AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 21 Oct - 21:51

Prédéphémère



Pélagie

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



00:25

Bon bon bon.
C’est raté, ma fille, me dirait maman, mais bien essayé quand même. J’étais pourtant ben sûre que ça allait marcher! J’ai guetté le départ de Xena, parce que c’est pas à elle que j’allais m’attaquer, pas armée comme elle est. Non, c’est la Proserpine que j’avais en tête, pour l’estourbir bien comme il faut sans risquer de fâcher ma garde du corps. C’est la guerre après tout, et comme dirait mon père, frappe d’abord et réfléchis après.
Clair que peut-être j’aurais pu réfléchir un peu avant, du coup.
Mais je m’entraîne jamais à l’intérieur, moi, d’habitude! Comment j’étais censée prévoir que mon lasso irait s’emberlificoter dans les suspensions du lustre, et que cette masse improbable bien acérée de tout plein de dorures pointues viendrait me tomber dessus avant même que Proserpine se réveille?
Si j’attrape le décorateur du coin, je vous jure que je lui fais avaler mon fouet. Sûrement un crétin de Cielsombrois. C’est leur dada, les choses brillantes clinquantes de mauvais goût.

Bon évidemment, la Proserpine se réveille, et moi je regarde mon corps transpercé de partout sous le poids du lustre. « Bon ben tu l’as échappé belle, hein. Un peu plus et on y restait toutes les deux. Tu devrais pas rester là, tout le coin a dû entendre le raffut. » Inutile de lui dire que si mon plan avait marché, elle y serait restée et pas moi… Tant pis, c’est comme ça, il me reste plus qu’à miser sur le bon cheval. Elle est où, la Xena? Je continue à parier sur elle. « Hey, ramasse mon fouet et mon lasso, hein, avant de partir, ça pourra vous servir! »

J’en ai un, d’ailleurs,  de lasso. Un lasso fantôme, apparemment. Il passe à travers les objets, mais je peux peut-être réussir à attraper un autre esprit dans l’Académie… « Je reste avec toi, si on croise un autre revenant j’ai une idée à essayer. »



Spoiler:
 

Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Lun 22 Oct - 0:17

Prédéphémère



Proserpine

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



00h00
La nuit fut pénible et trouver le sommeil fut laborieux. Je m’étais blottie contre Xena, au fil des heures, et je dormais enfin lorsque le bruit de canon résonna dans la pièce. Des morts. Encore. Dos courbé, je lui faisais dos lorsque sa main se posa sur mon épaule. Mon mutisme cachait mon émoi.

00h25
Il y avait eu un sifflement dans l’air avant qu’un tintamarre n’envahisse la place. Je m’étais redressée d’un bond, soumise à des réflexes insoupçonnés, pour percevoir le triste tableau de Pélagie transpercée de toutes parts. Le sang qui se répandait à vive allure me laissait croire que la malheureuse avait perdu vie. Son spectre qui se profilait déjà aussi. Une corde au sol, non loin, me faisait douter de ses paroles. Avait-elle tenté une machination maladroite ou pire encore : avait-elle tenté quelque chose contre moi, âme charitable qui l’avait acceptée dans notre groupe improvisé ?

Je me méfiais d’elle. Je la croyais déjà capable de m’assassiner, de son vivant, et le fantôme qu’elle était ne m’inspirait rien de plus glorieux. Elle pouvait sans doute me désavantager, toutefois, si je me montrais hostile. Les mains encore tremblantes du sursaut qui m’avait traversé, je rangeais la corde souillée de sang dans ma besace puis empoignais le fouet de la défunte et ma rondache avant de détaler.

00h30
« J’ignore ce qu’elle a fait, Xena ! Le lustre est tombé sur elle… As-tu entendu le bruit discordant ? » Je tremblais encore lorsque je glissais ma main dans la sienne. Mon coeur était affolé et je craignais qu’il ne cesse de battre. La vision de Pélagie agonisante ne m’avait pas effrayée. Elle m’avait plutôt dégoutée. Tout le contraire de Xena, qui même tachetée de sang ne me rebutait pas. Je me plantais devant elle, mon regard acéré et déterminé fixé au sien. « Nous devrions éviter la zone décimée. Xena, écoute-moi. C’est important. Si nous survivons, toutes les deux, nous devrons nous entretuer, nous en sommes conscientes. Nous attendrons ce moment, seulement, pour nous trahir et nous haïr. Promets-moi. » Je souhaitais y croire, si fort, que ma terrible Amazone ne me déçoive pas d’une cruelle trahison. J’étais consciente que fermer les yeux devant une Bassoise était un petit suicide, mais quelque part, tout au fond de mon être, j’espérais ce lien qui nous unirait jusqu’à la fin.

00h45
Je ne souhaitais pas dormir en présence d’un cadavre. Je ne souhaitais pas non plus rejoindre les dortoirs, persuadée que les morts seraient terrifiants. Alors que nous dissertions sur le meilleur endroit pour nous reposer, j’inspectais les trophées et tablettes. Certains noms ne m’étaient pas inconnus, loin de là, car avant d’être une simple survivante, j’étais une élève douée ainsi qu’une jeune femme parfaitement éduquée. Lorsque je dégageais le trophée de découverte médicale, mon butin m’attendait : des bandages !




Résumé:
 

Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Lun 22 Oct - 19:27

Prédéphémère



Saïd

Erebor




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Il le sait bien, s’il reste comme ça, il finira par mourir. Tôt ou tard. Et sa confiance en Benjamin n’est que limitée. Il commence à somnoler quand le canon retentit et il sursaute, apeuré, les yeux écarquillés au message qu’il entend. Et il réalise qu’il faut agir. Maintenant. Quitte à tout perdre. Il n’est pas très courageux Saïd, alors il profite que son camarade lui tourne le dos pour essayer de le pousser.

Sauf qu’il glisse et se retrouve au sol sans même comprendre ce qui lui arrive. Il comprend que la situation est délicate pour lui, qu’il lui faut fuir, avant que Benjamin ne comprenne. Mais il sent d’un coup une flèche lui transpercer le bras. Il laisse échapper un cri de douleur avant de lever les yeux vers son ami. A qui il adresse un large sourire.

« Je sais que je t’avais demandé une flèche mais j’aurais préféré la recevoir autrement. »

Devrait-il ajouter sans rancune ? Probablement que non.

Alors, il s’échappe, sans demander son reste, non sans regarder autour de lui, espérant trouver en vain quelque chose d’utile. Il se faufile le long des couloirs après avoir cassé la flèche pour que seul le morceau qui lui transperce le bras reste. Il a une grimace de douleur Saïd, mais il tient bon. Il essaie en tout cas.

Mais il fait nuit. Et il a mal. Vraiment. Ce n’est qu’au bout d’une vingtaine de minutes qu’il réalise qu’il a pris le chemin des dortoirs. Il soupire longuement. C’est probablement une mauvaise idée, mais c’est la seule qu’il ait dans l’immédiat. Alors il continue, grimaçant de plus belle. Avant de se figer dans le couloir. Il peut voir des corps au sol, emmêlés et il sent la bile lui brûler la gorge. Il ne faut pas vomir Saïd, surtout pas maintenant.

Il s’agenouille pour tenter de fouiller dans les décombres. Sans le moindre succès. Pestant, jurant, il se relève, sans bien savoir où aller. Il n’a pas la moindre envie d’aller affronter son Destin Saïd. Pourtant, il voit un objet brillant luire juste devant lui, sous ses pieds. Il se penche et se saisit de la lame. Une dague, qui tient parfaitement entre ses mains. Voilà qui devrait peut-être l’aider un peu ou, tout du moins, donner du fil à retordre à qui voudra l’achever.

Il s’adosse contre le mur, essayant de remettre de l’ordre dans ses pensées. La journée est loin d’être terminée mais il est déjà las Saïd. Et il ne sait pas du tout par où aller.


Résumé:
 

Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 23 Oct - 17:38

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



J'sais pas qui est cette personne que j'contacte, mais pour sûr, elle a l'air bien réveillée ! Et pas du tout surprise par c'que j'lui apprends, ni par mes questions. Juste... intriguée. Sa voix reste ferme tout du long, j'crois bien qu'elle veut vraiment m'aider. Et c'est des bons conseils qu'j'entends. Paraît qu'dehors, ça s'bouscule devant l'Académie pour essayer d'y entrer. Même si ça sert à rien.
Bon, il m'reste pas beaucoup d'solutions.

Doux dieux, c'est quoi c'tintamarre dans le hall ? J'finis la parlote et j'sors. J'ai pas l'temps d'faire un pas qu'la Proserpine m'saute dessus et m'prend la main. Le lustre ? Quel lustre ?
Pi j'la vois, la Pélagie, toute translucide. Ben mince alors. « Qu'est-ce qu... ? » Proserpine est toute paniquée, elle m'supplie d'partir. Elle m'supplie d'pas s'trahir. J'cligne des yeux, toute confuse. Elle sait que j'vais pas m'laisser tuer, même par une amie ? Elle le sait, hein ? J'secoue la tête. « D'accord, mais faut bouger d'là, la moitié d'l'Académie a dû entendre vot' boucan. » Je m'tourne vers Pélagie. « Vous m'expliquerez en chemin. J'ai eu une idée. » Ma masse dans une main, Proserpine dans l'autre, j'file dans un couloir. Cette fois-ci, direction les serres.

En route j'leur explique un peu mon plan. J'connais les serres comme ma poche, on pourra s'planquer dans l'une d'elles, y a tout un tas d'outils sur place pour s'défendre et plein d'plantes que j'connais. La voix d'la parlote avait raison, c'pas mon truc d'foncer dans l'tas avec une arme à la main. Mon truc, c'est les poisons et j'compte bien m'en servir. Pendant qu'tout l'monde file vers les dortoirs pour récupérer les armes, nous on sera à l'abri.
De l'allée qui mène aux serres, on voit mieux l'bouclier qui entoure l'Académie. J'me demande qui a pu faire tout ça, pi j'me dis qu'finalement, ça importe pas tellement. J'entraîne les copines, la morte comme la vivante, jusque dans une serre. Comme j'connais bien l'endroit, j'passe la première et j'fouille un peu. J'trouve une fiole d'potion, la concoction endormirait un taureau. Suffit d'en renifler un peu et c'est l'rendez-vous assuré avec Niobé !

J'fais signe aux filles qu'la voie est libre. J'sors la boîte de clous planquée dans mon sac et j'grimpe sur un tabouret pour l'accrocher au dessus d'la porte. Si quelqu'un essaie d'entrer, on l'entendra arriver. « Pélagie, t'veux bien nous aider, dis ? T'peux monter la garde pendant qu'on s'repose encore un peu ? » Elle est morte mais elle est encore là, alors...



résumé:
 

horaires salle outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 23 Oct - 23:29

Prédéphémère



Proserpine

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



1h30
Je ne croyais pas pouvoir dormir pour le reste de la nuit. L’odeur entêtante des roses m’avait aidée à me rasséréner et j’avais enfin fermé les yeux, ma main toujours dans celle de ma belliqueuse Xena. Mon sac me servait de coussin : protéger ma provende était le seul moyen dont je disposais pour me prémunir d’un empoisonnement.

9h00
Je n’avais presque rien avalé. D’abord parce que j’étais une adorable jeune fille, et que les oies blanches mangeaient peu. Tous les romans le disaient. Ensuite parce que l’angoisse constante me coupait l’appétit. J’avais refermé mon sac et l’avait pris avec moi alors que j’annonçais à mon acolyte que je souhaitais inspecter les environs, que je n’en aurais pas pour longtemps. Elle souhaitait m’accompagner, bien sûr, et son insistance m’avait fait sourire pour la première fois depuis le début de ce cauchemar. Mon bouclier en main, la corde enroulée à mon bras, j’inspectais chaque recoin de l’endroit.

9h30
J'avais trouvé un manche en bois épais. Des clous tordus et légèrement rouillés trouvés dans les cuisines, je m’étais confectionnée un gourdin improvisé. Le bruit du procédé avait attiré une âme. Le son des pas fut relevé par Xena. Nous nous sommes accroupies, l’une près de l’autre.

Je le tançais d’une voix mielleuse que ma crainte de l’affrontement rendait quelque peu tremblante. Quelque peu folle, aussi. « Tu n’aurais pas dû t’aventurer par ici, petit, petit béjaune… » Il était appréciable de me targuer de savoir fabriquer une massue épineuse, il était toutefois improbable que je sache l’utiliser convenablement. Ou que je souhaite réellement le faire. Les jets de sang partiraient dans tous les sens et cette simple possibilité me rendait nauséeuse. Il s’approchait ! Je levais la rondache qui semblait toujours aussi lourde, sur mon bras gracile, et abattait la massue devant moins sans trop savoir ce que je visais. Peut-être n’était-ce pas la meilleure technique, mais je m’assurais ainsi de ne pas perdre un oeil par une éclaboussure de sang.

Il avait crié ! Il avait gémit ! Misérable coquin ! Et je m'apprêtais à recommencer, grisée par les résultats devant tous mes efforts, lorsque je le vis détaler en se tenant la main. J’allais à sa poursuite, j’y comptais bien, mais la lignée de sang, à sa suite, me fit vaciller quelques précieuses secondes. Le sale gredin était disparu. Il ne restait que ma massue désormais carmine et mes mains rendues blanches de trop serrer mes armements.

Je me tournais enfin vers Xena, mon arme sanglante à la main. « C’était dégoûtant. Crois-tu qu’il demandera à ses acolytes de venir pour nous ? » Je n’avais pas à lui dire combien abominablement dégoûtant était ce fluide carmin, pour moi. La prochaine fois, ma magie terrible suffirait. Je m’en fis la promesse.  


résumé:
 

horaires salle outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mer 24 Oct - 13:58

Prédéphémère



Judicaël

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


Jour 2
Tu es soulagé lorsque l’autre Cielsombroise accepte. De tous, c’est peut-être l’un des supports que tu crains le plus … Ou le moins. Vous passez la journée ensemble. Quand te viens un instant seul, que tu es sûr que personne et surtout tes acolytes ne regardent pas, tu travailles discrètement à monter ton arme. Le composant récupéré lors de ta fouille de nuit s’allie parfaitement avec tes épingles. Tu arrives à en boucher le bout. Tu as assez de souffle pour que la propulsion soit suffisante. Si tu parvenais à boucher plus efficacement, l’air comprimé serait plus efficace. Peut-être trouveras-tu quelque chose pour ça, du côté des serres…
Tu quittes les dortoirs quand la nuit est noire, promettant de revenir. Même si tes compagnons se sont montrés dignes de ton esprit, tu ne sais pas à quoi t’attendre.
Seul, sous le couvert de la nuit froide, tu rejoins les serres vers 23H.
00H
Le canon, à nouveau. L’annonce te glace, peut-on dire que tu as de la chance ? Tu ne traînes pas. Au cas où le gaz fuite par les ouvertures des dortoirs, là-haut, les serres sont un refuge relativement serein. Tu parviens à t’isoler. Bloque la porte avec un pot, pas trop lourd mais bien assez. Une fois enfermé, caché entre des sacs, tu trouves une position confortable.
Tu te reposes un peu, cette nuit. Tu n’as pas pu le faire, avec les autres.  
8H30
Quand le soleil pointe, toujours à travers ce voile rouge, tu ne te sens pas plus en forme qu’avant. L’adrénaline constante ne retombe pas, et tu as presque l’impression d’être une personne normale. Tu te débrouilles… Bien. Curieusement bien. Tu es encore vivant, toi. Vivant, et décidé à fouiller ton environnement. De quoi perfectionner ta sarbacane.
9H30
C’était une mauvaise idée que d’aller fouiller à côté. La main désormais en sang, et attaqué par deux furies - encore que tu doutes qu’on puisse dire que l’autre t’a attaqué - tu déguerpis sans demander ton reste, jurant entre tes dents.
« Au moins, vous auriez pu essayer de m’occire correctement… Incapables. . »
Même pas fichues de se mettre à ta hauteur pour tenter de te tuer.
La douleur est violente. Elle clarifie ton esprit et le fait sonner en même temps. Incapable de penser logiquement, tu peux juste penser. Le hall. Les dortoirs. Tu ne sais pas.
Ce qui sera le plus près.
Tu traverses les allées rapidement, semant de petits coquelicots sur ton passage. Tu as enroulé ta main dans un bout de ta chemise, mais ça ne suffira pas. Le hall. Les portes sont plus dures à manoeuvrer à une main.
10H20
Tu évolues jusqu’à la salle d’Outreparole. Tu n’es pas du genre à demander des conseils. Mais sait-on jamais. Peut-être tomberas-tu sur quelqu’un qui reconnaîtra l’importance de ta survie.

Spoiler:
 

Salle d’Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mer 24 Oct - 16:24

Prédéphémère



Roméo

Lagrance




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Si la salle d'Outreparole s'avère utile pour Domitille, c'est loin de l'être pour moi. Des interrogations. De la panique. Et surtout une voix ensommeillée !

« Essaye de sortir de là. »
« Je répète c'est impossible ! »
« Tu as essayé seulement ? »
« Oui. L'Outremarche c'est ma spécialité. »
« Novice va. Est-ce qu'Adonis est avec toi ? »
« Non. »
Pour le connaître et lui parler de temps en temps, je suis certain de ne pas avoir vu ce mage dans le hall de rassemblement. D'un autre côté j'étais tellement fixé sur Domitille que tout est possible mais inutile de relancer ce point. Je suis ici pour m'en sortir, pour extirper Domitille de cette soudaine prison et non rassurer quelqu'un d'autre.
« Alors c'est bien... »
« Non justement, c'est loin d'être bien, Domitille compte sur moi, je veux qu'elle s'en sorte. »
« L'amour c'est bien mais si tu meurs ça sert à rien. Adonis et moi avions l'habitude d'utiliser une salle secrète, enfin un vieux passage bouché, au niveau de l'observatoire. Vous pourriez y passer vos nuits en attendant que les autres s’entre-tuent. Et pense à lui dire aussi, à Demiville, ce serait bête de mourir sans lui avoir dit ce que tu ressens. »

L'idée est tentante, celle de laisser les autres s’entre-tuer autant que celle de me confesser – même si j'estime en moi-même que ce n'est pas le moment - et après avoir discuté plus en détails notamment sur la localisation de la pièce, je ressors de là.

Direction l'Observatoire où, après quelques mots, nous établissons notre zone de 'campement' dans la fameuse cache en question. Le coup de canon qui résonne me fait sursauter dans la nuit. Mais c'est la détonation qui suit qui me fait serrer la main de la Hautoise. Pourvu que cela ne nous touche pas.

Les minutes s'écoulent sans dégâts pour nous quand les morts sont annoncés. Et quand la voix s'en donne à cœur joie pour informer de ce qu'on peut trouver. Pesant le pour et le contre, je finis par poser :

« Les armes, nous avons. Mais les vivres... » Et si l'idée de rester planqué rien que tous les deux me plait beaucoup, celle de la voir mourir de faim l'est beaucoup moins. « Parmi les élèves qui reste, tu es l’œil de nuit. On pourrait se déplacer maintenant ou je pourrai utiliser ma magie pour... non pas ça, c'est trop dangereux. » J'étais autant sincère qu'embarrassé de savoir qu'en pleine nuit je lui serais moins utiles. Quant à la téléportation à deux.... je ne l'avais jamais testé, le moment était mal choisi pour les essais. « Tu pourrais sinon me guider... en restant derrière moi ? » Ça aurait été tellement plus simple d'être mage de l'Outreparole ! Ou d'avoir l'aide de quelqu'un de pas mal intentionné !



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mer 24 Oct - 17:37

Prédéphémère



Églantine

Lagrance




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Elle ne peut pas rester là indéfiniment dissimulée parmi les trophées. Certes, elle  a échoué, elle est désormais morte,  poussière retournant à la poussière mais, il doit bien y avoir quelque chose qu’elle puisse faire.

Elle se rapproche sans un bruit, fuyant le moindre mouvement, cherchant une personne à aider et pas n’importe laquelle : son protégé. Elle espère qu’il viendra à la salle d’Outreparole alors que l’après-midi s’avance peu à peu. Elle frissonne à chaque ombre, chaque bruit. Mais quel risque court elle maintenant sérieusement ? Il serait stupide en étant fantôme d’avoir peur de mourir non ?  Certains d’entre eux peuvent encore la frapper aussi elle poursuit dans la discrétion.

19 :00 L’après-midi s’allonge,  elle fronce les sourcils en remarquant une silhouette non inconnue se rapprocher de la salle d’Outreparole suivie comme son ombre par cette fille qu’il courtise ; Roméo… et si ? Il est de chez elle après tout. Entre personnes du même duché ce serait stupide de ne pas aider non ? Elle reste en retrait apeurée et absorbée dans ses pensées elle ne remarque pas le duo ressortir.

20 :30 Où donc sont-ils passés alors qu’avec le crépuscule un nouveau coup de canon se fait entendre. Elle sursaute et regarde tout autour d’elle prise de cette crainte nouvelle. Y-aura-t-il simplement des survivants ? Roméo et Domitille, elle se doit de les trouver pour les aider. Il lui semble bien qu’ils étaient vivants lorsqu’elle les a vus. Alors, elle se dirige sans un bruit vers les dortoirs. Peut-être sont-ils allés là-bas pour se cacher ? En soit ce serait une mauvaise idée, les couloirs sont bien trop étroits.

21 :00 : Elle arrive dans le dortoir et retourne là où elle a péri. Elle secoue la tête et ouvre plusieurs chambres sans trouver qui que ce soit. Ils sont cachés mais où. Elle réfléchit, tourne en rond sur elle-même avant de s’asseoir sur un lit prise dans le flou le plus total. Que peut-elle donc faire sérieusement ?

0 :00 : des cris de la pluie acide, des morts encore et des coups de canon. Les dortoirs sont devenus la morgue pour des camarades. Elle ne supporte pas de voir tous ses morts elle doit aller ailleurs, vite, l’observatoire oui c’est ça pour avoir une vision d’ensemble.

0 :40 : elle arrive au beffroi, le regard hagard, les yeux cherchant une âme et elle se rapproche de d’un renfoncement que nul ne connaît, cet endroit qu’elle affectionnait tant vivante avec Adonis. C’est là qu’elle les voit les deux. Un instant bouche bée elle prend tout de même la parole :

« Roméo, Domitille je peux vous aider ; j’suis morte toute manière ; si vous allez aux dortoirs sachez que c’est un carnage » elle poursuit « Vous étiez à la salle toute à l’heure j’voulais vous aider mais j’ai pas osé vous déranger ; faites que j’puisse vous aider ».



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mer 24 Oct - 20:53

Prédéphémère



Clarabelle

Ansemer




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


10h10
Était-ce des larmes que je sentais poindre aux creux de mes yeux ? Je ne me pensais pas sentimentale mais après toutes les horreurs que je venais de vivre, la puissante étreinte de Kriemhilde m’avait offert tant de réconfort. Alors qu’elle me lâchait enfin, j’essuyai hâtivement les larmes qui coulaient sur mes joues, gênée de me montrer ainsi à mon amie.

« Je.. suis juste sss… si… si contente de te trouver !  Ils sont tou..tous..tous devenus fous.. »

Étais-je étonnée de voir un fantôme à ses côtés ? Pas vraiment. Plus rien ne m’étonnait. C’était comme si on nous avait plongé dans un tout autre monde. Un monde de décérébrés ! Il était temps de partir maintenant. J’avais bien plus confiance en moi désormais. Kriemhilde était si forte !

14h30
Le hall était toujours aussi vide lorsque nous y arrivâmes enfin. Je laissai mon amie se rendre dans la salle d’outreparole en première, forcée de garder la porte. Messaïon soit loué, personne ne décida de venir pointer le bout de son nez par ici alors que ma seule protectrice était occupée. Enchantée d’être encore vivante alors qu’elle en sortait, je pus rentrer à mon tour dans la fameuse salle. La salle semblait à priori anodine, mais malgré mon niveau pitoyable en magie je pouvais ressentir le puissant sortilège qui opérait en cet endroit précis.

16h30
Une image vint à moi alors que je me concentrais. Une adorable jeune femme à la crinière blonde et aux yeux grisâtres. Nous ne parlâmes pas très longtemps, pour être tout à fait honnête, elle ne semblait pas vraiment comprendre ce qu’il était en train de se passer. Malgré tout, elle trouva le temps de me dire les seuls mots qui comptaient. « Crois en la bienveillance des autres ». Quelques doutes étaient restés jusqu’à présent dans mon esprit, mais je décidai alors de les chasser. Je devais faire confiance à la Kyréenne ! Et si je mourrais, qu’il en soit ainsi, je quitterai ce monde cruel de cette manière.

18h
Nous nous installâmes alors dans les caves de l’Académie, y passant de longues heures, joie et rire se mélangeant avec douceur alors que nous discutions de tout et de rien.

00h00
Ce fût au milieu d’une énième conversation qu’une nouvelle annonce déchira mes pauvres petits tympans. Le piège. Nous avions évité le piège ! Comme ce sentiment était étrange, d’être si heureuse en apprenant une aussi dégoûtante nouvelle.

« Kri… Kriemhilde ? Tu.. tu penses qu’on devrait y aller ? Au dor.. dor.. dortoir ? Trop dangereux ? Et.. Toi ? Tu.. tu veux toujours nous aider ?. »

De nombreux choix s’offraient à nous. Il était un peu trop évident se rendre aux dortoirs, tout le monde s’y rendrait après tout mais.. au point ou nous en étions, qu’importe ? Je voulais que tout cela s’arrête enfin.


Spoiler:
 

Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 25 Oct - 11:03

Prédéphémère



Chemsa

Erebor




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Au crépuscule, un coup de canon avait retenti pour annoncer un nouveau mort. Diarmuid. Je connaissais ce nom. Cet outreventois que j’avais vu la veille, à la recherche de sa sœur. Mais ce coup là n’est rien quand à minuit tapant, l’annonce explose de nouveau dans toute l’Académie, emportant dans son sillage non pas une mais cinq personnes en même temps, prisonnières d’un piège mortel. Pas de chance pour eux, mais beaucoup pour moi, moi qui vaque dans les jardins depuis un long moment déjà, tentant de me fondre dans les ombres des haies et des chemins. La nuit est calme, mais le restera-t-elle longtemps ? Non, car je ne compte pas me laisser à mon tour avoir. Ils veulent du sang, alors ils en auront. Plus ça va, et moins nous aurons de chance de nous en sortir, avec ces pièges dispersés de partout dans l’Académie. Non, je ne me laisserais pas faire ! J’écoute les quelques conseils que m’a donnés l’homme que j’ai contacté plus tôt dans la salle d’Outreparole, me cachant pour mieux surprendre ceux qui pourraient se trouver sur ma route. Les jardins sont grands. Très grand. Et il s’écoule bien une heure avant que je ne trouve purement par hasard – loué soit le Destin – la silhouette d’un garçon, caché parmi les broussailles. Endormi. Quelle chance !

Il me semble reconnaître le morveux qui traine avec cette idiote de Jasmine. Pas une grande perte alors. Je m’approche donc, le plus discrètement du monde, mais pas suffisamment pour ne pas le réveiller quand mon pied fait craquer une branche au sol. Je vois les yeux du garçon s’ouvrir, mais mon geste est plus rapide, presque instinctif, fluide. Ma dague fend l’air pour se planter dans le torse du garçon, dans une nouvelle giclée de sang qui souille encore ma tenue. Et pour m’assurer qu’il ne se relèvera pas, je plante une fois… deux fois… trois fois voire quatre fois ma lame dans son corps, avec une force tirée de ma volonté. Lorsque j’en ai terminé, mes doigts sont poisseux de sang, et le garçon dont le nom ne m’intéresse pas gît à terre, les yeux grands ouverts de stupéfaction. Il n’a sans doute pas eu le temps de se rendre compte de ce qu’il s’est passé. Mais comme pour Marcus, il reparait bien vite sous la forme d’un fantôme, silhouette menue à côté de son cadavre, et avec une certaine assurance, quoiqu’un air parfaitement désolé dans la voix (feint, évidemment), je m’adresse à lui, l’œil sincère :

« Désolée… c’est le jeu. »

Être tué ou tuer. Il ne nous reste que ça. La sensation de mort m’est moins désagréable cette fois. Et me redressant, je quitte ce lieu et ce corps meurtri, avec la véritable force du désespoir de m’en sortir. Je refuse d’être ce gamin que je viens de tuer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 25 Oct - 20:20

Prédéphémère



Zelda-Nausicaa

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




A peine tes mots prononcés, tu réalises ton erreur en voyant sortir de leur cachette trois filles. Tu reconnais Xena, et tu es assez fière malgré toi de savoir une Bassoise encore en vie, à défaut de toi-même. Même si elle est présentement en train d’essayer de tuer ton nouvel allié. A trois contre un. Tu aurais sûrement fait de même, à sa place.
Attentive au combat, tu n’as pourtant rien fait pour essayer de le sauver. Tant pis, tu trouveras bien quelqu’un d’autre pour accomplir ta vengeance. Pourquoi pas elles trois, justement ? Elles semblent fortes et coordonnées. Il te restera simplement à les convaincre, et ce sera certainement moins facile qu’avec l’Outreventois.
Un peu vexée tout de même que tes efforts soient réduits à néant, tu tournes le dos au garçon et sort des cuisines, sans même attendre son fantôme – tu supposes qu’il en aura un, lui aussi.
Tu retournes errer dans tes couloirs, en quête d’un nouvel allié. Ta magie t’a montré une Léonarde encore en vie, et tu espères tout faire pour que cela change.
Tes pas finissent par te mener à l’Observatoire. Lassée de marcher au hasard dans les couloirs, tu décides de prendre tes quartiers dans une des alcôves.

00H00.
Le canon te fait sursauter. La mort de Diarmuid a déjà été annoncée, alors pourquoi…? La réponse ne tarde pas, et tu glousses joyeusement lorsque tu apprends le trépas de Léonarde. Tuée par un piège. Bien fait pour elle.
Il ne te faut pas plus de temps pour te décider à sortir de ta cachette et te diriger directement vers les dortoirs. Envie de narguer Léonarde? Peut-être. Tu ne crains rien, de toute façon.

00H45.
Les couloirs de chambres de l’étage où tu te trouves sont calmes. Tu repères la porte de ta chambre, mais tu n’essaies même pas d’y rentrer. Maintenant que tu es morte, elle a sans doute perdu toute ce que tu y avais imaginé, et plus rien ne t’y rattache.
Tu explores les couloirs, doucement, regardant autour de toi. Tu réfléchis en même temps à ce que tu pourrais bien faire, désormais. Jouer des tours aux vivants? Tu peux te montrer cruelle, mais seulement pour servir tes propres intérêts. Au contraire, les aider? Tu n’as jamais eu le cœur sur la main. Pourtant, dire que tu te moques de savoir qui survivra serait faux. Parce qu’il y en a une que tu verrais bien survivre, et c’est Xena. Vos histoires se ressemblent, comme toutes les histoires des enfants de la Ville Basse. Et tu aurais l’impression de gagner, toi aussi, un peu.
Tes pas te guident devant un corps, que tu identifies aisément. Avec un sourire narquois, tu t’agenouilles devant l’enveloppe charnelle de Léonarde, ravie de ce que tu vois, malgré tout un peu déçue de savoir que tu n’es pour rien dans son trépas.


Spoiler:
 

Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 26 Oct - 22:45

Prédéphémère



Loïse

Cibella




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



J2 Du crépuscule à minuit

Un seul mort durant la journée, ils ont été chanceux avec les pièges et la petite énumère les noms pour faire le point des vivants. Elle s’adresse alors à Flaminius.

« Nous sommes encore dix-neuf… Autant trouver une bonne cachette et dormir. »

Les coups de canon réveillent Loïse et elle écoute les noms égrainés par la voix qui les manipule. Un piège a emporté quatre autres étudiants et la savante a du mal à se rendormir. Elle se demande si elle doit se risquer dans cette zone pour mettre la main sur les objets mentionnés. Certains peuvent l’aider. N’arrêtant pas de se retourner, Loïse finit par se lever et, avant d’aller voir les dortoirs, elle décide de se rendre dans la salle d’outreparole.

01h10/b]

« Flaminius, essayons cette salle d’outreparole, peut-être qu’on aura de l’aide. »

Sur ses gardes, Loïse quitte la zone des cuisines et se dirige vers le hall où se trouve la dite salle. Avant d’y entrer, elle entreprend de fouiller les lieux, dans l’espoir de trouver quelque chose qui lui servirait. Mais c’est bredouille qu’elle finit dans la salle d’outreparole.

« Y’a quelqu’un ?. »

Une voix féminine finit par lui répondre et Loïse discute avec elle pendant quelques minutes. La petite apprend que de l’aide se met en place à l’extérieur pour sortir les élèves de ce piège. Loïse est soulagée mais elle fait part de ses doutes quant à l’efficacité des secours. Son interlocutrice se veut rassurante en dépit du scepticisme de l’étudiante. La savante quitte la salle et fait part des informations qu’elle a glané.

01h30

Loïse quitte le hall et prend le chemin des dortoirs, mais elle prend son temps sur le chemin pour éviter les autres pièges. Elle risque de croiser d’autres élèves qui souhaitent trouver les objets disséminés dans les dortoirs. Alors elle finit par s’arrêter dans un couloir et se tourne vers son ami.

« Flaminius, est-ce que tu pourrais voir qui se trouve dans les dortoirs et si c’est vraiment utile d’y aller ?. » murmure-t-elle à son attention. « Autant se montrer prudents.. »

Elle le sollicite car son statut de fantôme est un avantage pour circuler sans risquer de succomber de nouveau.


Spoiler:
 

Outreparole:
 
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 0:51

Prédéphémère



Clarence

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Jour 2, avant minuit.
Il n'y a eu qu'un mort aujourd'hui. Clarence regrette de leur avoir fait attendre un massacre qui n'est pas venu. Au final, ils seront tout autant demain. Il se promet d'effacer ses regrets et ceux de son amie dès le lendemain. Oui, demain, ils pourront laisser libre cours à leur colère et à leur nature.


Jour 3, 00h20.
Il n'en fera finalement rien, Clarence. Les dortoirs auront été leur perte. Une brume infiltrée par différents endroits. Il a essayé de rassembler ses affaires, de réveiller Éloïse. Il a tenté de quitter la pièce pour la traverser. Sauf qu'elle a tout ravagé sur son passage, la brume. Tout leur corps s'est retrouvé grignoté, millimètre après millimètre. Il a tenté de garder la main de son amie dans la sienne ; il a fini par ne plus la sentir, par ne plus la voir. Par ne sentir que la douleur atroce, aveuglante. La dernière chose qu'il aura vue de son vivant : le visage tordu par l'agonie de la seule personne qui a jamais vraiment compté à part sa sœur.

Le voilà maintenant fantôme, plein de colère, de rancœur, s'alimentant d'un sentiment d'injustice comme il n'a jamais connu. Le tout dirigé contre quelques inconnus, non plus le monde entier. Les responsables de leur mort. Il voulait faire tellement plus de sa vie, Clarence. Il voulait tellement plus pour Éloïse.
Il la prévient qu'il veut communiquer avec l'extérieur, il veut dire ce qu'il se passe, il veut des conseils. Il n'en oublie pas sa colère contre les gens ; il a seulement trouvé une rage plus forte que tout le reste pour l'instant. Surtout quand il pose son regard sur la silhouette d'Éloïse. Il ne pense qu'à la salle, dans l'immédiat.


Jour 3, 00h55.
Il explique rapidement à l'homme la situation au cas où il serait interrompu. L'homme lui conseille d'aider pour déjouer les plans des organisateurs. Il parle d'entraide avec les vivants – Clarence ne dit pas qu'ils ne méritent pas son aide. Il lui dit combien il est désolé qu'Éloïse et lui soient morts – sincèrement – et de ne pas paniquer. De l'aide viendra, les meilleurs mages sont assurément rassemblés pour y travailler. Il communique l'accès à des passages secrets pour protéger les vivants. Il dit de se concentrer pour s'habituer à sa nouvelle condition, de garder précieusement la lame courte qu'il a pris avant de descendre – elle sera utile. L'homme lui dit qu'il est fier du courage qu'il démontre. Il lui dit de tenir bon. Et Clarence, étrangement, est momentanément soulagé d'entendre cette voix inconnue qu'il n'entendra plus jamais.


Jour 3, 01h10.
Il sort rapidement, peu habitué au silence qui entoure son corps, et va rejoindre Éloïse en prenant soin d'éviter toute personne qui traîne dans le coin.


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 1:19

Prédéphémère



Kriemhilde

Valkyrion




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Je hochais la tête, en entendant Clara. Même si je savais que je ne serai pas mieux qu’eux. Parce que si ça ne tenait qu’à ma survie face à la leur… Je passais première. Et si ce fantôme pouvait nous aider, parfait.  « Je te protègerai, coûte que coûte, Clara. T’as pas à t’inquiéter. Pas tant que je suis à tes côtés. » Je pris sa main pour l’entraîner derrière moi, vérifiant que le fantôme nous suivait. « Tu t’appelles comment au fait? Moi c’est Kriemhilde, et elle c’est Clarabelle! »

Je prenais la direction du hall, après avoir eu l’accord de mes deux camarades, pour essayer de profiter de cette salle d’outreparole. Après tout, on pourrait nous dire ce qu’il se passait, dehors, et ce qu’on faisait pour nous aider. Peut-être que je pourrais parler à Lidjä ou à la princesse Ljöta. Ou à ma famille. Quelqu’un qui pourrait nous aider. Je grimaçais, en voyant une jeune fille inconnue. Je l’avais croisée deux ou trois fois dans les couloirs de l’académie, l’année scolaire passée, mais je n’étais pas proche d’elle! Elle m’informa que personne pouvait rien faire.

Soupirant, je suivais le conseil de Clarabelle, d’aller dans les caves. On pourrait y trouver de quoi manger… et peut-être fouiller, pour trouver d’autres moyens de se défendre. J’inspectais les alentours, ignorant les grondements de mon ventre, jusqu’à tomber sur un sabre. Parfait. Je pourrais trancher Saïd en rondelles. Souriant, je le montrais à mes comparses, alors que nous avancions pour nous dissimuler. Je tressaillais en entendant l’annonce, contente malgré tout que Saïd n’en soit pas.

« On pourra y trouver des ressources. Même si c’est risqué. Et puis… On sait pas ce qui peut arriver ici. Je suis pas sûre qu’ils mettent deux pièges au même endroit. » J’espérais lui ouvrir les yeux, lui faire comprendre qu’on devait se méfier partout. « Je te promets que tout se passera bien. Allons-y. » Lui prenant la mien, je l’entraînais doucement à ma suite, me retournant vers François-Frédéric. « On va au dortoir et après, on se rend où tu veux. » Il nous aidait, on l’aidait en retour, ce n’était que justice.

On y allait doucement, en faisant des détours. J’aurai presque préféré foncer jusqu’à là-bas, mais il fallait qu’on soit prudents. Très prudents. Et je le regrettais pas, en voyant Saïd! Enfin, j’allais pouvoir le passer au fil de mon sabre. Je dégainais, et essayais d’approcher le plus lentement possible, mais je faisais tomber quelque chose. Je jurais malgré moi, alors qu’il m’assaillait d’un coup bien porté dans le flanc. Grimaçant, je déplaçais le bouclier devant moi, avant de le transpercer d’un coup de sabre. Enfin!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 1:35

Prédéphémère



Fulbert

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



00h00
Le coup de canon te réveille en sursaut. Ton coeur bat dans ton torse, et dans la noirceur des serres baignées d’une faible lueure rouge, de ce voile qui englobe l’Académie, n’a rien de rassurant. La fatigue est là encore, dans tes yeux qui se ferment à nouveau, dans ton esprit qui veut s’endormir et se reposer. Cette chasse, cette guerre, cette bataille pour le dernier survivant est épuisante, même si tu n’as pas fait grand chose encore, petit Fulbert.

Et il n’y a pas de bruit, il te semble, alors tu te permets de te rendormir, caché dans les broussailles. Les autres aussi, ont besoin de sommeil, que tu te dis. Tu ne risque rien, pas plus que durant le jour, n’est-ce pas?

01h15
Tu ouvres les yeux, soudainement paniqué, quand un bruit sec retentit. Tu n’as pas le temps de réagir, tu as tout juste le temps de plonger tes yeux dans ceux de l’Erebienne qui te saute dessus, qui te poignarde. Sa dague qui se plonge dans ton torse, ton regard qui se fait plus grand, ton visage défiguré par la surprise et la douleur. Le cri qui sort de ta bouche est muet, étouffé par les émotions, la panique, le froid qui t’envahit. La dague qui se retire, qui se plante à nouveau dans ton corps, ton corps qui se brise, le sang qui te quitte, qui s’écoule sur le sol. La vie qui te quitte, comme ça.

Tu n’as pas même eu le temps de te défendre, tu n’as pas même pu tenter de te défendre.
Tu es mort Fulbert, c’est terminé pour toi.

Mais pourtant te voilà là encore. Tu te vois au sol, le carmin qui te recouvre comme une couverture. Tu vois ton visage, figé. Tu vois ton corps, inerte. Pourtant tu es là, à côté de toi, à côté de ton assassin, et elle te regarde même, te vois. Tes yeux s'écarquillent un peu plus quand elle te parle. Tu es trop sous le choc pour saisir la subtilité du jeu d’acteur qu’elle donne à ses émotions. Tu ne comprend pas. Tu ne comprend pas ta mort, tu ne comprend pas être devenu fantôme.
Tu ne sais plus quoi faire.

« Je… Tu peux me voir encore? » Tu tends la main, pour la toucher, mais ta main la traverse comme si elle n’existait pas. Sauf que c’est toi qui n’existe plus. Tu ne sais pas quoi faire, tu es perdu, tu ne sais pas où sont les autres, tu ne sais pas si les autres pourraient même te voir. « Je viens avec toi. . » Tu ne sais pas quoi faire d’autre, en vérité. Alors tu la suis, tu suis celle qui vient tout juste d’arracher la vie en toi.

Spoiler:
 
Salle d'Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 10:39

Prédéphémère



Diarmuid

Outrevent




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



19H00
Un bref coup de canon, c'était ce qui restait de Diarmuid. Sa propre mort avait été difficile à encaisser. Ses muscles s’étaient raidis dès l'infiltration du poison, mais sa conscience avait lutté plus longtemps, perdue entre deux mondes, pour finalement rejoindre irrémédiablement celui des morts en fin d’après-midi. Devenu aussi intangible que Zelda, il s’était contenté de errer sans but jusqu'au soir ; ses pas distraits l’avaient mené à l’Observatoire. Il s’était hissé tout en haut du beffroi, sur le rebord d’une ouverture, sans aucune peur. Il ne ressentait plus grand chose de physique ; faim, fatigue, vertige, tout cela n’était plus pour lui que souvenirs.

Il était perdu à la contemplation de la voûte rougie par l’enceinte, quand ce coup de canon le ramena à la réalité. Il était mort. Il avait perdu. L’amertume l’envahit. Comme quoi, il ressentait tout de même quelque chose. Il était en colère contre les harpies qui l’avaient abattu dans l’affrontement le plus déloyal qui soit. Il comprenait plus que jamais pourquoi Zelda avait quis son aide, et sa fierté outreventoise réclamait désormais vengeance.

1H30
L’annonce du trépas de Léonarde n'avait été qu’une maigre consolation. Si quelqu’un méritait de mourir entre ces murs, c’était Xena ! Mais comment ? Les pièges avaient finalement causé nombre de morts, et c’était sûrement par quoi il devait commencer ; trouver un piège et y conduire son bourreau.

Du mouvement sous son perchoir attira son attention et il regagna l’intérieur. Deux garçons encore en vie ; l’un, l’arc à la main, l’autre, une flèche dans le bras. Il lui semblait pourtant les avoir vus arriver ensemble.
Diarmuid assista à la scène sans y prendre part. L’avaient-ils seulement vu, ou étaient-ils trop pris dans leurs préoccupations de vivants - ne pas mourir - pour se rendre compte de sa présence ? Qu’importe ; Diarmuid s’éclipsa.

2H00
Ne plus se soucier de sa vie ou de son sommeil conférait un avantage au déplacement. Il gagna rapidement le grand hall, et, trouvant la salle d’Outreparole vide, s’y aventura.
Il fut accueilli avec hostilité et dut attendre que sa correspondante arrête d’essayer de le faire sortir de sa tête pour parler. Elle semblait être au fait de l’urgence, lui assura qu'on s’efforçait d’entrer. Elle lui conseilla de trouver refuge dans le bureau d’un professeur, de s’enfermer en attendant les secours. La conversation coupa court lorsqu’il lui expliqua qu’il était trop tard pour lui ; s’était-elle évanouie en réalisant qu’elle parlait à un mort ?


Diarmuid passa le reste de la matinée à chercher les pièges dont la voix avait parlé. Si les secours arrivaient à percer le bouclier, sa mort, celle de Saoirse, n'auront servi à rien. Il fallait que d'autres meurent pour donner un sens à tout cela, et de préférence, rapidement.


Résumé :
 
Salle d'Outreparole :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 12:54

Prédéphémère



Judicaël

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


La porte est refermée. Tu vas prendre peu de temps, tu le sais. ( et tu plains tellement la personne dont l’esprit va toucher le tien )
« CAFAITMALCAFAITMALCAFAITMAL pourtant le clou n’est pas si profond JAIUNTROUDANSLAMAINCAFAITMAL ce sont tous des incapables et ils m’ont abîmé ils vont payer JAIMALJAIMALMALMALMAL. »
La voix est grave, un peu surprise, presque bourrue. L’accent discret te perturbe, ce n’est pas ce que tu as l’habitude d’entendre.
Tu résumes la situation. Il y a un agacement perceptible dans ce qui te sert de voix.
Les conseils sont sommaires, mais tu les accueille avec grand plaisir, sans l’avouer - l’homme mystérieux n’a pas à savoir qu’il te rend presque soulagé d’avoir un contact humain.
Tu penses vite, Judicaël, tes mots sont véloces. La conversation a des allures de combat, mais tu engranges les informations, principalement sur comment te soigner. Il a l’air de s’y connaître, en blessures. En plantes, aussi. Tu lui demandes aussi des armes, des conseils de bataille, n’importe quoi pour t’en sortir, mais il refuse de te donner le chemin pour mener à la mort d’autres enfants. Même pour ta survie. De quoi manger, de quoi te soigner, de quoi te tenir éveillé. Mais rien de mortel.  
Ca ne fait rien. De manière détournée, tu sauras trouver.
« Merci.. »
C’est sincère. Au fond de toi, tu espères qu’il prévienne d’autres. Que la protection saute. Que vous soyez libre. Tu n’as que quatorze ans, c’est jeune pour y passer. Mais ta famille ne te réclamera pas, quand il s’inquiète de savoir qui prévenir pour te sauver. Ils t’ont enfermé ici, ne se soucient plus de toi parce que tu leur fais peur.
« Ne les prévenez pas. Ils sauront, quand tout sera terminé. Ca leur suffira.. »
Si ça se termine. Parce que ça doit se terminer, pas vrai ?
10H30
Tu quittes la salle, la main toujours enroulée dans ton vêtement, avec en tête les recommandations. Tu te décides pour les cuisines : tu peux y trouver de quoi te soigner, selon les conseils reçus. Malgré les pièges qui peuvent y sauter - fantastique idée - tu veux pouvoir t’en sortir. Ta main libre couvre ta bouche et tu soupires, quand l’odeur de décomposition se fait plus forte où que tu passes.
10H50
Tu arrives dans une zone des cuisines où tu n’as pas encore mis les pieds. Silencieux, attentif - tu connais nombre de pièges, tu aurais pu aider, quand même - tu cherches de quoi te soigner. De quoi prendre soin de cette main qui t’handicape gravement. Et après… Tu peux essayer de descendre. Là où des corps ne se putréfient pas.

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 14:18

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Par toutes les catins du port ! J'vais me l'faire, ce p'tit con prétentieux ! Je l'aurai ! C'pas passé loin, mais j'ai pas vraiment un talent inné pour manier la masse, alors quand Proserpine a fait mine d'attaquer, j'ai fait pareil et l'machin m'est retombé sur l'pied. Qu'est-c'que ça fait mal, nom d'un dragon en jupon ! L'crétin d'Cielsombrois s'est pris un coup, mais il a surtout pris la fuite et j'me retrouve comme un navet, à m'masser l'pied, en pestant contre ma bêtise.

J'relève la tête quand Proserpine revient vers moi, l'arme pleine d'sang et l'air apeuré. « Nan, c'type a pas d'amis, l'est trop chiant pour ça. » que j'lui réponds d'un ton convaincu. C'est vrai quoi, qui supporterait une grande gueule comme lui ? J'suis sûre qu'il arriverait à nous faire mourir d'ennui rien qu'en causant sans arrêt. Je fulmine. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois. Mon amie a l'air secouée. Faut dire qu'elle a pas l'habitude d'se salir les mains. D'habitude, ça m'agace les p'tits chouineuses d'la haute qui pleurnichent dès qu'elles ont un bout d'terre sur la main, mais Proserpine est mignonne et elle m'prend pas de haut, contrairement à d'autres. J'pose ma main sur la sienne, pour la rassurer.

« On mange un peu et on bouge d'ici, d'accord ? J'crois pas qu'il va revenir, mais c'plus sûr. » C'est qu'ils ont en fait du bruit. Ca a p't-être rameuté d'autres gens. J'préfère pas traîner pour m'en assurer. Alors on s'fait un p'tit gueuleton rapide et on finit par bouger en début d'après-midi, après avoir récupéré toutes nos affaires. Cette fois, on prend d'la hauteur. On r'tourne à l'observatoire, là où j'étais quand tout a commencé. Avec un peu d'chance, ils sont tous à papoter dans la salle à parlote, à chercher d'la nourriture ou à s'battre dans les dortoirs au d'ssus des cadavres d'nos camarades tombés pendant la nuit.

En chemin, Pélagie nous devance dans l'couloir pour nous prévenir si y a des gens en embuscade. Heureusement, on arrive saines et sauves tout en haut. J'nous trouve un coin tranquille, où on peut s'cacher mais voir les gens qui entrent dans la salle.



résumé:
 

horaires salle outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 14:53

Prédéphémère



Jasmine

Lagrance




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



23h55
Et ainsi elle s'en alla. Jasmine, soulagée, soupira et se laissa tomber sur le sol, une nouvelle fois. Puis, incapable de tenir plus longtemps, elle s'endormit pour le moment.

00h
Un coup de canon l'éveilla et elle sursauta, essayant de reprendre ses esprits. Où était-elle ? À l'Académie ? Il lui fallut quelques instants pour se souvenir des derniers événements. Encore une fois, la voix s'éleva dans la nuit. Jasmine, encore engourdie, l'écouta avec attention. Ce qu'elle dévoilait méritait réflexion. Mais la Lagrane se méfiait. Elle préférait ne pas y aller. Ici, elle était en sécurité. Les jardins offraient sa protection alors que entre les murs résidaient la désolation. De plus, elle savait où se guérir et se sustenter. La question fut vite réglée. Jasmine préféra rester dans le couvert des jardins, bien déterminée à suivre sa stratégie. Elle resterait ici et laisserait les autres s'entretuer, pour son plus grand bien.

8h
Elle ne trouva plus le sommeil de la nuit. Ses sens en éveils, elle contempla la silhouette menaçante de l'Académie. Une fois tout fini, parviendrait-elle à retourner là-bas ? À pouvoir à nouveau y laisser traîner ses pas ? Elle en doutait. Peu désireuse de poursuivre sur cette lancée, Jasmine partit chercher à manger. À nouveau elle explora les serres, farfouilla la terre et dénicha de quoi rassasier son estomac affamé. Puis, au détour d'un chemin, elle finit par tomber sur quelqu'un. Quelqu'un qu'elle connaissait bien. « Nooon... » A peine un bruit dans le vent. Les larmes souillèrent ses joues pâles. Elle le reconnaissait. Qui donc avait osé lui faire du mal ? Fulbert gisait dans une mare de sang. Le premier mort qu'elle voyait de ses yeux. Était-ce ainsi qu'était vraiment devenu ce lieu ? Les corps s'y entassaient, tués par des étudiants désœuvrés. Elle ne doutait pas que certains y prenaient même du plaisir. Jasmine eut soudain envie de vomir.« Je suis désolée. » Elle se détourna, incapable de le supporter. Le chagrin la terrassait. Même les jardins ne suffirent pas à l'apaiser. Elle ne s'occupa pas de savoir si quelqu'un d'autre était là. Elle avait choisi de se cacher. Mais si la personne ayant commis cette atrocité croisait son chemin, elle se promit de faire des jardins, sa dernière demeure.


Spoiler:
 

Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 15:01

Prédéphémère



Clarabelle

Ansemer




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


00h00
Pourquoi me sentais-je ainsi rassurée auprès d’elle ? Les choses pouvaient mal tourner à tout moment et pourtant, sentir sa présence réconfortante me suffisait à tenir. Entre son sabre et son solide bouclier, qui aurait pu venir à bout de ma Kriemhilde ? Nous allions survivre et montrer à ces monstres qui nous avaient piégé ici qu’on ne pouvait pas impunément se moquer de nous. Avant de quitter la sureté de la cave, j’utilisai les quelques composants que j’avais eu l’occasion de ramasser jusqu’à présent pour me faire une arme. Un bout de bois intelligemment taillé, une corde, un capuchon en cuir. Voilà que je me retrouvai avec un lance-pierre, maigre consolation mais cela restait mieux que rien.

Alors que nous nous dirigions vers les dortoirs, une petite idée me vint. Une horrible toxine avait été répandue dans les chambres et il était fort possible que des traces de ce poison stagne encore dans l’air. J’avais alors déchiré deux bouts de tissu depuis ma jupe, en offrant un à Kriemhilde pour qu’elle puisse se couvrir le nez et la bouche. Il fallait rester sur nos gardes jusqu’au bout. Tout en marchant, je décidai également de ramasser ici et là quelques gravats, des munitions pour mon arme de fortune. J’espérais ne pas avoir à l’utiliser mais il valait mieux prévoir que… mourir dans d’atroces souffrances. Se rendre aux dortoirs était-elle la bonne idée ? Je ne le savais toujours pas, mais l’inaction n’était plus permise.

03h00
Notre petit groupe arriva enfin aux dortoirs, et ce fût le visage d’un inconnu qui nous accueillit. Je ne l’avais jamais vu avant mais j’aurais pu parié qu’il venait d’Erebor. Silencieuse, je laissai Kriemhilde sans prendre à lui, prête à lui venir en aide si jamais le combat s’avérait plus compliqué que prévu. Sans trop de surprise, mon amie découpa le jeune homme en petits morceaux. Ce sabre était fichtrement utile. Dans la mêlée, ma pauvre Kriemhilde s’était retrouvée très légèrement blessée et je décidai alors de déchirer un nouveau morceau de ma jupe pour panser ses plaies. Je n’allais certainement pas survivre re si elle se vidait de tout son sang ici à cause d’une simple coupure. Assister à la mort de quelqu’un était abominable, j’avais malheureusement eu le déplair de voir des cadavres ci et là, mais voir l’acte en lui-même était tout autre chose. J’étais écœurée, mais c’était le jeu.

« -Que.. Que faisons nous maintenant ? On att..attend les autres ici ?. »

Sans vraiment attendre de réponse, j’explorai le dédale qu’était ces fichues chambres, récupérant une dague pour un peu plus de protection et des bandages aussi pour soigner bien plus professionnellement mon amie. On allait survivre.. J’espérais qu’on allait survivre !


Spoiler:
 

Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 15:22

Prédéphémère



Domitille

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



00h00
L’unique coup de canon le soir avait renforcé mon espoir de survie. Si les pulsions meurtrières de nos camarades avaient diminué, cela donnait plus de temps aux personnes dehors pour nous sauver. Et avec cette nouvelle cachette à l’observatoire on sera-
*BOUM*
Un silence de mort s’installe et nous attendons la suite, la main de Roméo serrée sur la mienne. La Voix annonce cinq nouveaux morts. Je souffle, dépitée. J’avais oublié les pièges. Si on ne s’entre-tue pas, la Voix donne un coup de pouce expéditif !

00h30
« Les armes, nous avons. Mais les vivres... » Je dois bien admettre qu’il a raison. « D’accord. Commençons au plus près : hall et cuisines. Si on trouve des vivres, on revient ici. Sinon on avisera ? » Mais le fantôme d’une élève nous trouve. Églantine je crois. Elle a le mérite de nous donner des précisions sur ce qu’il s’est passé mais ce n’est pas dans ma nature de me lier facilement aux gens. J‘aime bien Roméo, mais se retrouver à trois… J‘aviserai plus tard. « Bon, allons voir aux dortoirs alors. La nourriture laissée là-bas sera sûrement meilleure que celle qui moisit en cuisine. Roméo, je te guide. Églantine, tu surveilles nos arrières ? »

01h25
Le fantôme n’avait pas exagéré : les corps des morts sont affreux même dans la pénombre, je préfère ne pas les approcher. « Dès qu’on trouve les vivres, on repart. Je ne tiens pas à m’éterniser dans le coin. » On commence à fouiller chaque dortoir en évitant les cadavres dans les couloirs (vraiment, vraiment affreux). Je trouve une hachette qui ira très bien avec mon bouclier, j’aurai préféré une épée mais je ferai avec. Ensuite, plus rien… je veux dire, on croise pas mal de fantômes plus ou moins agréables, mais pas le moindre casse-croûte à se mettre sous la dent ! C’est là qu’Églantine nous alerte que quelqu’un arrive – quelqu’un de vivant cette fois. Roméo met la main sur un sac au même moment, je prie pour que ce soit les vivres et on s’enfuit le plus discrètement possible. Pas simple avec autant de fantômes dans les parages. Dans la confusion je prends la tête pour guider les autres, mais je me retrouve seule arrivée au hall. « Roméo ? » Mais quelle étourdie je fais, il a dû continuer vers l'observatoire. Devoir repartir à leur recherche me fatigue déjà, je vais rester ici pour la nuit et guetter ceux qui passeraient dans la salle d'outreparole.

10h30
Le sommeil a failli me prendre, mais j'ai entendu quelqu'un se diriger vers la salle. Mes soupçons se confirment en le voyant sortir : la terreur de l'Académie, Judicaël ! Blessé en plus. Domitille, c'est ta chance, il est temps d'agir. Je le suis silencieusement.

10h51
Arrivés aux cuisines, j'attaque. Je le charge en lançant fort ma hachette. Du sang gicle d'un coup, une main tombe. Abasourdie par mon geste, je le laisse s'enfuir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 15:55

Prédéphémère



Pélagie

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



12:30
C’est pas mal intéressant, de ce côté-là. Me balader en fantôme dans l’Académie, je m’y serais jamais trop attendue, mais là… J’ai pu remarquer plein d’endroits inaccessibles quand j’étais vivante que je reviendrai sûrement explorer plus tard. J’ai suivi Xena et Proserpine un moment, mais elle m’énerve, la Proserpine, avec ses regards en coin et ses sous-entendus. J’attends qu’une chose : qu’elle meure à son tour, de préférence aux mains de Xena, que je puisse l’enquiquiner ce qu’il faut pour qu’elle comprenne. Pour l’instant, je me contente de la torture morale. « Oh là là, Prosy, tu es sûre que ça va? Tu es toute pâle… Tu serais pas malade? Avec tous ces pièges, là, il manquerait plus qu’ils répandent des maladies…! » Et sur ces charitables paroles, je les laisse à l’observatoire, et je repars vers les serres, en patrouille pour repérer où sont les autres survivants.

14:00
Je repère assez rapidement une Erebienne qui rôde, couverte de sang. Je repère aussi le cadavre d’un garçon – je pense qu’ils vont ensemble, ces deux-là, et je suis la fille de loin, curieuse de voir ce qu’elle fait. Elle traverse les serres, comme si elle cherchait quelque chose, et d’autres fantômes sont dans les parages. Victimes, alliés? J’en sais trop rien, mais elle a l’air courageux, celle-là, et j’ouvre l’œil pour tâcher de repérer ce qu’elle cherche. Je trouve rien de très intéressant, à part une blonde qui se cache au fond d’une serre. C’est Jasmine, la Lagrane. La proie de l’Erebienne? Certainement. J’approuve beaucoup plus le courage que la lâcheté, alors… je reviens rapidement vers la fille du désert. « Hey, pssst! Je sais pas ce que tu cherches, mais y’a une blonde qui se planque dans un pot, par là-bas! »
Puis je reste un peu dans les parages, histoire de voir ce qu’il va se passer, et faire un résumé détaillé à Xena…


Spoiler:
 

Outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 27 Oct - 19:36

Prédéphémère



Victor

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Jour 2 | 22h00
Il n’a rien trouvé d’intéressant dans la salle des trophées. Il décide de retourner aux dortoirs, là où tout a commencé. Sans doute des élèves s’y sont cachés pour la nuit, dont ce peureux de Roméo. La montée des escaliers est lente, autant qu’il ne peut flotter et s’envoler comme il rêverait de le faire, mais au moins, il n’a plus le souffle court. Quand il croise son cadavre, il ne se regarde même pas. De toute façon, les mouches déjà se repaissant des yeux de Victor Griset.

Jour 3 | 2h00
Victor a erré dans les corridors pendant la nuit. Il s’est rendu aux dortoirs, au moment où le piège s’est déclenché. Il a entendu les cris de détresse, les appels à l’aide, puis les hurlements affreux de la mort, et il n’a rien ressenti. Pas de haine, pas de tristesse, rien du tout. Il a simplement été satisfait de ne pas mourir dans une souffrance apparemment aussi atroce. Au moins, lui, ça a été rapide. Il ne peut pas se plaindre de ce détail. Uniquement d’être mort (ce qui est non négligeable).

Il s’est arrêté derrière une statue en le voyant.
Roméo.
Accompagné d’une autre fille, fantôme elle aussi. Lagrane aussi, il est prêt à parier, avec ce même air mièvre sur son visage. Seulement, pas de Domitille. Dommage, mais il saura s’en accommoder. Victor vient se planter devant eux, sans craindre quoi que ce soit. Être imprudent n’est plus très grave, maintenant. « Hey », qu’il apostrophe le mage, se satisfaisant de la surprise qui se peint sur ses traits. Il aurait préféré que ce soit de la peur. « Fais pas c’te tête, j’suis déjà mort », continue-t-il en croisant les bras sur son torse maigrichon, contemplant le Lagran avec un oeil critique. Il doit avouer qu’il ne l’imaginait pas survivre si longtemps. En même temps, les Lagrans n’ont jamais brillé par leur courage. Ce sont leurs alliances qui font tout et les gardent vivants.

« J’ai vu Domitille retourner à l’observatoire », ment-il avec superbe, sur le même ton un peu sombre, direct, sans déroger de l’attitude qu’il avait avec lui, de son vivant. Il le trouverait étrange, certainement, d’agir différemment, et il s’agit de ne pas soulever les soupçons.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ • Admin
avatar

Messages : 950
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
PNJ • Admin
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 28 Oct - 15:59




Livre III, Chapitre 6 ♦️ Intrigue

Puisse le sort vous être favorable

Du 29 octobre au 2 novembre 1003




Intrigue animée par Aura·




Jour 4 (matin, journée et soirée)


Quatre coups de canon ont résonné au crépuscule... Pélagie a visiblement été la victime d'une tragique erreur de calcul, Fulbert a été tué plusieurs fois, apparemment, de la main de Chemsa qui a fait montre d'une motivation remarquable ; et Saïd a été réduit en purée par un  coup de bouclier magistralement asséné. L'on dénombre une victime par ricochet : Benjamin a survécu aux attaques de Saïd, mais il a commis l'erreur de se sustenter aux cuisines et s'est régalé d'un dernier repas assaisonné par les délicats poisons de Xena.
Judicaël survit toujours, mais Domitille est désormais propriétaire d'une main de remplacement.

Dix.
Ils sont dix encore en vie.

Au lever du soleil, la voix désincarnée annonce une révélation inattendue. « Une sortie cachée existe, dissimulée dans le Grand Hall et la salle des trophées. Elle se révélera à minuit, mais ne s'ouvrira que s'il ne reste que trois d'entre vous précisément. Puisse le sort vous être favorable ! »





Tour 5

Consignes




IRL : du dimanche 28 octobre au mardi 6 novembre (selon votre fuseau horaire : s'il est encore mardi chez vous au moment où vous postez, c'est bon).
IRP : le 1er novembre 1003, de 00h01 à 23h59.
Passage du Destin : mercredi 7 novembre.

• Ce topic concerne les personnages inscrits à l’intrigue au préalable. Si ce n’est pas votre cas, vous ne pourrez pas intégrer le dispositif, mais ce n'est que partie remise ! :cute:

VOUS NE POUVEZ POSTER DANS CE SUJET QU'AVEC LE COMPTE COMMUN : L'ÉPHÉMÈRE. Ses identifiants vous ont été envoyés par MP, gardez-les bien dans vos messages sauvegardés ! Utilisez systématiquement le formulaire pré-codé reçu par MP, qui se trouve également sous balises codes sous le PV de votre prédéphémère, et respectez les règles de mise en forme.

• Le tour couvre la quatrième journée des épreuves de survie. Vous l'aurez compris, il devra rester très exactement 3 personnes en vie à la fin du tour ; si vous êtes plus nombreux, le Destin tirera au dé les têtes à tomber. :devil: Vous êtes actuellement 10 en vie : Roméo et Jasmine (Lagrance), Loïse (Cibella), Clarabelle (Ansemer), Kriemhilde (Valkyrion),  Judicaël (Sombreciel), Chemsa (Erebor), Domitille et Proserpine (Ville Haute), et Xena (Ville Basse).

RÈGLES D'AFFRONTEMENT :
Pour cela, l'agresseur et la victime devront tirer le dé 100 « Dé du Destin », et celui qui tire le plus haut score l'emporte :
- Si c'est l'agresseur, sa victime meurt. Si l'écart avec le lancer de la victime est de 20 ou moins, sa victime meurt et l'agresseur se blesse.
- Si c'est la victime, elle s'enfuit. Si l'écart avec le lancer de l'agresseur est de 20 ou moins, la victime s'enfuit blessée.

Si vous attaquez deux personnes se déplaçant ensemble, lancez deux dés. Si trois personnes, trois dés, etc. Chaque victime lancera un dé de défense.
Si vous attaquez à plusieurs, de même, chaque agresseur lance le dé. La victime en lance autant.

Vous pouvez désormais attaquer chaque autre personnage une fois par tour. (Donc, 9 attaques en tout pour ce tour.) Si vous êtes blessé, vous devrez vous soigner (magie de guérison ou fournitures médicales trouvées sur lancer de dé si vous tombez sur un composant utile) avant de pouvoir attaquer.
→ Le tour dure 3 jours de plus pour vous permettre de vous organiser efficacement !

• Une fois mort, et à chaque tour de jeu, chaque personnage assassiné devenu fantôme pourra aider un vivant (renseignement, encouragement, espionnage, guidage, etc), et saboter un vivant (désinformation, harcèlement, dénonciation de la cachette, empêchement de dodo, etc). Vous pourrez effectuer chacune de ces deux actions une fois par tour, en sélectionnant le vivant de votre choix à chaque fois. :geu: Précisez-le clairement dans votre spoiler (ce que vous faites, et à qui).
Les fantômes se déplacent comme les humains.

Note : Les cadavres étant toujours sur place, ça commence à sentir un peu fort ici ou là en fonction des couloirs que vous traversez. :stare:

• Pour trouver une arme, lancez dans le QG le dé « Dé du Destin ». C’est un dé 100, en voici les résultats :
- Entre 0 et 33 : raté, vous ne trouvez rien.
- Entre 34 et 66 : vous trouvez un composant utile pour bricoler quelque chose plus tard.
- Entre 67 et 90 : vous trouvez une petite arme de votre choix parmi dague, épée courte, hachette, petit bouclier.
- Entre 91 et 100 : vous trouvez une belle arme de votre choix parmi arc, arbalète, épée longue, claymore, masse d'armes, grand bouclier.
→ Si la belle arme de la zone a déjà été trouvée, vous n'obtiendrez qu'une petite arme (les belles armes ont presque toutes déjà été trouvées, il reste celle des serres, et l'arc de Benjamin est à disposition dans la cuisine si quelqu'un sort le bon lancer).
→ Si vous tuez quelqu'un, vous récupérez son inventaire ! Kriemhilde a un gros bouclier et un sabre, et Xena a récupéré a la masse d'armes de Diarmuid.
→ Vous ne pouvez fouiller chaque zone qu'une seule fois par tour. Si vous vous déplacez et postez plusieurs messages dans un tour, vous pouvez fouiller chaque zone (un lancer de dé par message).

• HORODATEZ VOS MESSAGES ET VOS SPOILERS (le plan sera mis à jour après chaque post, vous saurez où sont tous les autres MAIS VOS PERSONNAGES, EUX, L'IGNORENT. Pas d'extralucide omniscient dans mon intrigue ! Bien sûr, l'outrevision fonctionne, elle.)

• Continuez à noter dans un spoiler séparé les heures de passage en salle d'outreparole. Bloquez des créneaux de 10 à 15 minutes seulement, plus long c'est risquer de vous faire massacrer sur place par le suivant...
Postez ceci tant que personne n'y est passé :

Code:
[b]SALLE D'OUTREPAROLE[/b]
Personne pour le moment

• De la même manière, s'il vous plaît, ajoutez un compteur des survivants ! De ce type :

Code:
[b]ENCORE EN VIE[/b]
Roméo, Jasmine, Loïse, Clarabelle, Kriemhilde, Judicaël, Chemsa, Domitille, Proserpine, Xena.

• Vous avez tous été démasqués, bravo ! :cute:

• Vous pouvez poster plusieurs fois dans un tour, mais veillez toujours à laisser deux personnes répondre entre vos interventions.

• Coucou, la limite de mots est toujours là ! 500 mots maximum par message (vous êtes 28 ! VINGT-HUIT ! :god:), pas un de plus, sinon je mords !  :laa: Vous êtes très, vraiment très nombreux dans cette intrigue, c'est important de mentionner vos actions de manière concise, particulièrement celles qui peuvent influencer les posts suivants !

• Pensez à indiquer votre nombre de mots en utilisant impérativement ce site et le résumé de vos actions sous balises spoiler, ainsi que l'horodatage.

Puisse le sort vous être favorable ! :geu:


_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 28 Oct - 21:39

Prédéphémère



Zelda-Nausicaa

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



« Ils ont dit qu’une porte secrète s’ouvrira à minuit, mais seulement s’il reste que trois survivants seulement. »

Tu te trouves pour la deuxième fois dans la salle d’outreparole. La fille que tu as contactée l’autre jour paraît moins surprise de t’entendre aujourd’hui. Elle t’a expliqué la situation à l’extérieur, même si tu t’en moques un peu, maintenant que tu es morte.

« T’es allée voir ? Tu peux pas essayer la forcer, des fois ? »
« Non. Je suis morte. Je suis un fantôme, maintenant. » Tu marques une pause après avoir rappelé ce point essentiel. « Je sais même pas où elle est. Mais ça m’étonnerait qu’on puisse. Et même, ça me semble trop beau pour être vrai. A mon avis c’est un piège, et ils y passeront tous. »

La fille semble réfléchir sérieusement au problème. Tu ne la connais qu’à travers vos discussions, mais tu as compris qu’elle ne souhaitait pas voir d’autres personnes mourir. Tu lui as expliqué que c’était inévitable, et que désormais tous les étudiants encore en vie devaient avoir du sang sur les mains. Pourtant, elle t’a déjà conseillé d’essayer de les protéger. Parce qu’ils sont innocents, d’après elle, et que ce n’est pas juste qu’ils meurent.

« Tu ne pourrais pas trouver qui Ils sont, alors ? Et pourquoi vous… »
« J’ai essayé déjà. Ça fait des jours que j’me promène partout dans l’Académie. Y a personne à part nous, ici. Et j’arrive pas à comprendre le but de tout ça. »
« Alors aide les autres à survivre, du mieux que tu peux. On finira par trouver une solution, dehors. »

La conversation s’arrête là. Elle est bien gentille, elle. Aider les autres. Quel intérêt, maintenant que tu es morte et vengée ?
Tu sors de la salle, un peu déçue. Tu ne sais pas ce que tu étais venue chercher. Peut-être que tu voulais juste un contact avec l’extérieur, lassée par ce qui devient désormais ton quotidien.
Comme tu le lui as dit, tu as décidé hier de mener ta propre enquête, et d’essayer de comprendre pourquoi vous étiez tous là, coincés dans l’Académie. Tu n’as rien trouvé, et tu n’es pas plus avancée. Visiblement, tout le monde devra se plier à leurs exigences jusqu’à ce que tout le monde meure, et ça ne te ravit pas.
Peu inspirée pour décider de la suite du programme de ta journée, tu décides de t’asseoir contre le mur du Hall. Tu es la première sur les lieux, mais certainement que d’autres curieux pointeront leur nez par ici. En fonction de la personne en face de toi, tu aviseras, ce que soit un vivant ou un fantôme, ami ou ennemi.


Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» ARTICLE XII ✤ puisse le sort vous être favorable.
» Si vous étiez un sort vous seriez...?
» Je vous abandonne à votre triste sort
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: L'Académie de Magie et du Savoir :: Intrigue 3.6-
Sauter vers: