AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 30 Juil - 1:47




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.5

Du 14 au 30 septembre 1001



Intrigue animée par Aura·


Le Tournoi des Trois Opales

Nombreux sont les champions à s'être illustrés par le passé au cours du Tournoi des Trois Opales. Triomphant en combat singulier, remportant l'une des trois merveilleuses opales convoitées, leurs noms sont entrés dans la légende.

Racontez-nous leur histoire...




Premier Tour

Consignes



IRL : du samedi 30/07 au dimanche 07/08 (12h).

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « Le Tournoi des Trois Opales » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : racontez-nous l'histoire d'un champion des éditions passées du Tournoi, celles qui ne voyaient que des duels individuels.

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:



Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 6 Aoû - 16:25

La guerre avait signée trêve voilà presque dix ans. Dix ans d’une paix chaotique, encore barbare, l’effleurement d’un futur qui se voulait prospère et noble et qui n’était encore que balbutiement grossier. Il y avait encore du chemin à parcourir, mais peu à peu, Arven se couvrait d’un manteau paisible qui promettait de durer encore milles ans.

Quand fut annoncé la signature du traité de paix, en Bellifère fut créé alors un grand événement, qui avait pour but de rassembler les meilleurs combattants et révéler les nobles valeurs qui avaient servies jadis au temps de la guerre. Oublier le passé tout en le glorifiant par des batailles épiques et parfois sanglantes, tel était le dessein du Tournoi des Trois Opales, rassemblant en son sein les trois grands symboles du duché de la Guerre : La bannière du Courage, la bannière de l’Honneur et la bannière du Combat.

Un de ses participants, un aguerrit combattant dont le nom n’était ignoré par personne de par ses faits d’arme et par son statut, marqua de son sang l’histoire de sa légende sur les sables de l’arène. Et au delà des siècles qui passent, au delà des mémoires qui s’effacent et se renouvèlent, on se souvint de lui. Aujourd’hui, nombreuses sont les histoires à faire son éloge, Bellifère chante et cri encore son nom, et parfois oui, pour cette légende que bien du monde oubli.

Cette légende, c’est celle d’un homme vaillant qui amena la paix comme tant d’autres sur Arven. Il s’était vaillamment battu pour son pays et d’aucun disaient encore qu’il se battait toujours pour lui. Fin bretteur, combattant solide, soldat stratège, homme de bien, il était pour beaucoup un modèle de vertu. Et quand, à l’aube d’une terrible maladie il sentit que Sithis attendait de poser sa main sur lui pour l’envoyer au trépas, il décida qu’une dernière fois, il participerait à ce Tournoi.

D’une première opale il se para, la noire du grand combattant. D’une seconde il s’habilla, la blanche du loyal et respectueux vainqueur. Et lorsqu’il fut sur le point de ravir la dernière opale, rouge d’un feu acharné, sa vie fut ravit par le Sans-Visage, qui jugea bon de le laisser mourir dans les honneurs, sur le sable de l’arène où il avait toujours vécu.

Ô Simon de Bellifère, ton nom résonne encore partout en Arven, pour ton courage et ta grandeur, toi duc qui instaura la paix et fut le symbole éternel pour tes pairs du combattant idéal. Sur ton bouclier, souvent représenté par les peintres et sculpteur, trois opales forment son centre, toi le grand vainqueur qui t’est battu pour Arven. Toi qui t’es battu toute ta vie.




Dernière édition par Denys du Lierre-Réal le Jeu 11 Aoû - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 7 Aoû - 13:37

Elle s’appelle Prudence.

Nom approprié pour une fille de Bellifère : sage et retenu, calme et mesuré. Un nom parfait pour un futur ornement de salon muet, parfaitement adapté pour pondre un marmot l’an et se faner dans la pénombre des prisons sans barreau que sont les demeures d’Hacheclair et des environs. Un nom presque prédestiné ; mais le Destin est taquin, et il n’aime pas laisser aux hommes le loisir de décider à sa place de ce qu’il adviendra.

Alors, Prudence fut guerrière.

Entraînée dans le plus grand secret par sa mère kyréenne, elle maniait l’épée et le bouclier comme les plus redoutables valkyries de Svaljärd à l’âge de seize ans déjà. Cette année-là, on l’enleva ; ou plutôt, on essaya, car elle ne se laissa pas faire, même si ses frères reçurent les lauriers de sa défense acharnée, faisant passer pour leurs ses exploits.

Prudence décida de se venger.

Avec la complicité de sa mère, elle intégra les rangs des combattants du Tournoi des Trois Opales en l’an 419 de notre ère, costumée en homme, et sous un nom d’emprunt. Elle remporta l’Opale de Feu, humilia ses frères – et périt deux semaines plus tard dans l’incendie de la maison familiale où, étrangement, elle se trouvait seule.

Repose en paix, Prudence : ta légende a traversé les siècles !
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 7 Aoû - 20:45

Armant. Seul ce prénom subsiste. Certains disent qu’ils étaient un enfant de la rue, d’autres qu’il était le fils d’un grand voltigeur. Aucun ne sait la vérité. Seul son prénom reste, et sa légende. Glorieux guerrier, il se murmure qu’il a combattu cinquante hommes, pour gagner sa Dulcinée. Il se murmure, encore, qu’un géant de pierre s’opposait à lui. Mais qu’est-ce ? Bagatelles, en comparaison à son vrai exploit. Les jaloux vous diront qu’il a triché, que les savants l’ont aidé à rendre son corps plus résistant, plus rapide, et bien d’autres idioties.

La vérité est que nul ne s’attendait à ce qu’un simple tanneur qui ne connaît rien à l’art de la guerre mette à terre tous ses adversaires un à un. Un tanneur si jeune, si peu entrainé. Car nul ne l’avait vu, mordre le sable de l’arène, ou le faire mordre à ses adversaires, avant ce jour. Comment pouvait-il s’illustrer sans s’être entraîné aux yeux de tous ? De quelle déloyauté faisait-il preuve, en privant ses adversaires de l’opportunité d’observer ses points faibles ? Nombreux furent les quolibets dont il écopa. Quel déshonneur, de ne pas s’entraîner auprès de ses supposés égaux. Mais ce ne fut rien.

Ce ne fut, comparé aux vives insultes, au choc, alors qu’il se présentait, avec des armes erebiennes. Rien ne l’interdisait, mais l’affront était grand. Comment tolérer ce mépris flagrant des coutumes bellifériennes, ce scandale d’avoir appris une technique de combat de femme, entre les mains expertes d’une maîtresse ramenée d’un voyage en Erebor ? Comment tolérer le gain d’une Opale, une Opale de feu, à cet être misérable ? Il se dit que la vie d’Armant le Misérable s’est éteinte le lendemain de cet affront, d’une manière bien mystérieuse. Sa famille déshonorée n’a pas osé élever la voix, sa femme a accueilli avec bonheur un époux digne de ce nom, et sa maîtresse éplorée s’en est allée, avec cette Opale, seul souvenir pour elle. Souvenir bien froid, du sang chaud de son amant. On raconte que son fils est revenu, s’est battu. Nul ne sait la vérité… Seule une subsiste : jamais pareil affront ne sera toléré à nouveau.










Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 7 Aoû - 20:45




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.5

Du 14 au 30 septembre 1001



Intrigue animée par Aura·


Le Tournoi des Trois Opales

Parions ! De l'or facile sur le dos des champions et leurs membres brisés !

Dans les rues de la capitale, les paris vont dur sur la valeur des dix champions dont il est possible d'observer l'entraînement. Et vous, sur quoi avez-vous parié ? Qui est votre favori ?

Racontez-nous tout !




Deuxième Tour

Consignes



IRL : du lundi 08/08 au dimanche 14/08 (12h).

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « Le Tournoi des Trois Opales » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : racontez-nous sur lequel des dix champions vous avez parié, et la nature de ce pari. Obtention d'une opale ? Première blessure ? Mort sur le sable ? Plus grand nombre de femmes engrossées ?

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi: Postez à la suite !

Bonne chance à tous ! :poele:





♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 7 Aoû - 22:14

Il était questions de paris, un peu partout dans Hacheclair. Dans les couloirs du Colisée, dans les rues, dans les tavernes et dans les auberges. Mais sur le sable aussi, entre les dix Champions, les discussions allaient bon train. Et pourquoi pas, après tout ?

«Tu sais quoi Ilse ? Je te parie ce que tu veux que tu seras blessée avant moi. Ce que tu veux.
Le premier blessé paie l’autre. On tope ?»


Que veut-il, Mayeul, si c’est lui qui gagne? Des fleurons ? Trop commun. Du rhum ? Aussi appréciable que soit le rhum de l’Audacia, il a les moyens de s’en procurer, merci bien. Quoi, alors ? Quelque chose de plus personnel, sans doute. Parce qu’entre lui et Ilse, c’est forcément personnel.

«Si je gagne, et que tu es blessée avant moi, je veux des excuses. A genoux, devant moi, que tu t’excuses devant les autres Champions pour avoir proclamé mon inutilité et m’avoir arrosé de sable. Et que tu chantes mes louanges pour la journée avec le sourire, si possible. Partante, Ilse ?»

Bien sûr qu’elle serait partante. Un défi, voilà exactement ce qui leur fallait pour pimenter un peu tout ça. Et même s’il se mordrait les doigts si elle gagnait, Mayeul était prêt à accepter les conditions de la pirate. Après tout, le jeu en valait la chandelle !

Spoiler:
 


[CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales TitreMayeul1


Dernière édition par Mayeul de Vifesprit le Lun 8 Aoû - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 7 Aoû - 22:14

Le premier à mourir. Le premier à porter un coup sur l'adversaire. Le dernier à tenir sur ses deux jambes. Ceux qui gagneraient les Opales. Tant de suppositions, tant de paris, tant d'argent qui change de main un peu partout dans Hacheclair. Nul doute que les pirates en font de même et que beaucoup ont misé sur leur canonnière et Ilse ne compte pas les décevoir. Mais elle ? Prendre des paris ? Non merci. Enfin... jusqu'à ce que ce crétin de Cielsombrois s'en mêle.

Elle le regarde avec suspicion ; le premier à être blessé hein ? A-t-il seulement précisé par qui il devait être blessé ? Un sourire torve fend ses lèvres et elle croise les bras, un peu méfiante.

« Et tu veux quoi si tu gagnes ? »

Des excuses à genoux, rien que ça. Et des louanges. Des louanges ! La pirate se renfrogne mais l'occasion est trop belle et elle a confiance en ses propres capacités.

« Et si je gagne, tu dois un tonneau de rhum à l'Audacia, tu dois admettre publiquement que je suis une meilleure joueuses d'échecs que toi et tu astiqueras chacun de mes canons. Avec ta chemise. » Oh, voilà qui lui semble tout à fait équitable. Alors elle avance la main et attend qu'il la serre, sans le quitter du regard.


Spoiler:
 


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


[CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales RandomTartan1
[CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales RoueBriseeCrabeNapping
[CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales RandomFeu
[CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Marianne d'Orsang
Marianne d'Orsang

Messages : 1217
J'ai : 44 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyMer 10 Aoû - 20:00

Spoiler:
 


La légende a oublié son ancien nom. Simple écuyer au service d'un des prétendants du Tournoi, il n'était pas destiné à combattre, espérant un jour gagner suffisamment sa vie pour rejoindre l'Académie et étudier la philosophie. En attendant, il prenait soin des affaires d'un guerrier de Bellifère, lequel s'entraînait sans relâche pour le Tournoi des Trois Opales et y participait chaque année.
Cet été-là, alors que son maître disputait un duel dans le Colisée, l'écuyer bouscula  un des participants dans la rue, distrait, renversant son repas. L'homme était massif, immense. Une montagne face au frêle jeune homme, et qui se fichait bien que celui-ci ait trébuché dans la rue bondée. Sa pitance dégoulinait sur ses vêtements, il réclamait justice ! Écuyer d'un des champions, il déshonorait son maître en insultant un autre guerrier de la sorte ! Seul un duel au Tournoi pourrait calmer le courroux de la montagne. La foule de badauds appuya la proposition : le maître de l'écuyer contre le géant, pour laver son honneur, cela semblait juste. L'adolescent ne pouvait pas refuser. Et il s'éloigna le cœur lourd, car celui qu'il servait avait déjà combattu dans l'arène. Pour respecter sa parole et laver sa faute, pour ne pas souiller le nom de son protecteur, il allait devoir se présenter lui-même au Tournoi. Et n'y connaissant rien à l'art du combat, forcément, il allait y laisser la vie.
De retour de son épreuve, son maître fut accablé de la nouvelle. Mais il gardait l'espoir que son écuyer s'en sortirait.
« - Je n'ai aucune chance ! Je ne sais qu'affûter une épée et prendre soin d'un cheval, ce monstre va me briser en deux avant même que je fasse un mouvement !
- On a toujours une chance, si on y croit dur comme fer. Tu es malin, et celui que tu as croisé me semble être une brute épaisse. Je te prête mon épée pour demain, et tu reviendras vivant. Tu as toute la nuit pour te préparer, et voici mon conseil : une fois le duel engagé, garde ma lame levée devant toi, yeux fermés. Et ne bouge surtout pas, quoiqu'il se passe, quoique tu entendes. Avec au fond de toi la certitude que tu vas gagner.
- … et c'est tout ? Sauf votre respect, il faut plus que ça pour remporter un duel.
- Ah, que tu crois ! ria le guerrier. La détermination de vaincre, c'est ça la clé. Ne pense pas que tu peux gagner, mais que tu vas gagner. Au signal. L'épée levée. Sans jamais bouger. Et cette certitude dans le cœur, toujours.
Et le guerrier laissa là son protégé, un peu perdu, n'osant y croire.
-A demain. Entraîne toi bien. Je parie sur toi.

Une nuit plus tard, l'écuyer était au centre de l'arène. Il avait décidé de se fier aux conseils de son champion et de croire qu'il vaincrait. En face de lui, la montagne de muscles affichait un sourire railleur, on ne le provoquait pas sans en payer le prix. Avec de la chance, je n'aurai que quelques côtes cassées ? Le jeune pria Kern et Alder une dernière fois.

Le juge leva son bras, prêt à donner le signal. L'écuyer leva son épée et ferma les yeux, plus décidé que jamais, oubliant la foule immense dans les gradins, les bruits qui résonnaient dans le Colisée, et son maître qui devait l'observer.


Et il attendit, immobile. Aucun coup de vint. Statufié, droit et serein. Les minutes passèrent.


Il n'avait plus la notion du temps, il ne sentait plus ses bras suspendus devant lui, quand il sentit une main s'abattre sur son épaule. Il ouvra les yeux, reconnu le juge.
Enfin, il perçu les tonnerres d'acclamations des spectateurs. Son adversaire n'était visible nulle part.

Oh, il avait été prêt à lui trancher la gorge, à lui casser des os, déçu d'avoir un adversaire aussi pitoyable. Mais le jeune était resté en position d'attaque sans jamais vaciller. Qu'importe ses railleries, ses insultes, ses feintes, ses moulinets. Il n'avait même pas bronché quand il lui avait frôlé le ventre de sa lame aiguisé. Devant une telle volonté, la brute s'était mise à douter. Quelqu'un capable de lui tenir tête sans peur, qui savait quand il tenterait un coup fatal ? Une telle assurance relevait de la folie, ou d'une expertise qu'il le dépassait. Son adversaire était trop fort pour lui. Il n'était pas écuyer. Il allait perdre.

Alors, croyant à une défaite certaine, la montagne s'était enfuie de l'arène.

Et l'écuyer avait gagné.

Dans les gradins, un guerrier souriait de toutes ses dents. « Comment tu savais qu'il allait gagner ! Par Kern, tu nous as ruinés ! » D'un grand rire, il répondit « Parce que j'en était sûr, pardis ! »


Et bien plus tard, à l'Académie, Almar le Résolu enseignait en philosophie le puissant pouvoir de l'Intention.







J'ai pour moi les vents, les astres et la mer.


Marianne • #006666
Iode • #663300
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyJeu 11 Aoû - 1:40

« Je mise 5 fleurons sur le Champion d’Ansemer, Neve le Chevaucheur. Il ne sera pas blessé au cours des épreuves ! »

Je veux y croire. Neve est mon ami, et je sais qu’il a un instinct de survie prononcé. Après tout, nous autres Chevaucheurs, nous avons l’habitude des combats et des coups – et ma propre maladresse est un cas particulier, les autres sont agiles et plus mobiles que moi. Je veux croire qu’il se sortira indemne de ce qui l’attend, et ce pari est plus une marque de confiance qu’une réelle envie de gagner.

Gloire aux Chevaucheurs !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Arsène de Sylvamir
Arsène de Sylvamir

Messages : 515
J'ai : 14 ans
Je suis : Le fils adoptif de Mélusine et Hiémain, protecteur auto-désigné de ses frères et soeurs.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine et Hiémain de Sylvamir. A la Cour des Miracles, aussi.
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyJeu 11 Aoû - 10:02

«Ben moi, j’parie que que c’est la pirate qui va porter le coup final et remporter une Opale !»
Clama Arsène d’une voix forte, du box où il brossait sa ponette avec ravissement. Il ne pouvait pas encore la monter tout seul, mais la brosser lui suffisait, pour l’instant. De là où il était, il entendait la voix du garçon qui s’occupait des chevaux parler avec d’autres adolescents, et sa fanfaronnade ne passa pas inaperçue.
«C’est une femme. Elles ne sont bonne qu’à faire les enfants»
Répliqua l’autre, déclaration suivie d’un commentaire graveleux qui fit rougir Arsène jusqu’aux oreilles. Il était le plus petit, face aux trois adolescents de Hacheclair qui le toisaient, mais il ne se démonta pas pour défendre l’honneur bafouée de son idole.

«Je te dis qu’elle qui va en gagner une ! Et Hiémain aussi, c’est le plus fort! »
L’adolescent s’avança d’un pas menaçant, mais Arsène ne recula pas, sentant Clochette s’ébrouer nerveusement dans son dos dans un carillonnement adorable.
«Tu serais prêt à le parier ?»
« Bien sûr ! Et quand j’aurais gagné, tu seras obligé de faire tout ce que te dira Agathe ! »
Il espérait que l’adolescente ne serait pas contre, mais bon, elle n’était pas là pour qu’il lui demande son avis, et c’était la première fille - en dehors d’Ilse et Mélusine - à qui il avait pensé.
«D’accord. Mais si la pirate ne gagne rien, ou que le Champion de Valkyrion échoue, tu t’occuperas de mes corvées à l’écurie jusqu’à ton départ.»

Arsène avait claqué la main de l’autre, bravache, le regard fier, avant de soupirer quand lui et ses copains avaient tourné les talons. Il en avait marre de nettoyer, alors il espérait que Messaïon en personne viendrait apporter son aide à la pirate. Et que Kern prêterait sa fore à Hiémain, aussi. Il aimait Hiémain, et avait envie qu’il gagne, au moins autant que Ilse. Que c’était compliqué d’idôlatrer deux personnes !

Spoiler:
 


Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyJeu 11 Aoû - 16:30

Tristan avait observé, discrètement, les combats. Il ne s’agissait pas de perturber Maelys, ou même de se faire remarquer. Son duc avait bien choisi, il en était certain. Qui d’autre que la fougueuse, quoi que trop impulsive Maelys, pour mener à bien cette mission qui demandait une hargne certaine ? L’Opale de Feu serait pour elle. Douce ironie, après ses mésaventures sur l’Île des Amoureux du Vent, et l’incendie qui s’était déclenché dans sa loge. Pouvait-il cependant nier ses talents, et son obstination ? Elle voulait gagner, il l’avait vu à l’instant où le Seigneur du Lierre-Réal lui avait proposé de représenter Lagrance. Et de nouveau, alors qu’elle était annoncée comme championne, dans l’Arène. Ce regard fier, mordeur, ce regard de défi. Ce regard qui refuserait de ployer devant qui que ce soit. Elle tomberait, mais elle se relèverait. Elle rendrait coup pour coup. Oui, c’était une certitude. Une certitude qu’il voulait voir se répandre. Sa championne, sa protégée ou peu s’en fallait, gagnerait.

Interpellant un petit bonhomme, il lui promit un déjeuner comme il n’en avait jamais mangé, s’il répandait la rumeur que Maelys s’était opposée à Messaïon lui-même, non pas en un combat singulier, mais en un combat contre ses protégés. C’était là déformer la réalité, mais quelle importance ? Il fallait que la rumeur enfle, et que grand nombre de monde y croit. Lui-même, alla s’afférer dans ses appartements. Si sa nouvelle fonction semblait lui aller parfaitement bien, de même que son titre, il avait longtemps été que le fils présumé bâtard, alors qu’il n’en était rien, d’un marquis désargenté et méprisable. Un fils qui n’était qu’un moyen d’atteindre ses fins. Il savait se faire passer pour ce qu’il n’était pas, et il serait à vrai dire plus à l’aise, en revêtant une tenue d’homme du peuple.

C’est ainsi habillé qu’il s’avança dans Hacheclair, prenant soin de couvrir ses cheveux flamboyants d’un capuchon des plus sombres. Il paraîtrait louche, mais peu importait. S’établissant dans une rue passante, il s’exprima d’une voix forte, pour attirer le chaland. « CINQUANTE FLEURONS SUR LA CHAMPIONNE DE LAGRANCE ! DIX SUR CELUI DE SOMBRECIEL ! VINGT SUR LE CHAMPION ANSEMARIEN ! QUI VEUT PARIER ? À VOS PARIS, M’SIEURS DAMES ! UN PETIT SOU POUR LA BONNE CAUSE ! »

Il passa la totalité de l’après-midi comme cela, incrémentant lui-même les paris sur Maelys, et quelque peu sur Neve et Mayeul, aussi. Légèrement sur la championne d’Erebor, mais bien moins que les autres, en hommage à sa famille décédée. Sa réelle famille, pas ce père indigne qui avait perdu la vie par orgueil. Les petits mots pour vanter les mérites de Maelys ne manquaient pas, et il amassa rapidement un petit pécule. Il tiendrait ses engagements, mais il était certain que la rage guerrière de Maelys lui vaudrait l’Opale de Feu.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 13 Aoû - 0:09

En cortège, qu’on est venus. Moi et tout l’équipage : massés au bout du quai autour des jupes d’une mignonne petite à l’air bien trop innocent, on empile des fleurons dans une bourse, énonçant chacun nos paris respectifs. Il y a quand même une tendance générale qui se manifeste en faveur des copines : l’air résonne des noms d’Ilse et Marianne, et même de celui de Grâce qui fait presque partie de l’équipage tant on la voit à bord.

Quand vient mon tour, je laisse tomber cinq fleurons dans la bourse de la jeunette. « Je mise sur Ilse Tonnevent, Marianne d’Orsang et Grâce Martel : une opale chacune à l’issue du Tournoi. » La mignonne acquiesce, empoche ma mise, et le pirate suivant prend ma place. Elles vont gagner, oui, j’y crois : pour défendre leurs couleurs, et porter haut la bannière de l’Audacia !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 13 Aoû - 0:36

[CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales 2rho9wz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 13 Aoû - 0:40

Sitara avait observé Grâce s'entrainer quelque peu chaque jour, et si elle s'était convaincue de parier bien avant cela, son combat contre le champion de Cibella avait achevé sa résolution. Elle avait cherché une jeune femme qui, quelques temps auparavant, cherchait à recueillir des paris, afin de lui transmettre le sien. Elle avait constaté qu'elle notait le tout, aussi avait-elle préparé un parchemin à son attention. Elle le recopierait sûrement, mais au moins l'aurait-elle. Elle n'avait pas réellement la plus petite idée des paris des autres, mais elle était confiante et savait que sa championne méritait une somme importante. Elle se promit de la reverser aux nécessiteux, si elle gagnait.

[CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales 1zr03eq
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 13 Aoû - 9:41

Bien que n'étant pas à Hacheclair avec la délégation lagrane, Agnès suivait d'un œil assidu ce tournoi. Cet évènement avait enflammé les esprits dès son annonce, car inédit. Faés et ibéens furent conviés et chaque duché choisit un Champion. Et les paris allaient bon train. Agnès pouvait se montrer joueuse, alors elle décida de parier sur les Champions.

30 fleurons sur Maelys, gagnante d'une Opale.
10 fleurons sur Neve, pour le premier blessé parmi les soigneurs.
5 fleurons sur Grâce Martel, pour la plus déterminée et le premier sang adverse versé.
5 fleurons sur Octavius le Rouge, pour le plus endurant.


Agnès avait hésité entre les deux guerriers, mais pour le coup, elle décida de jouer sur celui qu'elle connaissait le moins, par goût d'aventure hasardeuse. Elle avait parié à l'encontre de Neve, car selon elle, les soigneurs devaient être les premiers à être éliminés. Non pas qu'elle veuille leur mort, mais si leur adversaire était logique, il essayerait de supprimer les soutiens. Sans guérisseurs, les combattants tiendraient moins longtemps.Certes, elle aurait pu choisir une autre option sur Neve, pour mieux illustrer son soutien mais elle ne changea pas d'avis, même si elle préférait qu'il ne soit pas gravement blessé, voire pas blessé du tout. Elle se souvenait encore très bien de leur rencontre au port de Lorgol et elle appréciait le chevaucheur.  

Confiant ses enjeux à une personne de confiance, elle fit parvenir ses paris à qui de droit.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 13 Aoû - 10:27

Grâce avait hésité, avant de retourner voir la personne à qui elle avait confié son pari, quelques heures auparavant. Non pas par souci de parier sur elle-même, mais parce qu’elle ne voulait pas se retrouver prise dans une embuscade après ce qui était arrivé aux autres champions. Surtout en étant seule dans Hacheclair, où elle savait s’attirer l’animosité depuis bien longtemps. Surement devrait-elle renoncer, tôt ou tard, à y rester, après oser représenter Erebor, elle qui était belliférienne de naissance. Ils devraient pourtant être soulagés, qu’elle ne représente pas leur duché. Elle ne put s’empêcher de rire, se remémorant que Marianne représentait Bellifère. Douce Marianne, adorable Marianne. Elle allait leur montrer. Peut-être devrait-elle de nouveau parier sur elle. Oui, peut-être.

Souriant, elle sortit 1 fleuron de sa bourse. « Je rajoute 30 pistoles sur Marianne d’Orsang, pour rester intouchée pendant quinze minutes. Et j’en parie 70 sur moi, pour achever le premier adversaire, et remporter une Opale. Peut-être même deux. Mais n’en comptez qu’une, je reviendrai peut-être parier après la première épreuve. »

Donnant sa mise, vérifiant la mention notée sur le parchemin, elle rebroussa chemin jusqu’à ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 13 Aoû - 10:55

D’un pas guilleret, je m’enfonce dans les rues et les ruelles d’Hacheclair au bras de Melsant, ravie de profiter un peu de la compagnie trop rare de ce grand frère adoré. Pas longtemps, juste une petite heure avant que nos engagements et nos obligations ne nous rappellent, mais c’est déjà ça ! Nous flânons le long des échoppes parmi les badauds, jusqu’à intercepter les échos d’une conversation mentionnant des paris sur les champions. Surexcitée, je tire sur le bras de mon aîné pour qu’il me suive, à l’instar de la gamine impatiente que j’ai été, subtilisant la bourse à sa ceinture et plongeant la main dedans sans remords. « Je te rembourserai, rappelle-le moi plus tard ! »

Doctement, j’énonce les paris auxquels je m’engage, signant le parchemin de mon nom ensuite et délestant mon aimable frère d’une bonne cinquantaine de pièces. « Trente fleurons sur le baron de Sylvamir, une opale pour lui dès la première épreuve ! » Après un instant de réflexion, j’ajoute un second pari. « Et vingt fleurons sur Mayeul de Vifesprit… Pour… Mmm… Pour le plus grand nombre d’acclamations féminines dans les tribunes. »

Note à moi-même : penser à lui demander de retirer sa chemise, ou la lui voler préventivement.

Spoiler:
 










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 13 Aoû - 13:27

Ils sont nombreux dans les gradins, ce dernier jour d'entraînement, à observer les champions et à faire leurs pronostics. Assise au milieu d'autres nobles de tout Arven, Alméïde ne dit rien mais elle ne peut empêcher son esprit de vagabonder sur les nombreuses possibilités de ce Tournoi. Entre curiosité et fascination pour ces hommes et ces femmes combattant pour la gloire et l'honneur, elle suit des yeux les combats, écoutant à peine les conversations autour d'elle. Il y a pourtant cette jeune femme qui déambule parmi les spectateurs, interrogeant les uns, prenant les paris des autres. Quand elle arrive à sa hauteur, nombreux son ceux qui déposent des fleurons entre ses doigts agiles et elle note avec attention les noms qui lui sont données et les exploits attendus.

La princesse est sur le point de lui répondre que non, elle n'est pas intéressée, quand quelque chose la pousse finalement à se laisser porter par la liesse populaire.

« Dix fleurons pour la championne d'Erebor. Je gage qu'elle remportera une opale à la fin de la première épreuve. » Elle sourit, confiante. « Et cinq fleurons pour le champion de Cibella. Il saura se distinguer et protéger au mieux se camarades, même s'il doit se blesser pour cela. » ajoute-t-elle, se rappelant avec clarté les paroles du guerrier lors de leur malencontreuse rencontre avec les Anges de pierre – bien qu'ils n'aient pas été réels.

Satisfaite de sa décision, elle souhaite une bonne journée à la demoiselle et s'en retourne à l'observation de l'entraînement.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptySam 13 Aoû - 22:21


Hacheclair, le 15 septembre 1001.

Cher Citalphe,

Tu manques à cet évènement, comme à toutes choses – c’est souvent le cas lorsque les amis s’absentent. N’ayant pas pu assister au tournoi des Trois Opales, tu es venu me quérir pour t’écrire quelque contre-rendu et te garder informer des plans mystérieux d’Enguerrand Fer-de-Lance et Ermengarde de Bellifère. En ce premier jour d’entraînement, je m’en vais te décrire mes compagnons d’infortune.

Lionel, je le vois en vainqueur. Les Rivepierre sont courageux, les Outreventois bien plus déterminés qu’aucun autre peuple. Et tu le sais, malgré tous ses égarements, il n’y a pas d’esprit plus franc qu’il ne l’est. J’ai parié avec une vieille dame dans le Colisée qu’il remportera une Opale – et tant pis pour ces quelques fleurons, je crois en sa bravoure. Je me demandais par ailleurs si tu avais eu l’occasion de séjourner, lors de tes maints périples, à Souffleciel ? Ce doit être une cité grandiose.

Serenus, tu le sais, est un ami. J’ai conscience qu’il est affecté par le départ de sa femme, Elena, mais c’est un très bon guerrier. Il m’a déjà sauvé la vie, et si son grand cœur est à même de le perdre, il sera sans aucun doute le plus loyal d’entre tous. Je ne soupçonne aucun champion d’être habitué des coups bas et des veuleries ; mais ce ne sera pas la première fois que l’inconstance surgit de nulle part, n’est-ce pas ?

Je ne m’épancherai pas longtemps sur Mayeul – tu dois sans doute en avoir entendu parler, sa famille est de Vifesprit, et puis c’est un Voltigeur d’un certain renom. Oh non, rien de bien sévère, il est sans doute bâti pour la victoire, mais à part engrosser le plus de femmes durant le tournoi et vider les jarres de vins, je doute qu’il excelle autant que ce que l’on dit de lui. Mais je suis partial, alors je reconnais qu’il a sa chance.

Marianne d’Orsang, si tu avais été là pour le voir : une femme, championne de Bellifère ! Une avancée prodigieuse en matière d’éthique, je t’entends penser. En effet, et elle n’en démord pas ; mais je parie qu’elle sera la première à succomber. Eh, non, sans doute pas durant les épreuves, mais assassinée par quelque tradionnaliste dans les rues d’Hacheclair avant le tournoi. Je mise tous mes espoirs dans sa prudence, elle ne mériterait pas de mourir ainsi.

Grâce Martel est au moins aussi controversée que Marianne, et sa position discutée ne te sera sans doute pas inconnue. Elle aussi, je parierai toutes mes maigres économies qu’elle remportera une Opale, et sans doute sans la moindre égratignure. Il suffit d’aviser la hargne dans son regard, et cette voix si assurée qui provoqua Serenus en duel. Personne ici-bas ne la sous-estime – si ce n’est peut-être les Bellifériens eux-mêmes.

Quant à Octavius le Rouge, il m’est encore bien inconnu. J’ai lointainement suivi ses différends avec Serenus – des querelles guerrières heureusement sans aboutissement – mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’échanger avec lui. Si nous sommes amenés à tuer durant le tournoi, il tuera sans doute. Il est singulier, plein d’une désinvolture qui le rend paradoxalement admirable.

Si je devais parier sur la théâtralité durant le tournoi, je penserai à Ilse. Elle a derrière elle toute une confrérie de pirates qui réchauffent d’entrain et de convivialité. Récemment, un coup de canon a retenti en plein cœur d’Hacheclair, et sans surprise il s’agissait de l’un de ceux de l’Audacia. Si le public veut du spectacle, elle en donnera, bon gré mal gré, volontairement ou involontairement.

Hiémain de Sylvamir est le champion de Valkyrion ; il est fascinant. Je n’ai jamais eu l’occasion de le rencontrer en bonne et due forme, et je ne le connais qu’à travers son insondable présence. Toutefois, si j’étais un parieur inconscient jaugeant à la savate, sans doute tournerai-je mes fleurons vers cet homme. Sans doute remportera-t-il une Opale, lui aussi.

Je n’oublie pas Maelys, la championne lagrane. Je crois indubitablement en ses capacités et en sa fougue, elle s’en sortira sans doute avec brio. Son talent est sublimé par l’inconscience de son jeune âge, inconscience que je partage sans doute. Un pari quant à Maelys ? Si un seul d’entre nous doit survivre, ce sera elle – ça ne peut pas être autrement.

Enfin, j’espère que ces quelques pronostics t’auront arraché un sourire entre tes vieux manuscrits d’histoire. Ta sagesse et tes histoires me manquent, j’aurai tant besoin de ton réconfort en ces temps étranges. J’attends avec impatience quelques nouvelles de toi et de l’Académie.

Bien à toi,

Neve

P.S. Je serais le premier tué – il faut bien renflouer les coffres de tant et tant de parieurs.
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Anthim d'Erebor
Anthim d'Erebor

Messages : 509
J'ai : 36 ans
Je suis : Sultan d'Erebor et roi des Gitans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Erebor et son peuple avant tout.
Mes autres visages: Denys ◊ Hiémain ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 14 Aoû - 3:57

« Sa Grâce va-t-elle parier ?

-Parier ? Allons, ce n’est pas vraiment mon genre. »

Ah non ?

Il était vrai que le duc d’Erebor n’était pas particulièrement friand de ce genre de pratiques un peu illégales et qui avaient tendance à prendre les gens à leur propre jeu. Non. Bien sur que non, le duc n’avait pas parié. Jamais de la vie.

Il n’avait absolument pas misé contre le champion de Sombreciel, ni donné 30 fleurons de sa poche que celui-ci serait le premier à tomber inconscient. Il n’avait pas non plus parié que la championne d’Erebor serait la première à remporter une opale, et n’avait certainement pas déboursé 50 fleurons pour ça. Pire encore, il n’aurait pas non plus osé parier sur la championne de Bellifère, pour 20 fleurons, en arguant qu’elle serait la meilleure à apporter des soins à ses compagnons, pour le simple plaisir de soutenir la duchesse Ermengarde.

Non, décemment non, le duc d’Erebor n’était pas de ce genre là.

Mais si c’était le cas, il aurait surement fait ainsi.

N’est-ce pas ?






Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 14 Aoû - 4:10

La logique voulait qu’en bon duc de son duché, Denys parie en faveur de la championne qu’il avait lui même choisie. En toute logique oui. Maelys était douée, Maelys était motivée, mais Maelys était aussi, à ce qu’on disait, une championne des accidents explosifs et enflammés en tout genre. En partant de ce principe, pouvait-il décemment parier sur elle aux vues des risques qu’elle représentait ?

De la même manière, en bon ami qu’il était, parier pour Mayeul était une option tout à fait envisageable, par seul souci de le soutenir. Mayeul était voltigeur, habile, malin et débrouillard, bien des arguments en sa faveur. Mais si l’on considérait la propension qu’avait le Cielsombrois à se droguer et s’alcooliser avant tout événement notable, était-ce bien prudent de miser quelques fleurons sur sa tête au risque de les perdre ?

Certainement pas. Mais peu importait, ce n’était pas 20 fleurons pour chacun qui allaient ruiner le duc, et selon toute vraisemblance, il y avait des chances que ses paris aient quelques bons résultats. Maelys, première à détruire une partie du Colisée. Mayeul, capable d’arriver non sobre le jour de l’épreuve.

Oui, ça semblait un bon compromis pour parier sur eux.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 14 Aoû - 13:07




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.5

Du 14 au 30 septembre 1001



Intrigue animée par Aura·


Le Tournoi des Trois Opales

Et voilà, le combat commence.

Le Colisée en a vus, des duels à mort, des jeux du cirque, des animaux féroces et des combats aux chances de victoire dérisoires...

Et il a vu, aussi, des stratégies saugrenues et des réactions inattendues...




Troisième Tour

Consignes



IRL : du lundi 15/08 au mercredi 24/08 (12h).

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « Le Tournoi des Trois Opales » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : racontez une entrée mémorable dans l'arène, qu'il s'agisse de la réaction du combattant devant son adversaire, ou de la stratégie employée.

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:



Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyDim 21 Aoû - 22:10

Arthur le Fulgurant. C'est comme ça que les gens se rappellent cet homme d'un village isolé au nord de Bellifère. Son véritable nom a fui la mémoire collective pour ne garder que celui qu'il s'est créé le jour de sa première épreuve.

L'histoire raconte qu'il était l'un des plus grands champions jamais vus durant un tél événement. De son village, de sa région, il était le plus vaillant et le mieux bâti. Fort de cette réputation, ses relations avec ces dames étaient facilitées et avant même que le Tournoi ne débute, il avait une horde d'admiratrices se pâmant à son passage dans les rues de Hacheclair. Il se pavanait, il marchait dans la ville comme si elle lui appartenait. Ses adversaires ne supportaient ni sa condescendance, ni ce narcissisme exacerbé dont il faisait preuve et il n'avait de cesse de conter les exploits accomplis dans sa région natale. Il ne fallut pas bien longtemps pour que chacun sache son nom et les paris l'annonçaient déjà vainqueur de la compétition.

Le premier jour, la foule l'acclamait à son entrée dans l'arène. Nul ne savait à quoi s'attendre mais tous avaient bâti de grands espoirs sur ce qui promettait d'être le plus grand champion jamais connu. Armé de son épée, il s'est avancé sur le sable du Colisée, le sourire éclatant, la tête haute. Son adversaire l'attendait et n'en menait pas large ; il devait faire au bas mot une tête de moins que lui et, même s'il était bien bâti, il ne pouvait rivaliser avec le favori du Tournoi.

Le duel commença alors. Il s'avança, hurlant à pleins poumons, courut vers son adversaire, trébucha sur une pierre et tomba la tête la première sur le sol. En face, son adversaire en profita et l'assomma à l'aide de sa masse d'arme et le combat entra dans les mémoires comme le plus rapide de l'histoire du Tournoi. Ainsi naquit la légende d'Arthur le Fulgurant.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Hiémain de Sylvamir
Hiémain de Sylvamir

Messages : 516
J'ai : 37 ans
Je suis : baron de Sylvamir, sénéchal et ambassadeur de la couronne kyréenne, voleur de la Cour des Miracles et ancien Fils des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et Astrid, duchesse de Valkyrion
Mes autres visages: Denys ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyMer 24 Aoû - 12:50

« Allez raconte ! Dis-moi comment ça c’est passé !

-Bon bon, très bien. C’était une édition sensationnelle du Tournoi des Trois Opales tu sais. Même les Faës étaient conviés à participer et personne ne savait comment ça allait se passer et en quoi consisteraient les épreuves. Lors de l’ouverture, les dix champions d’Arven se sont présentés. Ah ! Ils avaient fières allures ! Surtout le champion de la Ville Haute, un gaillard fort et courageux.

-Et le champion de Bellifère ? C’était qui papa, c’était qui ?!

-Ahem… c’était une femme. Une médecin, choisie par la duchesseErmengarde à l’époque… On s’est tous demandé si elle ne devenait pas sénile la vieille. Enfin bref, tous des champions qui valaient le coup d’œil, même si les Faës avaient envoyé des gens un peu frêles… On peut pas être bon partout.

-Ca a donné quoi la première épreuve, dis hein ?!

-Ah mais cinq minutes gamin ! Laisse moi raconter dans l’ordre ! Bon où en étais-je… Ah oui. Donc la première épreuve. Là aussi c’était quand même fichtrement la classe. Les champions arrivant tous d’un coin de l’arène, imagine, le pas noble, la poussière qui s’élève, le silence dans les gradins avant que la foule parte en liesse, hurlant pour encourager les combattants ! Cibella et la Ville Haute arrivant puissamment, l’armure lourde et les armes aiguisées ! Même Sombreciel et Erebor osaient marcher côte à côte, partageant une semblable part de gloire. Tous on observé l’ennemi qui leur faisait face.

-C’était quoi, c’était quoiiiiiii ? »

Un silence de la part du père, pour maintenir le suspense qui est à son comble.

-L’Homme Vapeur fiston. L’Homme Vapeur. Joyaux des constructeurs Ibéens, une merveille de guerre et de technologie. Il a avancé sur le sable de la lice, lourd et fumant, imposant par sa taille et cachant le soleil aux champions. Et alors, ils sont restés stoïques, forts, nobles, observant sans peu…

-Chéri, tu oublies le champion de Valkyrion. »

Silence. Gênant à vrai dire.

« Il a fait quoi le champion de Valkyrion ?

-Ahem… Hé bien. Un cri a fendu les hurlements de la foule. Un cri de fillette strident. Il a lâché ses armes et a couru hors de l’arène en pleurant sa maman.

-Ah. »

Silence. Personne ne sait quoi dire.

« Mais sinon les autres champions hein ! … »

Spoiler:
 



Cette âme est pleine d'ombre, le péché s'y commet. Le coupable n'est pas celui qui y fait le péché, mais celui qui y a fait l'ombre — Victor Hugo.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales EmptyMer 24 Aoû - 22:59




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.5

Du 14 au 30 septembre 1001



Intrigue animée par Aura·


Le Tournoi des Trois Opales

L'Homme-Vapeur est une création impressionnante. Fleuron de la science d'Ibélène, il a déchaîné les passions et fait rêver toute une génération de spectateurs.

A votre tour de créer un boss !




Quatrième Tour

Consignes



IRL : du jeudi 25/08 au mercredi 31/08 (12h).

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « Le Tournoi des Trois Opales » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : inventez votre propre boss mécanique ! Trouvez-lui un nom, décrivez son apparence, ses attaques, sa défense, son histoire...

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales   [CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[CONTES ET LEGENDES 1.5] • Le Tournoi des Trois Opales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: