AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
85 €

Partagez
 

 Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 21:53

Maître de mon destin
Peuple




Richard

le Harnois

ft. Viggo Mortensen

« L'homme est né pour décider et la femme pour obtempérer. »


Il s'en souvient bien, le misogyne, de cette fois là. Leurs regards se sont croisés, son cœur s'est emballé et elle l'a fait tomber sur ses fesses. Il s'est alors juré qu'elle serait la dernière à le mettre dans cet état. Aujourd'hui et même après la mort de sa griffonne, sa promesse reste identique à autrefois, Adamante est, était et restera la seule femelle à lui avoir fait perdre pieds.




En bref

Âge : 59 ans
Date et lieu de naissance : 12 février 944, à Hacheclair (Bellifère)
Statut/profession : Autrefois Maréchal de Serre, il est aujourd'hui membre du Conseil impérial.
Allégeance : À la famille impériale et à Ibélène. La Voltige également au fond.
Dieux tutélaires : Le Destin et Kern. Il lui arrive encore de prier Valda par habitude.




Intelligent - misogyne - courageux - graveleux - imaginatif - intolérant - fidèle - cupide - sérieux - rustre - obstiné - traditionaliste - direct - engagé - égoïste - appliqué - dédaigneux - gourmand - juste à sa manière

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Lindsay et j'ai 31 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Shinies. J'ai découvert le forum via Anaïs et Abigaïl et voici ce que j'en pense : Il est toujours aussi magique  :miguel:   !




Histoire

Hacheclair, le 12 février 944.

Je suis né un jour d'hiver aussi commun qu'un autre, rien qui donne à ma naissance quelque chose d'exceptionnelle. Ah. Si. Je suis le fils de mon père, Arthur Vif Sang, et de sa femme, ma mère...Maude, Odette... je me souviens plus de son prénom, aussi effacée que son Être de toute façon. Dis comme ça, ça parait stupide n'est ce pas ? Je devrais peut-être vous préciser qu'il était bon pour mettre enceinte plein de femmes dans ce cas. Jamais compris comment il s'y prenait, il n'a jamais eu de couilles après tout.

J'ai eu 'la chance' ; dans mon malheur de partager mon sang avec mon pleutre de père ; que mon parrain soit un homme, un vrai, Adélard Vif Sang. C'est lui qui m'a tout appris. Il m'a appris comment être un Belliférien, un pur souche, la manière d'agir vis à vis d'une femme, celle de résoudre ses conflits par la force.

À mes 7 ans, il m'emmenait dans une taverne, il était accompagné d'un homme aussi grand que large, Hector l'Acéré. Adélard a désigné une serveuse, Hector a été la trouver et il lui a mit la main au cul comme ça, puis il a glissé quelques fleurons et ils sont parti plus loin, ses mains baladeuses cherchant 'quelque chose' dans le décolleté de la femme -j'en étais presque innocent à ce moment là, ridicule surtout. Je me souviens que déjà à cet âge là je me doutais de ce qu'ils allaient faire ensuite. Mon père était un pleutre certes, mais il savait crier sur plus fragile que lui, surtout pendant l'acte. J'avais eu la mauvaise idée d'ouvrir la porte un soir. Curiosité de mes deux que c'était moche sur le coup -le physique de ma putain de mère n'aidant en rien à enjoliver la scène.

Jusqu'à mes 9 ans et dès que j'en ai été capable, Adélard m'a foutu une épée en main. Sous ses instructions je brassais de l'air, je me vois encore, ma sœur aurait pu faire pareil... Adeline Vif Sang, c'est pour elle, moi et ma descendance que je m’entraînais me disait mon vieux, mais surtout mon parrain. « Jour viendra où on viendra chercher ta sœur ! Puis plus tard ta fille si t'en as une. » On m'avait expliqué un peu les coutumes, mais je m'attendais pas à ça pour tout avouer. Elle avait quoi, 15 ans et moi 9 quand un cri de bête se fit entendre en dehors de la maison, mes dieux que je pensais qu'il s'agissait d'un bœuf crevant ! Mon père a prit son épée, qui ne lui allait pas du tout, mais il l'avait forgé -il se disait forgeron, médiocre, très médiocre d'après mon avis!-, Adélard était présent et il a fait de même. « On gère bonhomme. » « On va s'amuser. » qu'ils ont dit. Mon père a fait signe à ma mère de me dégager de la pièce et j'ai pas obtempéré. Mon père me fusillait de ses petits yeux porcins, mon parrain, lui, en riait bien de me voir rester. J'ai pris ma petite épée... mes dieux que j'ai eu l'air con quand la porte s'est ouverte et que le Hector s'est pointé une hache à la main... une grande hache ! Il a hurlé puis il a chargé, il m'a balancé un coup de pied dans le ventre et... j'ai valsé à l'autre bout de la pièce.

Quand je me suis réveillé y avait du sang, pas trop quand même, il y avait clairement eu affrontement et mon parrain et mon paternel avaient vraiment sale gueule. Ma mère bougeait pas, elle avait prit l'habitude de faire partie de la décoration, mais il y avait surtout l'absence d'Adeline. Et puis plus tard, on est allé voir Hector... il arborait un drap avec du sang. Vu le gabarit d'Hector, je crois que c'était la première fois où je jouissais pleinement le fait d'être né mâle. J'ai jamais revu Adeline. Je sais juste qu'elle a donné deux enfants à Hector avant de mourir en donnant naissance au troisième quand elle avait atteint les 39 ans. Pour Hector, j'ai jamais su ce qui lui était arrivé vraiment, je sais juste qu'il est mort aussi et qu'il s'est jamais remarié.

À 10 ans, Adélard m’annonça son départ pour Lorgol, il comptait faire un apprentissage à Val Griffon pour devenir Voltigeur. Je décidais de le suivre, il était hors de question que je reste avec ces faiblards et que je me ramollisse ! Naturellement mon vieux n'était pas au courant... et Adélard a jamais su -je crois, ou alors il le cacha très bien !- que je m'étais caché dans sa carriole durant tout le voyage. Il s’arrêtait assez souvent et laissait des restes et tout.

J'arrivais quelques semaines plus tard à destination -crasseux- avec la ferme intention de ne pas traîner dans les pattes de mon parrain, je n'étais pas un poids comme Arthur ! Je quittais la carriole et me mit en marche... par mes propres moyens j'arrivais à l'Académie, qui me refusa le logis, mais surtout l'enseignement d'un savoir qu'elle pouvait offrir. La cartographie m'avait fait de l’œil après avoir vu quelques croquis et merveilles dessinées par Hector. Je leurs en voulais sur le coup, mais Le Destin avait vu plus grand me concernant !

J'me pointais plus tard à Val Griffon à mon tour où après plusieurs jours à courir après le maître de la forge, ma détermination paya. J'étais accepté, plus besoin de s'en faire ! Mon obstination se poursuivi au travers de mon apprentissage où je m'appliquais dur comme fer dans les tâches qu'on m'affectait pour devenir aussi doué que mon maître. Pendant neuf années je fus formé, mon corps se développa, mes muscles aussi, mon temps libre je le passais à manier les épées dans un coin, j'appris de moi-même à lire et écrire, non sans mal, mais j'avais la volonté d'apprendre et de m’élever encore et encore. Je me plongeais également dans la cartographie, on m'avait certes refusé à l'Académie, mais ce savoir, je le désirais. Je le voulais. Je l'exigeais.

À mes 19 ans, j'étais capable de forger des harnois comme peu le savent, je décidais de alors me faire appeler Richard le Harnois par le même temps, délaissant le patronyme Vif Sang qui me reliait trop à mon faible de père et qui me refilait la gerbe. Quant à Adélard, je ne le revis plus jamais. Il avait dû être envoyé en formation puis dans une division de notre duché. Je l'imaginais déjà sur le dos d'un griffon, lesquels je pouvais admirer au dessus de ma tête ! De quelle couleur était le sien ? Plus tard, avec mon statut et mes connections, j'apprendrai qu'aucun griffon n'avait voulu de lui lors de la cérémonie du Choix et qu'il était reparti tête baissée à Hacheclair avant de songer à intégrer la Guilde des Guerriers.

J'étais curieux, envieux de tout ce qui se dégageait de force et de respect de l'image du Voltigeur. Je grimaçais à la vue d'une Voltigeuse. Sans compter les 'Chevaucheuses', ces sorcières de l'Empire de Faërie qui avaient réussi à dominer les hommes par magie, quoi d'autre sinon ça ?

An 963.

19 ans. Mon apprentissage terminé, reconnu par mon maître, j'aurais pu rester forgeron et avoir une place assurée à la mort de ce dernier de la Forge déjà bien âgé à l'époque, mais j'avais les yeux trop rivés vers le ciel pour ça. Tout aussi déterminé qu'à mes 10 ans, tout aussi borné également malgré les conseils de mon maître, je décidais de passer la Cérémonie du Choix. Je n'avais rien à perdre, tout a gagner ! En cas d’échec, la forge m'attendait, mais il n'était pas question d'échouer ! Je deviendrai Voltigeur quitte à me faire violence ! Je n’eu pas à menacer les griffons -de toute façon cela n'aurait pas marché- mais je les fusillais grassement du regard pendant quelques minutes, minutes qui me parurent durer une éternité quand enfin, enfin, il descendit -elle mais qu'importe- Adamante.

D'un blanc cendré et des yeux jaunes criant déjà justice... je la senti dans mon esprit, ses sentiments ? Je grimaçais à la première image d'une scène projetée dans ma tête. Je subissais un viol profond en moi ! Une horreur ! J'élevais le ton, menaçant de ne plus recommencer, en guise de réponse elle déploya ses ailes puis les rabattit en avant, la bourrasque et la surprise me mirent au sol. Cul à terre. Ce serait la seule femelle, l'unique, à me faire perdre pieds ! Adamante.

Adamante qui reconnu ma droiture, ma franchise et mon engagement, peut-être également mon entêtement. Élevé à Bellifère, le côté misogyne ne manqua pas de révolté le griffon, la griffonne, pourtant bien attachée déjà... Relation ô combien éprouvante au début. Je vous assure qu'être bombardé de souvenir de femmes voltigeuses issu de la mémoire collective des griffons, d'entendre leurs voix hurler 'À l'attaque' ou plus gros et plus éprouvant encore 'POUR IBELENEEEEE YiHaaaa !' me faisait crisper la mâchoire autant que je gueulais contre Adamante... le pire étant certainement ce sentiment de satisfaction et de bonheur profond qui émanait d'elle quand je m'égosillais. Elle s'amusait. Clairement. Elle s'amuse toujours d'ailleurs ! Je gueule moins, je feins l’indifférence et cela lui déplaît fortement, je la sens presque boudeuse de temps à autre. La roue a tournée.

Ma formation comme Voltigeur dura cinq années, cinq années à me démarquer par mon talent, cinq années également à me retenir de cracher sur la Voltigeuse au même stade que moi, Odile Sombrecoeur. Par chance, je n'étais pas le seul qui était gêné par sa présence, le Belliférien Télésphore Brumefeu fut mon meilleur compagnon pour partager des propos salaces et injures en tout genre sur la Voltigeuse -laquelle prit bien vite l'habitude et ne s'en offusqua que la première année. Nous le faisions soit assez discrètement, soit lorsque nous étions hors service ou quand l'instructeur n'était pas alentours.  Il était hors de question de se faire jeter dehors pour avoir dit la vérité sur le statut d'une femelle.

An 971.

Les années défilent encore quand je deviens Major ! Je suis l'homme qui guide une division, je suis Richard Le Harnois, vous ne m'aimez pas ? Tant pis, tant mieux, je n'en ai strictement rien à foutre. Je mène ma division impeccablement, Adamante me porte et je nous amène avec mon épée à la main plus haut encore. Toujours plus haut. Les pirates trépassent, les bandits également, quelques blessures à compter, quelques cicatrices aussi, mais jamais de morts, jamais, dans ma division bien sûr, de l'autre côté les morts sont nombreux je ne peux nier et je ne pourrai vous compter combien de cadavre j'ai vu défiler sous mes yeux.

Mon temps libre ? Ce que je fais de mon temps libre ne vous regarde pas, vous ne voulez pas le savoir d'ailleurs. Pour résumer : Je me soulage sans engagement. J'en ai les moyens.

Les années s'écoulent encore et toujours. Je prends du gallon. Je deviens Capitaine à 39 ans et je demande et conseille au Maréchal de Serre pour que le poste que je libère revienne à Télésphore -bien qu'Odile est meilleure Voltigeuse, mais je ne l'admettrai jamais. Télésphore devient Major et je crois que c'est l'une des plus gosses conneries que j'ai faite de ma vie. Un regret peut-être. Une erreur de jugement. Lui et moi partageons les mêmes points de vue au sujet de la femme, mais pas au niveau des Voltigeurs il faut croire. Un an à peine après avoir eu sa promotion, la mienne comme celle de Télésphore Brumefeu, j’apprends la mort d'Odile Sombrecoeur, tombée de son griffon, rattrapée par ce dernier non sans mal, retombée et... la danse aérienne qui se joue devant les yeux de ses coéquipiers de vol s’arrête au sol. Une Voltigeuse décédée et le griffon qui la suit dans l'outre monde quelques heures plus tard.

Je connais mes hommes, j'ai fini par projeter l'image d'un homme pour faire avec la présence d'Odile -ce qui m'a donné pas loin de 15 ans pour en arriver là- et je sais que c'est un des meilleurs Voltigeurs de la division... Il m'est impossible d'accepter la mort d'Odile et de Saphir ! De fil en aiguille je remonte la piste, les preuves me frappent aux yeux en analysant ce qu'il reste du harnais. Ne restait plus qu'une question : Qui ? Si je me suis refusé a penser à Télésphore au début, je dû me résoudre après quelques témoignages. La colère était reine et Adamante y répondait également.

Sabotage. Tromperie. Déloyauté. Fourberie. Injustice.

Regroupant les divisions, m'adressant à mon escadron, après en avoir informé le Maréchal. J'insulte la traîtrise, mon discours est haut, fort, je n'invite guère à l'interruption. Intolérant, je n'aurais aucun remords pour ce qui vient. Justice réclame de dicter ma main et mon épée. Je déclare Télésphore Brumefeu traître aux Voltigeurs, aux valeurs qui déterminent notre profession, je traîne son nom dans la boue en redorant celui d'Odile Sombrecoeur. Je le provoque en duel, j'hurle ma rage et ma hargne se charge du reste. Télésphore décède d'un dernier coup porté à la nuque alors qu'il agonise déjà d'une blessure profonde et béante au ventre. Il souffre et je l'achève. Je l'indique comme exemple pour mes frères Voltigeurs. 'Nous vivons pour la Force et l'Honneur, nous laissons Traîtrise et Faiblesse aux autres.'

De cet épisode j'ai gardé un morceau du harnais d'Odile et de Télésphore que j'ai fixé à une chaîne agrémentée d'une perle faite de Saphir ; symbole du griffon perdu par la faute d'un seul homme, la mienne ; qui m'accompagne de jour comme de nuit, sur terre ou sur mer, et naturellement lors de mes vols, autour du cou, pour m’empêcher de renouveler mes erreurs.

Cette phase n'a fait que nourrir davantage mon côté misogyne, les femmes n'ont pas leur place sur un griffon, un dragon ou à une place qui sierra cent fois mieux à un homme ! Qu'elles restent dans leurs foyers, à s'occuper de la progéniture de leur mari. Qu'elles se contentent d'ouvrir les cuisses. Que leurs bouches ne servent qu'au plaisir et non à parler en se pensant l'égal de l'homme car elles ne le sont pas, ne le seront jamais. 'Reste à ta place femme, tu n'en vivras que plus longtemps. Les mers et les cieux sont aux hommes, je t'offre une maison sur la terre en contre-parti. Acceptes là, tais toi et couches toi.'

Les années s'écoulent encore et encore, le sablier du temps ne s’arrêtent jamais.

À l'aube de l'année 1001

J'ai 57 ans quand je deviens Maréchal de Serre, choix honorable et parfait de mon prédécesseur kyréen à ce poste - je ne peux qu'approuver, l'en féliciter et lui souhaiter bonne retraite ! La position est plus qu'idéale pour faire en sorte d'interdire le métier de Voltigeur aux femmes – reste à faire passer cette loi, chose qui ne sera pas aisée je le sais ! Trop de femmes au pouvoir... trop de femmes qui s'y croient. Trop de femmes qui ont perdu le sens primaire de leur sexe, de leur devoir : donner naissance, point barre.

Pendant le livre I : En plein Carnaval des Miracles, Richard croise sa chair et son sang ; Tybalt Ondenoire. Bien trop occupé à œuvrer en tant que Maréchal, il ne reviendra vers lui que quelques mois plus tard en se présentant comme étant son oncle. En mai, c'est d'un regard tout sauf tendre qu'il accueille l'arrivée de la magie du Sang. Lors du Tournoi des Trois Opales, en septembre, présent comme spectateur, Richard fini blessé lors de l’effondrement de la tribune dans laquelle il se trouvait.

Pendant le livre II : Arven s'embrase. La guerre est ainsi déclarée est c'est Erebor qui subit les premières attaques. Richard se retrouve de nouveau pleinement pris par son poste, ordonne des déplacements et s'assure que les escadrons ne manquent de rien. Affichant un air fier, Richard assiste au festival de Svaljärd où la famille impériale se trouve. Pris au dépourvu, son corps malmené par les flammes et sa conscience balayée par le souffle d'une explosion, c'est avec horreur qu'à son réveil il accueille la mort de l'impératrice et le coma de l'empereur. Décidé à ne pas flancher et à rester un modèle de puissance, Richard n'hésite pas un instant lorsque la maladie touche les Mages. Il oblige ainsi leur arrestation et assassinat tout en profitant de cette faiblesse pour que les troupes ibéennes reprennent des terres. Lorsque la Chasse est libérée en novembre 1002, Richard craint le pire. Il est attristé par la disparition de la Rose qui, il s'en souvient bien, a tout fait pour éviter l'attaque sur la famille impériale. Il monte un petit escadron pour retrouver la princesse disparue – en vain. Il essaye néanmoins de rester focaliser sur la guerre en cours.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
D'une autre vie assez proche de la réalité, Richard était dans cette dernière capitaine Voltigeur mais également l'époux fidèle d'Odile Sombrecoeur devenue Odile le Harnois ainsi que l'heureux père de trois adorables filles ; Belle, Ifer et Rienne. Réveillé dans la trame alternée, son cœur ne pouvant supporter ce bonheur fictif, il assassina sa femme avant de se tuer lui-même.
Richard a décidé d'oublier cette trame alternée.

Pendant le livre III : La mort d'Augustus, après la disparition de Sixtine, le bouleverse énormément. Il accueille et fait passer le mot aux Voltigeurs concernant la trêve hivernale. Lorsque le couronnement d'Octave approche, Richard prie les dieux pour que ce dernier soit à la hauteur de son prédécesseur. Et lorsque le couronnement se passe, c'est un cauchemar éveillé qui l'enlace. Octave meurt. Lui, fait une crise, déjà fort affaibli par les précédentes attaques, tout en blessant la sultane d'Erebor au passage. Vient l'enterrement... l'arrivée de Sixtine et la résurrection d'Octave qui le fait presque vomir. Sauf qu'au delà de ce dégoût, il y a l'espoir, toujours. Il y a également Sixtine, la disparue. Et priant le Destin, Richard fini par être entendu et prend la tête de la Chasse comme Innocent. Sans plus de Maréchal, c'est un nouveau qui est désigné pour le remplacer ; Grégoire de Brumecor. Richard reste Innocent pendant près de quatre mois avant d'être relâché en plein désert d'Erebor. Il assiste aux derniers jours d'Adamante, sa griffonne, avant d'être conduit aux frontières où il se fait rapatrier vers Ibelin. Décidé a rester utile auprès de la couronne, Richard, après audience auprès de Sixtine suite à la disparition d'Octave, est nommé membre du Conseil impérial par cette dernière le 21 août 1003. Lorsque Guillaume de Brumecor se présente comme prétendant, Richard l'encense auprès de Sixtine, persuadé qu'il fera un empereur à la hauteur. Persuadé aussi que Sixtine fera une impératrice magnifique. Le mariage a lieu et Richard est heureux.



Questions


Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• Si le Destin ne m'avait pas entendu et répondu, j'aurai peut-être pensé différemment mais depuis que j'ai expérimenté les faveurs d'un dieu comment pourrai-je douter de leur importance ? Cela étant, peut-être est-ce un test ? Peut-être qu'au fond c'est pour un bien commun. Peut-être qu'il est temps pour l'Homme de ne compter que sur lui-même. J'aimerai qu'ils reviennent et d'un côté je me dis que, non, ce serait mieux de compter sur nos seules forces. Alors oui, je suis inquiet, oui, j'écoute, je prie, mais je n'attends pas forcement une réponse. Je n'en attends plus.

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Si j'étais seulement anxieux auparavant et si je pensais pouvoir encore la confronter, aujourd'hui les choses ont changé. J'y ai fait partie, j'y ai perdu mon poste et Adamante. Libéré, c'est l'empereur qui est parti, laissant un empire incertain. Après, elle n'apporte finalement pas que du mal cette Chasse, c'est surtout de la surprise... Octave est parti et à présent c'est Guillaume et Sixtine à la tête de l'empire. N'est ce finalement pas mieux ainsi ? Oui mais ensuite, qu'est ce que cela sera ? Les surprises peuvent être bonnes ou mauvaises et, dès lors, la Chasse je la crains. Mieux vaut qu'elle soit loin. Mieux vaut qu'elle soit à galoper sur Faërie.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Des gueuses qui se baladent n'importe où, des ceux qui se croient tout permis parce qu’ils portent des vêtements qui sentent bons, des putes-à-queues que je me retiens de tuer d'un coup... plutôt qu'oppressant je dirais contraignant moi. Je veille que mon fils ne tourne pas mal par la même occasion, mais avec sa position actuelle, j'ai bon espoir qu'il ne tournera pas mal. Je connais nombre de gens à Lorgol, des gens biens aux putains, je visite donc les lieux le regard droit mais méfiant tout de même... c'est qu'il s'en passe des choses à Lorgol !

Questions du livre II:
 

Questions du Livre III:
 




Alors, c'est combien ?

Aubrée Martel - devenue de Sombregemme

Le 20 mars 1002


Les frontières erebiennes se font attaquées et je, Maréchal de Serre, ne m'y trouve pas. Quelle raison ? Pourquoi ? La raison la voici et me voilà, je me trouve dans les Terres du Nord et je compte bien vérifier si Val Griffon est en mesure de me fournir sous peu de l'effectif. Des Voltigeurs ont commencé à tomber et il faut trouver de la chair fraîche pour remplacer ces derniers. Mes traits sont durs comme le roc et Adamante, ma griffonne sur qui je voltige en ce moment, partage mon inquiétude, mon empressement et ma résolution. Les siens tombent autant que les miens. Nous tombons, mais nous ne capitulerons point !

Je grinche, me couchant presque sur ma partenaire de voltige pour accélérer notre arrivée :
« Plutôt mourir que de capituler face à ces gueux pas fichu de se battre comme des hommes. »
Assentiment. Images triomphantes. Je peux compter sur Adamante, malgré mon sentiment d'horreur lorsque je sentis son esprit effleurer le mien lors de notre première rencontre... mon intimité cérébrale s'était vu violée ce jour là et les jours d'après aussi, mais l'habitude avait prit le pas les années passants.

**
*

Lorgol est là et je décide d'abord de toucher un mot à Tybalt, mon sang, que je ne reconnais actuellement pas et qui me croit son oncle, ce qui m'arrange bien. Hors de question d'admettre un gosse si c'est un incapable de première. Pour l'instant, et au bout de trois rencontres, il tient davantage de pleutre mon paternel qui m'ferait presque gerber rien que d'y penser... ou à la femelle potiche qui me servait de mère et de déco de maison jusqu'à mes 10 ans. « Pfah ! »

Je pose pieds à terre à bonne distance de la Basse Ville.
« J'en ai pas pour longtemps. » fis-je à haute voix bien qu'Adamande pouvait le sentir. Je ne souhaite pas perdre de temps de toute manière. La griffonne harfang s'élève dans le ciel encore et toujours, majestueuse.

Je souffle du nez, je grimace et crache à terre avant de m'élancer à la recherche du gamin. *Vingt-et-un ans et même pas fichu de vivre correctement.* L'air que je respire devient bien vite porteur de sel marin et les mats des bateaux pirates me font tirer la gueule plus encore. Observateur et méfiant j'avance le long des dédales de canaux. Pas question de me faire tuer au grand jour -ni par une homme et ni par un crocodile!-, j'ai encore de longues années devant moi, une bonne dizaine voir ! Pas question non plus qu'un mouflet me vole ma besace - que je touche inconsciemment pour vérifier si elle se trouve bien accrochée à ma ceinture et à l’abri sous ma tunique.

Après une dizaine de minutes je finis par mettre la main sur le gueux.
« Gamin. » Méfiant et surpris il se tourne vivement et me jette un regard plus sombre qu'à l'accoutumé. « Un problème ? Je suis pas attiré par les putes-à-queue au cas ou. » Je précise pour le vanner et le mettre à l'aise, mais je crois que ça sort davantage comme une insulte à ses yeux ou un sous entendu. J'sais pas. Hors de question qu'il soit de 'ces choses dégueulasses.'
« Mon Oncle. » Se limite t-il à me saluer trop poliment. Beaucoup trop poliment... comme une donzelle ou un noblio, et j'ai pas souvenir d'avoir couché avec une noble donc.
Un rictus m'échappe de m'imaginer appeler Adélard 'Mon parrain.' quand j'avais 7 ans. Non vraiment, il faut corriger ses manières.
« Richard. » je le corrige, même si je suis certain que dans deux minutes il aura oublié. Une chance qu'il ne sait pas que je suis son paternel, je l'aurais déjà noyé au port au premier 'Mon père' qu'il pu aurait lâcher.
Je reprends plus sérieusement.
« Engage toi dans la guilde des guerriers ou tente la cérémonie du Choix à Val Griffon, la guerre est à nos portes mon gars, et on a besoin d'hommes. » Je l'examine sous tous les angles, reniant ses objections quant à prendre part à la guerre qui frappe les frontières proches. *Maigre, faible, une crevette, si ça se trouve il est même pas encore un homme...* « Viens avec moi. »  Je le chope par le bras et le traîne derrière moi, le faisant quitter ce qu'il était entrain de faire, c'est à dire 'rien' ou 'flemmarder'. *Un Bordel. Une Taverne. La Caravane des Plaisirs peut-être ? Je paye, il passe du bon temps, je passe à Val Griffon puis je reviens et il a fini. Ça rentre, ça sort et on en parle plus.* Notre chemin rencontre bien vite celui d'une gueuse qui, bousculée, tente de se rattraper d'une chute inévitable, je l'évalue comme on évalue un cheval de qualité ou une marchandise. De haut, l'air supérieur, je questionne avec dédain.

« Alors, c'est Combien ? » Je me retiens d'ajouter 'la Putain', mais c'est de peu et ça peut se sentir à mon air.





Récapitulatif

Richard le Harnois

Viggo Mortensen



♦️ Richard le Harnois
♦️ Compte principal : Oui
♦️ Groupes secondaires : Le peuple

Ne conserver que les lignes remplies

♦️ Griffon : Adamante • ♀ •  cendrée (48 ans) - décédée
♦️ Hiérarchie : Ancien maréchal de Serre / Membre du Conseil impérial
♦️ Affiliation : Épines - Il ne l'est pas, ne l'a jamais été, mais il aimerait les aider depuis sa position si il le peut ! Après tout, la Rose a sauvé la famille impériale malgré les pertes horribles. De plus, elle prônait la paix en ôtant la liberté d'exister aux détenteurs de certaines magies et savoirs jugés dangereux. Elle faisait bien.



Dernière édition par Richard le Harnois le Sam 15 Déc - 0:33, édité 41 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Modo
Le Pavillon Noir • Modo
Géralt d'Orsang
Géralt d'Orsang

Messages : 10987
J'ai : 28 ans
Je suis : chirurgien à bord de l'Audacia et baron d'Orsang

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah, ma famille
Mes autres visages: Melbren de Séverac
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 21:55

Bienvenue ici :hey: Courage pour ta fiche !



#16669C
















Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 21:58

Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche :lama:


Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 22:00

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche :leche:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 22:12

Richard :**:
Bienvenue !


Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 22:21

Bienvenue pour de bon :keur:
J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de Richard :fan:










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 22:23

Je suis trop contente de voir un Richard tenté :cute:
Bienvenue :siwi:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 22:29

oui oui ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii bienvenue ici  ; /me saute partout on ne l'arrête pluuusss :pompom: :captain: :*_*: :nana:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 22:30

:epees:

Bienvenue parmi nous, ça va être cool d'avoir un Richaaard !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 23:19

FLIIIIIIIINTOUUUUUUUUUUUUUUNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEET :vv: :vv: :vv: :castiel: :castiel: :fan: :fan: :fan:

ENFIN t'es arrivée (c'est pas trop tôt)

*la noie* :hinhin:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Agathe de Vigdir
Agathe de Vigdir

Messages : 3857
J'ai : 19 ans
Je suis : morte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la cour des Miracles et Mélusine de Sylvamir.
Mes autres visages: Astarté des Sables • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyDim 30 Avr - 23:43

Bellifère pour la Victoire! :fangirl:

(Trad. Bienvenue petit dragonnet! :cute:)


Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  1528994804-agathe








Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyLun 1 Mai - 0:10

Merci !

Lou & Epo, j'ai suivi :piou: :angel:

Grâce > :swing:

Pour Bellifère :superman:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyLun 1 Mai - 1:20

Ooooh, un ami :**: Avec Richard, en plus ! Choix judicieux ! Amuse-toi bien avec cette fiche et ce personnage, c'est vraiment génial qu'il soit tenté :**:


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyLun 1 Mai - 3:20

bienvenue :hey:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyLun 1 Mai - 8:29

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyLun 1 Mai - 11:06

bienvenue et von courage pour ta fiche en espérant que tu te plaise ici :gnut:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyLun 1 Mai - 11:22

Bienvenuuuue ! :gnut:
Excellent choix de PV, tu vas bien t'amuser avec Richard ! :vv:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyLun 1 Mai - 17:18

Bienvenue :love3:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyMar 2 Mai - 13:51

Bienvenue à toi! Bon courage pour ta fiche!








Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyMar 2 Mai - 14:25

Oooh un Richard ! Quel bon choix de PV :**: Bon courage pour ta fiche et amuse toi bien chez nous !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyMer 3 Mai - 0:04

Merciiiii :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyMer 3 Mai - 12:55

A nous deux :wand:

Ne prends pas peur de la longueur, je développe mes explications, et je cite aussi ce que j'ai particulièrement apprécié, il y a peu de modifications à faire. :sisi:

Caractère : Nickel, tu as l'air de bien faire la part des choses entre son caractère fermé par son éducation, son environnement, et son professionnalisme !

Anecdote : Rien à redire !

Histoire : Les enfants, en général, ne participent pas à l'enlèvement. Ils ne sont pas un réel obstacle. Richard, vu son caractère et son mépris pour son père, son idolâtrie pour son parrain, peut avoir tenté et effectivement s'être fait écarter directement, c'est pas un souci, je voulais juste te le préciser. :sisi:

Le trajet à Lorgol prendra plutôt plusieurs semaines, que quelques jours, à ses 10 ans. ^^

Pour la rencontre avec Adamante, les griffons cendrés ont les yeux jaunes, pas blancs. :sisi:

Pour les souvenirs qu'Adamante transmet à Richard, nickel, j'aime cette façon d'exprimer le lien entre eux. xD Par contre, Richard voltige depuis longtemps, et est le seul à s'être lié à Adamante. Elle n'a eu aucun autre Voltigeur, avant lui. Tout ce qu'elle peut lui transmettre proviendra de la mémoire collective des griffons, pas de la sienne propre. :oui: Et elle aura difficilement accès à des souvenirs concernant une Voltigeuse Belliférienne. C'est exceptionnel, les Bellifériens ne tolérant pas les femmes dans leur rang. Seule Grâce, par stupidité/obstination/fierté/tout ça à la fois, s'est imposée le Vol de Bellifère et au Vol de Bellifère. Les rares Bellifériennes émancipées ne se sont pas vraiment vouées à la Voltige - Marianne d'Orsang l'a fait tardivement, et elle n'a jamais rejoint le Vol de Bellifère. Elle peut avoir accès à des souvenirs sur des Voltigeuses provenant d'autres duchés par contre. :sisi: (Je dis ça en relation avec le "Pour Bellifère", ce serait vraiment une exception, qu'il y ait eu une Voltigeuse défendant Bellifère, et ça sonne comme un fait courant, provenant de plusieurs Voltigeuses !)

J'aime énormément l'inclusion d'Odile, le fait que Richard la transforme en homme dans son souvenir, ça lui donne un côté plus humain, plus authentique, il se laisse convaincre par une femme malgré tout son dégoût. Tu te l'appropries totalement, c'est super. :**: Par contre, pour les insultes envers elle, durant leur formation à Val Griffon, attention. Qu'ils en aient, pas de souci, qu'ils le fassent ouvertement leur aurait attiré bien des ennuis : les gens là-bas ne sont pas Bellifériens, les instructeurs pas forcément non plus, ils auraient été sévèrement réprimandés, exclus peut-être si ça allait trop loin. Il est nécessaire qu'ils fassent preuve de discrétion.

En Bellifère, c'est autre chose. Ce serait totalement accepté, et vu qu'il n'y avait pas de femme (excepté Grâce), personne ne les réprimanderait.

Odile, par contre, et j'insiste là-dessus, sera une exception. Elle aura été la seule femme dans le Vol de Bellifère depuis longtemps, et son histoire aura contribué à cela. Grâce aura été la seule à ne pas fuir le Vol de ce fait. :sisi: Ca colle avec le conflit Grâce/Richard, peut l'avoir accentué. Peut aussi justifier la crainte qu'avait Grâce de ses coéquipiers, qui lui imposait de ne pas vivre à la Caserne, etc.

"Que leurs bouchent ne servent qu'au plaisir" --> petite erreur d'inattention pour bouches. :coeur:

Janvier 1001 --> "Rien que pour exploser la gueule du Maréchale de Flamme, Elyo Hautmistral !" Richard est intelligent, qu'il le pense, pas de souci, mais il n'aurait jamais risqué une guerre en agissant comme ça. Je veux être sûre que ce soit clair ? :sisi:

"La disparition de Melsant a du mal à passer, celle de Grâce beaucoup moins..." Meurs. :fouet: (Pardon. :ange: )

Ordalie de Diamant --> en tant que Maréchal de Serre, Richard a un statut important, même s'il n'est pas noble. Il aurait logiquement été convié et présent. :sisi:

Tournoi des Trois Opales --> Ce n'est pas le duc de Bellifère qui se fait tuer, il est déjà mort depuis longtemps, c'est Enguerrand Fer-de-Lance, le Grand Ordonnateur de l’Arène. :sisi:

Questions : Nickel !

Test RP : Je ne commenterai pas le statut. :na: Tu as oublié le lien du RP dans le code de recensement, pense à l'ajouter. :coeur:

Nickel, le fait de solliciter Val Griffon pour des Voltigeurs ! N'hésite pas à l'employer réellement plus tard. :sisi:

Rien à redire, sinon. N'hésite pas à demander un partenaire pour ton RP libre ici ! :sisi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyMer 3 Mai - 15:48

Edit

:love1:

Toutes les modifications ont été apportées (reste le point concernant Odile, à voir si je dois le modifier ou non).  :coeur:

Grâce de Sombregemme a écrit:
Les enfants, en général, ne participent pas à l'enlèvement. Ils ne sont pas un réel obstacle. Richard, vu son caractère et son mépris pour son père, son idolâtrie pour son parrain, peut avoir tenté et effectivement s'être fait écarter directement, c'est pas un souci, je voulais juste te le préciser.

Modification:
 

Grâce de Sombregemme a écrit:
Le trajet à Lorgol prendra plutôt plusieurs semaines, que quelques jours, à ses 10 ans. ^^
Modification:
 

Grâce de Sombregemme a écrit:
Pour la rencontre avec Adamante, les griffons cendrés ont les yeux jaunes, pas blancs.
Modification:
 

Grâce de Sombregemme a écrit:
Adamante. Elle n'a eu aucun autre Voltigeur, avant lui. Tout ce qu'elle peut lui transmettre proviendra de la mémoire collective des griffons, pas de la sienne propre. :oui: Et elle aura difficilement accès à des souvenirs concernant une Voltigeuse Belliférienne.
Modification:
 

Grâce de Sombregemme a écrit:
les gens là-bas ne sont pas Bellifériens, les instructeurs pas forcément non plus, ils auraient été sévèrement réprimandés, exclus peut-être si ça allait trop loin. Il est nécessaire qu'ils fassent preuve de discrétion.
Modification:
 

Grâce de Sombregemme a écrit:
"Que leurs bouchent ne servent qu'au plaisir" --> petite erreur d'inattention pour bouches. :coeur:
Modification:
 

Grâce de Sombregemme a écrit:
Janvier 1001 --> "Rien que pour exploser la gueule du Maréchale de Flamme, Elyo Hautmistral !" Richard est intelligent, qu'il le pense, pas de souci, mais il n'aurait jamais risqué une guerre en agissant comme ça.
Modification:
 

Grâce de Sombregemme a écrit:
Ordalie de Diamant --> en tant que Maréchal de Serre, Richard a un statut important, même s'il n'est pas noble. Il aurait logiquement été convié et présent.
Modification:
 

Pour Odile:
 

Modification apportée pour le Tournoi des Trois Opales:
 

Concernant le test RP, le pire c'est que j'ai regarde mon premier message 2-3 fois en me disant 'j'ai rien oublié !' :facepalm:

Pour Val Griffon, je compte bien faire un rp dans la zone ^^

Et pour mon RP, Aubrée Martel s'est portée volontaire pour se faire insulter. :haww:  Je crois que Richard a une touche  :diego:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyMer 3 Mai - 16:29

C'est tout bon pour moi ! Je te valide dans la foulée, juste une toute petite précision, un griffon cendré ressemblera plutôt à ça, il ne sera pas d'un blanc immaculé --> https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b9/Strix_nebulosaRB.jpg :sisi:

Te tracasse pas pour le test RP ! :oui:

Richard Le Harnois a écrit:
Pour Val Griffon, je compte bien faire un rp dans la zone ^^

Super :coeur:

Richard Le Harnois a écrit:
Et pour mon RP, Aubrée Martel s'est portée volontaire pour se faire insulter. :haww:  Je crois que Richard a une touche  :diego:

Je vais devoir te tuer, tu le sais ? :miguel:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  EmptyMer 3 Mai - 16:33


Ibélène • Voltigeurs

Bienvenue !

Richard le Harnois




Ta fiche est parfaite, et ton interprétation de Richard excellente ! J'ai terriblement hâte de RP avec toi (oui je te l'ai déjà dit, mais bon) ! :**:

Tu peux dès à présent aller gambader gaiement parmi les dragonnets :
• Tu peux d'ailleurs commencer ta collection de cartes d'Omen ! Ta validation te donne droit à deux cartes communes. Et une troisième, pour ta capacité à ne pas limiter Richard au crétin misogyne que tout le monde haïrait. Tu le rends tellement humain, avec des failles dans ses pensées arriérées. :coeur:

• C'est le moment d'aller faire les yeux doux aux autres dragonnets ! Ouvre vite ta fiche de liens et fais-toi plein de copains. Ou de pas-copains. Comme tu préfères.

• Nous te conseillons également vivement de tenir ta chronologie bien à jour : l'ubiquité reste encore à inventer, côté magie et côté science.

• N'hésite pas à nous faire part de la moindre demande ou question !

• Tu peux dès à présent poster un ou plusieurs scenarii - n'hésite pas à les construire avec d'autres membres pour cumuler ses liens et décupler son attractivité.

• Les dragonnets sont bavards. Viens flooder et passer tes soirées à refaire le monde sur la CB !

• Et enfin, n'oublie pas que le forum a besoin de toi pour être connu : tu peux voter pour Chroniques d'Arven toutes les deux heures et nous attirer encore plus de dragonnets !

Bon jeu à toi en Arven.
Puisse le Destin te guider par la main sur ses tortueux chemins...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes    Richard le Harnois  ~ À vos maisons Femmes  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard le Harnois ~ À vos maisons Femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: