AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 18 Oct 2018 - 20:42

Prédéphémère



Zelda-Nausicaa

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Tu repères la porte sans mal. Tu t’y diriges, décidée, mais un mouvement derrière toi et un léger raclement de gorge te font te retourner, et tu découvres avec surprise – et joie, il faut bien l’avouer – l’Outreventois auquel tu pensais plus tôt. Joie que tu ne montres  absolument pas, revêtant les traits d’une jeune fille désespérée. Qu’il ne croies pas que tu t’accommodes déjà de ton nouveau statut de fantôme.

« Bonjour... »

Tu notes qu’il est en possession d’une masse d’armes, ce qui te conforte dans ton idée de l’utiliser pour te venger de la Cielsombroise. Il est sur la défensive, forcément. A toi de faire en sorte qu’il te fasse confiance. Ça ne devrait pas te demander trop d’efforts ; la réputation des Outreventois n’est plus à faire en matière de sens de l’honneur, et tu supposes que le garçon n’hésitera pas à venger une innocente demoiselle.
Alors, tu lui réponds avec un petit sourire triste.

« Je ne te ferai pas de mal, tu sais. Je ne suis plus… enfin… »

Tu prends une grande inspiration et baisse un peu le regard, comme pour empêcher tes larmes imaginaires de sortir. Enfin, le nœud dans ta poitrine se fait un peu plus douloureux, mais tu l’ignores, toute prise à ton rôle.

« Elle m’a tuée. Elle m’a tuée hier soir, elle a fait exploser un mur, et j’étais derrière, et… je ne voulais pas mourir, moi. Je voulais juste… »

Tu t’interromps, les yeux brillants, prête à fondre en larmes. Tu te tords les doigts, et tu t’approches de lui de deux pas. Tu dois veiller à ne pas en faire trop, ou il ne te croira peut-être plus. Et tu relèves la tête, plantant ton regard dans le sien, avant de murmurer.

« Aide-moi. S’il-te-plaît. Je te protègerai en échange, je t’aiderai à... être le dernier, même. Je t’en prie, aide-moi. Je ne pourrai trouver le repos que lorsqu’elle sera morte. » Il y a de la colère, au fond de ta voix, et celle-là, tu n’as pas besoin de la feindre. « Je crois qu’elle s’appelle Léonarde. Est-ce que… tu la connais ? » Est-ce qu’elle est ton amie ? Tu sais pertinemment la réponse, mais ça, il n’a pas à le savoir.


Message:
 
Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Jeu 18 Oct 2018 - 23:28

Prédéphémère



Diarmuid

Outrevent




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Cette étrange rencontre remet en perspective un certain nombre de choses que Diarmuid pensait savoir. Est-ce possible qu'il retrouve Saoirse dans le même état de semi-réalité, quelque part dans cette bâtisse infernale ? Qu'il puisse la voir, lui parler, savoir qui l'a plongée dans un sommeil éternel et rendre la pareille à l'assassin ?
En entendant l'annonce de la veille, il s'est juré de ne s'allier avec personne. De ne compter que sur lui-même, prêt à tuer si cela s'avère nécessaire pour survivre. De ne pas compter sur une alliance fragile et éphémère qui se déferait dès lors qu'un des deux partis aurait décidé de survivre à l'autre. Mais cette fille devant lui a déjà perdu, ce qui en fait une partenaire potentielle bien moins dangereuse que n'importe quel vivant en ces lieux.
Diarmuid écoute attentivement cette inconnue qui parvient à titiller ses ambitions chevaleresques. Il compatit à son malheur, il ne peut s'empêcher de croire que celui de sa chère soeur est le même. Le nom de la tueuse achève de le convaincre.

Léonarde. Un nom qu'il n'aime pas, aux sonorités banales pour ses oreilles Ourteventoises, et aux implications désagréables. Il a complètement oublié sa présence dans l'arène, trop concentré sur sa propre survie. L'étonnement ne le gagne pas lorsqu'il apprend que cette fille aux moeurs douteuses puisse tuer de façon aussi violente.
Inévitablement, il va devoir tuer. Jusqu'à maintenant, il s'en est sorti en se cachant, par d'heureux hasards il n'a pas pris part aux combats, n'est pas tombé dans les pièges. Si cela doit changer, autant qu'il s'empare d'une vie ennemie.

Il jauge le fantôme une dernière fois, de haut en bas, puis hoche la tête avec une détermination nouvelle.

« Je la connais. Je t'aiderai. »

Une fois ces mots prononcés, il ne peut plus les reprendre. Il s'est lié par la parole à cette jeune fille et honorera son engagement du mieux qu'il le pourra. Mais pour l'instant, il n'a aucune idée de par où commencer, et il ne fera rien de bon le ventre vide.

« Je m'appelle Diarmuid, » informe-t-il en réalisant qu'il ne connaît pas son nom. « Je vais avoir besoin de passer aux cuisines avant de partir en chasse. »

Un terme qui lui fait froid dans le dos, en y réfléchissant, mais qui retranscrit assez justement l'horreur qui règne ici-bas.


Spoiler :
 

Nuit :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 19 Oct 2018 - 10:02

Prédéphémère



Judicaël

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Jusqu'à 00H
Il aura tenu moins longtemps que toi. Triste constatation que celle-ci, qui te fait presque du mal. Tu y tenais, à ton ami et tu aurais voulu qu’il en vienne à mourir de ta main. C’aurait été grandiose, douloureux certes mais grandiose. A moitié somnolent, tu t’endors un peu, à fixer la porte et à attendre, tu sais que cette portion des dortoirs n’a pas beaucoup bougé. Ce qui signifie que, bientôt, d’autres viendront. Tu attends encore, Judicaël, jusqu’à ne plus vraiment voir. Alors seulement te risques-tu à aller ouvrir la porte, récupérant la clef dans la serrure pour verrouiller derrière toi. Tu as attendu longtemps, avant de t’aventurer dans le couloir sombre. Tu verrouilles derrière toi. Le silence t’oppresse avant qu’une voix ne vienne le briser. Pièges. Un sourire se bat sur ton visage avec un rictus nerveux. Si tu peux mettre la main sur l’un, tu peux devenir innarêtable.
00H passées
Tu descends, alors, prudemment les escaliers, ce qui te mènera jusqu’au hall. Dans ta nuit, l’épingle à la main, le souffle assourdi, tu sembles presque hanter les lieux. Tu comptes fouiller dans l’obscurité relative, sans trop t’aventurer, mais peut-être que la nuit te portera chance…. en tout cas, lorsqu’elle s’en ira, tu auras pris le soin de remonter jusqu’à ton fief erebien. Tu as l’avantage d’être en terrain connu, de savoir user de la nuit également, t’y déplacer avec aisance sans la craindre. Morrigan file son obscurité entre les rouages de ton esprit insensé, et les longues heures où les hommes dorment alimentent ta machine à idées infernale qui jamais ne perd la cadence. A mi-chemin, cependant, tu te souviens que ton corps est humain. Et qu’il a besoin de nourriture, juste un peu. Ce sera la cuisine la plus proche, alors à la lueur vaguement malsaine des lunes. À travers la barrière, les couloirs ressortent rouges. ( ou c’est votre sang qui déjà les teinte )
Tu récupères des traces de nourriture, que tu emportes avec toi. Prudent, tu fouilles tout de même, empochant un tube parfait pour ce que tu as en tête, avant de remonter… Par un chemin différent.
2H50
Te revoilà sur le chemin des dortoirs. Tu as pris quelques détours, mais tu es de retour. Ta main pousse une porte que tu crois être la tienne. Fort.
Vu que la pièce est occupée, tu n’es pas au bon endroit. Dans la pénombre, tu repères une forme féminine qui te dit vaguement quelque chose. Une compatriote, même si de la plèbe. Qui selon les rumeurs pourrait être aussi … inventive que toi.
C’est un choix d’allié temporaire plus qu’intéressant.
Alors tu lèves les mains, paumes ouvertes, en prenant un air innocent et effrayé, comme si ça pouvait marcher.
Ils ne te connaissent peut-être pas.
« Je viens en paix. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 19 Oct 2018 - 14:49

Prédéphémère



Proserpine

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



10h00
J’ignorais si elles me tueraient en entendant ma simple voix. J’avais levé très haut le bouclier afin de me prémunir des éventuels coups et m’étais approchée de la porte close. Sa voix s’était élevée avec la poésie et la brutalité d’un torrent. Xena. Elle n’était pas seule et, sans même savoir qui était son acolyte, je savais que je ne l’apprécierais pas. Cette pécore finirait par se retourner contre nous et nous retirer la vie. « Xena, ouvre-moi. C’est Proserpine. Le couloir est désert pour le moment, mais je dois t’apprendre à être discrète, malheureuse amie !. » Je m’étais lancée dans ses bras, sitôt désencombrée de mon bouclier. Je la savais crasseuse d’une journée de survie et d’une vie indigente, mais je savais aussi que mon soulagement de la savoir toujours vivante surpassait la possibilité d’une peau irritée ou d’une infection.

00h00
L’instauration des tours de garde semblait convenir à chacune d’elles. Sans surprise, j’avais proposé mon temps de repos la première, dans la crainte que Pélagie nous extirpe de notre sommeil après une misérable petite heure. J’en étais là, à tendre l’oreille, appuyée sur la rondache à la manière d’un reître d’une contrée lointaine, lorsque la voix désincarnée s’éleva dans l’Académie. Si les menaces des pièges m'horripilèrent, l’idée de ne pas rester dans une pièce ne possédant qu'une sortie miroitaient à mon esprit. Xena songeait alors à la cuisine et sa détermination était belle à voir. Un rappel courtois qui résonnait comme un ordre : « Silence et discrétion, n’oubliez pas.. » Ma féroce aventurière avait compris ma supplique, car elle murmurait désormais si bas qu’il m’était difficile de l’entendre parfaitement. « Je ne crois pas, Xena. Toutefois, j’ai mon idée pour nous sortir d’ici. Ramassons nos vivres ; je te dirais tout.. »

1h45
J’avais sondé l’endroit et fait un inventaire rapide des mes trouvailles. Mes trouvailles n'étaient guère concluantes, mais je dissimulais une poignée de clous à l'une des pochettes de mon sac. La besace empruntée était désormais pleine, si bien que je pouvais m’assurer de ne pas devoir accepter la nourriture de la cruelle apothicaire. Xena apprenait à utiliser les plantes, autant pour soigner que pour détruire. Je ne lui laisserais pas la chance de me décevoir. « Nous devons nous cacher et éviter les rencontres le temps qu'il faudra, qu'importe les pièges. La Guilde des Mages finira par briser les barrières.. » Toutes trois étions déterminées. Toutes trois ne nous en laissions pas imposer. J’espérais malgré tout que mon éloquence et mes intonations apodictiques me permettraient de les faire me suivre et de me hisser à ma juste place, en tant que meneuse de cette tribu insolite.


Résumé:
 

Nuit :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 19 Oct 2018 - 18:05

Prédéphémère



   
Saïd

   
Erebor

   


   
3.6 Puisse le sort vous être favorable

   Informations



   Il a peur Saïd. Cette angoisse qui lui vrille les entrailles lui donne le sentiment, pour la première fois depuis qu’il a mis les pieds à l’Académie, qu’il souhaiterait être ailleurs.

Sauf qu’entendre les cinq petits coups familiers lui a donné l’impression de ne plus être seul au monde. Il a quand même eu une bouffée d’angoisse Saïd, quand il a vu le jeune homme armé. Avant de se dire qu’il aurait largement le temps de le tuer s’il avait eu envie, au moment de son arrivée. Alors il grimpe, s’appuyant comme il peut, pour se percher entre les cloches, sur une poutre suffisamment solide pour les soutenir tous les deux.

Il se dit qu’à deux, ils auront plus de chance de passer la journée, quand bien même rester statique n’est peut-être pas l’idée la plus judicieuse du monde. Pourtant, il se voit mal errer à l’aveuglette dans l’Académie. Les autres élèves connaissent les lieux tout aussi bien qu’eux, si ce n’est plus. D’ici au moins, ils auront une vue imprenable à travers les interstices et Benjamin saura viser. Il ne peut pourtant pas s’empêcher de lui souffler dans un murmure.

- Tu es sûr de savoir t’en servir mon ami ? Il serait fort dommage de perdre une flèche.

Il fronce légèrement les sourcils avant d’aviser une des flèches.

- Peux-tu m’en céder une ? Peut-être pourrais-je m’en servir si je suis agressé d’un peu trop près.

Même s’il sait bien Saïd qu’il n’est pas fait pour le combat rapproché. Loin de là même. A cette pensée, il a un soupir et jette un œil à son camarade, alors que les heures s’égrainent les unes après les autres, que la journée avance et que leurs estomacs commencent à se manifester. Il hésite à lui proposer de bouger. S’ils ont faim, ils ne sont pas les seuls, c’est certain. Alors, à la place, il fixe le vide.

- Penses-tu qu’il y a eu beaucoup de morts ? Et que nous devrions bouger ? Je connais quelques passages secrets. Tout comme toi.

Pourtant, la nuit arrive et l’insécurité revient de plus belle pour Saïd et l’idée de s’aventurer dans les couloirs sans savoir à qui il peut avoir à faire ne l’enchante pas plus que cela. Il n’aime pas ne pas pouvoir distinguer quoi que ce soit dans l’obscurité, il n’aime pas ne pas savoir ce qui peut leur tomber dessus. Alors, il propose de dormir à tour de rôle, même si le lieu n’est peut-être pas le plus propice. Ils peuvent s’appuyer contre un mur et essayer de se reposer, à défaut de se remplir l’estomac. Et peut-être que Benjamin aura une idée. Sinon, il leur faudra probablement quitter leur cache avant que l’on ne vienne les déloger.



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 19 Oct 2018 - 18:11

Prédéphémère



Clarabelle

Ansemer




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


6h35
Dans un premier temps, je me mis à errer bêtement, de couloir en couloir, sans trop savoir où me rendre. De nombreux choix s’offraient à moi et pourtant, rien ne me convenait. Les pièges pouvaient être partout, les autres élèves aussi. A mesure que je déambulais, je me rendis compte finalement que mes stupides pieds m’avaient conduit jusqu’au Hall d’entrée. Étrangement, personne ne se trouvait ici. Je m’attendais à tomber sur un champ de bataille, des campements de fortune, à tout sauf cela. Un silence glaçant. Rien, le néant. Dormaient-ils tous encore ? Avais-je mal évalué la situation ? Surprise, je l’étais encore mais ce n’était pas plus mal pour moi. Je pouvais fouiller tranquillement les alentours avant de décamper un peu plus loin. Je ne savais toujours pas où me rendre mais mon instinct semblait effectuer des choix plus qu’intéressants alors… Que choisir ? Raison ? Instinct ?

6h55
Après des recherches minutieusement menées, je me sentis prête à repartir. Toujours personne en vue, tant mieux. Bien décidée à se mouvoir constamment, je décidai d’emprunter l’un des escaliers trônant fièrement dans la hall. De ce dernier, les marches et couloirs se succédèrent. L’observatoire, voilà où je souhaitais me rendre. Prendre de la hauteur, explorer, de nombreuses raisons justifiaient cela. Et puis, il était si fastidieux de grimper toutes ces marches que je doutais fortement de trouver grand monde par ici. Pas de surprise alors que je me frayai enfin un chemin jusqu’à l’observatoire. Seule et ne sachant trop quoi faire, je m’installai dans un recoin, blottie contre mes jambes, laissant le temps s’écouler. Je ne pouvais pas m’attarder, pas trop longtemps mais si j’étais tout à fait honnête, j’étais épuisée après tout cet exercice. J’étais faible, bien trop faible. C’était frustrant.


10h10

Combien de temps restai-je là ? 1h ? 2h ? Après ce qui sembla être une éternité, une chevelure dorée vint me ravir pour la première fois depuis bien longtemps un sourire. Kriemhilde était là, mon amie, ma seule amie. Je me relevai aussitôt, prête à lui sauter dessus mais je me retins au dernier moment. Peut-être s’était-elle décidée à tuer les autres élèves et puis, même si ce n’était pas le cas, la surprendre n’était pas une bonne idée.

« Kri.. K.. Kriemhilde ? C’e.. C’e… C’est Clarabe..be belle !. »

Mon bégaiement était encore plus glorieux que d’habitude. Parfait. Je passais une fois de plus pour une parfaite idiote. Peut-être ma belle amie ne serait pas disposée à m’aider. Peut-être essairait-elle de me tuer mais.. Vous savez quoi ? J’étais fatiguée. Fatiguée d’être seule et de mourir. Si je ne pouvais même pas compter sur elle, je doutais d’avoir encore le désir de survivre. Comme les choses pouvaient changer en une seule journée.


Spoiler:
 

Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 19 Oct 2018 - 18:41

Prédéphémère



Chemsa

Erebor




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




Je suis restée encore un moment dans les dortoirs avant de les quitter vers 8h. J’en avais assez d’attendre et il me semblait avoir entendu des bruits. Y avait-il eu d’autres assassinats pendant la nuit ? Peu m’importe, je compte bien me défendre si d’aventure on m’attaque. Même si je suis seule, d’une certaine manière. Un fol espoir s’empare de moi cependant à midi tapant, lorsque la voix des hauts parleurs accompagne les tintements de l’horloge. La nouvelle est bonne, mais à ne pas prendre à la légère. Bientôt, les élèves survivants se bousculeraient pour aller dans cette fameuse pièce et c’était le meilleur moment pour se retrouver vulnérable… Tant pis, je reste cachée dans les jardins encore un peu, avant de les quitter le plus discrètement du monde un long moment plus tard pour me rendre dans le hall.

13 h 45

Les lieux ne sont pas vides, j’en mettrais ma main à couper. Pourtant, lorsque j’avançais vers la porte qui s’était débloquée, je ne croise personne, ni n’entends le bruit d’un pas ou le souffle d’une respiration. Attentive, prête à dégainer la fine dague que je cache toujours dans mes vêtements souillés de sang, j’entre dans la pièce à pas de loup.

Je ne sais combien de temps dura cette discussion, ni vraiment ce à quoi je m’attendais. Dix minutes, peut-être, avec un homme que je semblais déranger. Un homme pas très bavard, mais qui eut l’air quand même de s’intéresser à mon cas. Il a promis de voir ce qu’il pourrait faire, mais je ne sais si je peux lui faire confiance. Les dieux l’ont choisi pour moi, chère Mirta qu’il soit le bon pour me permettre de survivre…

En tous les cas je ne m’attarde pas dans le hall et comme la veille, mes pas me portent un peu partout à la recherche de mes camarades. Moins de vingt-huit personnes dans cette Académie immense… il n’y a pas de quoi s’étonner de rencontrer peu de monde. Certains doivent même se cacher pour espérer vivre plus longtemps. J’aurais aimé rencontrer quelqu’un, peut-être m’allier avec car la solitude pourrait bien causer ma perte…

23 h 50

Après de longues marches et de l’attente, me revoilà dans les jardins. Je pensais aller aux cuisines, mais la vision de Marcus hante encore mon esprit et je m’efforce de ne pas aller là où j’ai enfoncé ma dague dans sa gorge, de crainte de voir le cadavre par terre. Je ne sais pourquoi je suis ici, alors que le froid frappe ma peau si durement. Cachée derrière des haies hautes et bien taillées, je lève un regard vers le ciel. Les lunes me paraissent rouge à cause du bouclier…

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 19 Oct 2018 - 21:50

Prédéphémère



Victor

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Jour 1 | 11h05
Mort.
Pitoyablement.
Ses yeux gris souris éternellement fixés sur le plafond, le cou et le dos tordus dans des angles improbables.

Il se voit et il se trouve chétif. Il est furieux. Il a été imprudent.. Sa réaction est celle de l’enfant qu’il est et qu’il sera toujours : partir. Pleurer dans ces jardins où il désirait se réfugier. Même les autres élèves cachés ne l’intéressent pas.
Pour l’instant.

Jour 2 | 15h00
Victor a observé la salle d’Outreparole, avant d’y entrer. Il espère que le sort lui sera favorable et qu’on lui donnera un bon conseiller. De toute façon, même s’il devait choisir qui contacter, il n’aurait personne. Ses amis n’en ont jamais vraiment été, le respect s’est toujours gagné avec coups et crachats dans le Quadrilatère Forestier, et sa famille… Une boule étrange le prend au ventre. Sa mère sera déçue, son père tout autant, et Anne-Laure...
Il espère que ce sera quelqu’un comme lui.
Quelqu’un qui sache aimer et tuer, guérir et faire souffrir, vivre et mourir.

La voix douce et grave qui s’élève dans sa tête est celle d’une femme. Elle porte le même accent que Judicaël. « M’dame, j’veux pas mourir encore une fois », qu’il dit d’abord avec précipitation. Il est un fantôme. Il est rien du tout. Encore moins que Victor Griset, d’ores et déjà rien.

La femme lui demande ce qu’il désire, si ce n’est pas mourir encore.

« J’veux lui enlever Roméo. »

Il n’avait que faire de la jolie Domitille, avant qu’elle ne le tue. Il lui a foutu la paix, si ce ne sont des coups généreusement distribués à son Roméo. Et encore ! Pour lui, tout ceci n’a toujours été qu’un jeu, définitivement moins dangereux que celui de sa vie. Il ne peut plus jouer. Il lui explique, dans un flot de mots coléreux, tout ce qu’il se passe dans l’Académie, et comme il est lamentablement mort. Poussé par une pauvre fille surprise. « Désirait-elle ta mort ? », demande sa conseillère. Un malaise prend le gamin. Probablement pas, mais elle l’aurait tué de toute façon, comme lui-même l’aurait fait. Ils n’ont pas le choix. « J’sais pas. J’pense pas. Mais, elle l’a quand même fait », se défend-il. « N’as-tu pas un ami que tu désires aider et protéger ? Aider à guérir les blessures ? » La femme a la voix douce, compréhensive, mais ce n’est pas ce qu’il désire. Ce n’est pas ce qu’il veut. Il veut se venger. Alors, furieux, il quitte la pièce, se rappelant la voix qui a retenti au milieu de la nuit. Des pièges. Des trappes. Et s’il en repérait et y dirigeait ses proies ?



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Ven 19 Oct 2018 - 23:55

Prédéphémère



Zelda-Nausicaa

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Tu jubiles intérieurement en sentant le garçon adhérer parfaitement à ton discours. Pourtant, tu t’appliques à garder ta mine dévastée, par souci de crédibilité. Tu sens que tu as visé juste en cherchant à rallier dans ton camp l’Outreventois. Tu ne sais pas encore si tu tiendras ta parole, et il est tout à fait probable que tu t’en sépares une fois qu’il aura accompli ta vengeance. Ce ne sont que des mots, et les mots ne valent rien. En tout cas pour toi. Parce que tu sais que le garçon, lui, tiendra parole, et c’est tant mieux pour toi.

Tu lui souris, reconnaissante, alors qu’il te répond qu’il t’aidera. Sa réaction est exactement celle que tu espérais.

« Merci… Merci beaucoup. »

Ton remerciement est sincère, lui. Mais il ne fera pas la différence entre cette sincérité et le reste de tes paroles. D’ailleurs, comme pour sceller votre alliance nouvelle, il te donne son nom. Diarmuid. Tu es certaine que tu aurais pu retrouver ce prénom, en cherchant longtemps au fond de ton esprit.

« Je m’appelle Zelda. »

Jamais tu ne donnes ton nom entier. Tu ne veux pas attirer plus d’attention que nécessaire sur lui ; il n’en vaut pas la peine.
Diarmuid t’annonce vouloir aller aux cuisines. Pour manger, sûrement. Quelque chose dont toi, tu n’as absolument plus besoin. Pourtant, tu esquisses un pas en avant.

« Je viens avec toi. »

Tant pis pour l’Outreparole, tu verras ça plus tard. Tu ne peux pas le laisser partir seul ; pas question qu’il fasse une mauvaise rencontre en chemin et qu’il meure sans avoir pu accomplir ta vengeance. Après avoir tué Léonarde, son sort ne t’importera plus; mais pour le moment, tu as besoin de lui.

Sur le chemin, tu joues les éclaireuses. Tu lui as expliqué ta magie, brièvement ; tu lui as dit aussi que tu n’arrivais presque plus à t’en servir depuis que tu es morte. Pourtant, tu as projeté ton esprit sur la cuisine, et tu as réussi à voir qu’elle était déjà occupée. Par qui? Aucune idée; mais il vous faudra être prudents.
Une pensée te traverse soudain. Tu sais qu’il a une sœur, et tu crois te souvenir avoir entendu son nom figurer parmi la liste des morts. Comment réagira-t-il s’ils se croisent? Et s’il décide de venger plutôt sa sœur, au détriment de toi? Il ne doit pas revenir sur ses paroles. Et pour cela… Il faudrait faire en sorte qu’ils ne se croisent pas. Un paramètre de plus à prendre en compte, et que tu ne dois pas négliger. Tu ne montres rien de tes réflexions, pourtant.
Vous arrivez enfin aux cuisines. Lui faisant signe d’attendre, tu passes ton nez par la porte ouverte, et observe autour de toi. Personne, dans ce coin du moins.

« C’est bon. Dépêche-toi de prendre ce dont tu as besoin, et on repart. »  


Spoiler:
 
Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 0:56

Prédéphémère



Jasmine

Lagrance




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



7h
Jasmine sentait l'air frais sur ses joues et l'air humide d'une rosée. Elle ouvrit les yeux et distingua quelques pousses de bambou. Il lui fallu un moment, pour se rappeler les derniers événements. Elle grimaça de douleur et se releva doucement. Le regard vers le ciel, elle constata qu'elle avait dormi des heures, malgré tous ces désagréments. La nuit s'était révélée compliquée, entrecoupée de réveils en sursauts, dissimulées dans les arbrisseaux. Jasmine assistait à son deuxième jour, se demandant quand ce serait son tour. Ici, chaque minute de survie était comme une chance, une victoire dans cette nuisance. La lagrane frotta sa robe froissée par les racines sous ses pieds. Elle avait dormi, protégée par Valda, pleurant ses amis dans son cœur. Jasmine souhaitait la fin de ce combat et retrouver ses sœurs. Ce fut donc l'âme douloureuse, qu'elle entreprit de changer de position. Elle n'était guère heureuse de fuir ainsi mais demeurait sûre de sa décision.
Errant dans les jardins, Jasmine trouva de quoi manger et s'adonna à un déjeuné restreint. Elle se dirigea vers une fontaine de sa connaissance, à s'abreuva avec méfiance. Prudence était mère de sûreté. Jasmine en avait parfaitement conscience.

12h
Il y avait peu de monde avec elle, ce qui jouait plutôt en sa faveur. Elle avait pour seuls amis le ciel et le décompte des heures. La mage se doutait que chacun se trouvait dans l'Académie, cherchant sûrement un abri. Elle pouvait reconnaître les plantes et racines nourricières, ce qui lui offrait un bel avantage. Ainsi dissimulées dans les bruyères, elle masquait son visage. Son but restait le même : se dissimuler, rester cacher. Elle ne serait pas la neuvième à mourir ici, au sein de l'Académie. Elle attendrait patiemment son heure, cachée au milieu des fleurs. Et même la Voix ne parviendrait pas à la retirer de cet endroit où elle se sentait en sécurité. Pourtant grande était la tentation de succomber à cette proposition. Mais c'était aussi le meilleur moyen de voir arriver sa fin. Aussi resta-t-elle dans les jardins, se nourrissant de graine pour éponger sa faim et alimentant sa haine dans de sombres desseins.

23h55
Alors que son corps se laissait et que la fatigue la terrassait, un bruit la réveilla et son attention se mit aux abois. Quelques pas s'élevèrent dans la nuit, mettant fin à son ennui. Quelqu'un, enfin, s'approchait. Guettant derrière quelques feuillages, elle tentait d’apercevoir un visage. Mais dans la nuit sombre, elle ne distinguait que des ombres. La silhouette, toutefois, lui apprenait qu'il ne s'agissait pas de Fulbert. Jasmine n'avait pas entendu la voix et remerciait la terre de le savoir vivant. Hors de question pour autant de trahir sa présence. Alors, en silence, elle attendit. Elle pria pour que l'étrangère s'éloignât, restant à l'affût de ses pas.


Spoiler:
 

Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 15:45

Prédéphémère



Roméo

Lagrance




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Les coups résonnent pour annoncer les morts. C'est avec soulagement que j’accueille l'absence du prénom de celle pour qui j'en pince. C'est avec joie et honte à la fois que j'entend celui de Victor.

Prudemment. En attendant de trouver Domitille, je réussi à me téléporter au lieu fixé par mes pensées mélodieuses ; mon dortoir. J'y trouve quelques biscuits secs pour taire mon estomac. Enfin je dors peu, davantage à cogiter sur la position actuelle de Domitille.

00h01
La voix annonce des pièges dissimulés un peu partout. Depuis quand sont-ils actifs ? Y en a t'il dans le dortoir ? Je n'ose pas bouger de ma cache et préfère examiner le sol dans l'espoir d'y lire le mécanisme des pièges cachés avant de sauter sur l'un d'eux.

03h00
Accolé contre l'armoire, je retiens mon souffle quand une silhouette se fond dans la masse obscure de la nuit. Il s'agit de Domitille. Je sens un poids me quitter. Plus besoin de la chercher, elle m'a trouvé. Son contact m'émeut. A deux on peut s'en tirer.
C'est sans objection que je la suis vers l'observatoire et que je lui murmure une fois caché :

« J'ai trouvé cette épée courte pour nous. Et il me reste des biscuits aussi, si tu veux. »

Pour nous.
J'insiste sur le nous tout en pensant 'pour toi' tout bas.

Je fini par m'assoupir. J'ai confiance en elle. Au pire, mourir de la main de la personne qu'on aime sera tant beau qu'un apprentissage sur l'amour.

08h00
Éveillé, je laisse à Domitille le relais des bras de Niobé, espérant qu'elle trouve le sommeil. On a tous les deux entendu le nom des morts. Peut-être me soupçonne t-elle d'être derrière le décès de Victor...

12h00
J'observe le visage endormi de Domitille tout en restant alerte quand la Voix se refait entendre. L'idée de me téléporter vers le hall me traverse l'esprit mais :
d'une ; ce serait abandonner Domitille (je ne veux pas risquer de la blesser en tentant une téléportation combinée),
de deux ; je cours le risque de présenter le dos à un élève en proie à l'instinct de survie,
de trois ; la malchance peut se jouer à me poser pile sur un piège.
Je chasse l'idée mais elle revient au galop aux propos de la Hautoise.

« On risque de croiser du monde en y allant maintenant... mais on peut se mettre en chemin doucement, se cacher, observer, foncer au bon moment. On a de quoi se défendre. Ou attaquer. Je pourrai aussi utiliser ma magie d'Outremarche afin d'avoir une idée de ce qui se passe plus loin. Ça peut être risqué mais si ça en vaut le coup et si tu me le demandes, je peux le tenter. »

Pour elle.


Spoiler:
 

Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 17:36

Prédéphémère



Fulbert

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



00h00
Tu as trouvé un endroit où te cacher dans les cuisines, de quoi grignoter et apaiser les cris de ton estomac. Mais tu te refuses à fermer l’oeil, de peur que quelqu’un en profite pour venir te tuer dans ton sommeil. Alors tu combat la fatigue, dans un silence entrecoupé uniquement de ta respiration et des battements rapides de ton coeur. Tu écoutes, le moindre des bruits, tu essaies de deviner ce qui se passe en dehors de ta cachette mais tu n’oses pas même y jeter un oeil. La voix qui résonne soudainement te fait sursauter, et ton visage blêmit un peu plus en pensant aux pièges. Tu peux éviter les gens, mais peux-tu éviter les pièges si tu ne sait les voir?

10h00
Tu t’éveilles en sursaut. Tu ne te souviens pas t’être endormi, furieux contre toi-même, contre ton corps d’avoir cédé. Tu aurais pu mourir, mais tu te pinces violemment et la douleur qui t’arrache presque un cri te convainc que tu es encore vivant. Tu pourrais rester ici longtemps, peut-être. Toujours? Mais des bruits te convainc finalement de bouger. Tu attends alors que le silence revienne, tu ramasses quelques provisions, de petits biscuits secs, une poignée de noix, que tu glisse dans ton sac pour pouvoir calmer ta faim plus tard. Depuis les cuisines, tu pourrais rejoindre l’observatoire, mais tu sais que de là-bas, tu serais pris au piège. Les jardins te semblent un meilleur endroit où te réfugier, puisque de là tu pourrais ensuite rejoindre presque tous les lieux de l’Académie.

12h00
Tu as emprunté l’un des passages secrets que tu connais si bien qui te permet de rejoindre les jardins depuis la cuisine quand la voix retentit de nouveau. Tu hésites à rejoindre cette nouvelle pièce, mais la chance de croiser d’autres élèves qui ont eu la même idée que toi te rebute, et tu décides de continuer ton chemin sur ton idée initiale. Tu iras peut-être plus tard.

16h00
Ça fait un moment que tu as rejoint les jardins, tu te promènes furtivement, tu te caches beaucoup, tu changes de serres. Tu sais qu’il y a des plantes que tu pourrais manger, d’autres empoisonnées qui pourraient peut-être te servir, mais tu n’es pas herboriste et tu ne sais pas reconnaitre lesquelles sont lesquelles. Alors tu te contente de grignoter quelques noix que tu avais avec toi.

22h00
Tu t’es trouvé un endroit reclus ou fermer les yeux un peu. Tu songes que tu aimerais trouver quelques gens avec qui te mettre en équipe, Jasmine peut-être. Vous vous entendez bien, elle ne voudrait pas te tuer non? Demain peut-être. Tu cèdes et tu t'endors. D’un sommeil parsemé de cauchemars.

Spoiler:
 
Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 18:06

Prédéphémère



Léonarde

Sombreciel




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



00h00
Minuit te réveille violemment avec une terrible nouvelle de plus. Non contente d’avoir annoncé, la veille au soir, la mort de ta douce avec une joie indécente, la voilà qui déclare que désormais l’Académie est truffée de pièges. Trop aimable de te prévenir. « Ton tour de dormir. » lances-tu à Ingmar en bâillant. Oh non, ta nuit n’est pas finie, mais il faut bien qu’il se repose aussi, ton ami. Tu le soupçonnes d’ailleurs de ne pas être resté éveillé tout le long de ton sommeil, mais vous êtes toujours vivants alors qu’importe. Tu te saisis de la hachette récupérée dans les caves – vous étiez partis peu après cette trouvaille – et te positionnes face à la porte donnant sur le couloir. C’est dans une chambre individuelle d’élève que vous avez trouvé refuge.

2h50
Toujours cramponnée à ta hachette, tu somnoles. Le temps est long quand on s’ennuie et pourtant, lorsque la porte s’ouvre d’un coup, tu sens l’énergie de huit heures de sommeil dont tu n’as pas eu le privilège de bénéficier. Tu es armée, mais tu as moins confiance qu’avec l’une de tes inventions, alors lorsque le garçon s’approche en toute bonne foi et affirme venir en paix, tu te relâches un peu. En l’étudiant, tu reconnais Judicaël - un nom que tu as retenu car il vient de ton duché. Il a aussi sa petite réputation, en tant que savant-un-peu-fou-comme-on-les-aime plus qu’en tant que noble, cela dit. « Très bien, tu peux rester. » lui réponds-tu, mais ce n’est pas pour autant que tu vas t’endormir en sa présence. Tu ne le connais pas à ce point.

12h00
Ce matin, tu as été moins encline que la veille à te promener, peut-être est-ce l’histoire des pièges qui t’a refroidie, ou simplement la fatigue d’avoir cavalé toute la journée d’avant sans pouvoir vraiment récupérer la nuit. Tu as pourtant besoin de créer et tu retournerais bien vers tes quartiers pour utiliser ton petit laboratoire. A présent tu as des alliés et à une chimiste, un mécanicien et un architecte, vous pouvez bien construire quelque chose d’intéressant. Peut-être repérer l’un de ces fameux pièges et l’exploiter.

C’est là que la voix interrompt le fil de tes pensées alors que sonne midi, apportant une règle supplémentaire à ce jeu dangereux. Cette fois pourtant, il te semble que c’est plutôt positif. Toi, tu voudrais bien l’utiliser cette salle d’outreparole, envoyer un message à ta famille par un moyen ou par un autre. Leur vanter tes merveilleuses inventions pour leur dire que tu continues de leur faire honneur, même dans ces temps de crise. Une fois le message passé, tu changes d’idée : « On peut aller voir cette salle, si ça vous dit. »

A trois, vous pouvez tout à fait contester la position.


Jour:
 
Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 18:29

Prédéphémère



Églantine

Lagrance




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations


11 : 00
Elle ne bouge pas de sous le lit. Elle est bien stupide à attendre un miracle. Elle entend des bruits de pas dans le couloir.  C’est là qu’elle voit la bigleuse fouiller le dortoir. Elle étouffe un rire qui aurait pu trahir sa présence lorsqu’elle repart bredouille.

Elle ressort de sa cachette grimaçant sous des articulations douloureuses de cette station allongée prolongée. Une idée a germé dans son cerveau envers de Loïse.. Et si ? Non la tuer ? Ce serait bien trop simple et Eglantine ne souhaite pas se salir les doigts. C’est pourquoi elle décide de la suivre. Elle la cherche  à gauche, à droite avant d’ouvrir la porte d’une autre pièce. Elle s’avance et va pour sortir lorsque le coup se fait sentir et le second cette rencontre avec la table qui rime avec le souffle fuyant le corps de l’adolescente qu’elle est.

Le sang ne coule pas si ce n’est quelques gouttes. La nuque a craqué sous le choc. Le corps de l’étudiante n’était pas assez solide. Toutefois lorsqu’elle ouvre les yeux c’est en fantôme. Déjà qu’elle ne pouvait pas faire grand-chose vivante, elle ne voit pas en quoi elle pourra être utile aux survivants. Elle se relève et aperçoit Loïse. Pour elle la culpabilité de son ennemie est évidente. Elle pourrait la hanter cette nuit mais elle préfère ne rien en faire alors que Loïse a déjà dans ses mains une hachette. Son heure viendra. Elle agira au moment opportun.

Dans la nuit : Cette voix, ces morts annoncés dont les noms restent  imprimés dans sa tête. Elle crispe ses mains et se souvient de chaque nom. Son protégé n’en fait pas partie. Elle ne sait pas où il est alors elle choisit, maintenant qu’elle ne risque plus rien d’aller et venir dans les couloirs. Elle cherche les personnes vivantes ou mortes. Discrète elle opère sans heurt toute la nuit pour identifier les personnes les plus facilement atteignables.


0 : 01 le jeu se corse avec la mention des pièges. Elle a envie de hurler, d’appeler son ami mais elle ne peut rien faire si ce n’est le chercher pour le prévenir.

Alors que la nuit s’avance, elle se dirige vers le grand hall. Elle aimait s’y réfugier. L’endroit majestueux et la salle des trophées oui elle va aller attendre là-bas que la nuit se termine.

0 : 31 : Le grand hall est immense et ressemble à cet instant à un lieu de mort. Elle se réfugie dans la salle des trophées son regard accrochant chacun d’entre eux. Elle se faufile au plus profond de la pièce pour se dissimuler des vivants afin de mieux les observer quand ils arriveront.

12 : 00 : tapie dans l’ombre elle ne  peut contenir un sursaut à l’annonce de la voix. La salle se trouve ici. Peu-être pourra-t-elle proposer son aide à ceux qui viennent chercher des réponses ?


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 19:30

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



J'suis les consignes de Proserpine, j'fais des efforts pour pas m'faire remarquer. J'fouille avec les copines pour trouver d'la nourriture. Au fond d'un placard, j'mets la main sur des fléchettes, planquées derrière un sac de farine. Y a même la sarbacane qui va avec ! En regardant d'plus près, j'remarque qu'les dards sont creux, parfait.
J'cache ma trouvaille dans mon sac avec la nourriture que j'trouve. Et quand j'arrive vers un placard rempli d'pain et d'fruits, j'sors une des fioles que Pélagie m'a donnée. J'étale un peu d'poison sur tout c'qui reste dans l'placard. Avec un peu d'chance, certains se feront avoir et on aura pas à les affronter directement, ça m'arrangerait.

J'badigeonne aussi un ou deux quignons d'pain avant d'les emballer soigneusement et d'les ranger dans un coin d'mon sac. Au moins, si j'meurs, celui qui m'volera mes provisions tiendra pas très longtemps. J'réalise qu'la première fiole est vide, il m'en reste plus qu'deux. Avec le contenu d'la deuxième fiole, j'remplis les dards creux. J'en ai pas beaucoup, mais j'devrais pouvoir choper quelques personnes avec ça. J'sais que Proserpine a d'l'espoir pour la suite, mais j'ai pas l'habitude d'me reposer sur l'espoir. J'préfère compter sur mon talent. Là, tout d'suite, c'est tout c'que j'ai. Ca, et deux amies que j'devrai p't-être trahir. Et l'idée m'plaît pas des masses, j'dois avouer.
J'finis d'empaqueter mes trouvailles, j'accroche ma sarbacane et mes fléchettes à ma ceinture, l'tout dans une poche de fortune faite avec un tablier qui traînait là. J'vois pas c'que j'peux faire de plus pour m'préparer.
Après ça, on s'cache toutes les trois dans l'une des réserves. C'pas grand, mais on a à manger et à boire, et une porte qu'on peut bloquer de notre côté.

Dans la matinée, on r'fait un tour des cuisines. Sur les coups d'midi, la voix retentit encore et annonce une aide inespérée. J'regarde les copines et on prépare un plan pour se rendre dans le hall sans s'faire voir et profiter d'cette salle. On est sur l'point d'partir quand on entend un bruit. On s'cache derrière une table. D'mon côté, j'arrive un peu à voir qui approche : c'est l'frangin d'la coincée d'Outreventoise, accompagné d'une... fantôme ? J'la reconnais, on vient pratiquement du même coin toutes les deux, mais on s'parle pas beaucoup. Mais ça veut dire qu'le frigide est seul, pas vrai ? Sa soeur serait terriblement triste s'il disparaissait. J'fais un signe de tête discret à mes alliées. C'est l'bon moment pour passer à l'attaque.



résumé:
 

zones nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 20:49

Prédéphémère



Clarence

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Jour 1.
Clarence est heureux de retrouver son amie. Peut-être sera-t-elle la personne qui mettra fin à sa vie, au bout du compte? Cela n'a pas d'importance dans l'immédiat. Pour l'heure, il choisit de lui faire confiance. Ils ont à discuter. Et c'est ce qu'ils font. Ils parlent stratégies et chances. Ils émettent la possibilité de tomber sur un de leurs camarades. De la manière dont ils pourraient se débarrasser d'eux. Clarence est à l'aise dans cette conversation. Plus qu'il ne pensait possible. Éloïse n'a pas l'air en reste. Ils sont amis pour une raison, après tout.


8h40.
Ils quittent les cuisines. D'autres viendront trouver de quoi survivre ici. Trop dangereux. Ils prennent la décision d'aller vers les dortoirs. Ils trouveront une pièce où se barricader pour la nuit. Une partie des élèves sera éliminée, pour sûr. Les faibles partent en premier, paraît-il. Clarence, lui, y croit dur comme fer.


13h45.
La montée a été lente. Ils ont été prudents. Ils ont aussi pris le temps de manger. De prendre des forces. Ils ont pu trouver une chambre. Elle semble intacte et permet d'entendre les arrivées à l'étage. Ils pourront réagir si besoin.


Jour 2, 7h00.
Nuit compliquée. Ils ont dormi chacun leur tour. A part lors de l'annonce, quand la lune était haute. Le réveil est dur, mais, au moins, ils sont en vie. Et prêts à affronter cette nouvelle journée qui promet d'être forte en émotions. Les pièges vont leur compliquer la tâche. Ils vont devoir redoubler de prudence. Un petit-déjeuner sommaire et les voilà de nouveau en pleine discussion sur la marche à suivre.


12h00.
Ils sont encore dans le dortoir quand la voix résonne une nouvelle fois. La salle d'Outreparole. La possibilité de prévenir de ce qu'il se passe. D'avoir des conseils, surtout. Il prie pour ne pas tomber sur un demeuré. Il espère la même chose pour Éloïse.


12h45.
Ils quittent leur repère. Il leur faut bouger, ne pas être des cibles faciles. Ils avancent prudemment dans les couloirs. Pourtant, ils ne croisent personne. Ils ont aperçu quelqu'un, à un moment donné. Mais la silhouette s'était déjà éclipsée une fois arrivés près des escaliers. Impossible de la traquer.


21h00.
Ils sont de retour dans les dortoirs. Ils trouvent une nouvelle chambre. Un autre étage. Ils sont dans l'attente d'une nouvelle annonce. Elle viendra forcément pour conter les morts du jour. Clarence ne la craint pas: la seule personne qui compte est à ses côtés.

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 21:10

Prédéphémère



Domitille

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Roméo réfléchit sérieusement à ma question « On risque de croiser du monde en y allant maintenant... » Bon, ce sera plus tard, donc. Et dès que la voie est libre pour la salle on y fonce à tour de rôle. Je garde l’idée de l’outremarche en cas d’urgence. On se met d’accord pour descendre dans le hall en fin de journée, cela me laissera le temps de me reposer encore un peu.

18h00
Le trajet s’est déroulé sans encombre, mais il y a déjà du monde à l’arrivée, il suffit de tendre l’oreille... après plusieurs minutes à observer les environs de la salle, nous nous y précipitons. Je donne mon bouclier à Roméo sans aucune hésitation et je passe la porte la première. « Je me dépêche. » Passé un moment de confusion et de présentations, la personne que je contacte ne manque pas de ressources, je suis bien tombée. Merci Valda. J’essaye de retenir ses conseils, de répondre à ses questions, mais je n’oublie pas Roméo en train de défendre notre position. Je lui dit où trouver mes parents et j’abrège la conversation à contrecœur, sous ses derniers encouragements. Je suis satisfaite en sortant et j’offre un grand sourire à Roméo. « Ne perdons pas de temps, à ton tour ! » Je tends les mains pour récupérer épée et bouclier et je campe devant la porte, aux aguets. Pourvu qu’il contacte quelqu’un d’utile lui aussi. Je surveille les alentours, à découvert, stressée et rassurée en même temps. J’ai hâte de répéter à Roméo ce que j’ai appris. On est toujours coincés ici, mais au moins on pourra tenir plus longtemps, les gens dehors vont être mis au courant, mes parents seront rassurés... Zut, je me déconcentre alors que l’endroit n’est pas sûr ! Les minutes défilent et mon angoisse augmente. Là, il y a du bruit dans ce couloir, ou est-ce mon imagination ? Je resserre ma poigne sur mes armes. Dès que Roméo sort on ne perd pas de temps : je lui rend l’épée et on file par un escalier. Est-ce que ceux que j'ai entendu vont nous suivre ? Je ne vais pas attendre pour vérifier.

20h20
De retour dans notre salle de l’observatoire, je ferme la porte et je m’effondre contre elle. On a ralenti le pas à mi-chemin, mais la terreur d'être suivie n'a pas cédé une fois. Si on s’en sort Roméo et moi, je me jure de trouver un de ces passages secrets !


Spoiler:
 
Zones nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 21:13

Prédéphémère



Loïse

Cibella




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



09h05
C’est avec prudence que Loïse s’est engagée dans les couloirs de l’Académie piégée. Elle ne souhaite pas terminer ses jours à cause d’un piège, elle a bien l’intention de survivre à cette épreuve et la présence de Flaminius la rassure. Elle aurait préféré qu’il soit en chair et en os et non à l’état de fantôme, masi d’une certaine manière, cela peut être avantageux puisqu’il pourrait être son éclaireur comme il l’a fait précédemment en lui indiquant les personnes présentes aux alentours. Elle parvient aux cuisines et entreprend en premier lieu de trouver un réceptacle pouvant contenir de l’eau. Elle sait qu’il est possible de se passer de nourriture mais l’eau reste vitale. D’ailleurs, avec leur histoire de piège, qui dit que leurs geôliers n’ont pas empoisonné la nourriture des placards ? Dans un conflit, c’est bien la première chose que les adversaires cherchent à détruire pour contraindre leurs ennemis.

Loïse commence à se méfier de tout tandis qu’elle fouille les lieux. Alors que la petite s’interroge devant les fruits et légumes, elle voit des spatules et les récupère car elles pourraient être utiles pour confectionner quelque chose. Toujours méfiante, la petite descend dans les caves où se trouvent les conserves et en prend quelques-unes avec elle. Elle se sent plus rassurée par ce type de produits mais cela n’écarte pas le risque pour autant.
« Et si on restait un peu ici ?. »

Elle cherche conseil auprès de Flaminius, sachant que d’autres risquent de venir également faire le plein de nourriture. Pour autant, elle se dit qu’avec une bonne cachette, elle pourrait observer les survivants, alors elle décide d’y rester jusqu’à ce que retentisse l’annonce de la salle d’outreparole.
« On pourra demander de l’aide, faut aller voir.. »

Pourtant lorsqu’elle pointe le bout du nez hors de sa cachette et qu’elle rejoint les cuisines, elle entend un vacarme qui la retient, alors elle se cache à nouveau pour éviter d’attirer l’attention.

« Suis pas sûre qu’il soit prudent de sortir…. »

13h27
Pourtant, elle finit par décider de se rendre dans les réfectoires, ne voulant pas croiser d’autres élèves, ce qui serait le cas si elle se rend vers la salle d’outreparole. Et puis d'après la voix elle est accessible une fois par jour, alors autant prendre son mal en patience à moins que Flaminius veuille tenter l'expérience. Loïse, avec l’aide de son ami, passe de cachettes en cachettes et la nuit finit par tomber.


Spoiler:
 


nuit:
 


Dernière édition par L'Éphémère le Sam 20 Oct 2018 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 21:52

Prédéphémère



François-Frédéric

Cibella




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations




Jour 2 - 10h00
Comment est-ce arrivé ? Et surtout pourquoi est-il revenu en s’étant vu mort ici-même ? Il avait pourtant marché, circulé et évité de fâcheuses rencontres… pour se retrouver de nouveau dans le beffroi en début d’après-midi, lieu de sa tragique destinée. Quoiqu’en vérité, ce n’était pas tout à fait là qu’il s’était vu périr, ni de cette façon. Il avait changé ce qui devait se passer, il avait bel et bien fait le nécessaire… Pour se retrouver assassiner d’une façon plus grotesque encore. Il s’était retourné et l’avait vu arrivé, il l’avait entendu. Et si sa peur première en entendant les pas s’était apaisée, après tout ce n’était qu’une enfant et ne se cache nullement, elle ne pouvait être bien dangereuse. Il se souvient même avoir esquissé un sourire en la voyant trébucher, avant de… A-t-il crié ? Sans doute, même s’il ne s’en souvient pas, tout est allé beaucoup trop vite. Elle l’a percuté, il est tombé, il est mort. Il n’a pas réalisé tout de suite. C’est en la voyant inquiète, venir puis repartir qu’il a finit par comprendre, les yeux rivés sur les cloches visibles d’ici.
Tellement risible. Tellement ridicule.

Mort. D’une chute dans un escalier. Poussé par une gamine trop myope pour voir ses propres pieds. C’est tellement injuste. Il n’a pas mérité cela ! Il n’a pas mérité de mourir, surtout ainsi, sans honneur et sans gloire ! Tout cela par la faute d’une petite sotte maladroite. Et de ceux qui ont organisé cela. Ses parents sont-ils au courant ? Sans doute que oui, sans doute seront-ils déçus qu’il soit tombé si vite.

Et il arpente les couloirs, ressassant sa colère et son amertume. Mais les heures passent avant qu’il ne se rende compte qu’il ne fait que tourner en rond sans but précis. Il n’a pas vu le temps passer, ni la nuit s’écouler. Il est toujours là, mort, mais bel et bien là ! Et il doit bien y avoir une raison. A-t-il envie d’aider un autre élève ? Certes non. Mais mettre des bâtons dans les roues de certains, les importuner, ça par contre… Il est mort, pourquoi pas eux ? A commencer par cette gamine donc. Peu de chances qu’elle retourne sur les lieux de son crime pour le moment, mais il se retrouve de nouveau dans l’observatoire. Il s’arrête en voyant une élève reculer précipitamment. Il ne se souvient pas vraiment d’elle, mais…

« Salut. »
Il fait un pas vers elle et lève les mains. « Tu n’as aucune crainte à avoir, je ne peux te faire de mal. » Il regarde ses mains et grimace. « Je ne pourrais plus jamais faire quoi que ce soit. » Il inspire avant de la regarder de nouveau. « Si je t’aide à t’en sortir, tu ferais quelque chose pour moi ? »


Spoiler:
 

Zones:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 22:14

Prédéphémère



Pélagie

Bellifère




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



12:20
C’est qu’il se défend bien, le salopiaud! J’étais bien certaine de l’avoir, pourtant, en jaillissant de derrière ma table comme un démon de sa boîte, avec mon plus beau « Yiiii-HAAAH! » pour bien lui coller la frousse de sa vie, mais je dois bien admettre que j’ai raté mon coup. A la place j’ai chopé Proserpine qui était sur le chemin de mon lasso, et son attaque à elle a loupé aussi. Bon heureusement, y’avait Xena avec nous, et boum! Estourbi, l’Outreventois, il bouge plus trop, et même quand je m’approche pour le pousser avec le bout de mon fouet, il a l’air bien crevé. C’est bien un peu triste tout ça, mais c’était lui ou nous, et foi de Pélagie, je préfère lui que moi. Mais bon, ça a fait du bruit tout ça, alors on s’enfuit assez vite. Je prends juste le temps de ramasser la belle arme de Diarmuid. Oui, je sais, dépouiller les cadavres c’est moche, mais… ça lui servira à rien, et nous ben on peut en allonger encore deux ou trois, si Xena continue comme ça. Je lui confie mon butin, et on se dirige vers le grand hall pendant que je désentortille Proserpine de mon lasso.

15:30
Bon. Je comprends pas trop ce qu’il se passe dans cette salle bizarre, on attend bien que y’ait personne pour y aller chacune notre tour, et moi j’ai l’impression de bien faire peur à la fille qui me répond. Elle a l’air étonnée, mais inquiète un peu aussi. Je sais pas si elle connaît quelqu’un à l’Académie, elle me pose beaucoup de questions, mais c’est moi qui ai besoin d’aide hein! Faudrait pas l’oublier! Elle finit par me conseiller de tuer mes ennemis avant qu’ils aient une chance de m’atteindre, et ça me fait une belle jambe, vraiment. Pour l’aide on repassera, hein! Je suis un peu dépitée quand je ressors, et je profite que Proserpine soit dans la salle pour soigner les blessures de Xena avec le kit de survie que j’ai débusqué dans les cuisines. Proserpine finit par ressortir, et nous voilà toutes les trois planquées dans un recoin de la grande salle des trophées.
Une journée de plus en vie, c’est quand même mieux que ces deux autres mâles inutiles qui représentaient Bellifère, et j’espère que maman sera fière de moi. Je vais tous leur montrer!



Spoiler:
 

Zones:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 22:40

Prédéphémère



Proserpine

Ville Haute




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



12h00
Il y avait plusieurs heures que nous nous étions entassées dans l’une des réserves. Je n’étais pas particulièrement choyée, posée aussi vulgairement à même le sol. Il n’y avait réellement que la proximité nouvelle et soudaine de Xena qui brisait ma déréliction. Elle avait souhaité inspecter à nouveau les cuisines et j’avais concédé à sa requête. J’étais non loin de Pélagie, la triste génisse belliférienne, lorsque la voix omnisciente s’éleva en quelques intonations tragiques. Une nouvelle salle était accessible, et avec elle, notre salut : une puissante magie nous permettrait de communiquer avec l’extérieur. Il s’agissait peut-être de ma seule chance d’envoyer un mot à mon cher petit papa. Nous nous sommes prestement mises d’accord pour rejoindre cette pièce.

12h20
Les bruits de pas m’avaient surprise. Je nous croyais seules, mais notre discrétion nous fut profitable. Dissimulée derrière un meuble massif, je guettais Xena et un seul regard me prouva son impavidité. D’un mouvement de tête, elle nous invita à la défense. Je patientais que l’une de mes acolytes daigne se mouvoir pour me lever à mon tour, rondache levée dans l’espoir d’esquiver toutes ripostes. Il y avait eu des cris. Il y avait eu le bruit d’un corps s’affalant lourdement au sol. Quelqu’un gémissait. J’abaissais mon bouclier pour voir le vil bélître, insignifiant pendard, plus mort que mort. À ses côtés, le spectre d’une fille à la laideur bouleversante flottait étrangement.

15h45
Il était hors de question que je frôle la plaie de Xena. Ainsi, je m’efforçais de la distraire, ma main sur son épaule, à lui murmurer que grâce à elle, un ennemi de moins nous surprendrait dans notre sommeil. Lorsque Pélagie sortit enfin en me laissant la place, je ne pus rien deviner sur ses traits. Avait-elle reçu une aide précieuse ? Avait-elle plutôt rencontré une gourgandine à la hauteur de ses origines ? Bientôt, ce fut mon tour. Moi, toute seule, dans cette pièce mystérieuse. J’ai longtemps expliqué à la femme la situation, et ses réponses semblaient confrontées à un étrange obstacle, me parvenant par bribes. Me méfier de tous, amis et ennemis, car tous étaient étrangers. Lasse de l’entendre me dire ce que je savais, désemparée de me savoir réellement seule, désormais, je coupais court à ses mots de poésie : « Je suis Proserpine de Ronceraie. Mon père est l’ambassadeur de Lagrance, à Lorgol. Dites-lui que j’ai essayé.»

Spoiler:
 

Zones:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 23:00

Prédéphémère



Kriemhilde

Valkyrion




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Je ferai mieux de faire demi-tour. Partir. Descendre. Fuir cet endroit, très loin. Sauf que j’étais comme paralysée, et que je reculais bien trop vite, sans le vouloir. Et la panique me faisait halluciner, me faisait entendre des voix et voir des gens qui n’existaient pas. Alors je continuais à reculer. Jusqu’à bousculer quelqu’un, et me sentir encore plus mal. Est-ce que je pouvais vraiment m’en sortir? J’allais l’assommer avec mon bouclier, quand les paroles qu’elle avait prononcées avant que je la bouscule montèrent jusque dans ma tête. Clara. C’était Clara! Ma chère, ma douce amie. Instinctivement, je la prenais dans mes bras, et la serrais un peu trop fort. Mais j’en avais besoin, sinon j’allais définitivement prendre peur et dévaler les marches à toute vitesse. C’était pas une bonne idée, si je voulais rester discrète!

« Clara. Si tu savais comme je suis heureuse que tu sois là. Je te cherchais partout. J’ai cru que… Enfin, j’sais pas, que tu avais disparu, et qu’on nous l’avait pas dit. Oh, si tu savais comme je suis soulagée.. » Je la serrais encore dans mes bras, et si je finissais par la relâcher, je gardais sa main dans la mienne. « On reste ensemble. Et tu restes près de moi, surtout. Oh et tiens, je lui tendais la poêle que j’avais prise dans les cuisines, elle est résistante, tu peux assommer les gens avec. T’as pas un sabre par hasard? » Je lui souriais, en disant ça, avant de montrer le magnifique bouclier que je tenais. Elle pouvait pas ne pas l’avoir vu mais quand même. « En tout cas, je reculerais devant rien pour nous protéger, toi et moi. » J’hésiterais pas à tuer des gens. Elle devait le savoir, c’était important.

Combien de temps s’était passé entre le moment où cet être bizarre m’avait parlé et celui où j’avais bousculé Clara? J’aurai pas su le dire. Mais je fronçais les sourcils, lui jetant un œil. « Si tu me dis qui se trouve à proximité de nous, peut-être. Et ce que je peux faire pour toi.. »


On a passé combien de temps là? Je sais pas trop. Mais j’ai confiance en Clara, alors on va aller à la salle pour parler à nos proches, et on ira se cacher dans les caves. Avec un peu de chance, y’aura des tonneaux pour. Je regarde le mort. « Tu viens avec nous? Tu feras le guet, cette nuit? »


Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par L'Éphémère le Sam 20 Oct 2018 - 23:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Sam 20 Oct 2018 - 23:02

Prédéphémère



Éloïse

Cibella




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



Jour 1, 8h - Cuisine
Enfin !
Il est là.
Tu le retrouves. Clarence.
Maintenant, vous êtes deux dans cette bataille pour votre survie. Tu n'as aucun mal à expliquer à Clarence comment tu tueras tes camarades si tu les rencontres. Tu mets l'accent sur Pélagie que tu veux particulièrement voir souffrir. Tu lui racontes dans les moindres détails le meurtre de Flaminius et comment il t'a traitée de folle. Toi ? Folle ? Mais non. Tu lui expliques qu'il est là et te tourmentes, qu'il n'arrête pas de te crier que tu es folles. Puis, d'un coup, il s'éloigne et part sans que tu ne comprennes vraiment pourquoi.

Jour 1, 13h30 - En route pour les dortoirs
En direction des dortoirs, vous avez bien pris soin d'éviter vos camarades. Dans la mesure du possible : laisser les autres s'entretuer, se fatiguer, user de leur énergie. Dans le but de garder ses forces pour être prêts à faire face lors d'une éventuelle attaque. Ce n'est pas dans tes habitudes d'être prudente, mais là tu suis Clarence et tu l'écoutes.

Jour 2, 12h - Dortoir
Tu as mal dormi, ce n'est pas la peur qui t'a rongée, mais tout de même tu n'étais pas tranquille. Pourtant nulle n'avait pénétré dans votre refuge, mais tu avais un mauvais pressentiment pour la suite. Après l'annonce, tu partages avec Clarence tes inquiètudes à propos de cette salle... Tout le monde voudra y aller et il faudra très certainement se battre. Tu étais prête, mais quand même un peu soucieuse de vous savoir en danger ou de voir Clarence mourir sous tes yeux.

Jour 2, 14h30 / dans l'après-midi - Grand Hall
Vous décidez de vous aventurer dans le grand hall, pour prendre la température. Vous avez pas mal parlé, prit  le temps de manger un petit bout, vous étiez prêts et pourtant de loin, vous voyez quelques personnes. Vous préférez rester loin et ne pas prendre de risques pour l'instant. Est-ce que tu veux réellement prévenir quelqu'un tu n'en es pas totalement certaine ? « C'est un piège, restons sur nos gardes !. » Cette salle, tu ne l'aimes pas. Tu peines à croire que les gens qui vous ont enfermé dans l'Académie pour que vous entretuiez, vous laisse l'occasion de prévenir vos proches...?

Jour 2, 21h - Dortoirs

Ton ego ne cesse de te dire que tu aurais dû foncer, attaquer pendant que tu le pouvais, les âmes qui allaient chercher refuge dans la salle enchantée.
« Tu crois qu'on aurait dû entrer dans cette salle ? Tu crois que les autres ont eu des informations importantes ? Des informations que nous n'avons pas ? On aurait peut-être dû...?. »  Tu doutes de ne pas avoir fait le bon choix, ni de ne pas être passée assez à l'offensive. Ton désir de tuer se fait ressentir, cela te brûle les doigts.L'heure est proche...


Spoiler:
 
Zone Nuit:
 


EDIT DU DESTIN


ZONES NUIT JOUR 2/JOUR 3
♦️ Réfectoires & cuisine RESTE 2 PLACES : Clarabelle, Loïse, Kriemhilde, François-Frédéric
♦️ Chambres & dortoirs COMPLET : Amhlaoibh, Eloïse, Clarence, Léonarde, Ingmar
♦️ Observatoire & beffroi COMPLET : Zelda-Nausicaa, Diarmuid, Saïd, Benjamin, Domitille, Roméo
♦️ Serres & jardins RESTE 3 PLACES : Chemsa, Jasmine, Fulbert
♦️ Grand Hall & salle des trophées COMPLET : Victor, Eglantine, Xena, Pélagie, Proserpine

Manquent : Tom, Saoirse, Marcus, Judicaël, Flaminius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ • Admin
avatar

Messages : 950
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
PNJ • Admin
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 21 Oct 2018 - 13:55




Livre III, Chapitre 6 ♦️ Intrigue

Puisse le sort vous être favorable

Du 29 octobre au 2 novembre 1003




Intrigue animée par Aura·




Jour 3 (matin, journée et soirée)


Un seul coup de canon, au crépuscule, vient saluer le trépas de Diarmuid. Les survivants se sont répartis dans l'Académie, et des alliances de passage se sont formées. Ainsi, Kriemhilde et Clarabelle ont noué alliance, de même que Clarence et Eloïse, tout comme Léonarde et Ingmar. Benjamin et Saïd se sont associés, tout comme le trio Xena-Pélagie-Proserpine. Il semblerait que Domitille et Roméo aient fait de même... Ils sont encore dix-neuf en vie, à minuit, lorsque soudain le canon tonne à nouveau.

Que s'est-il passé ?

Un piège s'est déclenché aux douze coups, et une brume acide a visiblement envahi les dortoirs, en catimini ; et les malheureux qui avaient décidé d'y passer la nuit ont rencontré un sort funeste, rongés vivants par la substance corrosive. Leur agonie a duré de longues minutes, et le glas funèbre apporte les noms de Amhlaoibh, Eloïse, Clarence, Léonarde et Ingmar. Leurs fantômes en seront sûrement courroucés ; peut-être est-il temps de nouer de nouvelles alliances avec les quatorze rescapés ?

Une fois la canonnade terminée, la voix retentit à nouveau dans le calme de la nuit. « Des armes, du matériel médical et des vivres ont été placés dans la zone ravagée. Les premiers arrivés seront les premiers servis, mais d'autres pièges peuvent encore être activés, à vous de peser vos chances... Puisse le sort vous être favorable... »

À l'extérieur de l'Académie, l'alerte a été donnée, mais personne ne semble capable de forcer le périmètre de défense. Les secours se massent à l'extérieur, avec les familles, les professeurs, des mages et des Voltigeurs, mais peine perdue. Il faudra certainement attendre que l'enceinte s'ouvre d'elle-même...




Tour 4

Consignes




IRL : du dimanche 21 octobre au samedi 27 octobre (selon votre fuseau horaire : s'il est encore samedi chez vous au moment où vous postez, c'est bon. Attention, amis québecois, vous allez vous faire griller si vous attendez trop. :geu:).
IRP : le 31 octobre 1003, de 00h01 à 23h59.
Passage du Destin : dimanche 28 octobre.

• Ce topic concerne les personnages inscrits à l’intrigue au préalable. Si ce n’est pas votre cas, vous ne pourrez pas intégrer le dispositif, mais ce n'est que partie remise ! :cute:

VOUS NE POUVEZ POSTER DANS CE SUJET QU'AVEC LE COMPTE COMMUN : L'ÉPHÉMÈRE. Ses identifiants vous ont été envoyés par MP, gardez-les bien dans vos messages sauvegardés ! Utilisez systématiquement le formulaire pré-codé reçu par MP, qui se trouve également sous balises codes sous le PV de votre prédéphémère, et respectez les règles de mise en forme.

• Le tour couvre la troisième journée des épreuves de survie. Le Destin a tiré au dé le secteur du piège déclenché. Vous pouvez commencer à vous entre-tuer gaiement, on approche petit à petit du dénouement ! Il devra rester au maximum 10 personnes en vie à la fin du tour ; si vous êtes plus nombreux, le Destin tirera au dé les têtes à tomber. :devil: Vous êtes actuellement 14 en vie : Roméo et Jasmine (Lagrance), Loïse (Cibella), Clarabelle (Ansemer), Kriemhilde (Valkyrion), Pélagie (Bellifère), Judicaël (Sombreciel), Saïd et Chemsa (Erebor), Fulbert et Domitille et Proserpine (Ville Haute), Benjamin et Xena (Ville Basse).

RÈGLES D'AFFRONTEMENT :
Pour cela, l'agresseur et la victime devront tirer le dé 100 « Dé du Destin », et celui qui tire le plus haut score l'emporte :
- Si c'est l'agresseur, sa victime meurt. Si l'écart avec le lancer de la victime est de 20 ou moins, sa victime meurt et l'agresseur se blesse.
- Si c'est la victime, elle s'enfuit. Si l'écart avec le lancer de l'agresseur est de 20 ou moins, la victime s'enfuit blessée.

Si vous attaquez deux personnes se déplaçant ensemble, lancez deux dés. Si trois personnes, trois dés, etc. Chaque victime lancera un dé de défense.
Si vous attaquez à plusieurs, de même, chaque agresseur lance le dé. La victime en lance autant.

Vous ne pouvez effectuer une agression qu'une seule fois par tour, mais vous pouvez vous défendre plusieurs fois. Si vous êtes blessé, vous devrez vous soigner (magie de guérison ou fournitures médicales trouvées sur lancer de dé si vous tombez sur un composant utile) avant de pouvoir attaquer.

• Une fois mort, et à chaque tour de jeu, chaque personnage assassiné devenu fantôme pourra aider un vivant (renseignement, encouragement, espionnage, guidage, etc), et saboter un vivant (désinformation, harcèlement, dénonciation de la cachette, empêchement de dodo, etc). Vous pourrez effectuer chacune de ces deux actions une fois par tour, en sélectionnant le vivant de votre choix à chaque fois. :geu: Précisez-le clairement dans votre spoiler (ce que vous faites, et à qui).
Les fantômes se déplacent comme les humains.

Note : Les cadavres étant toujours sur place, ça commence à sentir un peu fort ici ou là en fonction des couloirs que vous traversez. :stare:

• Pour trouver une arme, lancez dans le QG le dé « Dé du Destin ». C’est un dé 100, en voici les résultats :
- Entre 0 et 33 : raté, vous ne trouvez rien.
- Entre 34 et 66 : vous trouvez un composant utile pour bricoler quelque chose plus tard.
- Entre 67 et 90 : vous trouvez une petite arme de votre choix parmi dague, épée courte, hachette, petit bouclier.
- Entre 91 et 100 : vous trouvez une belle arme de votre choix parmi arc, arbalète, épée longue, claymore, masse d'armes, grand bouclier.
→ Si la belle arme de la zone a déjà été trouvée, vous n'obtiendrez qu'une petite arme (les belles armes de l'observatoire et des chambres ont déjà été trouvées, il reste celles des serres et du réfectoire).
→ Si vous tuez quelqu'un, vous récupérez son inventaire ! Benjamin a un arc, Kriemhilde a un gros bouclier, et Xena a récupéré a la masse d'armes de Diarmuid.
→ Vous ne pouvez fouiller chaque zone qu'une seule fois par tour. Si vous vous déplacez et postez plusieurs messages dans un tour, vous pouvez fouiller chaque zone (un lancer de dé par message).

• HORODATEZ VOS MESSAGES ET VOS SPOILERS (le plan sera mis à jour après chaque post, vous saurez où sont tous les autresMAIS VOS PERSONNAGES, EUX, L'IGNORENT. Pas d'extralucide omniscient dans mon intrigue ! Bien sûr, l'outrevision fonctionne, elle.)

• Plus besoin de noter vos zones de dodo pour la prochaine nuit, c'était juste pour le piège de ce post. :eheh:
Par contre, notez de la même façon dans un spoiler séparé les heures de passage en salle d'outreparole. Bloquez des créneaux de 10 à 15 minutes seulement, plus long c'est risquer de vous faire massacrer sur place par le suivant...
Postez ceci tant que personne n'y est passé :

Code:
[b]SALLE D'OUTREPAROLE[/b]
Personne pour le moment

• Tâchez de découvrir qui est qui ! Les personnages démasqués seront annoncés à chaque tour.

• Vous pouvez poster plusieurs fois dans un tour, mais veillez toujours à laisser deux personnes répondre entre vos interventions.

• Coucou, la limite de mots est toujours là ! 500 mots maximum par message (vous êtes 28 ! VINGT-HUIT ! :god:), pas un de plus, sinon je mords !  :laa: Vous êtes très, vraiment très nombreux dans cette intrigue, c'est important de mentionner vos actions de manière concise, particulièrement celles qui peuvent influencer les posts suivants !

• Pensez à indiquer votre nombre de mots en utilisant impérativement ce site et le résumé de vos actions sous balises spoiler, ainsi que l'horodatage.

Puisse le sort vous être favorable ! :geu:


_________________
♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 446
J'ai : /
PNJ
Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   Dim 21 Oct 2018 - 21:06

Prédéphémère



Xena

Ville Basse




3.6 Puisse le sort vous être favorable

Informations



BOUM.
J'me réveille en sursaut, le front en sueur. J'regarde partout autour de moi, paniquée. J'vois des trucs qui brillent sur des étagères, j'vois les copines à côté, allongées aussi.
BOUM.
J'me redresse, je serre les dents. Pélagie m'a bien rabiboché la jambe, mais j'ai encore un peu mal. J'suis un peu perdue.

« Qu's'qui s'passe ? » J'ai la voix pâteuse, j'pas beaucoup dormi. J'reconnais les coups d'canons qui annoncent les macchabées, mais j'comprends pas, j'croyais qu'ils tonnaient qu'une fois par jour et ils ont déjà annoncé la mort d'l'autre empiaffé. Il s'passe que'que chose, pour sûr !
J'me redresse, la main sur la masse piquée à l'Outreventois. À la lueur d'la lune, j'peux voir des taches rougeâtres sur le manche, sur mes manches aussi. J'me revois lui planter la flèche dans l'cou, mais j'étais trop près, il m'a prise pas surprise ce fils de courtisane. J'ai morflé, mais lui aussi. J'me demande où est son fantôme maintenant.
À côté d'moi, y a Proserpine. J'me rappelais pas qu'elle s'était endormie aussi près d'moi. Ma main vient s'poser sur son épaule, pour la rassurer. Elle a l'habitude d'son petit confort la Proserpine.

Pi v'là la voix qui recommence. Cinq autres y sont passés dans les dortoirs et y a d'quoi s'faire un bel équipement sur place. J'jette un oeil à moitié endormi à mes alliées. « V'croyez qu'on devrait y aller ? » Pas qu'on ait tant besoin qu'ça d'nouvelles armes, mais ça m'ferait mal d'apprendre qu'un crétin a mis la main dessus et risque de m'faire clamser à tout moment avec. Pi j'repense à c'que cette voix m'a dit, dans la salle d'outreparole. Que j'devais pas baisser les bras, que j'devais être forte, que j'devais m'battre jusqu'au bout et pas laisser passer ma chance.
Que j'avais bien fait d'le tuer.
Qu'entre ma survie et celle des autres, fallait pas qu'j'hésite.
Elle m'a rassurée un peu, cette voix. Elle était ferme, pas du tout hésitante. J'crois bien que j'ai envie d'aller lui demander son avis, elle aura p't-être une idée.

D'un coup, j'me lève. « Restez là, j'vais dans la salle à parlote, là. Ca s'trouve, les gens d'dehors ils auront une idée. » C'est juste à côté, ce serait bête d'pas en profiter. J'prends la masse avec moi, j'vérifie bien derrière chaque étagère qu'personne veut m'tendre un piège et j'file en catimini à travers le hall, jusque dans la salle. Pi j'prie Vigdis pour qu'on m'entende.



résumé:
 

horaires salle outreparole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 3.6 ▬ Puisse le sort vous être favorable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» ARTICLE XII ✤ puisse le sort vous être favorable.
» Si vous étiez un sort vous seriez...?
» Je vous abandonne à votre triste sort
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: L'Académie de Magie et du Savoir :: Intrigue 3.6-
Sauter vers: