AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Balance Connectée Wifi & Bluetooth Withings Body
47.99 € 59.95 €
Voir le deal

Partagez
 

 Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]    Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]  EmptyMer 3 Aoû - 14:50


Livre I, Chapitre 5 • Le Tournoi des Trois Opales
Jehanne d'Ansemer et Denys du Lierre-Réal

Pétales de souvenir, fleur de renouveau




• Date : 26 juin 1001
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Comme ils se l'étaient dit dans leurs lettres, Jehanne et Denys trouvent le temps de se revoir en amis pendant la semaine de fête avant le couronnement.





Dernière édition par Denys du Lierre-Réal le Mer 3 Aoû - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]    Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]  EmptyMer 3 Aoû - 14:51

Les bruits de la fête à Alfaë résonnaient encore dans la mémoire du duc qui pourtant n’y était resté qu’une petite heure, dans la curiosité de voir ce qu’avaient à réserver les étales et échoppes des marchands venus de tout l’Empire. Lorsqu’il était rentré tranquillement entre les murs froids et protégés de la chaleur du palais Impérial, un de ses serviteurs était venu le prévenir qu’un courrier l’attendait, lequel lui avait été apporté. Rentrant à ses appartements, il consulta la note, constatant avec grand plaisir que son invitation venait d’être acceptée. Jehanne d’Ansemer, épouse de Bartholomé, était arrivée la veille à Alfaë et comme il l’avait promit dans l’une de ses dernières lettres à l’intention de cette dame, il s’était libéré du temps pour la voir et profiter d’un instant délicieux à ses côtés. En tout amitié s’entend. Ce qui était fort curieux diraient certains, le duc de Lagrance était pourtant réputé pour n’avoir aucune amies féminines, juste de nombreuses amantes. Jehanne démentait à cette rumeur, autant que le faisait Alméïde, et Denys ne se plaignait pas d’avoir des femmes dans ses amies à ne pas courtiser, simplement pouvoir converser avec elle sans craindre ni les sous entendu ou les impressions que d’autres lui prêtaient bien volontiers.

Comme il le faisait souvent, il délaissa Marjolaine pour la soirée, peu intéressé par les occupations qu’elle trouverait à faire pour se changer les idées en son absence. Il avait remarqué de toute façon qu’elle n’avait guère besoin de lui pour ça et qu’elle s’en sortait fort bien. Son petit rendez-vous avec Jehanne devait avoir lieu dans les appartements même du couple ducal d’Ansemer, son amie lui ayant assurée que Bartholomé n’avait pas eu plus de raison que cela de les occuper et qu’il avait filé droit à ses affaires ou droit dans les appartements de sa maitresse attitrée. Lorsqu’il se présenta à l’entrée, il fut rapidement annoncé à la maitresse des lieux qui ne semblait pas seule. Etait-ce la fameuse dame Austra dont elle lui avait parlé dans ses précédentes lettres ? Il n’en serait pas étonné si c’était le cas, mais il ne jura de rien. En vérité, il apporta peu d’attention à celle-ci, se dirigeant vers Jehanne qu’il salua bien respectueusement, prenant sa main sur laquelle il déposa un baiser charmeur qui entre eux n’avait rien de tel. Lorsqu’il retira la sienne de celle de la duchesse, il y laissa néanmoins un cadeau entre ses doigts : une charmante rose encore fermée, mais qui ne tarderait pas à s’épanouir.

« Ma chère Jehanne, qu’il fait bon de vous revoir. Et vous avez l’air en forme, ce qui me ravit encore plus. Vous avez fait bon voyage je suppose ? »

Des questions d’usages, qui pourtant étaient posées sur un ton tendre et généreux, certes presque charmeur, mais là était l’habituel timbre du duc de Lagrance.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]    Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]  EmptyMer 3 Aoû - 16:02



L'
on aurait pu croire que les fêtes données en l'honneur du couronnement de l'Impératrice avaient fait à Jehanne la faveur d'une distraction, et même la source de quelque amusement, chose bien rare dans la vie de la duchesse. Mais il n'en fut rien : comment profiter de fêtes auxquelles sa fille n'assistait pas et durant lesquelles le souvenir de sa faute envers Geneviève, et du prix qu'elle devait encore payer chaque jour, se rappelait à elle alors que la tension montait à mesure que les jours passaient. Bartholomé avait fort bien fait savoir son opinion quant à l'Impératrice, et Jehanne se sentait comme poursuivie par les doutes et la crainte. Ainsi la duchesse fut plus qu'heureuse de recevoir le billet d'invitation du duc de Lagrance et de l'ami proche qu'elle avait trouvé en lui, alors qu'elle pensait passer encore une morne journée à contempler le vide de la suite ducale. Leur entente plus que diplomatique avait dû se faire discrète en présence du duc d'Ansemer, rival à Lagrance de par l'allégeance proclamée, mais Jehanne n'avait rien de perdu de la tendresse et de la loyauté qu'elle avait pour Denys. Beaucoup eurent été étonnés devant une amitié si improbable entre une duchesse muette exclue de la société et le coureur de jupons bleus qu'était le duc de Lagrance. Mais les amitié les plus improbables étaient aussi les plus solides.

Jehanne donna rendez-vous à Denys dans les appartements ducaux d'Ansemer, certaine que son époux, quoi qu'il fût en train de faire, n'y reviendrait que tard dans la soirée, lui laissant toute la journée pour voir son ami. Prise d'une soudaine malice qu'elle avait crue disparue avant sa rencontre avec Denys, elle envoya aussi un billet à dame Austra, lui donnant le même rendez-vous à la différence de cinq petites minutes d'avance et qu'elle justifiait par ses manigances. Dame Austra, élégante et bien élevée, n'était pas d'une beauté étourdissante comme l'étaient certaines dames de la cour, mais elle avait l'avantage sur celles-ci de faire montre du charme de son esprit et de la grâce de ses manières. Si elle ne pouvait charmer le cœur du duc, au moins ravirait-elle ses yeux, Jehanne en était certaine. Elle avait pris quelque temps à convaincre Austra que le duc de Lagrance n'avait pour Jehanne que de tendres sentiments d'amitié, et rien de plus. Elle avait insisté auprès de celui-ci afin qu'il remarquât la jeune dame dans l'une de ses lettres, et il semblait que le portrait de dame Austra, parfaitement fidèle à la réalité, avait su le charmer. Elle en était là de ses réfléxions quand le duc fut annoncé et dame Austra eut un sourire malicieux que Jehanne lui retourna avant d'aller accueillir son hôte en bonne et due forme. Elle lui présenta sa main qu'il baisa délicatement en y laissant une jeune rose qui attendait d'éclore.
Jehanne se dit que si les circonstances avaient été autrement, si elle n'avait eu Bertin et Bertille, peut-être alors, oui, le charme du duc l'eut-il touché. Peut-être aurait-elle trouvé dans le physique avantageux et les manières de Denys plus de charme qu'une simple amitié eut permis. Mais les circonstances étaient ainsi, et la duchesse était heureuse de n'avoir point à se languir d'un homme hors de sa portée.

Jehanne eut un sourire, un véritable et sincère sourire, et remercia du regard le duc de son présent avant de répondre aux formules d'usage par un hochement de tête gracieux. Le voyage eut été plus intéressant en une compagnie telle que la vôtre, pensa-t-elle.

Dame Austra se figura que la politesse lui permettait d'intervenir, et s'avança pour se présenter.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]    Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]  EmptySam 6 Aoû - 23:51

Il n’avait pas remarqué tout de suite le piège. Si l’on pouvait considérer ainsi l’acte sciemment calculé de la duchesse d’Ansemer. Il est vrai que Denys n’avait pas immédiatement identifié la femme accompagnant son amie, mais lorsqu’il eut le plaisir de jeter un œil pour avisé sur elle, il remarqua immédiatement le charmant physique et le sourire de la dame Austra qu’il avait eu la chance de contempler peu avant grâce au petit portrait que lui avait fait parvenir Jehanne. S’il ne s’attarda pas encore assez sur cette dame, attentif d’abord à sa chère amie, il nota dans un coin de sa tête de faire payer par un tour semblable cette taquinerie qu’il prit avec beaucoup d’amusement. Peut être devrait-il jouer de ce petit jeu en invitant Mayeul à une identique soirée, un jour prochain.

Le silence ne dérangea pas le duc, même s’il devait avouer que ce mutisme imposé le surprenait toujours quelque peu avant qu’il ne s’y fasse. La pauvre Jehanne qui n’avait pas eu un Destin facile évitait le plus souvent de parler, ce qui était fort peu pratique pour entretenir de longue conversation, mais aussi atypique, et cela plaisait à Denys. Et puis, ce geste joliment esquissé, ce signe de la tête répondant favorablement à son interrogation était plus que suffisant pour comprendre. Même s’il ne douta pas qu’il s’agissait là avant tout une réponse d’usage, comme lui même avait posé la question. Bien qu’il fut grandement satisfait du sourire charmant qui vint embellir le visage de Jehanne, sourire auquel le duc répondit tout aussi sincèrement.

« Alors voilà une bonne nouvelle. »

Il répondit d’une voix enjouée, forte et assurée, avant de se tourner vers la dame Austra qui approchait subtilement, saisissant l’occasion de se présenter dans ces petites retrouvailles. Comme elle est jolie et polie, tendre et charmante, aux manières parfaites et à la grâce éblouissante. De la même manière qu’il salua Jehanne, il prit la main de l’invitée qui lui était tendue, déposant un baiser léger mais ornée d’un fin sourire appréciateur. Ses yeux bleus eux ne quittaient pas l’élégant visage qui s’offrait à lui.

« Dame Austra, quelle bonne surprise. Ma chère amie ici présente m’a déjà tant parlé de vous et je n’ai pas plus grand plaisir à cet instant que celui de vous rencontrer. Milles pardons cependant, j’ignorais que vous seriez des notre, sinon un présent semblable à celui de la duchesse trônerait d’ores et déjà dans votre main. Je saurais me rattraper en d’autres occasions. »

Il lui fit un clin d’œil avant de relâcher doucement cette gracieuse main, retournant son attention sur Jehanne non sans oublier néanmoins la charmante dame qui serait donc des leurs ce soir. Doutait-elle vraiment de la manière dont les choses étaient susceptibles de se terminer ? Son amie souhaitait faire pencher le cœur de Denys vers le domaine de l’amour, mais il estimait que c’était là une chose perdue d’avance. S’il n’était pas insensible au charme d’Austra, ça ne signifiait pour autant pas qu’il y laisserait la moindre parcelle de sentiment. Pas ceux que Jehanne espérait en tout cas. Mais comme il lui avait précisé dans ses lettres, son petit jeu l’amusait, il ne manqua pas de le faire savoir dans un large sourire.

« Ma chère Jehanne, j’étais loin de croire que vous oseriez réellement, je vous ai très certainement sous estimé ! »

Se moqua-t-il, un peu d’elle, un peu de lui même. La confidence n’était tenue qu’entre eux, la pauvre dame Austra ne se doutait certainement pas du réel sujet de sa petite intervention, et si elle le savait, certainement en serait-elle choquée. Etre ainsi le pion d’un jeu entre deux têtes couronnées, c’était là peu flatteur.

« Ma dame, dit-il en se tournant vers Austra, s’asseyant dans l’un des fauteuils après y avoir été invité, la duchesse ne m’a jamais dit comment vous vous étiez rencontrées, mais je suis un homme curieux ! Me parleriez-vous donc de vous ? »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]    Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pétales de souvenir, fleur de renouveau [Jehanne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: