AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -32%
-32% sur le purificateur d’air Dyson Pure Cool ...
Voir le deal
229 €

Partagez
 

 Visite impromptue... retrouvailles familiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Visite impromptue... retrouvailles familiales   Visite impromptue... retrouvailles familiales EmptyMar 6 Juin - 11:46


   
Livre II, Chapitre 4 • De Glace et de Sang
Sönja de Sylvamir & Hiémain de Sylvamir

   
Visite impromptue... retrouvailles familiales

   

   


   
• Date : 28 juillet 1002
   • Météo : Ensoleillé
   • Statut du RP : privé - RP test
   • Résumé : Sönja est affairée aux derniers préparatifs pour la fête qui se tiendra dans quelques jours à Svaljärd quand elle reçoit une visite pour le moins inattendue... son cousin Hiémain, de passage pour assister à la fête vient la saluer et lui offrir vraisemblablement un présent oublié des années auparavant
   • Recensement :
Code:
• [b]28 juillet 1002[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2246-visite-impromptue-retrouvailles-familiales#68401]Visite impromptue... retrouvailles familiales[/url] - [i]Sönja de Sylvamir & Hiémain de Sylvamir[/i]
    Sönja est affairée aux derniers préparatifs pour la fête qui se tiendra dans quelques jours à Svaljärd quand elle reçoit une visite pour le moins inattendue... son cousin Hiémain, de passage pour assister à la fête vient la saluer et lui offrir vraisemblablement un présent oublié des années auparavant
   

   


Dernière édition par Sönja de Sylvamir le Mer 7 Juin - 0:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Visite impromptue... retrouvailles familiales   Visite impromptue... retrouvailles familiales EmptyMar 6 Juin - 11:46

C’est la fête dans quelques jours, les ateliers ducaux se préparent depuis des mois maintenant. Les regards sont lourds, fatigués ; j’en fais partie. Certains sourient d’autres nourrissent d’amers regrets, tandis que les derniers ne semblent nullement décontenancés par ce qu’ils ont vécu.  Mais après tout j’ai fait partie de ces savants qui ont travaillé à ce bouleversement de nos vies mais comme eux j’en ressors différente, toujours autant déterminée et quelques fois perdue.

Un seul objectif, cette fête censée ramener la joie dans la contrée ; ils viendront de toutes cités, hormis Faërie ; la guerre provoquée par cette trève brisée empêchent leurs ressortissants d’en sortir.  La contrée abrite majoritairement des mages, ils ne sont guère intéressés par ce qu’il peut sortir de nos mains. C’est un monde à part.

Je regarde mes collègues dans l’atelier un à un ; je travaille seule comme toujours sur une partie de l’homme articulé que nous allons présenter ; pas un homme-vapeur cette fois-ci juste une marionnette taille humaine se déplaçant seule. Ils quittent tous un à un l’atelier et je parfais la tête de l’homme ; souriante je me recule un instant admirant le travail que j’ai réalisé hochant la tête. Oui il est parfait ; il nous reste plus qu’à l’assembler tous ensemble. Un regard vers les autres établis. Tout semble en place pour que l’on présente notre création. Pas d’affrontement au programme juste une exposition et peut être de l’émerveillement. Peut-être pourrai-je profiter d’une course, de la fête en elle-même ; l’Ordre flânera,  nous serons là, tous, comme toujours.

D’autres savants viendront probablement, l’occasion d’échanger sur nos cultures diverses et les connaissances de par le monde. J’ai une hâte au fond de moi sans l’avoir précisé à mes collègues de l’atelier, revoir Hiémain, Mélusine. J’ai erré des heures durant à Lorgol lors de ma reprise de conscience, je suis allée contre ma volonté profonde de fuir ces lieux sordides en espérant rencontrer mon cousin, recherches bien vaines.

Je réalise le dessein de l’Ordre mais cela ne m’empêche pas de penser aux conséquences que cela puisse avoir sur ceux qui me sont simplement chers. Il ne partage pas les mêmes principes, n’est pas membre de l’organisation en elle-même… jusqu’à présent, nous n’avons eu aucune anicroche à ce sujet… peut-être m’en voudra-t-il ? Il ne doit guère être dupe et se douter que j’ai fait partie de ceux ayant œuvré ; je ne fais pas partie intégrante de l’Ordre pour rien.

Il est temps pour moi de regagner mon habitation, se reposer un peu avant d’amorcer festoiement et amusement. Quittant mon atelier j’entends toutefois la porte s’ouvrir. Tiens donc j’étais censée être seule… tout le monde ayant quitté les lieux ; probablement un collègue ayant oublié quelque chose. Sans même me retourner je prends la parole « un oubli, tu as de la chance je suis encore là, à peine plus tu trouvais porte fermée »… imprudence notoire ou confiance absolue nul ne saurait dire réellement pourquoi…
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Hiémain de Sylvamir
Hiémain de Sylvamir

Messages : 516
J'ai : 37 ans
Je suis : baron de Sylvamir, sénéchal et ambassadeur de la couronne kyréenne, voleur de la Cour des Miracles et ancien Fils des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles et Astrid, duchesse de Valkyrion
Mes autres visages: Denys ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Visite impromptue... retrouvailles familiales   Visite impromptue... retrouvailles familiales EmptyMer 12 Juil - 22:10

La venue à Svaljärd sonnait presque comme une obligation. En tant que Sénéchal, il aurait sans doute été mal venu que le baron de Sylvamir ne se présente pas à la fête de leur duché, et moins encore lorsque la duchesse elle même proposait une telle invitation, mais la joie n’y était pas particulièrement. Non qu’il n’aimait pas venir à la capitale - quoi qu'il était du genre à se passer agréablement de ces visites - mais il n’avait pas tellement de bons a priori sur la fête en question. Comme un mauvais pressentiment qui perdurait après ce qu’Arven avait connu cette dernière année, il n’avait pas vu d’un spécialement bon oeil cette visite. Pourtant, la joie de Mélusine de s’y rendre, de sortir des murs froids et austère de Sylvamir et se présenter aux autres avec son bonheur éclatant avait fini de convaincre Hiémain et d'apposer un peu de paix sur ses impressions. Tout le monde semblait content de venir et même excité. Ce qu’il pouvait certes comprendre sans en partager totalement l’avis. Néanmoins, c’était l’occasion aussi pour Hiémain de rendre visite à sa cousine qui était habitante de la cité.

Il y avait déjà un long moment que le baron n’avait pas revu Sönja. Avec la guerre en marche, il était plus difficile de se déplacer et c’était bien à Ibelin qu’il s’était rendu plutôt que Svaljärd pour soutenir son duc. Ainsi, il n’avait guère eu l’occasion de la voir, à son grand damne, lui qui appréciait cette femme pleine d’intelligence et qui, contrairement au reste de leur famille, n'engageait vers lui aucun jugement. Il admirait ses talents et sa finesse pour construire des choses, et notait la ressemblance qui les liait dans leur solitude et le mystère qui les entourait. Tous deux avaient, pendant longtemps, limité les contacts et les liens, chacun à leur façon. Et puis outre l’affection et l’envie de revoir la jeune femme, il avait quelque chose à lui offrir. Quelque chose qu’il avait retrouvé dans les greniers de Sylvamir. Un vieux trésor qui plairait sans le moindre doute à Sönja.

Il était tard quand il sortit de ses appartements au palais pour rejoindre les ateliers ducaux. Pourtant, il s’attendait bien à trouver sa cousine encore au travail malgré l’heure. Elle était attentive et passionnée par celui-ci, il n’était donc pas surprenant qu’elle soit encore sur place. Sans doute avait-elle encore des choses à terminer pour demain d’ailleurs. Quand il pénétra dans les lieux et perçu la voix familière de Sönja, il fut légèrement amusé du ton qu’elle employait sans se retourner vers le visiteur. S’il trouvait cela imprudent, il n’en fit pas mot cependant et répondit :

« Alors il faut croire que j’ai de la chance. Mais je ne suis pas étonné de te trouver encore ici à cette heure. Tu devrais pourtant te reposer pour demain, faire attention à toi. »

Il n’y avait nul reproche ni sévérité dans le ton habituellement neutre de Hiémain. Il approcha de la jeune femme, qui d’abord plongé sur ce qu’elle faisait se retourna vers lui pour l’observer. Il eut un geste affectueux pour elle, un fragment de sourire avant d’observer son travail encore sur l'établi.

« Vous ne devez pas manquer de chose à faire pour demain. J’espère ne pas te déranger. Sur quoi travaillais-tu ? »



Cette âme est pleine d'ombre, le péché s'y commet. Le coupable n'est pas celui qui y fait le péché, mais celui qui y a fait l'ombre — Victor Hugo.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Visite impromptue... retrouvailles familiales   Visite impromptue... retrouvailles familiales Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite impromptue... retrouvailles familiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: