AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 0:48

Prédéphémère



Pélagie

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



7:15
Me v’là vraiment bien partie. Par Joseï, éventuellement par Kern et certainement par Sithis, je vous promets que celui qui me tuera va me le payer. Foi de Pélagie! Il faut absolument que je m’échappe de là, c’est pas avec des fleurettes que je vais réussir à me défendre. Les pâquerettes, c’est un truc de Lagran, ce qu’il me faut c’est un fouet, un chapeau et des bottes, et je les ferai tous marcher au pas. Ou je mourrai en essayant.
Très probablement.
Il me faut bien une heure pour oser m’aventurer en dehors de ma cage en verre, j’essaie très fort de ne pas m’effaroucher à chaque bruit qui passe, mais c’est un peu compliqué. Je suis habituée à me colleter des ruminants récalcitrants, pas à prendre le bord dès qu’une ombre remue vaguement au coin de mon œil. En chemin, j’ai ramassé tout ce que j’ai pu croiser de plantes dangereuses. C’était pas bien compliqué: c’est les petites fioles en verre avec l’étiquette rouge qui dit TOXIQUE, NE PAS TOUCHER. J’arriverai bien à empoisonner quelqu’un en route, si j’en croise des pas méfiants.

8:45
Allez Pélagie, du nerf, ma caille, que me dirait ma mère. Elle aurait bien raison: j’ai juste besoin d’un peu de courage pour affronter tout ça, et il faut vraiment que j’arrête de sursauter à chaque porte qui claque, à chaque rideau qui remue, à chaque hurlement qui résonne des étages d’en-dessous. Je hurle presque aussi, moi, quand je crois au détour d’un couloir une brune que je connais un peu. C’est Xena, celle qu’aile bien trafiquer les boissons au réfectoire de temps en temps, et je remarque un truc qui m’intéresse drôlement, enroulé autour de ses hanches. Une corde, par Joseï. On peut peut-être se faire un marché…? J’inspire un grand coup, une fois, deux fois, trois fois, en essayant de pas filer dans la direction opposée. Renfoncée dans l’angle de mon couloir, je l’appelle en deux chuchotements. « Hé, Xena! Je veux ta corde. En échange, je te donne les plantes toxiques que j’ai prises dans la serre. Pis après on part chacune de notre côté. Deal? »
Pour prouver que j’ai bien les marchandises, j’agite prudemment une des fioles dans l’angle, pour qu’elle la voie bien, puis je la fais rouler vers elle. C’est risqué, mais si je reste planquée, j’arriverai juste à me faire tuer comme du bétail. « J’en ai encore deux comme celle-là. Si ça te convient, tu m’envoies la corde, et je te fais passer le reste. Pis on repart chacune de notre côté. »  



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 1:33

Prédéphémère



Chemsa

Erebor




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


7 h 30

Un bruit, là ! Je suis certaine d’avoir entendu quelque chose. Peut-être même perçu une silhouette dans un coin de la pièce, mais la source a déjà disparu. Alors j’avance un peu plus dans le hall, jusqu’à faire face… à l’un de mes camarades. Il ne semble pas agressif, pas plus que je n’ai l’air de l’être, feignant si facilement la fragilité. D’une voix un peu tremblante, parfaitement maîtrisé dans mon art de manipulation, je lance un regard prudent à ce jeune garçon devant moi que je ne connais pas du tout.

« Ta… ta sœur ? Non je ne l’ai pas vu. Je m’appelle Chemsa. Et toi ? »

Je ne pense pas maintenir la discussion longtemps. Il ne manquerait plus que quelqu’un nous voit et nous attaque. Commençant à reculer, je lance un vague sourire à ce garçon avant de lui lancer sur une voix chuchotante, presque compatissante (alors qu’en vérité…) :

« J’espère que tu retrouveras ta sœur. Un conseil, méfie toi d’une fille qui s’appelle Jasmine, une grande blonde, c’est une lagrane qui n’hésitera pas à te manipuler… je l’ai vu faire. »

Mensonge de ma part, sans le moindre scrupule. Si je peux attirer les regards et la méfiance sur cette idiote de Jasmine, alors je n’hésite pas. Pas un instant je ne montre mon dos à ce garçon, tout en guettant du coin de l’œil une autre présence. Puis hors de sa vue, je commence à regarder s’il n’y a pas autre chose d’intéressant dans ce lieu. Ma dague est sans doute efficace, mais peut-être trouverais-je… que sais-je quelque chose utilisable à distance ?

16 h 30

J’ai eu beau regarder, la salle des trophées est vide. Bah tant pis.

J’ai trainé un long moment dans la journée. Prudente souvent, croisant quelques silhouettes, certains ont dû aussi me voir mais je n’ai subi l’attaque de personne. Je ne saurais trop dire l’heure qu’il est lorsque je me dirige dans les cuisines et que la faim se fait sentir. Personne, ici aussi, ou alors les gens sont cachés et c’est tant mieux. Une odeur remonte à mes narines, lorsque je m’empare de quelques trucs à manger. Je n’entends pas rester ici, mais quelque chose derrière moi me fait sursauter. Du coin de l’œil je l’ai vu, cette personne dans mon dos. Je lâche la nourriture qui tombe à terre pour attraper ma dague. D’un geste vif, elle finit dans la gorge de celui… celui que je n’aurais pas dû tuer.

« Oh non ! Non ! Marcus ! »

Il s’effondre dans un gargouillis de sang qui éclabousse mes vêtements. Je regrette, car je ne suis pas une tueuse. Je regrette, car il m’aurait été très utile. Quel gâchis. Tremblante néanmoins, je récupère mon arme et ma nourriture, avant de m’enfuir et me cacher quelque part. Je pensais mieux digérer que cela un assassinat…

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 9:24

Prédéphémère



Diarmuid

Outrevent




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



7H30

« Diarmuid. »

Il finalement a eu raison de s'approcher. Chemsa n'a pas vu sa soeur, mais il repart tout de même avec une mise en garde qui pourra peut-être lui sauver la mise plus tard. Il la remercie avant qu'elle disparaisse.
Lui-même se remet en chemin, s'arrêtant de temps à autres pour orner un nouveau mur de son message à Saoirse. « Qu'Aura et Levor te guident. » Te guident jusqu'à moi, pense-t-il. Après, on survivra comme on pourra, ensemble.

13H20
Diarmuid passe la matinée à arpenter les couloirs, laissant derrière lui ces tracés à l'encre noire. Il entend parfois hurler, se fige de terreur. Il a vu un corps sans vie au bas d'un escalier, mais n'a pas osé s'approcher.

Son estomac commence à râler, mais il préfère éviter les cuisines, certain théâtre de toutes les horreurs à l'heure qu'il est. Son choix se porte sur les dortoirs, sa destination d'origine. Il avait déjà vu des élèves chiper des vivres au réfectoire pour les cacher dans leurs tiroirs. Il trouvera certainement des pommes ou des biscuits.

14H10
Il atteint enfin son dortoir et se met en quête de nourriture. Il ne trouve que quelques biscuits qu'il engloutit rapidement, ainsi qu'une belle masse d'arme. Qui planque ce genre de trucs dans un dortoir ? Peu importe, il vaut mieux qu'il ait de quoi se défendre. Mais l'arme est lourde et après quelques moulinets, les muscles de son bras lui font mal.

19H00
Il est toujours dans le dortoir. Bien qu'armé, il préfère trouver refuge dans une armoire quand il entend des pas de l'autre côté de la porte. Il attend Saoirse. Pourquoi met-elle autant de temps ?

Un bruit sourd tonne dans les entrailles de l'Académie. Puis, la voix résonne de nouveaux dans les couloirs. La dernière fois qu'elle a pris la parole, c'était pour annoncer la présence d'armes cachées çà et là, et Diarmuid a pu en vérifier la véracité. Le message sordide est déclamé sur un ton si guilleret qu'on n'y croirait pas.
Débute une liste de noms qui accélère le rythme cardiaque de Diarmuid. Un nom qu'il connaît va-t-il être énoncé, associant une vision d'horreur au visage que ses souvenirs feront poindre dans sa tête ? Pour l'instant ce sont des noms sans visage.

« Sa- » Non. « -o- » Non. Il veut arrêter le temps, courir, fuir le plus loin possible, ne jamais entendre la fin de ce nom qu'il redoute plus que tout au monde mais dont il a déjà deviné la dernière syllabe. Il veut crier, hurler, dire à la voix qu'elle se trompe, mais sa douleur ne ferait qu'attirer les assassins vers lui, et c'est son prénom à lui qui ornerait alors cette liste. « -irse. »

Et le monde s'écroule.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 12:34

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Je crois que j'deviens parano, bon. J'ai l'impression d'entendre des bruits d'pas autour de moi. Ma corde autour d'la taille, mon coupe-papier dans la manche, j'rase les murs en tendant l'oreille. L'aile des dortoirs a l'air vide, mais j'reste sur me gardes, j'veux pas m'faire surprendre.
J'repère la porte qui m'intéresse, je m'y dirige en trottinant et j'colle mon oreille contre le bois pour écouter. Faut dire qu'la tentation est grande d'aller s'planquer sous une couverture et d'plus en sortir jusqu'à c'que ce cauchemar soit fini, mais j'suis pas une trouillarde, j'me laisserai pas faire.

J'rentre dans l'dortoir, on dirait que c'est vide. J'file à toute vitesse vers mes affaires, j'fouille mes tiroirs ; zut, j'croyais que j'en avais plus que ça ! J'retrouve deux fioles de poison presque vides, pas d'quoi faire grand chose, mais c'est toujours ça d'pris. J'profite d'être seule pour récupérer une escarcelle et y fourrer mes fioles, pi un plaid. J'sais pas trop si j'pourrai revenir dormir dans un lit cette nuit.
Après ça, j'fouille un peu les lieux. J'trouve tout un tas d'clous dans l'tiroir d'un camarade, j'me demande c'que ça fout là. Peu importe, j'me sers. J'pourrai toujours les attacher à ma corde et en faire un fouet amélioré, ou les enduire d'poison et les éparpiller que'que part pour piéger quelqu'un. J'verrai en temps voulu. J'me suis déjà trop attardée, faut qu'je file !

Et c'est au moment d'ouvrir la porte que je l'entends, la p'tite voix qui sort du bout du couloir. Elle veut ma corde, qu'elle dit ? Elle est tombée sur la tête ? D'instinct, j'pose mes mains sur ma trouvaille, comme pour la protéger d'un vol intempestif – on m'la fait pas à moi ! Mais la mention des plantes toxiques, ça m'plaît. « Quel genre de plantes ? » que j'lui fais en chuchotant aussi. J'suis prête à dégainer l'coupe-papier, quand j'vois la fiole qui roule à mes pieds.
Méfiante, j'avance un peu, j'récupère la fiole et j'recule pour l'examiner. J'comprends rien aux symboles écrits sur l'étiquette, mais j'la reconnais bien. Nom d'un dragon en jupon, c'est d'la ciguë ! Est-ce qu'elle sait seulement ce qu'elle vient d'me refiler ? J'ai d'quoi empoisonner une partie d'la nourriture des cuisines avec ça !
Et en même temps, j'veux pas lâcher ma corde.

« Et si on f'sait équipe ? On tiendrait plus longtemps à deux, t'crois pas ? » Plus longtemps. Autant dire que j'préfère pas penser à c'qui doit arriver s'il reste plus qu'nous à la fin.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 14:07

Prédéphémère



Pélagie

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




9:00
Est-ce qu’elle va me tuer? Elle a pas forcément une réputation très engageante, la Xena, elle a jamais rechigné à se chicaner avec toute l’école quand il fallait, et je suis à peu près sûre qu’elle a déjà aplati deux ou trois nez quand ça lui plaisait. Mais je suis l’aînée, j’ai l’autorité, il va bien falloir qu’elle obéisse, hein! Ou bien va falloir que j’arrive à la convaincre de coopérer. Je sais me faire respecter, j’ai pas forcément une réputation très clean non plus, mais je suis plutôt en minorité, là, et elle le sait très bien.
Mais bon, elle accepte. A moitié, mais elle me propose une alliance, et je dois bien avouer que c’est pas pour me déplaire. Elle a forcément senti mon autorité naturelle et la férocité de mon tempérament, et ça l’a rassurée, c’est sûr! C’est obligé.
Prudemment, j’émerge le museau de mon angle de mur, juste pour vérifier que personne d’autre se trouve dans les parages. Pour l’instant, ça a l’air sûr, alors je tends les deux autres fioles à Xena, avançant l’autre main pour récupérer la corde qu’elle me donne. « Bon d’accord, on reste ensemble pour l’instant. On devrait pas trop traîner là, viens, mon dortoir est pas loin! » Une fois à l’intérieur, je ferme la porte, et je fouille un peu mes tiroirs pour tâcher de trouver quelque chose d’utile dans mon bazar. Il y a pas grand-chose de très intéressant, mais en passant la main derrière mon matelas je décroche la petite merveille que j’ai fait faire sur mesure à Lorgol pour mon anniversaire l’année dernière: un fouet renforcé de rivets en acier, parfait pour repousser les créatures hostiles, et pourquoi pas pour étrangler deux ou trois étudiants pas méfiants.

Je prends cinq minutes pour mesurer la corde (dix mètres), puis à la nouer rapidement pour me faire le parfait complément de mon fouet (un lasso maniable et flexible, que je pourrais fabriquer les yeux fermés tant j’ai l’habitude). Je me penche une seconde par-dessus un tiroir grand ouvert qui déborde de chaussettes, j’attrape ma ceinture de cuir (la grande, celle avec toutes les petites poches), que j’enfile pour y accrocher le fouet à gauche et le lasso à droite. Puis je balance mes sandales vernies pour enfiler mes bottes de ranch qui sentent bon le bétail, et j’enferme mes cheveux sous mon grand chapeau à revers. « Yiiihah! » que je marmonne entre mes dents, comme on fait à la maison, juste pour bien faire comprendre au monde que Pélagie est de retour dans la cour des grands. « Je suis prête, on y va! C’est quoi, ton plan? » que je demande à Xena. Je les saucissonne, elle les empoisonne?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 16:10

Prédéphémère



Ingmar

Valkyrion




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



7h00

Il n'y avait pas  temps à perdre pour réfléchir et trouver une sortie de secours.  Ingmar fit appel à sa mémoire et fouilla les plans qu'il y avait cachés de l'Académie et de tous ses passages secrets,  du moins ceux qu'il avait déjà découvert, il était conscient qu'il n'en connaissait qu'une infime partie, quoique plus que les autres.  Il se terra dans son coin, le temps que les autres qu'il pouvait apercevoir dans le hall s'éloignent et attendit son heure.

7h15

Plus personne à l'horizon, du moins il n'en voyait plus.  Ingmar songea qu'il lui faudrait tenter de s'armer.  Il savait bien qu'il avait plus de chances de se tuer lui-même muni d'une arme, mais de toute façon, il risquait plus de mourir parmi les premiers : depuis l'enfance, il n'avait jamais été un gamin bien sportif, son père lui avait toujours interdit les jeux qui le mettait à risque de causer des saignements sans fin, si ce n'est tous les jeux en réalité.  Il finit par mettre la main sur quelque chose de potentiellement intéressant, enfin, il ne savait pas ce que c'était, il avait entendu du bruit et craignant que ce ne soit quelqu'un venu pour le tuer, il s'était écarté rapidement et s'était réfugié dans un passage secret derrière un portrait d'un ancien recteur de l'Académie, architecte lui aussi de son temps.

12h25

Cela faisait près de cinq heures qu'Ingmar errait dans les passages secrets, toujours en mouvement pour éviter d'être repéré.  D'autres trouveraient certainement ces chemins et il ne voulait pas prendre le risque de se terrer dans un même endroit trop longtemps.  Il était revenu dans les environs du hall pour prendre un nouveau chemin lorsqu'il entendit une énorme explosion qui fit trembler le mur près de lui.  Ils étaient près.  Trop près.  Paniqué, il commença à courir, ou tout du moins tenter de faire ce que les gens appelaient courir, mais ça ne dura que quelques minutes.  Deux.  Il avait le souffle court.

13h
Persuadé d'avoir mis suffisamment de distance entre lui et les attaquants de plus tôt, après aussi une longue pause pour récupérer de sa course effrénée, Ingmar se risqua à quitter la sûreté relative de son passage secret.  Il aboutit dans une pièce non loin du hall d'où il pourrait atteindre un nouveau passage, en plus discret.  Toutefois, y avait-il à peine mis le pied qu'il poussa un couinement de terreur il y avait quelqu'un.  Puis, vint le soulagement.

« Léonarde.  C'est toi! »

Il accourut auprès de son amie, heureux d'avoir trouvé une alliée dans toute cette folie.  Elle n'allait tout de même pas le tuer, non?  « C'était toi l'explosion?  J'aurais dû m'en douter.  Tiens, j'ai trouvé ça tout à l'heure, tu sauras mieux t'en servir que moi. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 16:26

Prédéphémère



Judicaël

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



  Ta fouille infructueuse te prend bien, au bas mot, trois bonnes heures. Tu glisses d’un lit à l’autre, te caches entre certains quand tu crois entendre des pas. Tu ne vois personne, ne croises personne. L’épingle est presque ridicule dans ta main, tu aimerais trouver de quoi bricoler quelque chose. Ou une arme, cela saurait t’être utile, même si tu n’as pas le talent pour la manier. A ton humble avis, en l’agitant dans tous les sens, ça peut fonctionner, tu finiras bien par toucher un adversaire.
  Il est onze heures passées. Tu ne peux pas rester dans ce dortoir pour l’éternité. Béni soit l’architecte qui a conçu celui-ci ! Quand tu entends une porte s’ouvrir, à l’autre bout, tu te glisses par celle de sortie à ta droite. Le campement ici est une mauvaise idée. Deux entrées, c’est t’amener à ta perte.    
 Il te faudrait songer à comment te ravitailler, également, ça, tu n’y as pas pensé plus que ça. C’est surtout l’eau qui sera un souci, tu es habitué à ne te nourrir que lorsque ton corps est à bout.
11H30
  Résolument, tu rentres dans une dernière pièce, une chambre de professeur au vu de sa taille. Une seule entrée. Tu ne sais pas si un passage peut y mener, mais ici, tu pourrais t’installer… Tu trébuches, cependant, sur quelque chose qui afflue du sol, et t’étales de tout ton long dans du sable, qui le recouvre légèrement. Tu en crachouilles en te relevant, la langue tirée. Quel farfelu aurait du sable dans sa chambre ?
  Ton regard glisse sur le décor qui te fait dire que c’est un Erebien qui y vit. Evidemment. Avec du sable de partout.  
 Que faire alors ? L’idée de retrouver Victor traverse ton esprit. Tu l’enverrais probablement à ta place, pendant que tu fabriques… Sait-on quoi. La question est : Où le trouver ? Tu as remué la moitié  des dortoirs, les dents serrées pour éviter de commenter chaque trouvaille. Il a sans doute bougé depuis.
  Il te faut fouiller encore. Tu barres la porte unique comme tu le peux. Rester ici où tu peux te défendre est une excellente idée. Au pire, tu leur jetteras des cailloux ou du sable aux yeux, il y en a foule.
  Tu prends la résolution d’attendre la nuit, même si ça te tue. Tu vis souvent quand les autres dorment. En fouillant, tu peux trouver un point d’eau, dans un recoin. Au moins ne mourras-tu pas de soif.
  Tu attends, alors. Tu essayes de ne pas bouger et de tromper l’ennui. Difficile avec ton esprit. Mais celui-ci reste étrangement calme, sans doute exalté par le danger omniprésent, par les heures qui avancent. Jusqu’à ce que résonnent les canons, et que ton coeur se serre violemment  ( dangereusement ) à l’entente du nom de ton ami.  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 18:28

Prédéphémère



Tom

Ansemer




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



8h00

Je reste là, pétrifié. Je reste là, sans un geste, un bon moment durant. Combien de temps, je ne pourrais le dire avec exactitude, mais cela me semble un éternité. Je tends l’oreille, je serre les dents, attentif au moindre mouvement qui pourrait s’approcher de cette porte ouverte qui désormais ne saurait plus faire figure de rempart entre les autres et moi. Rester muet, ne pas faire le moindre bruit. Respirer lentement, reprendre contenance. C’est ce à quoi je m’évertue un long moment…

12h00

Attendre le silence… C’est ce que j’avais espéré pouvoir faire un moment. Finalement, j’étais parvenu à me déplacer un peu… juste un peu ! De quoi me mettre dos à un mur auprès de cette fameuse porte. Les heures s’étaient écoulées sans doute. Des morts déjà, peut-être. Difficile d’en juger d’où je suis. Il fallait que je leur dise d’arrêter… que je leur fasse part de mon plan ! Avec un peu de chance, certains seraient prêts à m’écouter ? En premier lieu, il me fallait trouver Zelda-Nausicaa. S’il existait une personne prête à collaborer avec moi, ce serait elle ! Elle est bien plus affirmée que moi, elle trouverait un plan, oui…

13h00

Une vive explosion m’avait retenu encore un moment. J’attendais juste le temps nécessaire à mon sens pour que le ou la responsable s’éloigne. Puis, après une profonde inspiration, reprenant prise sur le peu de courage que je possédais, je me lance enfin. Au pas de course, tente de m’éloigner. Je voudrais juste pouvoir rejoindre les dortoirs. Ce devait être l’un des premiers endroits visité par les élèves, mais depuis le temps, il y avait une chance qu’il puisse s’y rendre sans heurt. Et à défaut de savoir où son amie se trouvait, cet endroit ou un autre serait très bien comme premier lieu d’investigation.

Sauf que mes pas ne parvinrent à me mener jusque là. S’arrêtent net devant l’endroit d’où était sans doute venu ce bruit d’explosion entendu plus tôt. Un mur brisé, des débris en pagaille et… ce sang… cette chevelure, l’étoffe de cette veste… Il ne m’en fallut pas plus pour que je me pétrifie derechef, mes lèvres tremblant nerveusement, suivies par tout le reste de mon corps. « Zelda ? » prononçais-je n’osant y croire, malgré qu’au fond de mes tripes une voix me hurle de me presser, de partir, qu’elle n’était plus, et qu’il ne me reste qu’à me débrouiller seul désormais. Mais pétri de panique, mon corps n’obéit plus et face à ce spectacle désolant, des larmes inondent les joues de cette proie facile que je fais...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 19:22

Prédéphémère



Marcus

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



7h15-8h20 : Je regarde brièvement dehors. J’aperçois des silhouettes bouger. Je préfère chaque fois retrouver ma cachette et éviter de me faire remarquer. Un bon officier sait attendre le bon moment. Il ne sert à rien de me précipiter vers les premières cibles. Je connais mal ce terrain. J’ignore tout de mes adversaires. Je ne suis pas armé. Ce sont des raisons suffisantes pour justifier l’attente.

8h20-9h30 : Le calme gagne les serres. J’en profite pour chercher une arme. Je me sentirais plus à l’aise. Je ne veux pas me fier sur mes capacités de combat seules. Je trouve assez rapidement un grand morceau de toile tâché de terre. Je le pose dans un coin et continue ma fouille. Il pourrait m’être utile, mais ce n’est pas une arme.

9h30-10h30 : Je suis mécontent. Cette fouille ne m’a rien apporté d’utile. Je retourne vers le morceau d’étoffe que je secoue. De la terre en tombe comme une neige brune. Je reprends position dans mon abri en ignorant la terre. Je rumine mes idées. Je réfléchis, je tente de trouver une stratégie. Quelques-unes me viennent en tête, mais elles ne peuvent pas être réalisées avec un seul homme. Je ne peux pourtant faire confiance à personne.

10h30 : Je suis venu à la conclusion que la serre n’était pas un endroit défendable. Je sors avec prudence après m’être assuré que je ne pouvais voir personne à l’extérieur. Je sais qu’il me faut des vivres pour survivre. Je me dirige donc vers les cuisines. La traversée est longue. Je suis sur mes gardes, mais je ne croise personne dans le couloir. Ouf!

11h15-12h00 : Je rejoins les cuisines. Mes vivres sont placés au centre de ma pièce de toile. Je récupère tout ce qui saura se garder dans un campement. Je commence à fermer mon baluchon improvisé quand je perçois du mouvement vers l’entrée de la pièce. Je m’accroupis aussitôt pour ne pas être vu et j’attends. Toutes ces provisions ne peuvent qu’attirer l’ennemi.

12h00 : Une fille arrive. Je ne la connais pas, et je n’en aurai jamais l’occasion. Je n’ai pas perdu une seconde avant de l’attaquer quand elle est arrivée à portée. Ce n’est pas un combat honorable, mais j’éprouve une certaine fierté. Je suis en vie. Pas elle. Comme il se doit.

12h10-16h15 : Je trouve une position défendable dans le coin d’une pièce de rangement. Je déplace prudemment quelques tonneaux pour me créer un campement. J’y installe mes vivres. J’utilise la toile libérée pour mieux me camoufler.

16h15-16h30 : Je vois Chemsa entrer. Je me redresse. Elle devrait me rejoindre, je la protégerai. Je m’approche, viens pour l’appeler, mais aucun son ne sort de ma bouche. Je la regarde avec de grands yeux arrondis avant de m’effondrer.

16h31 + : Mon fantôme suit Chemsa. Il reste silencieux.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 21:12

Prédéphémère



Léonarde

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



13h00
Les meubles ne contiennent rien de bien folichon, juste une vieille bouteille d’alcool que tu pourrais vider d’une grosse gorgée, mais tu n’en fais rien. L’heure n’est pas à l’ivresse, tu feras la fête plus tard, lorsque tu auras gagné. A peine as-tu fourré ta trouvaille dans ton bagage que tu entends la porte s’ouvrir et t’apprêtes à te battre, misant sur la dernière fiole qui te reste.

« Ingmar ! »

Un grand sourire s’installe sur ton visage alors que ton ami te parle de tes exploits. « Oui c’était moi ! Tu aurais dû voir ça ! » Un peu trop enthousiaste pour quelqu’un qui vient de tuer ? Pas tuer, nuance, mener une expérience concluante. « Merci Ingmar. Il vaut mieux qu’on reste tous les deux à partir de maintenant. » Sa présence te conforte, tu n’avais pas réfléchi à ce que ça ferait de perdre l’un de tes amis, tant tu étais concentrée sur ta propre survie.

16h30
Vous avez passé cette moitié d’après-midi à bouger, en prenant bien soin de passer du côté secret de l’école. Pour finalement revenir non loin de votre point de départ, au rez-de-chaussée. Tes yeux sont rivés sur l’entrée de la salle des trophées. « Tu peux être sûr que des élèves sont déjà passés par l… » Tu t’interromps en voyant un garçon sortir de l’endroit convoité.

Tu attires Ingmar vers là d’où vous venez et articule sans faire sortir un son de ta bouche : « Tu le connais ? » Ce à quoi ton partenaire répond par un signe négatif. Bien, ça veut dire un cobaye de plus ; tu as toujours cette dernière potion dans tes affaires. Tes lèvres forment « reste là » alors que tu t’approches discrètement de l’élève. Cachée derrière une colonne, tu le vois de très près et anticipe son déplacement pour te retrouver face à lui et lui lancer le liquide au visage. Il hurle et tu n’oses pas le toucher, c’est un mélange acide dont tu l’as aspergé mais il faut le faire taire avant qu’il ne rameute toute l’Académie. Alors tu passes derrière lui, attrapes ses cheveux et le cognes contre le pilier.

Il ne crie plus.
La potion fera le reste.

Tu peux déjà voir cette petite merveille grignoter ses paupières et tu répètes mentalement les ingrédients qui la composaient. Cette cinquième version est de loin la plus efficace, autant ne pas l’oublier.

17h00
Après ton méfait, tu retrouves Ingmar et te garde bien de faire un commentaire sur ce qui vient de se passer. Vous vous hâtez de rejoindre les caves par un passage secret, là-bas, tu espères tomber sur une des fameuses armes cachées. C’est qu’à faire mumuse avec ton stock, tu n’as plus rien pour te défendre. Tu te vois mal manier une épée, mais sait-on jamais, peut-être que tu sauras trouver quelque chose d’utile.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 21:41

Prédéphémère



Loïse

Cibella




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Les portes s’ouvrent et Loïse s’interroge sur la stratégie à adopter. Quand les armes sont mentionnées, elle regarde autour d’elle et entreprend de fouiller plus avant l’observatoire tandis que les autres élèves quittent les lieux plus ou moins rapidement.  Elle doit trouver un plan qui lui permette de survivre. Elle finit par tomber sur une pelote de fil qu’elle juge plutôt utile si elle doit confectionner quelque chose. La petite souhaite retrouver Flaminius, le considérant comme son allié, mais elle ne sait pas où il se trouve. Elle juge que les cuisines et les dortoirs vont certainement attirer du monde, mais elle décide d’abord de rejoindre le Beffroi où elle pourrait trouver d’autres objets utiles.

09h30
Elle traverse la passerelle, rejoint le Beffroi. Elle essaye de voir si quelqu’un se trouve déjà là et commence à circuler sans dire un mot au milieu des cloches, sur ses gardes.  Mais parcourir à l’aveuglette un lieu où quelqu’un peut se dissimuler finit par la dissuader de poursuivre et Loïse revient à proximité d’un des accès du Beffroi pour se cacher.

10h00
Quelqu’un monte. Elle reconnait François-Frédéric, un mage, et se dit qu’il pourrait être utile d’en avoir un avec elle. Elle décide alors de se manifester auprès de lui pour lui proposer une alliance. Elle sort de sa cachette, mais avec sa myopie elle ne prend pas garde à une dalle disjointe contre laquelle elle bute. Déséquilibrée, elle percute François-Frédéric avec force ce qui le précipite dans les escaliers.

« Non !. »

Elle tente de le retenir sans succès. Elle se précipite à sa suite et constate en bas qu’il ne bouge plus. Elle s’approche et cherche son pouls, mais rien. Avec un soupir, elle décide de quitter les lieux.

11h00
Avec prudence, Loïse décide de se rendre dans les dortoirs, tout en espérant trouver le belliférien. Sur le chemin, avec sa myopie, elle ne perçoit que des silhouettes qu’elle préfère éviter pour l’instant. Une fois arrivée, elle entreprend de fouiller les dortoirs en vérifiant la possible présence de personnes cachées. Alors qu’elle fouille une armoire, Loïse entendit des pas dans le couloir. Elle saisit une chaise pour se défendre et se cache derrière le pan de la porte ouverte. Ainsi elle peut voir Eglantine passer sans s’arrêter. Vu l’animosité existante entre les deux filles, Loïse voit là une occasion de se débarrasser de cette mage qui la rabaisse constamment. A pas de velours, la petite savante se glisse derrière la mage et la pousse violemment contre le mur pour qu’elle s’y fracasse le crane. Mais au lieu du mur, Eglantine percute le coin d’un meuble présent dans le couloir et ne se relève pas.  


Spoiler:
 


Dernière édition par L'Éphémère le Sam 13 Oct - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 13 Oct - 22:14

Prédéphémère



Zelda-Nausicaa

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



9H15.
Tu es enfin dans ta chambre, et c’est un brin soulagée que tu fermes la porte et la fermes à clé, par mesure de sécurité. Dos à la sortie, tu t’accordes quelques secondes pour laisser ton regard parcourir cette pièce que tu aimes tant. Face au lit s’étend une mer imaginaire, dont les vagues s’échouent sur une plage de rochers. Tu restes immobile quelques secondes avant de t’avancer en direction de ton armoire, que tu ouvres sans plus attendre. Tu constates avec satisfaction que personne n’y  a touché, et tu récupères tes possessions qui – quoique bien maigres, te permettront de te rassasier.
Un coup d’œil à la porte, et tu t’installes sur un rocher, face à la mer. Grignotant un biscuit, tu profites de ton moment de calme pour fermer les yeux et  visualiser Tom. Il est toujours en vie, très bien. Tu ne sais toujours pas où il est, mais tu crois qu’il n’a pas beaucoup bougé. Est-ce qu’il est encore dans sa salle de classe? C’est plus que probable. Un sourire moqueur se dessine sur tes lèvres. Cela ne t’étonne qu’à moitié, à vrai dire. Tu partiras à sa rencontre lorsqu’il se décidera à bouger. Ou avant, si ton inactivité te pèse trop.

12H00.
Prudemment, tu entrouvres la porte de ta chambre, avant de te faufiler au-dehors. Tu n’auras pas bougé de la matinée, en sécurité dans ton cocon marin. Mais ta chambre n’a qu’une seule porte, et tu crains de te retrouver bloquée par un quelconque danger. Alors tu sors faire un tour dans les couloirs, et éventuellement trouver Tom au passage.
C’est pour cela que tu te rapproches du hall. Tu sais que c’est un lieu de passage central, dans l’Académie, et que tu risques d’y croiser du monde. Mais il te semble, à force de travail, que Tom se trouve dans les environs.

12H25.
Personne dans le couloir. Parfait.
Tu sors de ta cachette et t’empresses de remonter le long corridor. Long et droit, il n’y a pas de cachettes pour se dissimuler, et tu sais que croiser quelqu’un pourrait te mener à un combat à mort, selon la détermination de la personne en face. Mais il n’y a personne, et pour une fois, tu décides de troquer ta discrétion pour une marche rapide – et peut-être un peu bruyante.
Grave erreur.
L’explosion te prend par surprise. Tu ne sais même pas si tu as crié. Peut-être. Peut-être de surprise et de peur. Peut-être de douleur et de rage. Mais tu n’as pas le temps de comprendre, ni de voir quoi que ce soit. Une lourde pierre a percuté ta tête; tu es morte sur le coup, bêtement, sans même avoir pu voir le visage de ton agresseur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 14 Oct - 2:55

Prédéphémère



Proserpine

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



8h15
Une âme turpide avait scandé que des armes étaient dissimulées au coeur de l’Académie, nous incitant par son simple verbe à une course effrénée vers les bras de Sithis. Un appel au sang. Une exhortation à la démence. J’avais résisté longtemps, mais  l’idée de cette arme miroitait sous mes paupières closes. Je ne savais pas me battre, moi, fille de Lagrance élevée dans un jardin de dentelle et de soierie, mais me savoir sans ressource et sans nourriture me tenaillait de plus en plus. Me dissimuler éternellement derrière un érable, aussi splendide pouvait-il être, ne me semblait pas un plan adéquat et à la hauteur de ma mirobolante personne. Il ne suffisait que d’un petit élémentaire de flammes pour embraser ses feuilles dorées et me cloîtrer dans ce tombeau en me retirant l’accès à la seule issue.

Je n’appréciais pas ce jeu mortel, mais j’appréciais encore moins perdre.

Mon plan n’était pas de me faire guerrière, de me proclamer Amazone et de prendre l’offensive contre la première silhouette venue. Mon seul atout était cette magie qui appuyait mon autorité sur ma proie ; don puissant mais encore fragile qui ne pouvait se concentrer que brièvement sur une seule personne à la fois. Une arme serait dissuasive, si ma magie se faisait déloyale.

9h15
À pas de loup, je me faufilais dans l’une des chambres. J’avais scrupuleusement évité les dortoirs afin de ménager ma santé et j’avais inspecté du bout des yeux les effets dispersés et très certainement souillés de la plèbe estudiantine. Qu’à cela ne tienne, car cette troisième chambre serait très certainement celle que je cherchais. L’odeur répugnante me prouvait qu’un jeune homme devait loger dans cet ergastule. Les garçons appréciaient les jeux d’arme, pour la plupart, et mes chances me semblaient plus grandes ici qu’ailleurs.

Les mains dissimulées sous les manches brodées d’hélianthèmes de ma robe, je tâtais couette et oreillers, bureau et coffre dans l’espoir de trouver ce que je cherchais. Chaque petit bruit, même les plus infimes, me faisait tressaillir. Mon coeur pusillanime me tuerait le premier en m’abandonnant lâchement. Ou peut-être que non. Car ce que je croyais être une table basse d’une disgrâce infâme s’avérait être une rondache de taille respectable bien maladroitement mise en valeur.

Les hommes aimant la guerre se surpassaient toujours en laideur.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ • Admin
avatar

Messages : 935
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
PNJ • Admin
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 14 Oct - 13:46




Livre III, Chapitre 6 ♦️ Intrigue

Puisse le sort vous être favorable

Du 29 octobre au 2 novembre 1003




Intrigue animée par Aura·




Jour 2 (matin, journée et soirée)


Ils dorment comme ils peuvent, les vaillants rescapés, chacun dans son coin, tâchant de ne pas se croiser. Ils ont somnolé, dans l'angoisse, certains ont profité de l'obscurité pour se faufiler ici et là... Il est minuit, le deuxième jour vient de commencer, et la nuit est encore intensément noire lorsque la voix magique retentit à nouveau, réveillant en sursaut les endormis et affolant les éveillés. Déçue par la faible quantité de morts, la voilà qui explique l'impensable : des pièges ont été répartis dans l'Académie les jours passés, des chausse-trappes ont été installés... et les mécanismes seront déclenchés aléatoirement !

Pour pimenter l'instant, sûrement.
Comment dormir, à présent ?
En comptant sur l'aide des fantômes de ceux qui sont déjà morts... ? En nouant d'improbables alliances vouées à s'effondrer... ?

En milieu de journée, la voix retentit à nouveau lorsque midi sonne au clocher. « Une nouvelle porte est accessible depuis le Grand Hall. Elle mène à une salle où vous ne pouvez entrer qu'un par un - une salle enchantée où un puissant sortilège d'Outreparole vous mettra en contact avec un habitant du continent qui pourra vous donner des conseils. Un habitant au hasard, choisi par les Dieux ! Chacun de vous pourra, s'il le souhaite, utiliser cette salle une fois par jour, mort ou vivant... Utilisez à bon escient les conseils qui vous seront donnés. Priez pour obtenir un conseiller avisé. Puisse le sort vous être favorable... »





Tour 3

Consignes




IRL : du dimanche 14 octobre au samedi 20 octobre (selon votre fuseau horaire : s'il est encore samedi chez vous au moment où vous postez, c'est bon. Attention, amis québecois, vous allez vous faire griller si vous attendez trop. :geu:).
IRP : le 30 octobre 1003, de 00h01 à 23h59.
Passage du Destin : dimanche 21 octobre.

• Ce topic concerne les personnages inscrits à l’intrigue au préalable. Si ce n’est pas votre cas, vous ne pourrez pas intégrer le dispositif, mais ce n'est que partie remise ! :cute:
ATTENTION ♦️ Un dragonnet abandonniste a été détecté. Son personnage a été remis à un autre dragonnet qui a gentiment accepté le surcroît d'activité que cela va lui demander. :sisi:

VOUS NE POUVEZ POSTER DANS CE SUJET QU'AVEC LE COMPTE COMMUN : L'ÉPHÉMÈRE. Ses identifiants vous ont été envoyés par MP, gardez-les bien dans vos messages sauvegardés ! Utilisez systématiquement le formulaire pré-codé reçu par MP, qui se trouve également sous balises codes sous le PV de votre prédéphémère, et respectez les règles de mise en forme.

• Le tour couvre la deuxième journée des épreuves de survie. Le Destin n'a pas tiré de mort au dé ! Pour ce tour, vous pourrez vous affronter spontanément (mais le Destin vous conseille de ne pas trop forcer pour l'instant, ce n'est pas encore le meilleur moment).

RÈGLES D'AFFRONTEMENT :
Pour cela, l'agresseur et la victime devront tirer le dé 100 « Dé du Destin », et celui qui tire le plus haut score l'emporte :
- Si c'est l'agresseur, sa victime meurt. Si l'écart avec le lancer de la victime est de 20 ou moins, sa victime meurt et l'agresseur se blesse.
- Si c'est la victime, elle s'enfuit. Si l'écart avec le lancer de l'agresseur est de 20 ou moins, la victime s'enfuit blessée.

Si vous attaquez deux personnes se déplaçant ensemble, lancez deux dés. Si trois personnes, trois dés, etc. Chaque victime lancera un dé de défense.

Vous ne pouvez effectuer une agression qu'une seule fois par tour, mais vous pouvez vous défendre plusieurs fois. Si vous êtes blessé, vous devrez vous soigner (magie de guérison ou fournitures médicales trouvées sur lancer de dé si vous tombez sur un composant utile) avant de pouvoir attaquer.

• Une fois mort, et à chaque tour de jeu, chaque personnage assassiné devenu fantôme pourra aider un vivant (renseignement, encouragement, espionnage, guidage, etc), et saboter un vivant (désinformation, harcèlement, dénonciation de la cachette, empêchement de dodo, etc). Vous pourrez effectuer chacune de ces deux actions une fois par tour, en sélectionnant le vivant de votre choix à chaque fois. :geu: Précisez-le clairement dans votre spoiler (ce que vous faites, et à qui).
Les fantômes se déplacent comme les humains.

• Pour trouver une arme, lancez dans le QG le dé « Dé du Destin ». C’est un dé 100, en voici les résultats :
- Entre 0 et 33 : raté, vous ne trouvez rien.
- Entre 33 et 66 : vous trouvez un composant utile pour bricoler quelque chose plus tard.
- Entre 66 et 90 : vous trouvez une petite arme de votre choix parmi dague, épée courte, hachette, petit bouclier.
- Entre 91 et 100 : vous trouvez une belle arme de votre choix parmi arc, arbalète, épée longue, claymore, masse d'armes, grand bouclier.
→ Si la belle arme de la zone a déjà été trouvée, vous n'obtiendrez qu'une petite arme (les belles armes de l'observatoire et des chambres ont déjà été trouvées, il reste celles des Serres, de l'entrée, et du réfectoire).
→ Si vous tuez quelqu'un, vous récupérez son inventaire ! Benjamin a un arc, et Diarmuid a une masse d'armes.
→ Vous ne pouvez fouiller chaque zone qu'une seule fois par tour. Si vous vous déplacez et postez plusieurs messages dans un tour, vous pouvez fouiller chaque zone (un lancer de dé par message).

• Afin de préparer le prochain tour, merci d'indiquer, dans votre spoiler, dans quelle zone votre personnage passe la nuit une fois la journée actuelle écoulée ! Il faudra vous y répartir à peu près équitablement, donc la liste qui suit devra figurer, dûment incrémentée, à chaque nouveau post :
Code:
[b]ZONES NUIT JOUR 2/JOUR 3[/b]
♦️ Réfectoires & cuisine :
♦️ Chambres & dortoirs :
♦️ Observatoire & beffroi :
♦️ Serres & jardins :
♦️ Grand Hall & salle des trophées :

• HORODATEZ VOS MESSAGES ET VOS SPOILERS (le plan sera mis à jour après chaque post, vous saurez où sont tous les autresMAIS VOS PERSONNAGES, EUX, L'IGNORENT. Pas d'extralucide omniscient dans mon intrigue ! Bien sûr, l'outrevision fonctionne, elle.) Si vous croisez quelqu'un au fil de vos déplacements, réfléchissez : attaque, ou coopération ? Vous pouvez discuter entre vous dans le QG de l'intrigue. Pensez à poster avec le compte commun anonyme, en utilisant votre formulaire pré-codé, sinon vous allez être démasqué !

Pour la salle d'Outreparole : le personnage contacté par votre prédéphémère est un de vos personnages réguliers. Ce sera le même jusqu'à la fin de l'intrigue. Si vous êtes encore incognito, pensez à rester vague sur l'identité dudit personnage contacté, sans quoi vous serez grillé rapidement !
ATTENTION : Pour pimenter les choses, et puisque la mission des assassins liée aux momies a été fâcheusement reportée aux calendes grecques, le Destin propose à tous ceux d'entre vous qui jouent un assassin de choisir ce personnage comme conseiller de votre prédéphémère. Cela permettra un peu de coopération pour les enfants de Sithis et Lida, et pourquoi pas un sujet de groupe sous forme de mission, après l'intrigue ! :eheh:
(Attention à bien rester incognito autant que possible tant que vous n'avez pas été démasqués  :hihi: ).
Merci d'envoyer un petit MP au Destin (ou un pouic-pouic sur Skype) pour lui indiquer qui sera le conseiller de votre prédéphémère.

• Tâchez de découvrir qui est qui ! Les personnages démasqués seront annoncés à chaque tour.

• Vous pouvez poster plusieurs fois dans un tour, mais veillez toujours à laisser deux personnes répondre entre vos interventions.

• Coucou, la limite de mots est toujours là ! 500 mots maximum par message (vous êtes 28 ! VINGT-HUIT ! :god:), pas un de plus, sinon je mords !  :laa: Vous êtes très, vraiment très nombreux dans cette intrigue, c'est important de mentionner vos actions de manière concise, particulièrement celles qui peuvent influencer les posts suivants !

• Pensez à indiquer votre nombre de mots en utilisant impérativement ce site et le résumé de vos actions sous balises spoiler, ainsi que l'horodatage.

Puisse le sort vous être favorable ! :geu:


_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 14 Oct - 19:50

Prédéphémère



Clarabelle

Ansemer




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


17h00
Cachée dans un tonneau de vivres que j’avais vidé consciencieusement, je pensais être plus maline que les autres. Le vacarme qui m’entoura pendant plusieurs longues minutes aux alentours de 17h me prouva tout le contraire. J’avais eu de la chance, ils ne m’avaient pas trouvé. Incapable de deviner l’identité de ces gens-là, je m’étais contentée de rester silencieuse au fond de mon tonneau.

00h00
La première annonce un peu plus tôt dans la soirée ne m’avait fait ni chaud ni froid. Je ne connaissais pas les victimes de mes monstres de camarade, pas vraiment. Apeurée depuis des heures maintenant, j’avais complètement oublié de me nourrir mais mon estomac me le rappelait cruellement désormais. D’après mes estimations, il était un peu près minuit. Faute de distraction au fond de mon tonneau, je m’étais amusée à compter chaque seconde, chaque minute. Peut-être avais-je quelques minutes d’avance, ou de retard, mais rien de très gênant. Décidant enfin de sortir de ma cachette pour trouver de quoi manger, mes pérégrinations furent arrêtées par une nouvelle annonce. Une annonce qui elle n’allait pas me plaire. Je me pensais en sécurité dans ma cachette, d’autant plus que certains fous furieux étaient déjà passés et ne reviendraient sûrement pas. Mais des pièges ? Il y avait des pièges dans l’Académie ? Et si l’un de ces horribles mécanismes se trouvait juste en dessous de mon tonneau ? Je ne savais plus trop quoi faire. Valait-il mieux bouger constamment pour éviter les pièges, ou alors rester à un point fixe en espérant que celui-ci ne soit pas piégé ? Je détestais l’incertitude, j’allais devoir prendre une décision, et vite. Me goinfrant des quelques vivres que je trouvais et en conservant d’autres sur moi, je vins retrouver l’inconfort de ma boite le temps de réfléchir. Je pensais pouvoir résister encore toute une semaine au sommeil, mais visiblement, mon corps décida de me lâcher au pire des moments. Faible et fatiguée, parfait.

6h20
Une terreur indescriptible me saisit le bas du ventre alors que je me réveillais comme une idiote dans mon tonneau. Pauvre sotte, perde face à l’épuisement dans une situation aussi critique. Et si un piège avait explosé sous mes pieds pendant mon sommeil ? Et si quelqu’un était venu pendant ce temps ? Plus furieuse envers moi-même qu’effrayée désormais, je décidai de fouiller à nouveau la cave avant de prendre la fuite. Je ne pouvais pas rester là. Mon refuge n’avait plus rien de sûr. Entre les assassins qu’étaient devenus mes camarades et les pièges des monstrueux « organisateurs », je devais faire bien plus que me cacher pour survivre. Et si j’essayais de trouver Kriemhilde ? Quelqu’un d’autre ? N’importe qui ? Et pourquoi pas une arme ? Je ne voulais pas mourir. J’étais trop jeune, il y avait trop de choses que je souhaitais encore faire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Lun 15 Oct - 17:27

Prédéphémère



Flaminius

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



La veille :
Mort. Il était mort de la main de cette folle d’Eloïse. Il n’avait même pas eu le temps de réagir que ses flammes l’avaient dévoré vivant. Impossible de ne pas se souvenir de cette douleur, de cette odeur, de ce son que produisait sa propre bouche. Un cri aigu empli d’une souffrance insupportable. Heureusement, sa meurtrière était le seul témoin de sa déchéance. Il n’était pas certain que ceux qui l’aimaient ou l’appréciaient auraient supporté autant d’atrocités. Heureusement, il était seul avec elle, à sentir l’énorme bouffée de haine qui envahissait tout son être en observant cette âme cruelle, infâme et pourtant pétrifiée devant son corps carbonisé.

- Un jour tu payeras pour tes crimes, Eloïse la folle !, lui hurla-t-il dans les oreilles alors qu’il tournait autour d’elle, tentant de lui faire du mal, sans pour autant y parvenir. Folle ! FOLLLE !!! FOLLLLLLLLEEEE !!! Tu payeras ! Tu payeras !!!

Ce ne fut que lorsque cette dernière bougea et retrouva son compère de toujours, Clarence qu’il eut une illumination. Si eux pouvaient se retrouver pour affronter le monde, ne pouvait-il pas en faire de même ? Ne pouvait-il pas rejoindre celle qui avait toujours cru en lui ? A deux, il était certain qu’elle pourrait être la seule survivante de tout ce massacre ! En même temps, ne pouvaient-ils pas se poser quelques questions sur ce qui se passait vraiment dans cette Académie ? Tant de questions qui se bousculaient dans l’esprit du mort. Mais déjà, il fallait retrouver Loïse !!

Ce fut donc en courant qu’il quitta les deux compères pour faire le tour du réfectoire, des cuisines pour finalement monter les escaliers, cherchant son amie sans énoncer un seul nom. Bien entendu, il mémorisa le nom des gens rencontrés ainsi que leurs équipements et leur localisation. Après tout, l’information était le nerf de la guerre.

Pendant la nuit du Jour 1 / 2:
Enfin ! Enfin, il retrouva Loïse. Elle était, certes, un peu plus blanche que d’habitude mais au moins, elle était en vie ! Et c’était quelque chose qui lui ravissait le cœur. Conscient qu’elle dormait d'un sommeil peut-être fragile, il n'eut pas le coeur à la réveiller. Montant la garde auprès d'elle, il attendit donc qu'elle le fasse plus ou moins naturellement pour lui murmurer à l'oreille.

- Ne t’en fais pas. Je serai tes yeux à partir de maintenant. Dis moi où tu veux aller et je t'aiderai à rester en vie.


Malheureusement, même s’il tendait la main vers la sienne pour pouvoir la guider, il n’arrivait pas à l’atteindre pour lui transmettre sa force. Au temps pour lui… Un murmure naquit une nouvelle fois près de son lobe droit.

- Il faut faire attention. Nombreuses sont encore les personnes dans la même zone que toi. Il y a Saïd, Benjamin et Domitille. En plus, Eloïse et Clarence font équipe dans les cuisines...
Spoiler:
 


Dernière édition par L'Éphémère le Mar 16 Oct - 7:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Lun 15 Oct - 20:25

Prédéphémère



Saoirse

Outrevent




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Hier, je suis morte. Je ne pensais pas que cela m'arriverai si vite. Je n'imaginais pas que les élèves se mettraient vraiment à s'entre-tuer. Finalement, tout aura été très vite, trop vite. Mon incommensurable talent d'apprentie mage guérisseuse ne servira pas. Tous mes efforts, ces temps passés à étudier longuement ne serviront à rien. Je suis dépitée. Incapable de réaliser ce qu'il s'était passé, incapable de me remettre de la peine de tout ce que je venais de perdre, je me suis cachée dans la cuisine. J'ai pris place dans un placard, honteuse d'avoir échouée à peine quelques heures après le début des hostilités.

7h00
Il m'a fallu toute la journée pour accepter mon nouvel état de fantôme. J'ai entendu bien du monde passer dans la cuisine mais je n'y ai pas prêté attention, à présent, je n'ai plus envie de rester seule dans mon coin. Puisque je suis morte, je peux me balader sans risque. Je voudrais au moins voir si mon frère va bien, et pareil pour ma Léonarde. Je ne suis pas certaine de pouvoir leur être utile, mais je voudrais leur dire que je vais bien. Je ne souffre pas. En fait, je ne ressens plus rien, ni chaud, ni froid, ni douleur. Les sensations ne feront plus partie de mon quotidien désormais.

Cependant, je ne sais pas où sont-ils. Alors que faire ? Partir à l'aveugle est une éventualité, mais je risque de les louper et je ne souhaite pas que cela arrive. Je pense finalement que je vais attendre là et surveiller, si je vois quelqu'un arriver, je le suivrai, peut-être qu'au fil des rencontres les élèves me mèneront à ceux que je souhaite vraiment voir.


Spoiler:
 


Dernière édition par L'Éphémère le Jeu 18 Oct - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 16 Oct - 17:05

Prédéphémère



Chemsa

Erebor




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




00 h 00

Je ne sais même pas quelle heure il est. La nuit est tombée il y a longtemps déjà, bien après que je me sois enfuie des cuisines pour me réfugier dans les dortoirs de l’Académie. Ma chambre, elle est paisible, mais elle ne me fait pas oublier le visage surpris et mourant de Marcus. Par Mirta ! Il n’était à mes yeux qu’un simple pion bon à manipuler ! Oui je l’appréciais, mais je n’aurais pas voulu le tuer. Pas comme cela en tout cas. J’avais beau m’être convaincu qu’il ne serait pas difficile d’ôter la vie à tous ceux qui pourraient être un obstacle à mon ascension et à ma survie, l’acte véritable n’avait rien à voir… Oh non, il était bien plus grave, bien plus poignant. Et chaque fois que je ferme les yeux, je ne parviens pas à balayer les souvenirs de cet instant.

« Je ne voulais pas, Marcus, je suis vraiment désolée… C’était un accident. »

Si j’en rajoute peut-être un peu, je pense sincèrement ces mots alors que je les adresse à ce fantôme que j’ai eu la surprise de découvrir derrière moi dans ma fuite. Marcus est là, mort, mais son esprit me hante plus que jamais. Et pour sans doute la quinzième fois de la soirée, je répétais ces mots, la gorge nouée. La première fois est la plus difficile, me dis-je, peut-être que les autres seraient plus faciles à encaisser. Le sang sur mes vêtements a séché et je n’ai pas eu l’envie de grignoter ce que j’ai volé dans les cuisines. La fatigue me gagne à chaque minute, jusqu’à ce que la voix désincarnée ne retentisse à nouveau dans l’Académie.

Un frisson me traverse. Ce n’était plus seulement un combat à mort, il fallait craindre maintenant des pièges, jusqu’à ce que tout le monde crève. La simple méfiance des autres ne serait plus suffisante. Mes pensées m’échappent et la nuit avance. Je ne sais plus à quel moment j’ai fermé les yeux, mais mes paupières sont lourdes et le sommeil me gagne.

5 h 40

Lorsque je les rouvrent, il fait encore nuit noire. Le calme s’est imposé dans les murs de l’Académie et j’ai l’impression d’être dans un cimetière. Les morts ont été nombreux la nuit dernière. Pourtant, malgré l’angoisse, ces heures de sommeil m’ont quelque peu réconfortées, je sens le courage me revenir et avec lui, la détermination d’aller jusqu’au bout de cette épreuve. Dans l’ombre de la chambre, je ne repère pas Marcus, je ne sais s’il est encore là, mais ma voix s’adresse à lui de nouveau, presque implorante

« M’aideras-tu Marcus ? Je ne veux pas mourir… »

Il ne l’aurait sans doute pas voulu non plus, mais pour lui il était trop tard. Moi, c’était différent. J’avais encore une chance de survivre.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mar 16 Oct - 21:39

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



J'la connais pas beaucoup la Pélagie, mais j'sais qu'on peut faire une bonne équipe. On fait notre échange et on retourne s'cacher dans un dortoir, faut qu'on cause d'un plan. Première chose, on bouge des lits pour bloquer des portes, des fois qu'un p'tit malin ait l'idée d'nous surprendre. Mais personne vient nous voir, sauf Proserpine. J'suis sacrément contente d'la revoir en vie ! Elle a dû nous entendre à travers la porte, faut qu'on soit plus discrètes, c'est pas du sérieux tout ça. Mais maintenant, on est trois, c'est déjà plus rassurant.
On bouge plus des dortoirs d'la journée. On vide les armoires des autres pour trouver des bouts d'nourriture chipées aux cuisines, on s'fait une réserve avec l'peu qu'on trouve (donc pas grand chose). J'leur propose d'retourner faire des réserves pendant la nuit, quand tout l'monde pioncera. P't-être même que j'pourrai parsemer c'qui restera de la ciguë que Pélagie a trouvée, on s'ra sûrement pas les seules à chercher à s'nourrir.

On s'repose toutes, chacune son tour, même si on dort que d'une oreille. J'suis pas tranquille, et l'dortoir est plongé dans l'noir quand la voix parle des pièges. J'bondis sur mes jambes. On va pas attendre ici d'se faire coincer comme des rats ou de mourir à cause des fous qui ont fait tout ça. J'préfère encore passer à l'attaque ! J'secoue les copines, j'les invite à m'suivre dans les cuisines. On y trouvera p't-être que'que chose d'utile.

Et c'est parti pour les cuisines, nos affaires rassemblées, la peur au ventre. Par les fenêtres, on voit encore la barrière d'l'Académie, même s'il fait nuit. « V'croyez que quelqu'un va v'nir voir c'qui s'passe ici ? » que j'murmure si bas que j'suis pas sûre qu'elles aient entendu. Faut pas que j'me fasse trop d'idées, c'pas bon d'se faire trop d'espoirs par ici. Alors j'continue jusqu'aux cuisines.
Si y'a quelqu'un ici, il est bien caché. À l'entrée, j'vois personne, j'entends rien. Mais c'est grand, y'a sûrement plein d'cachettes. Et plein d'trucs pour nous envoyer chez Sithis. J'jette un coup d'oeil aux copines. « On fait l'plein et on r'part. » Tout l'monde doit manger, c'est sûrement l'endroit l'plus dangereux et j'veux pas y faire d'vieux os.



résumé:
 

zones nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Mer 17 Oct - 22:10

Prédéphémère



Loïse

Cibella




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



07h00
Première nuit dans l’enceinte de l’Académie transformée en arène, siège d’un combat mortel. Loïse n’est pas rassurée mais elle se protège comme elle peut. A son réveil, elle est surprise d’entendre une voix familière.

« Flaminius ?!  » L’entendre éloigne la tristesse qu’elle ressent depuis l’annonce de sa mort et elle se réjouit de l’avoir à ses côtés. « Oui faisons équipe pour survivre, mais je pense qu’on devra également s’appuyer sur d’autres, ce sera plus facile pour les garder à l’œil et éliminer ceux qui voudront m’attaquer.»

L’estomac de la petite gargouille, lui rappelant les plus élémentaires nécessités, mais l’annonce faite au milieu de la nuit concernant la mise en place de piège la fait réfléchir. Elle va devoir de déplacer avec précaution, encore plus que la veille, et elle va devoir se trouver des alliés temporaires. Néanmoins, elle décide de fouiller une dernière fois les dortoirs et elle tombe sur une hachette. Elle n’est pas certaine de savoir s’en servir mais elle la glisse à sa ceinture et tâche de se rappeler ce que lui ont appris les membres de sa famille.  

« Bien, il faut qu’on fasse des provisions. Essayons de rejoindre les cuisines.  »

Elle s’adresse à son ami et l’invite à la suivre.

07h15
Avec prudence, elle quitte les lieux pour prendre la direction des cuisines.


Spoiler:
 

zones nuit:
 


Dernière édition par L'Éphémère le Sam 20 Oct - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 18 Oct - 1:13

Prédéphémère



Zelda-Nausicaa

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



12H45 - Jour 1.
Alors, c’est elle qui t’a tuée?
Sitôt tes yeux de fantôme ouverts, tu as compris. Et tu l’as repérée, ta meurtrière.
Tu connais son nom. Qui n’a jamais entendu parler de Léonarde, la folle Cielsombroise aux inventions douteuses? Elle connaissait peut-être le tien. Tout le monde le connaissait. Zelda-Nausicaa. Même toi tu le trouvais presque ridicule, parfois.
Avant qu’elle ne te remarque, tu t’es glissée dans l’ombre pour mieux l’observer, et tu t’es fait d’autant plus discrète lorsqu’elle a été rejointe par un de ses amis. Tu n’as plus rien à craindre d’eux, maintenant que tu ne respires plus; mais tu aimerais te venger. La prendre par surprise. Tu veux que la folle meure, comme elle t’a fait mourir. Tu ne peux plus rien lui faire; pas toi. Mais tu peux encore monter un autre élève contre elle.  

Minuit.
Tu as passé la fin de la journée, puis la nuit à errer autour des couloirs où tu as perdu la vie. Tu réalises quand son nom est prononcé que Tom est mort. Dommage. Il aurait pu t’être utile pour tuer Léonarde, mais à l’état de fantôme il te sera inutile.
La nuit passe lentement. Tu n’as plus besoin de dormir, et tu ne sais pas quoi faire pour t’occuper. Tu pourrais peut-être rendre visite à Léonarde, l’effrayer un peu, mais tu ne sais pas où elle se trouve.
Alors, tu arpentes les couloirs alentours mais sans jamais trop t’éloigner de ton lieu de mort, à la recherche de celui qui tuera pour toi. Tu ne sais pas qui ce sera. Peut-être cet Outreventois dont tu as oublié le nom, et dont tu sais grâce aux informations glanées depuis des années  qu’il n'apprécie guère la Cielsombroise. Mais ta magie est capricieuse, maintenant que tu es morte, et tu serais bien incapable de le retrouver.  

12H00.
Tu as l’impression d’être morte depuis des années quand la voix désincarnée se fait à nouveau entendre. Et ton intérêt est piqué. Tu te fiches d’obtenir des conseils. Maintenant que tu es morte, tu n’as plus besoin de chercher à survivre. Mais un contact avec l’extérieur… Ce sera peut-être ta dernière occasion de faire passer un message à ta mère. Lui faire savoir que tu es morte et que ses rêves pour toi ne se réaliseront jamais. Ton cœur se serre à cette pensée. Mais tu veux surtout lui dire que tu es toujours là, que tu l’aimes fort. Des mots si niais, que tu ne prononces jamais. Mais cette fois, tu peux bien faire une exception.
Tes pieds se mettent automatiquement en marche vers le hall. Tu es tout près. Et tu te moques bien d’être discrète, désormais. La seule qui devra se faire toute petite, maintenant, c’est bien Léonarde, si elle ne veut pas mourir par ta faute!  


Message:
 

Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 18 Oct - 1:37

Prédéphémère



Kriemhilde

Valkyrion




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Quelle heure il était? Je m’étais promis de pas m’endormir, et finalement, qu’est-ce que j’avais fait? J’avais pris une couverture et je m’étais mise à rêvasser. Même si j’avais essayé de bloquer tant bien que mal la porte, j’étais pas en sécurité; avec juste une poêle pour seule défense. Je pouvais assommer quelqu’un, ou le surprendre suffisamment pour pouvoir m’enfuir, mais c’était pas assez. Et j’entendais plein de bruits autour de moi. Des bruits glaçants, effrayants. C’était des gens qui se déplaçaient, mon imagination qui me jouait des tours? Peu importe! Je devais partir tout de suite, je devenais folle.

Et je devais être prudente. Réfléchir à l’endroit où me rendre. Et brouiller les pistes. Si jamais quelqu’un m’avait repérée, et suivie. Pour peu que j’en sache, quelqu’un était caché dans le dortoir où j’étais entrée, et avait réussi à échapper à ma fouille. Ou alors quelqu’un qui dormait ici en temps normal était venu par outremarche. Je me figeais, en pensant à ça, arrêtant de respirer. Si… S’il y avait un outremarcheur parmi les élèves présents, la survie serait vraiment dure. Je devais être discrète, mais c’était facile. J’étais Skjaldmö, j’étais plus douée qu’eux tous!

Le plus difficile, serait de semer des poursuivants, les prendre au dépourvu. Personne savait que j’avais le vertige. Enfin, je croyais pas. Personne penserait que j’irai à l’observatoire, en connaissant ça. Je déglutissais, mal à l’aise à l’idée de monter si haut. Mais je brouillerais les pistes. J’irai dans le hall, et là-bas. Je perdrais du temps, mais… Je m’en sortirai. Je pourrai jeter un œil à cette salle d’outreparole, même si je savais pas qui contacter. Je devais réfléchir. Peut-être me concerter avec Clara si je la retrouvais.

Je descendais, toujours sur mes gardes. J’hésitais à glisser sur une rampe de l’escalier; ce serait plus rapide. Sauf que rien qu’à l’idée, je palissais. C’était trop haut. Je pouvais pas le faire. Oubliant toutes ces idées, je descendais en réfléchissant à comment me défendre sans arme. Sauf que j’ouvrais distraitement une salle, pas celle d’outreparole mais ça n’importait pas. J’y trouvais un trésor précieux. Un bouclier de Skjaldmö. Je pourrais me protéger; et me défendre.

Revigorée, j’allais l’observatoire d’un pas bien plus vif, essayant de ne pas regarder autour de moi, contrôlant ma respiration pour pas m’essouffler… et pour arrêter la panique montant en moi parce que je voyais le ciel. Je suis presque sûre d’être aussi pâle qu’un fantôme ou que quelqu’un qui en a vu. Peut-être assez pour faire peur à quelqu’un que je croiserai! J’aimerai bien. Incapable de dire un mot, j’arrivais en haut, près d’une fenêtre. Trop près. Reculant avec précipitation, j’essayais de me contrôler.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 18 Oct - 14:17

Prédéphémère



Diarmuid

Outrevent




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



11H20
Diarmuid se réveille plus brusquement que jamais. Il voit disparaître l'espoir que tout ne soit qu'un cauchemar, un espoir né de son sommeil qui s'efface alors que sa conscience refait surface. Il a dormi par à-coups depuis les premières aurores, recroquevillé dans son armoire, avec toujours cette peur que quelqu'un surgisse pour l'arracher des bras de Niobé et l'envoyer dans ceux de Sithis. Son visage est humide. Il y a mis toutes ses forces, toute sa fierté, mais il n'a pas pu retenir ses larmes.
Quand le manège a commencé, il n'a rien pris au sérieux. Il n'imaginait pas que d'aucuns se prêtent réellement à ce jeu morbide et qu'il dure jusqu'au soir. Et pourtant le second jour est déjà là et il est toujours enfermé avec ces monstres, ces abominables choses inhumaines qui ont pris la vie qu'il s'était juré de protéger.

La faim meurtrit son estomac. A quand remonte son dernier véritable repas ? Ce grognement dans son ventre, c'est son signal de départ. Il est temps qu'il quitte sa cachette, qu'il relève ses manches et, avec l'illusion de protection que lui confère la masse d'arme à laquelle il se cramponne, qu'il s'expose aux dangers qu'il a jusqu'à maintenant évité.

12H05
L'annonce d'un possible contact avec l'extérieur change son plan de route. Il bifurque vers le Grand Hall malgré les protestations de son estomac vide. Il en est proche, les meurtriers enfermés avec lui n'auront pas le temps d'atteindre cette destination avant qu'il soit reparti. En supposant qu'il ait réellement la possibilité d'utiliser l'Outreparole… Il fallait encore tomber sur quelqu'un, en Arven, capable de comprendre la situation et de l'aider.

Alors qu'il débouche une nouvelle fois dans le Grand Hall, persuadé d'être seul, il sursaute à la vue d'une forme humaine qui lui tourne le dos. Un de ces fameux pièges ? Mais il réalise bien vite qu'il a déjà vu le visage de la malheureuse quelque part. Elle fait partie des concurrents, ou plutôt, en faisait partie.
Diarmuid se racle la gorge pour signifier sa présence, presque sûr que son état l'empêche de le blesser. Dans le doute, il garde sa masse d'armes bien visible. Peut-elle seulement l'entendre, le percevoir ?


Spoiler:
 

Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 18 Oct - 16:41

Prédéphémère



Domitille

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Nuit
La nuit est là, quel soulagement. Je sais que les autres élèves ne dorment pas pour la plupart ( comment réussir quand on a tué ou qu’on peut être tué ? ) mais maintenant je suis avantagée par rapport à eux. Trouver Roméo, c’est ma priorité. Je sors silencieusement de l’observatoire pour me diriger vers les dortoirs, choisissant couloirs et escaliers plongés dans le noir. Le visage de Victor continue de me hanter… Je me mets des claques mentalement. Je n’ai pas le temps de m’apitoyer sur son sort où de me flageller, ça attendra que je sorte vivante de cette folie d’épreuve. Ou que je sois morte. Et tout bien réfléchi, je crois me souvenir que Roméo ne l’appréciait pas ce petit. Je prends mon temps sur le chemin, tous les sens à l’affût. Puis je commence à inspecter les dortoirs, la boule au ventre de tomber sur quelqu'un. Est-ce que je vais oser tuer un camarade volontairement ? La réapparition de la Voix me prend par surprise et je manque de laisser échapper un cri et faire tomber mon bouclier. C’est bien un fou qui a inventé tout ça ! Mettre des pièges et réveiller tout le monde à minuit ! Et dire que j’espérais naïvement avoir la nuit à mon avantage. Je reprends mes recherches et après plusieurs heures je trouve mon ami, à cran avec la situation qu’on est en train de vivre, mais toujours vivant. Je ne peut pas m’empêcher de le prendre dans mes bras un instant, trop heureuse d’avoir un allié dans ce cauchemar. Je suis plutôt du genre solitaire, mais avoir un véritable ami ici m’aide beaucoup. Je lui propose de retourner dans ma salle de l’observatoire, en le guidant dans le noir. Il pourra finir de dormir là-bas et il me protégera la journée quand ce sera mon tour. En se passant nos armes à tour de rôle en surveillant les environs, on a bien plus de chances de survie, ça me rassure.

12h00
Cette Voix qui me réveille, pas de doute : je la déteste. Mais pour la première fois elle me donne un peu d’espoir. Un inconnu qui pourrait m’aider à m’en sortir en un seul morceau ? Je ne vais pas laisser passer l’occasion. Mais il va falloir être vraiment prudents. « Merci d’avoir surveillé le coin jusque là Roméo. Tu en penses quoi ? On tente le coup maintenant ou plus tard ? » Un qui utilise la salle, l’autre qui garde la porte, et vice-versa. En priant les dieux de ne pas faire de mauvaise rencontre ou qu’un piège ne se déclenche pas sur le chemin.


Spoiler:
 
Zones nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 248
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 18 Oct - 20:14

Prédéphémère



Amhlaoibh

Outrevent




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



00h40

Eglantine… Que lui avaient-ils fait ? Le garçon, terrorisé, avait entendu la voix, celle qui les avait tous condamnés, prononcer les noms de ceux qui avaient déjà trépassés. Il avait manqué de s’effondrer en larmes en apprenant la mort de son amie. Ce qui l’en empêcha, ce fut l’annonce du décès de Flaminius, qui avait empli Amhlaoibh d’un horrible soulagement. Soulagement coupable, puis qu’il savait qu’il ne fallait jamais se réjouir de la mort de quelqu’un. Il était parvenu jusqu’aux dortoirs, vers 9h00 d’après l’horloge, et s’était caché. Il avait entendu les pas de quelques autres garçons, et il s’était caché, sous un des lits. Il n’en avait plus bougé. Luttant contre la faim et la soif, essayant de ne pas penser au danger qui le menaçait, il s’était finalement assoupi vers le milieu de l’après-midi. Il avait dormi comme une bûche, jusqu’à ce que la voix le réveille. Il était resté un long moment immobile, à trembler, à prier tous les dieux du Panthéon pour qu’ils viennent le sauver, en vain. Pour une fois, sa corpulence plutôt chétive lui était favorable. Sous ce lit, allongé à même le sol, il se sentait bien, presque en sécurité.

Le Hall. Il avait une chance de s’en sortir finalement. Mais c’était peut-être un piège. En y réfléchissant bien, tout le monde allait penser la même chose, et, ainsi, ils allaient tous se rendre dans cet endroit, pour ensuite s’entretuer ! Mais quel sadisme, de la part de l’organisateur de cet horrible évènement. Amhlaoibh avait alors décidé qu’il n’irait pas tout de suite dans le Hall. Il était très bien ici, sous ce lit. Certes, il avait faim, mais il n’allait pas en mourir. Il attendra, et il avisera ensuite.

3h00

Amhlaoibh se réveilla en sursaut. Il s’était encore endormi ?! Mais quel paresseux ! Il cru entendre la voix de sa mère qui le sermonnait parce qu’il avait trop dormi. Il s’extirpa de sa cachette et, d’un pas lent et le plus silencieux possible, il sortit des dortoirs pour se rendre dans le Hall. Il aurait bien voulu fouiller la pièce, mais sa peur de tomber sur un autre étudiant l’en dissuada. Mais quel froussard, cette fois ci, il cru entendre son père. Amhlaoibh avala sa salive et, la boule au ventre, il s’élança d’un pas rapide.

3h40

Il était arrivé, sans trop de soucis. Il entendait cependant du bruit, un peu partout. Et cela ne le rassura guère. Le garçon resta quelques minutes, dos contre le mur, à écouter sa propre respiration. S'il respirait, c'est qu'il était vivant, et c'était le principal. Bon. Il devait y aller, il devait le faire. Amhlaoibh se retourna et, lentement, il poussa la porte du Hall.


Spoiler:
 

ZONES NUIT JOUR 2/JOUR 3:
 


Dernière édition par L'Éphémère le Ven 19 Oct - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ARTICLE XII ✤ puisse le sort vous être favorable.
» Si vous étiez un sort vous seriez...?
» Je vous abandonne à votre triste sort
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: L'Académie de Magie et du Savoir :: Intrigue 3.6-
Sauter vers: