AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'offre mon dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1620
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Manaël l'Ardence
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Je t'offre mon dragon   Dim 5 Aoû 2018 - 10:56




Livre III, Chapitre 5 • La Joueuse de Flûte
Éponine Aubenacre & Tim l'Escampette

Je t'offre mon dragon

Même qu'il crache des fleurs de feu et fait de la musique




• Date : Le 15 février 1003
• Météo (optionnel) : Frais et venteux
• Statut du RP : Privé et en cours
• Résumé : Le temps passe trop vite. La fin de l'hivernage approche et Tim décide d'offrir enfin son cadeau à Eponine – en espérant que cette fois elle ne s'évanouira pas.
• Recensement :
Code:
• [b]Le 15 février 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4035-je-t-offre-mon-dragon]Je t'offre mon dragon[/url] - [i]Éponine Aubenacre & Tim l'Escampette[/i]
Le temps passe trop vite. La fin de l'hivernage approche et Tim décide d'offrir enfin son cadeau à Eponine – en esperant que cette fois elle ne s'évanouira pas.


_________________




Tim ~ #C44C51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1620
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Manaël l'Ardence
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Dim 5 Aoû 2018 - 11:05

Je m'excuse.

Je répétais des excuses au néant qui se tenait devant moi en attendant de me confronter à Éponine, mon écoutante. De mes sourcils froncés je répétais ces mots, désireux de leur donner une note franche. Je tenais à être franc, sincèrement, mais je ne savais pas très bien de quoi je devais m'excuser auprès d'elle. Parce-que honnêtement je n'avais rien fait de mal... Nous avions discuté suite à un malentendu. J'avais rigolé de ses dents vertes mais elle semblait finalement avoir laissé ça derrière elle. Puis elle s'était évanouit, toute rouge... et j'avais dû la ramener en la portant sur mon dos. Finalement c'était peut-être moi qui devait recevoir des excuses, non ? Non. Pas des excuses d'Éponine, elle n'avait rien fait de mal non plus.

À côté de ça, je ne pouvais cacher le fait que j'étais inquiet pour elle. Par deux reprises elle s'était évanouit en ma présence. La première durant l'épidémie, et la seconde... bah, je ne savais pas, mais je craignais un retour angoissant de ce qui avait fini par avoir raison de certains mages du continent.

Bref. Je tenais à lui faire face à nouveau pour cette fois lui offrir le présent que je traînais depuis trop longtemps avec moi et qui aurait dû lui être remit avant que la Chasse ne fasse des ravages. Ce présent qui m'avait fait travailler chez Lancelot l'Adroit. Ce présent qui m'avait fait rencontrer l'élue de mon cœur. Ce présent qui depuis n'était plus dangereux. Alors, quand je fus certain qu'elle se trouverait à la Taverne de la Rose (son oncle, le boucher, n'avait plus donné signe de vie étrangement), avant que l'Audacia ne reprenne le large aussi (tenant compagnie à la curieuse Symphonie du quai voisin et qui était apparue dans mon rêve), je vins à sa rencontre. L'on m'indiqua l'étage (ils étaient reconnaissants, ses proches, que je l'avais ramené suite à son évanouissement) et je montais puis toquais, espérant entendre sa petite voix m'inviter à entrer.

Et toc. Toc. Toc.

_________________




Tim ~ #C44C51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 851
J'ai : 12 ans
Je suis : aspirante mage de l'Hiver en Magie Elémentaire, en 2ème année à l'Académie

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma mère Désirée, ma tante Quittou, mon oncle Géralt et l'Académie
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée & Sixtine d'Ibélène
Les Mages
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Dim 5 Aoû 2018 - 23:11

Tu finis de ranger le dernier livre dans ton sac avant de pousser un léger soupire. Ton regard dérive vers la fenêtre, accompagnée par tes pensées, tandis que tu regardes dehors sans vraiment voir. Tu es venu pour le week-end et repars aujourd'hui. Demain à nouveau les cours, à nouveau l'Académie. Toujours aussi vibrante de magie, toujours aussi impressionnante, même si tu ressens sa blessure depuis le Jour des Anciens. Tu sens que l'ambiance est différente. Beaucoup ont quitté l'Académie. Le souvenir de la Chasse et de ses chiens hante tous les esprits, rôde dans les couloirs les plus sombres et tient éveillé la nuit. Mais tu te refuses toujours à la quitter. Plus que jamais tu souhaites devenir forte pour ne plus à vivre cette sensation de faiblesse que tu as ressenti ce jour-là. Ce sentiment d'être totalement inutile. De ne servir à rien. Tu t'es promis de ne plus être un poids pour les autres et tu fais de ton mieux pour que ce soit vrai. C'est donc l'air parfaitement décidé que tu ranges ce dernier livre dans ton sac. Le week-end est terminé, demain c'est la reprise pour la semaine et tu as déjà prévenu que tu ne viendrai pas les week-end à venir. Déjà parce que c'est cher de passer par un mage des portails, même si tu arrives toujours à passer avec un groupe de gens l'utilisant déjà. Et ensuite parce que tu veux utiliser la bibliothèque pour bien garnir tes devoirs. C'est un mal pour un bien. Lorsque tu seras diplômée et plus forte, tu pourras profiter de ce temps perdu auprès de ta famille. Un temps perdu qui n'en est pas vraiment un.

Tu comptes dire au revoir dans la salle principale et ajuste ton sac sur l'épaule. Une dernière fois tu regardes ta chambre, vérifiant que tout est bien rangé et tu n'oublies rien puis, une fois satisfaite, tu t'approches de la porte. Et alors que tu entends quelques coups, tu l'ouvres aussitôt, surprise. Tout le monde sait que tu rentres maintenant. Tout le monde sauf...

-Tim.

Et ton cœur s'emballe. Encore.

-Que fais-tu là ?

Boum boum boum. Pourquoi bat-il toujours si fort ? Et l'unique pensée qui traverse ton esprit c'est que, au moins, tu n'as pas les dents vertes.

_________________






Champs de blé, océan parfumé, perles nacrées.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1620
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Manaël l'Ardence
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Lun 6 Aoû 2018 - 20:19

Déclic un. Peut-être que finalement elle ne se trouvait pas là. Ou peut-être bien qu'elle ne voudrait pas m'ouvrir la porte... ou la refermerait aussitôt en m'identifiant. J’espérais que ce ne serait pas le cas. Mon amour propre en prendrait un coup sinon.
Déclic deux. Peut-être bien qu'Éponine avait développé une allergie à ma présence... ou peut-être bien que je l'éblouissais beaucoup trop de ma personne physique. J'étais peu convaincu de ce dernier point cela dit. Même si depuis mon 'évolution' (merci chère cousine) je me trouvais plus satisfaisant qu'auparavant. Le gêne du charme me frapperait-il plus tard ? Enfin ? Ce serait sympa si c'était le cas...
Déclic trois. Est-ce que je risquais de la déranger ? Me dirait-elle d'attendre dehors comme... mes sœurs le faisaient autrefois ? Horrible réalisation que de me dire qu'étant une fille, viendrait un jour où elle risquerait de devenir... différente. Peut-être.

Je délaissais vite ces pensées de mon esprit, focalisant mon attention sur la porte. Sur les bruits au delà de cette dernière. Puis sur Éponine qui l'ouvrit.

« Ah ! Tu n'as plus les dents vertes, je te l'avais dis ! » Fis-je grandement d'un air assuré et d'un sourire de triomphe alors que ses yeux identifiaient son visiteur. Moi ! C'était la première chose que j'avais remarqué quand elle avait ouvert la bouche pour dire mon prénom. Ses dents. J’espérais au passage que cela n'avait pas affecté ses facultés mentales...

« Je te dérange ? Demandais-je en guise de réponse à sa question en constatant d'un rapide coup d’œil derrière elle que la pièce était fortement bien rangée. Puis son sac. Tu t’apprêtais à partir ? J'arquais un sourcil en poursuivant, réalisant vite où, certainement, elle devait se rendre – s'en retourner... comme moi par le passé. Ah ! Tu retournes à l'Académie, c'est ça ? »

_________________




Tim ~ #C44C51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 851
J'ai : 12 ans
Je suis : aspirante mage de l'Hiver en Magie Elémentaire, en 2ème année à l'Académie

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma mère Désirée, ma tante Quittou, mon oncle Géralt et l'Académie
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée & Sixtine d'Ibélène
Les Mages
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Mar 7 Aoû 2018 - 15:48

Tu restes interdite, encore secouée par l'apparition de ton ami pirate. D'un geste involontaire, ta main vient recouvrir tes dents avant de retomber mollement le long de ton corps. Et tu rougis un peu. C'est vrai, tu n'as plus les dents vertes. Mais que Tim vient-il faire ici ? Vraisemblablement, te voir. Cela te fait plaisir. Mais dans quel but ?

-Partir ? répètes-tu, perdue dans tes pensées.

Toi aussi tu regardes ton sac à la main et le déclic se fait à nouveau. Oui. Tu pars. Tu retournes à l'Académie. Tu hoches donc la tête, montrant qu'il a bien deviné. En même temps c'est normal. On parle de Tim, là.

-J'ai cours demain, précises-tu. Je vais pas revenir avant quelques semaines je pense. Je dois aller à la bibliothèque.

Les cours, les révisions. Tout ça. Rien de très incroyable comparé à une vie de pirate, mais très intéressant de ton point de vue. Tu t'es rendue compte que tu aimais beaucoup étudier. Et tu songes déjà à faire ton année de spécialisation à la fin de tout ton cursus. Mais bon, tu n'y es pas encore et tu changes sans cesse d'avis.

-Et toi ? Pourquoi tu es là ?

De toute évidence, il est venu te dire quelque chose. L'Audacia part bientôt. C'est la fin de l'Hivernage. Tu ne l'as pas revu depuis... et bien depuis. Depuis cette histoire de dents vertes et de... enfin bref. Tu préfères même pas y songer. Chaque fois que tu le fais, ça fait un peu mal. Tu ne comprends pas vraiment pourquoi mais pour aller bien, mieux vaut éviter d'y penser. C'est simple.

_________________






Champs de blé, océan parfumé, perles nacrées.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1620
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Manaël l'Ardence
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Mar 7 Aoû 2018 - 20:47

Je ne relevais pas ses rougissements, ni sa timidité, cela faisait partie d'elle après tout. C'était comme une habitude. Encore qu'elle était de plus en plus bizarre... mais c'était Éponine donc ça allait. Je pouvais faire avec. Et j'hochais donc la tête à sa question en désignant des yeux son sac. Oui. Elle allait partir.

Cours. Bien un mot qui ne me manquait pas. J'avais d'ailleurs esquissé une grimace à l'entendre. Les cours de comptabilité... et le boulier... et le prof endormant... j'étais bien content d'avoir quitté tout ça ! Sans regret. Non monsieur. Aucun. Pas la moindre petite nuance de regret. Et pas de retour en arrière prévu non plus. Jamais même. Plutôt mourir. Quoique ce n'était pas agréable de mourir, j'y avais goûté beaucoup trop de fois dans ces fichus songes. Songes que je préférais mettre de côté sous peine de frissonner devant mon écoutante favorite comme une chiffe molle. Quant à la bibliothèque... j'y avais passé pas mal de mes heures. Parce-que j'aimais lire. Parce-que j'aimais apprendre (certaines choses). Et surtout parce-que cela enrichissait tant mes connaissances que mes histoires ! Rien de tel qu'un soupçon de réel pour rendre un récit passionnant et convaincant au possible.

« Oh ça, j'ai quelque chose à te donner. L'hivernage se termine, je partirai moi aussi bientôt. Répondis-je à sa question tout en soulignant comme elle juste avant, un peu plus, que l'on ne se reverrait probablement plus avant quelques mois si tout se passait bien tout du moins. Tu permets ? » Terminais-je en poussant la porte un peu plus pour pénétrer dans la pièce, sac accroché à mon épaule, ballant le long de ma cuisse, sans attendre son approbation.

J'analysais rapidement la chambre, me rappelant son évanouissement à mon imitation d'Hyperion... Que de mois passés depuis. Je poussais un soupir en relâchant mes épaules et en posant plus loin mon sac sur un petit bureau.

« Ça ressemble de plus en plus à une chambre de fille... Tu grandis. » Pas que je voulais la voir grandir. C'était dommage d'ailleurs.

_________________




Tim ~ #C44C51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 851
J'ai : 12 ans
Je suis : aspirante mage de l'Hiver en Magie Elémentaire, en 2ème année à l'Académie

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma mère Désirée, ma tante Quittou, mon oncle Géralt et l'Académie
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée & Sixtine d'Ibélène
Les Mages
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Mar 7 Aoû 2018 - 22:20

À la mention de cette chose mystérieuse, tu regardes Tim avec plus d'attention et aperçoit un sac qu'il tient dans sa main lui aussi. Avant même que tu puisses protester, le voilà qui te dépasse et entre de force dans ta chambre. Bon, de toute façon tu ne lui refuserais pas l'accès mais dans le principe, il peut au moins attendre que tu répondes. Enfin bref, tu ne t'en formalises pas. Tu ne t'en formalises jamais. Tu as tout rangé et nettoyé avant de partir et tu ne peux t'empêcher de regarder au sol pour voir s'il ne met pas de la saleté partout. Bon, ça va. Il semble plutôt propre.

Sa dernière phrase te laisse pantoise et tu le regardes, interdite. Tu rougis même. Le compliment te fait plaisir. Tu le prends comme un compliment en tout, espérant que c'en est un. Oui tu grandis. Mais c'est normal, la vie est ainsi faite. Peut-être qu'il veut exprimer quelque chose derrière ces mots ? Tu espères. Mais tu espères qu'il veuille dire quoi, au juste ? Ces questions te troublent et tu choisis de passer outre. Tim va partir. La dernière fois qu'il s'est retrouvé dans cette chambre tu t'es évanouie. Et la dernière fois que tu l'as vu, tu t'es aussi évanouie. Tu t'évanouis beaucoup trop en sa présence. Pour des raisons inexpliquées. La première fois, sûrement à cause de l'épidémie. Et la seconde certainement un effet secondaire du produit. Tu ne vois que ça. Palpitations puis évanouissement.

-C'est normal, je suis une fille, souris-tu gentiment.

Tu aimes vraiment beaucoup Tim, même si parfois il sort des phrases étranges comme celles-ci.

-Qu'est-ce que tu m'apportes ?

À nouveau la rougeur. Un cadeau de Tim ? Par tous les dieux, voilà les palpitations qui reviennent !

_________________






Champs de blé, océan parfumé, perles nacrées.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1620
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Manaël l'Ardence
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Mar 7 Aoû 2018 - 23:06

Elle grandissait presque trop vite, mon écoutante. Et en même temps, j'étais curieux de savoir ce qu'elle deviendrait une fois adulte. Finirait-elle par en avoir marre de l'Académie ? Finirait-elle par monter à bord de l'Audacia comme moi jadis ? Je ne pourrais que me réjouir et jouer les grand frère à bord si cela devenait réalité ! Mais... d'un coup d’œil à sa silhouette, j'me disais qu'elle ne survivrait pas à un mois sur les flots. C'était peut-être exagéré, je la sous-estimais peut-être aussi... mais faible comme elle était, surtout avec ses évanouissements, je savais d'ors et déjà qu'elle n'était pas faite pour la vie de mousse, alors celle de pirate ? Non. Ce n'était pas des vacances. C'était un travail passionnant, une aventure pleine de frissons. Trop pour elle et ses joues rosées.

Sa curiosité et sa petite impatience me fit sourire jusqu'aux oreilles alors que je fouillais mon sac. La fouille ne dura d'ailleurs pas longtemps – le temps de tirer sans casser le contenu de la boite mystérieuse. Je me tournais ensuite, boite en main avant de m'installer, sans plus de gêne que mon action précédente, sur une chaise proche de son bureau. Et comme si j'étais chez moi, d'un signe de tête je l'invitais à s'installer sur son lit – lequel faisait face à la chaise que j'avais légèrement déplacée au passage.

« Ce ne sera pas long. » Promis-je en insistant quelque peu. Je ne souhaitais pas qu'elle me dise non. Je ne l'aurai pas accepté non plus...

Je poursuivis ensuite, attendant qu'elle prenne place. « Je comptais te l'offrir avant mais... les événements ont fait que ce n'était jamais le bon moment. » Cela rendait le cadeau on ne peut plus précieux non ? Je n'avais pas su lui offrir à cause de la Chasse... à cause d'elle, de moi, de tout en fait. « Mais cette fois, ça devrait aller. Tu peux même le garder ici si tu ne veux pas le prendre avec toi la-bas. » Indiquais-je bien gentiment, trop gentiment en fait, en espérant derrière mon sourire qu'elle le prendrait avec elle – qu'elle se sente obligé de le prendre en fait pour ne pas me froisser. La tenir par les sentiments. Par sa gentillesse.

_________________




Tim ~ #C44C51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 851
J'ai : 12 ans
Je suis : aspirante mage de l'Hiver en Magie Elémentaire, en 2ème année à l'Académie

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma mère Désirée, ma tante Quittou, mon oncle Géralt et l'Académie
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée & Sixtine d'Ibélène
Les Mages
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Mer 8 Aoû 2018 - 0:29

Dévorante de curiosité, tu obéis sagement. Tim s'installe, fait comme chez lui, mais cela ne te préoccupes guère. Tu es même plutôt heureuse qu'il prenne ainsi ses aises chez toi. C'est comme la preuve qu'il n'y a aucun malaise entre vous. Même si toi, tu ne peux t'empêcher de repenser à la dernière fois où vous vous êtes retrouvés ici, seuls, tous les deux. Cette fois où il t'a confié son secret le plus intime et ou tu as découvert le Roi Noir en personne. Hypérion. Avec le visage de Tim.
Tu te secoues mentalement. Allons Eponine, tu n'es pas censée penser à ça ! Tu l'écoutes avec attention, te concentrant sur ce qu'il dit plutôt que sur ce que tu penses et tu lui souris, presque tendrement. Oui, il s'est passé beaucoup de choses.
Beaucoup de choses.
Tu rosis légèrement alors que ton cœur palpite à nouveau. Pourtant, cette fois, tu n'es ni malade, ni sous l'effet d'une drogue. Étrange. Très étrange même.

-Oh je l'amènerai avec moi, pour sûr ! lances-tu soudainement.

De ça, tu en es certaine. C'est grâce à Mélinda si tu parviens à autant apprécier les cadeaux. Quelques mois plus tôt, tu te serais sûrement sentie gênée mais maintenant tu sais que ça fait plaisir à la personne de t'offrir quelque chose et tu es heureuse de l'accepter. Et un cadeau de Tim c'est forcément merveilleux et ça te fait forcément plaisir. Voilà.

-Je suis sûre que c'est un super cadeau et que je vais l'aimer ! Je le mettrais à côté de mon lit, dans mon dortoir, ajoutes-tu avec enthousiasme.

Tu en prendras bien soin et le chériras.

_________________






Champs de blé, océan parfumé, perles nacrées.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1620
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Manaël l'Ardence
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Mer 8 Aoû 2018 - 17:54

Elle mordit à l’hameçon avec plein de joie et de bonne volonté. Je me serais presque senti mal, en faute, mauvais,... presque. Mais en même temps j'étais certain qu'elle apprécierait mon présent. Il avait été retouché par Lancelot l'Adroit après tout. Il avait été retouché de sorte à lui plaire même. J'avais halluciné en voyant le résultat. Et je l'aurai presque jalousé alors que je ne le lui avais pas encore offert. Toujours des presque. En tout cas j'étais fier de pouvoir lui rétorquer alors qu'elle prenait place comme indiqué :

« Oui, près de ton lit ce sera parfait ! »

Ce serait en effet la place parfaite pour ce que je tenais en main. Ce qui se trouvait dans cette boite que j'avais maladroitement emballé de papier d'un blanc sale assez grossier - et pas cher du tout (ce qui faisait un contraste assez fort entre le contenant et le contenu). Et que je lui tendis avec tout autant d'impatience qu'elle à l'idée de sa réaction en le découvrant.

C'était une merveille, ce réveil. À son cadrant joli et à ses aiguilles. Prenant la forme d'un dragon qui s'envole grâce à un sort de lévitation quand sonne l'heure choisie et non l'hallali. Crachant aussi à son final une fleur de feu précieusement entourée d'une bulle en cristal le temps de l'effet. Le tout sous une musique exquise. De réveil fou et dangereux il était devenu un réveil que n'importe quelle fille ou passionné(e) de dragon s'arracherait. Il était enchanteur ce réveil. Magique. Savant. Un magnifique combiné entre Magie & Savoir.

« Fais attention en l'ouvrant, ça casse. »

_________________




Tim ~ #C44C51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 851
J'ai : 12 ans
Je suis : aspirante mage de l'Hiver en Magie Elémentaire, en 2ème année à l'Académie

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma mère Désirée, ma tante Quittou, mon oncle Géralt et l'Académie
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée & Sixtine d'Ibélène
Les Mages
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Mer 8 Aoû 2018 - 23:30

Tu attrapes la boîte avec une grande délicatesse et la pause précautionneusement sur le lit, la regardant avec une réelle joie. Il a même si joliment emballé la boîte alors qu'il n'était pas obligé. Tu n'oses même pas l'ouvrir, n'ose faire aucun geste brusque de peur de casser ou de froisser quelque chose. Tu ne sais pas ce qu'il y a dedans mais ça vient de Tim alors c'est forcément bien. Tu le regardes avec un petit sourire, comme pour lui demander la permission de l'ouvrir. Puis tu poses tes mains dessus et commences à le déballer lentement, pour faire durer le plaisir. Le papier se délie sous tes doigts pour dévoiler une boîte. Les dernières paroles de Tim retiennent ton geste et tu hésites soudainement à l'ouvrir de peur de casser ce qu'il y a à l'intérieur. Puis tu prends une grande inspiration et ouvre le paquet.

Tu restes interdite devant la beauté de l'objet. Un superbe dragon en guise de réveil, avec un cadran si joliment ouvragé que tu es soudain sûre que tu risques de la casser rien qu'en le regardant trop longtemps. Tu n'oses même pas l'ôter de la boîte, te contentant de le dévorer des yeux. Tu perds même la notion du temps, trop occupée à en observer les moindres de détails, comme si tu as peur que Tim change soudain d'avis. Tim d'ailleurs. Tu lèves les yeux vers lui, ta bouche balbutiant quelques syllabes qui finissent par mourir, solitaires dans ton émotion. Tu ne sais même pas quoi dire. Tu n'arrives même pas à la remercier. Tes joues sont d'un joli rose et tes yeux humides par une émotion trop grande pour la contenir. Le fait qu'il t'offre un cadeau te fait déjà énormément plaisir mais la beauté de son présent lui donne une autre dimension. Tu as même l'impression de ne pas le mériter. Tim t'offre un cadeau tellement magnifique. À toi.
Oui, à toi.

-Je... merci Tim. Vraiment. Merci.

Tu souffles, éperdue de reconnaissance, débordante de joie et d'émotion. C'est tellement magnifique.

_________________






Champs de blé, océan parfumé, perles nacrées.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1620
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Manaël l'Ardence
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Ven 10 Aoû 2018 - 14:19

J’en aurai presque été à la supplier de déchirer l’emballage fait de mes propres  mains tant je sentais mon impatience et ma curiosité grandir à mesure que ses doigts libéraient la boite de son étouffant papier monstrueux. Sans nul doute qu’un coup de main de Théodore ou de Liselotte aurait rendu le présent plus attirant. Mais Éponine aurait alors prit plus de temps pour l’ouvrir. Si elle avait désiré l’ouvrir…
Chose qu’elle finit par faire avant de s’arrêter de contemplation. Je pouvais dire sans même la regarder de face qu’elle avait les yeux qui brillaient en cet instant tellement elle était heureuse. Parce que c’était beau. Parce que c’était une merveille, ce réveil. Et parce que Éponine, aussi gentille soit-elle, ne savait pas mentir.  Elle était plus que touché. Sans user de caillou, ma fronde et ses munitions avaient frappé en plein cœur. Une nouvelle fois.

Finalement, de par sa réaction toujours aussi adorable venant de mon écoutante, j’avais reçu mon propre cadeau. De ses émotions et ses presque larmes dans ses yeux, j’en tirais  une fascinante satisfaction à mon égard.  Alors, certes, le réveil  d’origine, dangerosité sur pattes et ailes, m’avait été donné par Adonis (surement un rappel pour rire à présent de nos facéties lointaines) mais sa beauté actuelle et son utilité totale étaient à mon obstination ce qu’elles étaient à la créativité de Lancelot l’Adroit. Et je ne pensais pas qu’il m’en aurait voulu. Au pire, il le verrait lui-même, au pire il viendrait me parler quand il le pourrait. Mais je ne m’étais pas trompé en l’offrant à Éponine. De cela j’en étais certain.

« Mais de rien ! J’ai déjà reçu mon cadeau de ta part ! » Fis-je en souriant. Elle ne saurait pas. Et je ne désirais pas la voir chercher en cet instant. Instant trop court. Je me frottais les mains en me levant de la chaise.

« Je vais te montrer, ensuite, tu essayeras. » Et comme je disais cela, j’extirpais le précieux tout en m’installant à côté d’elle. « Pour changer  l’heure, tu dois tourner l’aile ainsi. Un tour complet équivaut à une heure par exemple. » Je plaçais les aiguilles pour n'avoir que cinq minutes à attendre. Comme lors de la démonstration de Lancelot. « Tu as compris ? »

_________________




Tim ~ #C44C51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 851
J'ai : 12 ans
Je suis : aspirante mage de l'Hiver en Magie Elémentaire, en 2ème année à l'Académie

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma mère Désirée, ma tante Quittou, mon oncle Géralt et l'Académie
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée & Sixtine d'Ibélène
Les Mages
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Mar 14 Aoû 2018 - 23:58

Tu n'en reviens toujours pas. Que ce chef d’œuvre soit à toi. Que Tim t'ait offert quelque chose d'aussi magnifique. Ça paraît totalement irréel. Pourtant, c'est bien vrai. C'est bien ton présent. Et c'est bien de Tim qu'il vient. C'est beaucoup d'émotions. Surtout après les derniers mois que tu lui as fait subir. À t'évanouir lorsqu'il vient te voir, l'éviter, ne pas donner de nouvelles et t'évanouir une seconde fois. Tu as l'impression de ne pas le mériter. Un vieux réflexe en toi à presque envie de lui rendre en bredouillant que tu n'en es pas digne. Mais, tu entends aussitôt la douce vois de Mélinda qui prétend le contraire, avec force et conviction. Qui te répète que ça fait plaisir d'offrir. Ce que tu peux comprendre. Tu te jures alors de trouver quelque chose à lui offrir à son tour. Pas forcément maintenant mais un jour. Tu lui donneras alors qu'il ne s'y attendra pas et toi aussi tu seras récompensée par sa réaction. Tout comme Tim aujourd'hui.

Je l'observe régler le réveil avec attention, veillant à bien me souvenir de ce qu'il dit et fait. Il ne sera plus là à l'Académie pour me montrer si j'oublie et je tiens à ce que tout le monde le voit et l'admire dans notre dortoir. Les filles seront émerveillées. Et c'est la première fois que je peux leur montrer quelque chose d'aussi beau. Il y en a qui sont nobles et qui possèdent de belles choses. C'est mon tour maintenant.

-Oui c'est bon, le rassures-tu en hochant la tête.

Tu hésites un moment mais finalement, la gratitude l'emporte et, pour une fois, c'est toi qui lui attrapes la main pour la presser, plongeant ton regard reconnaissant dans le sien. Tu essayes de faire passer toute ton émotion dans ce geste et ce regard puis tu lui lâches la main et admires à nouveau ce présent que tu comptes chérir toute ta vie. Et, chose incroyable, tu n'as pas rougi.

_________________






Champs de blé, océan parfumé, perles nacrées.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pavillon Noir
avatar

Messages : 1620
J'ai : 15 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Manaël l'Ardence
Le Pavillon Noir
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Jeu 16 Aoû 2018 - 19:49

« Et attends voir ce qui va suivre ! C'est loin d'être fini. » Fis-je enchanté et tout plein de ma personne après qu'elle me prenait la main pour me faire part de sa plus totale admiration – enfin, de ses remerciements. Mais j'étais certain qu'il y avait quelque part de l'admiration, et pas que pour le réveil... Bref. Ses réactions étaient mon cadeau et comble de joie, elle ne s'était pas évanouit ! Je ne mettais pas la charrette avant les bœufs mais j'étais bien confiant qu'elle ne tomberait pas cette fois. Pas alors qu'elle risquait de casser le réveil en chutant.

Tic. Tac. Voilà, que les aiguilles se rejoignaient à l'heure indiquée. Je jouais de mes sourcils, suspens à l'appui, et d'un clin d’œil à Éponine j'assistais à la merveille en action. Ce n'était pas nouveau pour moi, mais je ne m'en lassais pas. Le réveil-dragon déploya ses ailes et se mit à voler au dessus de nos têtes. Musique douce à l'appui, Lancelot l'Adroit savait y faire dans ces choses là. Et, quand l'heure fut la bonne, quand ce fut l'instant qui autrefois attisait la colère et la panique, une bulle de cristal se déploya sur une bonne partie du dragon quand ce dernier cracha une flamme sous forme de fleur, étouffée par la bulle cristalline. Sans danger et tout en beauté.  J'attrapais alors le réveil en plein vol, quittant de fait ma place assise, et tirais sur la queue. Le mécanisme s’arrêta alors, la musique se fit sourde, le cristal se retira, le dragon se figea tandis que les ailes redevenaient immobiles. Les effets s'étaient tus alors que debout je reposais le réveil-dragon sur le lit. La réaction d'Éponine, encore une fois, était à tomber.

« Superbe hein ? Je ne pensais pas non plus qu'autant d'effet ensemble pouvait être possible. » Et pourtant j'avais osé demander à Lancelot si une option odeur à intégrer était possible ! Quelle bêtise. Quel homme jamais satisfait avait-il dû se dire... « Tu as bien vu comment l’arrêter n'est ce pas ? » Oui, en tirant la queue du dragon. Même le savant adroit n'avait su ôter cette action ou même la changer en quelque chose de plus délicat.

_________________




Tim ~ #C44C51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
avatar

Messages : 851
J'ai : 12 ans
Je suis : aspirante mage de l'Hiver en Magie Elémentaire, en 2ème année à l'Académie

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma mère Désirée, ma tante Quittou, mon oncle Géralt et l'Académie
Mes autres visages: Abigaïl l'Embrasée & Sixtine d'Ibélène
Les Mages
Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   Dim 19 Aoû 2018 - 23:30

Tu es loin d'imaginer ce qui t'attend en suite. Tu penses que le réveil est déjà parfait ainsi, inutile de rajouter autre chose à une telle œuvre d'art. Mais non. Ce n'est pas tout. Voilà que Tim te le prend des mains pour te montrer à quel point il est spécial. Encore plus que tu pouvais l'imaginer. Alors, sous tes yeux émerveillés, les aiguilles se rejoignent, déclenchant ainsi l'apothéose de ton dragon. Une jolie mélodie emplit doucement la pièce alors que le dragon déploie délicatement ses ailes avant de s'envoler. Puis une bulle cristalline l'enveloppe alors qu'un jet de flamme sort de sa gueule métallique, formant une fleur d'une précision incroyable. Bouche bée, les yeux écarquillés par l'admiration et la stupeur, tu contemples cette merveilleuse création sans arriver à détacher ton regard. Puis Tim se lève, l'attrape au vol et lui tire la queue, mettant fin à ce bouquet final. Incapable de dire quoique ce soit, tu fixes l'objet sans croire qu'il t'appartienne vraiment. Tu n'y connais pas grand chose, mais tu es sûre qu'il a dû coûter très cher à Tim. Toute l'importance du cadeau prend une proportion énorme. Débordante d'émotion, tu te contentes de fixer Tim, trop émue pour parler. Finalement, tu parviens à articuler quelques mots après un long silence.

-Je... merci Tim. C'est... magnifique.

De biens pauvres mots comparé à ce que tu ressens mais tu n'arrives même pas à trouver les mots exacts pour définir ce que tu vis en cet instant précis. Tu as les yeux déjà mouillés par l'émotion et seul un gros effort de ta part t'empêche de pleurer de gratitude. Tu ne veux pas. Tu ne veux pas gâcher cet instant précieux et merveilleux. Ce cadeau est le plus beau que tu aies jamais eu. Et comme il vient de Tim, c'est encore plus parfait.

_________________






Champs de blé, océan parfumé, perles nacrées.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Je t'offre mon dragon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je t'offre mon dragon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles
» Au Dragon Vert
» Un pub anglais offre bière et tatouages à ses clients...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: Lorgol aux Mille Tours :: Taverne de la Rose-
Sauter vers: