AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Moulinex Multicuiseur Intelligent Cookeo+ 6L –
Voir le deal
175 €

Partagez
 

 Mais quelle guêpe l'a piquée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Mais quelle guêpe l'a piquée ?   Mais quelle guêpe l'a piquée ? EmptySam 3 Juin - 23:38


Livre II, Chapitre 4 • De Glace et de Sang
Maelys Aigrépine & Colombe Sylvest

Mais quelle guêpe l'a piquée ?

Quand il devient vraiment nécessaire de consulter



• Date : 04/06/1002
• Météo : L'orage gronde au dehors, et le conflit s'est momentanément arrêté dans les cieux. Des nuages noirs se sont amoncelés, et les averses s'enchaînent faisant chuter la température auparavant caniculaire.
• Statut du RP : Ouvert
• Résumé : Maelys ne se souvient de rien de ce qu'il s'est passé dernièrement, seulement qu'elle était au front, et certainement pas qu'une guêpe l'a piquée peu de temps auparavant à l'Académie même où elle se trouvait, à Lorgol, sans le savoir. Elle se sent uniquement fébrile, et rapidement incapable d'oeuvrer au mieux sur le front. Elle profite de l'accalmie pour se rendre à un hôpital provisoire plus en retrait, où elle retrouve Colombe, celle même qui s'est occupée avec diligence de sa main meurtrie des mois durant. Pourrait-elle encore lui sauver la mise ?
• Recensement :
Code:
• [b]04/06/1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2234-mais-quelle-guepe-l-a-piquee]Mais quelle guêpe l'a piquée ?[/url] - [i]Maelys Aigrépine & Colombe Sylvest[/i]
Maelys ne se souvient de rien de ce qu'il s'est passé dernièrement, seulement qu'elle était au front, et certainement pas qu'une guêpe l'a piquée peu de temps auparavant à l'Académie même où elle se trouvait, à Lorgol, sans le savoir. Elle se sent uniquement fébrile, et rapidement incapable d'oeuvrer au mieux sur le front. Elle profite de l'accalmie pour se rendre à un hôpital provisoire plus en retrait, où elle retrouve Colombe, celle même qui s'est occupée avec diligence de sa main meurtrie des mois durant. Pourrait-elle encore lui sauver la mise ?


Dernière édition par Maelys Aigrépine le Sam 3 Juin - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Mais quelle guêpe l'a piquée ?   Mais quelle guêpe l'a piquée ? EmptySam 3 Juin - 23:41

Il pleut, ça me déprime.
Maelys…
Et vous ne pouvez pas compatir un peu, plutôt que de me réprimander ?
On n’a encore rien dit cette fois.
On n’a encore rien dit cette fois.
Et vous vous y mettez à deux en plus !


Je me renfrogne. J’ai envie de pleurer, pour tout et rien à la fois. Echanger avec Mirage et Vesper ne me procurent pas le moindre réconfort, et ces deux-là ont strictement interdit à Aïfa de souffler la moindre parole… Ce que l’esprit a étrangement consenti à faire, même si l’ancienne Conquérante n’était pas aussi intimement convaincue qu’eux d’être l’origine de ses maux. Comme si j’étais malade ! Je vais parfaitement bien. Je suis seulement un peu à fleur de peau. Un peu… Et avec Aïfa, au moins, je pouvais extérioriser en fracassant quelques crânes en bonne compagnie. Je suis certaine que c’est d’être depuis si longtemps loin d’Edenia qui me travaille ou… Certainement pas le front, alors que pour une fois, c’est précisément ce qui me permet de me défouler. Aïfa n’a pas une si mauvaise influence sur moi ! Ils exagèrent, tous les deux. Et ils racontent n’importe quoi. Sauf qu’on dirait qu’ils s’épuisent avant moi…

… Vous ne voulez plus me parler, c’est ça ?
On est là.
Tu n’es pas fatiguée, un peu, ma petite ?
Je n’ai pas envie de dormir. Pourquoi tu veux toujours que je me repose, Mirage ? Tu veux te débarrasser de moi ? Et puis on s’ennuie à mourir, ici. On ne fait qu’attendre sous la pluie et…
Ma petite, je le disais pour ton bien. Tu es…
Je vais très bien !
D’accord. Mais tu devrais tout de même consulter un de tes guérisseurs humain.
Tu ne me crois pas.
Si, si…
Non.


Je me renfrogne, encore. Je ravale quelques larmes, dans un reniflement bien distinct. Je sens la lourde tête de Mirage me pousser doucement dans le dos, et la première envie qui me prend est de le frapper de mon poing avant de… Avant d’exploser en larmes. J’en ai marre. Marre !

Et peut-être bien que lui aussi, parce qu’il se sent obligé de m’attraper par le col, comme un vulgaire chaton, pour me jucher sur son dos de gré ou de force. Je me cramponne avec peine, tandis qu’il prend son envol sans crier gare, malgré la pluie torrentielle et l’orage qui menace. Je m’aplatis contre ses écailles et me laisse porter. Je veux rentrer, maintenant… Je veux voir Octavius, et que la guerre s’arrête. Je m’en fiche, si l’envie me prenait de fracasser le crâne de tous nos ennemis rien que quelques minutes auparavant. J’ai changé d’avis, voilà tout.

Le Vert n’a pas à faire beaucoup de chemin, pour quitter définitivement le front, vu comment nous étions en retrait sur nos positions en attendant que le temps s’améliore. Je rouvre les yeux, à travers ce voile de pluie, pour apercevoir des personnes affluer autour de nous dans… Un hôpital de fortune, installé en plein champs, d’une ancienne bâtisse qui a été convertie. J’ai déjà amené plusieurs fois des camarades se faire soigner par quelques mages guérisseurs, qu’ils soient lagrans ou non. La magie n’étant plus tolérée en Ibélène, ils affluent pour apporter leur aide et user de leurs compétences dans ce type de bâtiment.

Je ne suis pas blessée.
C’est juste pour un contrôle, ma petite.


Je me laisse glisser en bas de la selle, en soufflant. De toute façon, ce vieil idiot ne fera pas demi-tour tant qu’il n’aura pas eu entière satisfaction. Alors, si ça peut lui faire plaisir… Je vais rentrer dans cet hôpital, me faire examiner, puis repartir ensuite avec lui. Peut-être qu’après, il me fichera la paix.

Je suis mouillée jusqu’aux os quand je passe le seuil de l’établissement. Je reste un temps plantée dans le chemin, à regarder les allées et venues frénétiques sans savoir vers où me diriger. L’on me pousse, par inadvertance, et l’envie me prend de cogner en retour sans prévenir. J’esquisse le geste, mais m’interrompe devant l’air effaré du guérisseur qui emmenait l’un de ses patients en urgence. Bon, d’accord… J’ai quand même envie de le frapper, même avec cette tête-là, mais je me retiens.

Je libère le passage et m’avance, jusqu’à repérer une silhouette qui ne m’est pas si méconnue, aux petits soins avec un de nos blessés. L’homme vient de s’endormir, et elle est prête à le laisser quand elle m’aperçoit. Colombe… Je lui souris doucement, malgré ma mine déconfite. « Ca… Ca faisait longtemps. » Ma voix est rauque, difficile. J’ai presque envie de pleurer, encore, rien que de la revoir. Je me frotte le visage, et rien que cette pensée en fait naître une autre, un agacement certain. « C’est pas ce que tu… Je suis contente de te voir, tu sais. Il s’en est passé des choses ! Mais… Je me sens vraiment bizarre, depuis quelques jours. Et toi, ça va comment ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Mais quelle guêpe l'a piquée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quelle délicieuse prestation {Hentaï} [PV Siin]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: