AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -69%
Abonnement annuel à Cdiscount à ...
Voir le deal
9 €

Partagez
 

 Oups excusez moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Oups excusez moi   Oups excusez moi EmptyDim 14 Mai - 22:31


Livre II, Chapitre 3 • La Roue Brisée
Ayana Ailauvent & Estelle Doucerose

Oups excusez moi

Ou comment une rencontre s'articule autour d'un chiot et d'une inattention



• Date : 15 Avril 1002
• Météo : Ensoleilé
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Alors qu'Estelle se promène, elle trébuche sur un chiot avant de tomber sur sa maîtresse alors qu'elle la cherchait.
• Recensement :
Code:
• [b] 15 Avril 1002[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2148-oups-excusez-moi#65005]Oups excusez moi[/url] - [i]Ayana Ailauvent & Estelle Doucerose[/i]
Alors qu'Estelle se promène, elle trébuche sur un chiot avant de tomber sur sa maîtresse alors qu'elle la cherchait.



Dernière édition par Estelle Doucerose le Lun 15 Mai - 7:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Oups excusez moi   Oups excusez moi EmptyLun 15 Mai - 7:28

Je flânais dans les différentes allées du jardin où je m’étais réfugiée. En effet, plus tôt dans la journée j’avais fuis la boutique, m’y sentant à l’étroit, l’esprit voulant aller vers d’autre horizons. C’est pour cela que j’avais décidé de m’octroyer une pause pour faire le vide et me changer les idées. Et le meilleur endroit que j’avais trouvé pour cela, c’était l’un des plus grands d’Edenia qui recensait bon nombre de variétés de plantes et d’essences. De quoi réveillé mes sens et me faire revenir sur terre. Mais ce ne fut pas ça qui me sortit de mes pensées mais le fait que je trébuchais contre un obstacle inconnu avant de reprendre mon équilibre. Observant ce qui avait stoppé ma course, je vis que c’était un chiot qui me tournait autour en jappant sa joie de me rencontrer. Amusée et quelque peu attendrie, je me mis à sa hauteur pour le caresser tout en cherchant à savoir s’il avait une médaille qui désignerais son propriétaire. Mais il ne m’en laissa pas le temps, préférant me laver le visage à grand coup de langue qui me firent tomber sur les fesses en riant. Avec cette boule de poil, j’avais trouvé une occupation des plus plaisantes, lui retrouver son propriétaire. Il avait le poil soyeux, signe qu’il appartenait à quelqu’un et non pas à la rue. Tout en me relevant, je le pris dans mes bras pour le porter, lui indiquant qu’on allait retrouver son propriétaire, propriétaire qui ne devait pas être loin. Toutou était encore jeune, il n’avait pas pu parcourir beaucoup de distances et avoir autant de forces pour me tourner autour et me faire ma fête. Tout en le caressant, je me remis en marche, cherchant du regard une personne qui serait en train d’appeler son animal ou même le chercher. Tandis que je laissais mon regard errer, je sentis ma boule de poil s’agiter entre mes bras pour sauter à terre et s’enfuir. Le hélant, je me lançais à ses trousses en lui intimant de revenir, que l’on cherchait son maitre, lui demandant même pourquoi il partait ainsi. Tout à ma poursuite, je ne vis pas la jeune femme qui se trouvait devant moi et au pied desquels le chiot venait de s’arrêter. En fait je ne la voyais tellement pas que je lui rentrais dedans avant de tomber à la renverse, pour enfin lever la tête et m’excusez.

- Pardon, je ne vous avais pas vu. Je poursuivais le chiot pour le ramener à son propriétaire. Vous n’auriez pas une idée ?

L’observant de haut en bas, je vis qu’elle était très belle, avec de grands yeux qui semblait regarder ailleurs. Me relevant, je m’inclinais devant elle en guise d’excuse avant d’épousseter ma tenue et la regarder.

- Au fait, je m’appelle Estelle, Estelle Doucerose et je tiens une petite boutique de fleurs dans les rues par là-bas, dis-je en lui montrant d’où je venais. Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Oups excusez moi   Oups excusez moi EmptyLun 15 Mai - 13:19

La légère brise qui fait valser mes cheveux fait naître un doux sourire sur mes lèvres et m'éveille doucement à ce que mon regard voit apparaître. Il y a plein de chose impressionnante ici, mais une d'entre elles attire mon regard de prime abord. Je suis venue ici pour voir si je pouvais apprendre quelques techniques de dressage et aussi voir s'il y aurait des espèces susceptible d'être élevé chez moi. Je sais, je viens d'Ibélène et je n'ai rien à faire ici, mais c'est la soif de connaissance qui m'a poussé à partir à l'assaut de toutes les villes pour en savoir plus. Peu importe qui nous sommes, j'estime que parfois il faut faire fi de nous et voir au delà. C'est pour ça que Lagrance est, au jour d'aujourd'hui mon étape. Si j'ai lu de nombreuses choses dans la bibliothèque de l'académie, je dois bien avouer que les écrits sont bien pauvres par rapport à ce que j'ai sous les yeux. La verdure est omniprésente et chacun de mes pas est précédé et suivi par des fleurs, toutes plus diverses que variées. Les herboristes tomberaient très certainement en apoplexie s'ils venaient à voir ces magnifiques jardins, parsemée de couleurs toutes plus différentes les unes que les autres. Parfois avec une unité surprenante, un arrangement linéaire dessinant alors de nombreuses volutes et courbes, formant des dessins dont seuls les auteurs pourraient en déchiffrer le sens. Parfois, il s'agit juste d'un assortiment de couleur, formant à elles seules un arc-en-ciel de possibilité éblouissant le regard et le submergent tel un kaléidoscope. Je n'ai eu de cesse de tourner la tête autour de moi depuis que je suis arrivée. Je ne doute pas qu'on doit me dévisager d'un air étrange. La jeune femme avec un chiot excité à ses pieds, un écureuil sur son épaule qui se contente de regarder à droite et à gauche avec probablement autre chose dans ses poches. Mais je dois bien admettre qu'il est difficile de ne pas s'arrêter devant ces jardins merveilleux.

D'ailleurs, je finis par faire halte devant l'un d'eux. Pourquoi celui-là ? Parce qu'il présente une infinité de fleurs bleues, couleur de la tristesse qui se font entourés par une multitude de fleur doré, orangé, rougeoyante d'une gaieté qu'elle semble vouloir leur transmettre. Je me demande si chaque jardin est crée pour faire passer un message quelconque, râle sur crickette qui veut absolument jouer avec les fleurs. Le propriétaire sort de chez lui alors que je retiens le chiot par son collier, admirant son travail. Je le félicite et il semble apprécié ma remarque, m'abreuvant alors de détails complets et cocasses parfois. Je suis heureuse d'être venue ici, je dois bien l'admettre, car je ne suis pas que avide de savoir dans ma partie, mais dans tout ce qui peut être appris. Après un moment à discuter avec le vieil homme, je lui souris, le remerciant de tous ses conseils, ça m'a donné envie de créer un jardin chez moi, peut-être que je le ferais en rentrant. En tout cas, pour l'instant, je me relève et je reprends la route en remarquant rapidement que j'ai perdu quelque chose. Je reviens rapidement vers le jardin et ne le trouve nul part. Je secoue la tête alors qu'une petite patte vient tirer l'une de mes mèches. Oui, je sais Noisette, je sais bien qu'il faut qu'on le retrouve. Je pars donc à la recherche de ce chiot qui ne me cause que des ennuis ces derniers temps. Elle est jeune, trop probablement pour un voyage pareil, mais je ne pouvais pas la laisser à la maison, elle ne m'aurait pas pardonné de ne pas l'avoir emmené. Je secoue la tête en prenant un chemin aléatoirement, le problème c'est que je ne sais réellement pas où je vais. C'est alors que mon chiot se dirige vers moi tout content, je la regarde faire, levant les yeux au ciel, prête à lui râler dessus jusqu'à ce qu'une jeune femme me rentre dedans assez fort pour me faire vaciller et quasiment me faire tomber. Si je n'étais pas habituée aux animaux qui me sautent dessus de la sorte, je crois que je me serais étalé assez disgracieusement. Je suis cependant, un peu hébété quand elle prend la parole.

« Non, c'est moi. Je ne regardais pas devant moi. »

Je lui rend son salut et écoute patiemment. Dis donc, je ne pensais pas les gens autant ouvert. Enfin, j'ai bien plus l'habitude de ceux à qui il faut tirer les vers du nez. C'est différent et étonnant drôle. Je souris doucement, récupère la chienne qui essaie de grimper le long de ma jambe. Elle semble épuisé.

« Je suis Ayana Ailauvent. On m'appelle souvent Aya. »

Je caresse distraitement la chienne qui s'endort alors que Noisette vient se coucher sur elle. Un sacré tableau.

« Je suis dresseuse et éleveuse en fait. Enfin pour l'instant je fais le tour de tous les duchés pour en apprendre plus sur les techniques de tout le monde. »

Je penche la tête vers Crickette et Noisette.

« Ces deux-là sont à moi. Crickette la chienne et Noisette l'écureuil. »

Je ne sais pas trop quoi dire, je ne suis pas quelqu'un de foncièrement douée pour parler à dire vrai, j'ai une grosse tendance à ne jamais savoir quoi dire, ou être trop franche et vexer les gens.

« Est-ce que vous me feriez visiter votre ville ? Je ne connais pas ici et j'ai un peu peur de me perdre, je dois bien l'admettre. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Oups excusez moi   Oups excusez moi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Oups excusez moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: