AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + sucette, goupillon et ...
30.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Antonin de Faërie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 11:09



Belonne présente

Antonin
de Faërie

Marcus Vanco

« Dans les airs ou la poussière, je demeure prince de la terre. »


•.Altruiste  •.Timoré  •.Loyal •.Séducteur •.Sérieux •.Impressionnable •.Déterminé •.Maniaque •.Travailleur •. Excessif



©️ Lemon Tart


♦️. La vie n’est jamais facile, mais plus il grandit, plus les responsabilités s’accumulent pour Antonin. Il fait ce qu’il peut, mais il a beau s’échiner, travailler, s’accrocher, il a l’impression que ce n’est jamais assez. Depuis qu’il n’a même plus le temps de voler avec Agonie, il a bien fallu trouver un autre moyen de se changer les idées.
Il le fallait, tout le monde en a besoin, non ?
S’il ne décompresse pas de temps en temps, il finirait par se briser sous le poids des charges qui pèsent sur ses épaules. C’est pour ça que, sans même vraiment s’en rendre compte, il s’est tourné vers des petits plaisirs plus accessibles, innocemment bienfaisants en la forme de certaines substances cielsombroises.
Ça lui fait du bien, ce n’est pas grand-chose après tout ? Il a fait attention le petit Antonin, de ne choisir que les drogues les plus légères, ne provoquant que peu d’accoutumances. Alors, il en prend toujours, de plus en plus, car il y a de plus en plus de pression.




©️ Pas trouvé :/
Âge : 21 ans
Date et lieu de naissance : 4 février 981, à la Rive (Outrevent)
Statut/profession : Prince héritier de Faërie ; mage de l'Automne (diseur de vérité) ; élève Chevaucheur de la dragonne Agonie, Reine du Vol de Jade
Allégeance : A son père Gustave de Faërie
Dieux tutélaires : Aura
Groupe principal : Les Hérauts du Renouveau
Groupes secondaires : Noblesse / Chevaucheurs / Mages
(Soulignez le groupe secondaire que vous souhaitez en rang)




Pas assez, pas assez, pas assez.

Ces mots tournaient, moqueurs, dans le crâne du prince. Ce n’était jamais assez. Il avait beau se tuer à la tâche chaque jour, avaler les livres, mémoriser les lignes, ce n’était pas suffisant. Il le savait. Ses enseignants avaient beau lui répéter qu’il faisait du bon travail, qu’il était un bon élève. Ce n’était pas encore parfait et c’était précisément ce qu’il devait atteindre pour soutenir son père, pour protéger sa sœur et pour se montrer digne de l’honneur de devenir le prince héritier de Faërie.
Antonin sentait la pression pesait lourdement sur son dos, il la sentait avec une telle force qu’il avait l’impression d’entendre craquer ses vertèbres sous le poids qu’elles subissaient. Un poids grandissant qu’aucun de ses efforts ne parvenait à soulager. Il était tenté, Antonin, de tout balancer, de jeter les livres de son bureau. Il les trouvait tout d’un coup horriblement railleurs, comme si les pages le toisaient avec un dédain insupportable qu’il ne pouvait supporter plus longtemps.
Il avait envie de sortir de cette chambre, de l’Académie pour rejoindre Agonie. Pour sentir ses écailles sous sa main, ses flancs se soulever et sa voix profonde et puissante pulser en lui. Il lève la main le prince, il la lève pour tout envoyer voler, pour laisser sa frustration jaillir et s’exprimer, pour s’enfuir dans les airs avec sa dragonne… mais il ne fait que la laisser retomber mollement contre son flanc. Il regarde d’un air fatigué les pages ouvertes, éclairées par le globe de lumière. Puis ses pupilles dérivent vers le tiroir de son bureau, soudain animées d’une lueur gourmande.

Il ne pouvait rejoindre Agonie, il n’en avait pas le temps. Les journées étaient trop courtes. Il n’avait jamais assez de temps pour étudier, pour dormir, pour s’entraîner. La fatigue s’accumulait, son retard aussi. Ses enseignants avaient beau le lui dire à Antonin, qu’il travaillait assez, qu’il en faisait beaucoup, qu’il était motivé. Mais le jeune homme savait, il en était convaincu, qu’il pouvait faire plus, qu’il le devait.
Mais il n’y arrivait pas.
Rejoindre la dragonne, voler, il perdrait des heures précieuses qu’il n’avait simplement pas.

Par contre…

Antonin ferme les yeux, savourant la langueur qui détend avec douceur son corps et délie ses muscles crispés. Il profite de l’apaisement de ses pensées et se perd dans les fumées salvatrices qui s’échappent des herbes cielsombroises qu’il fume. Il laisse son esprit dériver, serein.
Et il dérive l’esprit du prince. Il vogue sur les souvenirs et s’accroche, parfois, à des brides du passé.

Il se revoit petit, à jouer avec sa très chère sœur. Ses lèvres s’étirent en un sourire plein d’amour. Derrière ses paupières, il la revoit souriante et heureuse. Les images défilent, il a presque l’impression d’entendre leurs petites voix d’enfant carillonner, chuchoter et rêver de leur avenir. Lui, il serait membre de la Rose Écarlate, il serait le Roi Blanc, fier et montant le grand dragon doré. Il serait un grand mage aussi et ainsi, il aiderait son père à retrouver la place qu’on lui avait arrachée. Elle, Armandine, serait aussi mage, de l’automne ou peut-être du Printemps ? Antonin trouvait que le Printemps lui correspondait plus. Elle serait une princesse merveilleuse, voire même grande impératrice de Faërie ? Puis, les deux gamins ont grandi. Il se rappelait, le jeune homme, de ses certitudes enfantines, bien loin de celles qui l’animaient désormais.

Puis il avait découvert ses pouvoirs lors de son douzième anniversaire.
Mage de l’automne.
Depuis, tellement de choses ont changé.

Antonin se revoyait petit, bombant le torse quand il avait dû partir de Faërie et les larmes qui avaient coulé le soir venu, lorsqu’il s’était rendu compte de sa solitude, qu’entrer à l’Académie signifiait quitter son duché. Le meilleur de tous, le plus beau. Il n’était plus si sûr, à l’époque, de vouloir partir. Outrevent était un petit paradis, pourquoi diable vouloir aller ailleurs ? À l’époque comme maintenant, il avait été assailli par le doute.
Un doute qui fut balayé par une tempête appelée Lorgol. C’était un bouillon de culture, bien loin du sérieux quasi religieux que conservaient les gens de son duché. Les dieux seuls savaient à quel point cela put le bousculer. À quel point il en fut perdu. Ses valeurs furent mise à mal dans cette étrange ville où tous se mélangeaient.  Il était loin de tout, loin de ses parents, loin de sa sœur et confidente, de ses amis. Il se sentait seul, mais aussi porteur d’une fierté qui faisait gonfler son cœur. C’est ainsi qu’il se présenta à l’Académie, plein d’espoir et de résolution. Il avait toujours voulu être digne de ses parents, qu’ils soient fiers de lui. Alors, même si les maîtres de l’Académie qui toisaient les élèves lors des entrevus étaient terriblement intimidant, il sut se démarquer, il réussit à y entrer pour suivre un cursus de magie.
Il était pressé Antonin, que sa sœur grandisse, qu’elle grandisse assez pour que sa magie se révèle aussi et qu’elle le rejoigne dans ce lieu magique.  

Un rictus déforma ses traits. Armandine ne le rejoignit jamais.
Mage du sang, mage honni, mage banni.
Elle changea ses convictions et bouleversa son monde.
Jusqu’alors, il était de l’avis de tous, cette magie ignoble se devait d’être éradiquée. Il n’avait jamais réellement réfléchi à pourquoi. Mais, là, devant sa sœur, il était bien incapable de tenir le même discours. C’est leur père qui s’occupa d’elle. Gustave avait toujours porté la famille à bout de bras, il la tractait vers le haut avec la seule force de sa détermination. Antonin l’avait toujours admiré pour cela. Bien que… même s’il avait du mal à l’avouer, son père l’intimidait.

Il y avait toujours eu une atmosphère étrange entre lui et ses parents. Tout d’abord avec sa mère, étrangement froide, réservant sa chaleur pour la cadette du jeune homme. Il n’en prit jamais ombrage, parce qu’il savait, Antonin, que sa mère l’aimait. Il le voyait dans ses yeux remplis d’une affection débordante, mais maladroite.
C’était un amour qu’elle n’arrivait pas à exprimer.

Antonin ne savait pas, il n’a jamais su l’histoire de ses parents et de la tension qui avait longtemps existé dans le couple, s’étendant bien malgré eux à leurs fils. Antonin, ce qu’il avait vu, ce qu’il voyait, c’était qu’il était aimé, mais qu’il se devait de le mériter cet amour, comme tout homme qui se respectait ! Et par Lévor, il le mériterait.

Cet amour, ce respect, il le leur avait arraché. Enfant sérieux, il avait toujours été travailleur. Cela n’avait pas changé à l’Académie. Son manque de confiance était camouflé par sa détermination et sa stature était tenue haute par sa fierté. Le prince avait toujours su faire fie des apparences, il le fallait, car il savait que ses appréhensions, les doutes et les peurs qui le rongeaient et qu’ils n’osaient avouer, même pas à sa sœur, seraient susceptibles de le briser. Avant, comme aujourd’hui, ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait permettre. Alors, il faisait semblant, ignorant cette crasse susceptible de le paralyser.
C’était cette étrange force, ces fêlures camouflées par un caractère atypique qui avait interpellé Agonie. La noble dragonne. À défaut d’être membre de la Rose comme il en avait rêvé petit, il serait Chevaucheur. Ainsi, oui il en était certain, il pourrait protéger sa sœur, il réussirait à faire briller le nom de sa famille bafoué au travers des cieux et des flammes. Antonin avait été anxieux lorsque son tour vint. Le silence avait été lourd à ses oreilles. Puis elle était apparue.

Agonie, sa partenaire, son évidence.  

Elle lui apporta la confiance qui lui manquait. Ce fut les jours, les années les plus merveilleuses de sa vie. Il en oublia même le fardeau qui pesait sur sa famille, le secret inavouable de sa sœur. Il en avait presque honte le prince de cette insouciance.
Agonie le comprenait, elle le soutenait. Jamais elle ne condamna la magie du sang. Il était persuadé qu’avec elle à ses cotés, il pourrait plaider en faveur de la magie du sang, qu’il pourrait avoir un poids, qu’il aurait l’opportunité de se battre pour ses convictions. C’est cette droiture et le sérieux qu’il avait toujours observé qui le menèrent naturellement vers les chemins de la vérité. Choisissant une voie inhabituelle pour un Chevaucheur, spécialisant sa magie dans la détection du mensonge.

Puis tout c’était enchainé, les tentatives de son père de récupérer son héritage. Sa mise à l’écart de l’Académie par l’Ordre pour que lui et sa famille soit en sécurité. Il l’avait mal vécu, très mal. Mais, jamais il ne le montra. S’il supportait mal la séparation avec sa dragonne, l’arrêt inopiné de sa formation qu’il suivait avec ferveur, il soutenait son père de tout son cœur, de toute son âme. Il en avait toujours été ainsi.
Alors… se plaindre ?
Non, décidément, il n’en avait ni le droit, ni la légitimité.  Le combat de son père était juste, pour la libération des magies oubliées. Pour sa sœur. Pour lui-même, prince déchu et abandonné en Outrevent. Antonin était prêt lui aussi à entrer dans la danse, à se battre pour Armandine, pour son père et illuminer leurs avenirs des plus glorieuses lumières.
Pour eux, mais aussi pour tout Faërie.

Les pensées s’embrument de plus en plus et c’est le sommeil qui vient cueillir le prince, avachi sur son bureau.
Il rêve d’Agonie, de pouvoir un jour voler avec sa sœur devenue Chevaucheuse et grande mage du sang. Une couronne sur la tête et des moutons chantant joyeusement autour d’eux.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
→ Antonin était un prince paresseux, surtout trouillard, évitant les conflits et la guerre. Il se cachait derrière son statut de prince qu'il ne prenait pas vraiment au sérieux. Préférant vivre dans l'opulence que lui offrait son statut, mais se déchargeant des devoirs qui allaient avec. ayant une idylle avec la jolie Cassiopée.
Durant un séjour à Lorgol où il devait décider ou non de venir en aide à une mage de bataille enlevée (Ilse) par la Cour des Miracles, il a repris conscience de son ancienne vie.
Revenu à la normal, il se rappelle de ce qui s'est passé. Il en est perturbé et ne sait trop encore comment réagir à ça.

Pendant le livre II :

De retour à la réalité, à ce monde connu, loin de l’absence insupportable d’Agonie, Antonin est bien aise de retrouver sa vie. Il ne se sent toujours pas à la hauteur, comment le pourrait-il ? Cependant, un avenir ou Agonie ne ferait pas partie de sa vie, ou il ne serait qu’un couard stupide, voilà qui a eu le mérite de lui remettre les idées en place. Le jeune Antonin s’était renseigné sur celui qu’il était dans cette étrange réalité et chaque mot, chaque nouvelle découverte lui avait glacé le sang. Pourtant, une petite voix perfide au fond de lui susurrait avec malice que ce n’était pas si incompréhensible.
Sitôt  revenu il se plonge dans ses études, doutant de l’intégrité d’un Ordre qu’il avait, tout comme son père, idéalisé. Il faut dire que ses bévues passées, à danser sur un toit en charmante compagnie, chancelant dangereusement au-dessus du vide lui avaient valu un sermon dont il se souviendrait amèrement, plus jamais il ne devait décevoir et sentir cette amertume acre lui souiller la langue.

Les jours passèrent devenant des semaines et puis des mois. Voir la si douce Louison était devenue un luxe impossible à avoir même pour Antonin qui avait trouvé en la jeune femme une amie. Il s’était enquis de sa situation une fois de retour dans son époque, dans sa véritable identité. Elle avait souffert, bien plus qu’il ne pourrait jamais l’imaginer, lui n’en était ressorti sans autre traumatisme qu’une prise de conscience salée.
Puis les nouvelles étant ce qu’elles étaient, la guerre apporta son lot de désarroi, la mort de l’impératrice d’Ibelène, le coma de son mari, un enfant mis sur le trône. Antonin en eut la chair de poule se reconnaissant si bien dans les traits juvéniles de son homologue Octave.
C’était sans doute ce qu’il le poussa à agir en conséquent, il ne pouvait plus se contenter de suivre sagement ce qu’on lui disait, de se barricader derrière des livres qui ne lui apportaient qu’un désespoir doucereux. Un entretient avec son père lui apprit quelques désagréables révélation, Chimène n’était pas morte, Gustave lavais bannie et cachée, son père ne semblait pas si parfait qu’il l’avait imaginé. Aucun homme ne semblait pouvoir réellement honorer les préceptes de Lévor et les Outreventois, si fiers, semblaient tout particulièrement prompte à se voiler a face.

Lionel, un prénom que le prince aurait voulu oublier, mais il n’avait pas joué le jeu, il s’était moqué. Il avait poussé le vice jusqu’à demander femme. Le prince n’était pas disposé à cela, d’autant que la Dame était d’une importance particulière à ses yeux. L’enfant devenait adulte et des décisions furent prises. Décisions qui ne purent être suivies bien longtemps alors qu’une maladie effroyable le cloua au lit. Il vit, impuissant, sa sœur être touchée également, son lien avec Agonie se rompre. La maladie l’engloutit corps et âme, il crut bien ne jamais en revenir cette fois.
Seulement le Destin en avait voulu autrement et un remède fut trouvé.
La suite fut bien compliquée. Comment, par Sithis, se résoudre à faire confiance à un groupe les ayant autant aidé qu’il avait failli le tuer ? Car les rumeurs étaient formelles, l’Ordre était à l’origine de ce mal. Pourquoi ? Comment ? Rien n’était encore clair, mais le doute s’insinuait perfidement dans le cœur d’un prince qui voulait bien faire. C’est dans cet étrange état d’esprit qu’il reçu la princesse Gabrielle. Il prit parti d’être d’une honnêtement implacable. Epine, sauveuse, princesse. Autant de titre qui devait être pris avec précaution pour ne pas tomber dans un écueil malheureux. Que penser de cette femme à qui il devait la vie ? Elle qui avait soutenu l’ennemie ?
Sans trop savoir comment, il en vint non seulement à décrédibiliser Lionel, demander à cette femme d’être son alliée et même d’envisager de le considérer comme un prétendant.

Le temps est une maitresse traitresse, si auparavant les jours lui paraissaient durer une éternité, suite à cette rencontre il fila comme le vent. Il se retrouva à l’Académie sans même s’en rendre compte, entouré d’un peuple tantôt hostile, bienveillant ou servile. Il ne savait guère comment concilier l’ensemble avec brio, mais la question ne se posa pas longtemps. L’Ordre, des Sceau et des Fantôme, la Chasse Sauvage et la Rose. Tant d’évènements s’enchainèrent telle une avalanche sanglante qu’il a encore du mal à mettre de l’ordre dans ses idées aujourd’hui.
La Rose n’existe plus et les écrins sont désormais connus, certain sont des alliés et d’autre des ennemis. Un terrible mal parcourt Arven et la guerre fait pale figure devant ces créatures infernales. Une trêve a été annoncée par respect de la mort du souverain d’Ibelène qui n’a survécu aux évènements de Valkyrion. Désormais, le prince s’en tient à ce qu’il a décidé, protéger le peuple et faire en sorte que les magies bannies qui ressurgiront puissent être accueillis chaleureusement et non dans la peur et le rejet.




Spoiler:
 

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?

De L'éffroie mêlé à l'incompréhension, comment cela a-t-il pu être possible, qu'est-ce que cette entité et quel est le lien avec la disparition de la Rose. Il y a foule de rumeurs, mais aucune vérité. Frustrant pour un mage qui en à fait sa spécialité. Il voudrait lutter contre ce fléau, mais se trouve bien démuni, il se contente de faire ce qu'il peut, menant des recherches ou demandant à d'autres de les faire tout en menant sa vie de Prince.
Mais la nuit, il ne peut s'empêcher de craindre la venue de ces fantômes effroyables, même si la prestance d'Agonie a de quoi el rassurer.


Une trêve hivernale a été déclarée entre Ibélène et Faërie. Comment ton personnage voit-il la guerre entre les deux empires ?
Cette guerre, il la trouve inutile et pourtant il ne peut pas non plus totalement jeter ses convictions et ses idéaux. Il a toujours aspiré à l'ouverture des esprits, que les magies bannies soient accueillies et non rejetées, que sa sœur puisse vivre dans un monde sans craindre de se faire lapider à cause de la couleur de ses yeux. Mais voilà, les dirigeants, la peur, l'ignorance et tant d'autres choses ont mené à cette guerre. Il ne la cautionne pas, mais plier face à un empire qui voudrait exterminer les mages étant reliés à ces magies qu'ils n'ont pas choisi.... ce n'est tout simplement pas possible.


Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?

• Lorgol ne l’oppresse pas, c’est une ville bouillonnante qu’il apprécie, même s’il se retrouve facilement submergé par ce mélange si particulier de cultures et de personnes. Cependant, il n’a pas encore eu le loisir de réellement visiter la ville. Trop occupé par ses études, puis sa formation de Chevaucheur et maintenant son apprentissage de la politique et des connaissances princières.
Il n’ose pas non plus trop se mélanger au peuple du nord. Antonin pense qu’il se sentirait rapidement dépassé et incompris. Lui qui prise des valeurs qu’il sait particulières. Il ne doute pas de leur justesse, mais tout le monde n’a pas l’air encore prêt à reconnaitre la véracité de ses convictions.







Dans la vie, je m'appelle Barbara et j'ai 25 ans ans. J'ai découvert le forum via Elnaie et Nao, mais sinon je suis Mélodie et voici ce que j'en pense : Je vous aime :loving: .
Pour les inventés : Je vous autorise/ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.  



   

   
Récapitulatif

   
Antonin de Faërie

   
Mise à jour des registres et bottins

   


   
♦️ Marcus Vanco
   ♦️ Compte principal : Non

   Ne conserver que les lignes remplies
   ♦️ Noblesse : Prince
   ♦️ Magie : Automne / Perception / Diseur de Vérité
   ♦️ Dragon : Agonie / Femelle / 650 ans
   ♦️ Hiérarchie : Prince de Faërie
   ♦️ Affiliation : Ordre du Jugement (dans le doute)

   


Dernière édition par Antonin de Faërie le Mer 20 Déc - 11:49, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Chimène d'Outrevent
Chimène d'Outrevent

Messages : 171
J'ai : 28 ans
Je suis : Princesse impériale de Faërie. Duchesse d'Outrevent.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie
Mes autres visages: Cassiopée Avirel
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 11:30

MON VIL NEVEUUUU ! :geu:


Bon courage pour ta fiche et joyeux noel :haww:


La chute fut si douce.

Antonin de Faërie TitreChimene1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 11:31

Mooooh notre nouveau prince :cute:
Amuse-toi bien avec cette nouvelle tête ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 11:54

Hiiii enfin !

Amuse toi bien avec luiiii ! :siwi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 11:59

Merci vous trois :calin:
J'espère que je réussirais à bien le jouer :**:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 12:53

Iiiih rebienvenuuuuue :**: :coeur:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Thomas Sombrepas
Thomas Sombrepas

Messages : 1185
J'ai : 29 ans
Je suis : Chevaucheur de la dragonne Étincelle dans le vol de Lagrance
Mage d’Été/Destruction (Compression de la matière)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'impératrice de Faërie, la Maréchale de Flamme et Tristan d'Amar
Mes autres visages: Melsant de Séverac
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 14:05

Oh je suis contente que tu ai pris Antonin toua :bond: :amour: :blowkiss:
Re bienvenue !


I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey —
Lion's tears
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 15:19

:calin: Merci !!!

Thomas> hii merci, et c'est toi qui va prendre Gustave si je me trompe pas, c'est ça? :**:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 15:42

Rebienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 15:55

Merci Agnès :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Thomas Sombrepas
Thomas Sombrepas

Messages : 1185
J'ai : 29 ans
Je suis : Chevaucheur de la dragonne Étincelle dans le vol de Lagrance
Mage d’Été/Destruction (Compression de la matière)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'impératrice de Faërie, la Maréchale de Flamme et Tristan d'Amar
Mes autres visages: Melsant de Séverac
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 17:43

Oui c'est çaaa *_*


I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey —
Lion's tears
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Lionel de Rivepierre
Lionel de Rivepierre

Messages : 894
J'ai : 35 ans
Je suis : Capitaine du Vol d'Outrevent, mage de l'Été (destruction) et comte de Rivepierre.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 18:10

Ouiiiiiiii :pompom: Je suis tellement contente que tu prennes ce gueux d'Antonin :coeur:



One side stone, one side fire.

Dialogues de Lionel en whitesmoke ◊ Dialogues de Braise en firebrick ◊ Dialogues de Harald en maroon

Antonin de Faërie TitreLionel1
Antonin de Faërie RandomLionelDeni
Antonin de Faërie RandomWikiFredia
Antonin de Faërie RoueBriseeKilt
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 18:11

Ooooh rebienvenue petit Prince, je suis sur que je vais t'adorer aussi sous ce visage :face: :calin:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 18:15

Thomas > Popa :**:

Lionel> Merci :gnut: Ca va être.... électrique entre nous, mais regarde Armandine est tellement mignonne, ça vaut bien tout les coups bas du monde non?

Denys> Merci  :haww: , mais on ne peut que m'adorer voyons :hihi: ( *Range Mélodie dans un coin* :argh: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 20:27

Re-bienvenuuuuue ! :vv:
Ce PV est sublime, et je suis contente de te voir le jouer ! :eheh: Il nous faudra un lien ! :**:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 21:22

Ouiiii ! tu verras, la drogue, c'est bien. N'écoutes pas les gens qui te disent le contraire :geu:

Rebienvenue à toi !


Antonin de Faërie TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyDim 25 Déc - 21:28

Oui, la drogue, c'est top, tu en auras un plein panier d'échantillons :sisi: Cadeau de Sombreciel.

(mais Lionel te déteste)(vilaing)


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Antonin de Faërie 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyMer 28 Déc - 3:36


Faërie • Les Chevaucheurs

Bienvenue !

Antonin de Faërie




Je t'épargne le blabla, tu connais la maison. :slip:
Tu peux aller tirer deux cartes pour ta validation, et une troisième en bonus pour le délai scandaleux, et une quatrième en récompense pour les moutons chantants !

Bon jeu à toi en Arven, jeune prince.
Puisse le Destin te guider par la main sur ses tortueux chemins...  :mimi:











Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptySam 16 Déc - 16:26

Bonjour Antonin,

Cela fait deux semaines que la MàJ est passée et ta fiche n'a toujours pas été actualisée. :oops:
Tu as encore deux semaines pour le faire, sans quoi ton compte sera supprimé. :*_*:

N'hésite pas à nous contacter si tu as besoin d'aide ! :siwi:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptySam 16 Déc - 18:02

Je n'ai pas besoin d'aide, juste que je suuis un peu dépassé par les choses que je dois faire, je vais tenter de la mettre à jour au plus vite, merci :calin:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptySam 16 Déc - 20:01

Poste une absence au besoin choupette :siwi:










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyMer 20 Déc - 11:29

Coucou, je te demanderai juste de modifier un petit truc dans les registres :cute:
L'âge d'Agonie est déjà dans le registre (tous les dragons y sont depuis un moment :hm:) Pareil pour ta magie : le domaine d'Antonin est la perception. Diseur de vérité est une spécialisation (un champ d'expertise dans ton cas).
Je te laisse modifier ça :coeur:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyMer 20 Déc - 11:46

hha? zut désolé je savais pas du tout pour Agonie :gnah:
Je corrige tout ça (je me suis un eu emmêlée les pinceau donc... :hum: )

Edit: c'est bon du coup
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie EmptyVen 22 Déc - 13:06


Validation Livre III


C'est tout bon, deux cartes communes de validation !



dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Antonin de Faërie   Antonin de Faërie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Antonin de Faërie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: