AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -46%
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
Voir le deal
14.44 €

Partagez
 

 Il était un secret | Antonin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Mages
Les Mages
Cassiopée Avirel
Cassiopée Avirel

Messages : 282
J'ai : 28 ans
Je suis : Outreparleuse au service de Liam d'Outrevent. Mage du Printemps.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent.
Mes autres visages: Chimène de Faërie
Message Sujet: Il était un secret | Antonin   Il était un secret | Antonin EmptyMer 5 Avr - 21:50




Livre II, Chapitre 3 • La Roue Brisée
Cassiopée & Antonin

Il était un secret

Cycle Roue Brisée




• Date : 2 mai 1002
• Météo : Aube ensoleillée
• Statut du RP : Fermé
• Résumé : Cassiopée contacte Antonin pour le prévenir que Thomas risque de venir lui rendre visite d'ici quelques jours, chose qu'il ne fait jamais ce qui la fait douter de sa discrétion et que donc, ils ne se verront pas durant ce temps là.
• Recensement :
Code:
• [b]2 mai 1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t1984-il-etait-un-secret-antonin#58835]Il était un secret[/url] - [i]Cassiopée & Antonin[/i]
Cassiopée contacte Antonin pour le prévenir que Thomas risque de venir lui rendre visite d'ici quelques jours, chose qu'il ne fait jamais ce qui la fait douter de sa discrétion et que donc, ils ne se verront pas durant ce temps là.





il suffit parfois...
"Le printemps est arrivé, la belle saison, l'amour et la joie sont revenus chez toi...


Dernière édition par Cassiopée Avirel le Mer 5 Avr - 22:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Cassiopée Avirel
Cassiopée Avirel

Messages : 282
J'ai : 28 ans
Je suis : Outreparleuse au service de Liam d'Outrevent. Mage du Printemps.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent.
Mes autres visages: Chimène de Faërie
Message Sujet: Re: Il était un secret | Antonin   Il était un secret | Antonin EmptyMer 5 Avr - 21:51

La discrétion n'avait jamais été le fort de Cassie. Il fallait bien en convenir. Mais les circonstances l'exigeaient et même si elle n'appréciait pas la dissimulation, elle n'avait guère le choix. Encourir la colère de Thomas ne lui faisait pas peur, elle ne risquait rien avec son frère...Antonin par contre, fils de l'Empereur ou non, la rage de son frère lui serait mortelle de plus d'une façon. C'était donc de manière discrète que la jeune mage rejoignit leur lieu de rendez vous secret. Elle n'était pas sûre qu'Antonin puisse l'y rejoindre, ni même si il avait reçu son message mais si c'était le cas, il viendrait. De cela, elle n'en doutait pas.

Quantité de garçon lui aurait offert leur cœur avec joie mais seul Antonin avait réussit a capturer le sien. Parfois, elle le regrettait d'ailleurs, tout comme elle pouvait s'en vouloir d'avoir céder à son inclinaison, malgré tout, elle n'était pas femme à nier les élans de son propre cœur, le Destin avait seulement été particulièrement moqueur de lui avoir donné un frère possessif et un amant royal, même si elle pensait pouvoir jongler avec tout cela, elle se sentait parfois terriblement fatiguée. Enfin, elle avait elle même choisit, il était un peu tard pour s'en plaindre n'est ce pas ? Et puis elle n'était pas du genre a fuir la difficulté...Même si on avait tiré le pompom.

S'assurant que personne ne faisait attention à elle, Cassiopée se faufila dans les couloirs d'une des dépendances du palais royal avant d'entrer dans un boudoir désert. Lâchant un soupir de soulagement, elle baissa sa capuche avant de se débarrasser de sa mante et de s'échouer sur une bergère.

*Tu devrais relever un peu ta jupe tu sais, ça fait plus sexy.*


Cassie leva les yeux au ciel. Décidément, sa dragonne portait bien son nom !

*Qu'est ce que tu en sais toi ? Tu as déjà relevée ta jupe ? *

*Mmh...Disons que dans mon genre, ce serait plutôt faire vibrer mes écailles, mais je ne suis pas sûre que ça fonctionne avec une humaine. Et puis arrête de tergiverser hein ! Il me semble que tu as déjà fait ton offrande a Mirta, sois pas si prude. *

*Je peux frétiller du cheveux remarque... *

*T'es irrécupérable.*


Cassie laissa échapper un rire amusé. Au moins, sa dragonne avait le mérite de faire disparaître sa tension et son stress. C'était appréciable, même si parfois, elle poussait le bouchon un peu trop loin parfois. La jeune mage roula sur le ventre, croisant pensivement ses mains sous son menton tout en balançant les pieds. Tiens en y repensant, c'était un peu à cause de la dragonne qu'elle était dans cette situation. Même si Cassie ne changerait rien du tout, il y avait un petit grain de sel jeté par l'animal dans cette histoire. Ah...A quoi bon y réfléchir ? Ce qui était fait était fait n'est ce pas ? Antonin comme elle devait faire avec même si parfois elle se demandait quel genre d'avenir l'attendait...Après tout, peut être n'était elle qu'un nom sur une liste.

Le déclic de la porte la fit bondir sur ses pieds et un magnifique sourire se peignit sur les traits de la jeune mage lorsque la silhouette d'Antonin se faufila par l'ouverture.

« Antonin ! »

S'exclama-t-elle avant de se jeter dans les bras accueillants du jeune homme.

« Je suis soulagée, j'avais peur que mon message ne te parvienne pas. Tu as l'air fatigué...Tout va bien ? »




il suffit parfois...
"Le printemps est arrivé, la belle saison, l'amour et la joie sont revenus chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Il était un secret | Antonin   Il était un secret | Antonin EmptyLun 10 Avr - 15:34

C’était avec un certain empressement que le prince se dirige vers son lieu de rendez-vous. Il avait été surpris de recevoir cette missive dont il avait reconnu l’écriture presque immédiatement. Cassiopée, la douce, la timide et pourtant porteuse de ressources insoupçonnées, presque illimités. C’était une fleur précieuse, aux épines invisibles qu’il avait réussi à cueillir, la convaincant de rentrer ses funestes aiguilles pour qu’il puisse la sentir dans toute son entièreté.
Était-ce de l’amour ? Il ne saurait le dire, il savait qu’il l’appréciait, qu’il la trouvait belle, désirable. Il n’était pourtant pas entièrement sûr de vouloir s’engager plus, il profitait de la douceur qu’elle avait à lui apporter, de cette affection évidente dont il se nourrissait sans vergogne. Pour le reste, il aimait toujours à laisser ses yeux déraper sur les formes des autres femmes, de leur faire la cour, de voir la gourmandise éclairer leurs yeux.

Les obligations, les chaînes, très peu pour le jeune homme. Il ne voulait pas de son poste de prince héritier, pas plus qu’il ne désirait s’engager avec une belle, fonder une famille, se marier. Tout ça lui semblait d’un ennui et d’une convenance complètement indécente. Pourtant, il ne se gênait pas pour profiter des charmes que Cassiopée avait à lui offrir. Elle dont le frère à la possessivité connue était ignorant des actes de sa sœur.

Un sourire franc éclaire le visage d’Antonin lorsque la porte qu’il ouvre laisse apparaitre la frimousse rayonnante de son amante. Il fallait qu’il la touche, là, tout de suite, maintenant. Dans un besoin impérieux, il s’avance et la prend par la taille pour l’attirer à lui et l’embrasser.

-Tes messages me parviendront toujours et j’y répondrais quoiqu’il m’en coute. Tout va bien, ne t’en fait pas.


C’était sans doute pour cela qu’il aimait autant être avec elle. C’était la seule qui semblait réellement se soucier de lui. Ses parents… avaient toujours été distants, d’un amour maladif et étouffant pour sa cadette. C’en était risible qu’il fût celui désigné comme héritier et pas elle. La déception éclairait tellement leur visage, sans cesse, comme s’il était l’échec et elle la réussite ultime de leur vie.
Mais dans ceux de Cassiopée, il n’avait toujours vu qu’une franche bienveillance qui le faisait se sentir divinement bien.

-C’est simplement que ce rôle ne me va pas vraiment. Mon père commence à parler mariage, avec ma cousine en plus, tu imagines ? Une femme que je ne connais absolument pas, et qui m’est apparentée.


Il resserre sa prise sur la taille de la femme, se calmant, et les faisant glisser jusqu’au creux de ses reins pour s’y installer confortablement.

-Enfin, je ne veux pas t’inquiéter, j’ai déjà refusé, et je continuerais dans ce sens. En plus, parler de ces inepties en ta présence me semble aussi inopportun que blasphématoire. Les soucis n’ont pas lieu d’être quand tu es là. Et toi, tout vas bien ? Tu n’as pas eu de problème pour arriver ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Cassiopée Avirel
Cassiopée Avirel

Messages : 282
J'ai : 28 ans
Je suis : Outreparleuse au service de Liam d'Outrevent. Mage du Printemps.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent.
Mes autres visages: Chimène de Faërie
Message Sujet: Re: Il était un secret | Antonin   Il était un secret | Antonin EmptyMar 2 Mai - 7:03

Les yeux de la jeune mage s’assombrirent légèrement. La nouvelle d’un possible mariage n’était pas surprenante, elle le savait. Après tout, ils n’étaient absolument pas du même monde, Cassie en avait toujours eut conscience d’ailleurs, néanmoins, elle ne s’était pas attendue à ce que cela arrive si rapidement.

*Un mariage ? c’est quoi ça ? Les humains sont compliqués…c’est pourtant pas difficile de se reproduire naturellement hein, les dieux s’en tamponnent de serments à la con. *

Pour un peu, Cassie aurait eu un rire nerveux devant la réaction de sa dragonne. Obsession ne savait pas se taire et, pour le coup, c’était plutôt bienvenue.

« Je vois. C’est un peu précipité non ? Je ne vais pas prétendre comprendre les règles que suivent les nobles mais…Ton père ne peut-il donc pas prendre en compte tes propres désirs ? »

Elle ne pensait pas vraiment à elle, sachant très bien qu’un mariage entre eux deux ne serait jamais accepté, mais elle se sentait blessée pour Antonin lorsqu’elle constatait de quelle manière il pouvait être traité par ses parents. Le jeune homme avait ses défauts certes, mais qui n’en avait pas, mais il restait leur fils quoiqu’il arrive, était-ce si difficile de croire en lui ? Sans doute que oui et cela désolait la jeune mage. Un sourire dansa sur ses lèvres tandis qu’elle caressait sa joue qu’elle trouva un peu plus creusée qu’à l’ordinaire :

« Etre prince n’est pas facile et je déplore les chaines que cela t’impose. Ton père finira par se rendre compte à quel point tu mérites d’être reconnu. »

Du moins elle l’espérait, mais comment atteindre ce but lorsque tous ne jurait que par l’habilité guerrière ou la violence ? Ayant grandi avec un père brutal, Cassiopée exécrait la violence sous toutes ses formes. C’était même étonnant qu’elle soit devenue Chevaucheuse, mais c’était sans doute pour cela qu’Antonin la séduisait.

« Tu sais que tu peux me parler de tout et de n’importe quoi alors ne te gêne pas pour le faire. »

Elle lui embrassa le menton, un baiser aussi malicieux que tendre avant de laisser échapper un petit rire :

« Non. Je sais être aussi discrète qu’une souris lorsque cela est nécessaire et je sais qu’il serait terriblement ennuyant si on apprenait pour nous deux alors je redouble de prudence. »

Puis un soupir remplaça son rire :

« il se trouve que mon frère a évoqué l’envie de venir me voir prochainement. Tu sais que je l’adore, sans lui, je ne serais sans doute plus en vie mais je crains sans cesse qu’il ne soupçonne quelque chose et ne s’en prenne à toi, je ne suis pas bonne menteuse ni excellente comédienne. »

*Fourre lui une ou deux catins dans les pattes et tu seras tranquille, il sera trop occupé a fouiner sous leur jupon pour remarquer quoique ce soit…*

L’intervention d’Obsession fit exploser de rire la jeune mage qui sentit la tension qui l’habitait depuis la lettre de son frère, se relâcher un peu. Mutine, elle leva un regard pétillant de rire contenu sur son amant :

« Obsession me conseille de lui trouver une cohorte de femmes légères pour l’occuper, tu en penses quoi ? »





il suffit parfois...
"Le printemps est arrivé, la belle saison, l'amour et la joie sont revenus chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Il était un secret | Antonin   Il était un secret | Antonin EmptyJeu 1 Juin - 20:39

La question tourne dans l’air. Signe de la tension qui était montée d’un cran. Antonin aurait eu envie de se donner des claques, il n’avait pas envie de se prendre la tête avec ça. Pas ici, encore moins avec Cassiopée. Il pouvait comprendre que la nouvelle n’avait rien de réjouissant, mais quitte à l’apprendre autant que ce soit de lui. Le raisonnement avait paru correct, le résultat moins probant, lui n’avait envie que de profiter de ce corps, de se nourrir de sa chaleur, pas de la voir se tourmenter sur des possibilités politiques qui ne verraient sans doute jamais le jour dans la réalité.

-Oui et non. La politique n’attend pas, mais c’était comme si ça ne me concernait pas. Je ne suis pas ce prince qu’ils veulent que je sois et je n’ai pas à me plier à leur petit caprice. Je te l’ai dit, tu n’as pas à t’en faire, je trouverai bien quelque chose pour réussir à m’en sortir, mon père veux que je m’implique plus, si je fais semblant, je pourrais peut-être détourner suffisamment l’attention jusqu'à ce qu’il oublie son idée. Il n’est plus si jeune après tout, la sénilité le guette. Espérons qu’elle arrive rapidement.

Il lui lance un clin d‘œil, tente de chasser le trouble pour retrouver ce sourire qui le faisait chavirer. Si ce n’est pas encore tout à fait ça, il l’a sens se détendre. Peut-être aurait-il dû lui en parler après, quand elle aurait été sur le départ ? Il ne savait pas trop, ce genre de question était épuisant et il n’y avait jamais de bonnes réponses.

-Oui je sais Cassi, mais je préfère te voir sourire et ce n’est pas si important.

Il la laisse faire quand elle se rapproche, goute le frisson délicieux que les lèvres de la belle laisse courir sur sa peau. Laisse son propre doigt s’égarer sur la nuque de Cassiopée pour la caresser doucement.

-Que c’est dommage, qu’il murmure, j’aime entendre ta voix gémir et j’aurais apprécié voir la gêne collée sur le visage de tous ceux qui auraient entendu nos ébats.

Il l’a taquine, il chasse les sujets sérieux, car il ne voulait pas s’appesantir dessus. Il ne voulait pas s’exposer à des représailles de la part de cette femme qu’il désirait si ardemment. Elle aussi finirait par lui dire comment se comporter, par être dégoutée de l’instinct de préservation qui était le sien, le faisant fuir les champs de bataille pour éviter la mutilation ou la mort.
C’est donc avec un rire franc qu’il accueille la dernière remarque de son amante.

-Je pense qu’Obsession est un génie. Devrions-nous aller voir les femmes et les hommes de la caravane des plaisirs pour occuper ce sire en mal d’attention ? Qu’est ce que ta dragonne nous préconise ?

L’idée n’était pas si stupide, ni déplaisante en fin de compte. Un ennui en moins, avec la joie qu’apporterait le ridicule de la situation. Oui, peut-être qu’il mettrait cette idée farfelue à exécution, autant qu’être prince serve à quelque chose et décoincer un tel enquiquineur ne lui ferai pas de mal.

-En attendant que dirais-tu que je m’occupe de toi ? Je suis certaine qu’Obsession n’y verra pas d’inconvénient et je peux toujours demander à Simplet de l’occuper. … même si je crains fortement que le pauvre ne finisse en chair à canon entre ses griffes. Peut-être qu’il faudrait lui trouver des dragonnes aux mœurs légères à lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Il était un secret | Antonin   Il était un secret | Antonin EmptyJeu 7 Déc - 18:21

Topic abandonné, j'archive et je retire de la chronologie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Il était un secret | Antonin   Il était un secret | Antonin Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était un secret | Antonin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: