AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Lun 29 Oct - 21:34

Prédéphémère



Chemsa

Erebor




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



La pression ne retombe jamais réellement et après une nouvelle poignée d’heure à errer dans les jardins, je trouve un endroit où me cacher pour me reposer. Je lance un regard au fantôme du gamin qui m’avait suivi, puis à celui de Marcus toujours avec moi. A lui, je demande de surveiller les alentours et de me réveiller en cas de danger. Bien sûr, je ne dors que d’une oreille, mais ce semblant de repos fut suffisant pour me remettre un peu sur pied. Je grignote quelques vivres, puis la chasse reprend pour moi dans l’enceinte de cette prison. Une victime toute désignée me vient à l’esprit : Jasmine. Son nom n’avait pas encore été prononcé par les hauts parleurs. Sa vie serait alors à moi. Et s’il y a bien un endroit où elle serait, ce serait ces jardins maudits.

16h00

Je le savais ! Je savais que Jasmine serait dans les serres, et le fantôme de cette fille, Pélagie je crois, me l’a confirmé. D’un signe de tête je l’ai remercié et me suis dirigée là où elle m’avait indiqué la présence de mon ennemie. Je décidais de ne pas la tuer immédiatement et de l’espionner un peu, avant de lancer un coup d’œil à Marcus. Qu’il reste et s’assure que Fulbert n’aille pas aider la blondasse. J’irais pour ma part chercher quelque chose dans les jardins susceptible de lui apporter la mort qu’elle méritait.

00h10

Le crépuscule est tombé depuis longtemps et à mon grand malheur, les jardins sont grands et labyrinthiques. J’ai mis du temps à retrouver mon chemin, mais ma nouvelle visite des lieux n’a pas été inutile, car j’ai trouvé dans un bâtiment éloigné de la cachette de ma victime l’arme qui ferait sa mort : une torche, allumée sans doute par les maîtres de cet horrible jeu. Je ne suis certainement pas discrète dans la nuit, mais je croise bien peu de gens dans ces jardins. Et lorsque je parvins à la serre où Marcus est, il m’indique que Jasmine n’a presque pas bougé. Parfait !

« Ce soir, il va y avoir un petit feu de joie mon cher. »

J’adresse un sourire au Belliférien mort de ma main, presque complice avec moi de cette mort que je cherche sciemment à provoquer. De ma torche, j’enflamme la serre où se cache la lagrane, sûre et certaine qu’elle n’échappera pas à ce brasier dans le huit clos de cette tombe qu’elle s’est choisie.

« Jasmine ! J’espère que tu apprécies ce spectacle spécialement fait pour toi ! »

Hurlais-je à plein poumon à l’intention de la lagrane. Puis un autre cri m’échappe, cette fois de douleur, quand une flamme s’en vient lécher ma main et mon bras. Je recule vivement, tremblante devant ce mal, mais pas moins satisfaite. Il me faut maintenant me soigner.


Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 30 Oct - 16:27

Prédéphémère



Pélagie

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



00:15
Bien joué !
Le feu de joie de l’Erebienne est un superbe succès, et j’applaudis de tout cœur. Bon, elle s’est bien un peu esquinté la main au passage, mais le résultat est là, la serre flambe et la Lagrane grille comme une pièce de bœuf sur le barbecue. Ça me rappelle un peu la maison – même si nous on mangeait plutôt du kangourou, et pas de la mage. « Hey ! Attends, Chemsa, pars pas comme ça, si tu gardes ta main sans la soigner ça va s’infecter. Y’a une trousse de premiers secours dans le bureau de la prof d’herbologie ! » Aussitôt dit, aussitôt fait : la fille des dunes part soigner sa main et je la suis, prise d’une idée intéressante. C’est que je suis intelligente, moi, avec un sens stratégique qui fait ma réputation, et je sais dresser les gens à m’obéir. Bon, les chevaux, mais je suis sûre que si j’essaie, ça fonctionnera sur le fantôme de Marcus : de son vivant, il était pas vraiment brillant, alors… « Tu devrais dormir un peu pour mieux guérir. Avec Marcus on va surveiller autour, on te réveillera si besoin. » Et c’est avec énergie que je fais claquer mon fouet pour mieux diriger mes troupes.

L’annonce au lever du soleil est… inattendue, mais j’ai une autre idée brillante. « Chemsa, viens avec moi, je vais te présenter mes copines. Je pense que si vous faites équipe, à vous trois, vous pourrez vous en sortir ! »

8:45
Et c’est raté !
C’est en bougonnant que je reviens vers Chemsa, planquée au coin d’un mur. « J’ai pas réussi à convaincre Domitille de foncer dans le piège, mais elle est repartie, la voie est libre, Xena et Proserpine ne sont plus très loin ! » J’en ai profité pour faire un petit passage dans la salle d’outreparole, informer ma partenaire anonyme de mon trépas maladroit, et j’ai bien noté son conseil : tous les tuer, parce que j’ai plus rien à perdre. Ça me va, ma foi ! Pour l’instant, je reprends mon cadeau ambulant en remorque, et on continue vers l’Observatoire avec la plus grande prudence.

9:30
« Hey, les filles, pssst. Je vous ai trouvé une alliée pour sortir de là ! » que je fais, après avoir débusqué Xena et Proserpine entassées l’une contre l’autre dans un recoin sombre et discret, désignant fièrement ma trouvaille du doigt. Une assassin sans remords, voilà ce qu’il leur manquait pour tuer tous les autres !



Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 30 Oct - 17:49

Prédéphémère



Proserpine

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




00h15
Nous nous étions allongées de manière à nous faire face, à ne pas se perdre de vue. Peut-être craignait-elle que je la trahisse ou alors la rassurais-je de ma simple présence, qu’un regard posé sur moi allégeait l'angoisse que la situation nous imposait. Nous étions silencieuses, sans cette fouine de Belliferienne à nos côtés. Je n'ai pas réfléchi longuement car ce geste ne méritait pas la réflexion mais plutôt l'action. J'ai tendu mon cou gracile jusqu'à me rapprocher d'elle. Le petit chat sauvage qu'elle était ne sortit pas les griffes pour moi, et sans doute était-ce pour le mieux car ce baisait relevait d'une étrange pulsion nourri par une peur constante qui cherchait à s'échapper, exacerbé par une tension qui ne demandait qu'un peu de chaleur. Mes lèvres trouvèrent les siennes et la sentir bien réceptive enflamma cette volonté de la soumettre, de la dominer, de me l'approprier. En une seconde, je me retrouvais au-dessus d'elle, mes mains délicates sur ses épaules éclaboussées de sang, ma cuisse lovée entre les siennes et mes lèvres se perdant sur elle. Pour la première fois, depuis le début de cette tragique mascarade, je perdis vaguement la notion du temps. Mon impétueuse amazone, désormais alliciante féline, semblait ronronner par son souffle haletant qui faisait écho au mien.

Je mourrais sans doute, mais je mourrais après l'avoir embrassée. Le sommeil fut difficile à trouver. Je songeais à ce qu’aurait pu être ma vie, sans ce piège cruel.

8h00
Ma fouille systématique fut vaine, à mon grand malheur, mais mes bandages étaient toujours au chaud dans ma besace et mes armes étaient nombreuses, trop pour être toutes portées. De plus, la voix nous avait annoncé qu’une porte vers la liberté s’ouvrirait, si seulement trois d’entre nous survivaient. J’avais une chance, toute petite, de revoir mon cher petit papa. Le spectre de Pélagie m’inquiétait, toutefois, comme principal obstacle à ma survivance. Elle avait tenté de faire tomber le lustre sur moi. Je m’en doutais. Et l’entendre lancer en l’air un possible piège me rendant malade n’était pas anodin. Je fouillais l’observatoire avec prudence tout en me demandant quelle candidate serait la meilleure pour parfaire notre trio. Une fille forte. Indépendante. Belle. Une fille que nous pourrions assassiner, ma terrible furie et moi-même, si nous le devions.

9h30
Ma main avait trouvé son royaume sur le corps de Xena. Nous nous étions mussées dans un coin à patienter le mort ou la vie, un plan ou une stratégie, lorsque Pélagie nous débusqua. À sa suite, une beauté des dunes qui me laissait croire, par son simple regard, l’impétuosité qui forgeait son âme. Alors ce sera ainsi. Nous serons les trois survivantes.


Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 30 Oct - 19:09

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



J'm'attendais pas à ça, j'avoue. Après avoir un peu regardé l'feu d'joie qui s'passe dans les serres, on est allé s'coucher et... Ca fait bizarre d'la sentir là, toute proche, pi d'un seul coup, elle colle ses lèvres aux miennes comme si sa vie en dépendait. J'mentirais si j'disais que j'ai pas été surprise. Et j'mentirais aussi si j'disais que j'ai pas aimé ça. J'tiens à Proserpine, c'est une bonne amie depuis toujours, et p't-être bien plus apparemment. Ou alors c'est la peur d'mourir qui parle, qui m'pousse à la serrer dans mes bras aussi fort. J'pourrais trouver ça bizarre, d'bécoter une autre fille, mais quand on vient d'la Ville Basse, on a tout vu, y a rien qui nous choque, pas même c'qu'on considère comme une habitude d'Cielsombrois déviant. Pi elle embrasse mieux qu'le gars qui m'a collé sa langue dans ma bouche y a un an. Il la tournait comme une girouette, c'était pas l'pied.

Du coup, j'dors plutôt bien, faut l'dire, emmitouflée contre Proserpine. Mais on est encore réveillé par la voix qui arrive si bien à mélanger horreur et espoir de bon matin. J'regarde mon amie, déterminée. Nous faut un plan, j'veux être parmi les trois qui restent et avoir une chance d'sortir d'ici. Il le faut. J'jette un oeil autour de nous, mais j'trouve rien d'utile. J'avais déjà regardé la première fois et j'avais rien vu d'plus, ou alors quelqu'un est déjà passé par là.

Proserpine et moi on cause un peu. On s'met d'accord ; nous faut une alliée. À trois, ça sera plus facile et on aura plus d'chance d'y arriver. Et c'est comme si l'Destin nous avait entendues. Un peu plus tard, pendant qu'on grignote un peu c'qui nous reste de nourriture, Pélagie débarque avec une Erebienne. Elle a l'air farouche, c'est pas l'genre de fille qu'on veut avoir à dos, pour l'peu que j'sais d'elle. Mais là, pas d'coup fourré qui tienne, on peut être trois à survivre, vaut mieux l'avoir avec nous.

C'est l'moment d'discuter stratégie. « J'propose qu'on descende vers le hall, mais qu'on s'arrête en chemin pour chercher les autres d'abord. Y en a p't-être qui s'cachent en espérant qu'tout l'monde va s'entretuer et qu'il restera plus qu'eux. » Les débusquer. Pi les tuer. J'raffermis ma prise sur ma masse et j'prends la main d'Prosy en regardant Chemsa, l'air de lui demander ce qu'elle en pense.



résumé:
 

horaires salle outreparole:
 

survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 1 Nov - 17:14

Prédéphémère



Amhlaoibh

Outrevent




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations





00h00
Il ne pouvait pas être mort, ce n’était tout simplement pas possible. Amhlaoibh regarda autour de lui, confus et incrédule. Il avait cru que le dortoir serait un endroit sûr. Il s’était endormi en étant persuadé qu’il se réveillerait pour affronter une nouvelle journée comme celle-ci, et, qu’avec un peu de chance, il s’en sortirait. Mais il avait eu tort. Il y avait eu cette pluie, puis une affreuse douleur, et puis, plus rien. Amhlaoibh s’était levé, avec dans l’optique de se rendre dans le hall, après l’annonce de la grosse voix. Il s’était rendu, toujours avec une extrême prudence, vers sa destination. Mais quelque chose n’allait pas. Il se sentait… Bizarre. Non, en fait, il ne sentait plus rien. Une étrange sensation. Cela l’avait travaillé pendant tout le trajet, qui fut bien long. Il ne s’était cependant pas dit une seule fois qu’il était mort et qu’il était devenu un fantome. Pour lui, la mort, c’était la fin de tout. Le grand vide. Il n’y avait que quelques rares personnes qui parvenaient à rester sous forme de fantôme. Il avait alors imaginé toutes sortes de choses, avant enfin de baisser les yeux vers ses mains. Transparentes. Il arrivait à voir le mur derrière. C’était à ce moment-là qu’il avait compris. Il était bel et bien mort. Il avait laissé son corps dans les dortoirs, sous le lit. Il fut tenté de retourner sur ses pas, pour vérifier si c’était vrai, mais il savait que c’était inutile. Il retint ses sanglots et entra dans le hall, pour se réfugier dans un coin et sangloter tout son saoul.

Jour 4

7h00
Il ne savait pas combien de temps il était resté immobile, à regarder le vide, et à réfléchir. Il avait vu plusieurs personnes et en avait entendu quelques autres déambuler. Mais il n’avait pas bougé. Il se sentait démuni, confus. Qu’allaient dire ses parents ? Allaient-ils pleurer sa mort ? Bon, le seul avantage à être un fantome, c’est qu’il n’avait plus à se soucier d’aller se remplir le ventre, d’aller dormir, ou autre besoin élémentaire de la vie. Mais c’était le seul avantage. Amhlaoibh soupira, et finit par se relever. Outreparole ou non, il ne voulait qu’une chose, s’éloigner de cet endroit. Il découvrit alors un autre avantage d’être un fantome. Il pouvait traverser les murs ! Amhlaoibh s’amusa pendant quelques instants à faire des allez retours dans le mur avant de se rasseoir, dos à celui-ci. Que faire ? Il pouvait essayer de quitter l’Académie, vu qu’aucun mur ne le retenait, à présent. Mais il pouvait aussi retrouver Eglantine, et la rassurer, lui dire que, maintenant, tout irait bien. Il se leva et, avec un sourire au coin des lèvres, il retraversa le mur, et décida d’aller vers les cuisines pour débuter ses recherches.


Spoiler:
 

horaires salle outreparole:
 

survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 2 Nov - 13:34

Prédéphémère



Zelda-Nausicaa

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



7H15.
A peine assise, tu entends des voix, non loin, et décides de te dissimuler derrière un des piliers du Hall. Afin d’observer ce qu’il se passe. Cela t’aidera à décider de la suite de ta journée.
Tu plisses les yeux, intéressée, en reconnaissant une des partenaires de Xena – Pélagie, d’après la Voix. Tu repenses à ce que t’a dit la fille par outreparole. Si tu dois aider quelqu’un… Et bien, ce sera Xena. Et tu t’en fais la promesse : ce sera une Bassoise qui sera la dernière survivante. Toujours cachée, tu lances ta magie de divination à la recherche de la jeune fille. Et si tu arrives à la visualiser toujours en vie, tu n’identifies pas le lieu. Cela viendra. Au moins, Pélagie te mènera à elle, tu en es convaincue.
L’Erebienne cependant ne t’inspire pas confiance. Elle est redoutable, cela se lit sur son visage. Tu ignores ses intentions. Peut-être sera-t-elle une alliée de choix pour Xena, mais si Pélagie avait une toute autre idée en tête… ? Tu ne sais pas comment elle est morte, après tout. Peut-être qu’elle envisage de se venger. Un seul moyen de le savoir. Il te faudra les suivre – discrètement, si possible.
 
Tu attends patiemment qu’elles se mettent en route, et les suis. Tu étais douée pour ce genre de choses, de ton vivant alors sous forme de fantôme, c’est encore plus simple.
 
9H30.
Dissimulée près de l’entrée de l’observatoire, tu les écoute parler. Elles ont donc prévu d’être les trois survivantes. Parfait. C’est lorsque tu entends Xena proposer de revenir vers le Hall que tu te décides à sortir de ta cachette.
 
« Hé. J’peux me joindre à vous ? J’commence à m’ennuyer ferme, toute seule. »
 
Tu te tiens à une distance respectable, pour ne pas paraître menaçante – et puis, tu as bien noté que Pélagie possède une arme, malgré son état de fantôme. Tu ignores si elle peut vraiment te blesser, mais tu n’as pas particulièrement envie d’essayer pour voir. Ton regard glisse sans s’attarder sur l’Erebienne et la fille dont tu ignores le nom – tu retiens juste la manière dont elle a posé son regard sur toi, l’autre fois, dans les cuisines – et tu adresses un petit signe de tête à Xena.
 
« J’sais qu’ça peut vous paraître suspect, comme demande, mais j’suis morte, vengée, et j’ai plus grand monde à aider. Promis, j’serai pas un danger pour vous. J’pourrais vous filer un coup de main, même, avec ma magie. »
 
Tu as rarement été aussi sincère que maintenant, et tu espères bien qu’elles vont le comprendre.


Post:
 
Outreparole:
 
Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 2 Nov - 14:23

Prédéphémère



Clarabelle

Ansemer




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




03h00 (Jour 3) – 07h00 (Jour 4)
La journée se passa sans trop d’encombres alors que nous restions calmement dans les dortoirs. Nous aurions pu explorer d’autres endroits mais l’état de Kriemhilde nécessitait un peu de repos. Bien que sa blessure n’était pas vraiment grave, il valait mieux prendre le temps de se reposer plutôt que de foncer tête baissée dans un piège alors qu’elle ne pouvait pas se donner à 100% ! Après tout, ma vie dépendait entièrement des capacités de la kyréenne à me protéger. Sans elle, ma vie m’aurait déjà été retirée. Utilisant les bandages que j’avais trouvé un peu plus tôt dans les décombres des chambres, je remplaçais ses vieux pansements pour un plus propre, plus efficace. Si nous étions encore en vie demain, alors peut-être pourrions-nous continuer l’aventure. Et puis, après toutes ces horreurs, se poser quelques heures dans le calme ne pouvait que nous faire du bien. Au crépuscule, quatre coups de canon retentirent sinistrement. De nouvelles personnes étaient mortes, je ne les connaissais pas, cela m’indifférait au plus haut point. Le fatigue me gagnait, l’épuisement aussi. Bientôt, je rejoignais le royaume des rêves.

07h00
Cette voix abominable qui avait torturé mes tympans ces derniers jours décida de réveiller à nouveau toute l’Académie très tôt dans la matinée. Alors il existait une solution ? Il était possible de s’en sortir avec deux autres personnes ? C’était une véritable aubaine mais je ne préférai pas trop m’exciter. Ces monstres qui avaient mis en place ce jeu n’étaient pas dignes de confiance. J’étais presque sûre qu’une fois arrivée là-bas, même si nous étions les deux seules survivantes avec Kriemhilde, ils nous pousseraient à nous entretuer. C’était ça qu’ils voulaient après tout, non ? Quitter notre refuge de fortune me peinait, mais il était temps d’en finir une fois pour toute. J’étais las, terriblement las. Qu’importe ce qu’il se passait par la suite, il n’était plus le moment de lambiner. J’étais fatiguée de mon inaction, et de cette abominable situation.

« Kriemhilde ? On.. on va ou.. ou.. maintenant ? Est-ce que.. on aide François-Fré..Frédéric ? Le hall risque d’être.. un peu.. peu peu dangereux ? . »

Se lancer d’ores et déjà en direction du Hall était un peu risqué. De nombreuses personnes risquaient de s’y trouver. Peut-être était-il plus sage pour le moment de roder dans les couloirs de l’Académie, transpercer quelques élèves au passage, vaincre, réussir. Je ne m’étais toujours pas résolue à ôter moi-même la vie de quelqu’un et je bénissais Messaïon d’avoir mis sur ma route Kriemhilde. Oh comme je l’aimais.


Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 3 Nov - 12:27

Prédéphémère



Roméo

Lagrance




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




Nous étions bien tous les trois partis mais au premier bruit suspect nous nous sommes rués vers une des sorties des dortoirs. Pour ma part ça ne faisait aucun doute qu'il s'agissait de retourner à l'observatoire. Par contre...« Domitille ? » Disparue. Un regard au fantôme d’Églantine me dissuade de retourner la chercher maintenant. Et alors que je m’apprête à remonter dans notre cachette de l'observatoire pour visualiser ce que contient le sac prit la-bas, des vivres j'espère, c'est la forme spectrale de Victor qui se plante devant nous.

Je grimace instinctivement en le voyant. Il n'apporte que du mauvais avec lui. Même s'il ne méritait pas de mourir, je sens qu'il est là pour me tourmenter. Je sais ce qu'il est pour m'être toujours pris des coups injustifiés de sa part. Coups qu'il ne peut plus me faire à présent, je me cache bien de souligner ce point ou de sourire vu la situation.

À ses paroles autour de Domitille, j'hausse les sourcils. C'est là que je comptais me rendre de base. Mais que Victor m'aide c'est une première et aussi sincère parait-il en cet instant je ne peux complètement lui faire confiance. Sauf qu’Églantine me chuchote que, de toute manière, le plan reste de base le même et que... qu'il ai raison ou tort je finirai bien par retomber sur Domitille, d'une manière ou d'une autre. « Je comptais de toute façon retourner dans l'Observatoire. Salut ! » Sauf que n'ayant nulle confiance en lui pour la direction à suivre je préfère faire usage de ma magie sous son nez. Je compte sur Églantine pour ne pas le mener jusqu'à moi.

D'un petit pop discret, j'apparais à l'endroit précis que je visualisais plus tôt face à mon petit ennemi. Quelque peu épuisé mais toujours bien attentif et discret, je fais le compte des vivres avant de m'étendre, petite épée parée au cas où, pour me reposer. Je reste là en espérant revoir Domitille. Si pas je repartirai à sa recherche le lendemain. Je pense, après tout qu'elle a eu le temps de prendre quelques vivres comme moi. J'espère sincèrement.

***

Fichu levé de soleil. Fichu voix. Je me relève pantois, j'hésite un instant à m'y rendre maintenant... et dire que c'est là que tout à commencé ! Mais Domitille sera là... comme les autres. Mon courage en main je m'extirpe et ne faisant toujours pas confiance au souvenir de Victor qui aura surement piégé un couloir, je me téléporte revigoré vers les extérieurs où je tombe sur les restes d'une serre calcinée... Pas besoin d'être un génie pour savoir ce qui s'y est déroulé. Et si le danger reste proche, je suis prêt à l’accueillir. Pourvu qu'il soit seul ! J'avance en tous les cas doucement dans les jardins en direction du hall.


Résumé:
 

Outreparole:
 

Encore en vie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 3 Nov - 19:20

Prédéphémère



Domitille

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




Jour 3 | 11h00

Judicaël a détalé en hurlant. J’ai bêtement paniqué en me rendant compte que je pouvais vraiment le tuer : je lui ai tranché la main si facilement ! Difficile de retourner dans la salle d’outreparole après ma tentative, la baronne d’Orsang me réprimanderait comme une gamine. Mais ils n’ont qu’à nous libérer plus tôt, j’en ai assez de me cacher et patienter. Je quitte les cuisines la robe ensanglantée et l’estomac vide (ça sent trop la mort pour que je tente ma chance) et je retourne me reposer près du hall. Qui dort dîne comme on dit. Et pour une fois je ne bougerai pas de la nuit.

Jour 4 | 8h45
L’annonce du matin promet de nouveaux bains de sang, et l’apparition innocente de Pélagie peu de temps après ne m’inspire pas confiance. Donc non, je ne prendrai pas ce fameux passage secret, merci bien. Par ailleurs, j’ai une tâche à terminer, la Voix n’a pas annoncé la mort de Judicaël hier. Je sais à quoi m’attendre maintenant, le sang et les cris ne me vont plus me déstabiliser.

9h30
Le retrouver a été enfantin. Sa main est restée là où je l’ai tranchée, je n’ai eu qu’à suivre les éclaboussures couleur carmin qui ont aspergé le sol ou les murs. La catastrophe ambulante qu’était cet élève est maintenant caché sous une table du réfectoire, tout pâle, avec un vague bout de tissu poisseux sur son moignon. Cette fois aucune hésitation, je donne des coups de bouclier et de hache jusqu’à ce que Judicaël ne bouge plus. En le fouillant je tombe sur une drôle de sarbacane que je mets dans ma poche, puis je me détourne du corps pour sortir d’ici. Le coin est devenu un véritable cimetière puant.

12h00
J’ai mis du temps à me décider pour ma prochaine destination. Le hall va attirer du monde avec cette promesse de sortie à minuit, mieux vaut ne pas y retourner tout de suite. Je pourrai chercher Roméo dans l’observatoire, mais j’ai faim ! Alors c’est mon ventre qui a guidé mes pas vers les dortoirs. La nourriture laissée là-bas est peut-être encore bonne, les morts dans les couloirs ont peut-être fait fuir les vivants et les fantômes. Je commence à ratisser les environs en essayant d’oublier l’odeur. Je tombe sur une poignée de fruits secs que je dévore directement. Quand des bruits s'approchent je me cache derrière une porte, non pas prête à me défendre, mais à attaquer.


Spoiler:
 
Outreparole:
 
Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 3 Nov - 22:27

Prédéphémère



Judicaël

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


JOUR 3
  Tu as mal. C’est de plus en plus compliqué, que de réfléchir, alors que la douleur te lance quand tu arrives dans les cuisines. Là, tu y fais une rencontre plutôt désagréable. Au moins, tu n’auras plus à te plaindre de la douleur de ta main, pas vrai ? C’est sûr que, quand on n’en a plus… Tu t’enfuis en hurlant, pissant le sang sur le sol, vers un recoin. Sous une table, littéralement. Tu en rabats la longue nappe, tu essayes de reprendre tes esprits, les vêtements barbouillés de sang.
  Maladroitement, sans te soigner vraiment, tu tentes d’endiguer le flot comme te l’a conseillé l’homme. C’est tout de suite plus difficile quand ce n’est pas juste un trou dans la main, mais toute ta main qu’il te manque.
  Tu finis par te rouler en boule, la tête lourde de douleur, la sarbacane près de toi. Tu as beaucoup trop mal pour bouger. Tu attends, sans que rien ne se passe, terré dans ton coin, de plus en plus livide. Même ta fantastique énergie semble te quitter à ce niveau.
JOUR 4
Le canon a résonné. Tu t’en fiches. Il va sonner pour toi, demain. La blessure est douloureuse, sanglante encore, ça fait un mal de chien, tu crois avoir de la fièvre, le monde tangue, tu n’es pas bien, juste pas bien. L’agonie comme un foutu grain de sable dans la machinerie de ton esprit. Tu aurais pu gagner, tu le sais.
Est-ce que tu dors, Judicaël ? On ne sait pas vraiment. Tu somnoles et tu souffres, dépéris à vue d’oeil. Ton corps n’est pas résistant, n’a jamais été résistant, et tu n’as pas mangé depuis… depuis longtemps.
9H30
 Du mouvement, et tu ne lèves même pas les yeux. Tu es dégoûté de toi-même, de ta faiblesse, de ce corps qui ne t’obéit plus, de cet esprit qui ne veut plus tourner parce qu’il a mal et qu’il n’est même pas foutu de fonctionner correctement alors que tu le demandes !
Tu es dégoûté de mourir comme un moins que rien.
Mais au moins, tu n’as plus mal. Enfin.
10H00
 Il y a un long moment de flottement, alors que tu reviens à toi. Tu es là et il est là, à tes pieds, lacéré avec violence, amoché, dégoûtant. C’est dommage, tu t’es toujours trouvé plutôt beau. La douleur a disparu. Ton esprit est clair. Limpide. Torrent furieux, bientôt. Et tu souris. Calmement.
On ne peut plus te blesser. Et tu n’as plus rien à perdre. Eux, si.
 D’une énergie qui t’es propre, tu sautilles presque jusqu’à la porte, décidant d’aller faire un petit tour au niveau du hall, voir où tu peux te rendre utile… Utile pour toi. Une idée brille dans ton esprit, devant la porte : c’est super, tu es un fantôme, tu vas pouvoir tout traverser !
Ou pas.



Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 4 Nov - 16:02

Prédéphémère



Chemsa

Erebor




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Ce feu de joie réchaufferait presque l’atmosphère, si la douleur à ma main ne me faisait pas aussi mal. Contre toute attente, je suis à nouveau aidé par Pélagie, qui semble toute aussi contente que moi de ce meurtre. Ses indications me sont précieuses et je soigne ma brûlure, même si du repos m’aiderait à récupérer. Je la remercie, non sans une certaine méfiance pourtant, et je m’endors, sous l’œil attentif du fantôme de Marcus. C’est l’annonce qui me réveille et sa nouvelle promet encore un nouveau bain de sang. Un espoir de sortir d’ici ? Le plus intelligent serait d’attendre dans le hall et tuer tous ceux qui voudraient s’y rendre… Mais Pélagie me propose autre chose. Faire équipe ne me déplait pas, mais encore faut-il pouvoir trouver des équipiers malléables. Je ne sais si ces filles dont Pélagie me parle pourraient correspondre, mais je n’ai pas grand chose à perdre à la suivre. Ma dague est bien affutée et Marcus veille toujours au grain.

7h30

« Tu l’as raté. Mais bien tenté. »

Je dois avouer qu’avec cette fille, même morte, de mon côté est un avantage. Elle est vive et tente toujours de s’en prendre à certains des survivants. Les plus faibles. Je l’ai vu disparaître d’un coup pour essayer d’attaquer une fille qui a fuit bien rapidement. On la trouvera plus tard. J’attend que Pélagie termine de parler dans la salle d’Outreparole avant de m’y rendre à mon tour, donner des nouvelles à mon partenaire peu bavard qui semble content de savoir que je suis en vie et satisfait des morts que j’ai engendré. Il me donne d’autres conseils avant que je ne sorte et rejoigne Pélagie. Après quelques heures de marche prudentes, nous croisons enfin ses « amies », que je juge d’un regard farouche d’abord, puis presque amical ensuite. Pas question de leur faire peur tout de suite. Je reconnais celle que j’avais croisé le premier matin dans l’observatoire, elle semble plus forte que l’autre. A surveiller. Ce qu’elle propose, je nuance rapidement :

« Je pense qu’ils iront vite tous se rejoindre dans le hall. Autant les cueillir là bas. »

Nous aurons plus vite fait de trouver des cibles en bas. Sur le chemin, nous croisons rapidement un autre fantôme qui se joint à nous. Trois vivants et trois morts. Drôle d’équipe.

10h

A peine arrivés qu’on tombe sur un survivant. Pélagie est la première à le voir mais le rate. Ce n’est pas mon cas ni celui de Proserpine, qui en duo avec moi fonce pour lui porter un coup fatal. Le sien est plus efficace mais nous touchons toutes les deux, et si je me blesse, j’ai à nouveau la satisfaction de voir la vie s’échapper du visage de ce lagran, qui termine de se suicider dans un mur.

« En voilà un beau trophée. »

Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 4 Nov - 20:27

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Mais c'est qu'il commence à être nombreux, notre p'tit groupe. J'suis contente que Zelda s'soit jointe à nous, même si elle est plus vraiment là. J'regarde tour à tour nos trois fantômes d'compagnie et mes deux alliées, surtout Chemsa qu'a pas l'air d'vouloir plaisanter. J'approuve son idée d'un hochement de tête. D'accord. Allons les accueillir dans le hall. Ils seront bien obligés de s'y rendre à un moment ou à un autre et j'crois qu'on a toutes les chances d'notre côté. Si y a bien trois personnes qui ont une chance de gagner, c'nous !

Dans le hall.
Par la jupette de Kern. J'la pensais pas aussi sauvage, la Proserpine. Elle a manié c'gourdin plein d'clous comme une vraie guerrière et avec l'aide de Chemsa, elle lui a mis la raclée à c'morveux d'Lagran. Moi j'étais pas loin, mais j'pas été très utile, c'est vrai. J'tenais bien ma masse pour lui donner un coup si par malheur il essayait d'se carapater mais pas besoin. L'pauvre bougre s'est téléporté dans l'mur. J'ris un peu à la remarque de l'Erebienne et j'traîne ma masse jusqu'à Proserpine. Elle a encore un peu d'sang sur l'visage, j'en effleure du bout du pouce et sans réfléchir, j'l'approche par la nuque et j'l'embrasse sauvagement. Y a comme un p'tit gout ferreux dans l'baiser, mais j'y fais pas attention. J'trouve même ça plutôt grisant. Comme en témoigne mon sourire quand j'la regarde après coup. « C'était un joli coup. »

J'me tourne vers les fantômes en balançant ma masse pour la tenir sur mon épaule. J'manque de perdre l'équilibre – au nom du bouclier d'Vigdis, que c'est lourd – mais j'me rattrape et j'leur propose un plan pour la suite. « Vous trois, ça vous dirait d'nous ramener les prochaines victimes juste ici ? » J'ai un sourire mauvais. Pas que j'y prends goût, mais presque. Quelques jours, et nous voilà de vraies tueuses. Les dieux nous pardonnent.

« Nous on s'ra l'comité d'accueil. » Pi faut qu'on ouvre l'oeil, j'ai comme l'impression qu'ça va grouiller d'fantômes pas contents dans l'coin, dans pas longtemps. Aussitôt dit, j'me mets à farfouiller aux alentours, sans trop m'éloigner des copines. C'est là que j'déniche un genre de baume, planqué dans un pot d'fleurs. Bon, voilà qui arrange bien nos affaires. J'me retourne pour gueuler un « Hey, Chemsa ! » et j'lui balance le pot pour qu'elle l'attrape au vol, vu qu'elle est à quelques pas d'là. Quitte à avoir une nouvelle alliée, autant qu'elle soit capable d'se battre.



résumé:
 

horaires salle outreparole:
 

survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 4 Nov - 21:35

Prédéphémère



Diarmuid

Outrevent




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Sa recherche de pièges n’avait pas donné grand chose ; Diarmuid n’en avait repéré que quelques-uns et il lui serait difficile d’attirer qui que ce soit dedans. Cependant de son existence de fantôme il n’avait aucune autre occupation et avait attendu près du piège en vain que quelqu’un daigne passer dans ce couloir menant au Grand Hall, qui faisait partie des quelques-uns à ne pas empester la mort.
Son plan était pourtant bien étudié, usant de psychologie inversée pour attirer la vile Xena dans le piège. Il aurait simplement à débouler en hurlant « Attention, Xena ! Un piège ! » Elle pouvait choisir de se méfier, ne pas le croire et de foncer droit vers la mort - ou a minima, vers la douleur - ou bien douter et vérifier par elle-même ; elle éviterait alors le piège, et il aurait gagné un peu de sa confiance : il suffisait ensuite qu’il en fasse usage au bon moment pour la pousser à sa perte.
La seule chose qui manquait, c’était la victime qui refusait de se montrer.

10H00 passées.
Des voix dans le Hall ; pas des cris, mais des survivants suffisamment confiants pour parler à voix haute entre eux, oubliant le silence de mort qui régnait entre les murs de pierre et qui menèrent Diarmuid droit sur eux. Ou plutôt sur elles.
Il resta dans l’ombre pour observer Xena et ses compères, l’une d’entre elles devenue fantôme comme lui. Avant d’avoir pu repenser son plan pour les attirer dans son couloir piégé, Diarmuid repéra Chemsa. C’était l’Erebienne qui l’avait, sinon aidé, conseillé lors du premier jour. A en juger leurs interactions, elle s’était acoquinée avec ses bourreaux.

Diarmuid revint sur ses pas et emprunta un nouveau chemin pour déboucher dans un autre angle du Grand Hall, duquel seule Chemsa pourrait le voir, à supposer qu’elle n’ait pas bougé entretemps.
Il attira le regard de l’Erebienne avec un « psssssst » incroyablement cliché, mais efficace. Son interaction devait rester discrète et brève malgré les informations multiples qu’il souhaitait lui donner - personne d’autre dans cette pièce n’attirait sa sympathie.

« Alliance douteuse. Si ça tourne mal, il y a un piège au bout du couloir. Xena est… »

Il n’eut pas le temps de finir que déjà arrivait un des fantômes-éclaireurs de Xena. Ne souhaitant ni s’y confronter, ni compromettre Chemsa, Diarmuid décida de reculer rapidement. Il s’engouffra dans la salle des trophées dont la porte avait été laissée ouverte. Alors, il s’immobilisa et tendit l’oreille.


Résumé :
 

Salle d'outreparole :
 

Survivants :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Lun 5 Nov - 10:39

Prédéphémère



Judicaël

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



10H30
Tu atteins le hall à 10h30. Heureusement pour les autres, tu n’as croisé personne. À ta droite, la porte de la salle d’Outreparole. Tu as envie d’y aller. Tu veux y aller. Qu’est-ce qui te retient, de toute manière ?  Tu es mort. Tu peux suivre tes envies.
Cette fois, tu prends soin de bien ouvrir et refermer la porte, de ne pas essayer de la traverser.
« Vous êtes là ? Monsieur ?. »
Et il a le malheur de répondre oui.
« Ah. Parfait. Vous savez que vos conseils sont inutiles ? J’aurais du le supposer, mais je vous ai laissé le bénéfice du doute.. » Pause dramatique.« Non seulement j’ai souffert mille morts, mais en plus, maintenant, je ne peux même plus me servir de ma main droite !. »
Tu évites soigneusement de mentionner ton nouvel état, alors que tu te lamentes. Les autres souffriront aussi, mais lui tu l’aimes bien. Tu aimes bien le fait que tu puisses lui dire n’importe quoi et qu’il soit obligé d’écouter.
« Vous ne vous rendez pas compte, Arven a perdu mon génie pour toujours. Je refuse de le mettre à la solde d’un monde qui coupe des mains. Je refuse ! En plus, ils commencent à tous se massacrer, c’est d’un triste… Ils n’ont aucun panache. Elles vont payer. »
L’homme pousse un gros soupir.
Et tu n’as pas fini. Tu passes les dix minutes suivantes à lui exposer en long, en large et en travers toutes tes théories, laissant échapper ça et là qu’une sortie peut exister, que seules trois sur les vingt-huit doivent survivre, que tu veux et tu vas les faire payer, faire de leur vie un enfer, les briser, les faire regretter, tous.
10H45
La connexion coupe. Tu te décides à ne pas camper la salle… Ou du moins, devant la salle. Et ses alentours. Au pas de course. Tes yeux cherchent les pièges, ta main tente de les atteindre, de comprendre. Tes jambes picotent. Ce n’est plus de l’énergie bien mise à profit : c'est juste un trop-plein.
10H50
Tu es dans la salle des trophées. Fantastique idée. Boum.
Un gros boum. Tu fonces contre une étagère et fous tout par terre dans un fracas ravissant. Ca sonne et ça te ravit - et si ça en attire, tant mieux, pas vrai ? Ils se prendront un trophée dans la tête.
En attendant, boum.
Tu te venges sur les récompenses inanimées - dont certaines à ton nom. Le tintamarre résonne. Quand viendra le canon, tu te promets de retourner au hall. D’essayer de fuir. Mais vous, les morts, pourrez-vous seulement repartir ?    



Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Lun 5 Nov - 14:36

Prédéphémère



Proserpine

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



10h00
Je m’étais approchée à vive allure, à l’instar de ma nouvelle alliée. Mon élan, je le devais à mon instinct de survie seul. Les dieux m’avaient peut-être entendu, ou peut-être était-ce ma volont farouche d’en finir, mais ma fidèle massue le frappa à la base de son cou de plein fouet. Plusieurs clous avaient déchiré la chair sous une gerbe de sang éclatante. Un bruit grotesque et épouvantable avait accompagné le retrait de mon gourdin, avant que cette fripouille ne disparaisse de sous nos yeux. « Misérable squalide. Il sera mort comme il a vécu, invisible et sans valeur. » J’offrais à Chemsa un regard brûlant, un regard, sans que je ne le sache vraiment, semblable à ceux que les guerriers portaient à leur frère d’arme, sur les champs de bataille. Regard interrompu par le baiser goulu de ma Bassoise.

10h30
Lisait-elle dans mes pensées, l’improbable Xena, à ainsi proposer un piège mortel pour les survivants, les fantômes comme appât? Ce plan, j’en rêvais depuis que nous avions décidé de retrouver le vaste vestibule de l’Académie. Entendre ses mots, de sa bouche, faire écho à mes propres pensées, avait quelque chose d’attractif, plus encore que son baiser farouche qui m’avait pris au coeur. Sous un sourire malicieux, je me dénichais un espace dissimulé aux diverses entrées. Il ne me restait plus qu’à patienter que quelqu’un approche et jouer de mon gourdin clouté. C’est ainsi, accroupie entre deux vases plus massifs que ma svelte silhouette, que je dénichais un onguent dans une fiole cristalline. Je n’étais pas aussi douée qu’une apothicaire pour reconnaître les baumes vulnéraires, mais ma santé fragile m’avait amené à en tester plusieurs. L’odeur de celui-ci me promettait une aide capitale s’il advenait que je me blesse, ou que l’une d’entre nous se blesse. La fiole retrouva mes bandages toujours intacts, à ma besace.

11h00
Je tendais l’oreille tout en gardant mes yeux sur l’une des entrées du hall, lorsque des bruits sourds et perpétuels ne se fassent entendre depuis l’une des salles adjacentes. Le bruit était agaçant et me donnait l’envie d’exiger à Chemsa qu’il cesse tout de suite, mais…  « Ce tintamarre attirera sans doute les survivants. » J’avais cherché à me faire entendre de mes deux alliés, malgré le boucan, mon adorable visage tacheté de gouttelettes de sang tout juste perceptible, au-dessus d’un vase. Du bout des yeux, je voyais l’allée menant à la salle d’outreparole, et les mots empreints de chaleur et de musique de la femme désignée par le Destin me revenait. Ne faire confiance à personne. Ils n’étaient pas ma famille. Ils n’étaient pas mon clan. Chemsa, princesse des dunes, avait sans doute cette même philosophie. Je ne devais pas oublier les conseils que cette femme m’avait offerts. Les bandages resteraient jalousement à ma besace.



Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Lun 5 Nov - 20:59

Prédéphémère



   
Saïd

   
Erebor

   


   
3.6 Puisse le sort vous être favorable

   Informations



  Jusque-là il n’avait jamais pensé à la mort Saïd, persuadé qu’elle ne viendrait le chercher que bien plus tard. Il faut dire qu’il était peut-être arrogant. Enfin, il l’est toujours en réalité, le fait d’être en train de contempler son propre cadavre réduit en bouillie par cette petite peste ne lui fait pas vraiment goûter à l’humilité. Bien au contraire. Et il a plutôt envie de se venger Saïd. De lui faire payer, sans bien savoir comment.

Il grimace en penchant la tête, alors que son regard s’attarde sur son corps en charpie. C’est qu’elle ne l’a pas raté. Il y a de quoi être vexé tout de même. Et les minutes s’écoulent, beaucoup trop lentes. L’espace d’un instant il a peur Saïd. Peur que l’éternité se résume à cela. A des minutes bien trop longues, interminables. Il soupire, réussissant à détacher son regard du cadavre avant de regarder autour de lui. Pour voir Kriemhilde, toujours plantée là. Evidemment, cela ne fait que l’agacer davantage Saïd. Pourtant, il n’en a pas vraiment besoin.

Mais il ne peut pas vraiment la tuer. Difficile quand on est devenu… translucide ? Immatériel ? Il n’arrive décidément pas à trouver de mot sur son nouvel état permanent Saïd. Il faut dire qu’en temps normal, les morts, ce n’est pas vraiment son domaine. Pour autant, il ne peut pas rester comme ça, sans rien faire, sans rien dire. Encore moins pour la voir gagner. Ce qui serait rageant mais, à la réflexion, est-ce que ce ne serait pas pire qu’elle soit aussi condamnée comme lui à errer comme un fantôme entre les murs de l’Académie ?

Et les minutes continuent de se suivre les unes après les autres pendant qu’il cherche son idée Saïd. Jusqu’à ce qu’un sourire mauvais ne finisse par se dessiner sur ses lèvres alors qu’il espère qu’elle l’entendra, sinon, ce serait beaucoup moins drôle. Il s’approche alors de  Kriemhilde et commence à chantonner, d’une voix amusée. « 99 bouteilles accrochées au mur, 99 bouteilles accrochées au mur… si j’en retire une, il en reste 98…  » Il inspire et reprend, conscient qu’elle l’entend bien. « 98 bouteilles accrochées au mur, 98 bouteilles accrochées au mur… si j’en retire une, il en reste 97...  » Combien de temps peut-on entendre ça en boucle sans perdre son calme ? Sans être tellement distrait que l’on risque de faire n’importe quoi au plus mauvais moment ? Il espère qu’il pourra rapidement le voir. Parce qu’au fond, une éternité à rendre Kriemhilde complètement folle, ce serait plutôt amusant.


Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 13:34

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Qu'est-c'que c'est long d'attendre qu'les autres se ramènent. On a rien à faire, j'commence à avoir des fourmilles aux jambes et j'm'ennuie. J'préfère crapahuter dans les couloirs à la recherche des autres, mais ce serait stupide, on a l'avantage, on va pas l'laisser passer ! Même que j'suis allée demander conseil encore une fois à la madame dehors, pendant qu'les copines surveillaient. J'me suis pas éternisée par contre, j'voudrais pas qu'on nous prenne par surprise – même si j'ai pas tellement croisé d'autres fantômes ou d'autres vivants dans les parages. P't-être que les morts boudent. Et les vivants s'cachent parce qu'ils ont peur de nous.

J'ai l'ventre qui gargouille, j'commence à avoir sacrément faim, mais j'sais pas si c'est une bonne idée d'se faire un gueuleton alors qu'les copains fantômes sont allés nous chercher des victimes. Quand on sera débarrassé p't-être. Pi c'est là qu'je l'entends. Y a quelqu'un qui approche, tout seul si j'en crois les bruits d'pas. J'reste bien cachée derrière une colonne et j'jette un oeil pour voir qui approche.

Domitille.

J'croise le regard de Proserpine, j'y vois une flamme intense. J'sais qu'elle l'aime pas – non, j'sais qu'elle la déteste. Alors quand on l'entend se briser en voyant l'cadavre d'son copain coincé dans l'mur, j'suis pas étonnée d'la voir sourire. Bon, j'crois que c'est l'moment d'agir. J'sors de ma cachette.

« Pleure pas Domi, t'vas aller l'rejoindre bientôt. »

À côté d'moi, Proserpine utilise déjà sa magie pour contrôler les mouvement de Domitille. La pauvresse peut plus bouger un cil, c'bien dommage. Ca va pas durer, alors j'empoigne ma masse et j'donne un grand coup dans les côtes d'la Hautoise. Elle tombe sous l'choc de l'impact et j'en profite. J'lève encore une fois la masse et j'abats un grand coup sur son crâne. Ca fait un bruit terrible, y a du sang partout sur l'mur, sur l'sol, sur moi. Mais ça y est, elle est morte.

Une de moins.



résumé:
 

horaires salle outreparole:
 

survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 16:04

Prédéphémère



Domitille

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




12h30

Personne. J'avais pourtant entendu du bruit plus tôt, mais ils ont dû partir ailleurs. Dommage, j'ai de l'énergie à revendre maintenant que j'ai mangé. Je descends vers le hall, bien confiante.

13h00
J'évite d'aller vers le vacarme de la salle des trophées mais je regrette mon choix de couloir. La vision de Roméo encastré dans un mur est choquante. Les fantômes autour de moi me chuchotent que c'est Proserpine et l'erebienne qui ont fait le coup. Des larmes de tristesse et de colère menacent de déborder. Il était si gentil et courageux, cette pimbêche va mériter sa punition !
« Pleure pas Domi, t'vas aller l'rejoindre bientôt. »
C'est la voix de Xena, je me suis laissée distraire. Pourtant impossible de répliquer. Je suis complètement figée et je sais bien qui est derrière cette magie. J'enrage ! Le premier coup de massue me cause une douleur intolérable, je n'ai même pas le temps de m'en remettre que le deuxième suit et m'achève. Rapide et efficace. Je suis encore sonnée quand je quitte mon corps sous forme de fantôme.
« Outch, tu ne m'as pas loupée. » Je n'en veux pratiquement pas à Xena, j'aurai profité de l'occasion comme elle. Par contre Proserpine et son contrôle, c'est une autre histoire. Je n'oublie pas ma vengeance. « Hé ouvres mieux les yeux Proserpine, tu rates le spectacle de ma mort, regarde tout ce sang par terre. Sur ce mur ça ressemble à des constellations. Oh, il y a même de la cervelle, là, mais regarde voyons ! C'est ce que tu voulais, me tuer. Tu as aussi fermé les yeux quand tu as tué Roméo ? Dégonflée. Menteuse. Opportuniste. » Je ne vais pas la lâcher. Je la harcèle pour la diriger vers un piège que j'avais repéré plus tôt, chuchotant au bon endroit pour influencer sa fuite. C'était sans compter Xena qui la prend par la main pour l'entraîner ailleurs. Raté. Mais pourquoi m'arrêter là. « Prétentieuse. Fragile. Niaise... » Si je ne peux pas la tuer, pourvu que les morts autour me laissent ruiner sa vie.


Spoiler:
 
Outreparole:
 
Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 20:22

Prédéphémère



Clarence

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Jour 3, 02h00.
Eloïse n'est pas là. Ils avaient rendez-vous près des dortoirs, mais l'endroit est vide. Il attend, Clarence. Il garde la lame à la main et va examiner les dégâts faits par la brume. Il y a des cadavres, mais aucun fantôme sur son chemin. Il finit par quitter les lieux quand il est clair que son amie ne reviendra pas.

Jour 3, 12h00.
Il s'arrête dans l'un des couloirs qui mènent à l'extérieur. Il a marché toute la nuit, mais il n'est pas fatigué. Il ne réalise pas pleinement qu'il est mort. Il n'a plus aucun besoin. Il n'a plus de but. Il n'a plus son amie. Il se soudainement vide, Clarence. Il n'est même plus sûr que sa colère soit encore là.
Après un dernier coup d'œil aux jardins, il reprend sa route.

Jour 4, 01h30.
Il a exploré l'Académie, a tenté de comprendre comment le dôme bloquait le monde extérieur. Sans réponse, bien entendu, mais la magie est d'une telle puissance qu'il aurait presque pu la toucher des doigts.

Il avance présentement dans le hall, silencieux. Il ne risque plus grand-chose, mais sait-on jamais. Il passe l'espace menant à la salle d'Outreparole puis retrouve la voix d'hier. La surprise passée, ils échangent, mais il n'y a rien de nouveau au final. Clarence explique qu'il a perdu son amie, qu'il ne sait plus trop ce qu'il doit faire, dans quel but. L'homme tente de trouver les mots ; sa voix le berce alors qu'il lui répète sensiblement la même chose qu'hier. Il ajoute qu'il aimerait pouvoir faire plus. « Pourquoi ? » L'homme dit qu'il ne méritait pas ça, qu'il méritait mieux, une vie à apprendre et à comprendre. Et c'est vrai. Clarence prend conscience que c'est fini, qu'il ne quittera jamais l'Académie. Il pleure, même si les sensations sont différentes maintenant. Ses émotions s'emballent. L'homme parvient à le calmer. Il lui adresse des mots qui le touchent et Clarence ne comprend pas d'où cela vient. Il demande à l'homme de parler de lui, un peu, de sa vie si différente. Il lui rend la pareille. C'est étrangement simple.

Quand finalement Clarence estime qu'il faut partir, le poids sur ses épaules est aussi lourd, mais plus supportable. « A demain, Clarence. » Conviction. Assurance. Bienveillance. « Peut-être. Merci, Melbren. » Sincérité.

Jour 4, 02h10.
Clarence s'installe dans le petit bureau où tout a commencé. Seul avec ses pensées.

Jour 4, 11h00.
L'annonce l'a laissé perplexe. Ne doit-il pas y avoir un seul survivant ? Il est cependant attiré par le chaos dans la salle des trophées et réalise ce qu'il se passe. Il observe Judicaël, de loin, avant de l'interrompre. « L'étagère juste derrière toi fera encore plus de bruit. Après, je dis ça, je dis rien. » Il hausse une épaule.

Résumé:
 


Outreparole:
 

Survivants:
 


Dernière édition par L'Éphémère le Mar 6 Nov - 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 20:46

Prédéphémère



Kriemhilde

Valkyrion




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



3h00 (jour 3) – 23h59 (jour 4)

Faisions nous preuve d’une chance insolente ? Je n’aurai su le dire, mais retrouver Clara, trouver François-Frédéric qui nous aide, pouvoir tuer Saïd avant quiconque… c'en était. Je souriais à Clarabelle, alors qu’elle refaisait mes pansements avec douceur et gentillesse. Bientôt, ma blessure ne serait plus qu’un souvenir. Même si je n’aurai pas été contre quelques cicatrices… Ça aurait voulu dire que Saïd avait été un adversaire de valeur, et que je ne m’étais pas simplement appuyée sur mes capacités – j’étais talentueuse, c’était vrai, mais je préférais me dire que Saïd avait opposé une vraie résistance.

Allongée contre Clarabelle, je finissais par m’endormir, après avoir entendu les coups de canon. Les rassurants coups de canon. Je n’aurai su dire quelle voix m’avait réveillée. Celle inconnue, annonçant une possible sortie, ou celle de Saïd, horriblement affreuse – rien que ça ! -, à chantonner n’importe quoi. Je dirigeais mon bouclier, fermement tenu, dans sa direction, sans autre effet que de le traverser. « J’aimerai être morte, pour pouvoir t’étrangler et te faire taire définitivement. Mais amuse toi autant que tu le veux. Je suis Skjaldmö, je sais me contrôler, même face à la plus agaçante des personnes. »

Serrant les poings, souriant en revanche à l’attention de Clara, je secouais la tête en signe de dénégation. « Attendons qu’ils s’entretuent. Et alors, on verra si cette salle en vaut la peine. C’est trop risqué. »

Et j’avais beau vouloir faire manger sa langue à Saïd, ne pas apprécier l’immobilité imposée à l’idée de rester dans les dortoirs, je ne cèderai pas à la colère, quoi qu’il en soit. Surtout quand une cible s’offrait à nous, inconsciente de ce face à quoi elle allait se retrouver. J’entendais François-Frédéric, non loin, nous souffler son identité. Sa meurtrière. Parfait. Il serait vengé, lui aussi. Et peut-être pourrait-il nous protéger.

Me cachant derrière un meuble pour la laisser avancer, faisant signe à mes camarades de garder le silence – me méfiant de Saïd qui pourrait dévoiler notre position -, j’attendais qu’elle soit à ma hauteur pour l’assommer d’un coup de bouclier, proprement. À croire que j’étais plus rapide, puisque je l’assommais avant qu’elle ne me détecte. Je la transperçais rapidement de mon sabre, pour ne pas risquer qu’elle se relève.


Résumé :
 

Outreparole :
 

Survivants :
 

EDIT DESTIN 20h55
Restent en vie : Proserpine, Xena et Chemsa (Clarabelle et Kriemhilde sont mortes d'après les lancers de dé dans le QG).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 21:06

Prédéphémère



Chemsa

Erebor




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Je. Ne suis. Pas douée. Tuer des gens semble si simple et pourtant je me blesse en tuant Roméo, écorchant ma peau profondément pour que ça me fasse mal. J’ai de la chance que les alliées de fortune que j’ai trouvé soient plus douées que moi pour trouver des choses et je remercie d’un hochement de tête et même d’un sourire Xena qui m’envoie quelque chose. Et alors que je m’éloigne un peu pour panser mes plaies, une voix que je reconnais m’appelle discrètement. La silhouette fantomatique de Diarmuid apparaît dans un coin discret, et si je ne suis pas surprise par ses dires, je fronce les sourcils, intriguée et songeuse. C’est un indice intéressant qu’il me donne là.

« Merci. Et désolée pour toi. »

Je ne le suis nullement, sans doute aurais-je pu le tuer aussi dans ce jeu malsain. Mais son aide aussi m'est précieuse, si nous ne sortons pas d’ici.

***

C’est long d’attendre. Très long. Mais nous avons eu au moins la visite d’une autre victime qui a fini comme les autres, un trophée de plus à notre chasse, achevée par Xena d’un coup de massue. A n’en pas douter, elle est plus à craindre que sa copine coquette. Les heures passent et lassée d’attendre, je me lève pour quitter le hall :

« J’ai assez attendu, je vais voir si je trouve quelqu'un. »

Et je ne suis pas seule, Marcus comme à son habitude me suit, mais Pélagie et Zelda aussi semblent s’ennuyer ferme et je leur adresse un petit sourire, plutôt contente qu’elles se décident à m’accompagner. Et leur présence ne sera pas de trop car une fois arrivée à l’étage des dortoirs, j’entends des bruits qui sont, j’en suis sûre, provoqués par des survivants. J’échange un regard avec mes copines, elles feront diversion pour que je puisse achever ces deux filles d’un coup dans le dos. Je m’en prends d’abord à la blonde bien armée qui me paraissait être la plus dangereuse, que j’égorge d’un coup sec. Mais sa chute bruyante et le gargouillis d’un cri dans sa gorge alerte évidemment la seconde, qui a le temps de me donner un coup qui me blesse avant que je ne lui assène un violent coup de coude dans le visage puis lui perce le cœur de ma dague.

« Merde… j’vais en faire une habitude de me blesser…. » Je grogne un peu, haletante de ce double meurtre, plus éprouvant que les autres. S’en prendre à deux personnes en même temps… je dois avouer que j’ai un peu eu peur de ma témérité. Mais les voilà toutes deux mortes et leurs armes en ma possession. Puis je cherche un peu dans les couloirs, espérant trouver de quoi me soigner mais… rien. « Est-ce que… vous avez trouvé quelque chose ? » Je regarde les deux fantômes, comptant sur leur aide.  

Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 21:24

Prédéphémère



Judicaël

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


Le tumulte ne te calme pas. Il exacerbe le vide qui se répand dans ton âme et ton coeur, désormais immobile. Tu commences à frapper deux trophées ensemble, tout en retenant tes pensées comme tu le peux. Pourrez-vous sortir ? Pourrez-vous seulement connaître le repos ? Et les vivants, combien de temps le resteront-ils, seront-ils jugés ? Tu aurais bien voulu apprendre les lois, toi aussi, mais c'est trop lent. Tu aurais voulu apprendre un millier de choses.

Paf. Un autre trophée sur le sol, un globe de verre qui te traverse les pieds et explose en une myriade de morceaux, comme un ciel étoilé qui s'effondre.
Tu te demandes, aussi, si ta famille viendra chercher ton corps.
Probablement pas.

Une armoire légère qui s'effondre, que tu pousses, le souffle court. Verre, bois qui craque, bronze qui résonne, fracas énorme. C'est la hargne, la tristesse, la violence des choses que tu vis depuis des années et qui ne sortent pas, que tu camoufles dans les dangers que tu bâtis.
une voix te fait tourner la tête. Tu as des larmes au coin des yeux, mais de ta taille réduite tu le toises avec un léger rictus sur les lèvres.
Tu baisses la garde, à peine. Juste un peu. Tu essuies tes yeux et tu flanques un grand coup dans l'étagère - boum.
Le plus fort.
« Merci . »

11H30
Tu lui fais confiance. Plus ou moins. Moins que plus. De ta main libre, la seule, solennellement, tu lui tends un trophée.« Tiens. Frappe fort, contre le mur. Ca fait du bien . » annonces-tu d'une voix détachée, comme s'il n'avait pas vu sa rage en arrivant. Il n'a sans doute rien vu. Il ne sait rien de toi, tu ne sais rien de lui. Tu l'invites à venir faire le pire. Vous êtes morts, de toute manière.
Le fracas est fabuleux.

De toute manière tu ne comptes pas quitter cette pièce avant l'annonce de ta mort, avant que la sortie ne s'ouvre. Vous avez le temps de tout briser et piétiner à mort toutes les gloires passées, s'il le veut bien.
Tu ne te décides qu'à quitter à 22h20. Tu n'as plus rien à casser. Les autres doivent être morts, maintenant. Comme toi. Retour au hall.



Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 21:33

Prédéphémère



Loïse

Cibella




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



J3 nuit – J4 matin
Elle rôde dans les environs des dortoirs la petite savante. Elle n’a aucune idée de la position des survivants, elle espère simplement parvenir à survivre avec l’aide de Flaminius jusqu’à ce qu’ils soient libérés de cette prison qu’est devenue l’Académie. Elle réfléchit aux plans possibles à mettre à exécution mais surtout, elle fait en sorte d’éviter les pièges certainement encore actifs ainsi que les autres élèves devenus ses ennemis. Jusqu’à présent, elle n’est pas parvenue à créer d’alliance en même temps, Loïse n’est pas certainement qu’elle serait parvenue à accorder sa confiance en dehors de son ami belliferien. D’autant que beaucoup ne voient pas son potentiel et s’arrêtent à sa myopie. Quoiqu’il en soit, elle se repose énormément sur Flaminius pour l’aiguiller et lui indiquer les zones à éviter.

Lorsque les noms de ceux ayant succombé dans la journée retentissent, Loïse lâche un soupir en faisant le décompte des vivants. La nuit allait être longue et elle ressent le poids de ces derniers jours. Alors quand la voix annonce l’existence d’une sortie cachée, elle n’en croit pas ses oreilles, encore moins à la mention des trois survivants. Avant de s’élancer vers le hall, elle prend le temps de réfléchir et de discuter avec Flaminius.

« Tout le monde va aller là-bas, ça augmente les risques de pièges. Tu crois qu’on peut réussir à se faire oublier ou à concocter une alliance de dernière minute ?. »

Elle partage ses réflexions avant de choisir de se diriger vers cette issue potentielle. La petite cibellane prend le chemin pour quitter la zone des dortoirs, mais elle n’atteindra jamais le hall. Le coup la prend par surprise, venant par derrière, la douleur vrille son crâne tandis qu’elle chute au sol. Elle cherche à voir son agresseur mais sa vue est encore plus troublée que d’habitude. Elle sombre dans l’inconscience ce qui lui évite de sentir la lame lui transpercer le corps, mettant fin à sa courte existence.

Quand elle reprend connaissance, elle voit son cadavre et frissonne. N’ayant plus rien à perdre, elle décide de rejoindre le hall et les possibles survivants pour les aider ou non.

Spoiler:
 

outreparole:
 
Survivants:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 21:44

Prédéphémère



Fulbert

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



4e jour
Tu es mort, petit. Et même si tu n’arrives pas à saisir ce qui se passe, c’est ce qui est et plus rien de ce que tu fasses ne pourras changer cela. Tu ne reverras plus ta famille, ni tes amis. Envolés, tes rêves de naviguer le continent et de cartographier les côtes que tu pourrais découvrir. Et maintenant tu te crois bête, bête d’avoir un instant pensé que tu pourrais gagner ce jeu diabolique dans lequel on vous a jeté.

Tu es perdu, alors tu suis celle qui t’as tué un moment. Jusqu’à ce qu’un nom éveille ton esprit de fantôme un peu. Elle ne peut pas tuer Jasmine, non? Alors que tu ne savais même pas qu’elle était si proche, alors qu’elle était là, dans les serres à son tour. Tu aurais pu aller la trouver, vous auriez pu vous aider, peut-être. Tu te jettes sur l’Erebienne pour tenter d’arrêter son geste qui va tout brûler. Mais tu n’as pas d’emprise sur elle. Tu ne peux que lui hurler de ne pas le faire, mais bien sur qu’elle ne t’écoutes pas. Et tout brûle, et tu tentes d’arrêter les flammes, mais c’est impossible. Et tu veux prévenir Jasmine, lui dire de s’enfuir, mais c’est trop tard, et elle meurt à son tour.

Quand tu retrouves son corps brûlé, tu la retrouve elle aussi, esprit fantomatique comme toi. Les larmes roulent sur tes joues alors que tu t’excuses de ne pas avoir réussi à la prévenir plus tôt.

Et les heures passent et tu es toujours là. N’y a-t-il rien d’autre alors après la mort? Serez-vous contraint à errer éternellement? À hanter l’Académie pour toujours? Tu te résous à quitter les serres, à rejoindre le grand hall, où il a été annoncé qu’il y aurait une sortie. Pourras-tu t’y glisser, petit fantôme? Pourras tu apercevoir ta famille une dernière fois avant d’accepter le sort que tu as subi et qui est maintenant tiens pour l’éternité?

Spoiler:
 
Salle d'Outreparole:
 
Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 6 Nov - 21:44

Prédéphémère



Pélagie

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



16:30
Et c’est qui la meilleure ? C’EST QUI LA MEILLEURE ? C’est Pélagie et son fouet, m’sieurs-dames ! Un bon Yihaaah des familles, deux-trois claquements secs sous le nez des brimbelles, un petit coup de main de Zelda-Nausicaa, et l’affaire est dans la poche : Chemsa égorge la skjaldmö qui aurait pu être dangereuse sans la distraction, et épingle l’autre droit dans le cœur. « Bien joué ! » Pour un peu, j’en miserais presque sur elle. Je continue à préférer Xena, mais la voir toute amourachée de la Proserpine, là, c’est… brrrr. Je devrais peut-être changer de favorite dans la course à la survie, moi, bon.
Ou pas. « Attends… Me dis pas que tu t’es encore esquintée ? Mais c’est qui qui nous a collé une empotée pareille, faut faire un effort quand même, hein ! » Et toute râlante, me voilà à fouiller les dortoirs.

17:30
« Tiens, regarde par là ! Dans ce dortoir y’avait une apprentie médecin, je suis sûre que tu vas y trouver des bandages et tout ce qu’il faut. » Effectivement, c’est un stock entier de premiers soins que je lui débusque, à la Chemsa, et elle se retape tranquillement un moment avant de décréter qu’il faut aller rejoindre les autres. Franchement, quelle assistée ! Xena est peut-être bien le meilleur cheval sur lequel miser. Tiens, faudrait que je trouve le fantôme sans main, là, Judicaël : il serait sûrement d’accord pour parier. C’est dans un grand tintamarre de butin qui s’entrechoque qu’on retourne dans le hall retrouver le reste du groupe vers 19h : Chemsa a empilé toutes ses trouvailles, armes et bouclier inclus, dans un grand sac qu’elle trimballe dans l’escalier.

22:30
Bon ben, il reste plus que les trois-là, visiblement, et leur arsenal complet. Y’a plus du tout de mouvement – vivant, en tout cas, parce que voilà le Judicaël qui tourne le coin en braillant je ne sais pas trop quoi. J’ai tôt fait de l’alpaguer ; mais il a pas l’air trop partant pour parier. C’est pas grave : j’ai déjà les pronostics de la majorité des fantômes du secteur croisés dans l’après-midi, et pour l’instant les avis semblent à peu près partagés entre Xena et Chemsa. Faut croire que la Prosy convainc pas grand-monde… J’ai parié sur Xena, moi – le premier instinct c’est toujours l’meilleur, qu’elle dit maman, c’pour ça qu’elle a estourbi le frère de papa qui voulait l’enlever, et qu’elle a enlevé papa à la place. Kriemhilde aussi, d’ailleurs. Elle parie sur Xena, j’veux dire – elle a pas enlevé mon papa. Bon, elle m’en veut un peu d’avoir aidé à la tuer, je pense, mais bon, on est mortes toutes les deux maintenant, de toute façon !

Y’a plus qu’à attendre que le fameux passage s’ouvre… Je suis sûre que ça va pas en rester là, cette histoire !



Spoiler:
 

Outreparole:
 

Survivants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» ARTICLE XII ✤ puisse le sort vous être favorable.
» Si vous étiez un sort vous seriez...?
» Je vous abandonne à votre triste sort
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: L'Académie de Magie et du Savoir :: Intrigue 3.6-
Sauter vers: