses réactions manquent de maturité, ses réflexions en revanche sont très abouties et elle est une élève consciencieuse et intéressante.

Tout au fond d'elle, Lena manque de confiance en elle et c'est ce qui la pousse à tout faire pour être la meilleure. C'est néanmoins un idéal qu'elle n'atteindra jamais. Elle passe son existence à se comparer aux autres et ils auront toujours cette différence qu'elle interprétera comme un mieux. Persuadée qu'elle va être la risée des autres s'ils s'en aperçoivent, elle compense en jouant la fière et en simulant un excès d'estime de soi, c'est peut-être là le plus gros mensonge de sa vie. Elle ne veut en aucun cas paraître faible et craintive, toujours est-il qu'elle n'a pas l'assurance du reste de sa famille et ça la dérange beaucoup.

Le monde qui l'entoure n'est pas un monde de gentils, c'est aussi pour ça qu'elle n'a aucun scrupule à mentir et à désobéir. Elle se sent constamment jugée, imaginant le rire sournois de sa grande-sœur à chaque fois qu'elle fait quelque chose qui pourrait lui sembler stupide. Elle est d'une grande sensibilité, avec ses bons comme ses mauvais côtés : elle en tire de la créativité, de l'instinct et une perception accrue de ce qui l'entoure, mais aussi une susceptibilité qui pourrait s'avérer irritante si elle communiquait sur ce qu'elle ressentait. Elle ne fait pas confiance facilement, sachant que les gens autour d'elle ne sont pas forcément bienveillants et consciente d'être elle-même d'une fiabilité contestable, elle ne supporterait pas qu'on se joue d'elle comme elle se joue des autres.

Seuls ses rêves de noblesse ne sont pas entachés par cette sombre vision du monde. La cour est un milieu qu'elle idéalise beaucoup, au point d'en perdre tout ce qu'elle sait et ce qu'elle craint des Hommes. Elle aime jouer à la princesse et fait tout pour y ressembler. Beaux vêtements, bijoux à l'excès, manières exagérées et politesses en décalage avec ses origines, tout est bon pour avoir l'air de ce qu'elle n'est pas. C'est aussi sa manière de continuer d'être une enfant, car tant que cette utopie existera, il lui restera une part d'innocence. Beaucoup la trouvent donc ridicule, mais lorsqu'ils se moquent de ses révérences, ce sont eux qui ne comprennent rien, se dit-elle. En parlant de révérences, elle s'est beaucoup entraînée pour en faire de gracieuses, elle est d'une patience à toute épreuve pour ce genre de choses. Elle s'est aussi essayée à la danse, au chant, à la broderie et même à la composition florale, en somme, toute activité bien féminine ou bien niaise, d'après les mauvaises langues.



© Mab
Toutes les couleurs sont belles !
Les robes pourpres, émeraude, noires, beiges, écarlate, bleu marine ou même jaune d'or sont plus magnifiques les unes que les autres. Au dessus de ça, il y a le rose. LES roses ! Toutes les teintes de roses ! J'adore le rose et j'adore tellement le rose que j'en mets de partout ! Des rideaux roses, des tables roses, des poneys roses, des cheveux roses ! Depuis que j'ai accès à de la peinture et à de la teinture, je donne au monde un peu plus de goût dans ses couleurs.



© Mab
Âge : 12 ans
Date et lieu de naissance :  2 juillet 989 à Lorgol
Statut/profession : Elève à l'Académie (Automne : suggestion)
Allégeance : Mes parents, par extension ceux à qui ils prêtent allégeance eux-mêmes et certainement pas à Lou-Ann !
Dieux tutélaires : Valda l'Etoile par mes parents, Alior l'Adroite par ma marraine mais Iridia la Chatoyante c'est ma préférée
Groupe principal : Les pourparlers
Groupes secondaires : Peuple / Mages


« Je suis belle, noble, j'ai de longs cheveux bruns, je suis... Marjolaine du Lierre-Réal ? Sixtine d'Ibélène ? Ou peut-être... Alméïde d'Erebor...
- Regarde à la page 57, je sais qui tu es !
- … Pouah  Kévina de Trouffignon ! Non ! Aucune chance !
- Si, moi je trouve que tu lui ressembles !
- Va-t'en, Lou-Âne ! Tu joues même pas, toi d'abord !
- Hihihi...
- Je suis Mélusine de Séverac ! Et toi, Lucy, tu es ma domestique. Brosse moi les cheveux.

Femmes d'Arven, d'hier et d'aujourd'hui, probablement le livre que Lena a le plus feuilleté. Ce n'est pas l'ouvrage le plus distrayant, ni même le plus documenté. Il n'apprend presque rien sur les familles nobles, mais il est pourvu de larges gravures, reproductions de réels portraits de la noblesse d'Arven. Chaque page mentionne le nom et le duché d'appartenance des figures qu'elle présente. La fillette peut passer des heures devant la même illustration en rêvant d'être à la place de n'importe laquelle de ces dames, puis elle vole leur nom et prétend que c'est d'elle qu'il s'agit. Parfois, elle regrette de n'être que fille de pirates.

Lena voit le jour à la Taverne de la Rose, comme sa sœur avant elle, comme sa sœur et son frère après elle. Nous sommes présentées quelques années plus tard et je deviens la plus chouchoutée des poupées de Lorgol. Je me fais appeler Mélusine : Lena trouve que c'est un prénom magnifique car il appartient à une dame tout aussi magnifique et qui s'habille comme une princesse, qui plus est. La Taverne n'est pas le lieu le plus confortable pour des demoiselles telles que nous mais ma jeune maîtresse s'obstine à apprécier cet endroit. Elle est bien plus délicate que le reste de sa famille - c'est à se demander s'il s'agit bien de sa famille ! - et pourtant, elle l'aime tellement qu'elle est prête à abîmer la plus jolie de ses robes pour avoir la chance de l'accompagner sur l'Audacia.

Pourtant, je le remarque au fur et à mesure qu'elle me le confie, les déceptions s'enchaînent. Ses parents sont souvent en mer et lui manquent terriblement. C'est une nourrice qui s'occupe des enfants et elle l'aime de tout son cœur, mais ce n'est pas sa maman. Pour compenser, elle imagine vivre au palais, peu importe le palais, elle est bien loin des conflits faë et ibéens. On lui offre de jolies choses, c'est une manière, pour ses parents, de montrer que même lorsqu'ils sont loin, ils pensent à elle. Ces présents, elle les accueille avec un certain enthousiasme et pendant un temps, je peux voir à nouveau un sourire radieux illuminer sa bouille innocente d'enfant gâtée. Mais il disparaît bien vite et laisse juste place à des jeux sans âme.

Sa sœur, qui est un être absolument brutal et grossier, s'adapte bien à ce monde. Taverne, pirates, bagarres. Tout ça lui parle bien, à cette diablesse ! Je m'étonne toujours lorsque Lena m'avoue, d'une voix minuscule – car elle ne peut pas prendre le risque d'être entendue, il en va de son honneur – qu'elle aurait préféré lui ressembler. J'ai beau être là pour la consoler, elle se sent très seule et perdue. Parfois, elle part à l'aventure, lors de rares moments de complicité avec Lou-Ann, elle imagine qu'elle aussi est une pirate impitoyable. Mais la réalité la rattrape bien vite, elle se rappelle alors qu'elle est bien trop peureuse et bien trop fragile. Je voudrais lui dire qu'elle a de nombreux atouts, que son intelligence, sa sensibilité, son imagination et sa volonté sont des forces tout aussi importantes. Elle est loin de manquer de caractère, elle sait user de ses charmes pour amadouer le plus cruel des pirates, elle arrive toujours à obtenir ce qu'elle veut et elle a une idée précise des choses. C'est plutôt Lucy qui devrait être perdue au milieu de ces deux fortes têtes !

La venue de sa petite sœur est une grande joie pour elle, comme le sera plus tard celle de son petit frère. Elle a enfin quelqu'un pour l'aimer, me dit-elle. Et moi alors ? Je sais bien que ce n'est pas pareil, mais j'existe et je suis là ! Heureusement, c'est toujours moi sa partenaire de jeux préférée. Quand elle grandit un peu, Lucy devient plutôt sa servante, ce qui est moralement discutable, mais ma foi, bien pratique – et je ne suis pas là pour juger ma maîtresse, ô combien manipulatrice et capricieuse soit-elle. En grandissant d'ailleurs, Lena prend de plus en plus conscience du pouvoir qu'elle a sur les gens et surtout, hésite de moins en moins à s'en servir. Elle comprend qu'elle n'aura jamais la force et le courage de son aînée mais qu'elle peut se battre à sa façon et elle commence enfin à apprécier ce qu'elle est.

Maman est intransigeante sur l'éducation de ses enfants et c'est un moyen pour Lena de prendre encore de l'assurance. Elle et patiente et elle écoute, elle apprend vite à lire, écrire et compter, elle se renseigne d'elle même sur l'histoire d'Arven en s'abreuvant d'anecdotes sur les personnalités de la noblesse. Elle s'applique à écrire et fait preuve de beaucoup de curiosité, dans un premier temps pour énerver sa sœur qui ne parvient pas à rester concentrée aussi longtemps mais aussi parce qu'elle est heureuse de se livrer à une activité calme où pour une fois c'est elle qui domine. Cette compétition perpétuelle est usante, elle est persuadée de ne pas être l'enfant que ses parents auraient voulu avoir, elle voudrait les rendre fiers mais elle sait que c'est Lou-Ann qu'ils préfèrent. Lucy est aussi objet de convoitise, et lorsque sa petite sœur la suit elle, c'est une petite victoire pour Lena.

Petit à petit, je deviens moins importante, ou plutôt d'une importance irrégulière. La petite devient grande et je ne suis qu'un écho d'enfance auquel elle s'accroche quand elle ne veut pas grandir. Son regain d'intérêt pour moi est malheureusement provoqué par une tragédie. Lena n'a que dix ans lorsqu'elle pleure sa marraine Lisbeth, une dame aussi noble que belle, à qui elle tenait beaucoup. En plus de la perte en elle-même, c'est la violence des circonstances qui la brisent. Alors là, j'ai droit à beaucoup de câlins, beaucoup de pleurs, beaucoup de colère. Elle perçoit la cruauté des gens et l'injustice du monde et ne se détachera jamais de cette vision. Je voudrais pouvoir lui dire que mener sa propre existence et ne pas se laisser abattre est une forme de lutte contre la fatalité, je voudrais lui dire de continuer à vivre et de grandir comme l'aurait voulu sa marraine. Mon petit cœur, ma petite bouche de porcelaine n'ont pas cette force, je ne suis que l'auditrice silencieuse de ses confidences remplies de larmes.

Une année passe et elle passe à autre chose avec beaucoup de difficulté, il faudra encore un peu de temps pour qu'elle puisse connaître à nouveau des instants de bonheur et encore, elle gardera toujours cette pointe amère dans son âme. L'automne vient et elle découvre enfin là où est son vrai talent. Alors qu'elle devient femme, elle se révèle mage et je tombe peu à peu dans l'oubli. Elle a à présent onze ans et ses pouvoirs se sont manifestés trop tard pour lui faire passer cette année à l'Académie. Mais quelque chose à changer, elle a grandi d'un coup et je disparais de sa vie. Je pense que même si elle débute, elle pourrait impressionner le jury de l'Académie lors des prochains entretiens. Elle est douée, c'est ce que j'ai toujours voulu lui dire, ce n'est pas parce qu'elle a mis longtemps à trouver sa voie qu'elle vaut moins que les autres. Elle me néglige déjà mais une fois là-bas, elle aura toutes les raisons de me laisser à la maison. Toute seule, sur une étagère.

C'est le malheureux destin de toute poupée, j'imagine.

---------------------------------------------------------------------

Un livre se ferme mais ce n'est pas pour me déplaire. Certes, je ne suis qu'une poupée qui prend la poussière mais du coin de mon œil de verre, j'ai pu voir dans ma chambre défiler des quantités d'émotions fortes et nous savons pourtant que c'est plutôt le calme qui caractérise notre chère grande amie.

Oh, elle a bien le droit d'être excitée par un peu d'indépendance en vue d'une sortie sans ses parents au Carnaval de Lorgol et bien entendu, vu la façon tragique dont s'est déroulée sa fin de soirée et les mois qui ont suivi, je comprends son chagrin et sa colère. Mais elle a cassé des choses ! Grands dieux ! Elle a insulté sa mère ! Pas devant elle, mais devant moi, ce qui est pire parce qu'elle le pensait. Et surtout, surtout, elle m'a mise au fond d'un coffre pour me cacher de son... ami... Que se passe-t-il avec cet enfant ? Je ne la reconnais plus !

Parlons-en de cet ami : cette fripouille de voleur qui, alors qu'elle purgeait sa punition bien sagement enfermée dans sa chambre, est allé à maintes reprises l'inciter à ne pas respecter la loi. Et moi, du fond de ma cachette, je ne pouvais exprimer la voix de la conscience sur cette petite qui penchait dangereusement du côté du mal. Puis, sa frustration de n'avoir aucun pouvoir sur sa magie ne faisait qu'attiser sa rancœur envers tous ceux qui avaient fait fermer l'Académie et qui l'empêchaient de devenir quelqu'un. Je crois qu'elle se sentait inutile, un désespoir que je ne lui connaissais pas.

Heureusement, à l'automne, elle me revint de nouveau changée et me sortit du coffre pour me conter ses aventures. Euphorique, d'abord, en me décrivant sa rencontre avec la noblesse d'Erebor et surtout avec son idole Mélusine de Séverac, à qui je dois mon nom ; puis plus en retenue, avec une certaine angoisse, elle m'évoquait le peu qu'elle avait vu des combats de l'arène, tout ce sang et cette tension chez les champions. Ca l'a fait réfléchir, elle s'est assagie et n'a plus tenu tête à sa mère avec autant de violence qu'avant.

Elle a retrouvé son sérieux et sa volonté en travaillant sa magie dans l'espoir qu'un jour ces entretiens auraient lieu et avec la conviction qu'elle ne pouvait pas se permettre de les rater. Son attitude plus raisonnée a fini par payer puisque depuis décembre, elle est élève à l'Académie et s'applique avec la ferme résolution de devenir la meilleure.

Moi, de nouveau je prends ma place de jouet désuet d'une adolescente qui n'a plus besoin de moi.



L'Ordre du Jugement sème le chaos sur le continent, en réclamant le retour des magies scellées et des savoirs perdus, sacrifiés pour entériner la trêve il y a mille ans. La guerre est à présent déclarée. Qu'en penses-tu ?
Je ne comprends pas vraiment ce que ça veut dire, tant que je peux mener ma vie tranquillement, le reste m'est égal. Alors oui, les discussions à l'Académie font vraiment peur et c'est bien pour ça que je préfère les ignorer. L'Ordre du Jugement, tant qu'ils restent loin de moi, je pense comme ma mère : je m'en fiche.

La Rose Écarlate tente de sauver les vestiges de la Trêve pour ramener la paix sur le continent. Trouves-tu leur combat pertinent ? Que penses-tu de ces douze agents ?
Ils sont beaux, ils brillent dans leurs armures, ils ont de jolies armes et leurs dragons sont les plus gentils, je le sais, j'en ai chevauché un ! Pour toutes ces raisons, bien sûr qu'ils arriveront à ramener la paix : les gens beaux obtiennent toujours ce qu'ils veulent.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
Lorgol c'est chez moi et je n'y suis jamais mal à l'aise, mais c'est tout de même un peu sale. Une demoiselle distinguée telle que moi devrait être à Edenia par exemple, ou bien Alfaë.









Dans la vie, je m'appelle Mabenta/Laura et j'ai 24 ans. J'ai découvert le forum via Aura et voici ce que j'en pense : Je l'aime :keur:.
Pour les inventés : Je vous autorise à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.  



Dernière édition par Lena Jedidiah le Dim 11 Déc - 22:38, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 20:53

T'ES MOCHE, JE T'AIME PAS !
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Modo
avatar

Messages : 6559
J'ai : 31 ans
Je suis : demi-soeur du duc d'Erebor, régisseuse du harem, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor ; Augustus, empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse Tonnevent, Liselotte Passefil
La Noblesse • Modo
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 20:54

Awww la petite Mackenzie :cute:
Re :coeur:

_________________
dialogues • mediumvioletred





To see a world in a grain of sand and heaven in a wild flower. Hold infinity in the palms of your hand and eternity in an hour.
William Blake


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 20:56

Bienvenue jeune enfant :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
avatar

Messages : 199
J'ai : 12 ans
Je suis : Apprentie mage de l'automne (suggestion)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages:
Les Mages
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 21:07

Moi non plus, Lou-Âne.

Merci les autres ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir • Admin
avatar

Messages : 187
J'ai : 39 ans
Je suis : Pirate ; seconde de l'Audacia

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Mélusine de Séverac • Quitterie Aubenacre • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj • Faustine de la Fugue
Le Pavillon Noir • Admin
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 21:07

Mon bébé ♥

_________________


© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 21:11


Mondieumondieu, ce n'est pas une famille chez les Jedidiah, c'est une tribu entière ! Bienvenue à tout ce petit monde ! Et quels superbes avatars pour les persos de Lena et de Lou-Ann ! :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 21:22

Sois la bienvenue petite demoiselle ! Ou plutôt re-bienvenue Mab ;) :hey:

Très jolie fiche ! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
avatar

Messages : 199
J'ai : 12 ans
Je suis : Apprentie mage de l'automne (suggestion)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages:
Les Mages
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 31 Jan - 22:55

Merci, vous êtes chou !!! :bande:

Ismaïl > Manquerait plus que Lucy soit jouée :hihi: Ouais on est pas mal, et encore à l'époque on avait fait un arbre généalogique avec tous les cousins... Comment dire, y avait des liens partouuut ! :flag:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 739
J'ai : 31 ans
Je suis : un fier pirate sur l'Audacia, un marquis qui a laissé son titre aux poubelles et un joyeux veuf père d'un bambin pris en otage par la couronne outreventoise

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel de Sombreflamme / Octavius le Rouge / Maelenn du Noroît / Lionel de Rivepierre / Matvei de Hvergelmir
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Lun 1 Fév - 4:17

YAHOUUUU, COUSIIIIIIINE :youpi:
Et en plus, maintenant, y'a ton cousin Aymeric qui cavale dans la taverne, avec Lucy, je sais que tu es de joie (hinhin).

Rebienvenue, Mab, avec cette petite mignonne :**:

_________________
Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Lun 1 Fév - 7:17

Ismaïl à raison, c'est une tribu entière qui débarque :moustache:
Bienvenue à vous tous en tous les cas (enfin, rebienvenue :cute:) !
Pour le plaisir : :oh:
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
avatar

Messages : 199
J'ai : 12 ans
Je suis : Apprentie mage de l'automne (suggestion)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages:
Les Mages
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Lun 1 Fév - 12:58

Cousin ♥

Merci, les copains ! :yipi:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Confrérie Noire
avatar

Messages : 1305
J'ai : 31 ans
Je suis : Baronne de Chaamar, Lame de l'Aspect du Poison à la Confrérie Noire, Ambassadrice de Sombreciel, Représentante du Duc Castiel.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, Castiel, duc de Sombreciel ; La Confrérie Noire
Mes autres visages:
La Confrérie Noire
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Lun 1 Fév - 13:04

Petite puce ♥
Rebienvenue :langue:

_________________
l'art subtil des poisons


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Lun 1 Fév - 21:27

Han, je t'ai pas dit rebienvenue  :han:  :arf:

Rebienvenuuuuue  :lama: :amur:

Tu viens faire un tour dans ma montgolfière de princesse toute rose ?  :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
avatar

Messages : 199
J'ai : 12 ans
Je suis : Apprentie mage de l'automne (suggestion)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages:
Les Mages
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Lun 1 Fév - 21:33

Merci ! :love:

Bien sûr ! On va faire les pirates de l'air ! :flag:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 3562
J'ai : 37 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Sitara d'Erebor, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Lun 1 Fév - 21:38

Moi non plus je t'ai pas diiiiit ! Amuse toi bien avec Lena !:gnut:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3135
J'ai : 31 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Lun 1 Fév - 21:43

Bienvenue avec ce nouveau personnage ! :eheh:

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3135
J'ai : 31 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Mar 2 Fév - 3:46


Lorgol • L'Académie

Bienvenue !

Lena Jedidiah




Je t'épargne le blabla, tu connais la maison. :slip:

Bon jeu à toi en Arven, jeune apprentie.
Puisse le Destin te guider par la main sur ses tortueux chemins...  :mimi:


_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 259
J'ai : 28 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Augustus, empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Mélusine de Séverac • Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Faustine de la Fugue
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: Lena Jedidiah   Dim 11 Déc - 23:09


Lorgol • L'Académie

Bienvenue !

Lena Jedidiah




Livre II

Validation !


Tu peux aller tirer deux cartes ! :vv:



_________________

 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lena Jedidiah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Lena Björsen
» Les aventures de Lena & Fee
» Je suis dans la place ! [ Lena ]
» HELLE LENA SORENSEN ★ Den feminine natur er en dråbe i form af modstand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Frontières-
Sauter vers: