AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
Bracelet connecté Xiaomi Mi Band 4C à -50%
14.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Guide de survie en neuf mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Marianne d'Orsang
Marianne d'Orsang

Messages : 1217
J'ai : 44 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Message Sujet: Guide de survie en neuf mois   Guide de survie en neuf mois EmptyLun 5 Déc - 19:16

Marianne a passé quelques jours à bord de l'Audacia pour terminer sa convalescence, suite au Tournoi. Durant la traversée, elle a confirmé à Ilse et Freyja qu'elles étaient enceintes, avec une forte suspicion de jumeaux pour la seconde. Tandis qu'elle s'envole vers l'horizon avec Iode pour fêter la Samhain en Sombreciel, elle laisse derrière elle un courrier à l'attention de son capitaine, Philippe Jedidiah. L'enveloppe l'attend dans ses quartiers, en évidence.




28 Octobre 1001
Très cher Philippe,

Par cette missive, je te réitère toutes mes félicitations pour l'heureux événement à venir. J'imagine que ton sourire est encore bien accroché à ton visage, et il y a de quoi. Enfin, un sourire aussi grand, moi, j'appelle ça un griffon harfang.
Sincèrement, je suis heureuse pour vous deux. Votre tribu ne cesse de s'agrandir !

Je suis plutôt sereine quant à la grossesse de votre canonnière ; elle est jeune et saurait écouter mes conseils pour que tout se déroule bien, quitte à rester à terre quand le terme approchera. Et oui, si elle ne te l'a pas déjà annoncé, elle aussi ! Duchesse a été sans appel. Mais je lui laisse le soin d'informer le reste de l'équipage quand elle le souhaitera.
Pour ce qui est de notre douce Freyja, c'est une autre histoire, qui mérite bien que tu gagnes quelques courriers de conseils tout le long de ton périple. Oui, tu as bien lu, périple.

Car si elle ne t'a pas encore mis au courant, sache que ta tendre moitié refuse de mettre ne serait-ce que l'ongle d'un orteil sur la digue d'un port quand viendra l'heure. Tu te demandais quel était donc le sujet de conversation qui avait fait fuir tous tes mousses dans les voiles ? Je crois que nos échanges vigoureux sur le sujet ont fait trembler les planches du pont inférieur.

Elle aime autant l'océan que toi, ton aimée, et l'en séparer pour une cinquième fois m'a l'air totalement compromis. Non, je te vois venir, je ne la kidnapperai pas à dos de griffon. Même avec l'aide de Iode, Corail,un filet de pêche géant et tout l'équipage, elle serait capable de nous attendre sabre au clair et un canon vers nous, prête à nous plumer. Déjà que pour Léo il avait fallu la ligoter de la tête aux pieds et ramer sec avec la chaloupe... Je n'ai plus le courage de la séparer de toi et de Rhéa. Nous discuterons en temps et en heure de comment bien préparer la venue du – ou des ? – petits sur le pont, mais ce sera à toi de veiller sur elle pour ce coup-ci.

Mes condoléances.

Rassure-toi Capitaine, je ne t'abandonne pas à ton triste sort, je te transmets quelques consignes pour les premiers mois de grossesse de ta seconde. Et puis on parle de Freyja, elle a bien assez d'expérience pour savoir quoi faire en mon absence, et le mouillage hivernal te laisse un peu de répit. Je passerai vous voir autant que possible.

Tu peux d'ores et déjà remplir tes cales de tonneaux d'eau douce ou engager un mage de l'Hiver. Plus une goutte de rhum ! Fini ! Terminé ! Et le premier loustic qui ose leur en proposer pour fêter la bonne nouvelle, tu seras gentil de me le flanquer par-dessus bord, avec toute mon affection.

Tant pis si ça concerne les trois-quart de l'équipage.
Merci bien.

Je pense que tu auras rapidement besoin de trouver ma bouteille contre le mal de mer et les nausées. Elle est dans mes quartiers, prête à l'emploi. La grosse en verre bleu sombre sur la troisième étagère du placard à remèdes. La houle n'a jamais fait de bien aux débuts de grossesses, Ilse et Freyja ne vont pas tarder à te la réclamer. Hé, je te vois venir ! Je n'étais pas enceinte en mai, bon sang ! Arrêtez tous avec cette rumeur ridicule.
Bref, les nausées du début. La joyeuse routine du premier trimestre. Ne touchez pas aux autres remèdes en mon absence, par contre, écris-moi si d'autres pépins vous tombent sur le coin du nez.

Je te souhaite de belles traversées avec nos deux terreurs des mers. Après tout cela ne durera que neuf mois.

Sois fort.

Douce Marianne.







J'ai pour moi les vents, les astres et la mer.


Marianne • #006666
Iode • #663300
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Guide de survie en neuf mois   Guide de survie en neuf mois EmptyMar 6 Déc - 0:22




4 novembre 1001

Philippe,


J'ai eu l'occasion d'échanger quelques mots avec Douce Marianne, et la nouvelle me réjouit beaucoup de vous savoir vous préparer de nouveau à être parents, Freyja et toi. Vos quatre mousses ne doivent plus se tenir, à l'idée d'avoir de nouveau des petits frère ou sœur, pour jouer avec eux.

Marianne m'a informée que Freyja refusait de quitter le bord, pour cette grossesse qui s'avère tout aussi vivante que les autres - si je n'ai pu la voir que quelques heures consécutives durant les précédentes, cela m'a suffit pour savoir qu'elle a les griffes aussi acérées que celles d'un dragon, quand il s'agit de faire entendre son mécontentement et son refus, et qu'aussi puissante que soit mon affection pour elle, je me porte bien mieux loin d'elle dans ces moments-là.

Mais je ne t'écris pas dans l'optique de te désespérer avec cela, étant parfaitement avertie du fait que tu sais qu'il ne nous sera pas possible à Marianne et moi de l'enlever de force comme moult fois grâce à Iode et Corail, mais plutôt pour te confier ce médaillon, trouvé par hasard dans une échoppe il y a quelques temps de cela - il a la propriété de faire de l'eau à partir d'alcool, et si tu dois trouver cette pensée scandaleuse, il aura le mérite de leur enlever toute tentation. Et si tu as le moindre doute, fais appel à ce médaillon, et tu seras sauf.

Je ne peux m'attarder plus longtemps, les derniers évènements, s'ils doivent vous épargner, ont grandement bouleversé nos vies... Veille sur ce médaillon, tu n'as pas idée de son utilité, quand il s'agit de s'amuser aux dépends des autres (je ne devrais pas en être fière, je le sais).

Confie Freyja à Rhéa, si le besoin de la jeter par-dessus bord se fait sentir, je suis persuadée qu'elle saura s'en occuper convenablement, et qu'elle ne prendra pas ombrage des reproches à son intention, pour l'excès de fertilité qui ne lui est pas étranger.

Ce ne sont que quelques mauvais mois à passer, pour un cadeau qui dépasse l'entendement. Courage !


Grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Marianne d'Orsang
Marianne d'Orsang

Messages : 1217
J'ai : 44 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Guide de survie en neuf mois   Guide de survie en neuf mois EmptyDim 9 Avr - 0:23

Marianne a prêté main-forte à l'équipage durant l'hivernage, passant de temps à autre à la Taverne surveiller le bon déroulement des grossesses. Jusqu'au déclenchement de la guerre. En convalescence à Ibelin, elle a loupé le départ de l'Audacia pour Ansemer. Qu'à cela ne tienne ! Elle a appris qu'un nouveau médecin avait rejoint le bord, et c'est une lettre accompagné de longs, très longs conseils pour son confrère, qui est envoyée grâce à un mage courrier.




9 Mars 1002
Mon cher Philippe,

J'espère que tout l'équipage se porte bien. Je regrette de ne pas avoir pu vous revoir avant votre départ, mais les tensions actuelles entre les deux empires ont eu quelques retombées sur Iode et moi. Rien de grave, rassure-bien Freyja pour moi, il ne s'agit que de quelques plumes roussies et brûlures, mais j'ai été longtemps bloquée à Ibelin puis à ma caserne. Pulchérie m'a mise au courant de vos prochains projets -bonne chance à vous !-, j'ai profité qu'elle envoie un courrier à Boubouille pour ajouter le mien.

J'ai bien compris dans ta dernière lettre que Freyja et Ilse en font un peu trop. Je sais que ce n'est pas facile, ligue tout l'équipage contre elles s'il le faut, mais qu'elles arrêtent de se surmener ! Mettez-les sur une caisse ou un tonneau, Duchesse dans les bras, et qu'elles ne bougent plus. Ou alors, barricadez leurs quartiers à clé. Ou avec des planches. Demande l'aide du maître charpentier, tu es capitaine hein !
Vu les dernières difficultés que j'ai eu sur le continent avec le conflit actuel, je préfère prendre les devants pour les mois à venir. J'ai envoyé, disons... une très longue liste de conseils à votre nouveau médecin de bord. J'en suis désolée, mais vous n'y trouverez rien contre leurs sautes d'humeur. Si Freyja pleure parce que vous avez pêché un requin pour le repas du soir, réconforte-là, même si c'est étrange. Idem pour Ilse, sa magie est bien moins contrôlable, tout ce que vous pouvez faire c'est l'éloigner des canons pour éviter une nouvelle explosion inopinée du bastingage.
À la limite... Si tu voit que le Monstre n'ose même plus se faire câliner par ta douce et tendre, méfie-toi. Mais tu dois déjà avoir repéré ce signe d'alerte.

À présent, parlons accouchement. Oui, je sais, je m'y prends tôt, mais entre les jumeaux et la guerre, je préfère anticiper. Trouves-toi un outreparleur à embarquer sur l'Audacia ; de son plein gré ou suite à l'un de vos abordages, tant qu'il remplit sa mission : me contacter quand Freyja commencera le travail. À partir de là, je paierai un mage des portails au prix fort pour qu'il m'emmène avec Iode au port le plus proche de votre position. Toi et Rhéa avez intérêt à être près des côtes !
J'ai transmis quelques notes à votre chirurgien, au cas où. Assurez-vous d'avoir de l'eau chaude et des draps propres quand j'arriverai – les tartans c'est bien, les voiles en cale aussi à défaut. Je mettrai Lou-Ann à contribution si Ilse nous fait la surprise d'être synchronisée – oui, oui, j'anticipe beaucoup. Mais ne te fais pas de mouron, c'est pas votre premier bébé à toi et Freyja ; je compte sur toi pour gérer notre petit Louis qui va devenir papa, lui !

Bon, et ensuite il faudra penser à arrêter de me faire bosser. Votre tribu est parfaite, plus de plan bébé maintenant ! Tu me feras le plaisir d'en toucher un mot à Rhéa, il y aura assez de mini-pirates avec ces trois-là !

Courage mon capitaine, plus que trois mois. J'espère pouvoir rencontrer votre nouveau médecin d'ici là.
Embrasse les filles pour moi.

Douce Marianne.


Parmi les conseils pour Géralt de Rives se trouvent pêle-mêle :
- la liste des remèdes de la petite armoire dans ses quartiers, et où se cache la clé ;
- la recette de son baume cicatrisant à base d'algues ;
- un récapitulatif des bobos les plus fréquents à bord et comment les soigner ;
- un avertissement concernant le cuistot et sa manie de se couper des bouts de doigts (et comment éviter les intoxications alimentaires à cause de ça);
- le mystère Duchesse, détecteur de femmes enceintes ;
- un tuyau sur la scie du maître-charpentier, qui fait un très bon outil pour les amputations ;
- une recommandation pour le rhum qui fait un très bon anesthésiant général ;
- un mémo avec le minimum syndical concernant les grossesses des deux secondes, et quoi faire le temps qu'elle arrive ;
- une prière à Callia et Messaïon pour les cas désespérés, et une paillarde de son crû apprécié des pirates.
Que de la bonne lecture !







J'ai pour moi les vents, les astres et la mer.


Marianne • #006666
Iode • #663300
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Guide de survie en neuf mois   Guide de survie en neuf mois Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Guide de survie en neuf mois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Parchemins et dossiers :: Correspondances-
Sauter vers: