AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marianne d'Orsang ☸ Au fil des aventures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 732
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Marianne d'Orsang ☸ Au fil des aventures    Sam 7 Mai - 15:35


41 ans • Médecin Voltigeuse • Ibéenne • ft. Amanda Tapping

Marianne d'Orsang




Dates importantes


•Novembre 959 : Naissance de Marianne
•Septembre 976 à Juillet 981 : Passage à l'Académie
•Septembre 986 : Naissance de Lou-Ann (Marianne a 26 ans)
•Juillet 989 : Naissance de Lena (29)
•Janvier 996 : Marianne se présente à Val Griffon, à 36ans. Elle a passé presque dix ans à bord de l'Audacia
•Janvier 1001 : Fin de sa formation de Voltigeuse

Personnages non joués
† Balian d'Orsang → Père de Marianne, Baron d'Orsang, chirurgien
† Zaraïde → Mère de Marianne, erebienne
Edouard d'Orsang → Fils adoptif de Marianne



Dernière édition par Marianne d'Orsang le Dim 4 Déc - 1:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 732
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Marianne d'Orsang ☸ Au fil des aventures    Sam 7 Mai - 15:36


Chronologie RP


Aventures vécues


29-31 mars 1001 : [INTRIGUE 1.2] Le Carnaval des Miracles - Collectif [Clos]
Tout était réuni pour que cette nouvelle édition du Carnaval annuel de Lorgol se passe à merveille. Mais au premier soir des festivités, de nombreux enfants ont mystérieusement disparu. Enlevés par une vivenef, certains ont pu être secourus... avant que la Marie Sanglante ne fasse voile vers le large, emportant dans ses soutes les derniers de ses captifs.

20 avril 1001 : Bébé surprise !
En se levant un matin à la caserne d'Euphoria, Marianne découvre un bébé abandonné, pile devant sa porte ! Les rumeurs vont bon train...

15-31 mai 1001 : [INTRIGUE 1.3] Les Amoureux du Vent - Collectif [Clos]
En embarquant sur l'Audacia, Marianne ne se doutait pas qu'elle allait vivre une aventure aussi incroyable, et qu'elle allait être mise à l'épreuve aussi durement. Frappée par une malédiction de Messaïon, l'ancienne pirate se découvre victime du mal de mer.
Dans la nuit du 19 au 20 mai, les vivenefs se jettent à corps perdu dans une tempête mystérieuse, cédant au chant des sirènes, et tous les cavaliers du ciel doivent l'affronter. Pauvre Iode, terrorisé par la foudre, qui se retrouve malmené par les éléments et sa phobie... seule l'esprit de sa Voltigeuse, luttant avec lui, l'empêche de sombrer dans la folie.
Ils atterrissent au milieu de l'Île des Murmures, Marianne assommée contre un mât d'une des vivenefs de l'Île. Aidée de Maelys et son dragon Mirage, elle libère Iode des figures de proue désincarnées. Son griffon ayant failli finir brûlé l'emporte vers l'Audacia, abandonnant la Chevaucheuse et son dragon au courroux de Messaïon.
Le 25 mai, l'Audacia aborde l'Île du Vent par l'Ouest, et Marianne retrouve les disparus sains et saufs au Berceau des Sirènes. Révoltée par la demande des Amoureux du Vent après avoir vu leurs vivenefs ratées, elle laisse éclater sa colère. Elle regrettera ensuite ses paroles, découvrant l'histoire de la Magie du Sang et celle de Rhéa et Carmine - ou plutôt Alaïs. Elle donne son sang à quatre vivenefs qui s'éveillent chacune accompagnée d'un chat.


14 juillet 1001 : La vie n'est qu'éternel recommencement - avec Freyja de Brunante [Clos]
Freyja a fait mander Marianne à la Taverne de la Rose pour l'entretenir d'un souci bien particulier.

14 juillet 1001 : [Quête 1.4] Larmes de sang sur l'océan - avec Arsène Albe, Lou-Ann Jedidiah, Louis de Brunante [Clos]
L'Audacia a passé la journée au port, et Lou-Ann Jedidiah a voulu faire visiter « son » navire à son copain, le petit Arsène Albe ; mais l'appareillage au crépuscule les a pris de court et les voilà en pleine mer, passagers clandestins. Une grande caisse attire leur attention : elle porte l'emblème de l'Académie, et elle doit être livrée à un célèbre modeleur de vivenefs ansemarien. Ils s'apprêtent à monter sur le pont affronter l'équipage, lorsqu'apparait Louis de Brunante, navigant sous le nom d'emprunt d'Eric Voile-Ardente, auquel Marianne d'Orsang vient prêter main forte...

14-30 septembre 1001 : [INTRIGUE 1.5] Le Tournoi des Trois Opales - Collectif [Clos]
Le Tournoi des Trois Opales ! Événement célèbre en Bellifère, où nombreux sont les guerriers voulant prouver leur bravoure ! Cette année pourtant, la duchesse Ermengarde a mis en place un ajout inédit : chaque duché d'Arven est représenté par un champion qui devra affronter les épreuves aux côtés des autres. Dans le Colisée, le choc est grand en découvrant Marianne dans l'arène, représentante de Bellifère !
La première épreuve contre l'Homme-Vapeur lui permet d'illustrer ses talents de médecin. La deuxième contre la Reine de Sang a ébranlé une grande partie des champions, qui devaient vaincre l'illusion en tuant Marianne. Après avoir voué la Voltigeuse à Sithis, Ljöta l’exécute, faisant paniquer Iode qui ne se doutait de rien sur l'Audacia. La réussite de ce tableau permit à Marianne de remporter l'Opale Blanche pour son courage.
La cérémonie de clôture est ruinée par l'Ordre du Jugement, envoûtant les champions pour qu'ils se battent à mort. Un incendie et un effondrement ravagent les gradins. Marianne s'en sort avec des blessures aux jambes et une épaule démise, et après avoir donné un coup de main à l'infirmerie elle passe sa convalescence à Orsang.


19 septembre 1001 : Quatre championnes, deux idiots et quelques bouteilles - avec  Grâce Martel, Maelys Aigrépine, Ilse Tonnevent, Louis de Brunante, Mayeul de Vivesprit [Clos]
Après la cérémonie des Opales, les quatre championnes se retrouvent dans la loge de Marianne pour boire des verres et se détendre, rien qu'entre filles. C'est sans compter sur la ténacité de ces messieurs qui insistent pour participer à leur petite soirée.

27 septembre 1001 : Le coeur ne voit que ce que l'esprit peut comprendre - avec Iode [Terminé]
Après la deuxième épreuve du Tournoi et la remise des Opales, Marianne envisage de retirer la teinture rose sur Iode. Mais la mort factice de la Voltigeuse a traumatisé cavalière et monture, bien plus qu'ils ne le laissent paraître.

16 octobre 1001 : Grain de sel sur tempérament de feu - Mirage & Iode [En cours]
Iode flâne entre les tours de la ville en attendant le départ de l'Audacia. Ça aurait pu être une journée ordinaire à jouer avec le vent, s'il n'avait pas aperçu un certain dragon vert non loin.

25 octobre 1001 : C'était pas vraiment prévu, ça - avec Freyja de Brunante & Ilse Tonnevent [En cours]
Après un arrêt ravitaillement à Lorgol, l'Audacia a repris la mer, direction Faërie. Ilse est réveillée par une nausée matinale et elle se fait rejoindre par la jolie Duchesse, détecteur de femmes enceintes sur pattes. Mais évidemment, elle ne tilte pas tout de suite. Pas plus que Freyja qui se joint à elles.

28 octobre 1001 : Guide de survie en neuf mois - A l'attention de Philippe Jedidah [En cours]
Marianne a passé quelques jours à bord de l'Audacia et confirmé à Ilse et Freyja qu'elles étaient enceintes. Repartant pour fêter la Samhain en Sombreciel, elle laisse derrière elle un courrier à l'attention de son capitaine, Philippe Jedidiah. Les débuts d'un suivi de grossesse par correspondance !

31 octobre - 6 novembre 1001 : [INTRIGUE 1.6] Le Festival du Seuil - Collectif [Clos]
De nombreux voyageurs viennent fêter la Samhain au Duché de l’Esprit. Le Festival prend une tournure inhabituelle par le nombre de fantômes présent, et la découverte d'un ancien Sablier enterré. Quelques fêtards se retrouvent transportés 1000ans en arrière, alors que la guerre fait rage. Ils retournent dans leur époque après avoir rencontré Stellaire, et trouvent le Festival saccagé : l'Ordre met le village à feu et à sang pour s'emparer du Sablier. La Rose Écarlate intervient, mais les pertes sont énormes et le Sablier a disparu. Marianne ressort complètement chamboulée de ce carnage.


26 - 27 janvier 1002 : [INTRIGUE GLOBALE] Les Sables du Temps ♦ Le Palais des Soupirs - Collectif [Clos]
Pris dans une bataille qui les dépasse, un groupe de Voltigeurs est forcé de se réfugier dans les ruines d'un ancien palais d'Erebor, réputé hanté. A la disparition de Grâce, ils prennent le risque de s'enfoncer dans les souterrains pour la retrouver, et dérangent les créatures qui peuplent ces profondeurs... dans une vaste salle, Marianne déclenche une série de mécanismes qui libère le journal d'Amir - précieux ouvrage erebien sur les Sables du Temps - mais aussi la Vouivre, monstre ancien jusqu'ici enfermé ! Les Voltigeurs s'enfuient en catastrophe, les renforts les retrouvent juste à temps. Dans les jours qui suivent, Marianne découvre que l'ouvrage est écrit en ancien erebien, et songe à le remettre à la Rose Écarlate.


31 janvier 1002 : Étude de terrain - avec Mayeul de Vifesprit & Rejwaïde Sinhaj [Clos]
Après leurs aventures au Palais des Soupirs, Reja et Mayeul récupèrent de leurs blessures à la caserne-infirmerie des Voltigeurs d'Ibelin. Plus tard dans la nuit, Marianne est réveillée par son griffon pour donner un coup de main... particulier.



Histoires inachevées


28 février 1001 : [Quête 1.2] La valse des bouteilles - avec Melbren de Severac [En cours]




À Venir


X : Mayeul
X : Ljöta
X : Reja
X : Ilse







Dernière édition par Marianne d'Orsang le Ven 2 Juin - 22:15, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 732
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Marianne d'Orsang ☸ Au fil des aventures    Sam 7 Mai - 15:36


Baronnie d’Orsang


Localisation




Histoire

Avant la Trève, il y a plus de mille ans de cela, la baronnie d'Orsang était une des plus riches de Bellifère. Située au pied des montagnes, au sud-ouest du royaume, le domaine possédait d'importants gisements d'or qui s'enfonçaient dans les profondeurs des montagnes d'Erebor. L'exploitation minière attirait les Mages du Sang, capables de transformer les meilleurs filons en orsang avant leur extraction. Le minerai  était ensuite forgé pour créer des armes éveillées ou servir à divers enchantements et technologies. Ce métal précieux fit à la fois le nom et le renom de la région, lui garantissant un commerce florissant.
Mais la Guerre ravagea le continent, avec Bellifère parmi les duchés les plus impliqués. Après des années de conflits, la paix fut signée par les deux empires, avec un accord des deux côtés : proscrire Magies et Savoirs les plus dangereux. La Magie du Sang devint prohibée, et avec elle les mines d'Orsang furent condamnées. Privé de sa principale richesse, Orsang déclina lentement au fil des siècles.

De nos jours la petite baronnie a conservé toutes ses terres, mais a beaucoup perdu de sa notoriété. Les accès des mines sont toujours scellés et le domaine s'est tourné depuis vers l'exploitation de ses carrières d'ocres, fournissant de nombreux pigments à tous le duché ; du rouge le plus vif au jaune le plus pâle, que ce soit pour produire de la peinture ou des teintures. Mais la réputation de l'ancienne famille d'Orsang tient plus à présent de sa lignée de chirurgiens émérites que de ses biens. L'ancien château est devenu manoir, et le dernier baron Balian dirigea ses terres de manière avisée, sans cacher qu'il comptait bien faire de sa fille Marianne son héritière.
Mais on ne change pas des siècles de tradition si facilement. Malgré tout le respect que les métayers avaient pour Balian, la toute jeune médecin se heurtait à de l'indifférence, voire même du mépris de leur part chaque fois qu'elle participait à la gestion avec son père. Ajouté à sa soif d'aventure, un caractère déjà bien trempé et l'absence de reconnaissance pour ses talents, Marianne se retrouva vite dans une impasse. Elle prouva sa valeur à d'autres, devenant Douce Marianne à bord de l'Audacia, ne relatant ses exploits qu'à son père lors de courtes visites.
Après neuf ans de piraterie à sillonner les mers, elle se présenta à la Caserne de Serre et devint apprentie Voltigeuse. Elle tenta à nouveau de prendre la direction du domaine, plus affirmée et sûre d'elle que dans sa jeunesse. Balian expira durant sa deuxième année de formation, mais elle tenu bon avec l'appui de leur vieil intendant, pur produit belliférien mais assez clairvoyant et loyal pour respecter les volontés de son dernier maître.

La Dame d'Orsang honora son titre tant bien que mal, tenant tête à des roturiers aussi bornés qu'elle. Gagnant laborieusement leur confiance en devenant Voltigeuse, ses efforts furent presque ruinés devant la rumeur qu'elle aurait eu un fils bâtard, qu'elle faisait l'affront de garder. La duchesse Ermengarde fit un pari risqué en désignant Marianne championne de Bellifère au Tournoi des Trois Opales. L’événement a failli être gâché par les actions de l'Ordre du Jugement, mais la médecin s'en sorti avec quelques blessures et une Opale Blanche à la deuxième épreuve. Opale qui impressionna favorablement les occupants de son domaine, au point que durant sa convalescence, certains se présentèrent au manoir pour lui rendre la clé des mines d'orsang, qui avait mystérieusement disparu à la mort de son père. Heureuse que le dialogue puisse à nouveau se faire, elle se saisit l'occasion et reprit la gérance de ses terres plus activement que jamais.

Enfin reconnue, ou presque, comme la légitime baronne d'Orsang, la médecin de vol a encore beaucoup de défis à relever pour son héritage. Son fils adoptif Edouard sera évidemment son successeur, mais elle n'a toujours pas trouvé l'homme qui partagerait sa vie, et son titre. Le poids de l'âge s'alourdit sur les épaules de son intendant, Marianne devra bien songer à trouver son remplaçant avant que ses forces ne déclinent. Enfin, la Magie du Sang refait surface, et les mines d'orsang appellent la Belliférienne, leur histoire et leurs secrets à portée de main, d'un tour de clé...

Orsang serait-elle à l'aube de retrouver sa splendeur d'antan ?




Manoir

Proche de la frontière avec Erebor, l'ancien château a pu traverser les siècles grâce à son architecture à la fois en bois et en pierre, lui donnant cette teinte ocre particulière à la région. L'organisation reste typique de Bellifère, composée de six ailes disposées en étoile, bien que s'y ajoute quelques particularités comme un étage au bâtiment central et une petite tour servant à la fois de plate-forme d'envol et de refuge pour les griffons de passage.

L'entrée du domaine se fait par le Nord dans une cour d'honneur encadrée à gauche par l'aile des cuisines, à droite par celles des écuries. L'entrée principale a lieu dans le bâtiment central où se trouve une salle de réception, un grand et un petit salon, une salle à manger, un bureau et une bibliothèque. A l'étage vivent actuellement l'intendant et les domestiques les plus importants. Cet étage supplémentaire permet de garder un œil sur toutes les ailes et leurs activités.

L'aile Ouest sert uniquement de logement aux servants et domestiques qui vivent au domaine. A son extrémité se trouve la blanchisserie, au plus proche de la rivière. Un potager est soigneusement entretenu le long du mur sud : potirons de toutes sortes dont le fameux « potiron turban », cocombres, moutarde, mûres.
Les ailes Sud-Ouest et Sud-Est correspondent respectivement aux appartements des invités et de la famille Orsang, de plus en plus vides au fil des générations. La plate-forme d'envol, dessus de l'aile des invités, est assez proche du centre de l'édifice et surplombe le jardin entre les deux ailes. Celles-ci sont reliées à leur extrémité par une galerie d'arcades rappelant l'architecture erebienne, offrant un lieu de rencontre agréable à l'ombre pour le maître des lieux et ses hôtes, tout en profitant du jardin et du panorama des montagnes erebiennes qui s'étendent au sud.
L'aile Est est un vaste entrepôt composé d'un mur solide et épais au sud, aveugle, recouvert de plantes grimpantes. Permettant autrefois de garder des chargements d'orsang à l'abri, près de la moitié de cette dépendance est à l'abandon, en ruines. Ne subsiste qu'une petite portion près du bâtiment central (servant de remise et de stockage pour certaines denrées), l'épais mur sud, et l'extrémité distale encore debout, recyclée en poulailler. L'aile fait don face aux cuisines et à la basse-cour où gambadent dindes, pintades et un kangourou kleptomane.
L'aile Nord-Est abrite tous les services de la bouche, protégés de la chaleur et de la lumière. Du centre vers l’extérieur, elle se compose de l'office avec un garde manger et un lavoir pour la vaisselle, des cuisines entièrement en pierre pour prévenir les incendies, d'un bûcher. L'aile jouxte immédiatement la salle à manger au centre du château et comporte de nombreuses portes battantes à deux panneaux, ce qui permet de la traverser de part en part.
La cour d'honneur plein Nord permet de réceptionner les invités et comporte un puit en son centre pour approvisionner en eau les cuisines et les écuries.
L'aile Nord-Ouest est entretenue tant bien que mal. Autrefois imposante écurie, elle est devenue trop grande pour l'activité actuelle et n'est habitée que par quelques chevaux et un peu de bétail. La carrosserie au bout de l'aile a été entièrement démantelée.

A l'époque de la grande Guerre, il y a mille ans, une partie du domaine était fortifié pour protéger l'entrepôt, les cuisines et les écuries. Ne subsiste de cette enceinte que le mur sud de l'entrepôt et la grille d'entrée, les pierres ayant servi à maintenir les ailes en état au fil de temps, la Trêve assurant la paix.



Mines




Carrière




_________________






☸ J'ai pour moi les vents, les astres et la mer. ☸
Miouuuu:
 


Dernière édition par Marianne d'Orsang le Sam 29 Avr - 23:41, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 732
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Marianne d'Orsang ☸ Au fil des aventures    Sam 27 Aoû - 18:33


Anecdotes et détails inutiles


Les rescapés de l'Audacia

A l'époque où Marianne était médecin de bord, sa cabine était le refuge de nombreux chats qu'elle recueillait et soignait. Cette drôle d'habitude ne perturbait pas outre mesure la vie à bord, car une fois soignés tous ces moustachus faisaient le cauchemar des rats qui osaient prendre la mer.
Quand Marianne devint Voltigeuse, ses protégés retournèrent dans les rues ou furent offert à des connaissances contre bons soins. Seuls quelques-uns, attachés à l'Audacia ou à leur maîtresse, sont encore bien connus de l'équipage.




Le Monstre
Retrouvé sur les côtes de Valkyrion, un croc de travers, tout crotté et la fourrure pleine de nœuds, il était méconnaissable. Douce Marianne a réalisé un miracle en le lavant sans se faire griffer, dévoilant un beau félin au long pelage plein de nuances... Mais ne vous y méprenez pas, ce chat est totalement sauvage ! Implacable avec les rongeurs qui se terrent dans la cale, il vole les poissons mal surveillés au port et pousse des miaulements démoniaques si vous approchez la main... avant de vous la croquer. Seule Freyja a le privilège de ses ronrons et de sa douce fourrure.
Duchesse
Vous avez passé des nuits blanches à Lorgol à cause de concerts de miaulements ? Duchesse a dû quitter l'Audacia et appâter tous les matous de la Ville Basse. Marianne l'a retrouvée avec une patte arrière cassée, lui donnant une fois guérie la démarche chaloupée qui lui a valu son surnom. Sa robe de neige toujours impeccable, elle aime attirer l'attention avec des roucoulements d'amour, avant de vous snober royalement si vous ne la câlinez pas. Elle n'a jamais raté l'appareillage cependant, les pirates qui courent derrière elle ont du soucis à se faire pour être à bord à temps.
La Carpette
Constamment en train de dormir, l'équipage vérifie parfois si ce vieux chat a poussé son dernier soupir. Vous le verrez toujours étalé en évidence sur le pont : sur un tonneau, au pied du gouvernail, au milieu d'un cordage... mais curieusement, jamais dans le passage. Il vit de la bonté des matelots qui lui donnent des bouts de lard ou des petits poissons. Vu son embonpoint, il n'est pas à plaindre. Si vous le voyez réveillé et alerte sur le bastingage, observant l'océan, prévenez l'équipage, il y a de bonnes prises à pêcher ! Et si le Monstre le rejoint, préparez les harpons.
Le Noiraud
Dernier protégé de Marianne, il a été retrouvé sur les rivages de Sombreciel encore chaton. Il n'a pas beaucoup grandi depuis, mais il montre un attrait tout particulier aux remèdes de l'ancienne pirate et aux produits de son duché natal. Rusé et espiègle, Marianne ne compte plus le nombre de fois où elle la trouvé le museau plongé dans ses bocaux, ou à miauler devant elle comme si il lui récitait un discours politique passionné. Impossible de le faire décrocher de ses drogues ! Quand elle décida de s'engager auprès des Voltigeurs, elle n'eut pas le cœur de se séparer de cette boule de poils. Elle assista médusée à la rencontre de Iode avec le Noiraud, chacun tentant de communiquer avec l'autre à grand renfort de roucoulements. Le chat abandonna les drogues pour voltiger avec son nouveau copain à plumes, n'hésitant pas à sauter dans le vide. Finalement, la médecin ne se séparerait de son petit chat noir pour rien au monde.




Un bébé surprise !

• 20 avril 1001 : En ce levant un matin à la caserne d'Euphoria, Marianne découvre un bébé abandonné, pile devant sa porte ! Les rumeurs vont bon train...

Elle se ressert en rhum pour ensuite se caler contre le dossier, sa chopine entre les mains. Freyja peut bien connaître toute l'histoire, elles se partagent tout.
« Figure-toi qu'un matin à la caserne d'Euphoria, j'ai trouvé au pied de ma porte un bébé endormi, soigneusement emmailloté dans une couverture. Surprise ! J'ai cru à une mauvaise blague de mon escadron, genre accueil "franc et chaleureux" d'une nouvelle recrue. Bref. Sauf que la journée a passé, et personne n'est venu réclamé ce petit bout. Si tu savais comme ça a jasé... Les Voltigeurs cielsombrois, c'est pire que tes gaillards après une chasse aux potins dans les bars de la Ville Basse.
Elle en rit maintenant, de toutes ces rumeurs de grossesse cachée, de la panique de se retrouver avec un nouveau-né sur les bras. Il avait, quoi, trois mois ? Sur le coup, elle n'en menait pas large, à devoir trouver une nourrice et des vêtements au pied levé.
J'ai cherché, hein. J'ai tenté de trouver sa famille ; mais avec comme seuls indices une couverture tout ce qu'il y a de plus banal et un malheureux fleuron...
Et puis, les enlèvements ont continué. J'me suis portée volontaire pour vous rejoindre et retrouver tes filles, et j'ai laissé le petit en sécurité à la Taverne. Tu connais la suite.

Elle boit une gorgée d'alcool. La suite... la tempête, l'Archipel du Vent et les sirènes. C'est sur le retour qu'elle a pris sa décision, faisant fi de tous les potins que ça conforterait.
Comme tu dis, je suis plus toute jeune. J'ai toujours pas trouvé l'homme avec qui je partagerai plus qu'un lit. Donc je ne me voyais pas avoir un gamin sans un époux à Orsang. Mais finalement, je me dit... si Maari a placé cet enfant sur ma route, ce n'est pas pour rien. Alors... je l'ai gardé. Je l'ai nommé Edouard. »
Oh, ce sourire niais qu'elle doit avoir sur la figure. Elle n'avait jamais renoncé vraiment à avoir des enfants, mais voilà, elle est exigeante avec les hommes. Elle sait qu'elle n'est pas facile, à vouloir parcourir les flots, puis voler à droite à gauche. L'Audacia lui a donné une famille, elle a pu reporter tout cet amour maternel qu'elle avait en elle sur les petits Jedidiah. Freyja est aussi proche d'elle qu'une sœur, Iode presque un frère.
Mais avoir un enfant, son propre enfant. Qui pourrait grandir au milieu de ceux qu'elle aime, qui serait à elle. Ça a fait son chemin dans son esprit. Elle l'aime, ce petiot qui commence à se mettre assis, à mettre n'importe quoi dans sa bouche – biberon, hochet, pied. Qu'importe qu'il ne soit pas de son sang. Elle trouvera un père plus tard.



Besace de médecin de vol : entre urgence et bobologie

Accumulant expérience et découvertes, le matériel médical de Marianne a évolué en même temps qu'elle. Ce n'est qu'une fois son diplôme de l'Académie en poche que la toute jeune médecin commença à se confectionner une trousse de premiers secours, surtout utile pour son chirurgien de père qu'elle accompagnait souvent. Elle n'y garda ensuite que le strict nécessaire sur l'Audacia; le reste de ses outils, bandages et remèdes étaient relativement accessibles dans ses quartiers. C'est durant sa période de piraterie qu'elle découvrit les vertus cicatrisantes d'une algue, habituellement utilisée sur la vivenef pour colmater fuites et tonneaux. Après quelques essais à l'Académie, elle pu en obtenir une sorte de colle transparente, d'une efficacité redoutable pour refermer et cicatriser certaines blessures.
En entrant dans le corps des Voltigeurs, Marianne du repenser sa manière d'exercer. Au sol au poste de soins, elle avait du matériel à volonté et n'avait plus besoin de faire dans la débrouille. En vol, le moindre espace dans ses escarcelles comptait, tout en devant la laisser libre ses mouvements, que ce soit la voltige ou les soins. Elle multiplia les petites sacoches, bien fixées à son baudrier, et très vite en appris le contenu par coeur. Chaque fiole ou bandage avait une position bien précise, si bien qu'elle pouvait enchainer figures et formations avec son escadron sans baisser les yeux dans ses sacs. Elle ne laisse que deux objets attachés au harnais de Iode : une outre d'eau et une lanière de cuir pouvant servir de garrot.
Un aperçu de son matériel de vol :
• Dans son dos, une longue besace contient des bandages de tailles et textiles divers, soigneusement alignés. Encadrant les rouleaux de tissus, deux boîtes en fer-blanc contiennent l'une son baume cicatrisant, l'autre une pommade contre les brûlures (feu de dragon... ou coup de soleil !)
• A sa droite à portée de main se trouvent les drogues les plus puissantes, dans des flacons différents : un antidouleur très efficace à base d'opium et plantes cielsombroises; un stimulant explosif créé avec caféine, gingembre et cocaïne; un sédatif auparavant utilisé par son père; et des remèdes suivant la saison et l'humeur...
• Ciseaux, ficelles, pince, alcool et bistouri se disputent l'escarcelle de gauche avec un sachet de café, des compresses, un briquet et de la poudre à canon, et au fond un morceau de parchemin enroulé sur un fusain.



Corps et Esprit

Quand les aventures laissent leurs marques

Tatouage : Juste sous sa clavicule gauche se cache un tatouage datant de l'époque où elle était pirate : une vague en train de déferler, s'enroulant autour d'une étoile.
Marque de Sithis : Durant la deuxième épreuve du Tournoi des Trois Opales, Marianne consentit à se sacrifier dans l'illusion de la Reine de Sang pour réussir l'énigme. Ljöta, secrètement Écoutante de la Lame, décida d'honorer son courage avec le rituel des martyrs de la Confrérie, lointain héritage d'un temps où la magie du Sang coulait libre. Sa mort lui a paru si réelle... mais la médecin est toujours vivante, avec la marque de ce rituel encore présente en elle ; sans se douter de ce que cela signifie pour elle.
Épaule gauche : Durant la clôture du Tournoi, sabotée par l'Ordre, Mayeul de Vifesprit a violemment chuté sur la Voltigeuse, lui déboitant l'épaule. Elle l'a laissé guérir sagement, mais le moindre choc suffit à lui réveiller des douleurs plusieurs jours.
Mollet droit : Brûlure étendue, souvenir du début de la guerre avec la bataille d'Erebor. Le feu de dragon, ça pique un peu.



...c'est tout... pour le moment...

• Depuis la Samhain, Marianne redouble d’intérêt pour Erebor, le duché de sa mère. Elle envisage de partir à la recherche du clan des dunes auquel elle appartenait.
• En quelques rares occasions, la médecin peut se mettre à chanter d'une voix mélodieuse... diverses paillardes, héritées de la médecine, piraterie et voltige.
• En réalité, le rhum n'est pas l'alcool préféré de Marianne. Offrez lui une bouteille de vin fruité lagran, et elle le dégustera verre après verre, jusqu'à être un peu pompette.
• Marianne a une botte secrète pour confirmer les grossesses : Duchesse. C'est qu'elle adore les câlins, alors des copines de portée qui attendent des chatons ! Elle en ronronne de bonheur et ne les lâche pas d'une semelle.
• A Orsang, elle a un kangourou domestique. Un peu trop caractériel, elle envisage de le mettre dans son assiette à sa prochaine bêtise.
• La jeune pirate a déjà eu quelques aventures et de douces nuits à pratiquer la "Voltige de chambre". Sa curiosité l'a cependant menée une fois à la Caravane des Plaisirs... dans les bras d'une autre femme. Expérience qui ne l'a pas déplu, sans toutefois l'avoir renouvelée.
• Il lui arrive de faire des rêves très étranges, où elle se voit courir vers un anneau entourant une eau bleue scintillante à la verticale, et faire exploser une supernova. Même si elle ne sait pas ce que c'est.




_________________






☸ J'ai pour moi les vents, les astres et la mer. ☸
Miouuuu:
 


Dernière édition par Marianne d'Orsang le Dim 28 Mai - 22:36, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 732
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Marianne d'Orsang ☸ Au fil des aventures    Sam 27 Aoû - 18:34


Hors RP : créations d'un chaton


L'Encre Céleste


Cette peinture très rare décore les plafonds ou les boiseries des plus somptueux palais et des objets les plus délicats. Quiconque pose les yeux sur ce liquide a l'impression de plonger son regard dans le ciel étoilé d'Arven, scintillant de mille feux dans l'obscurité. Son secret de fabrication est jalousement gardé par quelques artisans, mêlant pigments raffinés et magie. La lumière directe du soleil sur l'encre céleste lui donne un aspect d'un noir profond et intense.




Carte d'Arven


->Carte générale (04/12/2016) (version lite terminé !)
->Carte OpenStreetMap (mais quelle est cette chose ?)
Côtes 100%
Océan 80%
Climat 100%
Forêts 100%

Rivières et fleuves 20%
Montagnes 100%
Icônes:
villes 100%
légende 100%

Bordure de carte 100%
->Mise en ligne, codage pour carte interactive (04/12/2016)
Zoom sur les cartes des duchés 0%
Routes principales 0%
Frontières 50%
Légendes des duchés 80%
Temps de voyage calculé selon la distance 0%
Pour les admins : annotations 0%
->Détails par duchés (à venir)




Bannières


Basées sur les signatures de joueurs World of Warcraft, chaque champion du Tournoi des Trois Opales peut arborer ses couleurs ! Si vous souhaitez en avoir une personnalisée, n'hésitez pas à m'envoyer un MP avec l'icone que vous souhaitez en haut à droite, le titre sous votre nom et quelle type de paysage en fond :fox2:
Vos différentes commandes arriveront ensuite ICI !



Les Pièces d'échecs de la Rose Ecarlate

Parce que voilà, la Rose Ecarlate est si classe qu'elle mérite d'avoir son set de pièce :haww: toutes les images et tailles sont disponibles à votre guise ICI !





Les Blasons des Duchés

Chaque territoire du monde d'Arven est représenté par des symboles et arbore des couleurs qui lui sont propres. Basé sur l'héraldique médiévale (science des armoiries), voici les blasons de chaque duché, de l'Archipel et des Terres du Nord !





Cadeaux des dragonnets ♥


Parce que vous êtes juste adorables !:
 






_________________






☸ J'ai pour moi les vents, les astres et la mer. ☸
Miouuuu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 732
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: Marianne d'Orsang ☸ Au fil des aventures    Dim 30 Avr - 0:52

:pc:

_________________






☸ J'ai pour moi les vents, les astres et la mer. ☸
Miouuuu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Marianne d'Orsang ☸ Au fil des aventures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» Marianne en ligne détourné
» Amitié de la délicieuse duchesse de Bouillon
» Marie-Anne, duchesse de Bouillon (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: À l'aventure ! :: Les registres d'Arven :: Évolutions-
Sauter vers: