AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + sucette, goupillon et ...
30.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Cibella, duché des Moissons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Cibella, duché des Moissons   Cibella, duché des Moissons EmptySam 3 Déc - 12:15


Faërie

Cibella
des Moissons

« De la magie en toutes choses »








Présentation




Introduction


Elle parcourt la terre, à travers les collines boisées et les rivières chantantes, à travers champs et forêt, à travers les cieux. Elle est partout, dans le coeur des Cibellans, dans le corps, dans l’âme. Elle vibre dans l’air, mélopée incessante, elle guide les gestes, influence les pensées. Elle vit dans chacun des habitants de ce duché verdoyant et nourricier, elle apporte grandeur et prospérité.

La magie.

Elle est partout. Et ici plus qu’ailleurs, elle domine chaque être, chaque plante, chaque créature. Comme elle est belle, comme elle est fascinante, cette puissance qui crépite au bout de nos doigts et au fond de nos coeurs. Elle s’éveille en nous et nous bénit de sa grâce. Ô Aura, comme tu peux être fière de tes fidèles serviteurs. Vois comme nous sommes redoutables, vois comme nous sommes grands et justes, sous ta protection. Admire notre richesse et nos splendeurs. Nous sommes tes plus dignes enfants, nous sommes les héritiers de ta magie.

N’est-ce pas pour cela que, des siècles auparavant, c’est à nous que les dragons se sont présentés ? Majestueux seigneurs des cieux, nobles créatures à la puissance indéniable et à l’intelligence aiguisée. Ô Aura, comme nos cieux sont sublimes, peuplés de ces êtres millénaires. Et c’est nous, qu’ils ont estimés les plus dignes de leur attention. Je ne ferai pas l’affront de prétendre qu’il s’agissait d’un heureux hasard, tu n’aurais certainement pas mis tant de puissance et de sagesse entre les mains de ceux qui me le méritent pas. Ô Aura, comme tu as eu raison. Vois comme nos terres sont belles et source de vie. Vois comme tes enfants ont su grandir des dons que tu leur as offerts avant de les faire grandir à leur tour. Contemple la maîtrise subtile de cette force de la nature.

De ce précieux cadeau, je te remercie humblement, merveilleuse déesse. Puisses-tu continuer à veiller sur ceux qui t’aiment et te respectent. Puisses-tu éprouver encore de la fierté en voyant ce que nous sommes devenus, nous, les protecteurs des arcanes. Protège tes loyaux disciples, fais-leur profiter de tes bienfaits, punis ceux qui s’en prennent à nous. Car maintenant, plus que jamais, nous aurons besoin de toi à nos côtés. Pour Faërie. Pour Cibella avant tout. Pour ses collines verdoyantes et ses cieux limpides. Guide-nous, guide nos bras, guide-nous sur le chemin tortueux qui mènera à la victoire.

Que nos enfants connaissent des jours meilleurs et perpétuent ta grâce, ô Aura.


Prière à Aura.
Une Chevaucheuse de la Volte.
Novembre 1001.




Résumé


Duc : Gaëtane de la Volte
Héritier : Gabin de la Volte, frère de la duchesse
Capitale : La Volte, ville juchée au sommet d'une colline en pente douce, bijou d'architecture cibellane où tours et demeures rivalisent de grâce pour tenter de toucher le ciel. (Habitants : Voltans et Voltanes)
Habitants : Cibellans, Cibellanes
Emblèmes : La couleur orange ; le sceptre et la couronne ; l’aigle et le corbeau ; le laurier et la mandragore.
Dieu tutélaire : Amathéon
Climat : Cibella possède un climat continental. Les hivers sont rudes, les étés peuvent être caniculaires, particulièrement lorsque le vent vient de l’est depuis les terres erebiennes.




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Cibella, duché des Moissons   Cibella, duché des Moissons EmptySam 3 Déc - 12:19


Environnement naturel
Paysage et topographie




Ressources


Cibella est considéré comme le grenier d’Arven. Le duché produit et exporte une grande quantité de la nourriture consommée par le continent et son territoire est recouvert de champs cultivés. On y retrouve entre autres du blé, de l’orge, du coton, du lin, du chanvre ou encore de la paille. Ils ont également des champs de tournesol et d’oliviers dont ils tirent de l’huile. Les mages de la floraison y sont nombreux, cultivant, préservant la terre et ses ressources. C’est un duché très verdoyant, avec quelques forêts giboyeuses où l’on retrouve des sangliers ou encore des chevreuils. Les Cibellans font également beaucoup d’élevage de poules, d’oies ou encore de canards, dont ils utilisent les plumes en plus de leurs œufs ou de leur chair. On y trouve aussi une grande quantité de lapins un peu partout dans le duché.
En Cibella, la poterie et la briqueterie sont très répandus, grâce à l’argile importée de Bellifère. De l’orge, ils produisent de la bière très appréciée dans tout le continent ; et du chanvre, ils fabriquent des cordages de qualité.




Faune et Flore


S’il n’y avait qu’une seule chose à retenir de Cibella, ce sont les grandes plaines cultivées qui s’étendent, à perte de vue, au centre du duché. L’impression persistante que tout est sous contrôle humain, et que la nature « sauvage » ne l’est pas vraiment, n’est jamais démentie, pas même par les forêts qui bordent les frontières, plus vallonnées. La présence de nombreux gardes-champêtres, pour éviter que les animaux des forêts viennent ravager les cultures, participent également à cette sensation qu’en Cibella, c’est l’Homme qui a la main-mise sur le duché tout entier. Les champs sont séparés par des haies, fleuries ou non, renforçant cette impression de verdure partout en Cibella.

De nombreux étangs parsèment les terres, habitats naturels de grenouilles et autres batraciens, qui sont également élevés par les Cibellans. On y rencontre aussi de nombreux élevages d’escargots en bordure de forêts, appréciés pour leur goût par les connaisseurs.
Sur les frontières du sud poussent également des oliviers, qui parsèment les collines cibellanes à perte de vue.

Il existe peu de gros animaux carnivores dans le duché. Les forêts comptent par conséquent beaucoup de chevreuils, de cerfs et de sangliers, qui se reproduisent énormément en l’absence de prédateurs. On y trouve également beaucoup d’animaux de petite taille comme les lapins ou les musaraignes, un gibier de taille réduite qui fait le bonheur des fouines et des renards, en très grand nombre dans le duché.
Les animaux d’élevage y sont aussi très présents, de petite taille également : poules, canards, oies... Les poulaillers et autres abris parsèment de nombreuses parcelles, et il n’est pas rare d’entendre les coqs chanter partout sur le duché quand le soleil s’éveille.




Nourriture


Les nombreux élevages d’escargots et les grenouilles qui pullulent dans le duché constituent un mets de choix, apprécié par nombre de Cibellans mais, étrangement, par peu d’étrangers. Accompagnés de vin blanc issu des vignes du duché, le tout constitue l’une des spécialités culinaires de Cibella. Le lapin aux olives est également l’un des plats les plus réputés du duché.

Les Cibellans consomment aussi beaucoup d’huile, notamment de tournesol et d’olive, qu’ils utilisent à la fois pour la cuisson et pour l’assaisonnement des plats, leur donnant un goût particulier. La tapenade, réalisée avec les olives qui poussent à profusion, accompagne nombre de repas.

Enfin, les terrines, pâtés et foie gras n’ont guère de secrets pour les Cibellans, qui en maîtrisent le processus de fabrication à la perfection. Plats de choix, il n’est pas rare qu’ils se retrouvent sur toutes les tables, de la plus riche à la plus pauvre.




Architecture


En Cibella, on construit pour durer. L’essentiel de leurs terres étant dévolu à la culture et aux fermes, les habitations et bâtiments sont étroits pour occuper peu de place au sol, mais comptent un nombre plus élevé d’étages que dans le reste du continent. Dans les villes par exemple, un boutiquier possèdera un bâtiment de quelque toises carrées de superficie au sol, mais comptant quatre ou cinq étages pour y caser sa boutique, son atelier, ses réserves, ainsi que son habitation.
Il en est de même pour les manoirs et les palais, que l’on agrandit de temps en temps en leur ajoutant non pas une aile, mais un étage. Les Cibellans renforcent donc régulièrement leurs fondations, murs porteurs et charpentes à l’aide d’enchantements de consolidation et d’étayage pour éviter les effondrements sous un poids de matériaux qui deviendrait trop important !
Leurs planchers, portes et volets sont en bois ; mais ce qui les singularise, ce sont leurs briques fabriquées avec l’argile importé de Bellifère et la paille de leurs champs. De toutes tailles et colorées de mille teintes chamarrées, fixées avec un mortier magique très efficace, elles permettent des constructions solides et élégantes que l’on ne trouve nulle part ailleurs en Arven.




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Cibella, duché des Moissons   Cibella, duché des Moissons EmptySam 3 Déc - 12:20


Habitants
Cibellans et Cibellanes




Qualités morales


S’il y a bien une chose qui caractérise les Cibellans, c’est leur inventivité. Ils recherchent sans cesse de nouvelles manières de faire les choses, ils aiment expérimenter, ils aiment arriver à des résultats inattendus et ils font preuve de créativité dans leurs activités du quotidien mais également - et surtout - dans leur artisanat. Leur fort lien avec la magie - qui prédomine le duché - n’y est certainement pas pour rien. Les habitants de ce duché sont également des êtres perfectionnistes. Ils aiment les choses bien faites et ils recherchent continuellement la qualité supérieure, déterminés à mieux faire et à se surpasser à chaque fois. Ils sont exigeants, autant avec eux-mêmes qu’avec les autres et ils sont persévérants dans leur travail. Un Cibellan ne vous rendra jamais un travail bâclé, il préférera encore le refaire plusieurs fois que de présenter quelque chose de mauvaise qualité.




Défauts et vices


Il n’y a point plus arrogant qu’un Cibellan, tout le continent le dit – et point plus prétentieux qu’une Cibellane, il faut bien l’avouer. Le statut particulier de leur duché, berceau de la magie, est un peu monté à la tête de ses habitants qui se sentent en conséquence nettement supérieurs au reste de l’humanité. Les femmes de Cibella sont fermement convaincues de leur grandeur et de leur statut, et n’hésitent pas à se comporter en tous lieux comme si elles étaient chez elles – notamment en dehors de leurs frontières, où ce comportement hautain et arriviste peut froisser les locaux. A leurs yeux, l’univers entier tourne autour de Cibella, et ils sont privilégiés par Aura elle-même, ce qui doit selon eux leur valoir l’admiration et le respect de tous les autres duchés…
Par ailleurs maniaques et intransigeants, ils prennent de haut les étrangers et ont tendance à nettement les sous-estimer. Cela leur arrive donc parfois de se faire arnaquer ; et ils prennent très mal le fait de perdre la face. En effet, quoi de pire pour un Cibellan que l’humiliation publique ?




Société


Cibella est avant tout un duché matriarcal, où la femme domine dans tous les aspects de la société. Les postes clefs sont pris par des femmes, qui, à elles seules, supervisent une bonne partie de l’économie cibellane. Même la Maréchale de Flamme, plus haut poste chez les Chevaucheurs, est une femme de Cibella. L’héritage, dans ce duché, se transmet par la lignée maternelle, et les lois sont faites de telle sorte que les filles héritent automatiquement. Le nom porté par les enfants est souvent celui de la mère, et même le mari change de nom pour prendre celui de sa femme, hormis lorsque son nom est voué à disparaître.

Les hommes cibellans ont des visées domestiques, ce qui est extrêmement mal vu en dehors du duché. Ce sont eux qui restent à la maison pour élever leurs enfants. Du fait de la vie très active des femmes cibellanes, il est rare que le couple ait plus de deux ou trois enfants : il est d’usage pour la femme de continuer à remplir ses fonctions le plus longtemps possible, et tout est fait pour l’aider à vite retrouver son rôle, une fois l’accouchement terminé : leurs guérisseurs sont rompus à l’art de vite remettre sur pied les mères cibellanes, et les hommes savent très bien gérer maison et nouveau-né.
Avoir un enfant est vu comme une contrainte, surtout dans les classes sociales qui travaillent beaucoup. La fracture entre peuple et haute noblesse est assez marquée, et chacun s’en tient à son rôle.

L’homosexualité et la tromperie sont mal vus en Cibella mais en pratique, les femmes de la haute noblesse ont souvent plusieurs amants, et le mari n’a guère son mot à dire. Les enfants sont les enfants de la mère avant d’être ceux du père. Il est particulièrement mal vu pour un homme d’être jaloux si sa femme a des aventures : bien souvent, il se murmure que c’est de la faute de l’homme qui n’a pas su se montrer à la hauteur des attentes de sa femme, et il ne lui reprochera surtout pas en public.




Arts


Cibella n’est pas véritablement un duché réputé pour ses artistes. Leurs artisans du sommeil sont néanmoins très appréciés en Arven ; grâce aux plumes de leurs nombreux élevages de volaille, ils fabriquent des matelas, des couettes, des coussins et des oreillers de grande qualité, étendant leur talent jusqu’à fabriquer édredons et courtepointes admirables. Ils produisent également de superbes vases, des bibelots, des récipients et bien d’autres objets en argile, magnifiquement ouvragés et peints, la poterie étant très répandue dans le duché. Malgré tout, les Cibellans apprécient beaucoup la musique. Là où ils se démarquent des autres duchés, c’est dans le chant lyrique ; ils produisent de superbes opéras et leurs artistes font vibrer la foule par la puissance de leur voix.




Guildes


Comme les autres duchés, Cibella accueille de nombreuses guildes, mais il y en a qui ont une grande importance pour ses habitants.

• Guilde des Mages : Cibella étant le duché de la magie, il n’est pas très surprenant de savoir que la guilde y a une place prépondérante.

• Guilde des Agriculteurs : Le duché est pratiquement recouvert de champs dans sa totalité. De ce fait, nombreux sont ceux qui en font leur métier et qui rejoignent donc cette guilde. Tous ces exploitants sont les principaux acteurs de l’économie cibellane.

• Guilde du Grain : Cibella est également connu pour être le grenier du continent. Travaillant de concert avec la guilde des Agriculteurs, cette guilde s’occupe de préserver les grains, les céréales, tout ce qui peut se conserver pour l’hiver et être acheminé d’un duché à l’autre.

• Guilde des Plumes : La guilde rassemble tous ceux qui travaillent d’une manière ou d’une autre dans les élevages aviaires. Et ils sont nombreux dans le duché.





Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Cibella, duché des Moissons   Cibella, duché des Moissons EmptySam 3 Déc - 12:20


Coutumes
et traditions




Mariage


Compte tenu de la position dominante de la femme dans la société cibellane, c’est elle qui décide ou non de la pertinence des partis qui lui sont proposés. Gardienne de sa lignée, il est de son devoir d’accepter dans son lit un mari compétent, qui saura enrichir son bagage génétique et financier. Ainsi, lorsqu’un Cibellan souhaite convoler, il doit proposer un lot de présents à la femme qu’il convoite : si ces présents lui plaisent et que le parti lui semble convenable, elle accepte alors le lot de cadeaux, et le mariage est organisé.

Au cours de la cérémonie, qui a lieu dans la maison de la femme et que l’homme vient rejoindre, il doit jurer fidélité et allégeance à son épouse, qui lui promet protection et sauvegarde en retour. Il est de coutume pour le mari de prendre le nom de son épouse ; sauf lorsque qu’il est le dernier porteur de son nom. Dans ce cas, et uniquement celui-là, l’épouse, obligatoirement une fille cadette non héritière, prendra le nom de son mari.




Rites funéraires


La proximité d’Outrevent et de sa commémoration presque fanatique des disparus semble avoir influencé les coutumes cibellanes. Les habitants de ce duché aiment en effet à se recueillir sur les sépultures de leurs chers disparus.
Dans les classes sociales les plus basses, les morts sont enterrés dans des cimetières : les plus pauvres dans de simples tombes parfois communes à toute une famille, tandis que les bourgeois ont des caveaux familiaux dans ces mêmes cimetières. Il est usuel de déposer des fleurs sur le sol de terre sous lequel repose le défunt, ou un galet poli sur la stèle portant son nom, pour témoigner de son passage et de la mémoire qui perdure.
Au sein de la noblesse, les défunts sont placés dans des cercueils de pierre massifs surmontés d’un gisant à leur effigie, dans le caveau privé de la famille sur les terres du domaine.




Fête traditionnelle


Cibella, en tant que duché de la Magie, célèbre chaque année les arcanes pendant la fête traditionnelle de Litha. Elle se déroule sur cinq jours, du 19 au 23 juin.

Le premier jour, le 19 juin, est la fête d’Aura. Déesse de la Magie et des Arcanes, elle est également la déesse tutélaire de Cibella, et chaque année des feux d’artifice magiques merveilleux illuminent les cieux de tout le duché. Tout l’Empire vient à Alfaë et à la Volte célébrer la magie et ses accomplissements.

Le second jour, le 20 juin, est la fête de la Magie de l’Été. Tous les mages de cette Saison se mesurent dans des compétitions visant à démontrer leur excellence, éventuellement pour être embauchés par des personnes haut placées !

Le troisième jour, le 21 juin, est celui du Solstice d’Été. On y fête les jours les plus longs de l’année, la supériorité de la lumière sur les ténèbres, la chaleur source de vie. Des farandoles ont lieu dans les villes et la nuit est illuminée presque comme en plein jour par la magie et une multitude de cristaux et torches.

Le quatrième jour, le 22 juin, a lieu le Concert de Juin. Fête musicale par excellence, elle rassemble les mélomanes de tout le continent pour une journée entière de chants et de mélodies à tous les coins de rue et dans les grandes maisons. C’est l’occasion pour les ménestrels et chanteurs de montrer leur talent.

Enfin, le cinquième jour, le 23 juin, se tient la Fête de la Femme. Les enfants passent du temps avec leur mère, les hommes honorent leur épouse, le duché célèbre sa duchesse.




Vêtements


La mode cibellane se caractérise par des vêtements simples et élégants, aux tissus nobles et travaillés. Ils ne cherchent pas particulièrement à se faire remarquer, mais ils désirent tout de même bien paraître. Leur tendance à se sentir supérieurs au reste du monde se ressent dans leur façon de s’habiller au quotidien, qu’il s’agisse des hommes ou des femmes.
Les femmes portent de belles robes dans des étoffes très travaillées. Qu’il s’agisse de laine, de lin, de velours ou de coton, le vêtement sera élégant tout en restant sobre ; pas de fioritures, pas de couleurs criardes ou de froufrous en dentelles, pas de voiles qui parent leur silhouette ; les teintes vogueront dans les différentes nuances de noir, gris, blanc ou beige. Quelques touches de couleurs viennent agrémenter le tout, dans les bleu roi, le pourpre ou un soupçon de l’orange de leur duché. Les broderies sont d’argent, les ceintures et autres accessoires sont de soie. Les manches de leurs robes sont souvent amples, enfilées par dessus une tunique aux manches plus serrées qui les protège du froid lorsque le temps est moins clément. Et si les femmes portent des robes en Cibella comme partout ailleurs, la plupart vont au plus pratique car elles exercent souvent des métiers à responsabilité dans ce duché matriarcal. Leurs bottes en cuir, sont souples et confortables, leurs corsets ont pour but premier de les maintenir et non pas de les sublimer. Les capes et les manteaux sont simples, distingués.
Les hommes, eux aussi, se parent de façon sobre mais raffinée. Leur mode est recherchée, bien qu’elle ne se voie pas au premier coup d’oeil. Ils portent des pantalons et chausses également en lin ou en velours, des tuniques, chemises et pourpoints simples, aux couleurs sobres, aux broderies fines et discrètes et aux boutons d’argent de qualité.
Leurs accessoires sont également discrets. Bijoux fins, ceintures aux boucles d’argent, cuir souple et travaillé, chapeaux à plume. Les Cibellans sont généralement élégants, et même les couches les plus basses de la population font attention à leur apparence, bien que leurs étoffes soient moins nobles.





Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Cibella, duché des Moissons   Cibella, duché des Moissons EmptySam 3 Déc - 12:21


Gouvernance
et relations




Politique


La Duchesse de Cibella dirige seule son duché. Elle ne s’entoure d’aucun conseiller pour prendre ses décisions, ne se fiant qu’à sa seule expérience et à ses propres idées. Elle ne demande pas d’autres avis que le sien, et surtout pas celui d’un homme, considéré comme inférieur à la femme, surtout sur le plan politique. A l’inverse des autres duchés, en Cibella, les hommes sont simplement là car ils sont nécessaires pour faire des bébés, mais il ne viendrait pas à l’idée d’une Cibellane de les consulter sur des sujets aussi importants que la politique.

Le conjoint de la Duchesse n’est donc là que pour faire acte de présence, et n’est en aucun cas impliqué dans les prises de décision ; ce sont les filles qui héritent du trône ducal, ce sont elles qui sont formées à prendre la succession de leur mère, et même si elles sont invitées, très tôt, à prendre des responsabilités et à s’intéresser à leur future tâche, la duchesse ne prend pas leur avis en compte. Cibella est une autocratie, et la duchesse détient un pouvoir absolu, rarement remis en cause par celles et ceux qu’elle dirige.




Diplomatie


Ci-dessous, un tableau qui représente les liens entre les différents duchés et autres territoires d'Arven. Il s'agit bien entendu d'un résumé de la situation, les enjeux politiques étant bien plus complexes que cela. Le tableau est également sujet à modifications au cours des chapitres, selon les événements survenus dans les intrigues et dans les RP. Pour plus de précisions, n'hésitez pas à poster en demandes et questions.

(dernière mise à jour le 12.12.18)

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Cibella, duché des Moissons   Cibella, duché des Moissons Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cibella, duché des Moissons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: Au commencement :: Table des lois :: Livre des Traditions :: Grand Atlas d'Arven-
Sauter vers: