AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -53%
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
22.88 €

Partagez
 

 Le froissement des souvenirs perdus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Le froissement des souvenirs perdus   Le froissement des souvenirs perdus EmptyLun 26 Juin - 13:09


Livre II, Chapitre 4 • De Glace et de Sang
Martial de Bellière & Séverine de Bellifère

Le froissement des souvenirs perdus

Le jeu des amants forcés



• Date : 7 juin 1002
• Météo : La pluie est au rendez-vous sur Hacheclair et tombe à grand bruit contre les carreaux des fenêtres.
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Depuis quelques jours, Séverine est un peu étrange.  Elle semble plus étourdie qu'elle ne l'a jamais été, confuse à propos des événements des derniers jours.  Il ne reste plus que quelques jours avant le départ pour Svaljärd, Martial arrivera-t-il à percer le mystère de son épouse?
• Recensement :
Code:
• [b]7 juin 1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2365-le-froissement-des-souvenirs-perdus#71514]Le froissement des souvenirs perdus[/url] - [i]Martial de Bellifère & Séverine de Bellifère[/i]
Depuis quelques jours, Séverine est un peu étrange.  Elle semble plus étourdie qu'elle ne l'a jamais été, confuse à propos des événements des derniers jours.  Il ne reste plus que quelques jours avant le départ pour Svaljärd, Martial arrivera-t-il à percer le mystère de son épouse?









Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Le froissement des souvenirs perdus   Le froissement des souvenirs perdus EmptyLun 26 Juin - 13:12

Elle était assise devant sa coiffeuse, un paquet de lettres à la main.  Sa correspondance des deux derniers mois.  Seulement, elle n'avait aucun souvenir de la moitié des missives.  Plusieurs d'entre elles venaient de Madeleine de Sombreflamme, la cousine de son époux – il était hors de question de l'appeler la femme de son cousin.  Si elle pouvait lire entre les lignes les détails de leur conversation et pouvait deviner certaines choses qu'elle avait peut-être écrite, elle ne pouvait que reposer sur des suppositions.  Il aurait été merveilleux d'avoir un peu plus de contenu dans ces lettres, mais malheureusement, elle devait se contenter d'aussi peu.  C'était toujours mieux que rien. Pour la première fois de sa vie peut-être, elle regrettait de ne tenir qu'un journal personnel à propos des constellations et non pas à propos de ses activités quotidiennes : cela lui aurait éviter de se retrouver complètement perdue comme elle l'était ces derniers jours.  Elle n'arrivait pas à se souvenir du dernier mois.  Presque deux, en fait, même.  Elle avait beau se creuser la tête, rien de ce qu'elle avait fait au cours de cette période ne lui revenait en mémoire.  C'était étrange.  Le comportement des gens autour d'elle lui prouvait bien qu'elle avait été éveillée tout ce temps-là, tout comme ses journaux astrologiques, pourtant tout était néant dans l'esprit de la princesse, future duchesse.  Elle n'osait demander, elle n'osait avouer que dans le fil de sa mémoire, il y avait un énorme trou, un vide béant qu'elle n'arrivait pas à combler.  Et elle espérait que ces lettres, traces de la moitié d'un échange lui soient de quelque aide.  Pour le moment, elle n'arrivait pas à démêler tout cela.

Le miroir de la commode reflétait son visage, perplexe et concentré.  Absorbée par ses lettres, elle n'entendit même pas le pas discret de Prudence, qui venait coiffer ses cheveux pour la nuit.  Engoncée toute la journée dans une robe collet monté de puritaine, elle était soulagée d'être simplement vêtue de sa robe de nuit, en tissu léger et voluptueux autour d'elle.  Ses tenues d'autrefois lui manquaient.  Elle avait réussi à les garder, en faisant la promesse de ne pas s'exhiber avec celles-ci là où l'on pourrait la voir vêtue avec autant de décadence.  Séverine considérait que c'était un crime de la forcer à porter de vieilles robes de grand-mère, peu importait l'apparat qu'elles revêtaient aux yeux des Bellifériens, elle qui se savait si belle et si désirable.  Pourtant elle pliait la tête.  Elle était consciente de sa position et du terrible marché qu'avait conclu pour elle Castiel.  Il l'éloignait et l'envoyait là où elle n'aurait jamais la chance d'être entendue.  Pourtant, elle comptait lui montrer qu'il se trompait.  Même si pour cela, elle devait endurer de lourds sacrifices.

« Votre altesse. »

Elle sursauta en entendant la voix fluette de sa dame de parage.  Celle-ci prit la brosse qui était posée sur la maquilleuse et se mit en tâche de brosser l'abondante chevelure bouclée de sa maîtresse.  Séverine, sans poser les plis qu'elle tenait à la main ferma les yeux un instant, se reposant et remettant comme elle le pouvait ses idées en place.  Prudence derrière elle gardait le silence.  Elle était terriblement réservée, peu ouverte aux manières de celle qu'elle servait, ce qui parfois irritait profondément la vive Cielsombroise.  Néanmoins, elles semblaient commencer doucement à s'apprivoiser et si la blonde avait remarqué la confusion de sa souveraine, elle n'en pipait mot et se contentait de continuer à la servir avec application, l'aidant discrètement quand elle le pouvait.  Il ne s'agissait que de quelques jours, mais la brune commençait à s'appuyer sur la soubrette lorsqu'elle en avait le besoin.

Une fois ses cheveux tressés en une lourde natte qui lui pendait jusqu'à la moitié du dos, Prudence se retira et laissa Séverine à ses pensées.  Celle-ci n'en fut tirée qu'au retour de la Belliférienne annonçant la venue de son époux dans ces appartements.  La jeune épouse posa donc les épîtres sur la table et se leva pour accueillir d'un sourire calme le jeune héritier de Bellifère à qui on l'avait uni.  Elle ne laissait point tomber l'idée de l'envoûter, même si elle ne savait plus quelles mesures elle avait déjà prises pour ce faire.








Revenir en haut Aller en bas
 
Le froissement des souvenirs perdus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: