AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'est de bonne soirée qu'en bonne compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 820
J'ai : 37 ans
Je suis : Marquis d'Automnal
Voltigeur de la Griffonne Soie
Major de Division à Sombreciel, membre du Conseil des Majors

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme & l'Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Thomas Sombrepas
Les Voltigeurs
Message Sujet: Il n'est de bonne soirée qu'en bonne compagnie   Ven 1 Juin - 11:46


Livre III, Chapitre 4 • La Légion des Oubliés
Melsant de Séverac & Bastien Aigrépine

Il n'est de bonne soirée qu'en bonne compagnie

Ou comment fêter sa promotion et son mariage avec un ami



• Date : 6/05/1003
• Météo (optionnel) :
• Statut du RP : Réservé
• Résumé : Suite au couronnement d'Octave et tous les évènements qui s'y sont passés, Melsant profite de son séjour à Euphoria pour voir Bastien dans une taverne et fêter ensemble leurs promotions et le futur mariage de Melsant.
• Recensement :
Code:
• [b]6/05/1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3754-il-n-est-de-bonne-soiree-qu-en-bonne-compagnie#140277]Il n'est de bonne soirée qu'en bonne compagnie[/url] - [i]Melsant de Séverac & Bastien Aigrépine[/i]
Suite au couronnement d'Octave et tous les évènements qui s'y sont passés, Melsant profite de son séjour à Euphoria pour voir Bastien dans une taverne et fêter ensemble leurs promotions et le futur mariage de Melsant.


_________________

Les vraies passions donnent des forces, en donnant du courage.
©️ FRIMELDA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 820
J'ai : 37 ans
Je suis : Marquis d'Automnal
Voltigeur de la Griffonne Soie
Major de Division à Sombreciel, membre du Conseil des Majors

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme & l'Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Thomas Sombrepas
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Il n'est de bonne soirée qu'en bonne compagnie   Ven 1 Juin - 11:47


C'était étonnant comme le temps filait vite et empêchait de simplement prendre son temps. Cette grande roue avançait inexorablement et se fichait bien de ceux qu'elle prenait dans son engrenage. Les événements s'étaient bousculés en Ibélène. Entre la libération de la Chasse, la dissolution de la Rose, la mort et la résurrection d'Octave et le retour de Sixtine, le Voltigeur ne savait plus vraiment où il en était. Et leur Maréchal s'était sacrifié, prenant la place de la princesse pour partir avec la Chasse Sauvage. Melsant n'était pas spécialement proche de Richard, mais... Cela lui laissait tout de même un goût amer dans la bouche. Il avait fait ce que son devoir lui dictait : protéger la famille impériale. Il avait échoué à sauver l'Empereur et l'Impératrice, mais s'était tout de même racheté pour leurs enfants. Restait à savoir ce qu'Octave ferait de cette seconde vie... Et ce que les Ibéens ferait de cet empereur mort et ressuscité. Bien des bruits couraient à ce sujet d'ailleurs. Miracle ou abomination, à chacun de se forger une opinion, mais le Séverac était présent ce jour là et n'oublierait jamais l'atmosphère étrange. La peur qui suintait dans l'air à la vue de la Chasse, des Cavaliers, de l'Innocente...

Et au delà de la situation d'Ibélène, il y avait sa propre vie privée, chamboulée par Grâce. La défection d'Erebor avait été un coup dur pour lui. Il avait vu ses rêves d'avenir s'envoler avec l'indépendance du Duché, tandis que Grâce n'aurait d'autre choix que de suivre ceux à qui elle avait juré allégeance. Les explications entre eux avaient été plutôt froides, chacun devant ravaler sa maudite fierté pour faire des concessions et le premier pas. Finalement, ça avait été salutaire et ils étaient repartis sur de bonnes bases. Allant même jusqu'à fixer la date du mariage à l'été, le temps de tout organiser. Et si Grâce voulait un mariage simple, il savait déjà que ce serait impossible, surtout en le célébrant à Sombreciel, par le Duc en personne et entouré de sa fantasque famille. Mais ce serait inoubliable, pour sûr.

Bien décidé à ne plus se laisser porter par les événements, il s'était aménagé un peu de temps libre, trouvant enfin un créneau pour passer une soirée avec Bastien. Ils avaient des choses à se dire. Melsant, déjà Major, avait l'honneur de rejoindre le conseil des Majors et Bastien, de par son comportement exemplaire, avait été promu Major. Une excellente nouvelle, surtout qu'il connaissait les ambitions du Voltigeur. Et si beaucoup le prenaient pour un rigolo, il avait l'étoffe d'un guerrier et savait le montrer quand la situation l'exigeait. Ils se devaient de célébrer leurs promotions, non ? Et Melsant de lui annoncer la date de son mariage avec Grâce, en sachant d'avance que cela n'allait pas franchement ravir son ami. Le moins qu'on pouvait dire, c'était que la Voltigeuse ne laissait pas indifférent. Elle suscitait l'admiration ou le mépris. Mépris ouvertement affiché par Richard le Harnois, par exemple. Et Bastien ne cessait de lui envoyer des piques. Et pourtant, il serait convié à la noce. Il suffirait de lui promettre amusement et boisson à flots pour le convaincre, non ? De son côté, Grâce allait inviter des personnes qui n'étaient pas au goût du Major. Il ferait avec, comme elle devrait faire contre mauvaise fortune bon cœur pour certain de ses invités.

Rendez-vous était donné dans une taverne de Sombreciel. Quel meilleur endroit pour célébrer de bonnes nouvelles, hum ? Il entra dans l'établissement et salua le gérant, souriant aux serveuses qui connaissaient bien le Major. Melsant était plutôt habitué des lieux, jamais le dernier pour s'amuser, client régulier et apprécié. Il ne mit guère de temps à apercevoir le Voltigeur, en galante compagnie. Une fille sur chaque genou en somme. Il s'approcha avec un sourire narquois, avant de s'installer sans manières en face du trio. « Et bien, et bien, tu ne m'as même pas attendu pour commencer les festivités ? » Il leva la main pour appeler une serveuse, afin de rattraper le retard qu'il avait sur Bastien. « On dirait que les gradés attirent toujours autant les demoiselles... Un jeune et fringant Major, comment résister ? Vous avez bon goût mesdemoiselles. Vous comptez finir la soirée tous les trois ? »


_________________

Les vraies passions donnent des forces, en donnant du courage.
©️ FRIMELDA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 214
J'ai : 31 ans
Je suis : Major de division d'Euphoria

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel ; Octave, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tara Mille-Visages
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Il n'est de bonne soirée qu'en bonne compagnie   Mar 12 Juin - 9:48

Tellement de choses se sont bousculées dernièrement que, parfois, j’en ai le vertige. Ce que je tenais pour acquis dans ma vie a fini par se fissurer et par éclater, pour laisser place à un champ de possibilités, à d’autres alternatives, que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle, qui en sont presque effrayantes. Une part de moi aurait préféré continuer à détester allègrement Maelys, à me focaliser sur ma carrière en me demandant comment gravir les échelons avant de me perdre dans les draps d’une demoiselle peu farouche rencontrée dans une taverne quelconque.

Sauf que plus rien de tout cela n’est vraiment d’actualité. Pourtant, j’essaie de me convaincre que rien n’a totalement changé alors que mon regard a fini par capter l’attention de deux jeunes femmes. Il ne m’a fallu que peu de temps pour qu’elles finissent par prendre place sur mes genoux, gloussant et rougissant à chacun de mes compliments. Mes mains se font baladeuses et elles ne semblent guère s’en offusquer, la partie se faisant presque trop facile pour être vraiment intéressante en vérité. Bon, j’ai dit presque, il ne faut pas non plus tout bousculer d’un coup. Il y a déjà suffisamment de choses qui me tracassent pour que je laisse passer une telle occasion de passer du bon temps.

Mais, la silhouette de Melsant qui se dessine enfin dans l’entrée de la taverne me rappelle pourquoi je suis là en vérité. J’ai un large sourire à son attention alors qu’il se rapproche de moi. Ou de nous plutôt, devrais-je dire. Je le suis des yeux avant de souffler, avec un sourire en coin. « Il fallait bien que je m’occupe en t’attendant. Et puis ces jeunes filles se sont gentiment dévouées pour capter mon attention, je me devais de les remercier. » Je leur coule un regard amusé alors que mes mains restent posées sur leur taille l’espace d’un instant. Et elles ont le bon ton de rougir, l’une d’elle m’assénant même une tape sur le bras, plus par principe qu’autre chose. Je reprends alors, non sans prendre ce ton charmeur qui, jusque-là, ne m’a encore jamais fait défaut. « Je vais devoir vous délaisser quelque peu mesdames. Mon ami et moi avons bien des choses à nous dire. Mais je me ferais un plaisir de me rattraper un peu plus tard si cela vous agrée. » Et les voilà qui hochent la tête et m’octroient toutes les deux un baiser sur la joue. Que je les retrouve plus tard ou pas n’a, en vérité, pas beaucoup d’importance. Je me suis amusé en attendant l’arrivée de Melsant et, surtout, je me suis un peu vidé la tête. C’était le but de la manœuvre, rien de plus.

Pour autant, au vu du regard qu’elles me jettent quand elles s’éloignent, je n’ai pas grand doute sur le fait que je pourrais les avoir dans mon lit avant la fin de la nuit. Quant à savoir si j’en ai vraiment envie ou si j’aurais plus tendance à vouloir faire un tout autre type de rencontre, là, c’est une autre histoire sur laquelle je n’ai guère envie de me pencher en cet instant. Je me contente de souffler, avec un sourire amusé. « J’avoue que je ne sais pas si elles étaient plus intéressées par mon minois fort avenant ou par mon nouveau grade. Mon égo a envie de croire que c’était pour le premier et qu’elles ont effectivement bon goût, mais nous sommes bien d’accord que c’est probablement plus le second qui joue. » J’ai un bref regard à ma tenue, déjà quelque peu débraillée à force d’avoir été triturée par les jeunes femmes et je secoue la tête, non sans sourire plus largement. « Enfin, je devrais m’en remettre je suppose. Ou je me consolerais dans d’autres draps. » Et je finis par me faire un brin plus sérieux après avoir fixé longtemps mon ami. « Comment vas-tu ? » Parce que oui, la réponse m’intéresse réellement. Melsant a été l’un des premiers compagnons que je me suis fait lors de mon arrivée à Sombreciel et depuis, notre amitié n’a fait que croitre avec les années, quand bien même nous avons des points de vue différents sur pas mal de choses. Mais cela importe peu, il serait que je serais capable de bien des choses pour lui, y compris de ne pas trop casser de sucre sur la femme qu’il aime. J’espère qu’il apprécie l’effort soit-dit en passant.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Il n'est de bonne soirée qu'en bonne compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'est de bonne soirée qu'en bonne compagnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aaaah bonne soirée sur msn lol
» Une soirée pluvieuse est une bonne soirée (Fleaux - Nautilus)
» Bonne soirée ...
» Un bar, un ex, une bière... une bonne soirée • KYLE
» S'alcooliser,draguer,déconner, et pourquoi pas tituber. Tout cela rime avec bonne soirée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Ibélène :: Sombreciel :: Euphoria-
Sauter vers: