AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

Partagez
 

 Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 14:46


Valarr Chantacier
ft. Peter Dinklage

« Vifs, aiguisés, honorables, tels doivent être les Chantacier »




Âge : 45 ans
Date et lieu de naissance : 04 Janvier 955
Statut/profession : Mage de l'été (alchimie), Chevaucheur de Frénésie, Baron de Chantacier
Allégeance : A Chimène et uniquement à elle, digne impératrice de Faërie
Groupes : Faërie - Noblesse
Chevaucheurs / Voltigeurs / Mages / Savants Cour des Miracles / Confrérie Noire / Pavillon Noir

Anecdote :
Il déteste les gens qui se moquent de sa taille et leur fait souvent ravaler leurs paroles par sa réussite à l'académie de magie et dans l'escadron des Chevaucheurs. Il aime bien les pousser à regretter et à se morfondre en excuses ridicules pour essayer de ne pas passer totalement pour des crétins. Il hait encore plus ceux qui se moquent de son dragon, ceux-là il pourrait les faire rôtir sur place, mais il ne peut pas malheureusement...



Dans la vie, je suis...


C'est un homme droit et juste, convaincu que l'honneur est une des vertus les plus importantes dans la vie des hommes. Né sur les terres d'Outrevent, il a été impregné de cette vision du monde toute sa vie par un père sévère mais juste. Il a toujours été quelqu'un de bon, totalement dévoué à sa famille et à son pays. En tant que Chevaucheur, il est bon et adroit, respectant scrupuleusement les ordres qu'on lui donne, jamais il ne sera pris à mentir, voler ou rompre un ordre. Même si il a toujours été négligé par les autres Chevaucheurs qui le voient comme un nain uniquement. Les serments sont pour lui sacrés et ceux qui les rompent ne méritent aucune considération. Il est aussi fermement religieux et adresse des prières tous les soirs au dieu tétulaire d'Outrevent, Levor. Outre ce caractère honorable et droit, on peut noter qu'il est aussi très franc et dira toujours ce qu'il pense quand on lui pose une question. Il est également inutile de dire qu'il est très rigide dans ses principes et ses idées, il n'aime pas voir des gens bafouer les valeurs auxquelles il croit. Il est d'ailleurs très dur et très strict avec les fautifs et ne privilégie pas la clémence et la pitié quand il s'agit de punir les criminels. Assez répurgateur dans le style, il n'a jamais apprécie les assassins, les voleurs, les trafiquants ou les pirates et a toujours été partisan de graves sanctions pour faire cesser ces activités illicites. Sans oublier qu'il n'apprécie pas du tout Ibélène et ses habitants, en particulier depuis qu'ils convoitent le trône de Faërie. Il croit à son impératrice, il sait qu'elle est capable de régner et voudrait bien se rapprocher d'elle, lui montrer que ses Chevaucheurs croient en elle et qu'elle doit être forte, qu'elle est bien entourée. Au-delà de toutes ces considérations, il est quelqu'un d'agréable et souriant, un homme qu'on apprécie de fréquenter. Il ne boit jamais d'alcool mais aime beaucoup manger, les choses sucrées étant son péché-mignon. Il n'a, personnellement, jamais eu de problème avec sa taille, mais tous les autres en ont. Un nain, ça ne fait pas bonne impression, ça ne plait pas et on le dénigrait tout le temps. Mais il a fait avec, ça l'a d'ailleurs renforcé, il en a toujours voulu plus, montrer à tous ceux qui se moquaient de lui qu'il pouvait y arriver et qu'il serait, de surcroit, meilleur qu'eux. Il a toujours aimé la magie, l'académie, mais Chevaucheur, c'est autre chose, c'est prouver à tous qu'il n'est pas qu'un nain. Il adore chevaucher, rester dans les nuages. Il comprend ce que son familier, Echo, a toujours ressenti, cette sensation de liberté à pouvoir voler où il veut sans entrave...Mais hors de question de partir, il a une tâche à accomplir en Faërie et veut la mener à bien.

Et voilà comment j'en suis arrivé là.


Les Chantacier constituent une vieille et noble famille d'Outrevent, barons de père en fils depuis des siècles, justes, droits et honorbles. Ils sont tous de fiers représentants de leur duché, s'occupant avec générosité et bienveillance de leurs terres, ils sont aimés du peuple. Parmi les barons les plus connus, on comptera le fondateur de la lignée, Abrar, un chevalier remarquable qui a servi Outrevent avec honneur mais on pourra aussi parler de Baldr, un grand forgeron, ou encore Amélia, la seule et unique baronne héritière des Chantacier. Les ancêtre illustres ne manquent pas, même si les Chantacier ne sont principalement connus que dans leur province et ne sont pas une très grande famille de Faërie. Cette famille est ancrée à Outrevent depuis très longtemps, presque six cents ans, et tire son nom de son fondateur, Abrar. Ce chevalier était connu pour être un excellent bretteur se battant pour Faërie, tellement bon qu'on disait de lui qu'il faisait chanter l'acier de sa lame. Une autre rumeur, très persistante, a presque ecllipsé ce fait historique pour le remplacer par une légende plus magique : Abrar aurait possédé une épée douée de parole, chantant pendant les combats. Mais ce n'est qu'une légende, une épée parlante semble une histoire de fou, même avec les facéties des mages. Il est tout cas vrai que les Chantacier sont, depuis des siècles, des guerriers remarquables, de vraies fines-lames, aussi bien les hommes que les femmes. Bien que les femmes soient quand même un peu méprisées dans la lignée...Les Chantacier sont une noble baronnie et il n'est pas évident de porter ce nom en Outrevent. Valarr Chantacier est le dernier hériter de la famille, fils unique de Wilfrid Chantacier, et Valarr n'est pas un homme comme les autres...Son nom n'est pas pour lui synonyme d'honneur ou de gloire mais c'est un fardeau lourd à porter...Honnorer son nom, rendre fier son père, se montrer à la hauteur de ses ancêtres...Il travaillerait dur pour cela, quelque soit sa différence et le regard des autres...

Il fait noir mais une douce chaleur règne tout autour, c'est apaisant et agréable. Une drôle de pulsation fait virber ette univers étrange, indescriptible et presque immatériel. C'est confortable, comme un cocon, on n'a pas envie de le quitter. Et quelque chose commence à émerger dans la chaleur, ça ne bouge pas, c'est à peine conscient mais c'est bien là. Des journées entières passent, il semblerait que ça ne fasse que quelues secondes. La chose commence à se mouvoir, elle respire lentement dans son univers aqueux, elle commence à pouvoir mettre des mots sur ce qu'elle ressent...Le temps passe encore, plus lentement maintenant que cette chose est consciente d'elle et de son environnement. Tout est monotone, la chaleur, la pulsation qui vient de son propre coeur, ses mouvements légers, presque spasmodiques...Quand quelque chose se produit soudain, un choc, des bruits sourds, des craquements, d'autres chocs plus violents, la chose se retrouve sans dessus-dessous, à moitié écrasée contre une surface dure. Elle apprend une nouvelle émotion, elle mettra plusieurs jours à lui trouver un nom : la douleur. Le temps passe encore plus lentement, chaque seconde semble durer des années et la souffrance est intense, insupportable...La chose remue fortement, elle ignore depuis combien de temps elle est là. Un grand craquement retentit et le milieu aqueux s'évanouit totalement. Quelque chose entre dans la gorge, ça fait mal. Elle pousse un long cri et tout son univers s'effondre pour être remplacé, du noir chaud, il passe au blanc froid et abrupte. Tout est douloureux, la chose n'a pas consicence de son corps encore, elle bouge et se débat sans s'en rendre compte. Peu à peu, les yeux s'accoutument à la puissante lumière et la chose voit ce qui l'entoure : des éclats de coquille, des roches grisâtres, des pousses de roseaux, de l'eau...La chose se redresse, gigotte, elle parvient à se mettre sur ses pattes, quatre...Pourtant, l'une d'elle ne touche pas le sol, pourquoi ? Sa patte avant droit est petite, recroquevillée contre son corps écailleux couleur lavande, elle ne lui fait pas mal mais elle ne bouge presque pas. La chose bouge, sautillant presque pour sortir de l'eau et monter sur la berge. Elle est venue au monde au bord d'une petite rivière et elle est seule...Que faut-il faire...? Bonne question, la vie commence mal pour ce petit dragonnet...

Valarr était dans la salle d'étude du manoir, une vaste bibliothèque sentant le vieux papier et mûnie de plusieurs pupitres pour lire tranquillement. Le jeune garçon adorait cette pièce, son odeur et ses étroites fenêtres, il pouvait y passer des heures entières, à l'abri des enfants de domestiques et de son frère de lait, Damian. C'était un refuge sûr qui lui offrait, en plus, de nombreuses sources de savoir, l'histoire du duché d'Outrevent, les grands ancêtres Chantacier, les épiques batailles entre Faërie et Ibélène...Et bien d'autres choses encore...Mais il ne pouvait pas s'y cacher éternellement, des fois son père réclamait sa présence pour d'obscures entrainements d'escrime ou d'équitation. Quand comprendrait-il que le garçon n'était pas fait pour cela hein...? Certes, le petit bout d'homme comprenait les valeurs qu'on lui enseignait et il savait bien que les Chantacier étaient des bretteurs remarquables, mais il n'était pas comme ça et ne le serait jamais. Il était ce qu'on appelait communémment un nain. Si il était né dans une famille de paysans ou de pauvres, on l'aurait sûrement laissé mourir dans la forêt. Mais il était venu au monde dans une famille de barons et on attendait de lui certaines choses. Son père avait sans aucun doute des attentes trop grandes cela dit...Et si ses parents avaient pu avoir un autre héritier, Valarr en aurait été particulièrement heureux. Il soupira longuement devant son livre, il relatait l'histoire de Lorgol avec forces détails et gravures dépeignant les formidables tours de la ville. Débarqua soudain une petite fille avec des tresses rousses et des tâches de rousseur sur le museau. Elle l'appelait par son nom et tira sur sa manche pour le faire venir avec elle. Elle avait besoin de lui, les chiens du baron s'agitaient et ils n'écoutaient pas la gamine, Valarr était toujours capable de les calmer. Il la suivit de son drôle de pas et, en passant par les cuisines, il tomba à la renverse, on lui avait fait un croche-pied et il était étalé sur le sol en pierre de la cuisine. Au-dessus de lui se trouvait Damian, tout sourire. Il lui jouait tout le temps des tours odieux, mais aujourd'hui, il était accompagné par la rouquine, fille de la cuisinière, et un blondinet très moche, fils du palefrenier. Ces trois-là détestaient Valarr parce qu'il était différent. Ils le poussèrent, l'insultèrent en rigolant, lui jetèrent de la nourriture dessus et lui vidèrent une bassine d'eau glacée dessus...Ils faisaient un vacarme tel que la baronne les entendit en passant par ici et entre dans les cuisines en trombe pour relever son fils et distribuer des gifles aux garnements. Valarr avait froid, il se pressa contre les jupes de sa mère alor qu'ils montraient tous deux vers les appartements privés. Il se réchauffa au coin du feu avec une couverture bien chaude tandis que sa mère lui disait que ces gamins le regretteraient. Elle l'aimait beaucoup, elle était persuadée qu'il serait un grand Chantacier, à sa manière bien entendu. Il était jeune mais il avait cessé de pleurer quand on le martyrisait, il ne se lamentait plus pour ça. Il savait que ça ferait trop plaisir à ses bourreaux...

La jeune dragonne avait pris quelques années, elle avait grandi et grossi mais sa patte avant droit était toujours atrophiée, elle ne serait jamais normale. Mais elle avait appris à se mouvoir sans elle et elle était même devenue plutôt agile dans son genre. Elle était surtout douée dans le ciel. Ses écailles avaient commencé à foncer, d'une pâle couleur lavande, elles s'acheminaient vers un violet plus profond et sombre. Ses grandes yeux turquoises, totalement reptiliens, scrutant tout autour d'elle. Elle était méfiante, solitaire et silencieuse. Après tout, elle avait vécu ses premières années seule dans la nature avant de retrouver la protection d'un nid. Enfin...Protection était un bien grand mot, la jeune dragonne s'était faite attaquer par les autres, inconnue et mutilée, elle ne faisait pas parti de la communauté...Elle s'était battu, avait pris quelques cicatrices en plus sur son museau et son flanc droit, mais elle s'était intégré après cela. Elle n'était pas encore en âge de se reproduire, elle restait plus petite que les dragons de son âge, un peu plus fine mais pas moins résistante. Mais elle n'était pas très appréciée. Certes, elle avait intégré la bande, elle avait une place dans la communauté autour du nid, mais elle était souvent seule et n'avait qu'assez peu de contacts avec ses semblables...Elle était un peu malheureuse, elle espérait réussir à trouver sa place dans le monde un jour...

Il était très tard, Valarr ne parvenait pas à dormir, il était allongé dans son lit à regarder le plafond. Une faible lueur faisait danser des ombres, le feu dans la cheminée mourait lentement. Il se releva, de toute façon, ça ne lui servait à rien de rester allongé, il allait plutot lire, au moins cette insomnie serait utile. Il alla jusqu'à la bibliothèque mais il n'y avait pas assez de lumière pour qu'il puisse en choisir un. Il soupira en allant vers l'armoire qui contenait les bougies et de quoi les allumer. Mais en passant devant l'âtre, il remarqua que la cendre s'était mise à bouger. Cela avait été furtif mais ça avait bel et bien bougé. Valarr s'en approcha, il n'y avait rien de spécial, juste de la cendre et quelques morceaux de braise encore rougeoyants. Il regardait la cendre avec attention, une idée saugrenue lui était venue...Il bougea la main au-dessus des cendres, la faisant tourner, et il observa avec stupéfaction la cendre former un petit tourbillon. Il recula, désemparé par ce qui venait de se produire, la cendre ça n'était pas sensé bouger, encore moins selon la volonté de quelqu'un...Il passa la nuit entière à expérimenter cet étrange don. C'était fou et fabuleux, il avait enfin un don pour autre chose que la lecture : il avait un don pour la magie ! Damian serait dégoûté de voir cela et il moisirait ici pendant que Valarr irait étudier à l'Académie de Lorgol ! Au matin, il courut trouver sa mère pour lui parler de ses pouvoirs. Elle est enchantée, son père un peu moins. Certe, son fils n'était pas l'incapable qu'il pensait mais mage ce n'était tout de même pas guerrier et son fils ne serait peut-être jamais à la hauteur du nom des Chantacier...Mais une chose était certaine : il allait partir pour l'Académie. Un nouveau monde, une nouvelle vie, Valarr était echanté, il n'avait jamais été aussi heureux. Et en plus, son frère de lait faisait une tronche de six pieds de long et le jalousait grandement. Académie, prends garde, Valarr Chantacier arrive...

Elle avait désormais l'âge de se reproduire mais il fallait encore qu'elle en ait l'opportunité...La dragonne était belle, elle avait des écailles violette chatoyantes qui semblaient faites de métal, ses griffes avaient une couleur de cendres et ses grands yeux turquoises recélaient un regard redoutablement intelligent. Mais elle n'intéressait aucun mâle. Son infirmité le rendait faible à leurs yeux, son côté solitaire, presque timide, les dérangeait. Aucun ne voulait se reproduire avec elle, fonder un nid semblait être une possibilité totalement nulle. C'était une vraiment belle dragonne, agile quoique petite, douée pour la chasse, elle ne comprenait pas pourquoi sa patte les repoussait à ce point-là...Si aucun ne voulait de lui, tant pis elle ferait autre chose. Elle prit la décision de partir pour gagner la Caserne de Flamme, c'était là que les Chevaucheurs étaient entrainés et que les dragons volontaires se rendaient. C'était différent là-bas, il y avait beaucoup d'hommes et la dragonne n'y était pas habituée, elle était restée avec ses semblables pendant près de soixante-dix ans. Mais elle trouvait ça beaucoup plus intéressant, malgré les moqueries des autres dragons et de certains humains. D'ailleurs, elle remarqua que beaucoup de cadets espéraient vivement ne pas être choisis par elle...C'était presque vexant...Au contact des humains et des autres dragons, plus durs que la simili-famille qu'il avait, elle se mit à s'endursir grandement et gagna en volonté, et en colère également. Elle ne trouva pas pour autant de mâles voulant bien d'elle mais ce n'était plus cela qu'elle cherchait. Maintenant, elle voulait un Chevaucheur...

Valarr était à l'Académie deuis trois ans maintenant, avec Echo, son animal familier, une petite cardinale au plumage rouge éclatant et douée d'un esprit joueur et joyeux. Et même si Valarr était absolument passionné par ses études, son environnement de travail n'était pas plus agréable que chez lui, c'était même pire. Les élèves de sa promotion n'avait de cesse de le rabaisser, de l'embêter, de le dissuader de continuer ses études à l'Académie. Il voulait rester là-bas, être diplomé et pourquoi pas enseigner à l'Académie plus tard, quand il serait plus vieux. Il ne laisserait pa ces idiots le faire abandonner quand il était arrivé, trois ans plus tôt, il s'était promis de ne pas laisser les autres lui dicter quoi faire de sa vie. Alors il travaillait dur, avec un archarnement qui forçait le respect et ses professeurs le voyaient bien, même si ils étaients bien peu nombreux à l'encourager. Il était différent, il faisait un peu peur, il était un peu solitaire, mais ce n'était pas une juste cela qui poussait les autres à lui en vouloir...Ils étaient jaloux qu'il y arrive aussi bien magré tout ! Mais ce n'était pas important, Valarr resterait quelqu'un de droit, franc et honnête. Il aidait même une élève de sa classe à progresser et à comprendre certains cours. Elle s'appelait Ava et était aussi une mage du feu. Son familier était un peu plus encombrant qu'Echo mais très gentil. Du moins, pour un cochon sauvage, il avait une personnalité plutôt agréable, quoi qu'un peu têtu parfois...Valarr et elle s'entendaient bien, ils aimaient les mêmes choses en cours et elle semblait beaucoup apprécier ses coups de main. Cette amitié fut probablement la seule qu'il noua à l'Académie et il était évident que les autres trouvaient ça affreux...Mais les années passèrent malgré tout peu à peu, Ava se spécialisa dans la divination et lui dans l'alchimie. Bientôt, il devint un fier diplômé de l'Académie en alchimie, à l'âge de vingt-quatre ans, soit douze ans de formation au sein de Lorgol. Valarr pouvait être fier de lui, sa mère l'était en tout cas, son père commençait à le considérer comme un héritier digne de ce nom. Son frère de lait, devenu intendant du domaine, ne l'appréciait toujours pas en revanche. Cette haine fraternelle ne s'arrêterait probablement pas de sitôt, Damian n'était qu'un domestique et il serait voué à rester un intendant, sans jamais pouvoir accéder au pouvoir et à la renommée qu'il semblait pourtant convoiter. Mais Valarr aussi avait plus d'ambition qu'avant...

La dragonne était allongée dans un coin de leur territoire de Val-Dragon, elle dormait à moitié, elle n'avait pas fait grand chose depuis quelques jours mais se sentait quand même las. Elle était à la caserne de Flamme depuis presque vingt ans maintenant mais elle n'avait jamais ressenti ce lien spécial qui unissait un dragon et son Chevaucheur. Et pourtant, elle en avait vu défiler des Chevaucheurs...Des dragons s'agitèrent autour de lui, quelques cadets s'aventuraient chez eux pour espérer être choisis. La dragonne se mit sur ses pattes pour s'envoler et aller voir les nouveaux venus. Il y avait une jolie femme d'âge mûr, cheveux dorés et peau blanche, accompagnée d'une petite belette blanche. Une petite dragonne couleur saphir s'approcha d'elle. Elles iraient bien ensemble, se dit la dragonne, et elle continua à inspecter les jeunes gens qui cherchaient à voir les dragons. L'un d'entre eux attira son attention. La dragonne ne comprit pas tout de suite de quoi il s'agissait, pourquoi il était si petit, si timide aussi. Elle le suivit un moment, observant son attitude, sa façon d'aller vers certains dragons avec espoir et envie. Il resta longtemps, plus que les autres n'ayant pas été choisis...Mais il finit par abandonner et commença à repartir, les épaules basses, le dos vouté, en regardant ses pieds avec un air de profonde tristesse. La dragonne prit son essor et chuta juste devant le petit humain en faisant voler du sable autour d'elle. Ses écailles luisaient dans le soleil de la fin d'après-midi, elle était assez impressionnante malgré sa taille plus petite que ses congénères et sa patte infirme restait calée contre son corps sinueux. L'humain la regardait avec envie et respect, il avait l'impression de ressentir quelque chose de spécial en posant les yeux sur elle. L'un comme l'autre savaient qu'ils seraient unis, ils sentaient cette connexion particulière entre le dragon et son Chevaucheur. La voix profonde du dragon retentit, presque comme un murmure : " Je me nomme Frénésie et je sens que toi et moi sommes liés, tu le sens aussi n'est-ce pas...? Qui es-tu toi ? " Valarr était un peu troublé et à la fois honoré. Il se sentait flatté qu'une dragonne aussi belle le choisisse, mais aussi franchement excité : il allait devenir un Chevaucheur. Il avait vu la patte atrophiée, comment rater ce détail ? Mais cela n'avait aucune importance, Valarr était infirme pour la plupart des gens, la dragonne l'était aussi et ils prouveraient au monde que l'on pouvait faire ce qu'on voulait si on était assez fort et prêt à faire des efforts. Echo s'approcha de la dragonne en voletant et tourna un peu autour pour la regarder, elle se présenta rapidement avant de retourner sur l'épaule du petit mage. Valarr aussi se présenta et Frénésie et lui firent le chemin qui les séparaient de la Caserne à pied. Deux Chevaucheurs confirmés félicitaient les nouveaux cadets et leurs dragons. Tout ce petit monde eut l'air totalement incrédule, ahurris par ce qu'ils avaient sous les yeux. Personne n'en revenait : le mage nain et la dragonne infirme, ça fit rire beaucoup de monde. Mais peu leur importait, personne ne pouvait leur refuser l'inscription à la Caserne de Flamme pour suivre la formation. Ils se moqueraient des rires et des moqueries pour devenir de fiers membres des Chevaucheurs. Valarr prouverait à son père qu'il était digne des Chantacier et de devenir, un jour, baron...Frénésie, quant à elle, montrerait à tous les dragons du monde qu'il était possible d'être infirme et de faire parti d'un escadron de Chevaucheur malgré tout. Ils feraient la fierté de Faërie et donneraient une rude leçon à tous ceux qui s'étaient moqué d'eux et blessé, avec des mots ou au sens strict...

Le jeune Chevaucheur s'était rendu en catastrophe sur le domaine des Chantacier, sur le dos de Frénésie. Son père était mort. Un accident lors d'une chasse s'était produit et il était tombé de cheval. Sa mère était en pleurs dans sa chambre quand Valarr entra, il se précipita pour tenter de la consoler mais même en la laissant le prendre dans ses bras, cela n'y changea rien. Elle resta comme ça pendant des semaines, Valarr avait fait une pause dans sa formation pour rester chez lui quelques mois. Ce fut long et difficile, il fallait assurer la succession et on devait lui apprendre tout ce que son père aurait du lui enseigner si il n'avait pas été à l'Académie : la gestion de leur baronnie. Damian se débrouillait bien mieux que lui dans cette spécialité, il avait été pour cela lui...Valarr n'avait pas trente ans et le fait de devenir baron ne le dérangeait pas outre mesure, mais la gérance de l'endroit, ça c'était quelque chose qui ne le tentait pas du tout...Il écouta partout avec attention les leçons de son frère de lait, Echo s'ennuyait et Frénésie passait le temps à chasser dans la fôret. Mais au bout de trois longs mois, le jeune Chevaucheur décida qu'il préférait terminer sa formation et qu'il se consacrerait à son domaine par la suite. Il confia à Charles et à sa mère le soin de s'occuper de sa baronnie. L'intendant en était ravi, bien entendu, Damian rêvait de pouvoir depuis des années. Mais la baronne veillerait au grain, Valarr lui faisait confiance pour cela...

La formation de Valarr et Frénésie était enfin achevée, après de longues années d'études, d'entrainement et de railleries quotidiennes. Les autres cadets ne supportaient pas leur duo, tout le monde les voyait comme des incapables...Valarr avait enduré ça pendant toute sa vie, Frénésie également et l'un comme l'autre en avaient assez. Toutes ces années avaient rendu Valarr sans pitié pour ceux qui se moquaient de lui, extrême même dans certaines de ses pensées, certains de ses idéaux. Quant à Frénésie, elle ne tenait pas son nom de son grand calme, mais bien de son côté colérique et de l'emportement qui la caractérisait quand on la rabaissait. L'un comme l'autre étant ainsi très particuliers physiquement, ils avaient du, au cours de leur formation, développer du matériel différent de celui des autres Chevaucheurs. Pour les autres, l'équipement était une selle classique, de quoi monter facilement et s'accrocher fermement pour ne pas tomber. Valarr avait mis au point une selle différente, adaptée à son étrange morphologie, pour rester sur le dos de Frénésie. Des sangles particulières, des attaches plus faciles d'accès, cela avait pris de longs mois avant qu'elle soit parfaite, et pour convaincre l'artisant de la Caserne de lui faire surtout. Tout ce temps passé à dessiner la selle avait porté ses fruits, il n'était pas moins doué que les autres. Mais il n'avait pas mis au point que cela. La patte avant droit de Frénésie était toujours atrophiée, bien entendu, et quand elle volait, ça arrivait très souvent qu'elle la gêne. Valarr avait alors pensé aussi à un système de sangles qui la maintiendrait contre son corps, sans la gêner davantage. La patte était fermement maintenue en vol mais laissée totalement libre quand ils étaient au sol. Valarr et Frénésie n'avaient pas terminé leur formation depuis longtemps mais ils voulaient déjà devenir plus que de simples membres d'un escadron, ils rêvaient déjà de devenir Capitaine de Vol...Mais il fallait déjà s'occuper du petit domaine, Damian faisait les choses bien sous la tutelle de la baronne mais il n'empêchait que Valarr était inquiet. Lui et Frénésie gagnèrent rapidement le domaine pour apprendre à le gérer avec la baronne et l'intendant. Cela prit presque un an et de s'habituer à tout ça, de savoir quoi faire et comment, sans parler des entrevues mondaines qu'il y avait avec d'autres nobles. Ce fut épuisant et Frénésie avait envie de partir faire autre chose, elle s'ennuyait beaucoup ici, même la bonne humeur de la petite Echo ne suffisait pas à rendre ce séjour agréable. Mais au terme de cette année, il parvint quand même à convaincre Valarr de partir quelques temps...

Les années passaient lentement, Valarr et Frénésie formaient un duo remarquable et s'entendaient parfaitement. Ils étaient très doués, agiles et efficaces, et pourtant, ils n'étaient toujours que de simples membres de leur escadron. Les autres Chevaucheurs les raillaient encore, ça s'était un peu calmé mais tout de même. Les majors et Capitaines de Vol s'étaient succédé mais Valarr n'avait jamais reçu de demande pour le devenir à ton tour. Et pourtant, il avait plus que quarante ans maintenant, il aurait pu prétendre à ce genre d'honneur...C'était fou, tout le monde ne les voyait que comme des petits monstres. Peu importait leurs compétences ou leurs facultés, ils ne seraient probablement jamais reconnus...Il n'y avait guère que chez eux, au domaine des Chantacier, qu'ils étaient appréciés et reconnus à leur juste valeur. C'était quand même vêxant, presque déprimant en fait. Ne pas être vus comme des gens compétents et respectables les faisait parfois déprimer...Heureusement, la mère de Valarr croyait toujours en lui, elle savait qu'un jour, tout le monde serait conscient de son potentiel. Et elle adorait Frénésie en plus, elle la trouvait très charmante et magnifique. Leur vie était somme toute assez calme, entre mondanités et charges de Chevaucheurs. Jusqu'à l'assassinat de la famille impériale de Faërie...Le Faë était troublé et attristé, la situation était horrible...Ils étaient Chevaucheurs, ils auraient du protéger l'impératrice et sa famille. Ils ne commettraient pas la même erreur avec la nouvelle impératrice, la belle Chimène. Valarr l'avait tout de suite appréciée, peut-être un peu trop d'ailleurs, mais au moins il ferait tout son possible pour la protéger au mieux et ne pas laisser les ennemis de Faërie s'en prendre à elle...



Dans ma tête, ça se bouscule

Que penses-tu des compétences de la toute nouvelle impératrice de Faërie, la jeune Chimène ? La trouves-tu légitime, penses-tu qu'elle va réussir sa période de probation ?
Chimène sera une grande impératrice, une femme pleine de sagesse et de clémence, une femme comme on en a rarement vu en Arven. D'aucun pense que sa soeur devrait régner, c'est idiot et insensé, personne ne serait plus à sa place que Chimène. Elle est encore un peu jeune mais elle sera entourée de personnes pour la conseiller et la soutenir, veiller sur elle et l'aider à faire ce qui est juste et bon. Elle réussira haut la main sa période de probation sans problème, bien entendu, et ceux qui en doutent ne sont que des h hommes de peu de foi.

Envisages-tu de prendre part au conflit si une guerre entre Ibélène et Faërie devait se déclarer ? Quel parti prendrais-tu, et pourquoi ? Comment participerais-tu à la lutte ?
Si un conflit venait à se déclarer, ce qui ne manquera pas si jamais ces Ibéléens persistent à convoiter le trône de Faërie, je me rangerai bien entendu du côté de Chimène et de Faërie. Je suis Chevaucheur et je suis là pour défendre mes terres et les miens, c'est ainsi. Je me batterai en chevauchant dans les cieux, dans cette guerre qui n'a pas lieu d'être puisque seule mérite d'être impératrice notre Chimène.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
J'y ai passé du temps, pour me former à l'Académie de la Magie et du Savoir, mais je n'ai jamais été très rassuré par cette population très...inquiétante et vile. Je ne suis pas très serein à y retourner, un nain est vite étouffé dans cette populace et cette ville, c'est assez angoissant. J'évite de m'y rendre à nouveau quand je peux ne pas y aller, je dois bien l'avouer.


Ragots & rumeurs


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Juliette, mais on m'appelle aussi Akhee ou Megere3002 et j'ai 24 ans. J'ai découvert le forum via PRD ! et voici ce que j'en pense : j'aime voyons, sinon je ne ferai pas de double-compte ! Vous le savez bien !.
Pour les inventés : Je vous autorise à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.



Dernière édition par Valarr Chantacier le Dim 24 Avr - 21:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 15:16

Re bienvenue alors ! :ballon:

Quelle excellente idée que d'utiliser Peter comme avatar ! :disco: Et un Chevaucheur ... Qui se risquera à lui faire la moindre remarque ! Et puis d'abord tout ce qui est petit est gentil ! ;) :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 15:29

Merciiii ^^ Mais les Chevaucheurs font d'autres remarques sur ma taille ! Ils sont méchants alors que je suis un gentil garçon, tout mignon ! :nana:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 15:36

Héhé, voilà un très joli dc, très original et toussa toussa.

Et si ton bonhomme n'est pas grand par la taille, il l'est par son histoire ! Bienvenue, Jhali ( ah ben oui, j'ai mené ma p'tite enquête !  :amur:  )
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 15:47

Oh, un petit homme. :red:

Amuse toi bien avec Valarr o/ Nous faudra un lien :red:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 15:53

Héhé, je vois que tu as mené une petite enquête en effet Isma :argh: Tu es un détective ! :moustache:

Mon petit Tristan, il nous faudra un lien, ça c'est clair ouais, on va bien s'amuser entre Chevaucheurs :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 18:11

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 19:08

Bienvenu!

Compte de Rivepierre à Outrevent et Capitaine d'escadron des Chevaucheurs, il nous faudra un beau lien et de magnifiques Rp!

J'aime beaucoup ton personnage!
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 19:11

Olala le choix d'avatar de fou :god:

Rebienvenue :cute:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 19:33

Re-bienvenue avec ce personnage que j'avais vraiment hâte de lire :**:
J'ai l'impression que tu nous as fait une super fiche, je vais m'empresser de la lire et je te validerai dès que tu auras posté ton test RP :coeur:

Pour le reste, tu connais la maison :leche:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 20:19

Rebievenue à toiiii ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 20:25

Rebienvenue avec ton gentil ( :hihi: ) chevaucheur. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 20:39

*lève la main (mais je veux pas te monopoliser, on a déjà un RP :red: )*










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 20:40

Hihi merci à vous :nana: Ma fiche est un chouilla longue Perle, désolée, je me suis emportée XD Quand au test RP, oserai-je demander à l'un des mes condisciples Chevaucheurs ayant posté si ça les tente ? :rp: (désolée Tristan, j'mettais gourrée de compte XD)

Du coup pourquoi pas :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 20:53

Oh, Tyron *-* (oui, je suis du genre stigmatisante !) Re-bienvenue du coup !
Quel personnage super intéressant, je veux un lien :cute: Tout plein de Chevaucheurs en ce moment, c'est trop cool ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 20:57

Miaaaaah ! Oui, tout plein de Chevaucheurs, c'est génial :P Faisons un sujet tous ensemble ! :moustache:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyMer 6 Jan - 23:37

Je te propose Quitterie pour ton test, si tu veux, comme ça on RP ensemble ? :cute:
Quelle fiche merveilleuse ♥️










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyVen 8 Jan - 10:54

Ma fiche est officiellement finie ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyVen 8 Jan - 13:56

Rebienvenue :eheh:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyVen 8 Jan - 16:25

(Comment vais-je faire pour ne pas te nommer Tyrion...?)
Bien le bonjour, Ty, heu, Valarr! Que ta petite taille et ton grand esprit te guide en Arven ! :bounce:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyVen 8 Jan - 16:29

Merci Méli :green:

Quant à toi Elyo....Hmm merci aussi :P Mais j'interdis à quiconque de m'appeler Tyrion ! :fouet:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptyVen 8 Jan - 18:29

Peter :**: :**: :**:
Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche :yipi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptySam 9 Jan - 14:39


Faërie • Les Chevaucheurs

Bienvenue !

Valarr Chantacier




L'équipe des Chroniques d'Arven est ravie d'accueillir un Chevaucheur si atypique, nous te souhaitons de tout cœur un bon retour, Akhée!  :siwi:

Tu peux dès à présent aller gambader gaiement parmi les dragonnets :

• C'est le moment d'aller faire les yeux doux aux autres dragonnets ! Ouvre vite ta fiche de liens et fais-toi plein de copains. Ou de pas-copains. Comme tu préfères.  :gnut:

• Nous te conseillons également vivement de tenir ta chronologie bien à jour : l'ubiquité reste encore à inventer, côté magie et côté science.  :geu:

• N'hésite pas à nous faire part de la moindre demande ou question !  :coin:

• Tu peux dès à présent poster un ou plusieurs scenarii - n'hésite pas à les construire avec d'autres membres pour cumuler ses liens et décupler son attractivité.  :bro:

• Les dragonnets sont bavards. Viens flooder et passer tes soirées à refaire le monde sur la CB !  :augustus:

• Et enfin, n'oublie pas que le forum a besoin de toi pour être connu : tu peux voter pour Chroniques d'Arven toutes les deux heures et nous attirer encore plus de dragonnets !

Bon jeu à toi en Arven, seigneur des cieux.
Puisse le Destin te guider par la main sur ses tortueux chemins...  :mimi:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais EmptySam 9 Jan - 14:43

Hiiii ! :vv: Merci Perle ! ^^ Je ferai tout ça en rentrant demain soir :slip:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais   Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Valarr Chantacier - Ce n'est pas parce qu'on est différent qu'on est mauvais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: