AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

Partagez
 

 Sönja de Sylvamir - la science comme arme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 9:57



Mistyque présente

Sönja
de Sylvamir

Marine Vacth

« Un avenir sans science est comme une rivière sans eau »

Studieuse - Appliquée - Sérieuse -
Secrète - Intolérante - Rancunière - Renfermée - Imaginative -
Curieuse - Cynique - Généreuse - Loyale - Solitaire - Patiente - Déterminée - Discrète - Maniaque - Méfiante - .



©️ Love

Svaljärd, cette ville au nom chantant est celle où j'ai trouvé cet orgue de barbarie ; la curiosité, propre de ma nature a été remplacée par la détermination et à force de travail, même sans plan, je l'ai remonté. Le résultat est surprenant même s'il n'est pas parfait des effets en sortent, flattant mon ego.




©️ Love
Âge : 26 ans
Date et lieu de naissance : 3 février 976, à Sylvamir en Valkyrion
Statut/profession : Inventeur en mécanique, étudie les schémas anciens, travaille à la cour ducale
Allégeance : Hjalden d'Evalkyr et l'Ordre du Jugement
Dieux tutélaires : Née sous Alder vouée à Mnémosie
Groupe principal : Les pourparlers
Groupes secondaires : Noblesse / Savants  


Enfance – naissance à 15 ans, famille déchirée, brimades, le coup de pouce du Destin pour une future inventeuse

Que dire de mon enfance ? De ma famille ? Je pourrais vous en parler pendant des heures durant de cette famille qui n'a cessé de nourrir des conflits entre ses deux branches séculaires. Moi, peu m'importait ces querelles d'adultes, surtout depuis que mon esprit aventurier m'a conduit dans le grenier l'année de mes 7 ans ; c'est en ces lieux que j'ai trouvé mon aspiration profonde, la construction, l'invention, l'aisance manuelle. Une petite boîte simple en plusieurs morceaux que j'ai ramenée dans ma chambre. J'étais trop jeune pour la remonter aussi rapidement que je le fais à l'heure actuelle. Aucun plan mais l'envie de voir ce qu'elle recelait ; je l'ai montée et démontée des heures durant pour parvenir à réunir les trois morceaux. Douce musique en émanant. La dissimulant les premiers temps, tel un trésor, mon jardin secret jusqu'à ce que ma mère ne tombe dessus. Un brin surprise, il ne fallut guère de temps pour qu'elle comprenne qui avait remonté cette boîte à musique prétendument cassée.

Rien ne me prédisposait sur le chemin de la science mais je crois au Destin et au hasard. On pourrait dire qu'il fait bien les choses pour moi, cela est simplement une évidence. Sourde aux querelles familiales  je m'amuse, sans plan, à remonter des objets enfantins. Je ne vais pas quémander d'aide à mes proches parents. Ceux-ci sont bien trop occupés à démonter cette famille qu'est la nôtre. Mes mains semblent trouver toutes seules le chemin de la construction. Je ne sais où je vais chercher tout cela. Certains ont peut être la magie dans leur sang, pour ma part c'est simplement l'imagination. J'ai trouvé dans cette passion, une échappatoire. Une détente de tous les instants ce qui provoque l'incompréhension de mère ou de père. Mais qu'importe c'est la vie que je choisis.

Solitaire je m'enferme des heures durant. Néanmoins, mon  éducation de noble m'oblige à assister aux divers repas mondains. Docile, j'assiste, je souris, je fais ce que l'on m'a appris ; je n'écoute pas les critiques, je me protège en songeant à ce qu'il m'attend dans ma chambre, mon petit atelier. Dès que l'occasion se présente, je m'empresse de les quitter  pour retourner à mes occupations bien plus agréables. Mes parents les plus proches ou les plus éloignés ont toujours été aussi froids que les morceaux de métal que j'assemble. Je ne cherche point la bagarre et je les laisse, ne quémandant aucun amour à des personnes dépourvues du moindre ressentiment. De toute manière, les regardant depuis des années, y compris aujourd'hui j'ai tout simplement l'impression que leur organe vital est simplement constitué de pierre. Je n'ai moi-même aucune attitude notoire à l'égard des autres. Enfant j'étais particulièrement sauvage et je n'ai guère d'ami. Les autres enfants me regardent telle une personne à part, ne jouant pas aux mêmes jeux qu'eux tous. Ce n'est pas ma faute à moi si leurs billes, leurs poupées ou tout autre amusement enfantin m'ennuient non ?

Mes proches, chacun leur tour,  tentent de me monter contre d'obscure branche familiale. Ils n'ont de cesse de se quereller sans arrêt. La plupart d'entre eux ont remarqué mon attirance pour la mécanique et l'invention.  Une de Sylvamir, habile de ses doigts ? Cela n'aide visiblement pas dans leur attitude à mon égard. Mais pourquoi n'ai je pas droit au bonheur simplement ? J'aimerais être libre de faire ce que je veux. J'ai l'impression que dans ce monde, les jeunes filles sont soumises au vouloir de leurs parents. Je me fais la promesse que le temps viendra où je pourrai m'émanciper. J'ai entendu parler de cette Académie, lieu de savoir, mais trop jeune je ne peux rejoindre les rangs de cette structure.

Ainsi se déroule mon enfance, tentative de manipulation de la part de mes parents, pour haïr sans arrêt, rejet des enfants des environs que je fuis. Je ne trouve du réconfort que dans le montage et le démontage des objets dont regorgent le grenier.

Il est venu le temps... de l'Académie 15 ans à 22 ans

Puis vint le moment tant attendu , à mes 15 ans, où le vent tourne, mon avenir, l'Académie, la fuite de cette famille ; enfin, des personnes pour m'aider dans ce chemin que j'ai choisi.  Là bas au moins, des enseignants diligenteront les enseignements nécessaires à ma future activité n'en déplaise à ma famille.

Solitaire jusque dans les cours je me noie dans les livres, suit scrupuleusement les conseils des hommes et des femmes de l'Académie. Certains tentent de m'approcher mais je leur parais telle une personne anormale. Je n'éprouve aucun sentiment, caractère forgé par cette haine dans laquelle j'ai grandi je ne laisse pas la place au moindre sentiment. La plupart d'entre eux sont découragés et me  laissent m'adonner à mes inventions. Certains vont dans la ville de Lorgol, admirer les pirates... je pourrais m'y rendre mais je préfère toujours et encore construire. Il n'est pour l'heure pas temps de s'éparpiller.  D'autant plus que la zone est dangereuse, elle regorge de pirate, la cour des miracles, la confrérie noire. On en parle, j'ai eu l'éducation adéquate pour cela et j'ai guère envie de me perdre en ces lieux.

Mes yeux se lèvent quelques fois, cette envie de les suivre, le besoin d'aventure mais profondément j'ai peur simplement de souffrir. N'ayant connu nul amour jusqu'à présent, je m'interdis d'espérer ce qui n'adviendra pour ainsi dire jamais, ce que je crains en mon for intérieur.  Jusqu'au jour où je m'aventure avec eux sur le port de Lorgol la ville basse, je ne m'exprime pas, j'observe simplement ; mes yeux enregistrent des images,  les bateaux où je ne m'aventure ; ils aiguisent ma curiosité...mais je ne supporte pas ces mécréants sur leur vivenef... vient un moment où la raison l'emporte sur la curiosité je tourne les talents pour repartir entre les murs du savoir.

Puis je reviens à l'Académie, reprenant mon travail je regarde la nouvelle création qui me fait face souriante. Au moins elle ne me critiquera pas. Une espèce de poupée articulée. Elle ne bouge pas mais est assemblée harmonieusement. Elle est loin d'être parfaite mais ravira probablement une enfant. Je vis dans le silence toujours et encore... la seule déception que je puis éprouver en laissant libre cours à mon inventivité c'est de ne pas réaliser la chose parfaite. Toujours et encore je me fixe des objectifs inatteignables pour certains mais avec le temps, je parviens à réaliser l'impossible.

Durant mes années à l'Académie j'ai rencontré un jeune homme Lancelot ; lui aussi est assez solitaire et il arrive que l'on construise nos inventions sans un regard l'un pour l'autre. Nul besoin de se parler, simplement des échanges. Tous deux taciturnes, j'ai découvert en le jeune homme un partenaire idéal de créations.  

22 ans – 24 ans – expérience professionnelle ; ateliers ducaux

Mes années à l'Académie furent les meilleures de mon existence ; ma formation terminée, je me tourne auprès de la cour Ducale ; pour proposer mes services, vivre ma vie, éloignée de ma famille, me créer un autre avenir. Je ne les supporte plus, ces brimades perpétuelles me font vivre un enfer. C'est pour cette raison que je me perfectionne. J'ai rejoint les ateliers ducaux de Svaljärd. Là-bas on me donne les moyens au moins de parvenir à mes fins. Je rencontre bon nombre de savants  mais surtout j'ai du temps pour approfondir mes recherches, faire des rencontres toute aussi bénéfiques les unes que les autres. Je fouille dans ces savoirs anciens espérant trouver un secret enfoui. La modernité n'existe que par ce que le passé nous fournit, je n 'ai de cesse de le dire à qui me questionne sur mes recherches.

Plus le temps avance, plus mon cynisme se fait perceptible. Prise dans mes travaux, je ne me rends guère compte de ce fait, mais il ne faut pas m'en vouloir je suis ainsi, absorbée mon dessein profond. Peut-être que si j'avais été simplement vigilante j'aurais perçu ce que ma mère aspirait pour ma personne.

24 ans – mais pourquoi ? - ai-je le droit de choisir mon avenir ? Laissez-moi vivre !


Pas préparée, je n'ai d'autre choix que de  rejoindre cette famille que je fuyais. Le retour du fils prodigue, celui que l'on désigne comme le fruit d'un inceste est l'héritier. Il est censé redorer le blason de notre famille clairsemée et détruite. Les femmes majoritaires ne parviendront en aucune manière à gouverner seules.

Malgré leur rancoeur et tout ce que j'ai pu entendre sur lui, étrangement je n'accorde aucun crédit à ce fait mais m'unir à Hiémain, comment dire. Autant je peux apprécier mon cousin de par sa droiture mais de là à devenir son épouse je n'y suis guère enjouée. Lors des échanges avec Hiémain et dans son regard je perçois cette même attitude, le manque d'envie. Lui aussi... je pourrais être soulagée mais je ne le suis guère. Des heures durant je m'entretiens avec cet homme, lui exprimant que la seule chose à laquelle j'aspire est ma liberté, la culture du savoir. Fille non-aimée, garçon fugueur héritier ; nous sommes faits pour nous entendre mais pas comme cela. Une année s'écoule, le temps passe irrémédiable, le sablier du temps égrène les grains un à un jusqu'à l'arrivée soudaine de Mélusine... la salvatrice pour nous deux ; la jeune femme convole en juste noce rapidement avec Hiémain. Libérée de cette entrave, je respecte l'un et l'autre, souriante.

25 ans –  Ordre du jugement - tournoi des trois Opales – début de renommée

J'ai rejoint cet Ordre, j'y suis vouée et ils m'ont acceptée en leurs rangs. Leur politique, agissements sont conformes à ce que j'aspire. Collaborant pour eux et avec eux, je suis épaulée et reconnue en tant que savante.

Je fais partie de ce groupe de savants qui travaille sur un projet pour le tournoi des trois Opales. Ensemble nous collaborons pour présenter cet homme vapeur. Comme eux je suis fière du résultat hormis quelques pièces manquantes. Il a tenu bon malgré tout jusqu'à ce qu'il se fasse logiquement battre. Nous savions tous ce qu'il manquait et revanchards nous décidons que nous allons le reconstruire pour qu'il revienne plus fort, entier...

Je suis de retour dans mes ateliers ; auparavant inconnue, en tant qu'inventeuse, due à cette discrétion profonde je me suis faite une renommée ; j'ai participé quand même à la création de cet homme vapeur, ce n'est pas la première invention venue tout de même ! Je ne change guère mon attitude pour autant, persévérant, discrète ; j'en viens à décourager les plus aventureux. La demeure familiale que je fuyais auparavant, j'y  retourne pour m'entretenir avec Hiémain ou Mélusine ; ils sont les personnes que je respecte le plus dans ma famille. Mélusine la salvatrice de cette union dont je ne voulais point, Hiémain le fils prodigue désigné pour redorer le blason de notre famille déchirée.

Et maintenant ?

Je fais partie intégrante de l'Ordre du jugement, je défends leur projet ; membre à part entière j'aspire à gravir les échelons. Tout comme la plupart des êtres vivants sur cette terre j'ai vécu cette trame alternée. Pourquoi je le sais ? Car j'ai choisi de m'en souvenir même si cela m'arrache dégoût et souvenirs bien piètres. A bord d'une vivenef, savante, inventeuse, je voguais le sabre à la main par monts et par vaux.

Bienheureusement je me suis réveillée dans un atelier ; non connu mais je reviens sur les terres auxquelles j'aspire ; des souvenirs précieux en tête... désireuse toujours et encore d'apprendre, et servir l'Ordre comme je l'ai toujours fait jusqu'à ce jour.



Penses-tu que la Rose Écarlate a eu raison de dissoudre la trêve, ou le prends-tu comme une trahison ?
• Après tout c'est ce que l'on voulait avec l'Ordre, ils n'ont fait que agir à notre place ; libération des savoirs perdus, une aubaine par contre les magies... cela m'importe peu

Le savoir du Temps t’inspire-t-il de la curiosité, ou aurais-tu préféré qu’il demeure banni ?
• Ma vie est rythmée par le savoir, la connaissance ; je suis curieuse. On ne sait jamais ce que le temps regorge comme connaissance pouvant faire avancer notre monde.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Lorgol la ville de tous les plaisirs, de la connaissance, l'Académie ; elle regorge de mystères inavoués, de rencontres hétéroclites ; absorbée dans mon apprentissage je ne m'y suis guère aventurée durant ma formation... peut être y retournerai-je pour interroger les pirates et toute autre personne pouvant me faire découvrir d'autres choses.









Dans la vie, je m'appelle Blandine et j'ai 37 ans. J'ai découvert le forum via mes deux premiers comptes.... dragonnet faible et voici ce que j'en pense : jc'est de la drogue, un paradis, je suis plus que séduite :coeur:.
Pour les inventés : Je vous autorise/ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.  



Dernière édition par Sönja de Sylvamir le Mer 7 Juin - 8:20, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 11:59

Rebienvenue :**:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Modo
Le Pavillon Noir • Modo
Géralt d'Orsang
Géralt d'Orsang

Messages : 10987
J'ai : 28 ans
Je suis : chirurgien à bord de l'Audacia et baron d'Orsang

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah, ma famille
Mes autres visages: Melbren de Séverac
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 12:01

Rerebienvenuuuue, courage pour ta fiche, you can do it :superman:



#16669C
















Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 12:04

Rebienvenue avec ce superbe personnage! Il nous faudra un lien avec Lancelot :oui:
Bon courage pour ta fiche!








Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 13:00

Re-bienvenue sous ce nouveau visage !
L'Ordre et les Savants manquaient d'adeptes, c'est cool. :eheh:


Sönja de Sylvamir - la science comme arme TitreTyr1
Sönja de Sylvamir - la science comme arme QTGsqxW0_o
Sönja de Sylvamir - la science comme arme CoffreChef
Sönja de Sylvamir - la science comme arme LabyrintheCuriosite
Sönja de Sylvamir - la science comme arme LendemainFeu
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 13:10

Bienvenue à nouveau ♥










Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Melsant de Séverac
Melsant de Séverac

Messages : 1154
J'ai : 37 ans
Je suis : Marquis d'Automnal
Voltigeur de la Griffonne Soie
Major de Division à Sombreciel (palais), membre du Conseil des Majors

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme & l'Empereur d'Ibélène
Mes autres visages: Thomas Sombrepas
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 13:41

Re bienvenue avec ce nouveau perso *_*


Sönja de Sylvamir - la science comme arme 1528994800-melsant2
Sönja de Sylvamir - la science comme arme 438519UserbarMirtaMelsant
Sönja de Sylvamir - la science comme arme 668088FamilleFous
Sönja de Sylvamir - la science comme arme LegionOubliesMomies
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 16:54

Iiiiih ma cousine :**: Je suis contente que tu aies choisi mon scénar :haww:

Rebienvenue et bon courage pour ta fiche :coeur:


Revenir en haut Aller en bas
Les Guerriers
Les Guerriers
Octavius Fer-Vaillant
Octavius Fer-Vaillant

Messages : 874
J'ai : 38 ans
Je suis : garde à l'antenne de la Guilde des Compagnes à Port-Liberté

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Guilde des Guerriers et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Castiel • Louis • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 18:24

Rebienvenue avec ce superbe choix de personnage :love1: Et je dois dire que ce choix d'avatar est parfait, bon. J'ai hâte de te lire une nouvelle fois :coeur:



PERSONNAGE EN HIATUS JUSQU'AU REBOOT
Il va changer de nom, d'avatar, et de sexe, en fait, donc ne vous faites pas trop d'attentes :miguel:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 3 Juin - 18:59

Rebienvenue :patpat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyDim 4 Juin - 12:04

Géralt de Rives a écrit:
Rerebienvenuuuue, courage pour ta fiche, you can do it :superman:

yes on y croit... ou pas xDDD ; comme dit en PV je crois que dans le genre #jevaisjamaisyarriver #perfectionniste #manquedconfianceenmoi je dois être dans le top 3...

du coup cette fois ci je la bosse sans poster le début pou la peine ^^

merci à tous pour votre nouvel accueil :coeur:

PS : Hiémain, il faut arrêter de faire des scénarios si tentant aussi :o mais oui la jeune savante m'a attiré l'oeil et le bon ;)
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyDim 4 Juin - 12:50

Amuse toi bien avec Sönja :)
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyDim 4 Juin - 12:52

Rebienvenue :cute:


Sönja de Sylvamir - la science comme arme YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
Peuple
Peuple
Astarté des Sables
Astarté des Sables

Messages : 2640
J'ai : 27 ans
Je suis : gitane et joaillière

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine, marquise de Sinsarelle, et Anthim, Roi des Gitans et duc d’Erebor
Mes autres visages: Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyLun 5 Juin - 16:01

Rebienvenue! :cute:

C'est un super personnage, j'ai déjà hâte de jouer notre lien, avec Agathe. :mimi:





Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyLun 5 Juin - 17:10

Re-bienvenue ! Le personnage à l air vraiment intéressant, hâte de le lire ! Bon courage ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyMar 6 Juin - 6:32

Ré bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyMar 6 Juin - 9:00

Re-bienvenue ! :hey:
La famille s'agrandit, on sent le début de l'intrigue de Valkyrion... :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyMar 6 Juin - 9:06

merci merci :coeur: j'ai repéré ce perso bien avant l'intrigue je le jure :hihi: mais il est vrai que quand j'ai vu la nouvelle intrigue samedi dernier je me suis dit "ça tombe bien" xD

encore faudrait-il que je parvienne à finir fiche et rp test avant la clôture des inscriptions :oops: :oops: :oops: et ça c'est pas gagné
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyMar 6 Juin - 15:43

Rebienvenue :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyMar 6 Juin - 23:02

Coucou Sönja :haww:
C’est moi qui m’occupe de toi :vv:

J’ai noté quelques petites fautes dans les noms propres : on écrit Hjalden, Mnémosie…
Ton anecdote est en fait le début de ton histoire. Peux-tu en trouver une autre ? :cute:
On écrit Académie avec un A majuscule ! De même, c’est l’Ordre avec une majuscule.
Alors il n’y a pas eu de fiançailles, avec Hiémain, c’est justement pour ça qu’il a pu épouser Mélusine ! ^^

Dans ton formulaire de test RP, sous balises code, tu as mis :

• «Mettre la date ici :28 juillet 1002 »
Justement, tu mets directement la date :geu:

• Et tu as écrit : Sönya de Sylvamir, or ton prénom c’est Sönja.
• «Cette réalité alternée a engendré un retard certain »  → Heu ; non. Comme je te l’expliquais pour Armandine, la vie normale a continué son cours dans la trame réelle, hein. Il y a eu une Sönja qui faisait son travail ! ^^
• «Mon seul dégoût c’est revoir ces pirates que j’ai côtoyés durant mes aventures… » → Pas de pirates, en Valkyrion. Y’a trop de glace pour les bateaux. :geu:
• «Il ne faisait aucun doute dans mon esprit au vu de ce que l’on avait entrepris qu’il avait vécu cette réalité alternée » → J’ai pas compris xD

Je te laisse corriger ça et reposter dans les fiches terminées. :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptyJeu 8 Juin - 11:45

pardon je viens de me rendre compte que j'ai oublié de signaler également ici que les corrections étaient faites... je me suis limitée à poster dans le sujet :facepalm: ; si souci hésites pas à me redire :oups:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 10 Juin - 12:46


Ibélène • Les Savants

Bienvenue !

Sönja de Sylvamir




Je t'épargne le blabla, tu connais la maison. :slip:
Tu peux aller tirer deux cartes pour ta validation. :siwi:

Bon jeu à toi en Arven.
Puisse le Destin te guider par la main sur ses tortueux chemins...  :mimi:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme EmptySam 10 Juin - 13:20

Merci Mdame ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Sönja de Sylvamir - la science comme arme   Sönja de Sylvamir - la science comme arme Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sönja de Sylvamir - la science comme arme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: