AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -79%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
22.95 €

Partagez
 

 La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 15:15


Ilow Le fourbe
ft. Hale Appelman

« L'illusion n'est pas moins réelle »




Âge : 25 ans
Date et lieu de naissance : Personne ne m'en a jamais touché mot
Statut/profession : "Illusionniste"
Allégeance : Aucune
Groupes : Lorgol
Peuple
Anciennement mage/Présentement Cour des Miracles
Anecdote :
Je désirai le vide et la médiocrité. Je refermai la porte de cette académie qui respirait la magie à plein nez, un sourire creusé au coin de la bouche. Je ne désirai que l'aventure, l'illusion d'être un Homme. Je ne fréquenterais la magie que par un intérêt propre, sans jamais n'abuser d'un nom. Je ne serais plus que L'illusionniste, dont le nom se serait perdu dans les parchemins oubliés des autres qui furent autrefois les miens.



Dans la vie, je suis...


Je l'avoue, je suis un être exceptionnel, je suis ce que l'on peut dire, quelqu'un de magistral. Bien entendu, je ne cri pas sur tout les toits que je suis quelqu'un d'égocentrique, les gens le font assez bien sans mon aide, répandant ma toute puissance dans tout le royaume de mes illusions et de mon "nom". Je cache le fait que je sois fier de cette notoriété que l'on m'a donné, ma fausse modestie est appréciée. J'aime le pouvoir, et je suis fortement ambitieux, déterminé à devenir celui dont on se souvient.  Je suis blagueur, un tantinet fou, parfois même trop. J'aime mon extravagance et mon assurance. Je suis d'une intelligence sublime, qui fait palpiter mon cerveau dans tout les sens. Je ne suis pas quelqu'un de commun, c'est bien trop ennuyeux à mon goût. Et malgré le fait que je puisse paraître comme quelqu'un de lunaire, ce qui est évidemment le cas, je prend toujours les choses au sérieux... autant que possible. Je ne sais pas comment, peut-être à cause de mon tempérament de feu, mais une multitude de mésaventures pitoyables chevauchent mes épaules et me mettent en position de pure agonie. Je me sens parfois épris d'un sentiment de solitude, comme si toute autre personne me pensait épris de démence, alors que je ne fais que preuve d'une imagination débordante qui, à mon grand malheur, semble me dévorer.  Et comme toute personne normalement constituée, il est normal d'avoir des faiblesses... plus ou moins extrêmes. Je ne cache jamais mon amour pour la fête dont j'abuse de manière perpétuelle, l'alcool dans lequel je me noie sans dignité aucune et le sexe dont je suis dépendant. Je suis un homme ouvert d'esprit, et ouvert tout court...

Et voilà comment j'en suis arrivé là.


Ma vie ne s'est pas déroulée exactement comme mes géniteurs l'auraient espérés. Je ne serais jamais un grand mage, et sans doute, ne vivrais jamais une grande histoire d'amour digne d'un grand chevalier et une grande dame. Je n'aurais jamais les bourses remplies d'une multitude de pièces d'or, ni même des gens à mes services. Je ne me nourrirais pas autrement qu'un homme entre la pauvreté et la richesse. Je ne me nourrirais pas de viande en abondance, mais je ne me laisserais pas sombrer dans la consommation excessive de gruau. Certains diraient que je vis une vie de bohème, et de manière égoïste, je dirais que je m'efforce juste de vivre ma vie tel que je l'aurais choisi.  Et ce, toujours avec le sourire.

Ma vie commença des manières des plus conventionnelles. Allongée dans la paille, les jambes écartées, le front en sueur, elle tentait d'expulser mon corps de son ventre avec hargne. Mais ce n'est qu'au coucher du soleil, après un jour de travail acharné, qu'à bout de souffle, on me posa dans ses bras, hurlant, annonçant ainsi mon caractère affirmé futur.  Mon enfance se passa avec émerveillement et découvertes diverses, comme le fait d'avoir mal si l'on saute du haut d'un arbre, ou qu'on s'étouffe lorsque l'on arrête de respirer. Mais ce qui marqua le vrai tournant de mon existence, fut la découverte de certaines capacités qui faisait de moi, quelqu'un d'extraordinaire, selon mes géniteurs adorés. Et c'est alors qu'ils me confièrent à l'Académie, sans me demander mon avis. L'entrée fut compliquée, la demande étant grande, les exigences élevées. J'entrai de par débrouillardise et de par mon intelligence.  

L'apprentissage fut difficile et strict. Je m'endormais la peur au ventre. La peur d'échouer, la peur de ne pas réussir à devenir meilleur. Et je me réveillais, anxieux, avec un peu plus de ce sentiment qui me faisait me sentir prisonnier, ce sentiment dégradant et sale qui se lovait dans ma poitrine et dans ma tête toujours un peu plus. Mon extravagance, ma vision de la vie, elle n'avait pas sa place dans cet espace où tout semblait m'être interdit. Comme si je devais restreindre ma personnalité à juste un tout petit bout de moi. Au final, je n'arrivais plus à savoir si ce que je ressentais ici ou ce que je pensais devoir accomplir, devoir être et ne pas être, étaient réels ou que pures fabulations de ma part. Peut-être devenais-je fou. Peut-être m'enveloppais-je dans la folie qui commençait à me ronger de toute part. L'enchevêtrement de toutes les possibilités qui m'attendaient dans cette vie ne cessait de grandir, m'anéantissant.

Ce n'est qu'à l'aube de mes seize ans que je décidais de tourner le dos à ce que le monde avait aimé appeler mon destin. Je désirai le vide et la médiocrité. Je refermai la porte de cette académie qui respirait la magie à plein nez, un sourire creusé au coin de la bouche. Je ne désirai que l'aventure, l'illusion d'être un Homme. Je ne fréquenterais la magie que par un intérêt propre, sans jamais n'abuser d'un nom. Je ne serais plus que L'illusionniste, dont le nom se serait perdu dans les parchemins oubliés des autres qui furent autrefois les miens. J'osais espérer que lorsque je serais prêt, je pourrais revenir, mais en attendant, mon désir d'aventure et de liberté me semblait incontrôlable. Je commençais alors une vie de bohème, traversant les chemins et les villes, gagnant mon pain d'illusions et de magie, dormant dans la paille, les auberges miteuses et les coins de nature silencieux. Et ce n'est que plus tard, que je découvrais le plaisir de chair à mes dépends, alors que dans un bar, je noyais ma vie de solitude dans des pintes d'une boisson qui me déchirait le gosier, tandis qu'une femme me montrait ses charmes, m'arrachant à mon innocence juvénile de ses jupons. Encore aujourd'hui j'en suis là, la tête perdue sous les jupes des femmes et leurs culottes recouvrant leurs cuisses si puissantes. Cependant, je m'égare dans l'histoire qu'est ma vie.

Je ne retournais à Lorgol qu'à mes vingt ans, lorsque j'avais estimé être aller suffisamment loin pour oser dire que j'avais vu du pays, rencontrer des gens, échanger des richesses et des connaissances. Mais alors que j'étais de retour, ma famille n'était plus... emportée par la maladie ils avaient rejoins la fosse et n'étaient maintenant, plus que des ossements qui gisaient parmi tant d'autres. Ma vie en tant qu'Ilow Tully prenait fin. Et en mon esprit, c'était à la cour des miracles, que je me devais de trouver ma place. Aussi, il ne me restait plus qu'à attendre un miracle...

C'était au petit matin, alors que je lorgnais sur un fruit de toute beauté, rayonnant de sa couleur rouge intense. Je rencontrai par un hasard étrange, un homme, que j'avais aidé à "disparaître" par un tour de passe passe, lorsqu'il en eut besoin. Il m'emmena passer les épreuves afin de faire parti des leurs. Mes qualités en tant que "filet de sécurité" furent appréciées, et j'entrai parmi eux, avec une reconnaissance étrange, comme si enfin, je me sentais chez moi.



Dans ma tête, ça se bouscule

Que penses-tu des compétences de la toute nouvelle impératrice de Faërie, la jeune Chimène ? La trouves-tu légitime, penses-tu qu'elle va réussir sa période de probation ?
• J'éprouve une réelle satisfaction à me dire que je n'éprouve absolument rien à propos de cette fillette aux cheveux de feu. Je suis même prêt à dire, que je me préoccupe de ce sujet autant que je me préoccupe de ma descendance ( qui se trouve être inexistante)

Envisages-tu de prendre part au conflit si une guerre entre Ibélène et Faërie devait se déclarer ? Quel parti prendrais-tu, et pourquoi ? Comment participerais-tu à la lutte ?
• Personnellement, je suis quelqu'un d'incroyablement et spectaculairement pacifique. La guerre me donne envie d'aller dans un bordel pour assouvir mon besoin d'amour et d'alcool. La vraie question pour moi en cet instant, reviendrait à se demander si je ne vais pas me chopper quelques maladies étranges qui amèneraient à me pourrir la vie et mon pénis.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Pour tout dire je ne suis pas serein vis à vis de ma réponse, je répondrais inconsciemment oui, du fait d'y vivre et d'y avoir vécu ma vie là bas. Les gens sont ma foi quelque peu excentriques, mais je ne me souviens pas avoir rien qu'une fois, éprouver une quelconque oppression, mis à part à la fermeture des tavernes, ainsi qu'au sujet de mon ardoise au bordel.


Du rhum des femmes et d'la bière non de dieu


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Myu et j'ai 23 ans. J'ai découvert le forum via un partenariat il me semble et voici ce que j'en pense : J'ai "surkiffé" j'ai stalké, j'ai réfléchi, et j'ai craqué.
Pour les inventés : Je ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.



Dernière édition par Ilow Le fourbe le Mer 20 Juil - 22:36, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 15:49

Bienvenue mister :cute:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 16:06

Merci beaucoup =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 16:08

Bienvenue parmi nous ^^
bonne continuation pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 17:22




Sois le bienvenu, Ilow ! :tchin:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 17:24

Bienvenue parmi nous ! :ballon:

Bon courage pour terminer la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 17:27

Bienvenue parmi nous étrange personnage ! :bounce: Bon courage pour ta fiche :mimi:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 18:58

Bienvenue, mystérieux et intriguant Ilow :bave: Bon courage pour la suite de ta fiche !

Je me permets de te donner un petit conseil avant que tu n'ailles plus en avant dans ton personnage : au niveau du caractère, et c'est souvent la difficulté de la première personne (je compatis :sisi:), l'équilibre défauts/qualités n'est pas très clair, on constate surtout son incroyable égocentrisme dans ses défauts :red:

J'ai aussi retrouvé deux, trois petites fautes sur les verbes, une minuscule relecture les effacera comme si de rien n'était :cute:

Hâte d'en savoir davantage sur ce personnage haut en couleurs, n'hésite pas à venir poser tes questions si tu as le moindre doute :oui:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 19:14

Bienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 19:34

Bienvenue à toi, et bon courage pour ta fiche!


La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 19:58

Bienvenu et bon courage pour finir ta fiche ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 20:55

Oh merci à tous =D

Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 20:56

Bienvenue officiellement !
Bon courage pour ta fiche, je suis à ta disposition section Demandes et Questions si tu as besoin de précisions sur la Cour des Miracles :cute:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 22:37

Merci beaucoup Mélusine =D
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyMer 20 Juil - 23:50

Et me voilà ! C’est moi qui vais m’occuper de ta fiche, puisque la Cour des Miracles relève de mon secteur. :cutevil:

Comme tu vas le voir, il y a beaucoup éléments à retravailler, sache que tu peux recevoir l’aide d’un parrain ou d’une marraine pour t’aider à cerner les possibilités de l’univers, si tu en as besoin.  :bro:

Mon commentaire de fiche est assez long :hide: : nous sommes très à cheval sur la cohérence de l’univers, notamment lorsque la magie est impliquée – nous avons eu de mauvaises surprises en RP par le passé et préférons être fermes sur les présentations dorénavant.  :sisi:  Courage, ne prends pas peur !  :pompom:

Allons-y ! :vv:

1/ GÉNÉRAL
• Je vais devoir te demander de changer de prénom. Comme le dit le règlement, qui t’a été cité par Grâce dans ton topic de questions, les anglicismes sont formellement prohibés. Il va falloir trouver un prénom francophone.
• Pour la date et le lieu de naissance, il faut nous les donner, même si ton personnage les ignore. C’est important pour la préparation des futures intrigues et quêtes !
• « Illusionniste » n’est pas une profession xD Il va falloir que tu détailles avec précision comment ton personnage gagne son pain, que l’on voie si c’est plausible et envisageable dans l’univers.
• J’ai pas compris l’anecdote. XD (Au passage, si tu parles de l’Académie, pense à la majuscule ; et par ailleurs, elle est 50% magie certes mais aussi et tout autant 50% savoir.)

2/ CARACTÈRE
• «répandant ma toute puissance dans tout le royaume de mes illusions et de mon "nom"» → Que veut dire cette phrase ? :geu:
• blagueur et fou, mais prend toujours les choses au sérieux… ? C’est plutôt incompatible.
• «Je me sens parfois épris d'un sentiment de solitude, comme si toute autre personne me pensait épris de démence, alors que je ne fais que preuve d'une imagination débordante qui, à mon grand malheur, semble me dévorer. » → J’ai pas compris non plus. :keu:

3/ HISTOIRE
• Qui sont tes parents ? Tu es né dans quel duché ? Dans quelle classe sociale ? Ils exerçaient quelle profession ? Des frères et sœurs ?
• Tu n’as pas raconté la première manifestation de ta magie.
• On ne « confie » pas un enfant à l’Académie. L’admission se fait sur entretien d’entrée, où la motivation de l’élève est le principal critère d’évaluation. Envoyé comme ça, tu aurais été refoulé directement. Je te recommande de lire en détail l’annexe Magie et Savoir, un chapitre est consacré à l’Académie, tu y trouveras des informations sur l’admission et les cursus.  :mimi:
• L’intelligence d’accord, mais si ta mère accouche dans la paille, tu viens d’une classe sociale inférieure et tu n’as pas eu d’éducation, ni accès au savoir. C’est bien beau d’avoir des aptitudes de naissance, encore faut-il avoir l’opportunité de les développer ! A onze/douze ans, si on sort des champs, on est pas intelligent – Arven est une société médiévale, garde-le bien en tête.  :red:
• Et du coup, inscrit dans quel cursus ? Tu ne le mentionnes nulle part. Je veux connaître la Saison et le domaine. Encore une fois, je te renvoie à l’annexe Magie et Savoir.  :oui:
• L’Académie est un endroit où la personnalité de chacun est cultivée. C’est un lieu élitiste, où chaque élève a la possibilité de forger son caractère et d’apprendre au rythme qui lui convient. Les jeunes y sont chouchoutés. Le sentiment d’oppression que tu décris me semble hélas peu cohérent. Je pense plus logique que tu aies eu des difficultés avec d’autres élèves par exemple, si tu tiens absolument à te sentir brimé.  :bat:
• Je te confirme que l’anecdote ne doit pas être simplement un extrait copié/collé de l’histoire. :ptdr:
• Il est bien clair pour chaque élève que tout départ de l’Académie est définitif, tu n’as pas pu l’ignorer.
• Il me faut plus de détails sur la manière dont tu gagnes ton pain à ce moment-là de ta vie.  :*_*:  En Faërie la magie est commune et n’émerveille absolument personne, en Ibélène elle est très mal vue et te ferait chasser au bout d’une fourche.  :facepalm:  Il va falloir trouver autre chose.  :haww:
• Quatre ans pour visiter le monde, d’accord. Le continent fait la taille de l’Eurasie, du Portugal au littoral Pacifique de la Russie. Tu t’es déplacé comment, sans les moyens financiers de la noblesse ?  :suspect:
• Comme je te l’ai dit plus haut, Illow et Tully, c’est impossible. Trouve un prénom et nom francophones.   :cass:
• La Cour des Miracles, tu l’as connue comment ? Certes, elle a une solide réputation à Lorgol, mais un blanc-bec qui a fui l’Académie ne sera pas nécessairement bien vu, les Enfants des Miracles sont des gens qui donnent une réelle valeur à l’engagement et au respect des serments prêtés, tu sais ?  :puppy:
• « Disparaître par un tour de passe-passe » ? Je peux avoir plus de précisions ?  :affraid:
• « Filet de sécurité » ? Même question xD  :eheh:

4/ QUESTIONS
• La « fillette » a ton âge.  :green:
• Il n’y a pas de « bordels » en Arven (sauf en Sombreciel où le plaisir de la chair est un sport national :cup: ). Je te recommande la lecture de l’annexe sur la Guilde des Compagnes et la Caravane des Plaisirs. Il y a certes des prostitués en dehors de ces groupes, mais pas de bâtiment les regroupant, cela empièterait sur le domaine des guildes et ne serait pas toléré.  :marteau:

5/ TEST RP
• « Nom de Dieu » n’est pas un juron cohérent avec l’univers : je te renvoie à l’annexe du Panthéon, dans Vivre en Arven. Tu peux jurer par un Dieu, si tu veux, oui, mais tu vas dire son nom, du coup : il y a une quantité de divinités.  :punk:
• Du coup, y’a pas de Diable non plus…  :keuwa:
• Il n’y a pas de « bar » à la Taverne de la Rose. Il y a des tables, et un comptoir.  :tricot:
• Manque de respect à une femme au sein de la Taverne de la Rose, appartenant à une femme pirate, fréquenté par des hommes et des femmes pirates/assassins/voleurs, et très à-cheval sur le respect dû à la gent féminine, et tu vas finir éventré par les habitués du coin. :epees: Bonne chance.  :laugh:

Je souligne par ailleurs une importante quantité de fautes dans la fiche comme dans le test, as-tu pensé à utiliser des sites comme Bonpatron pour te relire ? Il n’enlèvera pas tout, mais en corrigera sûrement une bonne partie. :cute:

En résumé : je pense que ta compréhension de l’univers a encore des lacunes, tu as une vision erronée de la magie, de l’Académie, et des us et coutumes du continent. C’est normal pour quelqu’un qui vient juste de débarquer, je te recommande une solide relecture des annexes, et le recours à l’équipe de parrainage !  :bande:  Par ailleurs, si tu as besoin de précisions après ta lecture des annexes, tu peux tout à fait nous solliciter dans le topic que tu as ouvert dans la section Demandes et Questions, nous viendrons t’aider avec grand plaisir ! :gnut:

Pense à reposter dans le topic des fiches terminées quand tu auras retravaillé tout ça ! :ballon:

Bon courage ! :roc:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyJeu 21 Juil - 20:19

Bienvenue et bon courage pour les modifications :fox1:
Tu verras, Arven en vaut la peine après :slip:
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe EmptyDim 31 Juil - 1:31

Bonjour,

Sans réponse de ta part, je supprime ton compte et archive ta fiche !
Bonne continuation :cute:




« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe   La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La folie n'est que le reflet du génie ~ Ilow le fourbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: