AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
– 200€ sur le Robot multifonction Moulinex Compagnon – HF802AA1
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 De retour sur les bancs de l'école !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: De retour sur les bancs de l'école !   De retour sur les bancs de l'école ! EmptySam 3 Déc - 1:13


Livre II, Chapitre 1

De retour sur les bancs de l'école

Dé-validation générale !



Chers petits dragonnets,

Vous l'avez sûrement remarqué : tout le monde, staff inclus, a perdu sa couleur ! Et toutes vos fiches de présentation, sans exception, ont été rebasculées dans la section des fiches en construction.

Vous allez donc devoir recoder vos fiches ! :piou: Vous trouverez le modèle ici.

Nous vous recommandons de sauvegarder vos fiches sur vos ordinateurs avant de commencer à recoder, pour éviter les catastrophes.

Vous devrez donc :
- Recoder intégralement votre présentation ;
- Penser à indiquer votre nouveau groupe ;
- Ajouter à la fin de votre histoire un paragraphe racontant votre évolution au cours du Livre I - rien de très détaillé, quelques phrases indiquant simplement où vous en êtes (tenez compte des évolutions individuelles détaillées ci-dessous !) ;
- Répondre aux nouvelles questions ;
- Poster dans le sujet des fiches terminées pour que l'on vous revalide (abstenez-vous de tout nouveau RP tant que cela n'est pas fait).

Au travail, petits dragonnets !  :**:

Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: De retour sur les bancs de l'école !   De retour sur les bancs de l'école ! EmptySam 3 Déc - 18:15


Livre II, Chapitre 1

De retour sur les bancs de l'école

Évolutions individuelles



Mélusine de Sylvamir : Ta grossesse se passe bien, et même plus que bien : tu es rayonnante, et surtout en pleine forme ! Tout le monde pourtant est aux petits soins, et c’est plus fort que toi : cela t’agace. Et si on rajoute le départ de Hiémain pour Svaljärd, autant ne pas le nier : tu t’ennuies ! Alors, peut-être que tu t’es découverte  une nouvelle passion pour la décoration : il en aura une surprise, ton mari, lorsqu’il rentrera !

Mélisende de Séverac : En confiant Arsène à sa mère adoptive, tu lui avais laissé également une lettre, qu’il ne devait lire qu’une fois sa majorité atteinte. Seulement, le petit l’a retrouvée, cette lettre. Il commence à poser beaucoup de questions, et tu ignores si le mieux à faire est de garder encore le secret ou de lui révéler la vérité.

Alméïde d'Erebor : Les négociations sont en cours, mais suite à ta trop grande proximité avec Castiel, ton frère a décidé d’agir vite, et de te promettre à Martial de Bellifère. Le tout jeune duc n’est pas très enthousiaste, et toi non plus sans doute, mais en ces temps troublés, la politique prévaut sur les sentiments.

Castiel de Sombreflamme : Les présents destinés à te féliciter pour tes fiançailles remplissant maintenant plusieurs pièces du palais, Maximilien et tes conseillers t’ont informé de la nécessité d’avouer que tout cela est erroné, et que tu n’es pas fiancé, et encore moins un futur père. L’annonce publique est programmée pour la mi-décembre 1001, et tu dois renvoyer les présents reçus.

Louis de Brunante : Tu apprends que ton père est mourant, et qu’il a nommé Laurent héritier à ta place, étant donné que tu es porté disparu depuis le décès de ta femme. Ton frère pourrait avoir besoin de ton aide, s’il en venait à être nommé marquis...

Aaron de Sombreval : Étant donné les circonstances, et la guerre qui semble prête à embraser Arven tout entière, tes mentors à la Caserne t’ont déclaré apte à rejoindre le Vol de ton duché de naissance. Ainsi, tu es promu Chevaucheur, et rejoins le Vol d’Outrevent, sous la direction de Lionel de Rivepierre. Allez, on enfile le kilt qui gratte, hop hop hop !

Neve l'Embrun : Les récents événements t’ont fortement perturbé et tu commences à douter de ton avenir au sein de ton Vol. Tu as demandé ton transfert parmi les Chevaucheurs outreventois, et tes supérieurs ont accepté. Inespéré et toi vous installez donc dès fin décembre à la caserne de Souffleciel.

Tristan d'Amar : Les mages du Sang sont de plus en plus présents en Lagrance, grâce au changement de souverain. Tu décides donc de développer ta propre affinité avec cet héritage particulier. Tu n’en es qu’au début du chemin pour le moment, mais tes talents semblent prometteurs !

Quitterie Aubenacre : Tu es partie étudier à Lorgol, mais malgré tes progrès, les menaces qui pèsent sur Faërie interrompent tes études, et tu es obligée de retourner dans ton Vol en urgence. Malheureusement, ta magie de guérison de zone est encore plus ou moins aléatoire, et tu t’évanouis un peu trop souvent en l'utilisant.

Marianne d'Orsang : Tu es désormais l'ailière de Melsant de Séverac, et après tes prouesses dans le Tournoi des Trois Opales, plus personne ne songe à douter de tes capacités à être une Voltigeuse qui ne porte aucune arme, et une médecin brillante et extrêmement capable que tes compagnons de Vol sont fiers de compter parmi eux.

Lena Jedidiah : Malgré les bouleversements dûs aux mages du Sang, les entretiens de l’Académie ont eu lieu, et te voilà acceptée ! Félicitations, tu vas commencer ta formation à partir de décembre, et peut-être devenir une mage renommée...

Freyja de Brunante : Ta grossesse avance et se porte très bien, grâce à la magie de Rhéa qui t’entoure. Marianne t’a informée de la différence constatée avec tes précédentes grossesses, et tu sais donc que tu attends des jumeaux. Gare à l’équipage de l’Audacia, qui devra faire face à tes sautes d’humeur plus conséquentes...

Grâce de Sombregemme : Rejwaïde t’a choisie pour être sa nouvelle ailière, et tu rejoins donc la division inter-ducale du Grand Banditisme à partir du 20 décembre 1001. Puisse ta nouvelle affectation être bien meilleure que celle de Bellifère !

Serenus Dardalion : Le noble outreventois qui t’a accueilli dans sa maison a une jeune fille, à peine majeure, à qui tu n’as pas tardé à conter tes exploits. Une chose en entraînant une autre, vous avez fini dans le même lit, et voici la demoiselle enceinte de tes œuvres. Pourvu que son père n’en apprenne rien, les Outreventois n’étant pas vraiment compréhensifs sur ce genre de choses.

Mayeul de Vifesprit : Suite à une remarque anodine de la princesse d’Erebor vantant tes mérites, et à cause de la grande hâte de ton duc à t’éloigner d’elle autant que possible, tu es nommé à sa demande major de la division de Svaljärd, en Valkyrion, à compter du 20 décembre 1001. Officiellement, c’est une récompense en lien avec ton Opale. Tu es désormais l’ailier de Solange de Brenwyr, seule de l’escadron à ne pas en avoir après les changements de poste. Félicitations pour ton avancement, ton augmentation, et le Destin espère que Nuage aime les glaçons.

Maelys Aigrépine : Mirage a eu le coup de foudre pour une jeune dragonne fort accorte. Il est donc bien moins disponible pour vos missions, très occupé à la courtiser. Il ne t’épargne aucun commentaire sur les qualités de l’élue de son coeur, à toute heure du jour et de la nuit !

Agnès d'Aurebois : Tes parents ont approché la famille du Boisanguin, dans l’optique de te marier rapidement compte tenu des rumeurs qui courent sur toi, au sujet de tes relations avec les hommes. De fait, des pourparlers sont en cours, pour unir vos deux familles.

Denys du Lierre-Réal : Une bien étrange rumeur commence à courir dans les couloirs du palais ducal. Il se murmure que l’enfant porté par Marjolaine ne serait pas de toi, mais de l’un des mages qu’elle a accueillis à ta cour. Rumeur improbable, mais tu connais le dicton : jamais de fumée sans feu…

Melinda Orlemiel : Les entretiens à l’Académie ont repris, tu t’y es présentée… et l’entrée t’a été refusée. Une de tes perspectives d’avenir s’envole en fumée, mais l’Ordre du Jugement est prêt, lui, à t’accueillir en son sein à bras ouverts.

Sitara d'Erebor :  Le petit garçon qui a vu le jour il y a quelques mois dans le harem et sa mère sont retrouvés bien malades, visiblement empoisonnés. Tu n’y es pour rien, mais un message de l’Ordre du Jugement te parvient, indiquant que fabriquer des preuves ne les dérange pas, et que à moins que tu ne te montres coopérative, ils le feront sans hésiter.

Arthème du Boisanguin : Ton père t’a proposé la cadette de la famille d’Aurebois en tant que promise, arguant qu’il s’agissait d’une jeune femme de noble famille, malgré sa respectabilité discutable. Les pourparlers sont en cours, dans l’optique d’unir ta famille à celle d’Aurebois.

Cassiopée Avirel : Pas de chance ! Un des laquais de l’Ordre que tu as massacrés pour sauver Arnaud de la torture était le fils d’un noble très bien vu à la cour de Lagrance. Denys te retire donc sa pratique. Heureusement, la cour outreventoise t’offre un emploi : tu vas devoir portailler matin et soir, mais tu continues à gagner ta vie.

Thomas Sombrepas : Tu as découvert que ton père a assassiné ta mère. Tu y réfléchis quelques temps, puis tu prends la décision d’agir pour punir ce crime. Reste à décider quelles suites tu souhaites donner à l’affaire...

Hiémain de Sylvamir : Tous les sénéchaux de Valkyrion sont appelés à s’établir au palais ducal pour permettre un rassemblement du haut conseil kyréen autour de son duc, dans ces temps difficiles qui s’annoncent. Astrid t’a donc instamment prié de rejoindre les autres… mais Mélusine n’a pas l’air très décidée à t’y suivre.

Arsène Albe : Tu as trouvé une lettre, en triant les affaires de ta mère adoptive. Une lettre de ta vraie mère, qui apparemment ne devait pas tomber entre tes mains tout de suite. Mais qu’importe, tu peux bien commencer à fouiner dès maintenant pour la retrouver, cette mère si mystérieuse.

Ilse Tonnevent : Enceinte des oeuvres de Louis, tu découvres un effet secondaire de ta grossesse particulièrement inconfortable : tu as le mal de mer, et ne peux donc plus assurer ta charge auprès des canons ! Courage, plus que quelques mois à tenir…

Mélodie Douxvelours : ta réputation s’accroît, et tes vols se font de plus en plus entreprenants, jusqu’au vol de trop, où tu es appréhendée. Mais pas inquiétée, pourtant : en échange de ton immunité, te voilà obligée de collaborer avec l’Ordre du Jugement, sous peine que ton nom et ta description ne soient révélées à la garde de Lorgol.

Astrid d'Evalkyr : Ton fils a eu onze ans… et voilà, les premiers signes de magie se manifestent. Pas la douce magie de l’Hiver qui coule dans tes propres veines, non… Mais la dévastatrice magie de l’Été, qui brûle et qui ravage ! Pour le moment, tu as réussi à étouffer l’affaire… L’Ordre pourrait peut-être t’aider.

Ljöta d'Evalkyr : Tu es un fidèle agent de l’Ordre du Jugement, mais également farouchement dévouée à Sithis et Lida. Bientôt, ces deux allégeances vont empiéter l'une sur l'autre : quel parti vas-tu rejoindre, renieras-tu ton serment à la Confrérie pour livrer ses reliques millénaires à l’Ordre ?

Anthim d'Erebor : Inquiet et agacée par la trop grande proximité entre Castiel de Sombreflamme et ta soeur Alméïde, tu as décidé de proposer sa main à Martial de Bellifère, le prochain souverain du duché de la Guerre. Les négociations sont en cours, même si aucun des deux intéressés ne semble très enthousiaste.

Octavius le Rouge : Impressionnée par ton dévouement envers les fils et filles de la Caravane, Bethsabée te propose d’intégrer officiellement la Cour des Miracles, et de devenir une des lames vouées à sa défense. Elle te laisse un temps de réflexion : à toi de voir si tu acceptes de t’engager sur les pavés de la Cour.

Rejwaïde Sinhaj : Sirocco est amoureux ! Il a jeté son dévolu sur Soie, la griffonne de Melsant de Séverac, et se montre bien plus motivé à la courtiser qu’à t’accompagner en mission. Cela te laisse le temps de former ton ailière, et tu ne peux t’empêcher d’être attendrie de ses efforts.

Rackham l'Îlien : Une de tes petites sœurs manifeste l’envie de découvrir le continent : elle se présente à l’improviste à la porte de la caserne. Charge à toi de t’occuper d’elle !

Liselotte Passefil : Profitant de la prime conséquente accordée par l’Ordre pour avoir fourni les plans du Sablier, tu es à présent en mesure de t’acheter une boutique à toi dans la Ville Basse de Lorgol, ou une maison privée à Ibelin. Choisis bien : le commerce, ou le confort ?

Maelenn du Noroît : Un nouveau scandale éclabousse la famille : il paraît que ton père a eu un enfant d’une aventure sans lendemain, avant son mariage. Tu ne sais rien de plus à ce sujet, mais peut-être faudrait-il enquêter sur le sujet ?

Liam d'Outrevent : Tu es un homme très populaire : Gustave te propose la main de sa fille Armandine, pour sceller l’union de Faërie. A deux jours d’intervalle, tu reçois une lettre de Hugues Hurlenfer, réfugié en Ibélène, qui te propose celle de Chimène, miraculée et redevenue simple princesse. Entre ton serment solennel d’allégeance et l’affection envers ta fiancée de naguère, que vas-tu choisir… ?

Melsant de Séverac : Soie a un prétendant ! Sirocco, griffon ébène de Rejwaïde, a trouvé ta partenaire fort à son goût, et la courtise avec une obstination touchante. En conséquence, elle est bien moins disponible pour vos missions conjointes… et Sirocco se montre jaloux de l’attention qu’elle t’accorde.

Solange de Brenwyr : Comme tous les ans en décembre, le mouvement des postes a lieu chez les Voltigeurs, et ta division se réorganise au fil des mutations. Ton ailier prend une retraite bien méritée, et tu attends avec angoisse de découvrir son remplaçant… qui ne révèle être votre nouveau major en personne, Mayeul de Vifesprit.

Meldred Vif-Ressac : Ilse étant désormais inapte au maniement des canons, tu as pris du galon, et tu es donc officiellement le canonnier de bord de l’Audacia ! Félicitations.

Faustine de la Fugue : Un nouveau scandale éclabousse la famille : il paraît que ton père a eu un enfant d’une aventure sans lendemain, avant son mariage. Tu ne sais rien de plus à ce sujet, mais peut-être faudrait-il enquêter sur le sujet ?

Maximilien de Séverac : Étant donné la nécessité d’aplanir les relations entre duchés ibéens, tu obliges Castiel à faire un démenti sur les prétendues fiançailles et la grossesse d’Alméïde, et aussi parce qu’aussi beaux qu’ils soient, les cadeaux commencent à encombrer le palais ducal. Ce poulet mécanique qui hulule toutes les heures perturbe tes pensées, et le duc.


Joséphine Siguardent, Raygnar d'Ysgramor et Lionel de Rivepierre : Pas d’évolution, au vu de vos validations très récentes.




♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
 
De retour sur les bancs de l'école !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Annonces désuètes-
Sauter vers: