AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Poco X3 Pro (256 Go) à 240€
240 € 299 €
Voir le deal

Partagez
 

 Poèmes et subtilités Erebiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptyLun 9 Jan - 20:50

La lettre porte le sceau de la Caserne de Serre, à Lorgol, et est adressée à Alméïde d'Erebor, à l'Académie.

Lorgol, le 10 décembre 1001



Chère Alméïde.
J’espère que cette lettre vous trouvera en bonne santé. J’ai entendu parler de ce qu’il s’est passé en Outrevent, et du démenti de vos fiançailles avec le duc de Sombreciel. J’espère sincèrement que vous n’en êtes pas trop affectée.

J’imagine que recevoir un courrier de moi vous surprendra, mais j’ose espérer ne pas trop vous importuner. J’ai besoin de vos connaissances et de votre intelligence, et je vous avoue que mon éducation cielsombroise ne porte pas sur les us et coutumes d’Erebor.

J’ai envoyé un poème à votre sœur. Rien qui ne peut prêter à confusion, je vous l’assure : nous nous sommes croisé à la Samhain, et je voulais prendre de ses nouvelles. Elle m’a envoyé, en réponse, un sabre enrubanné. Dois-je le considérer comme un cadeau ? Ou dois-je m’inquiéter qu’elle ne veuille s’en servir pour trancher en personne quelques éléments de mon anatomie, si j’ose lui en envoyer un autre ?

Je ne suis pas le meilleur poète d’Arven, je l’admets volontiers, mais tout de même... J’attends vos éclaircissements.
Je vous serais reconnaissant de votre aide.

Puisse Callia vous guider.
Mayeul de Vifesprit.

P.S. : Si jamais vous me répondez, pouvez-vous adresser votre lettre à la caserne de Svaljärd, en Valkyrion ? J’ai obtenu une promotion, et mon affection en temps que major de Svaljärd prendra effet le 20 décembre. Je doute avoir le temps de retourner à Euphoria d’ici là.






Poèmes et subtilités Erebiennes TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptyLun 16 Jan - 20:02

L'Académie du Magie et Du Savoir, Lorgol
11 décembre 1001

Cher Mayeul,

Je vous remercie pour votre sollicitude. Je me porte bien, malgré les derniers événements et je suis certaine que ces rumeurs finiront par s'essouffler, ne vous en faites pas pour moi.

Je suis ravie d'avoir de vos nouvelles - et je vous félicite pour votre promotion - bien que votre lettre m'ait quelque peu surprise, je l'avoue. Ma soeur m'a fait part du poème en question, en effet, et je crois que vous avez fait forte impression, mais peut-être pas de la manière que vous espériez. J'ai le regret de vous annoncer que ce sabre n'est certainement pas une manière d'enterrer la hache de guerre, alors mesurez soigneusement vos propos si vous tenez à lui répondre une nouvelle fois. Vous l'avez peut-être remarqué, mais elle peut se montrer un brin impétueuse et agir de façon irréfléchie.

Loin de moi l'idée de jouer les grandes soeurs protectrices, mais quelles sont réellement vos intentions envers elle ? Je n'ai certes pas envie de m'immiscer dans sa vie privée, ni la vôtre au demeurant, mais je ne suis pas très à l'aise à l'idée d'offrir mes avis et mes conseils si c'est pour la savoir déçue ou blessée. J'espère que vous ne prendrez pas ombrage de ces paroles et que vous comprendrez.

Très cordialement,
Alméïde d'Erebor.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptyVen 20 Jan - 14:19

La lettre est envoyé de Valkyrion, et porte le sceau de la caserne de Svaljärd. Elle est à destination d'Alméïde d'Erebor, à l'Académie de Lorgol

Svaljärd, le 23 décembre 1001


Belle Alméïde
Merci de votre réponse rapide, et merci également pour vos éclaircissements. Je vous souhaite de tout cœur que les rumeurs s’étouffent d’elles-même, mais je suis au regret de vous dire que même ici, à Svaljärd, il arrive que j’en surprenne quelques échos.

Votre sœur vous a donc parlé de moi ? C’est flatteur, je pense. Je serais donc très sage et attentif dans mes prises de contacts futures. Une lettre de remerciement, rien de plus. Peut-être un poème. Pensez-vous qu’elle l’a apprécié, même un tout petit peu ? Je ne désire pas attiser le brasier de sa colère, peut-être qu’un poème vantant les mérite de son sabre serait-il mieux apprécié ?

Vous me demandez quelles sont mes intentions envers elle, et si cela peut vous rassurer, soyez assurée que je ne nourris pas de sombres dessins. Elle est une camarade Voltigeuse avec qui j’ai passé un moment agréable, rien de plus, et je tenais à l’en remercier. N’ayez crainte : épouser une Erebienne, soit-elle aussi jolie et d’un caractère aussi enflammé que l’est votre sœur, n’entre pas dans mes intentions. Je sais que je suis loin de connaître les coutumes de votre duché, mais un poème n’équivaut pas à une demande en mariage, n’est-ce pas ? J’espère que je n’ai pas franchi une limite dont j’ignorais l’existence ?

Je vous l’ai dit, je n’ai aucune intention de lui faire du mal. Et puis, c’est elle qui tient un sabre à chacune de nos rencontres, elle est sans doute plus à même de me blesser. Pourquoi je la décevrais ? Elle vous a dis quelque chose ? Qu’attends-t-elle de moi, exactement ? Vous m’intriguez, dame Alméïde, réellement. Ce n’était qu’un poème, un simple poème, je peux vous l’assurer. Rien de plus. Qu’auriez vous voulu y voir derrière ?

Je vous presse peut-être trop avec mes questions, et si c’est le cas, j’en suis désolé.
Que Callia veille sur vous, douce Alméïde.

Mayeul





Poèmes et subtilités Erebiennes TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptyDim 29 Jan - 15:14

L'Académie de Magie et du Savoir, Lorgol
27 décembre 1001

Cher Mayeul,

Soyez assuré que vos questions ne me gênent pas, bien qu'elles m'aient surprises à bien des égards.

N'ayez crainte, un poème n'est pas l'équivalent d'une demande en mariage en Erebor ; en ce sens, vous n'avez rien fait de préjudiciable. Peut-être n'y a-t-il nulle arrière pensée dans ces quelques vers que vous désirez lui envoyer, mais mon éducation erebienne m'a appris à me méfier d'un poème rédigé de la main d'un Cielsombrois. J'ai conscience de l'absurdité de la chose et je m'en excuse, probablement ai-ju vu une malice qui n'a pas lieu d'être dans ce geste qui peut vous sembler innocent, mais si j'y ai songé, vous pouvez être sûr que ma soeur aussi. Les préjugés ont la vie dure, même lorsque l'on tente de ne pas s'y attarder.

Ai-je été naïve de croire que par un poème, vous faisiez la cour à Reja ? Vous n'êtes pas obligé de répondre, mais cette hypothèse explique le reste de mes propos. J'aime ma soeur et je sais combien sa confiance est difficile à obtenir. Or, je ne voudrais pas qu'une personne y parvienne pour mieux la blesser ensuite, voilà tout ce que signifiait ma précédente missive. Je vous apprécie Mayeul et j'ai confiance en vous, j'essaie simplement de comprendre et de veiller sur ma soeur. J'espère ne pas vous offenser par les doutes émis ou par mes paroles quelque peu directes.

Si vous désirez la contacter à nouveau, je ne peux que vous conseiller l'honnêteté et la prudence. Je ne saurais vous dire si le poème lui a plu, je serais tentée de dire que non, malheureusement. Je crois qu'elle préférerait que vous cessiez toute prise de contact, mais je ne crois pas me tromper en pressentant que vous ne suivrez pas ce conseil-ci ?

Puisse Valda guider votre route,
Alméïde d'Erebor.


PS : Suite à cette lettre, vous pouvez adresser vos réponses au palais de Vivedune où je retournerai sous peu.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptyMer 8 Fév - 21:24

La lettre est envoyée de Valkyrion, et porte le sceau de la caserne de Svaljärd. Elle est à destination d'Alméïde d'Erebor, médecin au palais de Vivedune.

Svaljärd, le 03 janvier 1002


Chère Alméïde.

Ne soyez pas furieuse contre moi, mais il se peut que j’ai renvoyé un poème à votre sœur. Un moins... Comment dire... Tendancieux, peut-être ? Tout autant cielsombrois, par contre, j’en ai peur.

Pourquoi pensez-vous que je lui ferais la cour ? Tout à fait entre nous, j’apprécie votre sœur et son caractère plein de feu, et l’idée éventuelle d’user de cette fougue pour autre chose que nous affronter m’a effleuré l’esprit quelques fois. Mais pour autant, je ne désire pas me marier avec elle pour le moment. Honorer ensemble les préceptes de Mirta ne nous lie pas à jamais, du moins, je ne pense pas. Est-ce de cela que vous avez peur ? N’ayez crainte, je ne compte pas trahir sa confiance. Confiance qu’elle ne m’accorde pas, d’ailleurs, et je doute qu’une nuit dans mon lit, ou le sien, n’y change grand chose.

Je crains, du coup, de n’avoir pas suivi votre conseil sur la prudence, mais peu importe, j’en prends le risque. Espérons qu’elle préfère mon second poème, dans ce cas. Si jamais elle vous le fais lire, pourriez-vous me dire ce que vous en avez pensé ? Et juste pour éclaircir cette histoire, pourquoi refuserait-elle que je la contacte ? Je n’ai rien fait de mal. Si c’est parce que je suis Cielsombrois, dites-lui que je suis en Valkyrion maintenant. Qui sait, peut-être cela apaisera-t-il sa colère envers moi et mes poèmes ?

A bien y réfléchir, je lui dirais peut-être de vive voix. Elle est basé à Ibelin, n’est-ce pas ? Ce n’est pas si loin. Peut-être appréciera-t-elle davantage un poème déclamé devant elle qu’une lettre ? J’attends votre retour de courrier pour décider de la marche à suivre.

Que Callia veille sur vous, et que Joseï guide vos pas jusqu’à Vivedune.
Mayeul.





Poèmes et subtilités Erebiennes TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptyJeu 16 Fév - 15:38

Palais de Vivedune, Erebor
12 janvier 1002

Cher Mayeul,

Je vous demande pardon pour le terrible délai d'attente. J'ai eu fort à faire et je n'avais pas la tête à coucher serait-ce quelques mots sur le papier.

Le mal est fait désormais, il serait bien stupide de ma part de vous en vouloir. Je doute néanmoins de la pertinence de mes conseils puisque vous semblez ne vouloir en suivre aucun. C'est pourtant vous qui êtes venu m'en demander, je vous le rappelle. Je m'y essaie néanmoins une nouvelle fois, car il y a quelque chose que vous vous devez de comprendre.

Vous êtes Cielsombrois et, pour vous, les préceptes de Mirta sont des gestes normaux du quotidien, sans grande signification peut-être, juste un divertissement comme un autre. Nous n'avons pas cet état d'esprit ici. Je ne peux parler au nom de ma soeur à ce sujet, alors je vous confie mon ressenti – et croyez-moi, ça n'a rien d'aisé pour moi. Un tel rapprochement signifie plus qu'un simple jeu à mes yeux. Ce n'est pas nécessairement synonyme de mariage et d'union, c'est pourtant une marque de confiance très forte, puisqu'il n'y a pas que le corps qui se donne à l'autre. Et si cela paraît simple à vos yeux, ça n'a rien d'un geste banal pour moi. Quant à ma soeur, je doute également qu'elle voie les choses à votre façon. Respectez son refus, cessez d'insister, ce cera mieux ainsi.

Veuillez me pardonner pour ces mots qui peuvent sembler durs. Je sais que votre coeur est bon et généreux, tout comme je suis persuadée que vous saurez trouver une personne qui vous correspond.

J'espère que tout se passe bien pour vous en Valkyrion. Que Valda veille sur vous et Nuage, qu'Alder vous protège.


Bien à vous.
Alméïde
.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptySam 18 Fév - 17:09

Svaljärd, le 14 janvier 1002


Chère Alméïde.

N’ayez crainte, je ne vous tiens pas rigueur de votre retard. Croyez moi, je n’aurais probablement pas pu vous répondre avant, étant bien occupé moi -même.

Votre lettre m’a perturbé, je dois dire. Merci de m’avoir fait partager vos vues sur l’union des corps et ce qu’en pense les Erebiens. Dire que vos propos m’étonnent serait bien stupide de ma part, mais je pense que j’oublie, parfois, à quel point les vôtres peuvent voir une vision quelque peu étrange. N’y voyez aucune insulte, je vous en prie, ce n’est pas mon intention. J’ai été élevé dans la croyance que s’unir à une autre personne n’est qu’un moyen supplémentaire de lui montrer mon affection sincère, de s’amuser et de partager un instant agréable et que Mirta nous invite à partager cette affection, que ce soit en amitié ou en amour. Partager une nuit en compagnie d’une amie n’est qu’un moyen de resserrer notre amitié voyez-vous, pas une décision de la voir devenir autre chose qu’une amie sincère. Je pense que la différence est là : les cielsombrois ont différentes façons de s’amuser, mais ils sont bien les seuls. J’apprécie votre sœur, et espérer qu'elle partage ma couche n’est qu’un moyen de lui exprimer mon amitié et mon respect. Mes poèmes aussi. Peut-être est-ce trop, alors.

Vous avez sans doute raison : écouter vos conseils, que j’ai sollicité, serait la meilleure chose à faire. Reja ne comprendra sûrement pas que je continue d’insister alors votre refus est parfaitement clair. Le sien, peut-être moins, mais peut-être que je ne désire pas vraiment le voir. Je ne sais pas.

Vous m’enjoignez d’arrêter. De l’ignorer. Elle croise bien trop ma route pour que je puisse le faire, et je suis au regret de vous dire, Alméïde, que je ne suivrais probablement pas vos sages conseils. Sans doute aies-je tort, et sans doute m’en voudrez-vous pour ça. J’en prends le risque.
Je ne ferais pas de mal à Reja, je vous le répète. Ce ne sont que quelques poèmes. Peut-être qu’ils parviendront à la faire changer d’idée à mon égard ? Vous l’avez remarqué, je n’aime pas que l’on ne m’apprécie pas. Et j’ai envie qu’elle m’apprécie.

Je comprendrais que vous m’ignoriez à partir de maintenant. Je ne peux pas dire que j’en serais heureux, mais je peux respecter votre désir de ne plus m’écrire. Que Callia vous protège, princesse Alméïde. Et que Mirta vous donne un jour la chance de pouvoir comprendre ce qui vous semble être un acharnement stupide.

Mayeul






Poèmes et subtilités Erebiennes TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptySam 18 Mar - 15:21

Palais de Vivedune, Erebor
18 janvier 1002


Cher Mayeul,

Je vous remercie pour cette lettre aux explications éclairées. Comme je vous en faisais part, je suis bien consciente que la vision de Sombreciel sur le sujet est bien différente de la nôtre, et bien que l'on m'en ait déjà fait part à de nombreuses reprises, elle n'en reste pas moins éloignée de nos habitudes. Comprendre n'est pas synonyme de changement et le fait est que vous ne pourrez ainsi imposer votre façon de penser, surtout pas si rapidement, encore moins avec tant d'obstination.

Vous le savez, puisque nous étions tous deux à son mariage, je suis proche de Mélusine depuis bien des années. Parfois, j'envie son ouverture, sa facilité à suivre ses envies, sa capacité à renverser toutes les barrières sans se gêner le moins du monde du regard des autres. J'admire cet état d'esprit, j'en suis pourtant éloignée. Le lâcher prise n'a rien d'aisé, lorsqu'il ne vous est pas familier.

Je tiens à vous rassurer, je ne compte en aucun cas vous ignorer pour oser me contredire ou penser autrement. Mais encore une fois, ma soeur compte beaucoup pour moi, elle est chère à mon coeur et j'espère au moins avoir réussi à vous convaincre de ne pas insister plus que de raison. Nous ne nous connaissons pas tant que ça, mais je crois pouvoir vous faire confiance pour agir de la manière qui vous semblera juste. Mon frère rirait de ma naïveté, probablement, mais je vous ai assez vu pour me rendre compte que vous avez à coeur de bien faire.

J'espère que cette lettre vous trouvera bien portant, Nuage et vous. Bien que vous vous trouviez dans les glaces de Valkyrion, j'ose croire que nos routes se croiseront à nouveau. En attendant, que le Destin guide votre route.


Affectueusement,
Alméïde d'Erebor


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes EmptyJeu 13 Avr - 23:38

Svaljärd, le 24 janvier 1002


Douce Alméïde, n’ayez crainte. Je n’irais pas importuner votre sœur, simplement parce que j’ai envie qu’elle m’apprécie. Croyez-moi, je connais la distinction entre l’agacement amusé et le refus véritable, et si elle décide de me rejeter, je n’insisterais pas davantage. Ce ne sont que quelques poèmes, bien innocents. S’il me prenait l’envie de la courtiser, je vous fais la promesse que vous en serez avertie.

Votre frère n’accorde guère de crédit aux Cielsombrois, mais votre confiance me touche. Je peux vous promettre, Levor m’en sois témoin, que je ne ferais pas consciemment du mal à votre sœur. Je ne veux qu’un sourire, une étreinte et quelques mots doux, mais si elle n’est pas disposée à les prononcer, je ne chercherais pas à les lui extorquer.

Vous revoir me comblerais de joie, et Nuage se joint à moi pour souhaiter qu’Atal sache vous guider jusqu’à nous. Prenez soin de vous, princesse Alméïde.

Mayeul






Poèmes et subtilités Erebiennes TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Poèmes et subtilités Erebiennes   Poèmes et subtilités Erebiennes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes et subtilités Erebiennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Parchemins et dossiers :: Correspondances-
Sauter vers: