AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 A la recherche d'une raison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Mages
Les Mages
Adonis le Lys

Messages : 234
J'ai : 15
Je suis : Etudiant en 4ème année à l'Académie - Mage de l'Automne - Illusion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Envers sa famille, ses amis et l'Académie
Mes autres visages: Anaïs Belécu
Message Sujet: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison EmptyJeu 6 Déc - 21:04


Livre III, Chapitre 6 • Puisse le sort vous être favorable
Adonis le Lys & Matvei de Hvergelmir

A la recherche d'une raison

noir c'est noir il n'y a plus d"espoir



• Date : 11 novembre 1003
• Météo (optionnel) : il fait beau mais froid
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Adonis est décidé à rentrer dans l'Académie. Soucieux de ne pas se faire avoir il a décidé de contourner le bâtiment pour y pénétrer par un passage secret. Toutefois son entreprise se solde par un échec quand il se fait surprendre par un Professeur qu'il n'a jamais eu l'occasion de remercier pour ses mots lors de la mort d'Ortie.
• Recensement :
Code:
• [b]11 novembre 1003[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4324-a-la-recherche-d-une-raison#160632]A la recheche d'une raison[/url] - [i]Adonis le Lys & Matvei de Hvergelmir[/i]
Adonis est décidé à rentrer dans l'Académie. Soucieux de ne pas se faire avoir il a décidé de contourner le bâtiment pour y pénétrer par un passage secret. Toutefois son entreprise se solde par un échec quand il se fait surprendre par un Professeur qu'il n'a jamais eu l'occasion de remercier pour ses mots lors de la mort d'Ortie.


_________________











Adonis s'exprime en : #0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
Les Mages
Adonis le Lys

Messages : 234
J'ai : 15
Je suis : Etudiant en 4ème année à l'Académie - Mage de l'Automne - Illusion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Envers sa famille, ses amis et l'Académie
Mes autres visages: Anaïs Belécu
Message Sujet: Re: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison EmptyJeu 6 Déc - 21:05

Adonis est dépité. Comme tous les autres ces nouvelles il aurait espéré ne pas les entendre. Mais c’est un fait ils sont morts, tous, sans distinction et les dieux sont maintenant aux abonnés absents. Il est perdu un court instant avant de se ressaisir. Ses prières n’aboutissent pas aussi il doit agir. Il n’est pas de ce genre de personne à rester là sans chercher tous les moyens possibles pour comprendre.

Alors qu’il passe le portail qui fait face à l’Académie il sourit. Oui, Adonis a décidé de se rapprocher de cette bâtisse et ce malgré l’interdiction de Braham. L’homme ne le retiendra pas une minute de plus éloigné de ce lieu de savoir. Mais son but ne s’arrête pas là, car il veut y rentrer pour chercher quelque chose, une raison à tout ce trouble. Les autres n’iront pas là où il a envie de se glisser, ils n’iront pas dans les passages secrets ou encore les niches vraisemblablement connues que de lui et Tim ou encore feu Ortie.

Ces endroits il les connaît comme sa poche n’en déplaise aux secours ils seront trop obnubilés par des évidences. Toutefois Adonis a appris à faire avec la facilité. Celle-ci est une solution fort louable mais c’est dans la difficulté que les problèmes se résolvent. Aller là où est le danger pour secourir ceux qui peuvent encore l’être.


Le jeune mage regarde alentours de l’Académie. Ils sont nombreux à parler à gauche à droite, à réfléchir. Des mages, des guerriers certains professeurs mêmes. Un peu plus loin il voit également d’autres étudiants. Il se fiche bien le jeune lagran de la porte principale il sait qu’en contournant en s’éloignant même il trouvera une porte dérobée. Tim et lui connaissent ce bâtiment. Il sait qu’il ne pourra rentrer par l’entrée qui permet au secours de pénétrer à l’intérieur. Il n’est qu’un étudiant après tout.

Il commence à s’éloigner sans un bruit pour se rapprocher d’une issue connue de bien peu d’entre eux. Un de ses camarades le hèle et il s’en rapproche contrarié par cette interruption. Un court échange de courtoisie et Adonis s’en retourne à un mur un peu plus éloigné derrière un fourré. Il doit encore s’écarter de quelques mètres lorsqu’ il a cette sensation d’être observé voire même suivi. Il ne doit pas être pris sur le fait aussi il continue sifflotant et se rapproche d’un banc à peine plus loin ce même où il se trouvait quand il a rencontré cet homme le soir de la mort d’Ortie.

Il s’installe pour observer celui qui se rapproche et reste sans voix quand il reconnaît cet homme, un enseignant, cet homme qu’il n’a pas encore eu l’occasion de remercier Matvei de Hverglemir. Il bredouille non sans mal à son attention

« M’sieur bonjour une p’tite balade matinale n’a jamais fait de mal à personne » il camoufle son désir premier face à son trouble d’avoir été pris sur le fait. Il détourne le regard car oui cet homme ne peut pas ne pas l’avoir vu sinon il n’aurait pas quitté ses congénères un peu plus loin…

_________________











Adonis s'exprime en : #0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Savants
Les Savants
Matvei de Hvergelmir

Messages : 334
J'ai : 39 ans
Je suis : professeur d'architecture, sénéchal de la couronne kyréenne

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Hjalden d'Evalkyr, à l'empire d'Ibélène et aux Épines de la Rose Écarlate
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Hermine
Message Sujet: Re: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison EmptyJeu 20 Déc - 18:07

Moins d’un an, depuis le dernier massacre à l’Académie. Depuis la dernière fois qu’il a marché ces jardins avec la peur d’y découvrir de nouveaux cadavres, de nouvelles marques de bataille, le sang maculant la neige légère qui annonce l’hiver lorgois.
On ne s’y habitue pas.

Peu de dégâts ont été faits à l’Académie, cette fois ; peu de dégâts physiques, en tous cas. Ceux humains sont graves, en revanche, et Matvei sait que personne ne pourra rien faire pour ces élèves décédés. Il est toutefois fort aise de ne pas avoir à se pencher, cette fois, sur la reconstruction d’ailes complètes de l’école. Il préfère quand même en être bien sûr et c’est pourquoi, en compagnie d’autres professeurs, il inspecte les lieux où certains corps ont été retrouvés. Des savants et des mages qui, comme lui, veulent comprendre et veulent empêcher qu’une telle chose se reproduise. Autant en profiter alors que les lieux sont uniquement ouverts au personnel et aux secours, et qu’ils n’ont pas les étudiants dans les pattes.

Plusieurs rôdent aux alentours de l’Académie, d’ailleurs, tentant de grappiller des informations, de se faufiler à l’intérieur et constater eux-mêmes les dégâts, ou il ne sait quoi. Ils font du mieux pour les garder loin, mais leur vigilance n’est parfois pas la meilleure. « Je crois qu’un élève est parti par là-bas, lui signale un collègue, et de sa hauteur, Matvei peut en effet voir une tête châtaine s’éloigner sournoisement. Je m’en occupe. » Il ne cherche même pas à être discret, alors qu’il suit le même chemin que le jeune homme, tentant de deviner ce qu'il désire faire... et ça lui semble presque trop évident. Un certain amusement prend le Kyréen, lorsque l'élève commence à siffloter et à dévier de sa route, jusqu'à rejoindre un banc.

Il reconnaît le jeune mage, pour l’avoir vu dans des circonstances bien désagréables ; Adonis le Lys. Ce dernier le reconnaît tout autant et bredouille, maladroitement : « M’sieur bonjour une p’tite balade matinale n’a jamais fait de mal à personne. »

C’est à croire que lui et Timothée Alcali prennent un certain plaisir à l’humour de répétition.

« Bonjour, monsieur Le Lys. Il ne fait pas mine de le rejoindre sur le banc où l’adolescent s’est assis avec une nonchalance feinte, lui donnant une allure particulièrement inconfortable. Je constate que votre balade matinale se déroule fort convenablement aux abords d’une porte dérobée, sur le terrain de l’Académie, alors que vous n’avez pas l’autorisation d’y être. » Un demi-sourire, bien, de connivence. Travailler à la réfection de l’ancestrale école a donné au savant une connaissance étendue des passages secrets permettant d’entrer et de sortir de celle-ci, et Matvei se doute bien que les compères Alcali et Le Lys en savent au moins autant que lui. « Que cherchez-vous ? » Il n'a pas le temps, ni la patience, d'entendre les lagraneries de l'étudiant : il ne dort définitivement pas assez pour être dans les meilleures dispositions.

_________________
Dialogues en seagreen

A la recherche d'une raison 794932WikiFredia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
Les Mages
Adonis le Lys

Messages : 234
J'ai : 15
Je suis : Etudiant en 4ème année à l'Académie - Mage de l'Automne - Illusion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Envers sa famille, ses amis et l'Académie
Mes autres visages: Anaïs Belécu
Message Sujet: Re: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison EmptyDim 23 Déc - 13:21

Il s’est fait surprendre, c’était un fait attendu mais Adonis espérait pouvoir accéder à cette porte dérobée avant que les regards des adultes ne le surprennent. Ce qu’il y a de bien dans l’interruption de son projet c’est qu’il le connaît cet enseignant le jeune mage et son attitude, là, à rester debout face à lui est bien entendu destinée à le mettre mal à l’aise. Toutefois, il en faut bien plus à Adonis. Il ne se laisse pas affaiblir et approuve de la tête les paroles de Matvei. Oui il n’est pas dans son droit de se trouver là mais si l’homme avait souhaité le punir de quelque manière que ce soit ce ne serait pas lui qui serait venu le déloger mais un garde. Puis ce regard qu’il lui adresse est celui d’un homme fatigué, tourmenté peut-être aussi ? C’est la raison pour laquelle Adonis sourit, une attitude non pas moqueuse mais plutôt naturelle.

Il se remet debout après quelques minutes levant les mains devant lui en signe de culpabilité. Rien ne sert de mentir face à l’homme de savoir autant la jouer franc jeu. C’est en agissant de la sorte qu’Adonis se sort des situations les plus périlleuses.

« Oui M’sieur j’sais bien j’ai rien à faire ici ». Un instant il va même pour partir, fuir. Mais il n’est pas venu jusqu’ici pour retourner dans sa zone de confort sans obtenir de réponse. L’enseignant sait forcément plus de chose que lui et si Adonis ne peut pénétrer dans l’Académie voire même fouiller les environs il peut éventuellement lui en dire en peu plus.

« J’veux simplement aider ; vous m’connaissez m’sieur j’suis pas du genre à rester chez moi à attendre que l’Académie ne rouvre ; j’peux pas vivre sans essayer de venger mes amis qui sont morts vous comprenez ? J’ai pas de nouvelles, parait-il que certains ont contacté des personnes dehors mais j’en sais pas plus ; j’sais même pas qui y’était…» son regard dévie comme embué de larmes ; il rajoute « Vous n’pouvez pas m’en empêcher après ce qu’il s’est passé l’année dernière non ? » il joue franc jeu et ne ment pas. L’homme n’est pas dénué de pitié ni de compassion preuve en est des mots qu’il a eus à son égard et sa famille.

« J’vous ai jamais remercié de vos mots le jour où ; permettez que j’vous apporte mon aide aujourd’hui en remerciements de votre compassion il y a une année ; laissez moi juste essayer de comprendre ce qu’il s’est passé encore une fois ici même si j’suis pas sûr que l’on trouvera d’raison ; laissez moi vous aider vous et les autres
».

Il met dans cette supplication toute son envie et sa détermination. Il n’est qu’un petit garçon, un pauvre étudiant qui balbutie sa magie mais son expérience dans cette Académie, sa connaissance des lieux et surtout sa volonté farouche de comprendre peut potentiellement aider. Doucement ses mains se baissent et il baisse la tête. Il ne peut pas rester dans cette situation de provocation. Agir de la sorte, imposer sa présence n’a jamais été bon, il l’a appris à ses dépends. Aussi il attend que l’homme concède juste un peu de terrain supplémentaire ou qu’il lui divulgue des informations espérées aussi mineures soient-elles.

_________________











Adonis s'exprime en : #0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Savants
Les Savants
Matvei de Hvergelmir

Messages : 334
J'ai : 39 ans
Je suis : professeur d'architecture, sénéchal de la couronne kyréenne

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Hjalden d'Evalkyr, à l'empire d'Ibélène et aux Épines de la Rose Écarlate
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Hermine
Message Sujet: Re: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison EmptySam 29 Déc - 5:58

Au moins l’adolescent ne nie pas qu’il n’a rien à faire sur le terrain de l’Académie, tout comme il ne nie pas ses intentions. Le Kyréen apprécie la franchise (trait bien distinct de son peuple) et espère sincèrement que toute cette discussion sera aussi facile et honnête. Il suffit toutefois de ne pas être dupe : a-t-on déjà vu un Lagran se contenter d’une réprimande, sans tenter de tirer le meilleur d’une situation ?

Le mage n’attend pas bien longtemps, avant de confirmer sa méfiance : « J’veux simplement aider ; vous m’connaissez m’sieur j’suis pas du genre à rester chez moi à attendre que l’Académie ne rouvre ; j’peux pas vivre sans essayer de venger mes amis qui sont morts vous comprenez ? J’ai pas de nouvelles, parait-il que certains ont contacté des personnes dehors mais j’en sais pas plus ; j’sais même pas qui y’était… Vous n’pouvez pas m’en empêcher après ce qu’il s’est passé l’année dernière non ? » Tant d’arrogance ne devrait pas surprendre Matvei, pas d’un enfant des Jardins, mais face à un professeur, tout de même ! Toute connivence a-t-il pu avoir avec le jeune homme précédemment, celle-ci est rapidement évaporée, et il ne reste sur son visage que la sévérité, dans ses yeux gris le froid des glaciers. « Je peux vous empêcher de pratiquement n’importe quoi, monsieur le Lys, alors n’allez pas présumer de ma compassion », assène-t-il sèchement. Enfant d’Aura ou d’Alder, il reste un étudiant ; soeur morte ou non, également.

Il pense à Ljöta, vouée à la Confrérie Noire, pour venger la mort d’une soeur tant aimée, il y a tant d’années. Est-ce le chemin qu’Adonis prendra, s’il lui refuse d’avoir les réponses qu’il recherche, la revanche qu’il désire ? Est-ce qu’il lavera la mort absurde d’Ortie dans le sang et les ombres, ou celle de ses amis ? Il ne peut tuer la Chasse Sauvage, ni tout à fait ses mâtins hurlants, et pour ce qu’ils savent de cet étrange massacre… Il n’empêche que l’idée de cet adolescent épousant les idéaux de la Confrérie Noire font naître un frisson sur sa nuque « J’vous ai jamais remercié de vos mots le jour où ; permettez que j’vous apporte mon aide aujourd’hui en remerciements de votre compassion il y a une année ; laissez moi juste essayer de comprendre ce qu’il s’est passé encore une fois ici même si j’suis pas sûr que l’on trouvera d’raison ; laissez moi vous aider vous et les autres. Vous me feriez le meilleur des remerciements en restant en vie et en sécurité, Adonis », répond-il avec sérieux, mais nettement moins de froideur que précédemment. « Vous ne savez pas qui était à l’intérieur, donc vous en savez pas si certains étaient vos amis. Tout comme il vous serait inutile de tenter de venger ceux-ci, alors que nous ne savons rien. Tout comme il ne croit pas du tout à la vengeance. Matvei est un être de lumière, après tout. Il croit à la logique, à la raison et au pardon. Les réponses que vous exigez, le corps professoral les recherche sans relâche, et pour l’instant, nous ne trouvons rien. Aucun responsable, aucun motif, personne pour réclamer ces actes terribles. Où chercheriez-vous des réponses, si vous aviez le droit d’entrer ? » Autant lui permettre de parler et de donner ses idées. Il n’entrera pas, mais où est le mal, dans recueillir quelques hypothèses désespérées d’un enfant blessé ?

_________________
Dialogues en seagreen

A la recherche d'une raison 794932WikiFredia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
Les Mages
Adonis le Lys

Messages : 234
J'ai : 15
Je suis : Etudiant en 4ème année à l'Académie - Mage de l'Automne - Illusion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Envers sa famille, ses amis et l'Académie
Mes autres visages: Anaïs Belécu
Message Sujet: Re: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison EmptyDim 30 Déc - 12:09

Il n’a pas le droit d’être ici et il le sait mais il ne fait pas partie de ces étudiants qui courbent l’échine et s’en vont punis. Toutefois il n’est pas non plus provocateur à insister non il souhaite juste comprendre même si ce fait semble juste impossible y compris pour l’adulte et éventuellement aider aussi compliqué cela s’annonce. Il ne regarde pas l’homme directement, conscient que cette attitude serait propice à lui apporter d’autres problèmes. Par ailleurs, les nouvelles paroles de l’enseignant le glacent un peu plus. Il n’est pas à sa place et l’homme est déterminé à le faire déguerpir.

Adonis secoue la tête, ses épaules se courbent sous le poids de l’inutilité. Il se lève soupirant feignant même de commencer à s’éloigner puisque tel est le souhait de cet homme qu’il souhaitait pourtant juste remercier. S’est-il donc trompé sur sa gentillesse ? S’est-il laissé berné par la situation d’il y a une année ? C’est pourtant lui le lagran  à savoir manier les mots pour mettre ses interlocuteurs dans sa poche.

« Vous avez raison j’ai pas ma place ici » un constat grave mais réel qui le plombe ; il embrasse sa destinée dans les cieux sur un dragon mais son cœur pourtant bien pur s’obscurcit peu à peu sous la colère de l’échec. Cette envie de vengeance et de justice empêchée lui donne une toute nouvelle volonté celle d’échapper à ses pairs dans des années ultérieures.

C’est pourquoi malgré tout il le remercie ; un brin reconnaissant mais un brin rancunier de l’obstacle que Matvei est pour lui désormais. Une gêne de plus qu’il saura se souvenir n’en déplaise à l’homme. Il est bien trop petit et bien trop jeune pour aller directement à l’affrontement mais viendra le temps il en est certain en son for intérieur.

Alors qu’il va pour faire demi-tour la mention de son prénom et la voix adoucie de l’homme le font hausser un sourcil il ose le regarder fronçant les sourcils et rétorque d’une voix un peu cassée, tremblotante « à quoi bon vivre quand tout le monde vous repousse ? » un constat tel qu’il ose faire face à l’homme dans sa grandeur. Il a raison l’adulte de tenter de le raisonner et Adonis détourne les yeux sous le poids de la vérité. Que peut-il faire lui ? « Vous ne comprenez pas c’est non pas que je veux les venger mais je veux me sentir utile ; oui, certes, je vous serais utile en retournant chez moi et attendre que le temps passe, que vous trouviez des réponses que personne ne trouvera visiblement. Et moi vous attendez que je retourne à l’intérieur de l’Académie dans quelques semaines ou mois quand tout sera remis en ordre comme si de rien n’était ? » il s’éloigne un peu se rapprochant d’un petit muret dans lequel il shoote pestant contre la douleur qu’il perçoit dans ses orteils.

Non il ne peut pas rester là et revenir ici comme si de rien n’était « J’suis pas con m’sieur ; si en deux ans, deux fois cette académie a été sous le joug du Destin ce n’est pas pour rien ; pourquoi s’en prendre à nous ? Un lieu de savoir, d’apprentissage ou des gamins vivent ? où nous nous vivons ? » il n’a pas la solution à la question encore moins à celle que l’homme vient de lui poser ; où chercher, ah elle est bien bonne la blague et il rigole « J’sais pas comme vous ; peut-être dans les serres au moins là y’aura des traces y’a de la terre ou encore les dortoirs ; regardez dans les affaires des étudiants ; le danger est peut-être là où on s’y attend le moins en cherchant dans leurs affaires ? Qui vous dit que le danger ne se trouve pas parmi nous ? Ou bien demander à Dame Libelle ; dans ses bouquins elle doit bien pouvoir trouver quelque chose ? »

Il est oppressé Adonis et fait les 100 pas comme désireux d’aider « Mais ne rejetez pas ceux qui cherchent en vain à vous aider ; oui je vais m’en aller et vous laisser seuls à fouiller, soulever des pierres, chercher des morts et leur offrir une sépulture dignes de ce nom mais n’oubliez pas nous, les survivants qui devront à nouveau pénétrer ici dans quelques temps ; nous aussi nous désirons vous aider ne nous rejetez pas ! » une prière plus qu’un ordre alors qu’il tourne toujours le dos s’agenouillant vers le muret sous le poids d’une tristesse bien plus forte qu’il ne l’aurait cru.

_________________











Adonis s'exprime en : #0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Savants
Les Savants
Matvei de Hvergelmir

Messages : 334
J'ai : 39 ans
Je suis : professeur d'architecture, sénéchal de la couronne kyréenne

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Hjalden d'Evalkyr, à l'empire d'Ibélène et aux Épines de la Rose Écarlate
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Hermine
Message Sujet: Re: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison EmptyMar 15 Jan - 22:28

« Vous avez raison j’ai pas ma place ici. » Bref espoir que l’étudiant se rende à l’évidence et à la raison, et qu’il retourne à son logis à Lorgol, en attendant de pouvoir reprendre possession de sa chambre à l’Académie. C’est bien pour cela, qu’il se montre plus conciliant… et bien mal lui en prend. « À quoi bon vivre quand tout le monde vous repousse ? »

Il ne pensait tout de même pas les Lagrans si dramatiques.

Matvei cligne des yeux, un tantinet confus de la tournure de cette conversation. Il ne s’attendait pas à se retrouver devant ce qu’il lui semble être une contrefaçon cielsombroise d’étudiant, qui se met à lui expliquer bien trop de ses sentiments pour qu’il soit à l’aise. Un malaise pratiquement palpable, chez le Kyréen, qui sait qu’il a attiré cette vague déferlante de mots sur lui en se montrant un tant soit peu empli de compassion. Il aurait mieux fait de tout simplement lui ordonner de partir, sans s’attarder à ses états d’âme, plutôt que de se faire parler de façon aussi… cavalière. Il n’ose même pas interrompre le jeune homme ! Qui, de toute façon, ne lui en laisse pas l’occasion. « [...] J’suis pas con m’sieur ; si en deux ans, deux fois cette académie a été sous le joug du Destin ce n’est pas pour rien ; pourquoi s’en prendre à nous ? Un lieu de savoir, d’apprentissage ou des gamins vivent ? Où nous nous vivons ? » Il a beau dire qu’il n’est pas idiot, mais… Matvei émet mesquinement un doute, dans le silence de sa pensée et l’impassible de son visage. L’Académie n’a pas été sciemment attaquée, l’an dernier. La Chasse Sauvage y a été libérée, de pourquoi toutes ces pertes, mais ce n’était pas le but intrinsèque de cette destruction. Quant à cette année… ils peinent encore à comprendre ce qui justifie ce massacre. Peut-être qu’encore une fois, ce n’était pas réellement l’Académie, la cible.

Le petit rire d’Adonis froisse cette fois tout à fait le professeur, qui n’aime pas avoir l’impression qu’on se moque de lui. Il en a déjà le sentiment pratiquement en permanence, alors qu’on confirme ses doutes, ha ! Très peu pour lui. Ses lèvres minces se serrent et il se retient, même difficilement, de lui rétorquer que si les réponses à tout cela se trouvaient dans des livres, ce serait bien trop simple. Avec leur chance, ils auraient été volés par la Cour des Miracles, en plus des plans de l’Académie ! Il n’y a bien que l’idée de fouiller dans les affaires des étudiants, qui se tienne un tant soit peu. Celles des morts, au moins. Les affaires de l’Archimage et du Recteur disparus sont déjà soumises à de minutieuses fouilles. « Mais ne rejetez pas ceux qui cherchent en vain à vous aider ; oui je vais m’en aller et vous laisser seuls à fouiller, soulever des pierres, chercher des morts et leur offrir une sépulture dignes de ce nom mais n’oubliez pas nous, les survivants qui devront à nouveau pénétrer ici dans quelques temps ; nous aussi nous désirons vous aider ne nous rejetez pas ! » Il lui a dit, déjà, de ne pas présumer de sa compassion, et il aurait été bon qu’il s’en souvienne, avant de parler à un professeur (un noble, un sénéchal) de façon aussi familière. Il en touchera un mot ou deux à Pénélope, d’Adonis le Lys et de ses manières. En attendant, il peut seulement garder sa patience et son calme : « Vous aiderez lorsque nous serons sûrs que votre vie ne sera pas davantage mise en danger. Non négociable. Laissez-moi vous ramener à la sortie et… concentrez-vous sur ce qui est positif, Adonis. Pensez aux vivants et à ceux qui aimeraient bien que vous le restiez, également. » Adonis ne connaît pas l’ironie de se faire conseiller l’espoir et le positivisme par un homme si fondamentalement fataliste, mais Matvei ne veut pas qu’il perde la foi. Pas si jeune.

_________________
Dialogues en seagreen

A la recherche d'une raison 794932WikiFredia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages
Les Mages
Adonis le Lys

Messages : 234
J'ai : 15
Je suis : Etudiant en 4ème année à l'Académie - Mage de l'Automne - Illusion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Envers sa famille, ses amis et l'Académie
Mes autres visages: Anaïs Belécu
Message Sujet: Re: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison EmptyMer 16 Jan - 11:31

Où est passée la prudence d’Adonis ? Peut-être au tréfonds d’Edenia dans les prés qui entourent la ville ? En tout cas le jeune homme est bien plus troublé qu’il n’en paraît. Il n’est qu’un gamin, un pauvre gosse qui  ne sait rien car il est bien trop jeune pour qu’on lui explique ce qu’il se passe aux alentours. Il a besoin de comprendre et Braham, les adultes, les enseignants lui refusent ce savoir, ces informations aussi subtiles soient-elles.

Il le sent au travers du silence de l’adulte que l’homme n’a que faire de ses demandes aussi déguisées soient-elles. Il ne parviendra à rien avec lui si ce n’est à s’attirer les foudres de ses propres enseignants. Adonis ressent ce danger imminent d’une convocation en bonne et due forme par une personne de sa saison.

Il doit reconnaître son erreur alors qu’il est contre le muret tournant le dos à Matveil. Les épaules du mage se courbent sous le poids de l’évidence. Il secoue la tête de dépit mais ne dit plus rien. Il ne faut pas croire, il est intelligent Adonis et malgré son entêtement à force d’échouer il a compris que quelques fois ça ne sert à rien de forcer des portes qui ne veulent pas s’enfoncer.

Le jeune mage se relève essuyant ses genoux et regardant l’horizon, le ciel, les créatures le remplissant il soupire longuement avant de regarder à nouveau l’enseignant dans un sourire doux nullement provocateur. Il présente ses mains symboliques de sa reddition et de son acceptation.

« Excusez-moi M’sieur vous avez raison j’nai pas ma place ici » l’humilité il l’apprend par la force des choses. Puis il s’interroge, par où repartir pour ne pas risquer de mettre – encore – les pieds là où il ne le faut pas. Après tout, l’adulte n’a-t-il pas proposé  de l’accompagner ? Il revient dans son rôle d’étudiant, bien inférieur à celui de l’adulte et attend qu’il lui montre le chemin.

« J’vous suis M’sieur ; j’préfère vous suivre plutôt que d’mettre les pieds à endroit qu’il n’faut pas ». Adonis tente de calmer l’enseignant. Il a bien remarqué ses lèvres fermées, ses traits un peu plus crispés qu’il y a encore quelques minutes. A bien y regarder on pourrait presque le prendre pour le gardien de l’Académie… ses rêves pourraient bien donner une apparence toute autre à l’homme. Cela fait fort longtemps qu’Adonis ne s’est pas adonné à une de ses passions : le dessin. Allier celle-ci à l’imagination il pourrait donner à Matvei une apparence toute autre.

Il se détend peu à peu l’étudiant devant cette nouvelle idée fort audacieuse et il se rapproche de l’homme laissant juste ce qu’il faut d’espace pour ne pas le brusquer outre mesure et il poursuit.

« Je vais continuer de chercher mes amis évacués tout comme moi de l'Académie dans les rues de Lorgol ; j'ai guère l'occasion de me promener dans les rues. Elles sont dangereuses ; qui plus est mon beau-frère est un guerrier il n'aime pas trop me sentir dehors seul... il n'a pas tort après tout» ses lèvres se pincent bloquant la question qui lui brûle les autres. L’homme lui a dit ne pas abuser de sa compassion il y a quelques minutes aussi il reste là fuyant le regard de l’adulte, laissant courir son regard plus loin là où les autres travaillent, fouillent.

_________________











Adonis s'exprime en : #0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: A la recherche d'une raison   A la recherche d'une raison Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'une raison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Débat: Et si Marx avait raison?
» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé
» recherche chien petite taille.
» [L5r] Recherche de cartes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Territoires Libres :: L'Académie-
Sauter vers: