AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 8:05



Elnaie présente

Grâce
de Sombregemme

Lena Headey

« La liberté est ma devise. »

indépendante - égoïste - rebelle - susceptible - ambitieuse - orgueilleuse - déterminée - courageuse

L’enfant affable et effacée, insignifiante en comparaison avec ses quatre frères et bonne à n’être que mariée est bien loin. La curiosité et le désir d’apprendre de la petite aux belles boucles blondes auraient pu donner un indice sur la jeune femme qu’elle allait devenir, mais nul n’y a prêté attention. Pourtant, derrière ses prunelles, se cachait une soif incommensurable de découverte. L’humilité de la petite fille se disputait avec ce désir de s’ouvrir au reste du monde. Il lui fallut longtemps pour s’affranchir de tout cela – ne se défait pas qui veut des limites béllifèriennes imposées tout naturellement aux femmes de cette contrée.

Pourtant, Grâce a pris son envol sans pondération. Si tout cela n’était que récits pour elle, elle était bien déterminée à vivre les mille et une aventures qu’elle avait pu découvrir. Elle n’avait pas à n’être qu’une simple épouse, une mère oubliée de tous si ce n’est de ses enfants. Il lui fallut beaucoup de courage, cependant, pour effectuer un choix aussi égoïste, que celui d’abandonner sa famille.

Mais elle n’est pas femme à même de renoncer. Elle a choisi de s’affranchir de ce carcan étouffant et de vivre avec force et sans se dissimuler ses ambitions, et quiconque condamnera cet état de fait risque de se heurter à la sensibilité et la susceptibilité de grâce, qui ne supporte pas que l’on agisse ainsi. On dit qu’elle agit de manière enfantine en se rebellant ainsi ? Elle répondra qu’elle prend en main son Destin, qu’elle n’appartient à personne, et que si son indépendance en dépend, elle fomentera mille et une rébellions. Elle mérite cette liberté, est à la hauteur de sa position car elle s’en est donné les moyens, et ne laissera pas des coutumes anciennes la limiter dans ce qu’elle fait.



©️ Cérès
La vie de Grâce a basculé, quand ses filles ont ressurgi dans sa vie. Elle a fait tuer son mari et les a arrachées au joug de son frère. Elle en est perturbée, la Voltigeuse, troublée par cet élan qui la pousse à vouloir les connaître, par ce sentiment qu'il est trop tard, et par cette crainte qu'elle ne l'entrave, elle qui ne peut se laisser enchainer à quoi que ce soit.

Livre 1 :
 



©️ Lemon tart

Âge : 37 ans
Date et lieu de naissance : 21 octobre 964, à Brumecor
Statut & profession : Dame de Sombregemme & Voltigeuse de la griffonne harfang Corail
Allégeance : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Dieux tutélaires : Maari. Quelle cruelle farce que ses parents lui ont fait là ! La mettre sous la protection de la déesse de la Fertilité et la Naissance. Sans doute a-t-elle marqué et bénie Grâce, mais cela ne la rend pas bonne mère ou adepte de Nep pour autant. Fertile, assurément, maternelle, pas le moins du monde. Valda. Grâce l'a priée, lorsqu'elle s'est présentée devant les griffons. Elle lui a voué sa vie, a imploré sa bénédiction. Pas en vain, semble-t-il. Alior. La déesse a guidé ses pas, bien plus qu'elle ne le pensait. Pas seulement pour l'équilibre, bien que Grâce n'ait pensé qu'à ça. Vaniteuse, élégante, elle l'est assurément. Kern. Grâce s'est dédié à lui par défi, plus que par réelle conviction, dans un premier temps. Elle ne se savait pas être aussi combattante qu'elle l'était, mais elle savait qu'elle voulait l'être. Leur prouver à tous, qu'une femme pouvait l'être. Omen. C'est plus une plaisanterie, de sa part, depuis une soirée particulière. Elle s'amuse à dire qu'elle est protégée par Omen, et le prie en secret, malgré tout.
Groupe principal : La voix des armes
Groupes secondaires : Voltigeurs


« Argon, aidez moi et donnez moi la force de réussir cette tâche que je dois accomplir, avec sagesse. Levor, donnez moi l’impulsion nécessaire de m’affranchir de ces chaines qui m’étouffent, que votre Vent détache la fleur que je suis de cet arbre qui me retient. Grâce énonçait cette prière une nouvelle fois, dans le secret de son esprit, tremblait encore à l’idée de s’adresser à un Dieu outreventois, peu désireuse de tourner le dos à Kern, mais incapable de rester, encore, sur place. Destin, aidez-moi. Guidez-moi sur ce chemin que j’emprunte, et vers ce monde terrifiant et inconnu qui se présente à moi. » Elle tournait le dos à Maari, à Nep. Qu’il lui semblait difficile de fuir ce foyer qui lui avait été imposé avec le fils du commandant de la garde de Brumecor. Grâce frissonnait encore de peur à l’idée de tout abandonner, de ne pas se limiter à être l’épouse que sa famille voulait faire d’elle. Quand avait-elle changé à ce point ? Quand avait-elle cessé de penser que les histoires merveilleuses qu’elle découvrait grâce à Freyja n’étaient pas qu’un rêve à jamais inaccessible ?

La jeune femme n’en savait rien, mais elle avait pris conscience que l’amour qu’elle ressentait pour ses enfants ne lui suffisait pas. Il ne lui avait jamais suffi, en réalité. Elle n’était pas cette épouse sage et effacée, cette mère de famille qui ne sortait pas de l’ordinaire. Elle ne pouvait plus tolérer cette mascarade. Si Freyja rejoignait un navire, Grâce ne pouvait-elle pas trouver sa voie ? Freyja ne l’y aiderait-elle pas ? C’est sur cette impulsion incertaine, qu’elle rassembla ses affaires, et fuit au milieu de la nuit, abandonnant ses quatre enfants au soin de son mari. Mari qui, conscient de l’affront, sollicita l’aide de sa belle famille pour retrouver sa femme en fuite.

Femme en fuite qui, sous l’impulsion désespérée d’un besoin de liberté, était bien déterminée à rejoindre Lorgol. La Taverne de la Rose. Freyja serait-elle déjà partie ? Elle ne l’espérait pas. Serait-elle seulement là-bas ? Elle avait bien indiqué à Grâce qu'elle pouvait espérer l'y trouver, mais rien n'était sûr pour la jeune femme, et pourtant elle espérait grandement que ce soit le cas. Elle était son seul secours. Grâce ne prenait même pas le temps de regarder derrière elle, de se reposer avant qu’elle ne s’écroule de fatigue, de s’estimer en sécurité. Elle ne le serait pas. Elle ne pouvait pas le croire, jamais sa famille ne la laisserait s’enfuir impunément. Ils devaient forcément la traquer, et vouloir la ramener dans une prison qui serait bien moins brillante qu’avant, alors qu’elle ne l’était déjà pas énormément.

Ce qui la poussa à se rendre à la Caserne de Serre, sinon y trouver refuge ? Elle n’en savait rien, mais elle ne pouvait pas aller à la Taverne. Elle se serait perdue dans la ville qu'elle ne connaissait pas, et elle aurait certainement été rattrapée bien trop rapidement. Mais pouvait-elle vraiment se présenter à la Caserne ? Elle aurait très bien pu être rendue à sa famille, refusée par tous griffons, pas revendiquée. Avait-elle réellement idée de demander à rejoindre les rangs, avant d’être mise devant le fait accompli ? Inconsciemment, très certainement. Mais elle ne le regrettait pas. Pas un seul instant, depuis que Corail s’était présenté à elle, elle n’avait souhaité revenir en arrière. Corail était sienne et l’avait réclamée comme sienne aussi, et cela lui convenait. Un mélange surprenant que la noble en fuite et la griffonne malingre ? Peut-être. Inconvenant ? Non. Une association inattendue, éclatante et explosive, mais incroyable. Si Corail n’est pas aussi puissante que les autres griffons, elle compense en agilité. Grâce a fui ses responsabilités ? Non, elle les a embrassés en rejoignant la Caserne. En se battant pour faire ses preuves. Elle vole seule ? Peu importe. Elle a décidé en quittant Bellifère de voler de ses propres ailes, et si elle n’a pas de partenaire, quelle importance ? Elle a prouvé en quittant son mari qu’elle pouvait s’affranchir de cette nécessité. Bien qu’elle y pense, surtout depuis son retour en Bellifère. Qu’elle pense à ses enfants. Mais pas assez longtemps pour regretter son choix.

Non, elle est la première femme voltigeuse en Bellifère, et elle ne tournera jamais le dos à cela. Si elle peut revoir ses enfants, si son mari l’autorise, s’ils le veulent… Très bien. En attendant, elle espère qu’ils verront de loin la fière Voltigeuse habillée par la couturière de l’Impératrice, sur son Griffon. Qu’ils l’admirent, aussi. Et si elle doute, alors Freyja est une oreille attentive – sur l’Audacia, ou à la Taverne.

♦️ Pendant le livre I : Protégeant Sixtine d'Ibélène, elle s'est retrouvée captive de la Marie Sanglante, à qui elle s'est liée pour s'échapper, appelant de son sang sa figure de proue, Maria. Cette mésaventure lui a permis de renouer avec un ami proche, Melsant de Séverac, grâce à qui la fuite de ses filles de Bellifère a pu avoir lieu. Elle a ainsi obtenu une arme enchantée, dont elle ne se sépare plus, Châtiment, lié à l'esprit d'Adélaïde. Sa nomination comme Championne d'Erebor a indubitablement changé son avenir la contraignant à changer de Vol pour celui d'Erebor, alors qu'elle tournait le dos à son duché de naissance - un mal pour sa fierté, mais un bien pour son esprit. Son sauvetage de l'héritier d'Erebor lui a valu bien des avantages : cette position, dans son nouveau duché, mais aussi la confiance de la famille ducale, la gratifiant de la position de Sisgibée.
Si son passé a menacé de la rattraper lors du Tournoi des Trois Opales et de la Samhain, par la faute de son époux et de ses fils, elle est définitivement débarassée d'eux, et espère ne plus les redouter. Moins encore depuis qu'Aragorn, ancien Maréchal de Serre et fantôme qui la suit depuis la Samhain, la conseille sur la Voltige - y compris pour l'aider, alors qu'elle a rejoint la division inter-ducale du Grand Banditisme, et a maintenant en Rejwaïde une ailière, chose qu'elle n'a jamais eue.


♦️ Trame alternée (intrigue 2.3 La Roue Brisée) : Grâce n'était plus Voltigeuse, elle était pirate, mère des enfants Jedidiah, fait qu'elle a compris en retrouvant ses souvenirs sur l'Audacia, le 29 avril 1002. Elle a vécu son accouchement, assez mal sachant que ce devait être les enfants de Freyja, d'autant plus en sachant qu'elle a apprécié tenir les nouveaux-nés dans ses bras. Elle se souvient de tout.



L'Ordre du Jugement sème le chaos sur le continent, en réclamant le retour des magies scellées et des savoirs perdus, sacrifiés pour entériner la trêve il y a mille ans. La guerre est à présent déclarée. Qu'en penses-tu ?
• Grâce n'a pas d'autre opinion, sinon que de se battre, s'ils s'attaquent à ceux qu'elle doit protéger. Elle ne s'est battue en Sombreciel lors de la Samhain que pour défendre sa vie, et si cela doit être de nouveau le cas, pour son duché ou ses convictions, alors elle le fera. Grand bien leur en fasse, de ces magies et savoirs disparus.

La Rose Écarlate tente de sauver les vestiges de la Trêve pour ramener la paix sur le continent. Trouves-tu leur combat pertinent ? Que penses-tu de ces douze agents ?
• Elle les a vus à l'œuvre, elle a vu cette hargne et leurs qualités de combattants. Ils sont talentueux, mais peuvent-ils réellement influencer le cours du Destin, et redresser les torts évoqués ? Elle est sceptique, la bellifério-erebienne.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Je m'y sens chez moi, bien plus qu'en Bellifère. Dans la Ville Basse, du moins. Quand je n'étais pas à la Caserne, c'est là-bas que je me trouvais. Qu'irait faire une noble qui a fuit famille et passé, une noble déshonorée, au sein des mieux nantis ? Plus encore maintenant, alors que les deux empires se déchirent, entre des notions absurdes.

Livre 1 :
 






Dans la vie, je m'appelle Julie/Elnaie et j'ai 27 ans. J'ai découvert le forum via le staff et voici ce que j'en pense : que du mal (trop de tentations) :geu: .
Pour les inventés : Je vous autorise/ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.  


_________________


Dernière édition par Grâce de Sombregemme le Sam 12 Aoû - 8:36, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 8:08



Re ! ♥ Je pique honteusement tes gifs t'as vu !
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 8:09

Ahahah mais je t'en prie :keu:

:gnut:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 8:38

Bienvenue officiellement (votre) Grâce ! :ange: :youpi: :coeurs:

Excellent choix d'avatar, il est superbe celui-ci ! Bon courage pour ta fiche ! :pc: :cours:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 8:40

Merci Simé :**: :gnut:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse • Modo
avatar

Messages : 8033
J'ai : 31 ans
Je suis : demi-soeur du duc d'Erebor, régisseuse du harem, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor ; Augustus, empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
La Noblesse • Modo
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 9:20

Bienvenuuue :cute:

_________________
dialogues • mediumvioletred





To see a world in a grain of sand and heaven in a wild flower. Hold infinity in the palms of your hand and eternity in an hour.
William Blake

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 9:25

Bienvenue sur les terres d'Arven, charmante miss Martel ! :lapin:

Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 9:33

Merci Almé, merci Ismaël ! :calin: :coeur:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 11:02

Rebienvenue mon époux  :mimi:

T'es belle en bleu, bon courage pour ta fiche  :fox1:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 11:13

Merci, mon mari :**:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 11:41

Rebienvenue ! :miguel:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 11:46

Merci :diego:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 11:55

T'ES FAIBLE :red:
Bon retour à la maison, darling :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 12:01

Rebienvenue, très bon choix :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 12:02

FAIBLE TOI-MÊME ! Va me faire un thé, plutôt que de me dire ça :na: (Merci chérie :gnut: )

Merci Love :calin:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 12:19

Une Voltigeuse, une Voltigeuse :bounce: Allons faire des bonds partout ♪
Bienvenue en tous les cas, belle Grâce :ange: (quel prénom !)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 12:25

Rebienvenue sur le forum !

Amuse-toi bien avec cette louloute :**:
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3780
J'ai : 33 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj • Faustine de la Fugue • Pénélope de Bellancre
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 15:42

Bienvenue avec ce nouveau compte :vv:

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 18:05

Neve :yipi: (arrête de trahir les chevaucheurs --> Tristan pense pas ça, pardonne le pour sa mauvaise joueuse :geu: )

Merci Citalphe :**:

Merciiii Mélu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 4185
J'ai : 38 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 19:05

Voilà, j'ai fini :coeur:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3780
J'ai : 33 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj • Faustine de la Fugue • Pénélope de Bellancre
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Lun 1 Fév - 21:45


Ibélène • Les Voltigeurs

Bienvenue !

Grâce Martel




Je t'épargne le blabla, tu connais la maison. :slip:

Bon jeu à toi en Arven, dame des cieux.
Puisse le Destin te guider par la main sur ses tortueux chemins...  :mimi:


_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Les Chevaucheurs • Admin
avatar

Messages : 730
J'ai : 25 ans
Je suis : Chevaucheuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Chimène de Faërie
Mes autres visages: Mélusine de Séverac • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj • Faustine de la Fugue
Les Chevaucheurs • Admin
Message Sujet: Re: “La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”   Dim 4 Déc - 7:23


Ibélène • Les Voltigeurs

Bienvenue !

Grâce Martel




Livre II

Validation !


Tu peux aller tirer deux cartes ! :vv:

_________________



i thought i was blind
condemned to the night, forfeited, surrendered
i believed i was a lost cause ©️ acidbrain




Sayam #006699Serment #990099Quitterie #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
“La bonne Grâce est le vrai don des fées ; Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Skins
» BIRDY-LOU ♣ le diable a un visage d'ange
» Malowne Sweetlove ¤ Le vrai amour nous rend meilleur sans pour autant changer qui l’on est vraiment.
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Salaire minimum : Focus sur les vrais problèmes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Capitales-
Sauter vers: