AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

Partagez
 

 Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 EmptyVen 7 Oct - 6:24

Demain je pars, Mélusine, je pars pour Hacheclair, où tu seras peut-être. J’y serai avec Mélisende, toi avec nos frères, Joséphine entre nous, et j’espère ne jamais te croiser, ne jamais te voir, ne jamais respirer le même air que toi : il risquerait bien d’être vicié.


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 EmptyMer 12 Oct - 5:34

Toutes les lettres précédant celle-ci sont brûlées par Castiel, honteux des horreurs qu'il a écrit à sa soeur.

Palais d’Euphoria
Le 5 octobre 1001

Ma tendre sœur,

J’ai eu si peur, Ô ma douce ! Si peur, lorsque Mélisende m’a dit être ensevelie avec toi sous les gradins effondrés de Sombreciel et Valkyrion, si peur lorsqu’elle m’a précisé que vous aviez été séparées. J’ai imaginé le pire, j’en ai perdu le sommeil et toute raison. Tu connais mes phobies, Mélusine, tu connais mes craintes, et celle de vous perdre, celle de te perdre, est la plus vive de toutes. J’ai crû la vivre et j’ai bien crû en mourir.

Reviens, Mélusine. Tu me manques tellement. J’ai besoin de toi, besoin de ton amour, besoin de ta chaleur. Ton rire me manque, ton sourire, ton parfum, tes caresses. Je veux être là pour toi, pour toute ta vie, rencontrer et connaître cet homme que tu aimes, les enfants qui naîtront de votre amour. Le châtiment de ma bêtise est si cruel, ma sœur, je ne sais point comment j’y résiste encore. Où trouve-je la force pour t’écrire, tout en sachant qu’aucune de ces lettres n’est lue ? C’est un besoin, je le crois bien, et j’espère qu’à chaque lettre, tu as au moins la certitude que mon cœur encore t’appartient.

Un seul mot serait le bienvenu, une seule lettre décachetée, un seul regard, même de dédain.

Ton frère,

Castiel


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 EmptyJeu 8 Déc - 1:32

Tour de Sombreflamme, Lorgol
Le 13 octobre 1001

Chère Mélusine,

Je me doute que tu accordes bien peu d’importance à mes décisions, désormais, puisque tu n’es plus ma sujette, mais peut-être seras-tu heureuse d’apprendre mes derniers accomplissements ?

Une lettre d’excuse a pris le chemin de Vivedune, il y a deux jours, adressées à Sa Grâce Anthim. Des excuses à propos de mon comportement du couronnement impérial, honteux pour tous et chacun. Je sais bien que mes motivations ne sont point blanches comme l’agneau, mais le résultat est tout de même là. J’ai également retiré la garde supplémentaire aux frontières, ainsi que ces pauvres balayeurs de sable, et remis en circulation les droits de passage précédemment attribués. Ainsi que le tien, ma tendre aimée.
T’en serviras-tu ? Je ne le sais point. Viendras-tu au Festival du Seuil, cette année ? Je ne peux pas moi-même m’y présenter, mais iras-tu y rejoindre Maximilien et Ismalia dans les festivités ? Ou choisiras-tu, au lieu d’honorer les morts, plutôt d’honorer la vie ? Celle qui grandit en toi, paraît-il avec plus de force chaque jour ? Un choix bien tendre et bien heureux. En vérité, je préfère même celui-là.

Tendrement,

Castiel


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 EmptyJeu 8 Déc - 2:05

Tour de Sombreflamme, Lorgol
Le 21 octobre 1001

Il y a de la tristesse dans ton absence, ma sœur.
Il y a tant de vide que je ne sais pas comment combler, un vide qui résonne si profondément et que je tente d’emplir sans y réussir.
Il y a de l’abandon, il y a de la peine, et pourtant, il y a encore de l’amour. Le mien, surtout, celui que j’éprouve à ton égard et qui me fait vibrer de la tête aux pieds, jusqu’au fond de tout mon être. Celui que, je suppose, tu éprouves également. Celui que j’ai mis à l’épreuve une fois de trop.

Je te l’ai dit, ma sœur, je crois que je suis amoureux. Je crois, disais-je à Alfaë. Je sais, désormais. Je le suis. Si intensément, si profondément, avec tant d’ardeur. C’est si beau, ma sœur, j’ai envie de pleurer à chaque instant, d’aimer, c’est si grand. C’est aussi si effrayant, si terrifiant. J’ai si peur, encore, de tout casser.


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 EmptyJeu 8 Déc - 2:05

Palais d’Euphoria, Sombreciel
Le 7 novembre 1001

Ma douce,

Je suis mille fois heureux, que tu sois restée en Valkyrion pour Samhain ! Ô, si tu savais, Mélusine, comme je suis de joie que tu aies profité de ta lune de miel, de ton époux, de ton nouveau domaine ! Je m’en serais tellement voulu, si tu avais foulé les terres de Sombreciel alors que sur celles-ci régnaient le carnage et la désolation. Je serais sans doute moi-même mort, si ta vie y avait été faucheé.

Prends soin de toi, ma tendre, prends soin de ta nouvelle famille et de celle que nous partageons, malgré notre différent et le silence que tu observes encore à mon égard. Plus que jamais, ils ont besoin de nous et nous d’eux.

Ton frère,

Castiel


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 EmptyMar 20 Déc - 5:15

Tour de Sombreflamme, Lorgol
Le 18 novembre 1001

Ma sœur,

Je ne t’ai point croisée dans les rues de Lorgol, ni aux alentours de la tour de Séverac, qui me semble bien hostile. J’ose à peine y jeter un regard et j’ose encore moins aller contempler celle de Sinsarelle, depuis la fenêtre de celle de Chamaar. Je ne puis te cacher ce qui m’amène dans la Ville aux Mille Tours : tu l’as probablement deviné. Au cœur de l’Académie se cache une fleur du désert et c’est d’elle donc je me languis, qu’importe où je suis, qu’importe les jours et les nuits.

Je repense à toutes ces conversations que nous avons eu, mon aimée, alors que tu me parlais de la force destructrice de l’amour, destructrice et pourtant si immense, telle que le veut Mirta. Je me sens si ridicule, parfois, Mélusine ! Si ridicule d’être incapable de penser à autre chose qu’à cette femme, ridicule de me transformer en ces midinettes des romans de cape et d’épée dont les jeunes gens raffolent, et pourtant ! Le ridicule ne tue pas (il y a longtemps que je serais mort, je t’assure) et celui-ci est vite chassé par la beauté de ces sentiments.
Puisqu’Alméïde occupe mes pensées, elle m’inspire. Puisque je la désire, je me dois de m’assagir. Tu connais mon impatience et cette impulsivité dangereuse qui est mienne et pourtant, je garde un étroit contrôle de mes propres vices. Puisque je désire sa main, je me dois de faire amende honorable auprès de son détestable frère, qui se retrouve bien évidemment à croire que nous sommes d’ores et déjà fiancés et futurs heureux parents. Ces perspectives sont loin de me déplaire, mais elles ne sont point vraies. Sans parler de notre père, qui désapprouve fortement… oh, bien des choses dont je ne garde pas la liste exhaustive, ce serait bien trop exigeant.
 
De tes nouvelles, je n’ai malheureusement pas, ou à peine de la bouche prudente de Joséphine. Elle m’affirme que tu vas bien et que ta grossesse se passe à merveille, ce dont je suis très heureux. Elle a aussi mentionné que le duc Hjalden demandait ses sénéchaux à ses côtés, pour ces prochaines semaines où tout pourrait arriver. Te sens-tu seule, à Sylvamir ? J’aimerais t’y envoyer des présents, ou même t’y visiter, mais je sais que ce n’est pas possible… peut-être seulement un de nos félins d’Euphoria, afin de réchauffer ton cœur ces nuits où tu dormiras sans ton mari.

Je t’aime,

Castiel


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 EmptyMar 20 Déc - 5:22

Palais d’Euphoria
Le 7 décembre 1001

Ma Mélusine,

Comme tu vas rire, ma sœur ! Enfin, je doute que toute nouvelle et frasque de ma part te soit tout à fait désagréable, depuis des mois, mais je prends tout de même le risque de tenter de te faire rire. De te faire rire avec l’idée saugrenue que je doive faire un démenti officiel à propos de mes fiançailles avec la princesse d’Erebor et de notre futur de parent ! Un démenti de rumeurs !

Puis, si tu voyais tous ces cadeaux farfelus que nous avons reçus au palais ! Il apparaît que mon peuple est très heureux de ces fausses nouvelles, ainsi que les nobles du continent, y compris ceux faës. Comme quoi il suffit d’un peu d’amour, n’est-ce pas ? Ô, douce illusion ! Si seulement !
Nous avons reçu des automates des plus originaux et des plus bruyants, des corbeilles de mets aphrodisiaques les plus fins et une quantité phénoménale de présents destinés à la fois à célébrer notre fertilité que notre sexualité. Je dois en retourner la majorité, mais j’ai bien envie de transformer quelques-unes de ces généreuses donations. Que penses-tu d’un manuel illustré pour le duc d’Outrevent et son conseiller ? Puis, pourquoi pas un panier de dégustation à l’intention de la nouvelle famille impériale faë ? Nous sommes après tout en conflit, mais ce n’est pas une excuse pour envenimer les choses en manquant de civisme.

Je te laisse sur des vœux de bonheur, ma sœur, puissent Maari et Mirta veiller sur toi,

Castiel


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 EmptyMar 20 Déc - 5:27

Palais d’Euphoria
Le 28 décembre 1001

Bientôt six mois, ma sœur, que tu ne m’adresses plus ma parole. Six mois que mes derniers souvenirs de toi sont ceux de la rage, de la haine, de la tristesse. Je ne sais plus que faire, ma douce. Dois-je me rendre à Sylvamir ? Je crains de me retrouver pendu à ces mêmes grilles que tu as fort galamment défoncé, il y a des mois de cela, afin d’y trouver ton aimé. Dois-je te forcer à me parler, par la torture plutôt que la douceur ? Je ne sais pas quelle joie j’aurais à forcer des mots de toi en ces circonstances. Ni joie, ni honneur, et pourtant, Levor sait que de cette dernière qualité, je possède bien peu.

C’est mon anniversaire, bientôt, et la tempête encore règne entre nous. Six mois que tu t’es drapée dans les glaces de Valkyrion, celles que tu as épousé avant même d’en porter le nom. Je ne sais pas de quoi sera faite ma vingt-cinquième année de vie, mais j’espère que celle-ci verra naître notre réconciliation. J’espère, sinon, qu’elle verra fleurir ton bonheur encore plus. Un jour peut-être accepterai-je que tu ne me veux plus dans ta vie, que je n’y suis qu’une figure du passé, le visage d’un frère que tu as aimé et qui, trop souvent, t’a déçu.

Pour le moment, je laisse le silence se déposer entre nous. C’est tout ce que tu as désiré et tout ce que je n’ai pas respecté, pendant ces mois où je t’ai supplié, menacé, supplié encore, de me revenir. Pour le moment, je te laisse, ma sœur. Je serai toujours là, tu auras toujours cette place immense dans mon cœur, mais je ne puis te forcer à revenir, alors je puis seulement te laisser partir.

Je t’aime,

Ton frère,

Castiel


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation   Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Parchemins et dossiers :: Correspondances-
Sauter vers: