AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Denys du Lierre-Réal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Noblesse
avatar

Messages : 5431
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham des Deux-Ancres, Joséphine Siguardent et Shahryar Khamsin
La Noblesse
Message Sujet: Denys du Lierre-Réal    Mar 24 Mai - 2:18



Dernière édition par Denys du Lierre-Réal le Mar 10 Avr - 18:30, édité 72 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 5431
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham des Deux-Ancres, Joséphine Siguardent et Shahryar Khamsin
La Noblesse
Message Sujet: Re: Denys du Lierre-Réal    Mar 24 Mai - 2:18

Listing des RPs


[XXX] non disponible / [ ] disponible pour un RP Fiche de présentation


EN COURS


13 juillet 1002 : http://Je te promet la clé des secrets de mon âme avec Marjolaine du Lierre-Réal à Edenia, palais ducal
1er novembre 1002 : http://Nous ne cherchons qu'à nous aider avec Lauriane de Faërie à Edenia, palais ducal
4 janvier 1003 : http://Juste quelques mots à te dire avec Marjolaine du Lierre-Réal à Edenia, palais ducal
13 janvier 1003 : http://Sous une pluie de pétales avec Eponine Aubenacre à Lorgol, Ville Haute
4 février 1003 : http://Ne suivons pas les vents contraires avec Liam d'Outrevent à Souffleciel, palais ducal



CORRESPONDANCE


http://Des nouvelles des vergers fleuris avec Jehanne d'Ansermer (abandonnée)
http://Correspondance secrète avec Mayeul de Vifesprit
http://Un jour mon prince viendra entre Rose du Lierre-Réal et Aymeric de Brunante (via les parents)
-
-



TERMINÉS



An 1001

21 avril 1001 : http://Venez jeunes et tendres jeunes filles qui fleurissez dans la grâce et la beauté avec Agnès d'Aurebois et Maelys Aigrépine à Edenia, palais ducal
27 avril 1001 : http://Le secret d'une diplomatie réussie avec Castiel de Sombreflamme à Lierre-Réal, Lagrance
6 mai 1001 : http://Grain de sable et bouton de rose avec Alméïde d'Erebor à Edenia, palais ducal
7 mai 1001 : http://Reine des dunes dans une jardin de fleur avec Sitara d'Erebor à Edenia, palais ducal
24 juin 1001 au 10 juillet 1001 :  http://Intrigue 1.4 L'Ordalie de Diamant à Alfaë, palais Impérial
23 juillet 1001 : http://Quête 1.4 Le miel écarlate - Les anges pleureurs avec Melinda Orlemiel et Neve l'Embrun en Outrevent
24 juillet 1001 : http://Ce que réserve l'avenir avec Tristan d'Amar et Maelys Aigrépine à Edenia, palais ducal
14 et 15 août 1001 : http://Quête 1.5 Une danse de fleurs devenue tragédie - Les vergers aux milles couleurs avec Maelys Aigrépine et Raphaël de Virevent à Arc-en-Fleur, Lagrance  
14 septembre 1001 au 30 septembre 1001 : http://Intrigue 1.5 Le Tournoi des Trois Opales à Hacheclair, Bellifère
16 septembre 1001 : http://Un jour de pluie à Lorgol, Ville Basse
3 octobre 1001 : http://Elle apaise les maux et calme les esprits avec Maelenn du Noroît à Edenia, palais ducal
5 octobre 1001 : http://Les bavardages de la noblesse avec Agnès d'Aurebois à Edenia, palais ducal
9 octobre 1001 : http://Jeux de main, jeux de vilains avec Castiel de Sombreflamme et Liselotte Passefil à Euphoria, Château des Charmes
18 octobre 1001 : http://Quête 1.6 Rappelle moi ces larmes sur mes joues - Plongés dans le noir avec Maelys Aigrépine et Mélodie Douxvelours à Lorgol
28 octobre 1001 : http://Ressemble à l'innocente fleur, mais soit le serpent qu'elle cache avec Maelys Aigrépine à Edenia, palais ducal
31 octobre 1001 au 5 novembre 1001 : http://Intrigue 1.6 La danse des trépassés : Le mémorial des disparus en Outrevent
16 décembre 1001 : http://L'austérité cache parfois la plus grande des beautés avec Faustine de la Fugue à Edenia, palais ducal
16 décembre 1001 : http://Sur un lit de roses avec Liselotte Passefil à Edenia, palais ducal

An 1002

20 février 1002 : http://Pourquoi jouer les étonnés avec Octavius le Rouge en Lagrance
1er mars 1002 : http://Quand une vie commence avec Mélusine de Sylvamir et Alméïde d'Erebor à Lorgol, Ville Haute
8 mars 1002 : http://RP Express : le secret le mieux gardé est celui que l'on a soi même oublié avec Marjolaine du Lierre-Réal à Edenia, palais ducal
20 mars 1002 : http://Le bourgeon deviendra une fleur parfumée avec Marjolaine du Lierre-Réal à Edenia
19 avril 1002 : http://Intrigue 2.3 La Roue Brisée : Tout, tout, tout est fini entreuh nous avec Mayeul de Vifesprit en Lagrance
26 mai 1002 : http:// Trame alternée : Ce ne sont jamais que des hommes avec Marjolaine du Lierre-Réal, Castiel de Sombreflamme et Tristan d'Amar à Lorgol
1er juin 1002 : http://Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort avec Marjolaine du Lierre-Réal à Edenia, palais ducal
23 juin 1002 : http://Bienvenue, double bienvenue ! avec Marjolaine du Lierre-Réal et Gabrielle de la Volte à Edenia, palais ducal
28 juin 1002 : http://Un cadeau empoisonné ? avec Marjolaine du Lierre-Réal à Edenia, palais ducal
30 juin 1002 : http:// Quête 2.4 Le grimoire aux énigmes à Edenia, palais ducal
7 août 1002 : http://Je pensais que ce n'était qu'un rhume avec Faustine de la Fugue à Edenia, palais ducal
21 décembre 1002 : http://Surprise au palais ducal avec Marjolaine du Lierre-Réal et Sylvain Belle-Histoire à Edenia, palais ducal

An 1003

8 janvier 1003 : http://Sur un rameau d'olivier avec Mélusine de Sylvamir à la tour de Sylvamir, Lorgol



ABANDONNÉS


15 avril 1001 : http://Belle journée à Lagrance avec Marjolaine du Lierre-Réal en Lagrance (hors chronologie)
3 mai 1001 : http://Ce qu'il y a à dire et ce qu'il y a à penser avec Alaric de Bohémont à Lorgol, Ville Haute (hors chronologie)
26 juin 1001 : http://Pétales de souvenir, fleur de renouveau avec Jehanne d'Ansemer à Alfaë, palais Impérial (hors chronologie)
2 août 1001 : http://Le bûcher me parait tout de même un peu exagéré avec Cassiopée Avirel à Edenia, palais ducal
2 octobre 1001 : http://Quand les épées se font soie avec Liam d'Outrevent à Alfaë, palais Impérial (hors chronologie)
5 août 1002 : http://Le jeu du chat et de la souris avec Bartholomé d'Ansemer à Edenia, palais ducal (hors chronologie)
13 août 1002 : http://Chaque concession ne peut qu'affaiblir un peu celui qui la fait avec Gaëtane de la Volte à la Volte, palais ducal


PREVUS


- XXX





©️Titania


_________________












Dernière édition par Denys du Lierre-Réal le Mar 17 Avr - 10:12, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 5431
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham des Deux-Ancres, Joséphine Siguardent et Shahryar Khamsin
La Noblesse
Message Sujet: Re: Denys du Lierre-Réal    Mar 29 Nov - 3:09


Les dates importantes


2 septembre 969Naissance de Denys, fils unique de Vianney et Elise du Lierre-Réal
8 novembre 980Mort de Cyselle, duchesse de Lagrance, les du Lierre-Réal montent sur le trône.
4 février 992Décès de Vianney du Lierre-Réal, père de Denys et duc de Lagrance. Son fils est couronné peu de temps après. Elise du Lierre-Réal meurt quelques mois plus tard.
18 mai 993Mariage de Denys avec Marjolaine, fille du comte de Blanc-Lys
15 septembre 997Naissance de Rose du Lierre-Réal, fille de Denys et Marjolaine, héritière de Lagrance.
21 juin 1002Naissance de Raiponce du Lierre-Réal, seconde fille de Denys et Marjolaine.

_________________












Dernière édition par Denys du Lierre-Réal le Mar 10 Avr - 18:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 5431
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham des Deux-Ancres, Joséphine Siguardent et Shahryar Khamsin
La Noblesse
Message Sujet: Re: Denys du Lierre-Réal    Mar 10 Avr - 18:18


An 1001


21 avril 1001 :
Venez jeunes et tendres jeunes filles qui fleurissez dans la grâce et la beauté
Agnès d'Aurebois et Maelys Aigrépine
Denys, dans un instant de tranquillité trouvé entre ses nombreux devoir de Duc rencontre Maelys et Agnès dans les jardins du palais ducal. Toutes deux sont venues saluer leur souverain et présenter la jeune chevaucheuse nouvellement arrivée dans le vol de Lagrance.
27 avril 1001 :
Le secret d'une diplomatie réussie
Castiel de Sombreflamme
C'est assez régulièrement que les Ducs de Sombreciel et de Lagrance se rencontrent sur les terres du Lierre-Réal situées à la frontière des deux duchés. Diplomatie et discussion en tout genre ponctuent leur rencontre, entre deux verres d'un bon alcool Lagran. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces réunions ont l'art et la manière de se terminer... étrangement.
6 mai 1001 :
Grain de sable et bouton de rose
Alméïde d'Erebor
Alméïde se rend au palais ducal de Lagrance pour y retrouver Denys, qu'elle n'a pas vu depuis longtemps. Elle compte profiter de ce séjour pour visiter un peu le duché et prendre des nouvelles de son ami.
7 mai 1001 :
Reine des dunes dans une jardin de fleur
Sitara d'Erebor
Venue avec Alméïde pour un séjour en Lagrance, Sitara et Denys se retrouvent pour un déjeuner des plus tranquilles et bavarder de tout et de rien.
24 juin 1001 au 10 juillet 1001 :
L'Ordalie de Diamant
Intrigue 1.4
Un an déjà.
Un an que Faërie a été touchée en plein coeur par la revanche sanglante de la Confrérie Noire. Un an de deuil depuis la mort de la bien-aimée impératrice Chrysolde de Faërie. Un an de tensions depuis l'accession au trône de sa plus jeune sœur, la timide et controversée Chimène, dont la légitimité a tant et tant soulevé de questions et d'objections, qu'il fut décrété qu'elle aurait à faire ses preuves une année durant avant de pouvoir prétendre au couronnement.

Le premier juillet approche.
Et avec lui, la fin de la période de probation de ce règne d'ores et déjà difficile. Nombreux sont les Faës à douter de leur impératrice. Plus nombreux encore sont les Ibéens, qui observent d'un œil réticent cette toute jeune impératrice à peine formée à la tâche qui lui incombe aujourd'hui.
Mais nombreux aussi sont ceux à croire en elle. A croire qu'avec encore un peu de temps, de conseils et d’opiniâtreté, Chimène saura être une digne souveraine pour Faërie.

Tous ont encore à l'esprit le désastre de janvier, de cette soirée d'anniversaire qui devait affirmer Chimène dans son rôle. Dans tout Arven, l'on discute et débat sans fin, les détracteurs s'opposant avec ferveur aux partisans sans qu'aucun camp n'ait le dernier mot. Mais le temps qui passe joue en faveur de Chimène et les jours écoulés portent dans leur sillage la promesse d'un couronnement houleux.

Mais pour l'heure, les festivités battent leur plein. La coutume se veut d'être respectée et Alfaë accueille en son sein la traditionnelle semaine de célébrations dont le couronnement marquera l'apogée.

Les rues sont pleines de visiteurs, de nobles en déplacement avec leur suite, de curieux en vadrouille et de saltimbanques et autres amuseurs publics venus participer à l'événement et qui réjouissent les passants de leurs arts.

Au palais, c'est une toute autre atmosphère d'effervescence qui agite les alcôves. Chacun veut être présent pour assister au couronnement rituel et de nombreuses animations ont été mises en place afin de distraire les hôtes de Chimène : bals, tournois, banquets et spectacles se succèdent à un rythme fou. Tant pour assurer le divertissement que pour séparer les conspirateurs.

Alors, chacun rit, chante et danse, se laissant emporter par l'ivresse et la liesse. Sans pour autant oublier que rôdent les complots.
23 juillet 1001
Le miel écarlate - Les anges pleureurs
Quête 1.4
La magie du Sang vibre à nouveau dans l’air du continent ! L’arrivée d’une délégation de mages proscrits ambassadeurs à l’Académie de Lorgol fait courir les rumeurs, qui se répandent progressivement sur le continent. L’on en parle sur les chemins, dans les salles de ferme et les salles de bal, dans les halls d’audience et les escaliers dérobés, tout autant chez les nantis que chez les gens de rien. Les Amoureux du Vent sont connus sous le manteau à présent, et la flotte de vivenefs nouvelles-nées qui arpentent les flots attire l’attention, suscitant tour à tour convoitise et admiration.

Mais les Amoureux du Vent ne sont pas les seuls mages du Sang, et ceux qui se terrent sur le continent en cachant leur don de génération en génération tiennent à prouver qu’ils sont bien là aussi. A l’instar de meurs camarades revenus d’exil, ils ont choisi également d’animer des effigies : mais des statues de pierre et de granit, de marbre et de grès, d’ardoise et de basalte. « Attention aux anges qui pleurent à la nuit tombée » dit-on à son voisin lorsqu’on le croise dans les ruelles au crépuscule ; car sous le manteau des lunes jumelles, les êtres de pierre s’animent et partent en chasse. Partout en Arven, des statues de roche s’éveillent : pas toutes les statues, mais n’importe laquelle. Impitoyables, elles poursuivent les inconscients, nourrissant du sang qu’elles leurs soutirent l’enchantement qui les maintient en vie.

Les revendications de ces mages du Sang ? Montrer qu’ils sont là. Et qu’aucun édit de trêve ne parviendra à les éradiquer, eux que l’on fait passer pour des renégats, mais qui ont œuvré dans l’ombre pour préserver Arven depuis mille ans. Que les couronnes impériales refusent de réexaminer leur situation, et voici un échantillon des exactions dont ils seraient capables…
24 juillet 1001
Ce que réserve l'avenir
Tristan d'Amar et Maelys Aigrépine
Après les événements du couronnement, Denys convoque Maelys qui s'est déclarée officiellement contre l'Impératrice Chimène. En compagnie de Tristan, le capitaine du vol de Lagrance, ils conviennent de prendre une décision.
Le manoir supplante les champs. À perte de vue, s’étendent mille et une couleurs de vergers, de plants floraux, de bétail. Au centre du domaine d’Arc-en-Fleur, un saule pleureur rare – une essence diaprée. Ses feuilles bicolores subjuguent l’œil, les rainures de son tronc ensorcellent celui qui pose son regard dessus. Héritage macabre du rituel des Vierges du Printemps, votre regard ne sait plus où se poser, sur cet arc-en-ciel de couleurs qui vous entoure de toute part. Partout, vos yeux sont attirés : vergers divers, pruniers, cerisiers, figuiers… Rosiers et lierres grimpants, chèvrefeuille, chênes, tout est éblouissant.

Les festivités ont déjà commencé la veille pour les habitants – mise en place des stands de dégustation, des jeux, disposition des étapes de la chasse au trésor… Ils se sont surpassés, pour ce centenaire du Festival de l’Oraison. Tout Arven est convié, les portails sont gratuits sur tout le continent, courtoisie des mages du Printemps lagrans et du Duc. Jamais cette célébration de l’Apogée de la Floraison en Arc-en-Fleur et cette vénération de la déesse de la Pluie, Aldis, et de la déesse mineure des arcs-en-ciel, Iridia, n’aura été si spectaculaire. Peut-être vous contera-t-on la légende de ces deux entités, si vous êtes chanceux…

Mais vos yeux se plissent, alors que vous apercevez au loin une étrange noirceur. Est-ce une variété particulière de fleurs, détonnant dans cet océan de couleurs ? Vous êtes interpellés, incertain d’être davantage attiré par ces teintes chatoyantes, ou par ce mystère dont vous n’avez nullement entendu parler, lorsque les invitations au Festival de l’Oraison ont été lancées. Est-ce un secret bien gardé, pour surprendre les curieux ?
14 septembre 1001 au 30 septembre 1001 :
Le Tournoi des Trois Opales
Intrigue 1.5
Les trompettes sonnent.

Claires, nettes, solennelles – vibrantes dans leur dramatique intensité, elles résonnent dans l’air tiède des derniers jours de septembre, frissonnant dans le vent chantant de l’automne qui s’amorce. Dans le grand Colisée de Bellifère, à la périphérie de sa capitale Hacheclair, les gradins sont pleins à craquer : de tout l’Empire, on est venu répondre à l’invitation de la duchesse. Le Tournoi des Trois Opales a eu lieu la semaine passée ; mais ce qui a lieu à présent est une suite bien inédite à cette séculaire tradition...
16 septembre 1001 :
Un jour de pluie
Solo
Alors que les événements de Hacheclair sollicitent bien des habitants d'Arven, Denys s'échappe à ses obligations pour se rendre par portail à Lorgol, demandant les services de ses alliés de la Cour des Miracles pour le vol des reliques Realia et Calibourne, détenues au palais d'Alfaë.
3 octobre 1001 :
Elle apaise les maux et calme les esprits
Maelenn du Noroît
Denys est revenu depuis peu de temps du Tournoi. Cela lui arrive rarement, mais il est fatigué et a besoin d'un réconfort autre que les bras d'une femme. Il en appelle à Maelenn, dame de compagnie et charmante musicienne de sa Cour.
5 octobre 1001 :
Les bavardages de la noblesse
Agnès d'Aurebois
Les événements du Tournoi se sont terminés depuis peu, ce qui révèle plus que jamais des tensions en Faërie. C'est de manière assez fortuite que Denys et Agnès, se côtoyant à la Cour, en viennent à aborder le sujet.
9 octobre 1001 :
Jeux de main, jeux de vilains
Liselotte Passefil et Castiel de Sombreflamme
La coupure des liens diplomatiques entre Ibélène et Faërie ne semble pas freiner Castiel et Denys dans leurs rencontres bi-mensuelles. Celle-ci prend place au Château des Charmes, domaine de Castiel, et à leur petite soirée est invitée une chère amie du duc de Sombreciel.
Lorgol. Sa ville Haute, ses fêtes et ses Tours somptueuses, sa Ville Basse, ses pavés, ses rues, connues pour n’être guère fréquentable à la nuit tombée. Vous vous y êtes rendus, en ce jour : pour loisir, pour affaire, parce que vous y résidez, ou simplement pour connaître cette cité libre qui rassemble, encore, Mages et Savants de tous horizons.
Le temps est à la méfiance, au jugement, à la peur... Mais on ne peut rester enfermés chez soi, vous êtes vous dit. Vous vous êtes entourés de gardes, d’amis peut-être, et vous êtes sortis braver la Fatalité. Mauvaise idée, bien mauvaise.

Elle avait l’air bien adorable, cette vieille femme. Sa voix était douce, ses manières affables quand elle vous a proposé de goûter aux premières oranges de sa récolte, à ses biscuits délicatement feuilletés ou à son cidre maison. Un sourire quelque peu édenté, des vêtements rapiécés, quel mal aurait-elle bien pu représenter ? Vous vous êtes laissé tenter, par affabilité, par gourmandise, ou simplement par curiosité. Vous n’auriez peut-être pas dû.
Quelques jours avant la Samhain et la fin de sa convalescence, Maelys tue le temps à plaisanter avec Mirage sur la Cour, avant que Denys ne la surprenne et que s'engage un échange inopiné.
31 octobre 1001 au 5 novembre 1001 :
La danse des trépassés : Le mémorial des disparus
Intrigue 1.6
Samhain !
Samhain la calme, Samhain la noble, Samhain la sage – ô Samhain, toi si belle, toi si grande, ouvre pour les enfants d’Aura la porte des morts. Que leur mémoire vibre et résonne, que leurs êtres chers leur restent en tendre souvenir – que le long cortège des disparus peuple pendant ces trois journées solennelles les récits et les chants !
Ô, Samhain.
Ô, Samhain – maîtresse des héros, gardienne des trépassés, souveraine de la mémoire.
Ô, Samhain… Permets aux enfants d’Arven de se retrouver par-delà la mort.

On l’aime, la Samhain, en Outrevent. C’est l’occasion pour chacun de se remémorer ses disparus, d’accorder quelques pensées à ceux qui sont partis et qu’il n’est pas question d’oublier. L’on se recueille sur les tombes gravées, dans les cimetières des villes et ceux des campagnes ; l’on allume des cierges sur les pierres dressées pour guider l’esprit lorsqu’il s’élève vers les nuées. Oui, à la Samhain l’on se souvient : des discours sont prononcés, l’on déclame à la volée odes et oraisons pour honorer ceux qui ne sont plus. Nombreuses sont les louanges chantées pour rappeler à tous les accomplissements des générations passées ; mais cette année la Samhain sera bien particulière...
16 décembre 1001 :
L'austérité cache parfois la plus grande des beautés
Faustine de la Fugue
Curieux de la Magie du Sang qui fait tant parler d'elle en Arven et dont bien des enfants ont trouvé refuge en Lagrance, Denys s'en va trouver une personne proche de son épouse qu'il sait pouvoir interroger pour en apprendre un peu plus : la discrète Faustine.
16 décembre 1001 :
Sur un lit de roses
Liselotte Passefil
Liselotte est le cadeau que Castiel à implicitement offert à Denys pour son anniversaire. Il compte bien profiter des talents de la dame, quelle que soit leur étendue...

_________________












Dernière édition par Denys du Lierre-Réal le Mar 10 Avr - 18:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 5431
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham des Deux-Ancres, Joséphine Siguardent et Shahryar Khamsin
La Noblesse
Message Sujet: Re: Denys du Lierre-Réal    Mar 10 Avr - 18:18

+2

_________________










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 5431
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham des Deux-Ancres, Joséphine Siguardent et Shahryar Khamsin
La Noblesse
Message Sujet: Re: Denys du Lierre-Réal    Mar 10 Avr - 18:18

+3

_________________










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Noblesse
avatar

Messages : 5431
J'ai : 33 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain de Sylvamir, Anthim d'Erebor, Rackham des Deux-Ancres, Joséphine Siguardent et Shahryar Khamsin
La Noblesse
Message Sujet: Re: Denys du Lierre-Réal    Mar 10 Avr - 18:19


Domaines, PNJs et divers choses...

(clique sur les images pour afficher en grand)


Les domaines

Marquisat de Lierre-RéalLagrance
On ne considère pas le marquisat du Lierre-Réal comme l'un des plus beaux de Lagrance, mais certainement comme l'un des plus riches. Fort d'alliances avantageuses, de mariages intelligents et géré par une famille douée de commerce et marchandage - sans compter une entente du plus proche avec l'ancienne famille ducale - Lierre-Réal jouit d'une puissance incontestée en Lagrance depuis de très nombreux siècles. Ce n'est pas pour rien qu'outre les liens du sang qui les liaient à la famille ducale, les du Lierre-Réal ont prit place sur le trône du duché. Domaine personnel de l'actuel duc, c'est une terre grande, localisée à la frontière avec Sombreciel et Erebor, et l'une des portes d'accès au Gouffre de Roc-Epine. On considère le domaine avec beaucoup de mystère, notamment pour la profusion de lierres qui parcourent arbres et habitations, cachant des secrets sous ses feuilles protectrices et ses nombreuses racines. Bien qu'en charge du duché, le duc Denys prend le temps de revenir régulièrement au domaine saluer ses gens.

Tour des Lierre-RéalLorgol, Ville Haute
Riche tour localisée au coeur de la Ville Haute de Lorgol, la tour de Lierre-Réal est sans doute l'une des plus surveillées aussi. Jouissant d'une amitié avec la Cour des Miracles, le duc Denys n'est pas sans savoir que les voleurs aiment à s'aventurer dans les domaines des riches notables d'Arven. En conséquence, il ne fait pas bon de s'intéresser à cette tour, qui n'à cependant pas grand chose à cacher. Denys s'y rend à chaque fois qu'il pose les pieds à Lorgol, mais contrairement à d'autres de ses domaines, elle ne cache ni secrets ni biens d'extrême valeur. Aérienne, finement travaillée d'une architecture toute lagrane, la tour bénéficie à son pied de jardins bien entretenus, et évidement de ces longues tiges de lierre n'arrivant cependant pas jusqu'au premier étage, mais rendant les lieux reconnaissables.

Les jardins secrets du palais d'EdeniaPalais d'Edenia, Lagrance
Que serait le palais d'Edenia sans ses immenses jardins, grands de plusieurs hectares, changeant au fil des saisons et arborants chacun des thèmes et styles différents ? C'est dans les jardins du palais que se trouvent ceux plus secrets de Denys. Pour autant, comme son nom l'indique, personne ou presque n'a connaissance de ce lieu, sinon son duc. Denys a fait enchanter cette zone d'un sort empêchant quiconque de s'approcher. Et pour peu qu'il souhaite y emmener quelqu'un, cette personne finira irrémédiablement par oublier les jardins. En son sein, bien des secrets s'y cachent, pour certains d'une grande importance, pour d'autres, moindre, voire juste personnels. C'est là que Denys avait caché le rosier diapré de Mélusine de Sylvamir, qu'elle lui a offert à l'époque où ils étaient encore ensemble. Depuis le 1er mars 1002, ce rosier a été dédiapré pour sauver sa propriétaire, empoisonnée par l'un des jardiniers. Des objets de valeur y sont cachés, ainsi que des fleurs et plantes très rares que le duc se plait à garder et posséder secrètement. Méfiance à qui oserait passer outre les sorts qui les protègent, car on dit que depuis peu, le duc a fait surveiller les lieux par des statues au regard inquisiteur et dont les murmures résonnent dans le vent. Oui méfiance.

Comté du Verger sous la luneLagrance, possession de la couronne ducale
Le Verger sous la lune, certainement l'un des domaines les plus paisibles et enchanteur de Lagrance. Ancienne possession de Cyselle de Lagrance, tombée entre les mains du pouvoir ducal à sa mort, ce domaine reste à ce jour sans aucun propriétaire, régit par l'unique couronne lagrane. On dit que le duc actuel ne souhaite pas voir ce domaine cher à ses yeux tomber entre de mauvaises mains. Ce n'est pas un domaine d'une grande richesse, celui d'un comté, mais son importance pour Lagrance est grande puisque ses vergers sont sources de grandes ressources. Son nom vient de la magie qui semble naître dans les arbres du verger à la nuit tombée, semblant s'illuminer sous le regard de la lune.

La RoseraieLagrance
La Roseraie est un domaine appartenant aux Lierre-Réal depuis déjà quelques générations. Terre très chère aux yeux de Denys, c'est là qu'on trouve les plus grands élevages et les plus belles floraisons de rosier de tout le duché. Les régisseurs, tenant une grande confiance de leur duc, sont des mages innovants qui aiment à créer de nouvelles essences par la magie.

Divers


L'emblème de Sithis
Elle est comme une marque laissée par un fer chauffé à blanc. Rouge, d'une taille humaine, elle prend place sur le torse du duc de Lagrance, juste au dessus de son coeur. Parfois, il ressent encore la froide étreinte de Sithis, sa présence n'est jamais vraiment loin. Ce symbole est là pour rappeler que la vie de Denys ne lui appartient plus réellement, mais est vouée au dieu Sans Visage qui lui a octroyé un sursit. Il est vrai que sans lui, le duc de Lagrance serait mort de la main même d'une enfant de Lida lors du Tournoi des Trois Opales (15 septembre 1001). Mais le prix à payer est lourd, les conséquences parfois fâcheuses car en un sens... Sithis est le seul dépositaire de sa vie, et s'il lui prend l'envie de la reprendre, il le peut à tout instant.

SeringatUn chaton dans la neige
Trouvée au cours du mois de décembre 1001, ce petit chaton a été attiré par Denys grâce à la bénédiction d'Amir. Comme tant d'autres, l'animal a collé le duc tout au long du dernier mois de l'année, mais contrairement aux autres, elle est restée. D'un pelage blanc et bénéficiant d'un regard bleu diablement mignon, et même s'il n'est pas du genre à avoir des animaux, Denys s'est entiché du petit chat qui le lâche rarement d'une semelle, sans qu'il puisse comprendre pourquoi. Seringat, c'est le nom qu'il lui a donné, pour une petite fleur blanche des plus charmante, à l'instar de ce chaton qui ne manque pas de faire tourner des têtes avec ses petits yeux adorables.

PNJ


Vianney du Lierre-RéalPère, duc de Lagrance, décédé
L'on a beaucoup critiqué le père de Denys à l'époque où il a prit place sur le trône de Lagrance, à la mort de Cyselle. Outre le fait que traditionnellement, le duché est dirigé par des femmes, la noblesse et le peuple lagran ont longtemps soupçonné les Lierre-Réal d'être la cause de la mort de leur duchesse bien aimée. Si rien n'a été prouvé, Vianney s'est toujours targué d'avoir été fidèle à Cyselle, sa cousine, et rien ne peut aller contre ces arguments. Homme malin, cultivé et dévoué à son duché, il a tout apprit à Denys, combattant le caractère trop libéré de son fils à l'époque pour lui inculquer tout ce qu'il savait. Duc impliqué, il a fait beaucoup pour Lagrance, à commencer par lui donner des armes grâce à des alliances fructueuses avec la Cour des Miracles. Il est mort de maladie, à l'instar de la duchesse Cyselle. Denys était proche de son père, et sa mort l'a beaucoup touché.

Elise du Lierre-RéalMère, duchesse de Lagrance, décédée
Longtemps désespérée de ne pouvoir avoir d'enfants, la venue de Denys a été pour elle comme un miracle offert par Maari. Femme douce, généreuse, elle a donné à son fils tout son amour, et parfois trop, le choyant jusqu'à le rendre parfois pourri gâté. Amie proche de Cyselle, elle avait avec la duchesse une relation extrêmement fusionnel, et la mort de celle-ci a énormément abattu Elise, qui vit à son tour sa santé se dégrader. Malgré des relations devenues tendues avec son époux depuis des années, notamment à cause des nombreuses fausses couches, tous deux n'en avaient pas moins été fous amoureux, et la mort de Vianney a lentement achevé la propre santé d'Elise. Elle est morte quelques mois après son époux, peu après le couronnement de son fils. Une mort qui a aussi beaucoup marqué Denys, qui était extrêmement proche de sa mère.

Cyselle de LagranceMarraine, duchesse de Lagrance, décédée
Dernière de la lignée principale des de Lagrance, Cyselle est morte sans héritier de son sang. Femme respectée et admirée incontestablement dans tout Lagrance, elle avait pour elle l'amour de ses sujets et sa mort à plongé le duché dans un grand désordre, soufflant des vents de rébellion contre la famille du Lierre-Réal. Aimée de tous, c'était une femme d'une extrême beauté et d'une gentillesse peu commune, bénie d'une aura d'autorité naturelle et d'une grande sagesse. Grande amie d'Elise du Lierre-Réal, elle fut très heureuse quand celle-ci eu enfin droit à la bénédiction de Maari et d'avoir un enfant. Elle accepta avec joie d'être la marraine de Denys, qu'elle plaça sous la bénédiction de Cerah, la déesse tutélaire du duché. Elle meurt relativement jeune d'une maladie foudroyante, que certains jugent comme un assassinat. Aujourd'hui encore, personne ne sait si c'est réellement le cas. Denys était plutôt jeune quand Cyselle est morte (11 ans), mais il était néanmoins très proche d'elle et à la différence de sa mère, elle ne le couvrait pas de cadeau, essayant de le rendre plus sage. Aujourd'hui encore, il voue à son souvenir une grande fidélité et affection, qui sont la source de son puissant attachement à Lagrance et à sa loyauté envers le duché.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Denys du Lierre-Réal    

Revenir en haut Aller en bas
 
Denys du Lierre-Réal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche Vipélierre avec contestation Pokémon X/Y
» [Distrib'] Vipélierre DW
» Les travaux au jardin
» Arrivée de Azur [PV : Lucario]
» Ma pre'z

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: À l'aventure ! :: Parchemins et dossiers :: Évolutions-
Sauter vers: