AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au revoir, Lorgol !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 42
J'ai : 19
Je suis : Cadette Chevaucheur/ Mage de l'Hiver
et gaffeuse de renommée internationale.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Duc d'Ansemer
Mes autres visages:
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Au revoir, Lorgol !   Mer 11 Juil 2018 - 14:08


Livre III, Chapitre 4 • La Légion des Oubliés
Aurore Aubétoile & Bruna Clairbrisant

Au revoir Lorgol !





• Date : 14 juin 1003
• Météo (optionnel) : nuageux et frais en ce début de soirée
• Statut du RP : ouvert
• Résumé :Aurore et Bruna vont bientôt partir rejoindre leur première affectation de Cadet Chevaucheur. Elles ont décidé de faire un dernier tour dans la ville où elles ont passé ces dernières années.
• Recensement :
Code:
• [b]14 juin 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3940-au-revoir-lorgol]Au revoir, Lorgol ![/url] - [i]Aurore Aubétoile & Bruna Clairbrisant[/i]Aurore et Bruna vont bientôt partir rejoindre leur première affectation de Cadet Chevaucheur. Elles ont décidé de faire un dernier tour dans la ville où elles ont passé ces dernières années.



_________________


Dernière édition par Bruna Clairbrisant le Lun 16 Juil 2018 - 17:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs
avatar

Messages : 42
J'ai : 19
Je suis : Cadette Chevaucheur/ Mage de l'Hiver
et gaffeuse de renommée internationale.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Duc d'Ansemer
Mes autres visages:
Les Chevaucheurs
Message Sujet: Re: Au revoir, Lorgol !   Mer 11 Juil 2018 - 14:43

L'avantage certain quand on possède des dragons est qu'on peut se promener à son aise pour peu que l'on ait une soirée de libre. Certes, la Caserne des Flammes était à une distance avérée de Lorgol, mais à dos de dragon, ce n'était pas une affaire. Du moins, Sucre et Sombre n'avaient pas rouspété sur le fait de servir de taxi. Enfin, Sombre surtout. A croire qu'il aimait bien l'animation de la ville...A moins qu'il ne préfère garder un œil sur sa Chevaucheuse, vu qu'avec elle, tout pouvait arriver.
Bref, les deux amies avaient arpenté les ruelles, se remémorant des souvenirs cocasses ou tristes. Sept ans dans une vie, ce n'était pas rien, surtout quand on en comptait pas vingt.
Bruna était partagée : elle avait hâte de retrouver Ansemer et sa famille qu'elle n'avait pas vu depuis son départ, et en même temps, elle prenait conscience qu'une page se tournait. Les années de relatives insouciance se terminaient, et s'ouvraient devant elle des années sûrement plus dures avec la guerre qui grondait. Et quand on était Chevaucheur, difficile de l'ignorer.
Bruna ne voulait pas se laisser assombrir l'humeur, ce soir. Oui, ce soir, elle passait encore du temps avec Aurore, une amie de longue date, et puis demain ou après demain...Et les dieux seuls savaient quand leurs routes se croiseraient à nouveau. Donc, des fou-rires, de la joie, de l'amitié : de quoi partir sans regrets.
Les rues pavées grouillaient encore d'habitants qui rejoignaient leur logis. Bien qu'élevée à Port-Liberté, Bruna n'avait jamais vu autant de monde qu'à Lorgol, et des personnes aussi différentes. Au début, elle avait trouvé cela oppressant, maintenant, cela lui paraissait tout naturel.


"... Et alors, Hubert, tu sais, le mitron mignon, je t'en ai déjà parlé, non ? Et bien, il m'a donné un panier de douceurs, pour la route parait-il. Je vais arriver en Ansemer grosse comme une outre ! Il avait l'air bien marri, ce pauvre Hubert. A croire que je lui ai fait de l'effet. Je vais le regretter...Peut être...

Et Bruna se mit à pouffer comme la jeune fille encore insouciante qu'elle était. Ce n'était pas un secret pour Aurore que Bruna aimait bien les baisers. Cela s'arrêtait là. Bruna n'était pas une fille légère, loin s'en fallait. Et elle prenait bien garde de ne briser aucun cœur. Elle pouvait paraître futile, au premier abord, mais sa gentillesse effaçait bien vite cette première impression. De plus, elle était une camarade amusante.

"Et toi ? Dis moi… Un jeune homme va-t-il soupirer à fendre l'âme après ton départ ? A moins que je ne sois trop indiscrète ?"

Bruna donna une petite tape amicale sur l'avant bras de son amie, les yeux malicieux. Bruna aimait vraiment bien Aurore. D'accord, en bonne outreventoise, Aurore pouvait paraître arrogante mais Bruna savait que c'était aussi une façon de masquer sa sensibilité. Bruna adorait quand Aurore lui faisait les gros yeux. Elle éclatait de rire ensuite, c'était plus fort qu'elle. Aurait-elle pu trouver amie plus loyale à l'Académie, puis ensuite à la Caserne ? Certes non. Bruna voyait le meilleur chez les autres, le plus souvent.

Soudain, son estomac se mit à grogner sa faim. Bruna eut un air penaud. Elle se tourna vers Aurore :

"Je n'aurai pas dû parler de panier de douceurs… Oh, on pourrait manger en ville, qu'en dis tu ? Je t'invite ! Je te laisse choisir l'auberge, avec plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au revoir, Lorgol !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manigat dit Au revoir à Marc Bazin
» Ce n'est qu'un au revoir
» Comme c'est agréable de te revoir...
» Besoin de le revoir et d'explications...
» sniff, au revoir madame lhasa...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: Lorgol aux Mille Tours :: Ville Haute :: Auberges de la Ville Haute-
Sauter vers: