AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
NIKE Chaussures de running REVOLUTION 5 – Homme – Noir et Gris
34.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Lionel de Rivepierre
Lionel de Rivepierre

Messages : 894
J'ai : 35 ans
Je suis : Capitaine du Vol d'Outrevent, mage de l'Été (destruction) et comte de Rivepierre.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Matvei • Hermine
Message Sujet: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyMer 16 Nov - 21:29

Sous le regard des dieux
Les Chevaucheurs




Lionel

de Rivepierre

ft. Tom Ellis

« Mieux vaut trésor d’honneur que d’or. »

Lionel porte le prénom de son parrain, le défunt duc d’Outrevent. Leurs pères étaient proches et bien avant que le duc ne soit piégé par une ensorceleuse de bas-étage, il a appris à respecter cet homme, dont il est fier de porter le nom.




En bref

Âge : 34 ans
Date et lieu de naissance : 12 avril 969, à Rivepierre (Outrevent).
Statut/profession : Chevaucheur du dragon Braise, capitaine du vol d’Outrevent et mage de l’Été (destruction). Comte de Rivepierre et proche conseiller du duc Liam.
Allégeance : À Liam d’Outrevent.
Dieux tutélaires : Lionel est protégé de Levor depuis sa naissance et encore aujourd’hui, il se voue au dieu tutélaire de son duché. Il dirige également ses prières à Valda, qui accompagne son vol vers les cieux, et Aura, qui le guide dans l’usage de sa magie.


QUALITÉS
Intègre • Loyal • Courageux • Observateur • Droit • Honnête • Tenace • Modeste • Discret • Dévoué

DÉFAUTS
Impétueux • Rigide • Pudibond • Renfermé • Méfiant • Solitaire • Téméraire • Inhibé • Guindé • Formaliste

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Fred et j'ai 27 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt deadpool. J'ai découvert le forum via quatre autres personnages dans un placard et voici ce que j'en pense : qu’est-ce que je fais encore ici, tout est hors de contrôle.




Histoire

Lionel est un homme privilégié. Chevaucheur, capitaine du vol d’Outrevent. Mage de l’été, formé en destruction. Comte de Rivepierre. Une vie qu’on dirait bien belle et qui, à bien des égards, n’a certainement rien de désagréable. Dès son enfance, il a eu la chance de naître sur les landes de Rivepierre, où s’ébattent plus librement qu’autrement les caprins qui ont donné à Outrevent son emblème. Aîné de sa fratrie, suivi de quelques minutes par un jumeau, Livien, il est placé sous la protection de Levor par son parrain, nul autre que le duc d’Outrevent lui-même, dont il a hérité du prénom.

Enfant curieux et sans peur, il est une des joies de ses parents, comte et comtesse comblés d’avoir deux fils, et passe ses jeunes années entre Souffleciel et Rivepierre. Il croise plusieurs fois le bois et le fer avec Liam, son futur duc, qui devient dès lors son meilleur ami, son deuxième frère. Il prend aussi la petite Lisbeth en affection, comme la soeur qu’il n’a jamais eue. Aux côtés de Liam et de Livien, on éduque Lionel à tout ce qu’un futur comte doit savoir, un noble de ce paisible duché où il a la chance de vivre. L’année de leurs douze ans, la magie qui coule dans ses veines comme dans celles de son jumeau se réveille ; l’Automne réclame Livien, plus réfléchi et subtil, tandis que l’Été s’arroge Lionel et sa fougue. Ils entrent à l’Académie à l’automne de l’année suivante, en 981, dans deux cursus différents. Pour la première fois depuis toujours, Lionel se retrouve séparé à la fois de son double et de son meilleur ami, et il trouve fort heureusement le réconfort et l’amitié au sein des mages de son année. Il se lie entre autres d’amitié avec Iseabail de Brumeclair, petite noble qui étudie dans le cursus de destruction, tout comme lui. Sa tête bien vissée sur ses épaules tempère son impétuosité et ils deviennent bien vite camarades, jusqu’à pousser le vice pendant l’été à l’inviter à Rivepierre et à Souffleciel, pour lui présenter Liam. Une belle histoire qui, tristement, se termine brutalement à la mort de l’aïeule d’Iseabail et dans la rancœur de deux adolescents qui ne peuvent comprendre les choix de l’un, ou de l’autre. Il achève avec amertume son cursus en destruction, sans sa partenaire des quatre années précédentes. Il retourne à Rivepierre par la suite, afin de se replonger dans ses devoirs et apprentissages d’héritier.

Il est jeune, bien jeune, lorsqu’il lorgne du côté de la Caserne de Flammes et des dragons, fasciné à l’idée de voler et impressionné par les majestueux dragons. Il a dix-huit ans, lorsqu’il ose s’y présenter, cachant la peur d’être rejeté derrière un masque de confiance frôlant l’arrogance. Ce n’est pas lui, lui qui a toujours été modeste malgré tout, mais la frayeur parfois vous transforme. Lionel veut tant être choisi qu’il ne remarque d’abord pas ce souffle chaud dans ses cheveux et c’est uniquement lorsqu’un museau le pousse qu’il remarque le dragon qui s’est glissé derrière lui, avec, il jurerait, un sourire en coin sur la figure de l’ophidien. Braise, du Vol de Rubis, mâle imposant et puissant, le désigna comme sien. Lui, si grand et si maigrichon qu’il en paraissait étrange, même arachnéen. Les cinq années qui suivent furent celles de leur apprivoisement, l’un à l’humour douteux de son camarade à écailles et l’autre à la rigidité proverbiale de cet humain buté, tout autant que celles de leur entraînement. Les cadets de sa promotion vous parleront probablement d’un incident fort divertissant, impliquant un vol sur dragon en kilt, mais lui préfère sans aucun doute se souvenir de la joie éprouvée cent fois, mille fois, pendant ces cinq années.

Livien se marie, pendant ces années. Union arrangée, à nulle autre que la princesse et bientôt duchesse de Cibella, Gaëtane de la Volte. Son frère semble y trouver son compte, malgré la froideur de la dame, dont Lionel ne trouvait pas la compagnie très palpitante. Pas un seul mot à ce sujet ne fut jamais prononcé, ce n’est pas comme si Livien n’avait pas de doute façon deviné la réserve de son jumeau vis-à-vis sa tendre épouse, et il était fier et heureux d’être le témoin de cette heureuse union.

La seule ombre au tableau étant, un an avant qu’il achève sa formation, l’exil forcé de son meilleur ami et le mariage de celle qu’il avait appris à considérer comme sa propre petite sœur. L’amourette entre Lionel d’Outrevent et Arabella paraissait à tous comme une bonne chose, à prime abord : il y avait après tout dix-sept ans que son épouse était décédée et tout homme a droit à l’amour, même dans le duché de l’Honneur. Les Outreventois déchantèrent néanmoins rapidement, lorsque Lionel épousa la sulfureuse blonde et que du même geste, il chasse son héritier et emprisonne sa cadette dans un mariage terrible. Comment protester, cela dit ? Ils n’en avaient pas le pouvoir et tous purent seulement accepter leur nouvelle duchesse, enfouissant leur méfiance. Il offrit à son meilleur ami accès à la tour de Rivepierre, dans la Ville Haute, et dès qu’il quitte Lorgol pour Souffleciel et le corps des Chevaucheurs, lui promit de lui écrire régulièrement. La moindre des choses.

Il intègre l’escadron du vol d’Outrevent à ses 23 ans. On l’y accueille comme un frère et il y découvre une nouvelle famille, au moment où son jumeau convole encore et encore en justes noces et où son meilleur ami voyage dans tout Arven. Il y fait ses preuves, passant de simple Chevaucheur à major, aux alentours de ses 27 ans, récompense de son comportement exemplaire. Peu de temps après, la mort de leur duc, plonge le duché dans la confusion et la certitude que l’ensorceleuse a assassiné Lionel d’Outrevent. Il avertit aussitôt Liam, qui demande assistance à la couronne de Faërie pour reprendre le duché et éjecter l’usurpatrice du trône, la chassant des terres de l’honneur. Un des premiers gestes de son ami est de le nommer capitaine du vol d’Outrevent, geste de confiance ultime.

C’est sur ses propres landes, celles de Rivepierre, qu’il rencontre Harald. Parmi toutes les chèvres et les boucs, bien peu de temps après que Liam ait repris le trône qui lui revenait de droit et qu’il ait fièrement admiré son ami coiffer la couronne qui est la sienne. Au comble de sa félicité, capitaine de son vol à vingt-neuf ans, nouvellement comte suite à la décision de ses parents âgés de lui céder la gouvernance du domaine, il fallait bien une petite chose pour le faire déchanter, n’est-ce pas ? Comme ce bouc au regard d’ambre et au poil revêche. Pas une chèvre, non, pas une de ces jolies biquettes énergiques caracolant dans les prés. Un bouc.
Un damné bouc.
Il le cache, depuis. Harald comprend, bien évidemment, mais ça n’en est pas moins frustrant. Lionel n’avoue rien à personne, pas même à Livien, surtout pas à Liam, et… encore moins à lui-même. Il préfère croire que c’est une occurrence rare, mais possible, que celle d’avoir un Familier mâle quand on est un homme, sans pourtant se résoudre à avouer au monde l’existence de l’animal. De cet animal patient et si subtilement moqueur comme l’est son frère, cet animal qui s’entend si bien avec Braise, cet animal si particulier auquel il peut seulement donner toute l’affection qui couve en lui lorsqu’il se rend à Rivepierre. Caché des regards et des fausses conclusions que l’on pourrait tirer.

Depuis, tout semble aller uniquement de mal en pis.

À l’hiver 999, une affreuse nouvelle lui vient de La Volte.
Livien est mort.

Une mort accidentelle, terrible, qui ravage néanmoins le cœur de son jumeau. Il y a longtemps, que chacun fait sa vie de son côté, qu’ils ont leurs ambitions, leurs amis, mais jamais ils ne se sont moins aimés. Jamais Lionel n’aurait imaginé qu’on lui arrache son frère si tôt. Peu importe le moment, ç’aurait été trop tôt, mais à ce moment encore plus. Digne dans le deuil, Lionel tente d’enterrer la perte de Livien dans le zèle, comme Chevaucheur et comme comte, refusant de confier sa tristesse aux oreilles déjà bien occupées de Liam, ni à celles peinées de ses parents, qui viennent de perdre un fils. C’est étonnamment uniquement auprès de Gaëtane qu’il réussit à parler. Ils se rapprochèrent, depuis, et Lionel voit enfin en elle la femme que Livien a tant aimée, sans se soucier qu’elle puisse enfanter ou non. Leurs caractères divergent toujours, leurs idées tout autant, mais ils n’en sont pas moins devenus amis. Il ne s’en renferme pas moins, perdant cette bonhomie discrète qui savait illuminer le sérieux qu’il affectait si souvent.

En l’an 1000, l’assassinat de l’impératrice Chrysolde et de toute sa famille ébranla tout Faërie. Pourtant, un autre drame toucha bien plus Lionel encore, soit le meurtre de Lisbeth. Après avoir perdu son parrain, puis son frère, on lui enlève sa presque sœur, et tous les indices désignent comme criminel le marin indigne qu’on lui avait imposé comme mari et qui avait pris la fuite, emportant leur fils avec lui. Oh, qu’il rage, Lionel, de leur impuissance à retrouver un homme et son bambin de quatre ans ! Rage jusqu’à signifier aux Chevaucheurs d’Outrevent qu’ils sont autorisés à abattre à vue Louis de Brunante, s’ils le voient sur leur territoire, sans sommation et sans émotion. Qu’il le voit lui-même et il n’hésitera pas, non plus, à tuer celui qui a battu, humilié et maintenant torturé et tué celle qui était de sa famille.

Au milieu des problèmes et des défaites, il ne peut pas s’empêcher de penser à Harald, caché au milieu des autres boucs et des chèvres, comme un aveu malgré lui de tout ce qu’il repousse et refoule au fond de lui. Pas s’empêcher, parfois, de penser que peut-être… peut-être ce n’est pas cela qu’il désire. Son désir, cela dit, passe bien après son devoir. Celui qu’il a comme Chevaucheur, comme capitaine de Vol, comme comte, comme conseiller.

Sa vie n’a certainement rien de désagréable, en effet, mais elle est de plus en plus compliquée.

Pendant le livre I : Le couronnement de Chimène comme impératrice, le temps d’une année d’essai, secoue Arven, de Faërie jusqu’en Ibélène. On plaide que la jeune femme est trop jeune et inexpérimentée, mais Liam se tient derrière elle. En juillet 1001, Chimène est consacrée impératrice de Faërie, jusqu’à ce qu’un certain Gustave de la Rive vient revendiquer le trône. Pour l’Ordalie de Diamant, il est nommé Lame de l’impératrice Chimène, et il est prêt à défendre ses couleurs jusqu’à ce que la Rose Écarlate éclaire les esprits de l’assemblée et que tous baissent les armes.

Les mois qui suivent sont chauds, en Outrevent et à Lorgol, chauds de ces tensions qui n’étaient en rien apaisées. La duchesse Ermengarde de Bellifère invite chaque duché à prendre part à une édition particulière et Liam nomme Lionel champion d’Outrevent. Il accepte, bien évidemment, et défend avec courage les couleurs de son duché. Contre une invention mécanique, contre un démon de sang et de magie et contre finalement les autres champions, son esprit entièrement dédié à anéantir les ibéens, ensorcelé par les plans terribles de l’Ordre du Jugement. Il tomba à terre avant de tuer, bien heureusement, et lorsqu’il se réveille, on lui raconte les horreurs perpétuées dans les gradins, pendant qu’eux s’entretuaient sur le sable du Colisée d’Hacheclair. Le repos qui suit est mérité et une occasion rêvée pour que Liam revienne à la charge avec une discussion aussi déplaisante que pressante, à savoir ses noces. Ou, son absence de noces. Les tentatives de ses parents pour le marier se sont jadis soldées par des échecs, sans parler des espoirs de Liam. Iseabail a pris la fuite, se faisant pirate et reniant son nom, et Maidhenn du Noroît, charmante musicienne d’une petite seigneurie sans prétention, a un jour mystérieusement disparu, alors qu’il avait 19 ans. Depuis, il n’a pas cherché plus que nécessaire à trouver une demoiselle à aimer, ses responsabilités accaparant tout son temps. Liam ne semble pas découragé, pourtant, malgré le désintérêt net de Lionel pour la compagnie des dames.

Lors de la cérémonie au Sépulcre des Martyrs, il est mis devant l’horreur du meurtre de Chimène et de la prise de son trône par Gustave de la Rive, Lionel assiste au serment de Liam envers cet empereur fantoche pour sauver le jeune Aymeric, ainsi que son duché. Le Chevaucheur est également victime d’une tentative honteuse de chantage de la part du fils de l’Empereur, afin de pousser Liam à épouser Armandine de la Rive. Celui-ci le prétend homosexuel et Lionel ne peut se résoudre à accepter ce que le jeune mage prétend être la vérité et ne jouera absolument pas son jeu.

Pendant le livre II : Aux premières loges du déclenchement de la guerre, Lionel est des forces envoyées en Erebor. Aux côtés de son ami Rackham et de la désagréable Maelys, il découvre l'autel d'Amaté Chemsa et ressort traumatisé de l'expérience... que pour découvrir son domaine pillé par des pirates, en plein janvier. En février, le Chevaucheur demande officiellement la permission de courtiser la princesse Gabrielle, et il s'applique à cette cour (d’intérêt politique et personnel). La trame alternée marque beaucoup le Chevaucheur, qui décide d'abord de taire les événements à son meilleur ami. Il participe, à la demande de Rackham, à un raid en Bellifère, afin de sauver la Chevaucheuse Aubenacre, du vol d'Ansemer.
Touché par l'épidémie magique, il est forcé de quitter le front et croit bien sa dernière heure venue, de la même façon que son frère. Lionel se remet rapidement de la maladie, une fois le remède administré. Au Jour des Anciens, il est victime des événements qui prennent place à l'Académie et défend son groupe et ses amis au meilleur de ses capacités. Les rumeurs courent de plus belle à propos de sa relation avec Gabrielle de la Volte, qu'il a embrassé au coeur du combat, afin de la reconduire à sa tour une fois guéri... et même qu'il y aurait passé la nuit.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
→ Son Chevaucheur de frère, Livien, est décédé à leurs dix-huit ans, dans un accident de vol. Leurs parents reprochèrent à Lionel d'être le jumeau encore vivant ; celui-ci décida alors de quitter sa vie d'héritier et se fait pirate, embarquant sur l'Audacia. Il en est depuis le canonnier, fier pirate en kilt, accompagné de son Familier mouton. Il entretient une liaison depuis plusieurs années avec le Second des Ombres, Liam d'Outrevent.
→ Lionel s'éveille le 30 avril, suite à un bon coup de canon sur le crâne. Terrifié et déstabilisé par cette vie étrange, il croit avoir tout vu, mais le pire est à venir lorsque Liam est tué par les Voleurs. Sauvé par Géralt, un ami de l'Audacia, il réussit à rejoindre le campement en un morceau.
→ Bien que tout ce qu'il a vécu l'effraie, Lionel décide de se souvenir de la trame alternée. Il a une dette envers Géralt, entre autres, qu'il tient à rendre à la hauteur de sa grandeur. L'idée de se souvenir d'un monde sans Liam, son meilleur ami, l'angoisse affreusement, mais il sait aussi que ce monde témoigne de ce qui pourrait arriver si aucune paix n'est retrouvée.

Pendant le livre III : Gabrielle choisit d’épouser Antonin de Faërie, blessure à l’égo de Lionel, qui croyait que les moments intimes partagés sauraient faire pencher l’avis de la princesse en sa faveur.

Contacté par Faustine de la Fugue, anciennement connue sous le nom de Maidhenn du Noroît, il va à sa rencontre en Lagrance ; elle lui apprend être enceinte de l’enfant du duc Liam et de sa soeur Maelenn, et demande à ce qu’il l’épouse afin d’élever cet enfant dans le secret. Lionel accepte et les noces sont célébrées le 20 juin 1003, sans année de fiançailles, vu qu’ils ont déjà été fiancés par le passé. Le jour même du mariage, deux vagabonds nus sont capturés sur ses terres : Martial et Séverine de Bellifère. Ceux-ci sont emprisonnés quelques jours à Rivepierre, puis sont transférés à Souffleciel, toujours dans la plus grande discrétion.

Son ami Rackham le nomme parrain de son premier enfant, Vasco : un grand honneur pour Lionel. Il poursuit sa correspondance avec Géralt d’Orsang et s’inquiète lorsque celui-ci cesse de répondre pendant des semaines, lorsqu’il est emporté par la Chasse Sauvage. Il assiste au mariage factice du duc Bartholomé et de Vanessa l’Atone, craignant (à juste titre) une arnaque. Il réussit à défendre et aider son duc à défaire l’ensorceleuse, ainsi qu’à sauver les nobles invités. Sur une note plus heureuse, Liam se marie à Chimène de Faërie, quelques jours avant le désastre en Ansemer.

Chronologie

12 avril 969 : Naissance de Lionel et Livien, fils jumeaux d'Hadrien et Eanna de Rivepierre.
Juillet et septembre 980 : Première manifestation des pouvoirs de Lionel et Livien. L'Été réclame Lionel et l'Automne, son frère, quelques semaines plus tard.
Septembre 981 : Entrée des jumeaux à l'Académie, après un an de préparation et d’attente.
Juillet 986 : Lionel prend une année de sabbatique, à la fin de son cursus en destruction, afin de se pencher à nouveau sur les affaires de Rivepierre, en tant qu’héritier.
Août 987 : Présentation à Val-Dragon. Braise du Rubis réclame le jeune homme comme son Chevaucheur.
988 : Mariage de Livien avec Gaëtane de la Volte ; celui-ci devient duc de Cibella à ses côtés. Ce mariage de convenance en devient rapidement un d’amour et de passion.
Juillet 992 : Fin de sa formation de Chevaucheur. Lionel rejoint le vol d'Outrevent.
996 : En récompense de son comportement exemplaire, le Chevaucheur devient major de la division attribuée à la surveillance des côtes bordant le nord du duché.
998 : Devient capitaine du Vol d'Outrevent, suite à la reprise du trône par Liam.
Mars 999 : Rencontre entre Lionel et son Familier, Harald, un bouc définitivement mâle qui vit désormais dans le plus grand secret sur les terres de Rivepierre.
6 décembre 999 : Après à peine trois jours à souffrir d'une fulgurante fièvre, Livien est emporté par celle-ci et décède.
17 mai 1000 : Lisbeth est retrouvée morte, assassinée présumément par son époux.
24 juin au 10 juillet 1001 • Intrigue 1.4 L'Ordalie de Diamant : Couronnement de Chimène de Faërie comme impératrice. Gustave de la Rive prétend au trône et une Ordalie de Diamant est forcée. Lionel se présente comme Lame de Chimène.
31 octobre 1000 • Intrigue 1.6 La Danse des Trépassés : Gustave de la Rive est couronné empereur de Faërie, après tué Chimène. Liam reprend la garde d'Aymeric, héritier d'Outrevent.
26-27 janvier 1002 • Intrigue 2.1 Les Sables du Temps : Déclenchement de la guerre, Lionel est envoyé avec ses Chevaucheurs en Erebor.
28 mars 1003 : Naissance de Vasco des Deux-Ancres, fils de Rackham et de Quitterie. Lionel en est le parrain ; il place l'enfant sous la protection de Volga.
20 juin 1003 : Épouse Faustine de la Fugue, née Maidhenn du Noroît, mage du Sang et ancienne fiancée. Il prend sous sa tutelle son fils Balian.



Questions

Questions du Livre I:
 

Questions du Livre II:
 

Questions du livre III:
 

Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• Outrevent est un duché pieux et Lionel en est bien le fils, croyant fermement à la puissance des dieux et aux conséquences de leur absence. Il craint pour ses Chevaucheurs, pour les habitants de son duché, pour sa famille, pour son duc, et il est prêt à chercher un moyen de faire revenir les déserteurs au Panthéon.

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Il a vu la Chasse Sauvage être libérée. Il a goûté de très près aux dents de ses Mâtins et à la mort qu'elle sème, et à son sens, rien de bien ne peut venir d'une telle chose. Qu’on lui parle de liberté, de libre-arbitre, et Lionel n’aura en tête que ceux qui sont emportés par les cavaliers et ne reviendront peut-être jamais, et ceux qui sont chassés sans que rien ne le justifie.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Il y a vécu pendant plusieurs années, une dizaine rien de moins, et toute sa pudeur bien outreventoise fut choquée bien trop souvent par ce qu’il s’y passait, dans la Ville Haute comme dans la Ville Basse. Il a tout de même une tendre affection envers la ville qui l’a vu grandir, envers l’Académie et Val-Dragon, et il prend un certain plaisir à y revenir, lorsqu’il en a l’obligation.



L’histoire de la rancune des solitaires

Ilse Tonnevent & Lionel de Rivepierre

2 juin 985


Le soleil tape fort sur tout Lorgol, aujourd’hui, et Lionel remercie son bon sens de l’avoir fait s’abriter sous un des nombreux arbres des jardins de l’Académie. Assis à même l’herbe, accompagné d’une gourde du cidre le plus frais, entouré de livres et d’objets divers, pour sa séance d’études en solitaire. Ce n’est pas son habitude d’être seul pour ce genre d’activité, surtout à ce moment de l’année où réviser se fait bien mieux au moins en duo, mais Iseabail ne s’est pas présentée au rendez-vous. Il ne lui en tient pas vraiment rigueur, bien qu’il apprécie la ponctualité et aurait aimé qu’elle l’avertisse en avance de son absence. Il préfère se concentrer sur l’exercice qu’il devra présenter à leur examen du lendemain. Ils en sont à la fin de leur quatrième année d’études, déjà, et à la maîtrise de leur magie et de la destruction qu’ils apprennent depuis quatre ans, ils doivent désormais lier la finesse. La délicatesse, même.

C’est un rouage d’un objet mécanique, qu’il doit détruire, d’une explosion extrêmement ciblée qui ne doit pas endommager tous les autres rouages. C’est précis. Ses précédents essais ont été concluants, mais pas assez à son goût, et il espère bien que le professeur saura apprécier son application. Il ne vise pas à être le meilleur, Lionel, mais… ce n’est pas une idée qui lui déplaît.
Prudemment, le mage concentre sa magie sur le rouage en question, mais au moment de le faire exploser, une ombre surplombe son travail. La charge est retenue, suspendue, et redirigée vers un objet déjà abîmé abandonné sur un de ses livres, qui sursaute de cette explosion ténue.

« Bonjour Iseabail », qu’il salue d’une voix tranquille. Il sait que c’est elle. En retard (d’accord, peut-être lui en tient-il un peu rigueur), mais tout de même là. Elle ne répond pas, cela dit, et Lionel relève la tête pour regarder sa camarade de classe, lui adressant un sourire qui dément ses potentiels soupçons de rancune quant à son manque de rigueur. Sa blondeur est auréolée par le soleil et ce dernier souligne également des traces encore humides sur ses joues. Elle a pleuré ? L’Outreventois se lève du sol, dépliant une silhouette si grande et si mince qu’il en semble deux fois plus maladroit à ce moment de sa vie, et à son ton paisible se substitue une légère inquiétude : « Ça ne va pas ? » Iseabail ne lui a jamais semblé être une personne encline à pleurer pour des bêtises, alors ça doit être sérieux. Assez pour qu’elle pleure et qu’elle soit en retard, tout ça en même temps.






Récapitulatif

Lionel de Rivepierre

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Tom Ellis
♦️ Compte principal : Non
♦️ Groupes secondaires : La noblesse / Les mages / Les Chevaucheurs

♦️ Noblesse : Comte / Rivepierre / Outrevent
♦️ Magie : Été / Destruction
♦️ Familier : Harald / Bouc / Mâle
♦️ Dragon : Braise / Rubis / Mâle / 500 ans
♦️ Hiérarchie : Chevaucheurs / Capitaine d’Outrevent



Dernière édition par Lionel de Rivepierre le Lun 17 Déc - 18:57, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Liam d'Outrevent
Liam d'Outrevent

Messages : 1199
J'ai : 34 ans
Je suis : Duc d'Outrevent, Seigneur des Marches d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Empereur Gustave de Faërie
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Tyr Parle-d'Or
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyMer 16 Nov - 21:32

MON LIONEL ! :vv: :saut: :**: :gnut:
PAS TROP TOT ! :na:


Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) 446197TitreLiam1Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) 1480783555-liam
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyMer 16 Nov - 21:34

Toi :hum: :hum: :hum:


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) RandomTartan1
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) RoueBriseeCrabeNapping
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) RandomFeu
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Maximilien de Séverac
Maximilien de Séverac

Messages : 357
J'ai : 56 ans
Je suis : Premier Conseiller du Duc Castiel de Sombreflamme, ancien régent de Sombreciel, Comte de Séverac.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme et à Ibélène
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Arsène Albe
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyMer 16 Nov - 21:40

Rebienvenue, ami à la magnifique chevelure !
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Melsant de Séverac
Melsant de Séverac

Messages : 1154
J'ai : 37 ans
Je suis : Marquis d'Automnal
Voltigeur de la Griffonne Soie
Major de Division à Sombreciel (palais), membre du Conseil des Majors

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme & l'Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Thomas Sombrepas
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyMer 16 Nov - 21:46

Ahhh mon homologue Faë !

Travaillons main dans la main pour la paix (et on va avoir du boulot :argh: ).


Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) 1528994800-melsant2
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) 438519UserbarMirtaMelsant
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) 668088FamilleFous
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) LegionOubliesMomies
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyJeu 17 Nov - 0:00

OH !
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Cassiopée Avirel
Cassiopée Avirel

Messages : 282
J'ai : 28 ans
Je suis : Outreparleuse au service de Liam d'Outrevent. Mage du Printemps.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent.
Mes autres visages: Chimène de Faërie
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyJeu 17 Nov - 3:24

Ouuuuh ! Re Bienvenue Grand Fou ! :vv:




il suffit parfois...
"Le printemps est arrivé, la belle saison, l'amour et la joie sont revenus chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Lionel de Rivepierre
Lionel de Rivepierre

Messages : 894
J'ai : 35 ans
Je suis : Capitaine du Vol d'Outrevent, mage de l'Été (destruction) et comte de Rivepierre.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyJeu 17 Nov - 4:13

Merci à vous tous :coeur: Je suis faible, j'ai craqué, je vous déteste (nan je vous aime) :argh: J'espère que ma fiche vous plaira !



One side stone, one side fire.

Dialogues de Lionel en whitesmoke ◊ Dialogues de Braise en firebrick ◊ Dialogues de Harald en maroon

Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) TitreLionel1
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) RandomLionelDeni
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) RandomWikiFredia
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) RoueBriseeKilt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyJeu 17 Nov - 12:01

Rebienvenue :calin:
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyDim 20 Nov - 23:58


Faërie • Les Chevaucheurs

Bienvenue !

Lionel de Rivepierre




Tu connais la maison, va tirer tes cartes :saute:
Tu as droit à une de plus pour avoir bouclé dans les délais :sisi:





« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyDim 4 Déc - 11:28


Faërie • Les Chevaucheurs

Validation !

Livre II
Lionel de Rivepierre




Et hop, deux cartes de plus !











Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyLun 4 Déc - 0:02


Validation Livre III


C'est tout bon, deux cartes communes de validation !











Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) EmptyMar 18 Déc - 11:26


Validation Livre IV


C'est tout bon comme ça, deux cartes communes de validation !



dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)   Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lionel de Rivepierre (la foi et les flammes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Capitales-
Sauter vers: