AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -11%
Réduction -34% sur la caméra sport DJI ...
Voir le deal
249.99 €

Partagez
 

 Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 0:52

Sous le regard des dieux
Mages




Faustine

de Rivepierre

ft. Mélanie Maudran

« C'est au premier rire d'un bébé que naissent et s'envolent les Faës. »

Faustine porte continuellement des gants en public. Elle a honte de l'état de ses mains, brisées à plusieurs endroits, et de ses doigts que les coups ont tordus, sans guérisseur pour les redresser au moment des faits. Elle s'est donc habituée à jouer, manger, vivre tout simplement, sans rien ressentir sous ses doigts.




En bref

Âge : 29 ans
Date et lieu de naissance :  12 septembre 974, au Noroît (Outrevent)
Statut/profession : Comtesse de Rivepierre, mage du Sang, ménestrelle et ex-dame de compagnie de la duchesse de Lagrance
Allégeance : Couronne d'Outrevent, Marjolaine du Lierre-Réal
Dieux tutélaires : Levor est son dieu de naissance, et elle ne l'a jamais renié, restant toujours digne de sa parole. Elle s'est vouée à Aïda, la Muse, qui lui a permis de continuer à vivre de musique malgré l'état de ses mains ; et tardivement, à Aura la mage qui éveille par son toucher de merveilleuses consciences de vivenefs.


QUALITÉS
discrète • appliquée • observatrice • loyale • prudente • tolérante • soigneuse • ordonnée • pudique

DÉFAUTS
naïve • curieuse • susceptible • rigide • obstinée • hautaine • méfiante • pessimiste • influençable

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Laurène et j'ai 30 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Aura·. J'ai découvert le forum via une armoire suédoise qui tient de plus en plus de la passoire et voici ce que j'en pense : je ne suis PAS faible. .
Pour les inventés : Je vous autorise(surtout Fred et Biquette) à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé. 




Histoire

Elle est belle, la pointe du Noroît. Au lever du soleil, après une nuit sans nuage, lorsque les étoiles pâlissent sous la voûte des cieux et que l’astre du jour se laisse poindre à l’horizon, timide encore, caressant de ses premiers rayons le monde endormi. Et le Noroît s’enflamme, avivé de mille couleurs qui flamboient et qui peignent l’éternel tableau de la sérénité. Petite, elle s’éveillait bien avant le reste des siens, et se faufilait jusqu’aux hautes fenêtres de sa chambres, grimpant sur la banquette lovée dans l’ouverture, posant les paumes à plat contre le verre du carreau, pour contempler ce glorieux spectacle renouvelé chaque jour. Elle l’aimait, le Noroît, la froide exilée ; elle l’aime encore, même exclue, même reniée, même bannie.

Un bien bel endroit. Il fallait bien cela pour compenser la rigueur de son éducation et l’exigence de ses parents, n’est-ce pas ? Elle était sage, pourtant, la petite Maidhenn. Première-née, intuitive et généreuse, intelligente et perspicace, même à huit ans. Tolérante et patiente avec sa cadette, la mignonne Maelenn, qui avait en douceur et amabilité ce qu’elle-même avait de distance et de droiture, outreventoise jusqu’aux tréfonds de son être. Héritière du Noroît, c’est un statut exigeant ; et l’excellente éducation prodiguée aux deux sœurs leur enseigna la curiosité bienveillante, et le goût de l’étude. Les années passèrent, dans la rigidité typique d’Outrevent, sur les hautes falaises du nord où se dressait le château familial. La harpe de Maidhenn berçait les pas de sa cadette, au rythme de son chant assuré, et la beauté commençait déjà à poindre tandis que l’enfance lentement devenait adolescence.

Le seigneur et la dame du Noroît s’attendaient à avoir au moins un enfant doté de magie, car les arcanes couraient dans la famille : et Maidhenn fut appelée aux arts subtils à l’âge de quatorze ans. Cette occasion aurait dû être festive, une source de réjouissance : elle causa le chaos et fracassa le bonheur tranquille des deux soeurs, le jour où les iris de l’aînée se cerclèrent d’écarlate. Oh, leur père tenta bien d’étouffer cette magie impie qui déshonorait la famille, mais rien n’y fit : la menace, les cajoleries, les sévices et les coups n’y changèrent rien. Honte, honte affreuse, menace d'un scandale terrible pour cette famille ancienne et digne : Maidhenn fut répudiée, Maidhenn fut reniée, Maidhenn fut chassée dans le plus grand secret. Le Noroît n’avait plus qu’une seule fille ; et c’est le cœur en cendres que l’aînée prit la route de l’exil en pleine nuit, adressant un signe de main terriblement vulnérable à sa cadette cachée derrière les hautes fenêtres de sa chambre - de ces dix doigts naguère si agiles, que les brimades avaient brisés un à un, et qui jamais plus ne sauraient faire chanter aucune harpe.

Maidhenn partit, seule à quatorze ans sur les routes ; et dut sûrement à la protection d'Aïda de croiser la route de la Caravane des Plaisirs quelques jours à peine après son départ. Elle y fut recueillie et soignée - et avec les ménestrels accompagnant le cortège, renoua avec la vielle à roue d’Outrevent qui n’était censément pas digne d’une dame et qu’on l’avait forcée à reléguer au placard quand elle avait dix ans. On la remit entre les mains de la famille de Blanc-Lys, nobles lagrans officieusement réputés pour leurs accointances avec les mages du sang, et Maidhenn changea de vie. Elle avait quinze ans, ses nouveaux protecteurs lui fournirent des professeurs pour qu’elle poursuive son instruction aux côtés de la jeune Marjolaine de deux ans sa cadette, en laquelle elle retrouvait un peu de Maelenn qui lui manquait - oh, si terriblement ! Campanule de Blanc-Lys ne s’occupait pas vraiment de sa belle-fille, et les deux petites nobles délaissées, élevées dans les mêmes principes de droiture et de dignité, se lièrent l’une à l’autre au fil du temps. L’Outreventoise enterra son nom et le souvenir de sa maison : aux yeux du monde, elle devint Faustine, Faustine de la Fugue. Petite instrumentaliste aux doigts tordus, mais adroite quand même avec sa vielle et ses ritournelles aux échos des falaises et du vent du nord...

Et puis, un jour, Campanule et Gauvain marièrent la jolie Marjolaine au duc de Lagrance. Faustine suivit le mouvement, dans les bagages de son amie dont elle devint la ménestrelle attitrée, et les échos des balades outreventoises se mirent à résonner sous les voûtes du palais ducal, à la grande surprise des oreilles lagranes bien peu accoutumées au son lancinant mais curieusement transcendant de la vielle. On s’habitua à la voir traverser les couloirs de son pas serein, la vielle dans les bras et Eriath, son Familier-tortue, glissé dans la poche de sa tenue au style bien outreventois.

Et puis, un jour, une femme se présenta au palais. Nouvelle Compagne, venue prêter allégeance à son duc et à sa duchesse. Oh, ce visage fin, élégant, cette douceur masquant un océan de fermeté - le coeur de Faustine devina, et Maidhenn retrouva sa soeur. Honnie, reniée, rejetée elle aussi ; mage de l’Automne mais Compagne de son plein gré, comme une revanche sur la vie, comme une vengeance sur leurs parents.

Déshéritées, certes.
Mais ensemble.

Pendant le Livre I : Réfugiée en Lagrance depuis des années, elle a appris la nouvelle de l'arrivée au pouvoir de Gustave avec une stupeur inquiète.

Pendant le Livre II : Faustine s'est tenue éloignée des rumeurs parvenues du front, préférant s'occuper de Marjolaine enceinte à nouveau.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
→ Mage de l'Automne, subjugatrice, Faustine a intrigué et usé de magie pour épouser Lionel, duc d'Outrevent, et évincer ses enfants. Sans pitié, égoïste et cruelle, elle fait régner la terreur et a même exilé sa propre sœur. Elle ne s'est jamais éveillée dans la trame alternée et n'en garde donc aucun souvenir.

Malade pendant l'épidémie magique, elle s'est remise à temps pour apprendre la grossesse de Maelenn, des œuvres du duc Liam, nouvelle qu'elle a fraîchement accueillie.
Côté magie, elle forme Tristan au modelage depuis plus d'un an à présent, et l'a vu avec grande joie aider Ferveur à devenir d'Argent.
Elle aide également le duc Denys à gérer sa nouvelle sensibilité au Sang.
Une part d'elle regrette sa vie d'avant, calme et paisible.

Pendant le livre III : Elle a osé. Le cœur battant, craignant un refus, elle a osé contacter Lionel, une fois la nouvelle retentissante de son rejet par Gabrielle parvenue jusqu'à elle. Après beaucoup de révélations et d'explications, ils se sont fiancés en mai, et mariés en juin. Entre-temps, elle a accouché d'un enfant qu'elle n'a pas conçu : Balian, transféré magiquement de sa sœur à elle par le pouvoir de ce sang qu'elles partagent. Officiellement, c'est un orphelin de guerre qu'elle a adopté : officieusement, il est le fils de Liam, duc d'Outrevent, vérité connue seulement de Maelenn, Lionel, Marjolaine et son époux Denys. Après avoir fait assassiner ses parents par la Confrérie avec l'accord de Maelenn, elle s'installe à Rivepierre avec le petit Balian et s'attache à concevoir l'héritier qu'elle a promis à Lionel.

Chronologie

3 novembre 971 : Naissance de Lazare Gabelle, fils bâtard de Ioann du Noroît.
23 septembre 973 : Mariage de Ioann du Noroît et Mairead, jeune mage, lors de la fête de l'Engagement.
12 septembre 974 : Naissance de Maidhenn.
13 mai 976 : Naissance de Maelenn.
22 février 982 : Naissance de Saga Trèflemiel, fille bâtarde de Ioann.
10 mars 988 : Les yeux de Maidhenn se cerclent d'écarlate, la magie du Sang la réclame. S'ensuivent plusieurs mois de mauvais traitements de la part de ses parents.
9 octobre 988 : Maidhenn s'enfuit du Noroît. Ses parents la font passer pour morte des suites d'une longue maladie qui justifiait sa réclusion. Les fiançailles conclues avec Lionel de Rivepierre sont rompues de fait. Elle croise en chemin la Caravane des Plaisirs qui la recueille et l'emmène auprès d'une famille de sympathisants des mages du Sang. Elle change de nom et se fait appeler Faustine.
16 novembre 989 : Faustine est confiée à la famille de Blanc-Lys en Lagrance et devient l'amie et confidente de leur fille Marjolaine. Elle y rencontre Malion Ciselâme, mage du Sang modeleur de conscience, qui la prend comme apprentie.
991 : Reconnaissant de la fidélité de Faustine à sa fille, Gauvain de Blanc-Lys lui offre la seigneurie de la Fugue, domaine minuscule à la lisière de ses terres, mais générant un petit profit suffisant à lui constituer un modeste pécule.
18 mai 993 : Denys du Lierre-Réal épouse Marjolaine qui devient duchesse de Lagrance. Faustine suit Marjolaine à Edenia et devient sa ménestrelle attitrée. C'est là, dans un jardin, qu'elle rencontre son Familier, Eriath, une tortue mâle.
15 septembre 997 : Naissance de Rose, princesse dauphine de Lagrance. Faustine en est la marraine.
Juillet 999 : Malion est porté disparu.
Juin 1001 Intrigue 1.3 Les Amoureux du Vent : Les vivenefs rapportent Malion de l'Archipel du Vent, ainsi qu'une cohorte de mages du Sang.
Juillet 1001 : Faustine modèle des Anges Pleureurs pendant le mouvement de revendication des mages du Sang.
1er novembre 1001 : Retrouvailles avec Maelenn, venue s'installer en Lagrance. Faustine accepte mal le choix de carrière de sa sœur, devenue Compagne.
11 novembre 1001 : Malion s'installe en Lagrance dans l'entourage de Carmine, chef des mages du Sang du continent. Il recommence à enseigner à Faustine en mars 1002.
Septembre 1002 Intrigue 2.5 La Mort dans les Veines : Faustine tombe malade, Marjolaine la veille.
2 novembre 1002 : Capucine, mage du Sang, effectue le rituel de transfert de vie entre Maelenn et Faustine. C'est donc Faustine qui porte l'enfant que Maelenn a conçu suite à son aventure entre les draps du duc Liam.
23 janvier 1003 : A la demande de Faustine, Lionel vient la voir à Edenia. Elle lui propose de renouer leurs fiançailles.
27 avril 1003 : Naissance de Balian, officiellement orphelin de guerre recueilli par Faustine. Maelenn est sa marraine.
9 juin 1003 : Les parents de Faustine sont assassinés par la Confrérie Noire à sa demande et à celle conjointe de Maelenn.
14 juin 1003 : Faustine écrit à Liam pour lui demander de rendre le Noroît à Balian. Il consent à le confier à Lionel, charge à lui d'en faire ce que bon lui semble. Faustine assurera donc la gestion du domaine en attendant la majorité de Balian.
20 juin 1003 : Mariage de Faustine et Lionel.
Janvier 1004 : Faustine fait appel à des mages du Sang de sa connaissance pour s'assurer de concevoir rapidement l'héritier dont Rivepierre a besoin, et qu'elle s'est engagée à fournir à Lionel.
Février 1004 : Faustine tombe enceinte. (De son époux légitime. :sisi:) (Et de manière tout à fait traditionnelle, bien qu'avec un peu de triche.)



Questions

Questions du Livre I:
 

Questions du Livre II:
 

Questions du Livre III:
 

Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• J'ai eu du mal à accepter ma magie, mais elle fait à présent partie de moi et je vis assez mal l'absence d'Aura. À présent que me voici de retour en Outrevent, le déchaînement des éléments contre nos murailles m'angoisse : Levor devrait veiller sur nous, où donc est-il... ?

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• J'ai très peur des Cavaliers que rien ne semble pouvoir arrêter, et je regrette profondément la disparition de la Rose.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Je ne m'y aventure jamais. C'est un territoire anarchique, où la loi et le bon droit n'ont plus vraiment cours : je préfère les jardins de Lagrance et les promenades avec Rose et Marjolaine ; ou même les pâtures de nos biquettes sur les terres de Rivepierre qui sont mon logis désormais.



De fil en aiguille

Liselotte Passefil ♦️ Faustine de la Fugue

17 octobre 1001


Sagement posé sur les rocailles de son bassin personnel, Eriath l’observe aller et venir, serein et détendu. Le gazouillis de l’eau qui ruisselle sur les pierres est apaisant, mais sa nervosité est tout de même trop intense : Faustine va et vient, incessamment, dans la chambre qui est la sienne au palais ducal d’Edenia. Chambre assez grande, de par sa faveur auprès de la duchesse, dotée d’un filet d’eau qui chante entre les galets lisses polis par le temps – le mage de l’Hiver qui a installé cette petite merveille après l’arrivée d’Eriath dans la vie de sa mage a été chaudement remercié pour l’excellence de son travail. D’ordinaire, la placidité tranquille de la tortue, sa personnalité pleine de bonhomie et de nonchalance suffisent à canaliser sa mage ; mais aujourd’hui, Faustine se trouve en difficulté.

Marjolaine du Lierre-Réal, sa duchesse souveraine et meilleure amie, a engagé une couturière pour lui faire réaliser d’élégantes tenues de Cour, et notamment une robe de bal pour les grandes occasions.
Une couturière cielsombroise.

Il n’en faut pas plus pour nouer en pelote étroite les nerfs pudiques de la petite Outreventoise timide. Elle a beau se dire que son amie ne l’enverrait jamais paraître en public à demi-nue, elle reste angoissée tout de même : la réputation des enfants de Mirta n’est plus à faire, et Faustine reste trop pétrie de la modestie du Noroît pour envisager l’une de ces tenues légères dont s’affublent les maîtresses du duc. Elle ne veut pas faire honte à sa duchesse toutefois : alors, si pour paraître à ses côtés une nouvelle robe est exigée, la ménestrelle s’y pliera. Marjolaine a même promis des gants assortis, alors… Alors, bon. Courage.

Les ondes rassurantes d’Eriath rassérènent un peu sa mage qui fait les cent pas dans la pièce – jusqu’à ce que quelques coups secs contre le battant de la porte ne la fassent sursauter. Nerveusement, elle agrippe le haut col de sa robe, tire dessus un instant pour inspirer un grand coup. C’est une couturière renommée que Marjolaine a engagée : à Lorgol, la Halle des Tisserands bruisse de sa réputation, et elle a écrit à Ibelin pour la mander à la Cour, contre une généreuse rétribution. La voilà qui arrive à présent ; on l’a sûrement emmenée saluer la duchesse à son arrivée du portail depuis la capitale ibéenne, et c’est d’une voix tendue que Faustine invite l’ouvrière à entrer.

C’est presque une invasion : au milieu d’un océan de nuanciers contenant une multitude de coupons de toutes les couleurs, transportés par des serviteurs zélés, une jeune femme à l’air vif fait son entrée comme en pays conquis, et Faustine se recroqueville instinctivement contre le mur, se tassant inconsciemment le dos contre la paroi. L’amusement discret d’Eriath la mortifie quelque peu. D’un sourire un peu crispé, elle remercie les serviteurs qui s’éclipsent ; et une fois seule avec le démon en jupons venu tout droit des contrées du péché, elle s’incline poliment. « Bienvenue, dame Passefil. Je suis Faustine de la Fugue. »

Elle connaît son nom, bien sûr : elle est là pour elle, après tout. S’assénant une claque mentale, et luttant contre la rougeur embarrassée qui envahit ses joues, elle lisse nerveusement les pans de ses jupes blanches.  

A quelle sauce va-t-elle être mangée...?




Récapitulatif

Faustine de Rivepierre

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Mélanie Maudran
♦️ Compte principal : Non
♦️ Groupes secondaires : La noblesse / Les mages

Ne conserver que les lignes remplies
♦️ Noblesse :
Dame / Domaine de la Fugue / Lagrance
Comtesse / Domaine de Rivepierre / Outrevent
♦️ Magie : Sang / Modelage / Création de consciences
♦️ Familier : Eriath / Tortue / Mâle



Dernière édition par Faustine de la Fugue le Dim 3 Déc - 20:16, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 0:53

:vv: :vv: :vv: :vv: :vv: :vv: :vv:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 0:58

On se calme, sinon je te mets un coup de vielle ! :sisi:
:cute: :siwi:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 0:58

Tant d'amour dès le début, ça commence bien :sisi:

:coeur:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 1:24

Ouiiiiii :heart: Je suis tellement joie que tu sois ici avec elle :heart:
(btw, c'est parfait, marions-nous retrouvaillons-nous)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 1:27

(Je sais pas si entre sœurs ce serait possible :geu:)
Ma sœurette :siwi:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 1:51

Il faudra un lien avec Tristan :argh:

:calin:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 2:14

Ouiiiii nos... grands-mères étaient sœurs, non ? :cute:
Quelque chose de ce genre ? :saute:
(On avait bien parlé de ça ? :geu:)
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 5:46

Reee :cute:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 7:27

Faustine de la Fugue a écrit:
Ouiiiii nos... grands-mères étaient sœurs, non ? :cute:
Quelque chose de ce genre ? :saute:
(On avait bien parlé de ça ? :geu:)

:sisi: mais on avait pas plus développé si ? :argh:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 8:49

Mage de Sang... :argh:
Re-bienvenue ! :red: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 9:08

Re-bienvenuuuue o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 9:25

Re bienvenue :love3:
J'ai hâte de voir ce que va donner la demoiselle :**:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 11:54

Rebienvenue :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Absence
Absence
Serenus Dardalion
Serenus Dardalion

Messages : 1253
J'ai : 36 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 12:12

re bienvenue :vv:



Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps IO7uWYOn_o







Hey:
 

parle en 0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 12:54

Presque pas faible :hihi:
Re-bienvenue avec ce personnage ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 23:02

J'ai fini ! :haww:
Merci à tous ! :siwi:
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 23:12


Faërie • Mage

Bienvenue !

Faustine de la Fugue




Superbe fiche, comme toujours :coeur: J'ai hâte qu'on parle davantage de notre lien :cute:

Va tirer tes cartes ! :boo:










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyMar 18 Oct - 23:13

:vv:

(pardon :arrow:)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyJeu 20 Oct - 19:47

Trop classe le familier :love:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyDim 4 Déc - 21:52


Faërie • Mage

Validation !

Livre II
Faustine de la Fugue




Va tirer tes deux cartes ! :boo:
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyDim 3 Déc - 23:37


Validation Livre III


C'est tout bon, deux cartes communes de validation !











Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps EmptyJeu 20 Déc - 2:28


Validation Livre IV


C'est tout bon, deux cartes communes de validation !









Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps   Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Faustine ♦ Quand après l'hiver renaît la terre, les Faës rêvent du printemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: