AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
66 € 100 €
Voir le deal

Partagez
 

 Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 17 Oct - 20:21

Sous le regard des dieux
Cour des Miracles




Joséphine

Siguardent

ft. Anna Popplewell

« A bien y songer, c’est depuis toujours que Joséphine s’est prise d’affection pour toutes personnes plus jeune qu’elle. Maternelle dans l’âme, elle a toujours chouchouté avec excès les enfants, et ce même lorsqu’elle était encore jeune. Les petits frères des jumelles, Melbren et Castiel n’y ont pas échappé, et ils ne sont pas les seuls à avoir profité de son affection sans limite et sa générosité vertueuse – quoiqu’un peu irréfléchie. Mais en amour, on ne compte pas. Quelle n’est pas son impatience, quand elle regarde sa Mélusine enceinte, attendant avec hâte de pouvoir câliner et adorer l’enfant de sa meilleure amie qu’elle va pouvoir couver sans cesse. Pour autant, elle n’a pas spécialement envie d’en avoir pour elle – pas encore du moins. Elle est heureuse Joséphine, à se rendre utile pour ceux qu’elle aime. Et elles sont nombreuses, ces petites têtes blondes qui attisent son amour. »




En bref

ge : 32 ans
Date et lieu de naissance : Elle a vu le jour le 2 septembre 971, au domaine de Séverac en Sombreciel.
Statut/profession : Joséphine est beaucoup de chose. Avant tout, une dame de compagnie attentionnée et aimante envers les deux dames qu'elle sert de tout son coeur : Mélusine et Mélisende de Séverac. En suivant cette première, elle s'est faite espionne de la Cour des Miracles, elle qui est bien discrète et à le privilège de pouvoir se rendre à bien des Cours ducales.
Allégeance : Aux jumelles Séverac et même à la famille Séverac. A Castiel, le duc de Sombreciel.
Dieux tutélaires : Sans grande surprise, c'est sous Mirta qu'est née Joséphine. Fille de Sombreciel, elle se voue toujours avec passion à la déesse tutélaire de son duché. Enfin, pour son amour inconditionnel des enfants, elle adresse ses prières aussi bien à Maari qu'à Osir.


dévouée - vaniteuse - discrète - aime les ragots - débrouillarde - dépensière - maternelle – toxicomane

Grâce aux Séverac avec qui elle a grandi, Joséphine a aiguisé son caractère plus que son propre rang ne lui permettait. Aussi démesurée dans ses sentiments que l’est Mélusine et aussi dévouée aux siens comme l’est Mélisende, la meilleure amie des jumelles a de qui tenir. La dévotion et l’amour, c’est ce qui fait les grands piliers de son existence et de son caractère, principalement pour la famille Séverac mais aussi pour tous ceux de la Cour des Miracles qu’elle considère comme des frères ou des sœurs. Aimante, toujours prête à rendre service, elle est généreuse et ne compte guère les sous quand il s’agit de faire plaisir. Attentive aux autres, elle s’inquiète souvent bien plus pour eux que pour elle.

Pour autant, même vouée aux autres, elle a son petit caractère la Joséphine. Si elle est discrète, ça ne l’empêche pas de tout retenir et d’être peut être un peu rancunière. Sa discrétion n’a d’égale que son amour pour les ragots, qu’ils soient vrais ou faux, même si elle doué pour soutirer de ses sourires discrets la vérité. Débrouillarde, un peu joueuse, aimant le paraître et les faux semblants, c’est une demoiselle capable de s’avancer sans crainte entre les ruelles de la ville basse, sautillant de pavés en pavés avec habilité et grâce, éclatante de sourire caché sous un charmant masque qui n’est en rien de la timidité. Habituée à gérer les affaires des jumelles à Lorgol en tant qu’intendante de leurs tours, c’est une personne débrouillarde qui connaît la ville des Milles Tours comme sa poche, et sait qui contacter en cas de besoin. Paradoxalement, sa bonne tenue et son doux caractère sont contrebalancé par un terrible défaut typiquement cielsombrois. Elle a beau avoir été élevé par les Séverac, Joséphine sait apprécier les drogues de son duché natal, peut être parfois un peu trop.

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Camille et j'ai 23 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Panteraa/Biquette. J'ai découvert le forum via je suis un multicompte et voici ce que j'en pense : :coeur:.




Histoire

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Joséphine a toujours été entourée des jumelles. Dès son enfance, Mélisende et Mélusine ont été pour elle un phare, une étoile dans la nuit, une source d’inspiration et plus encore : sa famille. Si elle a toujours considéré les Séverac comme les dépositaires de son affection, les jumelles elles ont toujours eu une place bien à part dans son cœur. Peut-être est-ce parce qu’à l’âge de trois ans à peine, elle trainait déjà dans leurs petites jupes, courant avec elles dans les jardins du domaine paisible de Séverac, riant, jouant et vivant comme si elle était aussi noble que ces deux petites demoiselles. Elle les connaît par cœur, Joséphine. Mélisende et Mélusine, si différentes au delà du masque si semblable de leur apparence. Et qu’importe leurs différences, car elle les aime toutes deux d’un amour sincère.

Sa mère, couturière, avait déjà beaucoup d’affection pour les deux petites friponnes de sa maitresse, la comtesse de Séverac. Combien de fois a-t-elle cédé aux caprices des jumelles pour une robe scintillante de princesse ? Alors en confiant sa fille à Ismalia et ses filles, elle savait que Joséphine, de deux ans leur cadette serait entre de bonnes mains. Jamais elle n’a eu à se plaindre de cette vie, car c’est la seule qu’elle a connue et pour rien au monde elle n’en aurait changé. Une poupée adorable pour deux charmantes petites terreurs, une confidente sincère et présente, une amie de toujours, une sœur pour ainsi dire. Toute son enfance, elle grandit en profitant de l’éducation des jumelles, s’élevant ainsi au delà d’une condition que sa naissance aurait pu lui imposer. Mais les Séverac avaient toujours vu en sa mère une dame de confiance, et il en fut de même pour Joséphine quand elle grandit. Adolescente sage, canalisant avec Mélisende la fougue de Mélusine, elle démontra pourtant à ses heures un caractère aussi enflammé et emporté que celle-ci, dans les colères surtout. Toujours à veiller sur ses deux amis, elle finit par les suivre dans leurs désirs d’escapade à dix-sept ans seulement.

C’est auprès de Mélisende, sa douce et sage Mélisende, qu’elle demeura en premier lieu, suivant ses traces à Lorgol et dans ses voyages en Erebor. Détentrice du plus terrible secret de la jumelle, Joséphine s’est toujours gardée de révéler les horreurs qu’avait connues sa malheureuse amie, la soutenant de toute son affection pendant cette horrible épreuve. Mère sans l’avoir désirée, contrainte à une étreinte charnelle forcée. En dépit de tout l’amour qu’elle pouvait avoir pour Mélusine et la douleur de cacher un tel secret à la jumelle même de Mélisende, Joséphine a pendant toutes ces années gardée silence. Et si elle ne reparle jamais de ce qui est arrivé, elle ne cesse d’y penser lorsqu’elle croise les fruits de cette union criminelle. Il est pourtant mignon, ce petit Arsène qui ressemble tant aux jumelles. Mais il est difficile pour l’amie sincère qu’elle est de garder plus longtemps ce mensonge auprès de Mélusine qui dépose peu à peu son affection sur ce petit garçon dont elle ignore tout. Oh oui, si difficile…

Surtout qu’elle lui doit tant aussi, à Mélusine. C’est elle qui l’a guidé dans les rues de Lorgol, lui montrant les merveilles de la Ville Basse et la faisant tomber amoureuse des pavés de la Cour des Miracles. A dix-neuf ans, elle passa les épreuves, se fit espionne au sein de la guilde, décidée à suivre cette route qui était parfaite pour elle et qui lui permettait de rester auprès de ses deux précieuses amies. Elle l’a bien vu, à cette époque, que Mélusine avait changée elle aussi. Hélas, elle n’avait pu se montrer présente pour elle comme elle l’avait été pour Mélisende. La nouvelle avait couru pourtant dans tout Arven, remontant jusqu’aux oreilles de Joséphine, comme quoi la belle marquise de Sinsarelle, fille des Séverac s’était faite éconduire par le duc de Lagrance lui même. De là à penser que Mélusine en aurait eu le cœur brisé… elle ne connaissait pas toute l’histoire Joséphine, et n’a jamais poussé son amie à lui révéler ce qu’elle n’avait pas envie de dire. Mais elle resta à ses côtés, espionne habille de la Cour des Miracles, possédant des laisser-passer grâce aux jumelles à la noblesse reconnue partout en Arven.

Elle a eut beaucoup à faire ces dernières années, Joséphine. Habituée à suivre Mélisende, autant pour la soutenir que pour la protéger – même si elle n’en avait certainement pas besoin – elle eut à charge de veiller sur les tours de ses maitresses à Lorgol, ainsi que celle des Séverac, telle une intendante reconnue. Une tâche dont elle se sentit très fière, puisqu’elle démontrait de la confiance qu’avaient les jumelles et sa famille en elle. Plus que jamais, Lorgol était devenue sa seconde maison. Elle savait se débrouiller autant dans la Ville Haute que la Ville Basse, et avec les années, elle est devenue si familière de la ville qu’elle pouvait presque prétendre connaître tous les recoins. Elle a voyagé pourtant, grâce à Mélisende. Mais hormis Sombreciel, nul lieu n’a jamais autant plu à Joséphine que la capitale des peuples libres, où elle se sent chez elle, entourée des enfants orphelins de la Ville Basse et des habitants de la Cour des Miracles.

Quoique malgré tout cette attachement qu’elle développa au fil des ans pour les autres, jamais rien ne rompit ni n’affaiblit le lien qui l’unissait aux jumelles. C’est sa Mélusine qui eut, au cours de l’année 1000 et 1001, besoin d’elle. Le cœur à nouveau en miette, si solitaire et si triste de l’abandon d’un homme qu’elle avait visiblement aimé. Hiémain qu’elle connaissait aussi, Joséphine, et qui avait du partir pour des affaires de famille. Elle n’était pas là pourtant, quand sa Mélusine se décide à partir à l’assaut de cet homme pour le conquérir à la manière très… Cielsombroise. Et si les évènements s’enchainèrent très rapidement, la seule constatation que pouvait avoir Joséphine, c’était celle du bonheur qui illuminait les très de son amie. Et quels ne furent pas sa surprise et son bonheur de découvrir Mélusine enceinte. Enceinte oui ! Et mariée ensuite ! Si vites sont allées les choses, et ce qui rassure au moins Joséphine, c’est de savoir que tous les Séverac se porte bien, malgré le malheur qui tend de plus en plus à noyer Arven. Sur chacun d’eux elle essaie de veiller, peut être parfois trop, mais c’est ce qui la rassure. Car c’est aussi sa famille. Et l’on protège sa famille, chez les Séverac.

Pendant le livre II : Joséphine déteste la guerre et s'inquiète férocement pour sa famille. L'attaque sur Erebor l'a profondément secouée car elle a cru perdre Mélisende en entendant la nouvelle de la destruction de Chamaar. Heureusement, il n'en fut rien. Elle même était d'ailleurs en Erebor au moment des faits, puisqu'elle a infiltré le musée des Savoirs Perdus pour le compte de la Cour des Miracles. Elle retournera rapidement à Lorgol ensuite pour faire son rapport. Accompagnant toujours Mélusine, elle en ville quand celle-ci accoucha de Meldred et veilla avec patience et inquiétude sur sa chère amie alitée après ledit accouchement. Elle a bien cru la perdre, elle aussi. La suivant jusqu'en Valkyrion, elle a assisté impuissante à la Lughnasadh, tendant de protéger bec et ongle les enfants de sa chère Mélusine (Meldred et Arsène). Malheureusement, ceux-ci lui ont échappé lorsque Arsène s'est enfuit en emportant le bébé pour retourner auprès de Mélusine et disparaitre avec elle à Lorgol. Abandonnée par sa meilleure amie en Valkyrion, Joséphine n'est cependant pas restée à rien faire et est venue en aide aux malades de l'épidémie. Elle a surtout veillé sur Melbren et l'a même suivi, avec Maximilien, jusqu'à Euphoria une fois les choses arrangées. Elle est très heureuse du mariage de son cher Castiel avec Madeleine et de la venue au monde de la petite Odette qu'elle se plaît à chérir affectueusement. Ses pensées cependant ne quittent pas Mélusine ou Mélisende qu'elle n'a pas eu l'occasion de revoir depuis des mois. Elle s'inquiète toujours terriblement pour elles deux, surtout depuis qu'elles sont à Lorgol et que la Chasse Sauvage a été libéré là bas...

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
Joséphine ne s'est jamais éveillée dans la trame alternée. Elle a vécu comme l'Oracle de la Confrérie Noire, soeur estimée et bien aimée du duc de Sombreciel et épouse très absente de Mayeul de Vifesprit. Elle n'a donc aucunement conscience de cette réalité alternée.

Pendant le livre III : L’an 1003, synonyme de changements pour Joséphine. Pourtant l’année semblait se passer dans le calme et la sérénité. Elle s’occupa d’Odette, fille de Castiel et Madeleine. Elle fit la rencontre d’un charmant jeune artiste cielsombrois. Elle assista aux mariages de son duc avec Alméïde et de Melsant avec Grâce. Elle accueillit dans la famille Meljörn, le second né de Mélusine et Hiémain qu’elle couva avec beaucoup d’amour. Puis, pendant les festivités du mariage de Melsant, elle disparut avec Liselotte, enlevée par Famine et la Chasse Sauvage. De longs mois, elle chassa avec eux, sans souvenirs ni sentiments. Puis l’appel du sang résonna à son oreille et son coeur se tordit de douleur lorsqu’elle fut relâchée un matin d’octobre, par chance en Sombreciel. Elle parvint sans trop de difficultés à retourner sur le domaine des Séverac, où la mort de sa mère lui fut annoncée. C’est son trépas, dans de malheureuses circonstances, qui appela Joséphine au coeur de la Chasse et l’en fit sortir. Mais la jeune femme compte bien élucider cette mort qui n’a rien d’un accident...

Chronologie

2 septembre 971 • Naissance de Joséphine.
988 • Joséphine a 17 ans et suit Mélisende à Lorgol ou dans ses voyages en Erebor. Elle fut la seule, à cette époque, à connaître le terrible secret de la jumelle et le malheur qui l'a touché. Elle lui a fait promettre de ne jamais rien dire.
solstice d'hiver 890 • Joséphine rejoint Mélusine à Lorgol et passe les épreuves de la Cour des Miracles. Elle rejoint les apprentis espions.





Questions


Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• Bien entendu que Joséphine croit ! Elle croit beaucoup et avec passion. Alors lui retirer les dieux majeurs, c’est lui donner l’impression que son destin va être complètement chamboulé et couvert de malheur. Qu’ils reviennent vite ! Car sans eux, qui sait ce qui pourrait arriver...

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• La Chasse Sauvage l’a emporté, et elle l’a aussi changé. Elle le sait, Joséphine, au plus profond de son coeur, qu’elle n’est plus tout à fait comme avant et que l’emportement de son caractère a pu contrôlé grâce à l’influence de Famine. Elle redoute toujours cette entité puissante que l’on ne peut arrêter, mais elle reconnaît aussi que les choses ne sont pas aussi simple qu’on voudrait bien le croire...

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Lorgol, c'est sa maison et la Cour des Miracles, c'est une partie de sa grande famille. Difficile pour Joséphine de dire du mal de la ville où elle a passé tant d'années et où tout ce qu'elle aime s'y rejoint. Elle connait la ville par coeur, que ce soit la Ville Haute ou la Ville Basse. Et dans aucune de ces rues elle ne se sent mal ni effrayée. Sereine et habituée, elle déambule là bas sans peur. La cité lui manque et elle songe à y retourner.

Livre I:
 
Livre II:
 
Livre III:
 



Petite luciole qui illumine la nuit

Castiel de Sombreflamme et Joséphine Siguardent

Date


TON TEST RP ICI




Récapitulatif

Joséphine Siguardent

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Anna Popplewell
♦️ Compte principal : Non
♦️ Groupes secondaires : Cour des Miracles, peuple



Dernière édition par Joséphine Siguardent le Dim 23 Déc - 23:03, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 17 Oct - 20:24

Ouiiiiiii :haww:


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 17 Oct - 20:27

Mais Fred :argh:

*kidnappe*
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 17 Oct - 20:27

:coeur:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 17 Oct - 21:54

Ma Josette ! :haww:










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Liam d'Outrevent
Liam d'Outrevent

Messages : 1199
J'ai : 34 ans
Je suis : Duc d'Outrevent, Seigneur des Marches d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Empereur Gustave de Faërie
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Tyr Parle-d'Or
Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 17 Oct - 22:02

Tu as craqué ! :haww:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Arsène de Sylvamir
Arsène de Sylvamir

Messages : 515
J'ai : 14 ans
Je suis : Le fils adoptif de Mélusine et Hiémain, protecteur auto-désigné de ses frères et soeurs.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine et Hiémain de Sylvamir. A la Cour des Miracles, aussi.
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 17 Oct - 22:04

Joséphine :calin:


Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 17 Oct - 23:40

Tu as craqué ^^

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyMar 18 Oct - 11:53

Rebienvenue :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyMar 18 Oct - 12:54

Rebienvenuuuue 8D !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyMar 18 Oct - 13:18

Welcome back :fox1:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyJeu 10 Nov - 19:56

rebienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyDim 13 Nov - 2:46

Bonjour :geu:
Je viens voir comment ça se présente :haww:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptySam 19 Nov - 15:26

Merci à tous :siwi: (oui un mois plus tard je sais :arrow:)

J'ai terminé ma fiche :danse2:
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyDim 20 Nov - 23:56


Lorgol • La Cour des Miracles

Bienvenue !

Poupée Josette




Tu connais la maison, va tirer tes cartes :saute:
Tu as droit à une de plus pour avoir bouclé presque dans les délais :haww:





« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyLun 5 Déc - 1:13


Lorgol • La Cour des Miracles

Bienvenue !

Poupée Josette




Livre II

Validation !


Tu peux aller tirer deux cartes ! :vv:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  EmptyMer 6 Déc - 23:28


Validation Livre III


C'est tout bon, deux cartes communes de validation !

PS : C’était Lughnasadh tout court, pas la Lughnasadh ! :sisi:

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive    Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joséphine ◊ Poupée vivante, aimante, et peut être un peu possessive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: