AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max 270 React – Chaussure pour Homme
102 € 160 €
Voir le deal

Partagez
 

 Ansemer, duché des Océans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Ansemer, duché des Océans   Ansemer, duché des Océans EmptySam 3 Déc - 11:57


Faërie

Ansemer
des Océans

« Le vent dans nos voiles, l’océan dans nos cœurs »








Présentation




Introduction


Il était une fois, au temps où les grand-pères des grand-pères de nos grands-pères n’existaient pas, où Ansemer n’avait pas une seule terre qui n’était pas recouverte d’eau. Les habitants qui y vivaient alors étaient les élus des Dieux : ils n’avaient pas de jambes, mais des queues de poisson, et avaient construit de grands palais qui émergeaient à peine de la surface, où ils vivaient en harmonie avec les autres créatures de Messaïon. Un jour pourtant, le peuple de ceux que l’on appelait des humains décida qu’ils étaient supérieurs à toutes les autres créatures, et entreprirent de les plier à leur volonté. Ils se mirent à piller les réserves sous-marines, à emprisonner les créatures de la mer, à saccager tout ce qui ne pouvait leur appartenir.

Voyant cela, le dieu des Océans entra dans une rage folle. Qu’est-ce qui faisait croire à ces humains qu’ils pouvaient prendre ce que bon leur semblait ? Dans son courroux, il décida de les punir, et assécha donc une partie des terres sur lesquelles s’élevaient leurs palais, leur donna des jambes et les contraignit à vivre comme les autres humains, à même le sol, à devoir chasser et cultiver la terre qu’il leur avait donnée pour royaume, pour les punir d’avoir voulu s’approprier les océans.

Nombreux furent ceux, pourtant, qui considèrent cette punition injuste, et se détournèrent de la mer, apprenant à chasser et à faire pousser des plantes ou à élever des animaux, ne devenant rien d’autre que des humains ordinaires. Une minorité, cependant, comprit la leçon, et ceux-ci ne s’éloignèrent pas de l’océan. Ils entreprirent de construire des navires de bois, pour renouer avec la mer qu’ils adoraient toujours autant, et dont leur cupidité les avaient éloignés.

Une fois les navires construits et mis à la mer, ils embarquèrent dessus, priant Messaïon de leur pardonner leur stupidité. Le dieu, toujours fâché, leur envoya maintes tempêtes qui firent chavirer leurs bâtiments, empêcha les poissons de s’approcher pour qu’ils n’aient rien à manger, mais toujours, les humains qui avaient embarqué sur la mer prièrent Messaïon de leur pardonner leur folie, sans faillir, malgré les punitions. Le dieu des Océans finit par comprendre à quel point leur âme toute entière était dévouée à lui, à cette mer qu’ils aimaient même si elle les rejetait.

Il leur pardonna, et les autorisa à construire de splendides navires, puis à donner la vie à leurs figures de proue. Il les autorisa également à construire leurs villes, à moitié dans l’océan, à moitié sur terre, pour rappeler à chacun sa bonté de laisser les humains revenir sur la mer. Ils demeurèrent humains, pourtant, avec deux jambes : telle est la marque de leur volonté d’avoir voulu s’approprier l’océan.

Ainsi demeura le peuple d’Ansemer : les descendants des élus de Messaïon se déplacent encore sur les océans, tandis que ceux qui s’en sont détournés arpentent et cultivent la terre.




Résumé


Duc : Bartholomé d’Ansemer
Héritier : Bertille d’Ansemer, fille présumée du duc (de son frère, en réalité)
Capitale : Port-Liberté, ville côtière oscillant entre océan et continent. Une partie est construite sur les terres, l’autre sur pilotis et s’avance au-dessus des flots. (Habitants : Libreportois et Libreportoises)
Habitants : Ansemariens, Ansemariennes
Emblèmes : La couleur bleue ; l’ancre et le coquillage ; le dauphin et la mouette ; le liseron et l’hortensia.
Dieu tutélaire : Messaïon
Climat : Le climat le long des côtes est plutôt doux, avec des hivers courts, des étés tempérés, des automnes doux et des printemps longs et pluvieux. l’intérieur des terres est globalement plus frais, mais dans leur majorité les habitants sont concentrés sur les côtes.




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Ansemer, duché des Océans   Ansemer, duché des Océans EmptySam 3 Déc - 12:06


Environnement naturel
Paysage et topographie




Ressources


Ansemer, duché peuplé de marins, tire la plupart de ses ressources de la mer. Ils commercialisent les perles et la nacre, qui proviennent respectivement des huîtres et de certains coquillages, mais aussi le corail. Ansemer connaissant un climat relativement doux, on y trouve donc également des coraux, utilisés notamment pour les accessoires et la décoration. L’encre de poulpe produit un colorant fort prisé, et les coquillages servent à la fois de décoration et de pigments, lorsqu’ils sont réduits en poudre.

Évidemment, le duché exporte de nombreux produits issus de la pêche, ainsi que de la chasse à la baleine qu’ils pratiquent avec assiduité. De nombreux produits sont ainsi fabriqués à partir des dents et de la graisse de l’animal, que ce soit de la colle, de la cire ou des cosmétiques, qui transitent souvent par Lagrance.

Le duché possède également le monopole sur le commerce maritime, qu’il s’agisse de transport de biens et de personnes, grâce à leurs nombreux navires et surtout à leurs vivenefs. La magie du Sang n’est guère appréciée ailleurs, et le littoral de Lagrance est principalement constitué de marécages, aussi est-ce en Ansemer que l’on trouve la plus grosse représentation de mages modeleurs, ainsi que d’ébénistes pour façonner les figures de proues.

Ansemer est également une destination touristique prisée par les nobles d’Arven, qu’ils soient ibéens ou faës. Il y fait chaud, et il n’est pas rare de voir les plus riches s’y rendre pour de longues périodes de repos revigorantes ! Les étrangers s’y croisent également, Ansemer étant un lieu de départ privilégié de par sa position.




Faune et Flore


Ansemer est bordé de plages magnifiques sur le littoral et l’on retrouve de nombreuses forêts giboyeuses à l’intérieur des terres. La flore y est assez variée ; on y retrouve des figuiers, des pins, quelques palmiers en bord de mer et beaucoup d’herbes aromatiques, tel que le thym, le romarin, la coriandre, l’origan, la ciboulette, le basilic, l’estragon, le poivre, le gingembre et encore bien d’autres. C’est également chez eux que que l’on retrouve le plus d’oignons, d’échalotes et d’ail. Moins enfoncés dans les terres se trouvent de grands champs de lavande et d’hortensias, ainsi que du mimosa, sans oublier le liseron, l’agapanthe ou la verveine. Ce ne sont pas non plus des jardiniers ni des agriculteurs ; leurs terres ne sont pas véritablement exploitées, particulièrement lorsqu’on s’éloigne du littoral, puisque la population passe la majorité de son temps en mer. Les forêts y sont sauvages et la faune y est dense.
Le duché regorge de nombreuses variétés de poissons et autres créatures marines comme des raies, des anguilles, des hippocampes, des poulpes. Au large, l’on peut apercevoir grande quantité de mammifères marins ; des dauphins, des baleines, des cachalots. C’est là également que l’on peut voir le plus grand nombre de phoques, d’otaries, de requins ou de narvals. Le ciel marin est souvent peuplé de mouettes, de goélands ou d’albatros. L’ostréiculture est répandue en Ansemer et les fruits de mer sont eux aussi légion. À l’intérieur des terres, il y a énormément de gibier, particulièrement des cochons sauvages ou des sangliers, et on n’y trouve guère d’élevage, ou très peu.




Nourriture


En Ansemer, les habitants vivent à la fois des produits de la mer et des terres. Sur les terres, on retrouve principalement des mets à base de gibier, particulièrement de cochon sauvage, tels que saucisses, saucisson, lard et autres dérivés. Sur les côtes, les Ansemariens mangent surtout du poisson et des fruits de mer, cuisinent des plats à base d’algues et sont réputés pour leurs sushis et leurs makis. Ils sont néanmoins de piètres cultivateurs. Ils ne font pas pousser grand-chose sur leurs terres, notamment sur le littoral puisqu’ils passent la majorité de leur temps en mer. Leur grande spécialité reste malgré tout leurs crêpes, très appréciées de ceux qui visitent le duché : salées, sucrées, il y en a pour tous les goûts. Bien sûr, il ne faut pas oublier leur rhum, qui s’exporte bien plus facilement qu’une bonne partie de leurs autres denrées comestibles.




Architecture


La majorité des villes ansemariennes se situe sur le littoral, presque sur la mer ; tout comme la plupart des domaines de la haute noblesse. Ainsi, qu’il s’agisse d’une maison de pêcheurs ou du palais ducal, les habitations majoritairement en bois sont juchées sur pilotis et bâties sur le front de mer : leur base est léchée par les vagues, et une partie de la demeure est aménagée en quais pour permettre l’accostage, dans le premier cas de barques et de canots, et dans le second, de vivenefs majestueuses et de galions robustes. Les bâtiments sont de plain-pied, et des aérations sont pratiquées à intervalles réguliers entre les différents blocs d’une demeure, y compris le palais ducal, pour réduire la prise au vent du large qui est parfois fort puissant.
Certaines rues de la ville sont donc ainsi complètement fixées sur pilotis au-dessus des vagues. Il est très fréquent pour un Ansemarien de résider dans une maison qui a « les pieds dans l’eau », et la plupart des administrations sont également dans ce cas, qu’il s’agisse des cellules locales des grandes guildes, des manoirs de la noblesse ou de la caserne des Chevaucheurs.
Chaque maison ansemarienne possède un bateau, simple canoë, petite barge, voilier, ou puissant croiseur au long cours, et la capitale qui s’étale sur plusieurs étages le long des collines du littoral respire les embruns.




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Ansemer, duché des Océans   Ansemer, duché des Océans EmptySam 3 Déc - 12:07


Habitants
Ansemariens et Ansemariennes




Qualités morales


Les Ansemariens sont curieux de tout. Ce sont des explorateurs, ils aiment découvrir de nouvelles choses, ils aiment aller plus loin que les autres et voir les merveilles que le monde leur réserve. Courageux, ils ne se laissent pas facilement impressionner ; ce sont des êtres solides qui encaissent très bien les choses, tant physiquement que moralement. Ils ont du répondant, ils sont audacieux et surtout, ils osent quand d’autres hésitent. Même s’ils sont mis à terre, ils se relèvent et continuent à poursuivre leurs envies, leurs ambitions et leurs rêves. Les habitants de ce duché sont ouverts sur le monde, ils aiment la nouveauté et l’originalité, leurs nombreux voyages les aidant à construire une vision plus tolérante sur des coutumes qui leurs sont étrangères. Et si leur estime ou leur confiance sont souvent difficiles à gagner, une fois acquise, leur amitié est inébranlable.




Défauts et vices


En contrepartie de ces belles qualités, les Ansemariens ont un défaut cardinal qui est leur cupidité. Ils ne sont éduqués depuis le berceau que pour le profit et la richesse, leur avidité se double même parfois d’une relative avarice. Ils sont prêts à tout pour s’enrichir et ne reculeront devant rien pour atteindre leur but, s’il y a un quelconque profit à la clé.
Bien sûr, cette faiblesse fait d’eux des créatures vénales et corruptibles : l’on peut difficilement se fier à des mercenaires d’Ansemer, par exemple, car ils sont assurés de retourner leur veste pour s’affilier au plus offrant. Cette loyauté fluctuante leur permet d’enchaîner plusieurs écarts de conduite sans ciller, tant il est habituel et normal pour un Ansemarien que d’obéir à l’appât du gain.
Une conséquence de cet appétit de l’or est qu’ils ne savent pas garder un secret : pour une bourse bien remplie, un Ansemarien vendrait ses parents et même son enfant, s’il le fallait. On utilise l’expression « Avoir le nez ansemarien » pour désigner quelqu’un doué pour repérer et saisir les meilleures opportunités.

Dans de duché, le seul facteur de réussite sur lequel le réseau social et la popularité se construisent, c’est la richesse que l’on affiche.




Société


Le clivage existant entre gens des mers et gens des terres est très fort en Ansemer. Etre marin est une fierté qui divise la région en deux. Les gens des terres sont vus comme moins raffinés, moins nobles, et par conséquent sont bien moins estimés que les gens du littoral, qui n’hésitent pas à étaler leur supériorité face à ceux qui restent les pieds dans la poussière, contrairement à eux qui vivent l’aventure sur l’océan. Les habitants d’Ansemer ont une grande tendance à se comparer les uns aux autres, à s’épier, voire à se critiquer.
A bord d’un navire, ce n’est pas la hiérarchie du sang qui s’applique, mais bien la valeur et le mérite. Devenir mousse puis grimper un à un tous les échelons est un moyen d’ascension sociale et de prestige, et il n’y a qu’en Ansemer qu’un homme pas forcément bien né peut espérer atteindre un tel niveau de reconnaissance dans la société. Le duc jouit également de ce prestige, naviguant souvent avant de prendre sa place à la tête de ses terres.

Les femmes ansemariennes ont une indépendance toute relative : leurs maris étant souvent au loin sur les mers, elles se retrouvent à gérer le domaine et l’éducation des enfants, mais s’effacent dès le retour du maître de maison. Il existe un énorme brassage génétique en Ansemer, de par l’arrivée et le transit quotidien d’étrangers. Les unions sont fertiles, les femmes ayant souvent cinq, six voire sept enfants, parfois même pas tous de leur mari...
Les Ansemariens sont assez ouverts sur l’homosexualité, bien que celle-ci ne soit pas affichée aux yeux de tous.




Arts


L’art des Ansemariens se remarque très peu car tout est dans le sens du détail. Au premier abord, si l’on ne s’y attarde pas, on ne réalisera pas le travail effectué, mais ils peuvent faire de petits objets ciselés et de petites sculptures très soignées et raffinées. Ils travaillent particulièrement sur des défenses de narval ou des os de baleine, confectionnant des peignes, des broches, des boutons et autres objets du quotidien avec une minutie particulière. Même dans les petites classes de la population, il est de coutume de retrouver ce genre d’ouvrage. Il n’est pas rare de voir des meubles sculptés de la même façon, dans le détail. En bons vivants, ils apprécient également un peu de musique, mais on trouvera plutôt dans le duché de la mer des instruments simples et facilement transportables en mer, comme l’accordéon et l’harmonica.




Guildes


• La Guilde des Navigateurs : Les Ansemariens sont connus pour leur amour de la mer. La majorité de la population s’est établie sur les côtes et vit de l’océan. Les habitants passent une grande partie de leur temps sur les flots et explorent de nouvelles terres, allant toujours plus loin vers l’horizon.

• La Guilde des Marchands : De par leur grande propension à voyager, les habitants d’Ansemer rapportent également des marchandises d’un peu partout, qu’ils vendent ou troquent contre des denrées venues d’ailleurs. C’est donc tout naturellement que la guilde s’est installée dans le duché, tirant profit de tout cet avantage.

• La Guilde des Géographes : Tout comme les marchands, ils profitent des nombreux voyages des Ansemariens pour parfaire leurs connaissances sur le continent et pour fignoler leurs cartes des régions côtières d’Arven.





Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Ansemer, duché des Océans   Ansemer, duché des Océans EmptySam 3 Déc - 12:07


Coutumes
et traditions




Mariage


En raison de la place très importante de la mer au sein de la culture ansemarienne, la plupart des mariages se déroulent sur le littoral, de préférence sur le pont d’un navire, mouillant à l’ancre ou en traversée. L’honneur suprême est de se marier sur une vivenef, mais ce privilège, n’est dans les faits, accessible qu’à la frange la plus aisée de la noblesse.
Pour les habitants de l’intérieur des terres qui ne peuvent se rendre jusqu’au littoral pour leurs épousailles, la cérémonie a lieu à proximité d’un point d’eau, qu’elle soit stagnante comme un lac par exemple, ou qu’elle soit vive comme une rivière. Le premier cas augure d’un mariage stable et tranquille, le second d’une union féconde suivie de nombreuses générations.

Quel que soit le type de mariage, chacun des deux époux offre à boire à l’autre, dans une coupe d’argent : cela symbolise l’interdépendance des deux mariés et le fait que chacun dépend à présent de l’autre.




Rites funéraires


Les habitants d’Ansemer vivent peu sur les terres, et demeurent fanatiquement rattachés à l’océan. C’est ainsi que leurs morts ne sont pas mis en terre – cela serait vu comme un déshonneur à la mémoire du mort et une punition affreuse pour la famille – mais bel et bien mis en mer, avec tous les égards dus à ceux qui ne respirent plus.

Chaque jour, une barque funéraire, qui n’a de barque que le nom puisqu’elle a la taille d’une goélette, prend la mer en direction du large, avec à son bord les défunts prêts à entrer au royaume sous-marin de Messaïon. Ils sont soigneusement enveloppés dans un linceul bleu avec leurs possessions les plus précieuses, qui est cousu fermé avec du fil à voile, et les corps sont ensuite jetés à la mer par les familles des disparus.

Des voleurs aventureux ont bien tenté de repêcher ces sacs funéraires pour les piller, mais jusqu’ici Messaïon n’a jamais rendu aucun de ceux qui lui ont été confiés.




Fête traditionnelle


Yule est la fête traditionnelle emblématique d’Ansemer. Festival célébrant la magie de l’Hiver et tout ce qui touche à l’eau, c’est un rituel magique puissant qui fait vibrer tout le duché pendant cinq jours au creux de l’hiver, du 19 au 23 décembre.

Le premier jour, 19 décembre, est la fête de Messaïon. Dieu des Océans et des Marées, souverain des Abysses et seigneur des Ouragans, il est le dieu tutélaire du duché et les autels de ses sanctuaires débordent d’offrandes et de présents. Les Ansemariens le prient pour s’assurer le voyage en toute sécurité de leurs navires sur l’océan.

Le second jour, 20 décembre, est la fête d’Atal. Dieu des Navires et de la Cartographie, protecteur des capitaines et seigneur des Vagues, il est le saint patron des navigateurs. Nonobstant son statut de dieu tutélaire du Pavillon Noir, il est également très apprécié des marins au long cours. Ce jour-là, les jeunes marins en quête d’un équipage peuvent se présenter dans tous les ports du duché pour postuler à bord d’un navire : la période d’hivernage est en effet idéale pour évaluer et former les recrues, avant les grandes traversées estivales.

Le troisième jour, 21 décembre, est le Solstice d’Hiver. On y célèbre la paix souveraine qui envahit les jours les plus courts de l’année, et l’on observe les étoiles qui guident les marins lorsqu’ils sont loin en mer. Valda est souvent célébrée ce jour-là.

Le quatrième jour, 22 décembre, est le festival des vivenefs. Toutes celles battant pavillon ansemarien défilent au large de la capitale et sont ensuite escortées aux bassins de radoub pour y être réparées et entretenues.

Le dernier jour, 23 décembre, est celui de la magie de l’Hiver : tous les mages de cette Saison se mesurent dans des compétitions visant à démontrer leur excellence, éventuellement pour être embauchés par des personnes haut placées !




Vêtements


Les Ansemariens s’habillent de façon simple, préférant sublimer des menus détails plutôt que la tenue entière. Boutons, ceintures, chapeaux et autres accessoires seront très raffinés, ciselés, sculptés, travaillés avec soin. Les boutons de manchette particulièrement, sont très prisés, ainsi que les boucles de ceinture aux motifs élégants. Leurs vêtements sont également très souvent sertis de perles ou de coquillages, produits appréciés de la mer.
Les femmes portent des robes à la jupe ample, faites dans du coton ou du lin le plus souvent, assorties de casaquins simples, sans fioritures. Parfois, on retrouve de la soie pour les plus nobles, parmi celles qui vivent plutôt sur les terres. Mais le plus souvent, elles revêtent des robes vaporeuses en coton ou en mousseline, aussi légères que des chemises, retenues à la taille par des rubans de formes et de couleurs variées. Les manches de leurs vêtements sont soit amples, soit courtes, de par le climat doux de leur duché. Elles portent généralement des chapeaux pour se protéger des rayons du soleil, de feutre ou de paille, selon leur classe sociale, eux aussi sertis de rubans. Les moins bien nanties portent des foulards pour les mêmes raisons.
Les hommes, quant à eux, portent des gilets par dessus des chemises, ornées d’un jabot, le tout étant accompagné de chausses. Souvent, on les voit vêtus de redingotes ou de fracs, à la coupe élégante. On retrouve parfois des broderies le long des ourlets, des manches ou du col, très discrètes, mais très appréciées.
Des bottines et des bottes de cuir viennent compléter l’ensemble, ainsi que des sandales et des mocassins lorsque le climat est plus clément.





Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Ansemer, duché des Océans   Ansemer, duché des Océans EmptySam 3 Déc - 12:08


Gouvernance
et relations




Politique


L’organisation politique d’Ansemer s’apparente à celle d’un clan mafieux. C’est le duc qui dirige et qui prend les décisions, puis il place les membres de sa famille ainsi que ses proches à tous les postes clef ; il a d’ailleurs tenté de placer son propre frère au poste de capitaine de vol d’Ansemer mais celui-ci a refusé, geste totalement aberrant pour beaucoup. Ils fonctionnent comme une dynastie et seuls ses proches conseillers - également des proches ou des membres de la famille - seront écoutés par le duc. La duchesse, quant à elle, n’a que peu voire pas d’influence dans les affaires du duché.  En Ansemer, il est difficile d’avoir de l’avancement si l’on n’est pas un minimum pistonné, particulièrement lorsqu’il s’agit d’une place prestigieuse. Le fonctionnement est le même partout, que ce soit en mer ou sur les terres ; la famille est prioritaire sur tous les autres. Il n’est d’ailleurs pas rare que les nobles essaient de pousser leurs filles dans les bras des hommes les plus influents pour qu’elles deviennent leur épouse ou leur maîtresse. C’est un moyen d’avancée sociale très répandu.




Diplomatie


Ci-dessous, un tableau qui représente les liens entre les différents duchés et autres territoires d'Arven. Il s'agit bien entendu d'un résumé de la situation, les enjeux politiques étant bien plus complexes que cela. Le tableau est également sujet à modifications au cours des chapitres, selon les événements survenus dans les intrigues et dans les RP. Pour plus de précisions, n'hésitez pas à poster en demandes et questions.

(dernière mise à jour le 12.12.18)

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Ansemer, duché des Océans   Ansemer, duché des Océans Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ansemer, duché des Océans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: Au commencement :: Table des lois :: Livre des Traditions :: Grand Atlas d'Arven-
Sauter vers: